JANVIER

Mercredi 2

Cyclone Cyprien

La dépression tropicale Cyprien, entrée à Morombe dans la nuit, fait quelque 900 sinistrés dans le Fivondronana, du fait des fortes pluies, selon le Conseil National de Secours qui prend des mesures pour approvisionner la population en collaboration avec les autorités locales.

Lettre ouverte au Monde

Le candidat Ravalomanana interpelle l’opinion et les autorités françaises et européennes, dans une lettre ouverte adressée au quotidien le Monde, pour dénoncer le totalitarisme à Madagascar, sans pour autant appeler à l’ingérence dans les choix d’un pays souverain, ni faire une demande de soutien venant de l’étranger. La lettre suggère l’envoi d’une mission parlementaire pour enquêter avec la Haute Cour Constitutionnelle et le Consortium, avant toute publication de résultats.

Pétitions du KMMR

Le KMMR, Comité de soutien à Marc Ravaloanana, lance une série de pétitions auprès de la population pour appeler la Haute Cour Constitutionnelle à une confrontation de résultats sur procès-verbaux des bureaux de vote, et crée des comités de défense du vote du citoyen, notamment à Antananarivo au sein de diverses entités acquises à M. Ravalomanana.

Résultats du Consortium

Le Consortium des observateurs publie des résultats de l’élection présidentielle obtenus sur examen de procès-verbaux de 11.760 bureaux de vote parvenus entre ses mains annonçant 50,22 % de suffrages pour M. Ravalomanana et 37,93 % pour M. Ratsiraka, laissant la presse évoquer la probabilité d’un 2ème tour de scrutin. Le Consortium déposera ses procès-verbaux à la Haute Cour Constitutionnelle pour examen, dans le cadre d’une éventuelle confrontation souhaitée par le FFKM Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar.

Jeudi 3

Communiqué du FFKM

Le FFKM (Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar) publie un communiqué réaffirmant la neutralité politique des Églises chrétiennes à Madagascar, mais reconnaissant aux ouailles toute latitude pour défendre la démocratie et leur choix électoral.

Requête de parlementaires

Une délégation de parlementaires et d’élus d’opposition conduits par le pasteur Ramino Paul (député AVI) se rend à la Haute Cour Constitutionnelle pour remettre un document exigeant une réponse sous 24 heures concernant le système de publication bureau de vote par bureau de vote des résultats électoraux. Elle est reçue par le greffier en chef en l’absence des conseillers.

Démenti de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa dément les allégations de l’association des fournisseurs qui revendiquent 55 milliards FMG de factures non payées, et reconnaît 23,5 milliards FMG de dettes en cours de paiement, s’élevant contre les rumeurs malveillantes de l’opposition qui dénigrent l’institution dont la gestion est parfaitement contrôlée, la justice devant trancher cette affaire pendante depuis 1996.

Création de Faneva

Une association Faneva est présentée à la presse pour la défense du vote des citoyens, accusée de monopolisation par certains candidats comme le Comité de Défense du choix du peuple de M. Ravalomanana. Elle sera étendue dans tous les Faritany.

Le Gal Ranjeva devant la presse

Le ministre des Forces armées le général Ranjeva, entouré des responsables et des chefs de corps, tient une conférence de presse où il rappelle le légalisme des forces de l’ordre, et leur rôle dans la défense de la Constitution et de la République, appelant les citoyens à leurs responsabilités, mettant en garde contre leur utilisation comme jouet politique.

TELMA choisit Distacom

La Commission d’évaluation de TELMA désigne Distacom mieux-disant comme adjudicataire principal de l’appel d’offres lancée dans le cadre de la privatisation de TELMA, une annonce faite à la presse en présence des délégués du personnel de cette société qui évoquent leurs revendications. M. Parwez Jugoo responsable de Distacom évoque les 12,6 millions de $ pour 34 % des actions proposés par sa société, qui est présente à Madagascar au niveau de sa filiale Madacom de mobiles, et comporte parmi ses actionnaires Lazard Asia et la société d’investissement du gouvernement de Singapour, avec des intérêts à Hong Kong et en Inde.

Le KMMR devant la presse

Le KMMR Comité de soutien de Marc Ravalomanana annonce la venue de mercenaires à Madagascar, et dévoile ses craintes pour les manifestations prévues par lui dans la capitale.

Réunion du TIM

Le parti Tiako I Madagasikara tient une réunion au stade de Mahamasina pour dénoncer les manipulations des chiffres électoraux par le pouvoir, et réaffirme l’élection de Marc Ravalomanana au 1er tour du scrutin, invitant le peuple à manifester Place du 13 mai pour la défense du vote des citoyens et la démocratie le 4 janvier 2002, selon les termes du candidat Marc Ravalomanana présent.

Dégâts cycloniques

Le président Ratsiraka se rend à Morombe et Toliara pour constater, en compagnie du ministre de l’Intérieur M. Rasolondraibe, président du Conseil National de Secours, les dégâts causés par la dépression tropicale Cyprien, et apporte secours et réconfort aux populations sinistrées, plus d’un millier de foyers.

Vendredi 4

Meeting au 13 mai

Un meeting est organisé par l‘opposition Place du 13 mai, pour manifester en faveur de la défense du vote des citoyens.

Dimanche 6

Le KMMR devant la presse

Le KMMR Comité de soutien de M. Ravalomanana tient un point de presse axé sur le dépôt de quelque 2.000 requêtes auprès de la Haute Cour Constitutionnelle, pour irrégularités lors du scrutin présidentiel. Il invite le gouvernement à réagir contre une situation estimée dangereuse, face aux déclarations de M. Ravalomanana qui foule aux pieds la légalité républicaine et menace de descendre dans la rue pour forcer une victoire non entérinée par les institutions constitutionnelles.

Résultats du Consortium

Le Consortium publie de nouveaux résultats à partir des procès-verbaux obtenus par ses observateurs dans 11.805 bureaux de vote sur plus de 3 millions de suffrages exprimés, créditant Marc Ravalomanana de 50,4 % contre 37,9 % pour Didier Ratsiraka.

Rassemblement interdit

Le préfet de Police d’Antananarivo M. Ralevason déclare illégal le rassemblement organisé par les partisans de Marc Ravalomanana avenue de l’Indépendance, mettant uniquement sur le compte de l’esprit du respect mutuel et de tolérance la compréhension dont ont bénéficié les manifestants Place du 13 mai vendredi dernier.

Création du FFSB

Le FFSB, association de défense du vote du citoyen, est présentée à la presse avec son bureau central présidé par le général Ramakavelo. Il est axé sur l’observation et la défense des élections démocratiques, présentes et à venir. L’association a déposé symboliquement quelque 1.100 signatures d’une pétition réclamant la transparence à la Haute Cour Constitutionnelle.

Lundi 7

Soutien à Ravalomanana

À l’appel du KMSB, Comité de soutien au choix du peuple, une manifestation en faveur de la victoire de Ravalomanana au 1er tour entamée Place du 13 mai et non autorisée par la Préfecture dégénère en affrontements avec les forces de l’ordre, faisant une vingtaine de blessés de part et d’autre. La foule ayant débordé les cordons de sécurité, le maire de la capitale M. Ravalomanana tient un discours où il réitère sa conviction d’être élu président, appelle au calme, protestant contre les violences policières, et invite la Haute Cour Constitutionnelle à confronter les résultats des procès-verbaux bureau de vote par bureau de vote, s’appuyant sur son leitmotiv politique : ne craignez point, ayez simplement la foi, tiré de l’évangile de St Marc (5,36). Quelques leaders de l’opposition tels MM. Ratsirahonana, Voninahitsy, Ramaromisa et anciens tenants du 13 mai d’antan sont à ses côtés, face à la foule de partisans estimée à quelques dizaines de milliers de personnes.

Communiqué de Paris

Le Quai D’Orsay publie un communiqué axé sur la situation à Madagascar. L’élection présidentielle s’est déroulée dans le calme, avec une forte participation, les événements sont suivis de près, mais vœu est formulé que le dépouillement se déroule dans la sérénité et que la proclamation se déroule dans le calme.

Réunion de l’OMC/NAT

L’OMC/NAT État-major mixte opérationnel se réunit sous la présidence du premier Ministre M. Andrianarivo pour évaluer la situation dans la capitale et au niveau national. De nouvelles mesures pour assurer l’ordre dans les grandes villes sont mise au point, alors que dans les Provinces, des meetings pro-Ravalomanana sont réalisés dans le calme, contenus par les forces de l’ordre, à Antsirabe les manifestants ont organisé un défilé jusqu’à la gare.

Mardi 8

Communiqué des Ambassades

Les ambassadeurs des pays européens, des USA et du Japon publient un communiqué rappelant que le désordre n’est pas favorable au développement du pays, et suggérant une interprétation commune des résultats, notamment sur la base des éléments recueillis par les observateurs. Les bailleurs de fonds traditionnels ont en effet financé l’observation de l’élection présidentielle auprès du Consortium.

Appel aux Églises

Le KMSB Comité se soutien au choix du peuple poursuit sans violence sa manifestation en faveur de la défense du vote du peuple Place du 13 mai, le maire de la capitale M. Ravalomanana en appelle à la médiation des Églises, leur demandant de descendre dans la rue pour soutenir le mouvement en faveur de la justice et de la vérité. Il annonce par ailleurs avoir adressé une lettre ouverte au Monde, appelant la France et l’Union européenne à soutenir la démocratie malgache persécutée, et à empêcher un hold-up électoral du président sortant M. Ratsiraka, après avoir assisté à la présentation de vœux de Nouvel an de l’Église FJKM (Église réformée de Madagascar) au centre Fanomezantsoa à Antananarivo.

Mercredi 9

Déclaration de M. Rakotomanana  

Le président du Sénat M. Rakotomanana, ancien président de la Haute Cour Constitutionnelle, annonce lors d’une conférence de presse que, saisi comme expert constitutionnel, il réfute la proposition des ambassadeurs occidentaux résidents de confrontation des résultats des procès-verbaux des candidats à la HCC sous réserve de modification de la procédure, de la loi organique et de la constitution, ce qui n’est pas envisageable dans un pays indépendant sans réforme juridique des institutions. Il lance un appel au peuple à respecter la législation en vigueur, sous peine de sombrer dans l’anarchie où tous débordements sont envisageables en dehors de la protection de l’État de droit. Il réfute le communiqué des 7 ambassadeurs occidentaux, arguant qu’un compromis ne peut remplacer la justice dans un pays indépendant et souverain.

Communiqué de l’AKFM et du Leader Fanilo

Le bureau permanent de l’AKFM Fanavoazana publie un communiqué axé sur la nécessité de la préservation de l’unité nationale, le souhait de confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote, et le respect de la légitimité et de la légalité, en attendant les résultats de la Haute Cour Constitutionnelle, dans l’ordre et la volonté de dialogue. Un communiqué signé du président M. Andriamanjato et de deux vice-présidents, M. Andriamanjato Ny Hasina et Mme Ratsifandrihamanana, ministres au sein du gouvernement. Le Leader Fanilo présidé par le candidat Razafimahaleo publie un communiqué abondant dans le même sens.

Ratsiraka sur LCI

Le président Ratsiraka s’exprime sur les ondes de la chaîne LCI et rappelle que Madagascar est un État de droit, et qu’il faut attendre les résultats officiels de la Haute Cour Constitutionnelle avant de contester dans la rue. Il avoue s’être présenté à l’élection présidentielle par sacrifice, le pays allant à la dérive avec un élu ne pouvant justifier d’aucune majorité au niveau des instances électorales.

Communiqué de la HCC

La Haute Cour Constitutionnelle présidée par M. Indrianjafy rappelle dans un communiqué les méthodes de travail de l’institution, axées sur l’ouverture à l’examen des procès-verbaux émanant des candidats en cas de plainte, l’arrêt restant de sa responsabilité en dernier ressort.

Mercredi 10

Arrêt du Consortium

Le Consortium des observateurs, présidé par M. André Rasolo, annonce qu’il s’arrête au décompte de 75 % des procès-verbaux de bureaux de vote, avec un résultat de 50,49 % en faveur du candidat Ravalomanana qui passerait donc au 1er tour contre 37 % au président sortant. Un avis influent mais qui ne peut se substituer à l’arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle. Un communiqué précise cependant que M. Ravalomanana mènerait. Les chiffres constatés par le KMDR, Comité de soutien à Didier Ratsiraka, affirment que les procès-verbaux non parvenus se situeraient dans des régions favorables au président sortant.

Meeting pro-Ravalomanana

Le meeting de soutien au candidat M. Ravalomanana se poursuit à la Place du 13 mai avec un défilé des hommes d’églises et des enfants des écoles confessionnelles fermées par décision de la FJKM (Église réformée de Madagascar) et du diocèse d’Antananarivo. M. Ravalomanana prononce un discours axé sur l’engagement chrétien des citoyens et le respect des Zones franches, une richesse nationale, mises à mal le matin même par des casseurs, et incitant le personnel à renforcer le mouvement démocratique.

Appel des zones franches

Le président du Groupement patronal GEFP M. de Foucault demande aux autorités de prêter une attention aux entreprises franches, dont le personnel est poussé à la grève en faveur des manifestations et dont le sort, déjà peu brillant après les attentats du 11 septembre à New York, risque fort de subir de graves préjudices en matière de commerce et d’emploi.

Proposition des Finances

Le vice-premier Ministre du Budget M. Rajaonarivelo propose une issue à la crise postélectorale, une crise non politique selon lui, mais une guerre de procédure ne pouvant être réglée que par des juristes, après les explications fournies à la presse par le président du Sénat, ancien président de la Haute Cour Constitutionnelle, M. Rakotomanana sur la transparence de la méthode de travail de cette institution.

Vœux à la Privatisation

Le ministre à la Privatisation reçoit les traditionnels vœux de Nouvel an de son département. 46 sociétés sont à privatiser, une opération qui aurait globalement généré, jusqu’à ce jour, 241 milliards FMG pour 24 dossiers traités à différents niveaux. À travers le projet de réinsertion PASERP financé par la Banque Mondiale, le volet social couvrirait quelque 16,9 milliards.

Conseil de gouvernement

Un conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Andrianarivo. Un projet de loi relative à la protection des consommateurs est examiné, et adopté un décret portant application de la loi et de l’ordonnance portant réforme de l’organisation judiciaire. La Cour d’appel de Toamasina est mise en place en présence du Conseil supérieur de la magistrature.

Neutralité du GEFP

Le Groupement des Entreprises Franches et Partenaires GEFP présidé par M. de Foucault publie un communiqué réaffirmant sa neutralité politique, et déplorant le vandalisme dont les entreprises franches sont victimes et l’exigence de l’arrêt de la production concernant quelque 80.000 personnes autour de la capitale. Après consultation des délégués du personnel, les entreprises vaqueront les matinées du 10 et 11 janvier, mais rouvriront les après-midi en attendant la semaine prochaine.

Vendredi 11

Vœux à Iavoloha

Le président Ratsiraka offre au Palais d’Iavoloha une réception des traditionnels vœux de Nouvel an. Le premier Ministre au nom du gouvernement, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, MM. Andrianarisoa et Rakotomanana, le doyen du corps diplomatique Se M. Ben Mokhtar, dressent quant à eux le bilan des réalisations des 5 ans écoulés et leurs souhaits pour l’avenir. Le président Ratsiraka, après avoir répondu aux vœux écrits du maire d’Antananarivo M. Ravalomanana, son challenger, évoque la crise postélectorale et la bataille des chiffres. Il rappelle que Madagascar est un État de droit et que la Haute Cour Constitutionnelle est souveraine pour statuer, critiquant au passage un appel aux démocraties occidentales et aux Églises pour soutenir un mouvement politique local. Il conteste une confrontation des procès-verbaux non justifiée à ses yeux au niveau de la légitimité et des délais.

Meeting de contestation

Le maire d’Antananarivo M. Ravalomanana clôt ses meetings de contestation en faveur de la vérité du scrutin sous l’égide du FFKM qui, par la voix du cardinal Razafidratandra, annonce devant quelque 80.000 sympathisants rassemblés au stade de Mahamasina, la suspension des meetings de revendication dans la capitale mais leur continuation en Province jusqu’à la proclamation officielle de la Haute Cour Constitutionnelle. Si cette dernière ne produit pas les résultats conformes à la vérité, le mouvement revendicatif reprendra.

Communiqué de l’OUA

L’Organe central de l’OUA pour la prévention et la gestion des conflits publie un communiqué appelant au calme toutes les parties à Madagascar dans le respect des textes constitutionnels.

Communiqué de la FIDH

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme publie à Paris un communiqué appelant à la transparence du scrutin présidentiel et au respect de la volonté populaire.

Samedi 12

Échauffourées en Province

Des manifestations pour Ravalomanana en Province dégénèrent en échauffourées avec les forces de l’ordre, intervenues sur convocation du préfet de région. Des arrestations auraient été opérées à Mahajanga après une manifestation, sur des participants au meeting armés.

Dimanche 13

Manifestation de la diaspora

Une manifestation de la diaspora malgache se déroule sous la conduite de M. Ratsirahonana en visite en France, devant l’ambassade malgache à Paris en soutien au combat pour la vérité de Marc Ravalomanana. Quelques personnalités se sont déclarées en sa faveur, comme Noël Mamère député et candidat écologiste à la présidentielle française.

Lundi 14

Communiqué du président Bush

La Maison Blanche par son secrétariat de presse, publie un communiqué du président Bush demandant aux autorités malgaches de respecter la volonté populaire et de trouver une solution juste, transparente et démocratique au problème électoral ayant amené des manifestations. Les partis, les observateurs et l’électorat sont invités à avoir confiance en les résultats de la Haute Cour Constitutionnelle, dans le cadre de la Constitution, pour l’approfondissement du processus démocratique.

Communiqué de l’OUA

L’OUA publie à Addis-Abeba un communiqué allant dans le même sens, et appelant au respect de la légalité et des institutions en place.

Meetings pro-Ravalomanana

La presse évoque des meetings pro-Ravalomanana à Ambositra et Mahajanga ayant suscité des affrontements avec les forces de l’ordre venues d’Antananarivo, quelques blessés et des arrestations de membres du KMMR Comité de soutien à Marc Ravalomanana saisis avec des cocktails Molotov.

Lettre du Consortium

Le Consortium des observateurs présidé par M. Rasolo André adresse à tous les dirigeants occidentaux une lettre dénonçant la fraude électorale, réclamant une confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote, et un soutien à la démocratie malgache.

Ravalomanana à Toliara

Le candidat Ravalomanana se rend à Toliara, où il tient meeting dans une enceinte privée, Morombe et Ankazoabo, en compagnie d’une délégation du FFKM. Une somme de 5 millions FMG a été réservée aux habitants d’Ankazoabo sinistrés par le cyclone Cyprien. Il expose les raisons de l’arrêt des manifestations dans la capitale et dénie toute responsabilité dans les provocations de Mahajanga.

