Mots-clés

, ,

evolutionpiege

Alors que toute l’Europe attend après quelques milliers de votes d’autrichiens résidents à l’étranger pour savoir si ce sera le premier président d’Europe d’extrême droite ou le premier président écolo, comment ne pas rappeler que l’ouverture à l’étranger est un socle capital pour nos libertés dans nos états ? En france en 1941, un cargo est parti de Marseille, affrété par une ONG américaine, Emergency Rescue Comittee avec des intellectuels en danger dont Lam, Levy Strauss, André Breton, Max Ernst, Ana Seghers ils s’arrêtent en Martinique, découvre Césaire, l’avant garde et là et le « métissage à la française » lancé, ou en serait-on sans eux ? Ils allaient vers le monde libre, au brésil, la bas la démocratie vient de tomber …
Pour avoir travaillé avec divers fonctionnaires territoriaux et malgré l’impression qu’ils ont d’eux même, ils sont souvent en retard par rapport à la société civile et une première grosse incompréhension peut être qu’ils ont l’impression « d’aider » la ou ils « entravent » la société civile, est ce qu’ils ne font qu’obéir aux ordres des politiques ou ne comprennent pas « l’esprit des lois » ? on a de toute façon les politiques – et leur applications- qu’on mérite.
C’est net la société ce ferme, construire des murs tout autour de l’Europe ne rend pas plus libre ou plus riche, juste plus enfermé. On est pas plus malheureux mais peut être moins vivant, bonheur à la suisse, champion du monde sur le sujet.
Bref, entre le temps institutionnel (les grandes régions, la réforme territoriale) et les rendez-vous démocratiques ( élections nationales 2017), il faut faire le bilan, ça ne passe pas, et après il sera trop tard, le FN est déjà le premier parti de France, il faut que les actions citoyennes soient visibles, efficaces et de terrain maintenant. C’est trop sérieux pour confier ça à des fonctionnaires ou pire des politiciens ….
Publicités