Réunion à la Santé

Le ministre de la Santé Mme Rahantalalao organise une grande réunion semestrielle à l’occasion du bilan positif des 5 ans d’actions et de réforme de son département en matière de politique sanitaire nationale, tenue en présence du premier Ministre M. Andrianarivo.

Vœux aux Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères Mme Ratsifandrihamana reçoit les vœux de fin d’année du corps diplomatique en présence du doyen SE M. Ben Mokhtar, ambassadeur d’Algérie. Le ministre annonce la tenue à Madagascar en mai 2002 d’un sommet mondial sur l’avenir des Enfants.

Mardi 15

HCC : confrontation des procès-verbaux

La Haute Cour Constitutionnelle demande dans une lettre au Conseil National Electoral de procéder à la confrontation des procès-verbaux de bureaux de vote recueillis par les candidats au 1er tour de la présidentielle et ceux de l’administration, dans un souci de transparence et pour assurer la paix sociale. Un geste salué par les partisans du candidat ravalomanana, qui le trouvent toutefois insuffisant, espérant voir la HCC elle-même s’impliquer dans la confrontation des documents, ce qu’elle n’est pas autorisée à faire constitutionnellement.

Meeting à Antsirabe

Le candidat Ravalomanana tient à Antsirabe un meeting en présence des représentants locaux des quatre Églises membres du FFKM.

Mercredi 16

Récusation de la confrontation des procès verbaux

Le camp du candidat Ravalomanana récuse la confrontation des procès-verbaux de bureau de vote par le Conseil National Electoral dont la neutralité pour eux n’est pas garantie, renvoyant la responsabilité de ce travail à la Haute Cour Constitutionnelle qui n’y est pas autorisée constitutionnellement. Le Consortium des observateurs pour sa part assortit son acceptation des mesures d’apaisement préconisées de plusieurs conditions sur la méthodologie de la confrontation des procès-verbaux, de la formation d’une Commission ad hoc et de la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote.

Nouvel ambassadeur des USA

Mme Wanda Nesbitt, nouvel ambassadeur des USA, a été nommée après confirmation du Sénat américain. AGOA African Growth and Opportunity Act et Environnement seront, selon elle, ses principaux axes de travail, ainsi que la lutte contre le SIDA.

La Chambre de Commerce aux normes

Une table ronde organisée conjointement avec l’association MBA Madagascar et la Chambre de Commerce sur le thème de la qualité, un état d’esprit et un outil de développement, est organisée à Antananarivo, animée par M. Roy Withaker, conseiller à l’ambassade américaine, et des consultants de MBA avec l’organisation internationale des normes.

Sélection de l’ONUDI 

L’ONUDI sélectionne 27 entreprises pour bénéficier d’équipements pour une valeur totale de 45.000 $ dans les six Provinces de l’île, dans le cadre d’un projet de promotion en collaboration avec le ministère de l’Industrie. Première phase d’un programme intégré courant sur 4 millions de $ en investissement.

Le PNUD contre la délinquance

Un projet contre la délinquance dans la capitale financé par le PNUD à hauteur de 554.000 $ sur 2 ans sera exécuté dans les quartiers d’Andohatapenaka et d’Anatihazo. Le gouverneur M. Rakotomavo et le ministre de l’Aménagement du territoire et de la ville M. Ramanantsoa, ainsi que le représentant du PNUD M. Guindo, signent cet accord en phase avec le programme urbain contre la pauvreté (PULP).

Madagascar au Palais Bourbon 

La crise malgache est évoquée au Palais Bourbon lors d’une séance ordinaire par le député Michèle Rivasi (PS) au nom des parlementaires de l’association Amitié France Madagascar. Le ministre des Affaires étrangères M. Vedrine, interpellé, évoque la divergence des résultats provisoires du 1er tour du scrutin présidentiel à l’origine de la tension et lance un appel au respect de l’État de droit pour tous les candidats et à la sauvegarde de la paix civile. La France est en contact avec les intéressés, le président Ratsiraka s’est engagé à respecter le verdict des urnes, la situation ne justifiant aucune ingérence directe dans la vie de Madagascar.

Communique de l’Université

Un Comité ad hoc créé au sein des Universités des six Provinces publie un communiqué évoquant son désir de recherche de consensus national ainsi que ses recherches, adressées aux observateurs des affaires nationales à Madagascar. Il relève une différence de 830.930 voix non recensées par le Consortium des observateurs agréé officiellement, par rapport aux résultats provisoires du ministère de l’Intérieur, qui pourrait selon lui changer le décompte des résultats dans quelques régions non observées où il souhaite mener enquête sur le terrain.

Jeudi 17

Le KMMR devant la presse

Le KMMR Comité de soutien à Marc Ravalomanana tient une conférence de presse en présence de M. Ratsirahonana, où il annonce son rejet de la confrontation des procès-verbaux de bureaux de vote par le Conseil National Electoral, incompétent ; la Haute Cour Constitutionnelle doit assumer ses responsabilités en matière de preuves matérielles, sous peine de perdre la confiance du peuple.

Serment à la Cour suprême 

Les nouveaux présidents de la Cour suprême et de la Cour d’appel, respectivement MM. Lucien Auguste Rabarijohn et Razafindratsima prêtent serment au Palais de Justice d’Anosy lors de la cérémonie solennelle de clôture de l’année judiciaire 2001 et d’ouverture de l’année judiciaire 2002, en présence du premier Ministre M. Andrianarivo, du Garde des sceaux M. Imbiky et de nombreuses personnalités du monde politique et judiciaire.

Convention AFD 

Le directeur de l’Agence Française de Développement M. François Rivière signe avec le premier Ministre M. Andrianarivo un projet d’appui à la gestion durable des ressources crevettières malgaches de 1.056.000 €, un financement levé sur le Fonds Français pour l’Environnement.

Le SMM devant la presse

Le Syndicat Malgache de la Magistrature tient une conférence de presse axée sur la situation juridique postélectorale, avec la contestation généralisée sur les chiffres des résultats du premier tour du scrutin présidentiel. Il souligne qu’il ne voit aucun obstacle juridique à une confrontation des procès-verbaux de bureaux de vote à la Haute Cour Constitutionnelle, mais reconnaît que le fonds du problème reste politique et encourage la HCC à préserver l’indépendance de la Justice.

Le parlement en formation

Trois experts américains en gestion financière conduits par M. Jeremy Meadows venus assurer une formation aux parlementaires sont reçus par le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa, auprès duquel ils commentent la déclaration du président Bush sur la situation nationale : c’est le respect de la loi qui est le plus important selon eux.

Atelier du Faritany d’Antananarivo

Le gouverneur de la Province d’Antananarivo M. Rakotomavo réunit au Hintsy un atelier axé sur les programmes régionaux en collaboration avec les bailleurs de fonds. Un bilan des actions engagées est effectué, au niveau des divers secteurs techniques de la Province, avec évaluation en besoins de financement dans l’objectif de mettre en place un plan d’action.

Vendredi 18

L’UNA Civiles devant la presse

L’UNA Civiles présidée par M. André Ramaroson annonce à la presse la création dans le cadre du suivi du Pacte républicain signé entre plusieurs candidats avant les élections sur la nécessité de la transparence du scrutin présidentiel, en collaboration avec le CCO Comité de Coordination des Observateurs, son adhésion à l’Association Citoyenne de Défense du Choix Populaire (FFSB), encouragée à défendre la démocratie.

Ratsiraka devant la presse

Le président Ratsiraka tient au Palais d’Iavoloha une conférence de presse destinée aux médias étrangers, où il défend l’État de droit et l’institution démocratique que représente la Haute Cour Constitutionnelle, affirmant que les gens dans la rue sont manipulés par des fascistes et des nazis qui tentent d’instaurer l’anarchie et un régime fasciste à Madagascar.

Le SeFaFi interpelle la HCC et le CNE

Dans un communiqué publié à Antananarivo intitulé Droit de voter et d’être élu, le SeFaFi Observatoire de la voie publique s’en prend au comportement étrange et aux atermoiements et de la Haute Cour Constitutionnelle, en charge de la proclamation des résultats définitifs du scrutin présidentiel, ainsi qu’aux silences du Comité National Electoral.

Samedi 19

Vœux de la diaspora côtière

La diaspora côtière de la capitale présente ses vœux au gouverneur de la Province d’Antananarivo M. rakotomavo au Hilton, en présence des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, et de notables politiques originaires de la Province centrale comme MM. razanamasy et andriamanjato. L’attachement à l’unité nationale est rappelé à cette occasion ainsi que le statut de capitale de Madagascar détenu par Antananarivo.

Meeting à Mahajanga

Le candidat ravalomanana tient à Mahajanga un meeting sous l’égide du KMSB Comité de soutien au choix du peuple, axé sur la confrontation nécessaire des procès-verbaux de bureaux de vote et la transparence du scrutin présidentiel. Le régionalisme reproché au président ratsiraka est également mis en cause par le député KMMR Comité de soutien à Marc Ravalomanana Evariste marson, qui le taxe de grave menace contre l’unité nationale.

Lundi 21

Ratsiraka à Mahambo

Le président ratsiraka se rend à Mahambo dans le Faritany de Toamasina, pour inspecter l’état des ponts, évaluer les problèmes d’irrigation et la production rizicole locale.

Réunion a la Santé 

Le premier Ministre M. andrianarivo, accompagné du gouverneur de la Province d’Antananarivo, clôt la grande réunion du ministère de la Santé en présence du ministre de la santé Mme rahantalalao, un bilan est fait en collaboration avec les bailleurs de fonds et un programme établi pour les années à venir.

Meeting au 13 mai

Les partisans de Marc ravalomanana tiennent à nouveau un meeting Place du 13 mai, en présence des représentants des 6 Provinces et du juriste M. ratsirahonana qui expose les 4 conditions préalables du Comité de soutien KMMR pour participer à la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote sous l’égide du Conseil National Electoral : validité juridique de la consultation, respect ou non des délais de publication des résultats, origine des procès verbaux, seuls ceux obtenus par la Haute Cour Constitutionnelle étant à considérer.

Mardi 22

Inauguration a la Santé

Le siège du Commissariat général de la Santé du Gouvernorat d’Antananarivo est inauguré à Nanisana en présence du commissaire Mme Esther rarivoharilala et du gouverneur M. rakotomavo, des représentants du ministère de la Santé et de l’OMS qui a participé avec l’Union européenne à cette réalisation de 1,12 milliards FMG. Le ministre de la Santé Mme rahantalalao met l’accent sur la décentralisation effective des services ébauchée en 1976 avec les Centres de Santé de Base, et poursuivie dans le cadre des Provinces autonomes.

Coopération militaire

L’Ecole de l’État-major et le Centre de Perfectionnement des officiers de Fiadanana sont dotés d’un lot d’ouvrages et documents de formation d’une valeur de 10 millions FMG dans le cadre de la coopération militaire bilatérale.

Emissaire algérien à Toamasina

Le président ratsiraka reçoit à sa résidence de Toamasina un envoyé spécial du président algérien M. bouteflfika, le ministre d’état M. abdel aziz ben kadee,  porteur d’un message de sa part. Il est accompagné du ministre des Affaires étrangères Mme ratsifandrihamanana et de l’ambassadeur d’Algérie SE M. ben mokhtar.

Inquiétudes du GEFP

Le groupement patronal GEFP présidé par M. de foucault expose devant la presse ses inquiétudes sur la situation nationale et le souci de sauvegarder les performances acquises sur la scène internationale en matière de Zones franches. Apolitique par définition, le GEFP n’empêche pas ses employés de manifester pour leurs droits, mais tient à faire tourner normalement ses entreprises pour entretenir la confiance de sa clientèle. 100.000 personnes sont concernées par les commandes extérieures. Le dialogue est de rigueur, affirme le GEFP.

Observations du SeFaFi

Dans l’attente interminable du verdict de la Haute Cour Constitutionnelle et de la polémique à propos des pouvoirs juridictionnels de la HCC, le SeFaFi Observatoire de la vie publique publie à Antananarivo un communiqué traitant de quelques Observations complémentaires sur le mécanisme du contentieux électoral.

Mercredi 23

Inauguration à l’îlot Madame

Le président ratsiraka inaugure à Sainte Marie l’îlot Madame, classé au patrimoine national et dont la réhabilitation a débuté sous l’égide du ministère de la Culture.

Audience de la HCC

La Haute Cour Constitutionnelle se réunit à Mantasoa pour une audience publique concernant les requêtes du candidat ravalomanana sur les violations du code électoral par le candidat ratsiraka et la confrontation contradictoire des procès-verbaux confiée par ses soins au Conseil National Electoral, en présence des avocats des deux parties, MM. radilofe et rafanomezantsoa pour ratsiraka et MM. ravony et sylla pour ravalomanana, parmi 15 membres du Barreau. Le verdict sera rendu avec la proclamation des résultats de l’élection.

Communiqué du FFKM

Le FFKM Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar publie dans un communiqué signé du RP ralibera, secrétaire général, les résultats des travaux de confrontation des procès-verbaux menés au Falda avec les représentants des candidats, le Consortium et le CCO des observateurs. Trois candidats seulement avaient répondu à l’appel du 27 décembre 2001. 11.798 procès-verbaux sur 16.650 ont été vérifiés identiques. Marc ravalomanana est crédité de 51,10% de suffrages exprimés et Didier ratsiraka de 37,34%.

Mission japonaise

Une mission japonaise conduite par M. nishimaki ryozzo est arrivée, chargée d’une étude sur le développement rural et l’aménagement des bassins versants du Sud-ouest de l’Alaotra sur demande du gouvernement à la JICA, agence de coopération nippone. La mission est accompagnée du directeur général des Eaux et Forêts Mme Fleurette andriantsilavo.

Jeudi 24

Contestation de la HCC

M. ratsirahonana dénonce la décision de la Haute Cour Constitutionnelle de proclamer les résultats du 1er tour du scrutin de la présidentielle sans confrontation des procès-verbaux, et récuse par ailleurs tout verdict contraire à une victoire de ravalomanana. Il appelle la population à accentuer les manifestations pour la vérité Place du 13 mai, avec grève générale notamment des enseignants et des transporteurs.

Décès de M. Césaire Rabenoro

Le Dr. Césaire rabenoro, ancien ministre, ambassadeur et parlementaire, est décédé des suites d’une maladie. Il assumait la présidence de l’Académie malgache depuis 29 ans.

Serment à la Cour d’appel 

La prestation de serment du premier président de la Cour d’appel M. rakotondrarivo Lydien et du nouveau procureur général Randriamanantena Jules, se déroule dans le cadre de l’ouverture de l’année judiciaire 2002, marquée par l’installation de la Cour d’appel de Toamasina, nouvelle instance judiciaire implantée dans le cadre des Provinces autonomes.

Attaque contre le CNE

Le Conseil National Electoral est attaqué en justice par le Consortium des observateurs de l’élection présidentielle, pour absence de réaction face aux nombreuses irrégularités commises par le candidat ratsiraka lors de la campagne, en violation du Code électoral.

Vendredi 25

Proclamation des résultats

La Haute Cour Constitutionnelle proclame, lors d’une séance solennelle à Mantasoa, les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel du 16 décembre, en présence des présidents d’institutions et du corps diplomatique. Les requêtes en disqualification du candidat ratsiraka et la confrontation de tous les procès-verbaux de bureaux de vote sont rejetées. Un deuxième tour est nécessaire, M. ravalomanana ayant été crédité de 46,21% des suffrages exprimés et M. ratsiraka de 40,89%. Un délai de 30 jours court pour l’organisation du 2ème tour de scrutin. Les scores respectifs pour MM. zafy, razafimahaleo, rajaonary et rajakoba sont de 5,34%, 4,27%, 1,55% et 1,77%. Les résultats de quelque 4.287 procès-verbaux ont été annulés par la HCC.

Samedi 26

Conseil de gouvernement

Un conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. andrianarivo. Un décret convoque les électeurs pour le 2ème tour du scrutin présidentiel le 24 février 2002. Une période concernera la révision des listes électorales du 27 janvier au 19 février.

Meeting au 13 mai

M. ravalomanana tient un meeting Place du 13 mai et décrète une grève générale dans tout le pays pour le 28 janvier jusqu’à la victoire finale, c’est à dire l’élection du maire de la capitale au 1er tour, car ce dernier conteste totalement l’arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle.

Le FFKM devant la presse

Le FFKM Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar tient une conférence de presse à son siège, en présence du secrétaire général le RP ralibera. Les 4 chefs d’Églises s’adresseront à la nation en temps opportun. Le FFKM soutient le mouvement populaire pour la vérité et la justice, et affirme sa désolation face à certaines dérives tribales et ethniques au niveau de certains média.

La HCC sur le web 

La Haute Cour Constitutionnelle publie sur son site web les résultats de l’élection présidentielle bureau de vote par bureau de vote, ainsi que l’arrêt menant à un 2ème tour du scrutin entre les deux candidats ravalomanana et ratsiraka.

Nouvel ambassadeur des USA

Le ministre des Affaires étrangères Mme ratsifandrihamanana reçoit à Anosy le nouvel ambassadeur américain SE Mme Wanda nesbitt, venue lui remettre la copie figurée de ses lettres de créances.

Plainte contre Ravalomanana

M. Philippe Mac coy porte plainte contre le candidat ravalomanana pour rupture unilatérale de contrat, après avoir travaillé pour sa campagne et notamment créé l’Hymne de victoire interprété par la chanteuse bodo.

Lundi 28

SE Mme Nesbitt à Iavoloha

Le nouvel ambassadeur américain SE Mme nesbitt présente ses lettres de créances au président ratsiraka, au Palais d’Iavoloha. Les relations bilatérales excellentes entre les deux pays et l’AGOA African Growth and Opportunity Act sont évoquées à cette occasion.

Dons du PNUD

M. guindo, représentant du PNUD, offre au gouverneur de la Province d’Antananarivo M. rakotomavo un lot de matériels informatiques dans le cadre du programme d’appui à la bonne gouvernance.

Grève générale

La grève générale décrétée par le mouvement de M. ravalomanana est largement suivie dans la capitale, mais aussi à Mahajanga et dans une moindre mesure à Fianarantsoa. Avec un blocus : des transports y compris à l’aéroport international d’Ivato. Le Groupe patronal GEFP en Zone franche et les opérateurs font part de leur inquiétude que le mouvement démocratique perdure et nuise gravement à l’économie nationale ; des négociations sont menées avec le personnel pour assurer la survie des entreprises franches tout en respectant la démocratie.

Mardi 29

Meeting au 13 mai

Place du 13 mai, M. ravalomanana, l’Armée invitée n’ayant pas suivi son invitation à un soutien du mouvement démocratique, exige des chaînes publiques de Radio Télévision la diffusion des manifestations jusqu’au niveau des Provinces.

Communique de l’ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU présidé par Maurice déclare son soutien au respect des institutions et à un 2ème tour de scrutin présidentiel à Madagascar, sous contrôle d’observateurs étrangers. Un communiqué reprenant à peu de choses près celui du ministère français des Affaires étrangères.

Conseil des ministres

Un Conseil des ministres suivi d’un Conseil de gouvernement se réunit à Iavoloha sous la présidence de l’amiral ratsiraka. Un décret sur le transfert de certaines compétences du ministère de l’Éducation aux gouverneurs des Provinces autonomes, et un autre sur une opération de délivrance de cartes d’identité nationale conjuguée à des délivrances de jugements supplétifs sont adoptés, ainsi que diverses nominations aux hauts emplois de l’État. Le Conseil d’État succède à la Chambre administrative, la Cour des comptes à la Chambre des Comptes, et les présidents deviennent vice-présidents de la Cour suprême. Les autres nominations concernent le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et sports, du Commerce et la Gendarmerie nationale. Des pouvoirs spéciaux sont délégués aux gouverneurs des Provinces autonomes en matière de maintien de l’ordre.

Mercredi 30

Refus d’un 2ème tour

Marc ravalomanana annonce Place du 13 mai qu’il refuse catégoriquement un 2ème tour de scrutin présidentiel, malgré les pressions constitutionnelles du Conseil de sécurité de l’ONU et de l’OUA, soutenu par les 4 chefs d’Églises du FFKM qui publient un communiqué dénonçant les déclarations du RP ralibera, secrétaire général sur la nécessité d’un 2ème tour avec garantie de sincérité du scrutin, publiées selon eux à titre personnel. Une lettre du Syndicat des enseignants-chercheurs de l’Enseignement Supérieur SECES à l’ambassadeur de France est lue à l’occasion, reprochant à la France de soutenir un régime corrompu et de solliciter un 2ème tour de scrutin sans confrontation des procès-verbaux du 1er tour, ce qui invalide l’arrêt de la Haute Cor Constitutionnelle.

Le 13 mai à la RTM

La RTM diffuse pour la première fois des images des manifestations du 13 mai, après négociations avec une délégation du KMMR Comité de soutien et d’hommes politiques favorables à Marc ravalomanana, pour un accès libéré vers les Provinces des émissions nationales.

Déclaration de M. Rajakoba

Le Comité de soutien du candidat Rajakoba invite les électeurs de ce dernier à se joindre à la manifestation du 13 mai organisée par le KMMR soutenant Marc Ravalomanana, faute pour la Haute Cour Constitutionnelle d’avoir accepté une confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote.

Investiture au tribunal

Cérémonie d’investiture de Mme Claire ranaivoarisoa présidente du Tribunal de 1ère instance du Palais de Justice d’Antananarivo, en présence du Garde des sceaux M. imbiky et du président du Sénat M. rakotomanana. Le ministre évoque devant les juristes le devoir de réserve des magistrats et l’indépendance de la Justice. Il dénonce à l’occasion les menaces sur les droits de l’Homme en cas de grève des Tribunaux.

Communiqué du GEM

Dans un communiqué publié, le Groupement des Entreprises de Madagascar lance un SOS face à la crise politique et au blocage économique, du fait de la fermeture des Banques commerciales et des Douanes pour fait de grève. Il réclame un dialogue entre les parties en présence.

Jeudi 31

Grève générale au 13 mai

Le candidat ravalomanana poursuit sa grève générale Place du 13 mai et invite les organisations internationales mal informées à venir constater les carences du 1er tour de scrutin présidentiel avant d’en préconiser un second, toujours catégoriquement refusé par ses partisans qui manifestent quotidiennement dans la capitale par centaines de milliers. La presse évoque quelques heurts à Mahajanga et Tuléar entre manifestants du camp ravalomanana et du camp ratsiraka.

Communiqué du GEM

Le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) se réunit pour dénoncer la gravité de la situation actuelle en face de la grève générale qui perdure tandis que le GEFP (Groupement des Entreprises Franches et Partenaires) annonce l’éventualité de quelque 20.000 licenciements en Zone franche, pour commandes non honorées d’ici juin 2002.

Communique des Verts français

Les Verts français, conduits par Noël mamere, candidat à la Présidentielle en France, interpellent le Quai d’Orsay qui cautionnerait un holdup électoral à Madagascar et invitent la communauté internationale à sanctionner le régime malgache et à exiger des résultats transparents du 1er tour du scrutin.

Communiqué de l’OJM

Le président de l’Ordre des Journalistes de Madagascar M. ramarosaona publie un communiqué dénonçant le retour de la censure notamment dans les Provinces, et conseillant aux journalistes soumis aux pressions de faire jouer la clause de conscience.

Communiqué des 4 candidats

Les 4 candidats non concernés par un éventuel 2ème tour de scrutin, MM. zafy, Rajakoba, rajaonary et razafimahaleo, publient un communiqué lançant un appel au dialogue et à la concertation face au blocage économique du pays.

Médiation du FFKM

Le président du FFKM (Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar) Mgr. rabenirina déclare sur les ondes internationales sa volonté d’ouvrir une médiation entre les deux camps en présence, celui de M. ravalomanana et de M. ratsiraka, prévoyant que l’entreprise serait extrêmement difficile face au refus du premier d’envisager un 2ème tour du scrutin présidentiel, tout en appelant la communauté internationale à dialoguer avec lui pour estimer la situation réelle du pays, mal évaluée faute d’informations fiables.

Communiqué des USA

Le Département d’État américain appelle les Malgaches à résoudre le conflit électoral dans la paix, démocratiquement, dans le cadre de la Constitution et de l’État de droit, appelant à un 2ème tour de scrutin présidentiel transparent.

SeFaFi : Contestation des Observateurs

Par la Note sur l’arrêt01HCC/AR du 250102 publiée à Antananarivo, le Consortium des observateurs électoraux (KMF/KNOE, Andrimaso FFKM et Justice et Paix) et le SeFaFi Observatoire de la vie publique contestent la décision de la HCC déclarant irrecevable la requête des observateurs.

FEVRIER

Vendredi 1er

Réouverture d’Ivato

Place du 13 mai, M. ravalomanana annonce la réouverture de l’aéroport international d’Ivato, dans l’attente de ses amis journalistes et parlementaire occidentaux, et ordonne un durcissement de la grève pour le 4 février.

Couvre-feu à Mahajanga

Le couvre-feu est instauré à Mahajanga après des heurts entre partisans de ratsiraka et ravalomanana, qui font quelques blessés. Divers pillages de magasins ont eu lieu. Des incidents sans gravité sont relevés à Toliara, suite à des échauffourées entre défilés de militants des deux camps.

Le GEM au 13 mai

Le groupement patronal GEM représenté par M. Charles andriantsitohaina demande Place du 13 mai rendez-vous avec le candidat ravalomanana pour évoquer la situation économique nationale obérée par la grève générale décrétée par l’opposition. Le GEM signe par ailleurs avec les principaux syndicats malgache un accord historique après AG à Antananarivo, axé sur une résolution rapide de la crise économique du pays due à la grève générale, dans le cadre d’une organisation commune de défense des entreprises face aux menées de déstabilisation dues à des actes de vandalisme. Une vingtaine d’organisations professionnelles et une dizaine de centrales syndicales cautionnent cet accord établissant une négociation salariale d’ici avril 2002 dans le cadre du suivi des pourparlers entamés au cours de l’année 2000.

Embargo à Fianarantsoa

Le gouverneur de la Province de Fianarantsoa M. emilson décrète une interdiction des produits de l’entreprise TIKO appartenant au candidat M. ravalomanana, et l’exportation des bœufs vers la Province d’Antananarivo dans l’attente d’une solution nationale à la crise post électorale qui menace de paralyser l’économie du pays.

Samedi 2

Normalisation à Ivato

L’aéroport d’Ivato est rouvert au trafic aérien pour permettre durant le week-end le retour en France de nombreux touristes bloqués faute de vols, et l’arrivée annoncée par M. ravalolmanana de journalistes du monde entier invités à constater sur place la mobilisation du peuple pour la défense de son choix électoral. Des parlementaires francophones ont également été invités par l’opposition, en instance faute de visa selon la presse locale, une allégation démentie par l’ambassade malgache à Paris qui évoque une invitation expresse du Sénat et de l’Assemblée nationale à ces personnalités pour une mission de bonne volonté d’observation.

Troubles à Nosy Be

Après une descente musclée d’un lieutenant-colonel pour fermer une station de radio privée appartenant à un Conseiller régional d’opposition à Nosy Be, l’EMMO/FAR (État-major mixte opérationnel) de la Province du Nord dépêche une compagnie pour ramener le calme, toute manifestation est désormais interdite dans l’île sur l’ordre du gouverneur de la Province, M. gara Robert.

Lundi 4

Nouvel ambassadeur de l’Inde

Le nouvel ambassadeur de l’Inde SE M tripathi présente ses lettres de créances au président ratsiraka, au Palais d’Iavoloha. La coopération bilatérale est évoquée à cette occasion.

Meeting au 13 mai

Le candidat ravalomanana tient meeting Place du 13 mai avec une affluence de quelque 500.000 personnes. Il salue la présence des journalistes internationaux, regrettant l’absence des parlementaires francophones attendus le 7 février prochain, et décrète une journée ville morte dans la capitale pour le mardi 5 février, persistant à se déclarer vainqueur dès le 1er tour de scrutin faute de confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote recueillis par ses délégués, avec ceux de l’administration.

Les candidats chez Ravalomanana

M. ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra les 4 candidats à la présidentielle non admis au 2ème tour, suite à leur appel au dialogue, pour sortir de la crise économique. MM. zafy, razafimahaleo, rajaonary et Rajakoba sont présents, ainsi que les médias étrangers invités à une conférence de presse par le maire d’Antananarivo qui évoque, aux côtés d’opposants favorables à sa cause, la nécessité de confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote.

Conseil des ministres

Un Conseil des ministres se réunit au Palais d’Iavoloha sous la présidence de l’amiral ratsiraka, axé sur l’analyse de la conjoncture actuelle et la grève générale décrétée par l’opposition.

Inquiétude des Zones franches

Le groupement patronal GEFP qui regroupe 125 Sociétés de Zone franche, réuni en Assemblée générale sous la présidence de M. de foucault, discute du blocage des entreprises franches, faute d’import-export, de transport, de grève des employés, avec résiliation des commandes et évoque une éventuelle déclaration de chômage technique, concernant quelque 100.000 personnes autour de la capitale.

Festival Cannes junior

Le Festival Cannes Junior Tana 2002 prime lors de la cérémonie de clôture au Centre Culturel Albert camus à Antananarivo le film Pour une Poignée d’Herbe de l’allemand Roland suso richter, qui reçoit le grand Prix du Jury et du meilleur scénario. Le prix d’interprétation est attribué à Makibefo, interprétation Tandroy du Macbeth shakespearien de Alexander abela en présence du directeur du CCAC M. maurette, de M. Jean burtschell délégué général de Cannes Junior et du directeur de cabinet du ministère de la Culture M. maharavo. Cette manifestation a drainé quelque 12.000 spectateurs dans la capitale

Mardi 5

Inauguration au CNFA

Le Centre National de Formation Administrative inaugure de nouveaux bâtiments, à Androhibe, en présence du ministre de la FOP Mme razafinakanga, qui évoque l’importance de la tâche administrative, notamment dans le cadre de l’installation des Provinces autonomes.

Le Gal Ranjeva interpelle l’Armée

Le général ranjeva ministre des Forces armées, interpellé Place du 13 mai par l’opposition, après les heurts constatés dans la Province du Nord de Madagascar, rappelle les militaires à leur devoir et lance par voie de presse aux instigateurs, exécutants et hommes de main quelles que soient leur fonction, un avertissement solennel. Les Forces armées défendent la légalité et la paix publique, les éléments tenant à exprimer leur opinion personnelle devant faire une demande de disponibilité, spéciale pour les officiers généraux. L’Armée est le denier rempart de la nation et de l’ordre républicain, conclut-il.

Don du Japon

Un contrat de don d’un montant de 64,346 € est signé par le représentant de Linkages Madagascar M. Aimé guyon et l’ambassadeur du Japon SE M. hinata, pour un projet d’appui à la formation initiale des écoles paramédicales et de la Faculté de Médecine, et à la Formation continue des médecins privés. Un don dans le cadre de l’aide non remboursable pour les petits projets du gouvernement japonais.

Mercredi 6

Requête à la HCC

M. ratsirahonana dépose auprès de la Haute Cour Constitutionnelle une demande d’annulation de l’arrêt électoral du 25 janvier, et auprès des tribunaux une plainte contre les magistrats et procureurs pour faux et usage de faux lors du scrutin. Deux requêtes annoncées Place du 13 mai lors du meeting KMMR du Comité de soutien au candidat ravalomanana.

Les candidats chez Ratsiraka

Le président ratsiraka reçoit au Palais d’Iavoloha les 4 candidats malheureux de l’élection présidentielle, venus proposer un dialogue pour sortir de la crise politique actuelle.

FMI et BM devant la presse

Les représentants régionaux de la Banque Mondiale M. Ghanem et du Fonds Monétaire International M. dahl tiennent une conférence de presse axée sur la situation économique dans le pays, catastrophique avec de 12 à 14 millions de $ de pertes par jour, qui dépasseraient les bénéfices annuels de la réduction de la dette du pays et présageraient une récession

Journée des Zones humides

La région de l’Alaotra célèbre la journée mondiale des Zones humides, sur la convention Ramsar, par diverses manifestations culturelles sous l’égide de l’association Alaotra Ranosoa appuyée par diverses ONG locales, ainsi qu’une plantation de bararata à Angoja, commune rurale d’Ambatosoratra, avec la collaboration du Consortium Ldt Miray, du WWF, de PACT Madagascar et de Conservation International.

Suspension de DMD

La publication du magazine hebdomadaire DMD Dans les Médias Demain est suspendue selon son directeur M. Honoré razafintsalama, faute de transports aériens pour honorer les abonnements internationaux.

Jeudi 7

Délégation parlementaire francophone

La délégation parlementaire francophone composée des sénateurs Guy penne et Louis duvernoy, du député camerounais Louis Philipe iksel et du vice-président du Sénat mauritanien ould abdel djimil salek arrive à Madagascar dans le cadre d’une mission d’amitié et de la poursuite des médiations entamées par les bailleurs de fonds, les Églises chrétiennes, les organismes patronaux et les 4 candidats malheureux du 16 décembre, pour trouver une solution à la crise actuelle. Un dîner est organisé au Colbert en présence du président de l’Assemblée nationale M. andrianarisoa, du doyen du corps diplomatique l’ambassadeur d’Algérie et de l’ambassadeur de France.

Campagne de reboisement

Le premier Ministre M. andrianarivo préside une opération de reboisement à Ampangabe et se déclare à l’écoute de toutes les propositions de résolution de crise, annonçant que le président ratsiraka est disposé à rencontrer M. ravalomanana, ce dernier ayant déclaré de son côté qu’il n’est pas opposé à une telle rencontre. La dotation aux communes pour le reboisement sera portée à 2.500.000 FMG désormais.

Incidents à Sambava

Des incidents se déroulent à Sambava lors d’une manifestation du KMMR, Comité de soutien à Marc Ravalomanana. Les forces de l’ordre procèdent à des arrestations.

L’UE préoccupée

Le parlement de l’Union européenne exprime son extrême préoccupation au sujet de la crise malgache, demandant aux partis de condamner la violence pour que le processus électoral se déroule avec toutes les garanties de transparence, dans l’équité et la sérénité.

Vendredi 8

Meeting au 13 mai

M. ravalomanana tient un nouveau meeting Place du 13 mai. Poursuite de la grève générale et des manifestations pour la vérité le 12 février, porte ouverte et contacts avec les représentants de la communauté internationale en visite à Madagascar sont évoqués dans le discours de l’opposant qui revendique toujours la victoire au 1er tour du scrutin présidentiel. Celui-ci a rencontré en matinée la délégation parlementaire francophone à Ambohitsorohitra.

Ratsiraka à Nosivarika

Le président ratsiraka se rend à Nosivarika en compagnie des journalistes internationaux présents à Madagascar pour couvrir les événements et la crise politique. Il inaugure un tronçon de route vers Mananjary et un pont de 10 milliards FMG et lance la campagne électorale excluant tout report du 2ème tour pour cas de force majeure, s’adressant au candidat ravalomanana pour l’encourager à la poursuite du scrutin arrêtée par la Haute Cour Constitutionnelle, tout en acceptant de le rencontrer à sa demande.

Inaugurations à Antsirabe

Le gouverneur de la Province d’Antananarivo se rend à Antsirabe où il inaugure diverses réalisations sociales, dont des Centres de soins locaux. Il salue la performance électorale de M. ravalomanana tout en lui reprochant de détruire l’économie nationale comme moyen d’accéder au pouvoir.

Les parlementaires francophones à Iavoloha

Le président ratsiraka reçoit au Palais d’Iavoloha la délégation des parlementaires francophones. L’éventualité d’une rencontre au sommet et de négociations postélectorales est évoquée.

Le GEFP chez les bailleurs de fonds

Le groupement patronal GEFP présidé par M. de foucault rencontre les représentants des bailleurs de fonds et les ambassadeurs, et en appelle aux chancelleries pour aider à une solution de la crise en Zone franche, 45 milliards FMG de manque à gagner, et 25.000 employés licenciés dans les semaines qui viennent, prédit le GEFP, avec 27% de nouveaux chômeurs techniques, faute d’accord avec le KMMR soutenant M. Ravalomanana et les organisations syndicales. Un système de service minimum administratif, financier et douanier est demandé.

Blocage de la RN 2 à Brickaville

La presse évoque un blocage de la route nationale RN 2 au niveau de Brickaville, entre Toamasina et Antananarivo, par des éléments non identifiés, favorables au président Ratsiraka.

Atelier micro-entreprise

Un atelier national sur la micro-entreprise et les PME est ouvert sous l’égide du ministère à la Privatisation. Le ministre M. Horace Constant évoque à cette occasion l’effort des bailleurs de fonds pour la promotion du secteur privé et la formalisation de l’activité économique.

Les parlementaires francophones chez Ravalomanana

La délégation des parlementaires francophones après avoir été reçue par M. ravalomanana à Ambohitsorohitra, rencontre successivement les chefs d’Églises du FFKM et le Consortium des observateurs financé par les pays occidentaux. Des discordances entre résultats de la Haute Cour Constitutionnelle et du Consortium sur site web sont annoncées à cette occasion, toujours en l’absence des résultats complets de M. ravalomanana, bureau de vote par bureau de vote, non disponibles à ce jour. Une éventuelle confrontation des procès-verbaux exigerait selon la presse un report du 2ème tour. La délégation est reçue par les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, et en soirée par le premier Ministre M. andrianarivo et par le chef de l’État à Iavoloha.

Samedi 9

Arrivée du SG de l’OUA

Le secrétaire général de l’OUA M. Amara essi arrive dans le cadre de la résolution de la crise politique malgache accompagné de SE M. Christian Rémi richard, ambassadeur à Addis-Abeba. En visite officielle, M. essi est accueilli à Ivato par le ministre des Affaires étrangères Mme ratsifandrihamana et le corps diplomatique conduit par son doyen l’ambassadeur d’Algérie. La délégation est reçue au Sénat par le président M. rakotomanana.

Communiqué du Consortium

Le Consortium des observateurs signe au Hilton, avec les représentants des chancelleries et des bailleurs de fonds, un communiqué conjoint axé sur la nécessité du dialogue entre les deux candidats en lice et l’organisation transparente du scrutin en présence du général ramakavelo, de la société civile. Le Consortium n’acceptera pas le 2ème tour du scrutin tant que le 1er n’est pas éclairci.

Meeting de l’AREMA

Un meeting de l’AREMA ouvre la campagne du 2ème tour de scrutin au COUM 67 Ha, mené par M. Benjamin ramanantsoa, président du Conseil régional et Mme Gisèle rabesahala vice-président du Sénat et membre du Comité de soutien du candidat ratsiraka. Le secrétaire national de l’AREMA M. rajaonarivelo entame la campagne à Ambatondrazaka avec le gouverneur de la Province de Toamasina M. lahady.

Décès de Victor Miadana

Le médiateur de la République M. Victor miadana est décédé des suites d’une maladie. De nombreuses personnalités rendent hommage à sa dépouille avant son inhumation.

Réunion du GEFP

Le groupement patronal GEFP conduit par M. de foucault se réunit au Panorama avec les représentants des chancelleries et des bailleurs de fonds, pour évoquer la crise qui menace les Zones franches et notamment l’investissement international et l’emploi. Un service minimum à la Banque Centrale est demandé à cette occasion, en dépit de la grève générale des services centraux décidée par M. ravalomanana

Le SG de l’OUA à Mahazoarivo

Le secrétaire général de l’OUA M. essi est reçu à Mahazoarivo par le premier Ministre M. Andrianarivo. L’organisation d’une médiation sous l’égide de l’Organisation panafricaine est évoquée.

Reboisement à l’Assemblée

M. andrianarisoa président de l’Assemblée nationale conduit les élus pour une opération de reboisement à Manjakandriana – campagne annuelle organisée par le gouvernement.

Le SG de l’OUA chez Ravalomanana

M. essi secrétaire général de l’OUA rencontre M. ravalomanana dans le cadre de la recherche d’une sortie de la crise actuelle. Des conditions sont soumises par ce dernier : report du 2ème tour présidentiel, rencontre au sommet mais entre candidats sur un pied d’égalité en terrain neutre, mise sur pied d’un gouvernement de consensus pour organiser le scrutin.

Lundi 11

Meeting au 13 mai

Le meeting du 13 mai se déroule en présence du candidat M. ravalomanana, qui accuse le gouvernement de bloquer la situation économique et engage ses partisans à continuer la grève générale et les manifestations à Antananarivo. La crise perdure, et M. ravalomanana s’en prend au gouvernement qui ne peut plus assurer le pouvoir au niveau national.

Fermeture d’Ivato

La manifestation se poursuit Place du 13 mai tandis que l’aéroport d’Ivato est à nouveau fermé pour cause de grève générale. M. ravalomanana reste ouvert au dialogue à certaines conditions, dont le respect mutuel, mais demande la démission du gouvernement qui ne contrôle plus son administration selon ses dires. Le maire d’Antananarivo fait de la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote une condition pour négocier et affirme que tous les bureaux de Fokontany de la capitale sont fermés.

AG du SIM

Le SIM (Syndicat des Industries de Madagascar) présidé par M. andriantsitohaina, à l’issue d’une Assemblée générale, décide la suspension du paiement des obligations fiscale et sociales par les entreprises ; quant aux salaires, les jours non travaillés et non négociés ne seront pas réglés, dispositions conformes à l’accord intervenu entre le GEM Groupement des Entreprises de Madagascar et les syndicats de travailleurs présenté par le président d’honneur M. andriantsitohaina sur la Place du 13 mai il y a quelques jours.

Ratsiraka à Mananara

Le président ratsiraka se rend à Mananara dans le cadre de la campagne électorale pour le 2ème tour du scrutin présidentiel. Bilans et promesses sont au menu de la propagande, ainsi que diverses attaques vis à vis de son adversaire M. ravalomanana toujours présenté comme fasciste et nazi.

Visite du SGA de l’ONU

M. Ibrahima fall, secrétaire adjoint des Nations Unies aux Affaires politiques, arrive à Madagascar dans le cadre des efforts de médiation internationaux pour résoudre la crise politique. Il prend le relais du SG de l’OUA M. essi pour organiser une rencontre au sommet entre les adversaires postélectoraux et la mise en place d’un 2ème tour de scrutin serein et transparent. Il rencontre en soirée M. Ravalomanana.

Mardi 12

Réunion des Conseillers de Faritany

Les Conseillers provinciaux des 6 Faritany se réunissent pour la première session 2002. Le premier Ministre M. Andrianarivo assiste à l’ouverture du Conseil de Fianarantsoa M. ramanantsoa préside le Conseil d’Antananarivo au Sénat dans la capitale, en présence des responsables du Gouvernorat. Règlements intérieurs et lois statutaires sont au menu de ces Conseils qui dureront 3 jours.

Meeting au 13 mai

M. ravalomanana poursuit Place du 13 mai ses manifestations pour la vérité et la grève générale, annonçant par ailleurs la réouverture de l’aéroport d’Ivato, celle du Trésor pour payer les fonctionnaires, et la mise sur pied d’un Comité ad hoc d’experts de tous bords pour effectuer la confrontation tant réclamée des procès-verbaux des bureaux de vote du 1er tour.

Barrages à la Banque Centrale 

Quelque 200 à 300.000 partisans de M. ravalomanana dressent des barrages autour de la Banque Centrale, à l’appel de Radio Antsiva, des rumeurs ayant circulé d’un transfert des fonds et de matériel informatique vers les agences de Toamasina et Fianarantsoa par le gouvernement.

Communiqué de Paris

Un communiqué du Quai d’Orsay réitère le souhait de la France de voir le processus électoral aller à son terme dans un climat apaisé, et son soutien aux efforts de médiation de l’OUA pour résoudre la crise malgache. Le secrétaire général de l’Organisation africaine M. essi tient pour sa part à Antananarivo un point de presse axé sur son espoir de négociation d’une rencontre au sommet entre les deux candidats adversaires, et d’un report du 2ème tour assorti de l’envoi d’observateurs internationaux pour superviser le scrutin.

Communiqué du Consortium

Le Consortium des observateurs publie un 11e communiqué signalant que les comparaisons des procès-verbaux de bureaux de vote en sa possession et ceux de la Haute Cour Constitutionnelle ne présentent pas de différences énormes sur 75% de documents électoraux examinés pour le 1er tour du scrutin présidentiel. Il invite les parties en présence au dialogue pour un éventuel 2ème tour transparent dans l’intérêt supérieur de la nation

Intervention de M. Ravony

Me ravony, avocat de M. ravalomanana fait une intervention remarquée sur les ondes de la station privée MBS appartenant à M. Ravalomanana, avec un examen impartial de la situation. Sur les reproches de fraudes massives de l’administration au 1er tour de scrutin, il se pose la question : pourquoi n’avoir pas été jusqu’au bout et fait gagner le président sortant dès le 16 décembre ?

Mercredi 13

Ravalomanana a Iavoloha

M. ravalomanana annonce lors de son traditionnel meeting d’opposition Place du 13 mai sa rencontre avec le président ratsiraka au Palais d’Iavoloha dans la matinée, en compagnie et sous l’égide du secrétaire général de l’OUA M. essi et de techniciens des deux camps, pour organiser avec le secrétaire adjoint de l’OUA les conditions transparentes d’un éventuel 2ème tour de scrutin présidentiel M. essi est à ses côtés pour expliquer à la foule réunie à Analakely les motifs de ce revirement des deux parties dans l’intérêt supérieur de la nation, qui fait partie de la grande famille africaine. Les négociations sont donc engagées au plus haut niveau. M. essi, attendu au Zimbabwe, avait retardé son départ pour mettre en selle ces pourparlers au sommet entamés par les parlementaires francophones récemment en mission à Madagascar. M. ravalomanana invite ses partisans à venir suivre au 13 mai demain l’évolution de la situation. Devant diverses menaces, le Trésor est à nouveau fermé dans le cadre de la grève générale, annonce enfin le maire d’Antananarivo. Le ministère de l’Intérieur met pour sa part sur pied, face à la grève générale de l’administration locale dans les Fokontany de la capitale, des Comités administratifs locaux chargés de la révision des listes électorales et de l’organisation du 2ème tour des élections.

Médiation à Madagascar

M. fall secrétaire général adjoint de l’ONU, M. essi secrétaire général de l’OUA et M. anil gayan président de la Commission de l’Océan indien, accompagné du premier Ministre de Maurice M. beranger en mission de médiation à Madagascar, sont reçus ensemble par le président ratsiraka au Palais d’Iavoloha. Ils saluent le courage politique et le patriotisme de MM. ratsiraka et ravalomanana, qui ont abouti au compromis d’une rencontre au sommet pour résoudre la crise postélectorale, soulignent leur respect de la souveraineté malgache et leur neutralité politique totale, saluant enfin les efforts du secrétaire général de l’OUA pour le déblocage d’une situation difficile.

L’ONU devant la presse

M. fall expose la politique de l’ONU, soutien de toute initiative sous régionale ou régionale en cas de crise, différend ou conflit dans le monde et souhaite des élections sereines et transparentes pour la reprise du développement socio-économique de Madagascar. Une réception est offerte à la délégation des Nations Unies au ministère des Affaires étrangères.

Jeudi 14

Session budgétaire à Fianarantsoa

La session budgétaire du Conseil provincial de Fianarantsoa ouverte par le premier Ministre M. andrianarivo est suspendue. La presse évoque la campagne électorale du 2ème tour et les manifestations du KMSB Comité de soutien au choix du peuple dans la capitale du Bestileo, ainsi que la contestation par divers élus de la régularité du déroulement de la session.

Lettre d’information

La presse annonce la parution d’une Lettre confidentielle de Madagascar, hebdomadaire et dirigée par M. Jacob andriamambelo, qui assure vouloir délivrer des informations stratégiques aux décideurs de tous bords.

Confrontation des procès-verbaux

ravalomanana annonce Place du 13 mai le résultat d’une confrontation de procès-verbaux des bureaux de vote par un Comité ad hoc de techniciens et magistrats épris de vérité, distinct du comité paritaire de négociations né de la rencontre au sommet des deux protagonistes devant mener à un 2ème tour de scrutin présidentiel serein et transparent.

Barrages à Brickaville

Les barrages populaires de Brickaville causent de grandes retombées économiques dans la capitale comme dans le port de l’Est, ayant bloqué en quelques jours plus de 50 camions et transports de denrées, et la remontée du carburant de la raffinerie vers Antananarivo.

L’ONU devant la presse

Le secrétaire général de l’ONU M. fall tient à la veille de son départ une conférence de presse, saluant le dialogue ébauché entre le président ratsiraka et le maire de la capitale M. ravalomanana.

Réunion des enseignants

Les Enseignants se réunissent au stade couvert de Mahamasina, en présence des parents d’élèves, sous l’égide du KMBS, le retour à l’école du secteur privé contrairement au secteur public est dénoncé à cette occasion et un appel lancé au soutien total du mouvement pour le choix du peuple et la vérité.

Communiqué du GEM

Le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) publie un communiqué axé sur la nécessité de la formation d’un gouvernement de consensus, apte à organiser des élections transparentes et sereines pour résoudre une crise économique largement due au blocage politique selon lui. Le GEM récuse par ailleurs le transfert des prérogatives de la Banque Centrale dont le siège légal est dans la capitale, vers les Provinces.

Comité paritaire

Le Comité de techniciens de M. Ravalomanana est formé : MM. Ratsirahonana, marson Evariste Jean Seth Rambeloalijaona, Francine Razafindramavo et Guy Rajemison. Le Comité de M. Ratsiraka comprend MM. José Andrianoelison, Vincent Radanielson, Lalatiana Ravololomanana, Ampy portos, Régis Mangalaza. Une première réunion de ce Comité paritaire se déroule au Hilton dans le cadre du règlement de la crise politique, sous l’égide du SG adjoint de l’OUA et du SG adjoint de l’ONU, MM. Djinnit et fall.

Meeting au 13 mai

M. Ravalomanana tient meeting Place du I3 mai, le sermon du prêtre catholique soutient les efforts des 10 experts nommés par les deux camps pour ménager une sortir de crise tout en exhortant le peuple à la vérité et à la justice. M. Ravalomanana remercie pour sa part la communauté internationale venue observer sur place les réalités malgaches, concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel du 16 décembre, et annonce la formation d’un Comité ad hoc qui procèdera à la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote en compagnie des observateurs des élections. La grève continue, nous n’avons d’ordres à recevoir de personne, est-il réaffirmé, les éventuelles pressions internationales doivent s’exercer des deux côtés. La Banque Centrale ne sera pas transférée, une décision confortée par le groupement patronal GEM et les opérateurs nationaux et étrangers selon M. Ravalomanana.

Vendredi 15

Refus de la réquisition

M. Ravalomanana tient meeting Place du I3 mai et, face à l’ordre de réquisition lancé par le premier Ministre M. Andrianarivo, le met au défi de remettre au travail les fonctionnaires des 6 Provinces le lundi 18 février, demandant sa démission en cas d’échec. Il maintient l’exigence de confrontation des procès-verbaux du 1er tour avec un Comité ad hoc déjà au travail, avant d’envisager la suite du processus électoral réclamée par la communauté internationale

Financement AFD

L’Agence Française pour le Développement annonce l’octroi d’un financement de 1,6 millions d’€ suite à une convention sur l’appui à l’ADEFI axé sur la micro-entreprise dans le cadre d’un projet de relance de la Microfinance pour répondre aux besoins des PME/PMI non couvertes par le système bancaire. Ce projet de développement sur 5 ans concerne 670 crédits auprès de 570 entreprises avec appui aux services d’information. Le secteur des PME assure à Madagascar près de 50% du PIB marchand non agricole, l’un des premiers pourvoyeurs d’emplois. Une convention signée par M. Rivière DG de l’AFD et M. Paul Randrianarizafy dirigeant de l’ADEFI.

Samedi 16

Dialogue au Hilton

Le dialogue débuté Jeudi au Hilton, en présence des représentants de MM. Ratsiraka et Ravalomanana, et sous l’égide du SG adjoint de l’OUA M. Djinnit, se poursuit, axé sur un accord de report du 2ème tour du scrutin présidentiel. M. Ravalomanana aurait déposé selon la presse une demande en ce sens auprès de la Haute Cour Constitutionnelle dans l’attente de l’issue des négociations en cours. Des rencontres sont prévues ce week-end entre M. Djinnit et les deux candidats.

Dimanche 17

Ratsiraka à Anamahoaka

Le président Ratsiraka se rend Anamahoaka dans l’Est de l’île, inspecter les travaux de désenclavement de la région suite à la coupure d’un pont entre Foulpointe et Soanierana Ivongo. Il ne récuse aucune proposition pour sortir du blocage actuel, du moment qu’elle intervient dans le cadre de la légalité.

Football : Ligue des Champions 

Le Stade Olympique de l’Emyrne l’emporte 2 buts à O sur l’Olympique de Moka de Maurice,  match aller des éliminatoires de la Ligue des Champions africains, au stade de Mahamasina.

Lundi 18

Arrestation de journalistes

Le président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona dénonce l’arrestation par des éléments bloquant la RN 2 à Brickaville, sous l’égide de l’ACEM pro-Ratsiraka de Toamasina, de 3 employés de la station de M. Ravalomanana MBS, avec saisie de véhicule, et appelle les forces de l’ordre à faire respecter le droit à l’information sur tout le territoire.

Conditions pour un 2ème tour

L’ancien premier Ministre M. Ratsirahonana, négociateur de M. Ravalomanana au Comité paritaire, exige dans un discours Place du 13 mai trois conditions pour un 2ème tour de scrutin présidentiel, en plus de la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote du 1er tour : nouveau gouvernement au prorata des résultats, dissolution de la Haute Cour Constitutionnelle et modification de la composition du Conseil National Electoral. La négociation entre les protagonistes sous l’égide de l’OUA bute toujours sur le problème de la confrontation exigée par la foule du 13 mai pro-Ravalomanana qui annonce une opération pour faire lever les barrages de la RN 2 et de la RN 4 à Toamasina et Mahajanga qui asphyxient la capitale notamment en matière de distribution de carburants. Une délégation conduite par son chef de campagne, maire adjoint M. Rajemison, est dépêchée dans ce sens à Brickaville.

Déblocage à la Banque Centrale

La presse évoque le déblocage par la Banque Centrale de 8 millions d’€ pour équilibrer le marché sur un volume de transactions de 20 millions d’€, le 14 février, suite à une réunion du MID, Marché Interbancaire des Devises, avalisée par elle malgré les perturbations par les grévistes de l’institution financière.

Barrages vers la capitale

L’ACEM nationale coordonnée par M. Christian Saory précise que cette association n’est que l’initiateur des barrages routiers vers la capitale organisés par les populations elles-mêmes avec l’aval des Conseils provinciaux et des gouvernorats Il dénonce les opérations commando annoncées Place du 13 mai par le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana.

Affrontements à Toliara

Des affrontements se déroulent à Toliara entre éléments fédéralistes de Kotavo et le KMMR de M. Ravalomanana local qui manifeste contre la station de la TVM de la ville, faisant quelques blessés dont un député. Les barrages routiers sont maintenus.

Résolution de l’UE

Le parlement européen publie une résolution axée sur sa préoccupation devant la crise politique malgache nuisant gravement à l’économie du pays, invite les parties prenantes à dire non à la violence et propose l’envoi d’une Troika officielle pour garantir la poursuite du processus électoral dans la sérénité et la transparence, grâce à l’envoi d’observateurs des pays membres, dans l’éventualité de l’organisation d’un 2ème tour du scrutin présidentiel.

Mardi 19

Accord du Comité paritaire

M. Ravalomanana tient meeting Place du 13 mai et annonce la conclusion d’un accord du Comité paritaire réuni au Hilton, mais en réserve l’annonce au SG adjoint de l’OUA M. Djinnit qui tient conférence de presse en soirée. Pas d’accord sur la confrontation des procès-verbaux du 1er tour, sur un nouveau gouvernement, sur la dissolution de la Haute Cour Constitutionnelle, mais entente sur un report du 2ème tour à une date à préciser par la HCC, sur la recomposition du Conseil National Electoral avec des Commissions érigées au niveau provincial, sur l’absence de sanctions contre les grévistes et enfin sur le démarrage d’un deuxième cycle de négociations pour résoudre la crise définitivement avec l’envoi d‘observateurs internationaux. M. Djinnit appelle au calme et à la sérénité pour la poursuite du processus électoral sous l’égide de l’OUA et demande à M. Ravalomanana l’arrêt de la grève générale et à M. Ratsiraka la levée des barrages routiers dans les Provinces. La délégation du président Ratsiraka au comité paritaire conduite par M. Andrianoelison tient un point de presse au Colbert où elle explique les motifs du refus pour raisons légales et constitutionnelles de modifier les institutions, HCC et gouvernement, tout en alléguant les difficultés légales et pratiques d’une confrontation des procès-verbaux de tous les candidats.

HCC : report du 2ème tour

La Haute Cour Constitutionnelle publie un arrêt sur le report du 2ème tour du scrutin présidentiel au 24 mars 2002, un décret pris en conseil des ministres et de gouvernement entérine cette date, demandée par le gouvernement pour cause de force majeure vu le blocage de l’économie nationale. Le communiqué est signé par le président Ratsiraka et le premier Ministre M. Andrianarivo.

Mercredi 20

Meeting au 13 mai

Poursuite du meeting Place du I3 mai. M. Ravalomanana annonce avoir épuisé toutes les voies légales et démocratiques et maintient qu’il est élu au 1er tour du scrutin présidentiel selon les résultats proclamés par le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana. Rendez-vous est pris à Mahamasina pour la cérémonie d’investiture.

Le KMMR devant la presse

Le KMMR, en présence de la délégation du Comité paritaire de Marc Ravalomanana conduite par M. Rajemison, tient une conférence de presse au Hilton. En l’absence de confrontation des procès-verbaux du 1er tour, les résultats officiels sont annoncés : 52,15% pour M. Ravalomanana, 35,67% pour M. Ratsiraka, Une proclamation solennelle est effectuée dans la matinée Place du 13 mai. Le KMMR réunit dans l’après-midi au stade couvert de Mahamasina les fonctionnaires grévistes. Il n’y aura pas de 2ème round de négociations du Comité paritaire, annonce-t-il.

Réunion de l’Armée

Une réunion d’officiers supérieurs se déroule au Camp de Fiadanana sous la conduite du ministre des Forces armées le général Ranjeva et du secrétaire d’État à la Gendarmerie le généra Bory. La neutralité stricte de l’Armée est et sera sauvegardée, est-il décidé à cette occasion, et le maintien de l’ordre assuré dans le pays. Le retrait des officiers affectés à la sécurité du maire d’Antananarivo va dans ce sens.

Nouvelle organisation des meetings

Le général de Police M. Amady Augustin chef de la Sécurité du maire de la capitale M. Ravalomanana affirme sa présence Place du 13 mai, en tant que premier responsable de l’ordre, signalant aux jeunes férus d’arts martiaux tant à Antananarivo qu’en Province la nouvelle organisation des meetings, et de la protection des personnalités concernées.

Appel du Consortium aux bailleurs de fonds

Mme Rasendratsirofo, du Consortium des observateurs, appelle les bailleurs de fonds et notamment les démocraties occidentales, la France et les États Unis, à soutenir la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote du 1er tour du scrutin présidentiel, auprès du régime en place, critiquant leurs pressions, témoins d’une démocratie à deux vitesses en Occident et dans le Tiers Monde, face à un peuple épris de non-violence, de justice et de vérité, bâillonné par le refus total par le pouvoir de toute négociation.

Coup d’État de Ravalomanana

Le premier Ministre M. Andrianarivo suivi par les gouverneurs des Provinces publie un communiqué dénonçant un coup d’État de M. Ravalomanana, appelant à la vigilance et annonçant des sanctions face aux menées anticonstitutionnelles contre les structures de la République, la souveraineté nationale et la sécurité publique.

Jeudi 21

Communiqué du SG de l’OUA

Le SG de l’OUA M. Essi affirme dans un communiqué publié à Addis-Abeba sa préoccupation face au projet d’investiture du candidat Ravalomanana en tant que président de la République, en dépit de l’arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle sur la nécessité d’un 2ème tour de scrutin, condamnant des changements extraconstitutionnels contraires à la Déclaration d’Alger de 1999 et de Lomé en 2000. Il lance un appel à M. Ravalomanana à respecter l’accord conclu sous son égide et à permettre au Comité paritaire de poursuivre les négociations en cours.

Convention AFD

Une convention de 1,6 millions d’€ est signée entre M. François Rivière DG de l’Agence Française de Développement et l’Association pour la Promotion de l’Entreprise à Madagascar représentée par sa présidente Mme Ramaholimihaso. Une subvention destinée à soutenir le développement de l’institution de crédit solidaire Vola mahasoa dont l’APEM est le maître d’ouvrage, sur le plan quinquennal 2001-2005 avec le soutien de l’Union européenne.

Condamnation de l’AREMA

M. Rajaonarivelo secrétaire national de l’AREMA dénonce en l’investiture de M. Ravalomanana une action irresponsable contre l’unité nationale, l’autonomie des Provinces et les principes républicains, regrettant l’annulation par le maire d’Antananarivo des pourparlers engagés sous l’égide de la communauté internationale. La négociation est la seule voie, souligne-t-il, et le compromis. M. Ravalomanana tient meeting Place du 13 mai, en présence de 3 candidats malheureux de la Présidentielle, MM. Zafy, Rajaonary et Rajaokoba, M. Razafimahaleo étant excusé, viennent saluer son intronisation, tout en appelant devant une foule plus qu’hostile, à son report au mardi suivant dans l’intérêt national, au vu de la décision de report de la date du 2ème tour du scrutin par la Haute Cour Constitutionnelle au 24 mars 2002, et son annulation pour dimanche. M. Ravalomanana salue le report de l’élection présidentielle et réclame un délai de réflexion pour son investiture jusqu’au lendemain à Mahamasina, car il faut mettre tout le monde d’accord selon lui, y compris dans son propre camp.

M. Andrianarivo devant la presse

Le premier Ministre M. Andrianarivo en présence du ministre des Forces armées le général Ranjeva tient une conférence de presse dénonçant l’auto-proclamation prévue par M. Ravalomanana à la présidence de la République, mettant en garde contre toute manifestation dans l’illégalité d’ores et déjà condamnée par la communauté internationale, affirmant que le gouvernement s’est gardé de toute provocation pouvant mettre en danger l’unité nationale, et attendant sereinement la poursuite de la négociation pour résoudre la crise politique dans la perspective d’un incontournable 2ème tour du scrutin présidentiel.

Vendredi 22

Investiture de Ravalomanana

M. Marc ravalomanana est proclamé président de la république de Madagascar au stade de Mahamasina en présence de plus de 100.000 personnes, par une plate-forme de 8 magistrats conduits par la doyenne des juges en activité Mme Razoarivelo Rachel, comprenant d’anciens membres de la Haute Cour Constitutionnelle et l’actuel SG M. Rakotondrabao Dieudonné, accompagnés des 4 chefs d’Églises du FFKM. Il prête serment sur la Constitution et sur la Bible, une nouveauté à Madagascar, et promet la formation imminente d’un gouvernement pour le développement rapide du pays. La communauté internationale non représentée à cette cérémonie d’auto-proclamation condamne fermement un coup de force et invite le candidat Ravalomanana à reprendre les négociations et à poursuivre le processus électoral légal jusqu’à son terme.

Conseil des ministres

Un Conseil des ministres se réunit à Iavoloha sous la présidence de l’amiral Ratsiraka et applique l’article 9 de la Constitution sur l’état de nécessité nationale, accordant au président de la République des pouvoirs exceptionnels en matière de maintien des institutions publiques et de sécurité. Un communiqué annoncé par le Conseil de gouvernement et rejeté par les manifestants pro-Ravalomanana qui invitent la population de la capitale à poursuivre la lutte pour la vérité et la justice Place du 13 mai.

Proposition de la société civile

La presse publie une proposition de convention datée du 14 février issue de la société civile et signée par les 4 chefs d’Églises du FFKM réunis au Falda. Face au blocage post électoral et dans l’intérêt supérieur de la nation, il est demandé la suspension du 2ème tour du scrutin présidentiel et des activités de la Haute Cour Constitutionnelle avec constitution d’une Cour constitutionnelle ad hoc apte à confronter les procès-verbaux de bureaux de vote et à proclamer les résultats du 1er tour. Cette Cour serait composée d’observateurs, magistrats, syndicalistes, enseignants, avocats et journalistes. Il demande également la dissolution du gouvernement et la création d’une Haute Autorité de l’État présidée par M. Ravalomanana avec investiture d’un gouvernement de consensus, et la suspension de l’activité du parlement

Communiqué du Syndicat des fonctionnaires

Le Syndicat des fonctionnaires publie un communiqué alléguant l’État de droit pour la défense de la démocratie et annonçant des mesures au niveau des Gouvernorats des 6 Provinces.

Déni de l’État de droit

Le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa dénonce le déni de toutes les négociations tant au niveau national qu’international visant à résoudre la crise malgache, par M. Ravalomanana qui a portant signé des accords sur le report de la tenue d’un 2ème tour de scrutin présidentiel en présence d’observateurs internationaux, et appelle au respect de l’État de droit et à la poursuite du processus électoral dans la sécurité et la démocratie. Le Comité régional Fhleur de Madagascar, conduit par le ministre de la FOP Mme Razafinakanga, défend également l’État de droit et l’autonomie des Provinces constitutionnelle. Enfin l’ACEM engage le gouvernement à prendre ses responsabilités face à l’auto-proclamation de M. Ravalomanana, prônant le dialogue national et condamnant la désobéissance civile

Condamnation de M. Rakotomanana

Le président du Sénat M. Rakotomanana condamne la proclamation à Mahamasina de la victoire électorale de M. Ravalomanana par son directeur de campagne M. Rajemison avec 52,1% des voix, la considérant extra-légale et extraconstitutionnelle.

Couvre-feu à Fianarantsoa

Un couvre-feu est instauré à Fianarantsoa par le gouverneur de la Province M. Emilson dans le cadre de  l’état de nécessité, de 21 heures à 5 heures 30.

Samedi 23

Reprise des meetings du 13 mai

Reprise des manifestations Place du I3 mai, en l’absence de M. Ravalomanana, dont les partisans dénoncent la publication d’un mandat d’arrêt contre lui. Il sera protégé en sa résidence de Faravohitra par les manifestants qui érigent des barrages autour de son quartier et autour de son domicile ainsi que de son bureau à Ambohitsorohitra.

Incendie de MBS à Fianarantsoa

A Fianarantsoa les locaux de la MBS Radiotélévision privée de M. Ravalomanana sont incendiés par un commando non identifié et des affrontements ont lieu à Antsirabe où cette station est protégée par les manifestants pro-Ravalomanana, et le domicile d’un député local AREMA incendié. Les forces de l’ordre interviennent pour ramener le calme. Un député de Faratsiho voit également son domicile incendié par des manifestants.

Dimanche 24

Football : Ligue des Champions 

L’Olympique de l’Emyrne gagne 2 buts à 1 contre l’Olympique de Moka mauricien à Port Louis au match retour de qualification de la Ligue des Champions africains dans l’île sœur.

Culte œcuménique au 13 mai

M. Ravalomanana assiste à un culte œcuménique célébré sous l’égide des chefs d’Églises du FFKM Place du 13 mai au lendemain de son auto-investiture et prononce un discours où il annonce qu’il ne renoncera pas à la présidence et ne reculera pas, sinon le peuple se retournerait contre lui, confirme-t-il lors d’un point de presse. Pas question de négociations pour un éventuel 2ème tour, mais une proposition de solution par le biais d’un referendum sur la confirmation de son choix par le peuple.

Préoccupation de la COI

La Commission de l’Océan Indien réunie en session ministérielle à Maurice exprime sa préoccupation face aux évènements malgaches et se range derrière la proposition de la communauté internationale, notamment de l’OUA, sur la recherche d’une solution à la crise par la voie du dialogue. La présidence de la COI passe aux Seychelles en la personne de M. Jérémie Bonnelame, ministre des Affaires étrangères, salué par Mme Ratsifandrihamanana

Communiqué du COE à Genève

Le Conseil Œcuménique des Églises dont le siège est à Genève publie un communiqué signé de son SG M. Konrad raiser, appelant au calme face à la crise malgache, dans l’attente des bases solides d’un gouvernement démocratique apte à répondre à la volonté du peuple, en dehors des passions du moment.

Lundi 25

Meeting au 13 mai

Un meeting se déroule Place du 13 mai en l’absence de M. Ravalomanana, pour cause de composition de son gouvernement. Son chef de campagne M. Rajemison appelle au renforcement de la garde des barrages dans la capitale, notamment au domicile du président, à la Banque Centrale et devant les media privés lui appartenant. Une délégation de Français de Madagascar dépose à l’ambassade de France une pétition demandant aux autorités françaises leur soutien au choix populaire malgache et aux nouveaux dirigeants légitimes du pays et se rend Place du 13 mai pour soutenir sa revendication pour la démocratie. Une somme de 2 millions FMG est offerte aux manifestants pour tenir sur les barrages dans la capitale.

Communiqué du SECES

Le SECES (Syndicat des Enseignants Chercheurs de l’Enseignement Supérieur) par la voix de son président M. Ranjivason adresse un communiqué à la communauté internationale, lui demandant de reconnaître le choix du peuple souverain récusant le terme d’auto-proclamation de M. Ravalomanana condamnée par l’étranger, arguant de la légitimité du peuple.

Coupure de la RTM

Les ondes de la RTM sont coupées par le ministère de l’Information après la publication du décret de nécessité nationale, face à la fronde du personnel gréviste. Les Provinces sont désormais isolées au niveau des informations nationales publiques, les media privés couvrant tout au plus les alentours de la capitale.

Ravalomanana devant la presse

M. Ravalomanana tient une conférence de presse, les manifestations du 13 mai se déroulant sous la houlette de son directeur de campagne M. Rajemison, et se déclare en faveur d’un referendum pour le conforter ou non à la Présidence ; il annonce un gouvernement d’ouverture, appelant les fonctionnaires à introduire leurs nouveaux patrons dans chaque département ministériel.

Barrages à Mahazoarivo

Les manifestants pro-Ravalomanana érigent des barrages devant le domicile du premier Ministre M. Andrianarivo pour empêcher ses activités ; des heurts ont lieu, mais un Conseil de gouvernement se déroule tout de même à Mahazoarivo dans la soirée.

Stage de presse

Un stage pour la presse écrite est ouvert sous l’égide de l’Association des anciens de l’Institut international de journalisme de Berlin, qui dépêche son directeur M. Peter Rifert, en présence de l’ambassadeur de RFA SE M. Behr, accompagné des directeurs de la Fondation Friedrich ebert et du Cercle germano-malgache. Un atelier de perfectionnement de 15 jours en pleine crise politique malgache, tout comme à Maurice, soulignent les intervenants.

Mardi 26

Réunion des magistrats

Les magistrats en réunion démentent par la voix du procureur général M. Andrianasolo l’existence d’un mandat d’arrêt contre M. Ravalomanana dénoncée par les media. Les tribunaux restent fermés au Palais de Justice d’Anosy jusqu’à nouvel, pour raisons de sécurité.

M. Sylla premier Ministre

Le président autoproclamé M. Ravalomanana nomme M. Jacques Sylla premier Ministre d’un nouveau gouvernement d’ouverture, lors d’une cérémonie au Palais d’Ambohitsorohitra, suivie en direct par ses partisans Place du 13 mai où se déroule le traditionnel meeting de grève générale. M. Sylla annonce son esprit d’ouverture même avec le camp Ratsiraka, et son intention de dialogue avec les Provinces autonomes.

Réticences de l’Armée

Un communiqué repris par Radio France Internationale signale que certaines promotions de capitaines et lieutenants des Forces armées annoncent qu’elles n’obéiront plus aux ordres des gouverneurs des Provinces autonomes nommés par le président Ratsiraka

Boycott du Conseil provincial d’Antananarivo

Le Conseil provincial d’Antananarivo est boycotté par l’opposition du parti AVI et le KMMR pro-Ravalomanana de Fenoarivo où doit se dérouler la session. Les responsables critiquent les entraves inadmissibles à la constitutionnalité des Provinces autonomes. Des échauffourées ont lieu mais le gouverneur M. Rakotomavo est reconduit à son véhicule après avoir exposé ses vues sur le développement du Faritany.

Démission de Ny Hasina Andriamanjato

Le ministre des PTT Ny Hasina Andriamanjato dépose sa démission auprès du gouvernement pour raisons de santé, il avait été opéré d’urgence la semaine précédente. Décision avalisée en Conseil de gouvernement à Mahazoarivo, sous la présidence de M. Andrianarivo.

Communiqués de l’étranger

La France, les USA, l’Union européenne, l’OUA et l’ONU expriment leur désir de voir renouer le dialogue entre MM. Ravalomanana et Ratsiraka dans la perspective de la poursuite du processus électoral, même sous forme de referendum, une proposition avancée par le maire d’Antananarivo, dans le cadre de nouvelles négociations sur la sortie de crise nationale.

Lettre de Reporters sans frontières

Reporters sans Frontières adresse au président Ratsiraka une lettre axée sur ses inquiétudes au sujet de la liberté de la presse à Madagascar face aux exactions commises par les deux camps contre les journalistes et les stations privées notamment en Province.

Ultimatum des Transporteurs

L’association nationale des transporteurs dépose un ultimatum de 24 h pour le déblocage de la situation dans la capitale et sur les routes nationales au vu des barrages qui empêchent l’acheminement du carburant notamment depuis Toamasina, arguant des libertés constitutionnelles de circulation des personnes, une annonce effectuée lors d’une conférence de presse à Antananarivo en présence de l’APTR, APTB, du CNOT et de représentants des opérateurs du Syndicat des Industries de Madagascar.

Démission de Mme Ratsifandrihamanana

Mme Lila Ratsifandrihamanana, ministre des Affaires étrangères, dépose à son tour sa démission auprès du gouvernement, pour convenance personnelle ; elle était favorable à la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote du 1er tour du scrutin présidentiel, et elle a estimé insuffisante la position du gouvernement face aux efforts de médiation entrepris par la communauté internationale à Madagascar.

SeFaFi :/ nécessité nationale

A la suite de l’investiture de Marc Ravalomanana du 22 février, le SeFaFi Observatoire de la vie publique analyse dans un communiqué publié à Antananarivo le  texte proclamant l’état de nécessité nationale à la lumière des principes du droit international.

Mercredi 27

Contre manifestation de l’AREMA

Une contre-manifestation de l’AREMA légaliste à Anosy dégénère en affrontements violents sous la pression de manifestants pro-Ravalomanana venus de la Place du 13, accompagnés de mpiandry (évangélistes exorcistes). La RNM annonce 2 morts et une quinzaine de blessés. La radio privée pro-régime Tsioka Vao est ensuite incendiée par des manifestants lors de nouveaux heurts en Haute ville.

Communiqué de la Gendarmerie

L’Inspection de la Gendarmerie nationale publie un communiqué invitant les Forces armées à remplir leur mission de défense du peuple et de ses biens face à la crise actuelle, neutralité ne voulant pas dire immobilisme et non intervention. Un message signé d’une quinzaine d’Inspecteurs de la Gendarmerie et de quelques officiers supérieurs dont le général Farouk.

Conseil des ministres

Un Conseil des ministres se réunit au Palais d’Iavoloha sous la présidence de l’amiral Ratsiraka, la presse évoque la formation éventuelle d’un directoire militaire annoncé par le président Ratsiraka lors d’un discours à la nation jeudi. Un couvre-feu est décrété à Antananarivo-Ville de I h à 5 h 30 mais le Gouvernorat de la Province l’estime inapplicable face à la foule des manifestants qui érigent des barrages nocturnes pour garder M. Ravalomanana, la Banque Centrale et la station MBS du maire d’Antananarivo.

Les étrangers au 13 mai

Les écoles catholiques du diocèse d’Antananarivo célèbrent une messe à l’église d’Antanimena en présence de parents d’élèves et d’enseignants. Des délégations de ressortissants français, des 5 communautés indo-pakistanaises, sud-africains et canadiens à Madagascar défilent avec le peuple malgache Place du 13 mai lors du meeting quotidien.

Appel de M. Razanamasy

M. Razanamasy, ancien maire d’Antananarivo, lance sur les ondes malgaches un appel la sauvegarde de la capitale livrée aux luttes politiciennes comme à l’accoutumée, et évoque le risque d’atteinte à l’unité nationale.

Communiqué de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa appelle au respect des institutions légales et à l’unité nationale, dénonçant une surenchère raciste sur les media de l’opposition repris sur les appels téléphoniques des auditeurs. Les chefs de Mosquées d’Antananarivo publient également un communiqué dans ce sens. Enfin, le Syndicat des Industries de Madagascar interpelle le gouvernement, bientôt 50 à 60% des entreprises malgaches notamment basées dans la capitale seront contraintes à décider le chômage technique.

Jeudi 28

Réouverture de la Banque Centrale 

La Banque Centrale et les Banques primaires d’Antananarivo ouvrent leurs portes pour que le Trésor puisse effectuer la paie des fonctionnaires, organisée malgré la grève selon une organisation spéciale y compris au QG de M. Ravalomanana au siège de l’entreprise MAGRO lui appartenant. De longues queues se forment en ville et certains barrages sont levés par les manifestants. Une annonce faite Place du 13 mai où se déroule le traditionnel meeting pro-Ravalomanana en présence du directeur de campagne M. Rajemison, et du KMMR. Certains ressortissants étrangers demandent à leur gouvernement respectif de respecter le choix du peuple et le gouvernement de M. Sylla.

Communiqué du FFKM

Le FFKM publie à Antananarivo un communiqué signé des 4 chefs d’Églises, condamnant toute violence d’où qu’elle vienne et toute atteinte aux personnes et aux biens après les affrontements de la veille entre partisans de MM. Ravalomanana et Ratsiraka, ayant fait morts et blessés et une station de radio privée incendiée.

Ratsiraka devant la presse

Après une conférence de presse du président Ratsiraka au Palais d’Iavoloha, Radio France Internationale annonce la publication après Conseil des ministres d’un décret du chef de l’État annonçant la loi martiale et transférant tous ses pouvoirs dans le cadre de l’état de nécessité à un gouverneur militaire nouvellement nommé dans la capitale, le général Léon Paul Raveloarison investi des pleins pouvoirs pour rétablir les institutions de la République face à la fronde de la population d’Antananarivo dont le président Ratsiraka considère qu’elle n’est plus contrôlée par M. Ravalomanana, invité quant à lui à reprendre les négociations avec le pouvoir en place sous l’égide de la communauté internationale. Les manifestants pro-Ravalomanana ont organisé le siège des émetteurs des media locaux pour empêcher la publication du communiqué présidentiel au niveau local et national.

   MARS

Vendredi 1er

Gouvernement d’ouverture

Le premier Ministre M. Jacques sylla annonce au Palais d’Ambohitsorohitra la composition de son nouveau gouvernement d’ouverture en présence du président Ravalomanana et de M. Rajemison qui en publie la liste officiellement : décret n° 2002/002, promulgué le 28 février, sans ministre des Forces armées ni des Affaires étrangères. Une annonce accueillie favorablement par le meeting du 13 mai qui recevra demain ses nouveaux ministres avant leur installation conduits par les mpiandry (évangélistes exorcistes) dans leurs départements respectifs. Le 13 mai déclare la proclamation de la loi martiale illégale et recommande le renforcement des barrages et gardes au niveau des Fokontany de la capitale. M. Sylla tient ensuite une conférence de presse où il annonce qu’il n’est pas au courant de la loi martiale, l’Armée ayant déclaré garder sa neutralité, et que les ministères des Forces armées et des Affaires étrangères sont encore à l’étude, sans reconnaître les rumeurs sur le maintien ou non des responsables actuellement en place. Le gouvernement a sa légitimité et la confiance du peuple, et assumera progressivement sa prise de pouvoir. Il annonce de nouvelles mesures pour le maintien de l’ordre public, les dernières manifestations ne pouvant être imputées au nouvel exécutif en place. M. Ravalomanana salue les progrès accomplis en une semaine rappelant le contentieux postélectoral et la nécessité d’un développement rapide dans le changement garanti par son investiture.

Communiqué du Consortium

Le Consortium des observateurs représenté par M. Rasolo André publie un communiqué à l’annonce de l’arrivée de nouveaux négociateurs internationaux de l’OUA. IL soutient toujours la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote du 1er tour et la lutte du peuple pour la vérité et la justice, invitant le pouvoir et la communauté internationale à suivre la légitimité derrière M. Ravalomanana, face au refus des autorités de reconnaître les réalités.

Loi martiale

Le général Raveloarison, nouveau gouverneur militaire d’Antananarivo, prononce lors d’une conférence de presse un discours axé sur les tenants et aboutissants de la loi martiale, appelant la population de la capitale à revenir à l’ordre et au dialogue avec la présidence de la République, dans le cadre de la légalité. Il lance un appel à la coopération dans la réalisation à son niveau, des ordres reçus du pouvoir en place, et à poursuivre les activités dans le calme et le respect de la Constitution. La légalité comprenant la légalité militaire, les pouvoirs du préfet de Police et du maire de la capitale sont remplacés par ceux du gouverneur militaire. Un couvre-feu est instauré à 21 heures et la liberté de l’information est exigée dans le respect de la déontologie sous peine de censure.

Communiqué du FPM

Le Front Populaire de Madagascar publie un communiqué défendant l‘élection de M. Ravalomanana au 1er tour du scrutin et dénonçant les fraudes électorales du pouvoir, saluant son investiture légitime pour le changement, réclamant la reconnaissance de la communauté internationale, sous la signature du pasteur Rakotobe Rakototsivery.

Samedi 2

Assassinat à Nosy Be

Le directeur de la Bank of Africa/BTM. M. Olivier Ratsimba est tué à Nosy Be par un commando non identifié, et le directeur de la TVF également dirigeant de la Somacodis locale ainsi qu’un huissier de justice, sont gravement blessés. La presse évoque leur origine des Hauts plateaux et leur appartenance avérée au Comité de soutien de M. Ravalomanana. Les media évoquent une sécession de Nosy Be qui ne reconnaîtrait plus les ordres de la capitale.

Appel du gouverneur

Le gouverneur militaire d’Antananarivo le général Raveloarison lance un appel pour des contacts avec M. Ravalomanana qui selon son entourage refuserait de le recevoir, annonçant que la nation est en danger et que les institutions républicaines sont menacées.

Arrestations en Province

Des arrestations sont opérées à Fianarantsoa et Toliara notamment de membres du KMSB/KMRR Comités de soutien au choix du peuple et à M. Ravalomanana. Les meetings de l’opposition se poursuivent, avec l’installation de barrages routiers dans les deux camps.

Culte FFKM

Un grand culte œcuménique salue la nomination du gouvernement de M. Sylla Place du I3 mai, en présence des 4 chefs d’Églises du FFKM et des nouveaux promus ainsi que du directeur de campagne de M. Ravalomanana M. Rajemison. M. Ratsirahonana, au nom des élus du pays, présente les nouveaux ministres à la foule avant de laisser la parole à M. Sylla qui remercie notamment les ressortissants étrangers pour leur soutien au mouvement démocratique. Les fonctionnaires de l’enseignement se réunissent dans l’après midi au stade couvert de Mahamasina sous la houlette du ministre M. Razafindrandriatsimaniry dans le cadre de la réorganisation de ce département au niveau national.

Dimanche 3

Appel de Jean Paul II

Le Pape Jean Paul II appelle depuis la Place St Pierre de Rome les leaders politiques malgaches à retrouver la voie du dialogue pour sortir de la grave crise où est plongée l’île, se disant confiant dans la retenue et la non-violence du peuple de Madagascar.

Levée de barrages

Les Forces armées lèvent certains barrages dans la capitale pour afficher le décret de la loi martiale, tandis que le mouvement du 13 mai renforce les gardes et la sécurité autour des camps militaires et des émetteurs de l’audiovisuel que le président de la République est soupçonné de vouloir utiliser pour joindre les Provinces, ainsi que du domicile de M. Ravalomanana et de la Banque Centrale. Le KMMR pro-Ravalomanana annonce un meeting lundi Place du 13 mai avec les agents de l’État chargés d’installer les membres du gouvernement dans leurs départements respectifs, appuyés par des cellules départementales érigées en conseillers près les nouveaux ministres pour veiller au respect du choix du peuple.

Lundi 4

Ministre de la Défense

Sur proposition du premier Ministre, le général de division de Gendarmerie Mamizara Jules est nommé ministre de la Défense nationale, une annonce faite lors d’une cérémonie à Ambohitsorohitra par M. Rajemison, en présence de quelques officiers supérieurs, du chef de gouvernement M. Sylla et du président Ravalomanana qui désormais s’investit chef suprême des Forces armées selon ses propres termes. Le nouveau ministre de la Défense annonce que sa mission est d’abord de remettre de l’ordre dans la maison en collaboration avec les militaires de toute l’île avant de prendre des mesures appropriées. La loi martiale pour lui n’existe pas car elle n’émane pas du président Ravalomanana.

Meeting au 13 mai

Le meeting du I3 mai se déroule sous la conduite du KMMR pro-Ravalomanana  Éet organise l’installation de quelque 11 ministres du gouvernement sur 18, accompagnés par la foule menée par les mpiandry (évangélistes exorcistes) dans leur département respectif dans le centre-ville, notamment chez le vice-premier Ministre aux Finances et le ministre de l’Intérieur. Le fauteuil des Affaires étrangères est symboliquement et provisoirement occupé par M. Sylla dans l’attente d’une dernière nomination. Les forces de l’ordre, présentes sur les lieux n’interviennent pas, mais veillent à d’éventuels débordements ou mises à sac.

Condamnation des Provinces

Les gouverneurs des Provinces hors celle d’Antananarivo condamnent l’auto-proclamation de M. Ravalomanana à la présidence de la République et la formation de son gouvernement insurrectionnel, déplorant le blocage dans la capitale de la machine administrative, encourageant l’Armée à sauver l’État de droit. Ils décident de se regrouper et de désigner Toamasina comme leur capitale lors d’une réunion commune dans le port de l’Est. Une mesure conservatoire et provisoire jugée anticonstitutionnelle par les tenants de M. Ravalomanana.

Mardi 5

Appel du GEM

Le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) et les grandes centrales syndicales, groupements sectoriels et régionaux, face aux violences à caractère ethnique perpétrées à Nosy Be et aux entraves à la circulation des personnes et biens, lancent un appel aux responsables pour une issue rapide à la crise politique, et pour que redémarre l’économie du pays.

Ministres installés

5 ministres non encore installés sont menés à leur département respectif par la foule du 13 mai conduite par les mpiandry (évangélistes exorcistes) et le premier Ministre M. Sylla. Les manifestants sont priés de revenir mercredi pour procéder aux dernières installations, tandis que des réunions sectorielles entament avec les nouveaux ministres la réorganisation du travail administratif. Aucune passation officielle, à noter une rencontre amiable à huis-clos, entre les secrétaires d’État à la Police ancien et nouveau, MM. Azaly, Ben Marouf et Amady Augustin, saluée par l’opposition. La neutralité des forces de l’ordre est rappelée.

Report des examens

Le Comité KMBS réunissant les enseignants pro-Ravalomanana décide un report du calendrier des examens scolaires 2002 pour permettre le bouclage des programmes jusqu’au mois d’août. Les mandataires des nouveaux ministères sont par ailleurs chargés de la mise en place des démembrements des divers départements dans les Provinces, et de l’acheminement de la paie des fonctionnaires territoriaux.

Mémorandum du FISEMARE

Le syndicat FISEMARE dépose auprès du groupe patronal GEM un mémorandum sur le Budget-type d’un salarié de base pour permettre de nouvelles négociations concernant le SMIG d’embauche, ainsi fixé à 557 365 FMG par mois.

Mercredi 6

Meeting au 13 mai

Le meeting Place du 13 mai se déroule avec les fonctionnaires chargés d’accompagner 3 ministres non encore installés au siège de leur département, en présence du premier Ministre M. Sylla. Le ministère des Forces armées ne peut être investi et le général Mamizara lance un appel aux responsables des armées : la patrie est en danger, le chaos nous menace, notre responsabilité et notre honneur sont engagés devant le spectre de la division. Les militaires sont invités à rejoindre le mouvement démocratique. La section militaire du KMSB Comité de soutien au choix du peuple salue l’installation du gouvernement Sylla et lance un appel à l’Armée face aux politiciens qui s’abritent derrière les responsables militaires cherchant à les diviser, pour sauver leurs intérêts contre le choix du peuple tout entier rassemblé derrière le président Ravalomanana. Le général Mamizara donne rendez-vous aux officiers supérieurs à Ambohitsorohitra jeudi pour envisager la réorganisation de l’Armée.

Appel de l’État-major

Le chef d’État-major général des Forces armées le général de corps d’armée Monibou adresse au général Mamizara une lettre rappelant l’indivisibilité de l’Armée et le respect de la hiérarchie militaire, face à la crise actuelle qualifiée de politique, ainsi que la neutralité des Forces de l’ordre et de l’institution militaire responsable de la sauvegarde de la République et du peuple tout entier.

Appel du gouverneur

Le gouverneur militaire d’Antananarivo, le général Raveloarison, tient une conférence de presse, la loi martiale pourrait être levée si les manifestations dans la capitale cessaient. Il appelle à une rencontre avec M. Ravalomanana pour résoudre la crise dans la sérénité.

Délégation de l’OUA

Une délégation de l’Organisation de l’Unité Africaine conduite par l’ancien président de la République du Cap Vert M. Marcarenhas Monteiro, accompagné du vice-président de l’assemblée nationale du Sénégal M. Abdoulaye Bathili, arrive à Madagascar dans le cadre de la poursuite de sa mission de médiation pour résoudre la crise politique du pays due au contentieux post électoral du scrutin présidentiel. Elle est accueillie par le ministre des Affaires étrangères M. Ben Marouf à Ivato et reçue au Palais d’Iavoloha par le président Ratsiraka accompagné du premier Ministre M. Andrianarivo. M. Monteiro est porteur d’un message personnel du SG de l’OUA M. Essi.

Appel aux fonctionnaires

Les fonctionnaires sont invités à retourner Place du I3 mai le matin et à réorganiser leur département l’après-midi par le biais d’Assemblées générales qui permettront la reprise effective du travail. Les manifestants sont invités à installer le premier Ministre Sylla à Mahazoarivo

Bilan du BUCAS

Le BUCAS, organisme d’œuvres sociales du diocèse d’Antananarivo, expose devant la presse son action sous l’égide du FFKM, pour la distribution de vivres aux gardes et barrages érigés dans la capitale, une œuvre de solidarité entreprise il y a dix jours pour soutenir le mouvement démocratique de M. Ravalomanana.

Appel du PS de la Réunion

Le Parti Socialiste Français, Fédération de la Réunion demande aux autorités françaises de tout mettre en œuvre afin que l’aspiration du peuple malgache à vérifier la sincérité des résultats du 1er tour du scrutin présidentiel soit satisfaite, dans un communiqué signé Michel Vergoz. Une visite de M. Jospin, premier Ministre français est prévue le 9 mars à la Réunion, et des émissaires de M. Ravalomanana seraient déjà sur place selon la presse.

Station FM de l’Armée

Le Gouvernorat militaire d’Antananarivo annonce l’installation d’une station radio de l’Armée sur FM. 101 dans la capitale pour publier les communiqués concernant le maintien de l’ordre et la sécurité publique non dirigée contre le peuple, mais en sa faveur.

Appel du maire de Mahajanga

Le maire de Mahajanga M. Pages et des députés de la Province demandent au gouverneur la levée des barrages routiers vers la capitale et du couvre-feu en ville, face à la dégradation de l’économie régionale, rappelant les impératifs de performances face à la mondialisation.

Reprise à la RTM

Les émissions de la RNM et de la TVM reprennent, après une interruption de plusieurs jours due au blocage par les manifestants du 13 mai des émetteurs dans la capitale

Requêtes des opérateurs

Les opérateurs du transport de l’APTR, APTH, CNOT et le Syndicat des Industries de Madagascar déposent auprès de la Chambre administrative et de la Cour suprême deux requêtes contre l’administration et l’État malgache, la première sur leur responsabilité dans la situation économique actuelle, notamment les barrages routiers, la seconde aux fins d’indemnisation.

Jeudi 7

Les officiers à Ambohitsorohitra

Le général Mamizara réunit au Palais d’Ambohitsorohitra quelque 210 officiers généraux, supérieurs et subalternes ralliés, en présence du président Ravalomanana, qui réclament une meilleure gestion de l’intendance et menacent de porter plainte à l’Inspection générale contre le chef d’État-major pour détournements. Les Forces armées doivent prendre leurs responsabilités pour assurer l’ordre dans le pays, est-il affirmé à cette occasion.

L’OUA à Ambohitsorohitra

La délégation de l’OUA conduite par M. Macarenhas Monteiro est reçue à Ambohitsorohitra sous les huées hostiles de la foule. Le président Ravalomanana affirme que les entretiens sont fructueux. M. Ramaroson rappelle pour sa part Place du 13 mai que la communauté africaine soutient certains dirigeants du continent qui refusent l’alternance.

Réunion à la Santé

Le nouveau ministre de la santé M. Rasamindrakotoka réunit les fonctionnaires de son département au stade couvert de Mahamasina. La dépolitisation de l’administration est mise en exergue ainsi que le refus du népotisme.

Conseil des ministres à Iavoloha

Un Conseil des ministres et de gouvernement dirigé par MM. Ratsiraka et Andrianarivo au Palais d’Iavoloha nomme un nouveau gouverneur par intérim de la Banque Centrale, l’actuel DG M. Velomita, et agrée 2 nouvelles entreprises franches. Le Journal Officiel est suspendu de publication jusqu’à nouvel ordre, et une partie des recettes fiscales du Budget général seront transférées aux gouverneurs de Provinces autonomes, face au blocage de la situation administrative dans la capitale. Une demi-journée fériée à l’occasion de la célébration traditionnelle de la journée mondiale de la Femme est décrétée.

Dons de la diaspora en France

M. Rajemison annonce Place du 13 mai que 33 millions FMG ont été offerts par la diaspora malgache qui manifeste à Paris en soutien au mouvement démocratique. Quelques ministres nouveaux exposent sur le podium le bilan du redémarrage de leur département.

Vendredi 8

La Défense installée

Clôturant la série gouvernementale, le général Mamizara est installé dans ses bureaux à Ampahibe, en présence du premier Ministre M. Sylla, des membres du KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana conduits par M. Ratsirahonana, de la foule du 13 mai et de quelques officiers supérieurs, en l’absence du ministre le général Ranjeva.

AG des fonctionnaires

Les fonctionnaires sont réunis en Assemblée générale, exigeant la nomination des staffs ministériels avant la reprise du travail. Les employés de la JIRAMA, regroupés au stade couvert de Mahamasina sous l’égide du ministère de l’Energie, décident la reprise pour le 11 mai.

Journée de la Femme

Le ministre de la FOP Mme Razafinakanga distribue à l’occasion de la journée mondiale de la Femme des vivres et PPN Produits de première nécessité aux détenues de la prison d’Antanimora, dons du premier Ministre M. Andrianarivo au nom du gouvernement.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un premier Conseil des ministres et de gouvernement se réunit au Palais d’Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana et de M. Sylla. La réouverture des écoles est fixée au 12 mars, les inscriptions et examens sont reportés en juillet et août 2002. La levée des barrages routiers économiques des Provinces est également au programme.

L’OUA au Sénat

La délégation de l’OUA est reçue au Sénat en présence des présidents du parlement MM. Rakotomanana et Andrianarisoa, et du doyen du corps diplomatique, l’ambassadeur algérien. Elle reçoit également MM. Zafy et Rajakoba, candidats malheureux à la présidentielle, et le chef d’État-major des Forces armées le général Monibou, ainsi que l’association Avana regroupant des ressortissants étrangers à Madagascar.

Heurts à Fianarantsoa

Des heurts interviennent à Fianarantsoa entre partisans de l’AREMA pro-Ratsiraka et du KMMR pro-Ravalomanana, au niveau des barrages installés par les deux camps. Diverses exactions et des incendies sont perpétrés par des bandes armées, alors que le député Pety Rakotoniaina appelle à un règlement rapide dans la capitale face à la détérioration de la situation et des règlements de comptes locaux.

Démission du Gal Ranjeva

Le ministre des Forces armées le général Ranjeva, face à la division de l’institution militaire, rempart de l’unité nationale, démissionne du gouvernement, une décision entérinée en Conseil, qui nomme le général de corps d’armée Bory Jean Paul actuel secrétaire d’État à la Gendarmerie, à l‘intérim.

Changements à l’ACM

Le Conseil de gouvernement de M. Sylla remplace les premiers responsables de l’Aviation Civile de Madagascar et de l’Office National des Hydrocarbures, postes stratégiques pour l’économie du pays, et examinent le remplacement des gouverneurs des Provinces autonomes.

Mémorandum des députés

Les députés pro-Ravalomanana présentent à la délégation de médiation de l’OUA un Mémorandum exposant les tenants et aboutissants de la crise politique actuelle, basée sur le conflit entre légitimité et légalité, entre MM. Ravalomanana et Ratsiraka.

Appel de la diaspora de la Réunion

Le sénateur RPR de la Réunion M. Virapoullé, aux côtés du député socialiste local M. Tamaya, dénonce lors d’un meeting de la diaspora malgache dans l’île sœur, le soutien du gouvernement français durant 25 ans à un pouvoir dictatorial à Madagascar, et prône le soutien à la véritable démocratie dans le pays.

Dimanche 10

Coupes d’Afrique

L’équipe de l’US Transfoot perd 4 buts à 0 lors du match aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe, contre le Kaizer Chief d’Afrique du Sud tenant du titre, à Johannesburg. L’AS ADEMA perd 1 but à 0 contre la Saint Pierroise de la Réunion au match aller des éliminatoires de la Coupe de la CAF au stade de Saint Pierre dans l’île sœur. 3 tirs au but à 2, bilan du Stade Olympique de l’Emyrne contre le Petro Atletico d’Angola à Luanda au match aller des éliminatoires de la Ligue des champions après un score de 1 à 1 nul.

Appel des USA

Les USA demandent aux parties impliquées dans la crise malgache un règlement pacifique, par le biais du porte-parole du Département d’État M. Richard Boucher, qui soutient la médiation de l’OUA à Madagascar.

M. Jospin à la Réunion

M. Jospin, premier Ministre français en visite à la Réunion, se prononce pour une sanction du peuple pour résoudre la crise malgache, proposant avec l’OUA et l’ONU une solution politique sur un compromis par des élections ou un referendum.

Mission du CICR

Une mission de la Croix Rouge Internationale conduite par M. Patrick Zahnd délégué régional pour l’Afrique australe et l’océan Indien arrive à Madagascar, reçue par le gouverneur militaire d’Antananarivo. Le bilan des heurts locaux est examiné, et la sécurité publique incertaine, l’activité administrative ralentie, les risques d’épidémies… en présence du SG de la Croix Rouge Malgache M. Operman Rakotonirina. L’espace de négociations est évoqué.

Lundi 11

Meeting au 13 mai

M. Rajemison dirige le meeting du 13 mai. Il annonce la reprise d’un service minimum dans tous les ministères face à des menaces contre la nouvelle organisation gouvernementale de M. Sylla, et confirme la rentrée scolaire générale pour le 12 mars. Les barrages de sécurité dans la capitale et le meeting du 13 mai le matin sont maintenus jusqu’à nouvel ordre.

M. Sylla à l’Assemblée

Un Collectif œuvrant pour la démocratie, composé de 60 députés KMSB Comité de soutien au choix du peuple, rencontre à l’Assemblée nationale le gouvernement de M. Sylla pour lui présenter ses suggestions à propos de la situation nationale. Une plainte a été déposée auprès de la Chambre administrative contre les gouverneurs des Provinces pour barrages routiers et transfert inconstitutionnel de fonds de la capitale vers Toamasina. Il rencontre la presse et annonce le dépôt d’une plainte contre le président Ratsiraka, auprès le l’ONU et de l’OUA. Une enquête parlementaire sera diligentée contre les exactions de certains députés.

Mme Ratsifandrihamanana devant la presse

Le ministre des Affaires étrangères démissionnaire Mme Ratsifandrihamanana tient, de retour de Paris, une conférence de presse à Ivato où elle prône l’alternance démocratique. Elle a rencontré le dirigeant de l’Organisation Internationale de la Francophonie, M. Boutros Ghali, à qui elle a parlé du blocus d’Antananarivo comme d’un crime contre l’humanité.

La FFE à la FOP

Le directeur de la Fondation Friedrich ebert allemande rencontre le nouveau ministre de la Fonction publique M. Radanoara. La collaboration bilatérale devrait se poursuivre normalement pour les projets engagés au niveau social et de la formation syndicale.

La BM devant la presse

Le directeur régional de la Banque Mondiale M. Ghanem expose les difficultés rencontrées par les programmes en cours, ceux-ci seront tout de même poursuivis, leur montant total pour 2002 est de 350 millions de $.

Rentrée scolaire

Le nouveau ministre de l’Éducation nationale M. Razafindrandriatsimaniry tient un point de presse axé sur la rentrée scolaire du 12 mars, la nécessité de cohérence et de transparence du processus éducatif depuis le cycle primaire jusqu’à l’Université. Celle-ci reprendra prochainement les cours, les Recteurs seront désormais élus et non nommés pour les 6 Provinces.

Le gouverneur à la Défense

Le général Mamizara, ministre de la Défense, reçoit à Ampahibe le gouverneur militaire d’Antananarivo, le général Raveloarison. La mise en ordre de l’institution miliaire est au menu ainsi que le maintien de la sécurité publique. Le général Ranjeva, ministre des Forces armées démissionnaire, expose devant la presse la nécessité de l’alternance au pouvoir et recommande aux militaires de ne pas devenir des soldats perdus. Légitimité et légalité sont également nécessaires, l’Armée a un devoir de neutralité au niveau politique, mais doit respecter les droits des citoyens, affirme-t-il enfin.

Le KMMR à Toamasina

Le KMSB/KMMR Comité pro-Ravalomanana de Toamasina tente de déposer une demande de levée des barrages routiers auprès du gouverneur de la Province autonome M. Lahady, des échauffourées ont lieu autour du siège du Gouvernorat faisant quelques blessés, entre partisans des deux camps.

Sit-in des Transporteurs

L’APTR et l’APTH, transporteurs nationaux, installent une soixantaine de camions en sit-in à Andasibe pour stopper tout trafic et racket au niveau du barrage routier érigé par la Province autonome de Toamasina à Brickaville, où quelque 250 camions sont immobilisés faute d’autorisation provinciale.

Mardi 12

Proposition de l’OUA

Le groupe de contact de l’OUA expose devant la presse au Hilton une proposition en 6 points : reprise urgente du dialogue entre les deux candidats Ratsiraka et Ravalomanana pour créer un climat politique propice au retour de la paix civile, à l’ordre constitutionnel et à l’unité nationale, levée des grèves, obstacles et barrages, refus de la haine et de la violence dans les deux camps. Il prône la mise sur pied d’un gouvernement de consensus national après accord entre les deux parties avec les forces politiques du pays, pour remettre l’économie en marche dans les 6 mois et organiser des élections sincères et transparentes, lance un appel aux citoyens pour rétablir le calme et reprendre les activités économiques et sociales, et réitère l’engagement de l’OUA et de l’ONU à apporter leur soutien politique au processus électoral, par l’envoi d’observateurs internationaux en nombre, appellant la communauté internationale et les bailleurs de fonds à poursuivre leur assistance au développement de Madagascar.

L’État-major devant la presse

Le général Rajaonson, adjoint au chef de l’État-major général des Forces armées, tient à Andohalo un point de presse axé sur la défense de l’institution à laquelle est fait un mauvais procès en gestion. Les officiers soutenant le gouvernement insurrectionnel ont selon lui manqué à leur devoir envers la hiérarchie militaire, mais l’Armée restera unie dans son rôle de rassembleur, laissant aux politiques la responsabilité de résoudre la crise. Le général en retraite Rakotoarijaona pour sa part expose à la presse son point de vue : les militaires doivent suivre le peuple, et le régime a porté atteinte à l’unité de Commandement de l’Armée en nommant un gouverneur militaire.

Soutien des Fédéralistes

M. Lecacheur, chef des fédéralistes de la Province de Toamasina est reçu par le ministre de la Défense le général Mamizara, et l’assure de son soutien pour la levée des barrages routiers qui entravent la circulation vers la capitale.

M. Sylla à Antalaha

Le premier Ministre M. Sylla se rend à Antalaha et Maroantsetra à la suite du passage du cyclone Hary, en compagnie du ministre de l’intérieur M. rambeloalijaona, président du Conseil National de Secours, qui offre divers dons aux sinistrés. Il promet la remise en marche des émetteurs de la RTM et annonce son intention de se rendre à Antsiranana, où le ministre des Forces armées le général Bory effectue une mission, alors que le gouverneur de la Province, M. Gara, affirme son opposition à un projet de visite du président Ravalomanana dans la capitale du Nord. L’aéroport de Sambava a été fermé.

Heurts à Toamasina

Des heurts à Toamasina entre partisans du KMMR pro-Ravalomanana et Zatovo du KMDR pro-Ratsiraka font 4 morts et plusieurs blessés, un couvre-feu est instauré à 21 h et l’aéroport fermé. Un conseiller provincial KMMR aurait été arrêté puis relâché. Les élus locaux sont réunis avec le Gouvernorat pour rétablir la sécurité publique. Deux morts sont également recensés à Fianarantsoa où un président de Fokontany est agressé à la suite de heurts avec des barragistes. La rentrée scolaire dans la Province est reportée, le KMMR demandant le changement de certains responsables de la CISCO non encore opéré à ce jour.

Installation à l’OMH

M. Ratsimihety Gabriel, nouveau DG de l’Office Malgache des Hydrocarbures, est installé officiellement par le ministre de l’Energie. Un transfert de l’Office vers Toamasina par les anciens dirigeants, constaté par des huissiers, est dénoncé. La lutte contre le trafic de carburant sera menée avec sévérité.

Mercredi 13

Dons au 13 mai

M. Rajemison, porte parole du président Ravalomanana, reçoit au meeting du 13 mai un don de 7 554.000 FMG offert par la diaspora malgache aux États-Unis en soutien au mouvement démocratique. La grève continue avec service minimum le matin dans les services publics. Les barrages sont maintenus ainsi que les meetings, pour raisons d’information et de sécurité. M. Rajemison qualifie enfin la proposition de l’OUA de tardive face à l’effectivité de la mise en place de l’administration par le gouvernement Sylla.

M. Sylla empêché à Antsiranana

Le premier Ministre M. Sylla ne peut atterrir à Antsiranana, les autorités provinciales ayant fermé l’aéroport local, jugeant sa visite illégale.

Le CICR au Sénat

Le responsable régional de la Croix Rouge Internationale M. Zanhd est reçu à Anosikely par le président du Sénat M. Rakotomanana, le problème des barrages est évoqué : ils entravent la mission du CICR qui réclame des couloirs humanitaires.

SOS de l’AREMA

M. Rajaonarivelo, secrétaire national de l’AREMA vice-premier Ministre au Budget et aux Provinces autonomes, lance un SOS face au naufrage de l’économie nationale, appelant à la négociation politique dans le cadre constitutionnel pour résoudre la crise menant à une anarchie nuisible au développement harmonieux et intégré des Provinces autonomes.

M. Ravalomanana persona non grata à Toamasina

Le gouverneur de Toamasina M. Lahady, comme à Antsiranana, prend un arrêté déclarant persona non grata le président Ravalomanana et le premier Ministre Sylla dans la Province, ne reconnaissant que le président en exercice M. Ratsiraka et les institutions en place. Des barrages sont érigés en ville au niveau des Fokontany que le Gouvernorat tente de lever.

Soutien de la France

Le ministre français de la Coopération M. Josselin, tout en reconnaissant la volonté de changement du peuple malgache, soutient l’État de droit contre l’État de force et recommande une solution politique à la crise, en accord avec la communauté internationale. Un referendum serait peut être une solution, acceptée par M. Ravalomanana lui-même, selon lui.

Soutien de l’Église protestante des Pays-Bas

L’Église protestante unie des Pays-Bas, dans un communiqué signé du DG de l’ICCO M. Jack van Harn, assure le SG de la FJKM (Église réformée de Madagascar) le pasteur Razafimahefa, de son soutien au choix du peuple, attirant l’attention du gouvernement néerlandais sur la situation à Madagascar.

Appel au dialogue de la Chine

La République Populaire de Chine appelle dans un communiqué les parties concernées au dialogue face à la crise politique, soutenant les efforts de l’OUA, tenant pleinement compte des intérêts suprêmes de l’État et de l’unité nationale.

Médiation de l’OUA

Le SG de l’OUA M. Essi annonce à Addis-Abeba que la proposition de médiation sous son égide a reçu un écho favorable de la part de MM. Ratsiraka et Ravalomanana, malgré l’hostilité de certains membres de leur entourage respectif. Une nouvelle délégation de l’OUA pourrait être dépêchée prochainement à Madagascar.

Le Collectif à Tsimbazaza

Le Collectif des députés œuvrant pour la Défense de la démocratie, présidé par le vice-président M. Paraina, est reçu par le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa à Tsimbazaza. Une session extraordinaire est réclamée par les opposants, non aboutie faute de procédure légale au niveau de l’institution qui va réunir son bureau permanent, annonce M. Andrianarisoa.

Jeudi 14

La presse à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra la presse étrangère dont le News of Sunday et déclare que seule la communauté internationale peut sortir Madagascar de la crise politique actuelle.

Barrages à Toamasina

Des affrontements entre Zatovo et Totems partisans de MM. Ratsiraka et Ravalomanana qui érigent des barrages au niveau des Fokontany, se déroulent à Toamasina. Les Forces mixtes interviennent pour rétablir l’ordre contre manifestants et pillards. Bilan : 7 morts et de nombreux blessés.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Le porte-parole du Conseil des ministres présidé par M. Ravalomanana à Ambohitsorohitra, le ministre de l’Information M. Behatanana, annonce l’adoption de plusieurs décrets de nomination aux hauts emplois de l’État. Sont nommés chef de l’État-major général de la Défense le général Andrianome Ranaivo Dieudonné, Commandant de la Gendarmerie nationale, le général Sambiheviny Nelson, DG de la Police nationale Mananjary Ferdinand. Les conseils d’administration et les DG de la SOLIMA et de la JIRAMA sont remplacés. Le Journal Officiel reprendra ses publications à l’Imprimerie nationale.

Appel du Conseil provincial d’Antananarivo

Une cinquantaine de membres du Conseil provincial d’Antananarivo issus de divers partis dont l’AREMA, le Leader Fanilo… signent un communiqué conjoint soulignant la gravité de la crise actuelle et lançant un appel aux responsables du pays et aux gouverneurs des 5 Provinces d’examiner des solutions consensuelles à tous les niveaux.

Vendredi 15

Le 13 mai à Mahazoarivo

Le meeting du 13 mai se rend à Mahazoarivo pour installer le premier Ministre Sylla et des affrontements ont lieu avec les forces de l’ordre qui défendent ce palais d’État classé Zone rouge par le gouverneur militaire d’Antananarivo, faisant un mort et une trentaine de blessés. Plusieurs barrages militaires sont franchis par la foule qui ne peut pénétrer dans le Palais où est reçue une délégation ministérielle conduite par M. Sylla. Celui-ci fait un tour d’honneur dans la cour sans pouvoir investir les bureaux gardés par l’Armée, sous les ordres du général Andrianaivo SG du ministère des Forces armées, qui demande un dialogue politique au sommet, déplorant des sacrifices inutiles, surtout en province, impropres à résoudre la crise.

Appel du gouverneur militaire

Le gouverneur militaire d’Antananarivo le général Raveloarison lance un appel sur les ondes de l’Armée, invitant le KMMR Comité pro-Ravalomanana à cesser les manifestations du 13 mai, des éléments armés et incontrôlés étant infiltrés au sein du traditionnel meeting.

Dialogue à Toamasina

Le gouverneur de Toamasina M. Lahady réunit en ville le sénateur Rakotosihanaka AREMA, les dirigeants fédéralistes MM. Lecacheur et Sikonina, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale M. Paraina Auguste, pour évoquer la levée des barrages routiers vers la capitale. Les forces de l’ordre invitent les habitants à reprendre les activités et à lever les barrages érigés au niveau des Fokontany.

Dons aux sinistrés

Le président Ratsiraka offre divers dons à diverses communes sinistrées par le passage du cyclone Hary dans le Fivondronana d’Antalaha, en présence du premier Ministre M. Andrianarivo et du gouverneur de la Province d’Antsiranana M. Gara. Le gouvernement n’a pas démissionné, la capitale du pays est bel et bien Antananarivo, affirme-t-il à cette occasion.

Données sur la Population

La Banque Mondiale a publié à Washington sa fiche annuelle des données et estimations sur la population mondiale. Pour Madagascar, elle s’élève à la mi-2001 à 16,4 millions d’habitants. Projection en 2025 à 30,8 millions. Pourcentage de la population urbaine : 22%.

Condamnation des deux pouvoirs

Le chef d’État-major général adjoint le général Rajaonson publie un communiqué condamnant les deux pouvoirs non performants et les entraves à la Constitution, milices, barrages, annonçant que l’Armée est également la nation et qu’il prendra ses responsabilités face à toute violence et gabegie dans le pays.

Lafivalon’ny firaisam-pirenena

L’association Lafivalon’ny firaisam-pirenena, nouvellement créée et présentée à la presse, évoque son refus de la division de Madagascar et de la balkanisation des Provinces. Elle regroupe des originaires de toutes les régions de l’île.

Samedi 16

Ratsiraka devant la presse

Le président Ratsiraka donne une conférence de presse à Toamasina, il déclare que la seule issue à la crise est un dialogue au sommet entre lui et M. Ravalomanana. Un éventuel referendum serait un 2ème tour qui ne veut pas dire son nom, conclut-il sans l’exclure, soutenant que seul un scrutin peut résoudre l’imbroglio actuel.

M. Sylla au 13 mai

Un meeting se déroule Place du 13 mai en présence du premier Ministre M. Sylla qui évoque la proposition de responsables de l’Armée pour une troisième voie ni Ratsiraka ni Ravalomanana, refusée par le peuple tout entier. Avec le président Ravalomanana, il a rendu visite à l’hôpital aux blessés de la veille à Mahazoarivo, ainsi qu’à la famille du manifestant décédé lors des heurts avec les forces de l’ordre.

L’État-major devant la presse

Le nouveau chef d’État-major à la Défense le général Andrianome expose à la presse les motifs de son ralliement au président Ravalomanana, légitimé par le peuple le 16 décembre 2001 et désormais chef suprême des Forces armées Les gouverneurs n’ont pas d’ordres à donner aux Forces armées, l’OMC/NAT et l’OMC/FAR États-majors mixtes opérationnels sont saisis pour toute opération de maintien de l’ordre. Le gouverneur militaire de la capitale le général Raveloarison présente le bilan des heurts à Mahazoarivo, 43 blessés et un mort, des tirs ne provenant pas des forces de l’ordre ont été entendus, une enquête est ouverte à ce sujet. Il met à nouveau en garde le KMMR pro-Ravalomanana contre des éléments infiltrés armés menaçant ses manifestations. Le ministre de la Défense le général Mamizara reconnaît dans un communiqué l’existence au sein de l’Armée d’une tendance prônant une troisième voie par le biais de la mise en place d’un directoire militaire, appelant les cadres à rejoindre le mouvement démocratique à ses côtés.

COSAFA Castle Cup

Dans le cadre de la COSAFA Castle Cup, le Club M. de Maurice est battu 3 buts à 2 au stade de Bellevue dans l’île sœur. Madagascar est qualifiée pour les quarts de finales.
Suspension des vols internationaux

Le DG d’Air Madagascar M. Andrianalisoa annonce que les vols internationaux de la compagnie sont suspendus jusqu’à nouvel ordre, les deux Boeing 767 étant l’un rendu, l’autre retenu par les propriétaires des leasing du fait de la situation critique à Madagascar. Air Madagascar souhaite une garantie de l’État pour permettre de résoudre ses problèmes financiers dus à la poursuite des grèves et à l’abandon de la destination Madagascar en Europe.

Lundi 18

Négociations à Toamasina

Le gouverneur de la Province de Toamasina. M. Lahady a reçu une délégation du KMMR Comité de soutien à M. Ravaloanana, venue d’Antananarivo négocier la levée du barrage routier de Brickaville. Il aurait signé avec MM. Lecacheur et Sikonina la mise en place d’un couloir humanitaire pour les carburants et médicaments vers la capitale en échange de la levée des grèves du 13 mai. Suite à une descente de jeunes Kung fu vers le barrage, celui-ci est renforcé sous la garde de militaires dépêchés par le gouverneur de Toamasina.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se déroule à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Sont nommés à la présidence : directeur de cabinet civil, M. Gédéon Rajaonson, et directeur de cabinet militaire, le général Andriamampianina ; sont nommés aussi les directeurs de la CNAPS Caisse nationale de Prévoyance sociale, de l’Ecole Nationale de l’Administration de Madagascar, de l’Académie nationale des Sports, le procureur général et de hauts responsables de la Justice. M. Ravalomanana reçoit la délégation dépêchée à Toamasina pour négocier la levée du barrage de Brickaville. Le premier Ministre M. Sylla annonce l’installation définitive des divers départements et invite les anciens dirigeants à effectuer les passations de service nécessaires à la reprise des activités. Le SECES Syndicat des Enseignants-chercheurs propose un nouvel organigramme aux responsables de l’Université. Le CROUA, organisme de gestion des cités universitaires, cherche des solutions pour appliquer un service minimum pour la reprise des cours et la gestion des cités, avec un comité d’organisation d’étudiants et d’administrateurs.

Le VITM pour le dialogue

Le parti VITM de M. Razanabahiny prône le dialogue au sommet pour préserver l’unité nationale, l’association Manaovasoa du Dr Manan’ignace Rakotomalala espère la démission du président Ratsiraka et la reconnaissance internationale de M. Ravalomanana pour dénouer la crise. Le RAM de M. José Vianney depuis Toamasina soutient le projet de Plan d’urgence du vice-premier Ministre M. Rajaonarivelo et un dialogue entre les deux protagonistes, de même que l’association des cadres de Mahajanga.

Condamnation à l’Assemblée

Le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa dénonce dans un communiqué les menées du Collectif des députés pour la Défense de la démocratie qui souhaite placer le vice-président M. Paraina au perchoir et organiser une session extraordinaire pour démettre le bureau permanent. Seule une procédure légale avec 2/3 des députés est envisageable selon lui. Le premier Ministre M. Sylla selon le Collectif devrait présenter son programme devant l’Assemblée à Tsimbazaza dans les 30 jours qui suivent sa nomination.

Mardi 19

Ratsiraka sur RTA

Le président Ratsiraka interviewé par la chaîne privée RTA Radio Télévision Analamanga évoque l’accord de M. Ravalomanana pour le report du 2ème tour de la présidentielle, reconnaissant que l’état de nécessité pourrait impliquer de nouveaux retards, précisant qu’un referendum éventuel ne peut qu’en être un avatar. Il défend la légalité de son régime et le respect par l’Armée de la Constitution et propose un dialogue entre lui et son adversaire pour dénouer la crise. La loi martiale ne sera appliquée qu’en cas de grave débordement, comme au Palais de Mahazoarivo investi malgré son classement Zone rouge par le gouverneur.

M. Paraina au perchoir

Le vice-président de l’Assemblée nationale M. Paraina Auguste réunit le personnel de l’institution à Tsimbazaza avec le Collectif des députés œuvrant pour la Défense de la démocratie et se substitue au bureau permanent avec un questeur par intérim pour organiser une rencontre avec le nouveau gouvernement de M. Sylla qui doit présenter son programme avant le 28 mars devant les députés. Le président de l’Assemblée M. Andrianarisoa dénonce cette pseudo-élection illégale faute de la réunion des 2/3 des députés et déplore le naufrage économique de l’île, soutenant que seul un dialogue au sommet peut résoudre la crise actuelle. L’Assemblée nationale verra son mandat prescrit en mai 2002.

Résultats du 1er tour au JO

Première parution à l’Imprimerie nationale du Journal Officiel de la République, avec publication des résultats officiels du 1er tour de l’élection présidentielle du 16 décembre 2001 proclamant la victoire de M. Ravalomanana, de la nomination du premier Ministre M. Sylla et de divers décrets réorganisant l’administration.

Appel du Quai d’Orsay

Le porte-parole du Quai d’Orsay M. Rivasseau demande dans un communiqué publié à Paris la levée des barrages à Madagascar pour permettre la reprise de la vie économique, et encourage le dialogue politique pour résoudre la crise dans le pays.

Mercredi 20

Journée de la Francophonie

Le premier Ministre M. Sylla prononce un discours à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la Francophonie, axant son intervention dans le cadre des Affaires étrangères sur la nécessaire solidarité entre pays membres, non plus tant au niveau culturel et social qu’à celui du développement.

Appel des Finances

Le vice-premier Ministre M. Rajaonarivony lance devant la presse un appel au paiement des arriérés d’impôts jusqu’à la fin avril, pour redresser rapidement l’économie. Les services de son département sont désormais ouverts et fonctionnels pour recouvrer les recettes de l’État dont la gestion sera strictement transparente sous son régime. Il rappelle à cette occasion que les rentrées fiscales perçues et utilisées au niveau des gouvernorats des Provinces autonomes sont insuffisantes pour rémunérer le personnel de l’État y résidant, quelque 80% des recettes du pays étant enregistrées dans la capitale.

Appel a la levée du blocus

L’Association des Etudiants en Médecine présidée par M. Rabeson publie un communiqué demandant la levée du blocus routier pour permettre un redéploiement fonctionnel du système de santé dans le pays, appelant les collègues impliqués dans ces barrages à trouver des solutions d’urgence. La rentrée de la filière et les gardes hospitalières sont reportées au 3 avril.

Communiqué de la BBC

La BBC évoque l’éventualité d’une rencontre au sommet entre MM. Ratsiraka et Ravalomanana, organisée à la demande expresse du chef d’État-major des Forces armées le général Monibou, en un lieu et à une date encore à fixer. Le président Ravalomanana exige la levée du blocus économique de la capitale pour envisager une telle rencontre, et les gouverneurs des Provinces appellent un arrêt préalable des grèves décides place du 13 mai à Antananarivo, surtout concernant la Banque Centrale et le Trésor

Jeudi 21

Conseil des ministres à Iavoloha

Un Conseil des ministres se réunit à Iavoloha sous la présidence de l’amiral Ratsiraka, rappel est fait de la nécessité du respect de l’ordre constitutionnel et de l’État de droit, l’administration doit agir dans le cadre de la légalité, aucune passation ne peut être opérée avec des autorités relevant de l’illégalité. Des sanctions sont prévues pour les infractions pénales. Le 2ème tour de scrutin est reporté pour cause de force majeure, après avis de la Haute Cour Constitutionnelle, au 28 avril 2002 et deux entreprises franches reçoivent leur agrément. La presse évoque enfin la condition du président Ratsiraka pour une rencontre avec M. Ravalomanana, la dissolution du gouvernement Sylla et l’acceptation d’un 2ème tour du scrutin présidentiel. Pour M. Ravalomanana, la levée du blocus routier contrôlé par l’Armée, dont le chef d’État-major le général Andrianome reconnaît ne pas encore avoir le contrôle de l’effectivité du commandement, reste indispensable.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Divers décrets de nomination aux hauts emplois de l’État sont adoptés, selon le porte-parole M. Ranjivason, ainsi qu’un décret abrogeant les Conseils provinciaux et les remplaçant par des Délégations spéciales. Les présidents sont nommés pour les Faritany : Antananarivo, le général Razakarimanana, Fianarantsoa Pety Rakotoniaina, Toliara Thierry Raveloson, Mahajanga Pierre Tsiranana, Antsiranana Jaosoa Pascal, personnalités politiques bien connues du 13 mai. Le 29 mars 1947 sera commémoré cette année de façon marquante.

Session extraordinaire à l’Assemblée

Avec l’approbation du président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa, une session extraordinaire demandée par le Collectif des députés pour la Défense de la démocratie se déroulera constitutionnellement à Tsimbazaza sous la houlette de M. Paraina, pour recevoir le premier Ministre M. Sylla. Les députés AREMA annoncent leur boycott de cette session, ne reconnaissant pas la légalité du gouvernement nommé par M. Ravalomanana.

Atelier du COM

Le Comité Olympique malgache clôt un atelier sur le marketing et les media animé par un expert espagnol M. Antonio Giuzman, en présence de représentants des Fédérations qui enjoignent l’État de faire face à ses obligations, des responsables de la presse et de l’audiovisuel

Réconciliation au FFKM

Un séminaire de réconciliation est organisé à Anstirabe par le FFKM, conduit par l’évêque Mgr Ramananarivo avec les autorités du Vakinankaratra, l’AREMA et le KMMR/KMSB Comités de soutien à M. Ravalomamama et au choix du peuple, pour mettre sur pied un programme stratégique d’urgence de développement régional.

Vendredi 22

Journée mondiale de l’Eau

La journée mondiale de l’Eau est célébrée avec le ministre de l’Energie M. Razaka qui souligne la carence en adduction d’eau potable dans le pays, annonçant que son département fera une priorité du développement de l’assainissement, notamment dans les zones rurales. L’Association Fahazavana distribue des flacons de Sur’eau dans les quartiers

Les PDS à la Défense

Le ministre de la Défense le général Mamizara réunit à Ampahibe les PDS présidents de Délégation spéciale nouvellement nommés par le gouvernement de M. Sylla, en présence du ministre de l’Intérieur M. Rambeloalison, qui dénonce tout 2ème tour du scrutin présidentiel, plaidant pour la légalité des procédures administratives engagées, M. Ravalomanana ayant été selon lui élu régulièrement le 16 décembre dernier.

Ravalomanana : message à la Nation

Le président Ravalomanana, pour célébrer le premier mois de son investiture, adresse sur les ondes de MBS station de radiotélévision lui appartenant un message à la nation où il déclare que les conditions de levée des barrages routiers ont été remplies et qu’il prendra ses responsabilités pour empêcher une minorité de détruire l’économie nationale. Il annonce la fin de la grève générale lundi et la levée prochaine du blocus de la capitale.

Communiqué du Consortium

Le Consortium des observateurs des élections publie sur un site web une comparaison de ses propres résultats de l’élection présidentielle du 16 décembre 2001 avec ceux de la Haute Cour Constitutionnelle. Il apparaît crédible, selon le communiqué publié à cette occasion, qu’aucun candidat n’a obtenu la majorité absolue requise pour emporter la victoire au 1er tour de scrutin. Le Consortium regrette par ailleurs la carence d’autres sources, même si les résultats bureau de vote par bureau de vote ont été mis à la disposition du grand public

Décès de M. Ralaiarijaona

Le doyen des Journalistes de Madagascar M. Ralaiarijaona, premier président de l’Ordre, fondateur et directeur de publication du journal d’opinion Maresaka, est décédé à l’âge de 81 ans. Plusieurs fois mis en prison, il avait la remporté la Plume d’or il y a quelques années.

Le consul d’Italie au Vatican

Le consul général d’Italie à Madagascar Mme Catalfano Akbaraly est reçue au Saint Siège par le Pape Jean Paul II ; elle assiste à un déjeuner officiel et visite la Cité du Vatican.

Samedi 23

Concours d’anglais

Melle Rojo Tiana Ratovona de l’ESCA, lauréate du Concours de discours en anglais, gagne en présence de l’ambassadeur de Grande Bretagne un billet pour Londres, où elle défendra les couleurs malgaches à la finale internationale, sous l’égide de l’Association English Speaking, Union dirigée par Mme Randriambeloma.

Dimanche 24

Fermeture de l’Assemblée

Le gouverneur militaire d’Antananarivo, le général Raveloarison, publie sur les ondes de l’Armée un communiqué évoquant la fermeture de l’Assemblée nationale décidée par le président de l’institution M. Andrianarisoa, la présentation du gouvernement de M. Sylla devant les députés réunis en session extraordinaire étant illégale. Le Palais de Tsimbazaza est classé Zone rouge.

Coupes d’Afrique

Malgré la loi martiale déclarée dans la capitale, l’AS ADEMA se qualifie pour les 8e de finales de la Coupe de la CAT lors du match retour contre la Saint Pierroise de la Réunion, soldé par 1 but à 0 au stade d’Alarobia. La presse annonce le forfait du Kaizer Chief d’Afrique du Sud pour le match retour prévu à Toamasina contre l’US Transfoot, qui se qualifie ainsi pour les 8e de finales de la Coupe des Vainqueurs de Coupe, malgré une défaite lors du match aller à Johannesburg 4 buts à 0. La CAF avait refusé le report du match demandé en raison de la situation politique à Madagascar et la suppression de nombreux vols internationaux.

Condamnation des PDS

Les gouverneurs de Provinces dénoncent par voie de presse la nomination de PDS présidents de Délégation spéciale pour les Faritany par un gouvernement insurrectionnel et un retour en arrière, la destitution des élus provinciaux ramenant les Faritany sous la coupe du ministère de l’Intérieur, une procédure inconstitutionnelle. Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana tient une conférence de presse dans la capitale où il annonce qu’il poursuivra le programme ébauché par le gouverneur M. Rakotomavo qu’il a rencontré, pour un développement rapide. Il dénonce la loi martiale à Antananarivo, qui selon lui n’existe pas.

Lundi 25

Refus des députés AREMA

Le groupe parlementaire AREMA présidé par M. Robinarison Yvan se réunit au Castello Motel et réitère son refus d’une session extraordinaire de l’Assemblée consacrée à la réception du gouvernement illégal de M. Sylla. Il lance un appel à la négociation et au dialogue pour dénouer la crise politique. Le bureau permanent ne peut être destitué que par 2/3 des députés, la session extraordinaire n’a pas été convoquée constitutionnellement par l’exécutif en place et est donc nulle et non avenue.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

En Conseil des ministres réuni à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, est évoqué le programme général du Gouvernement qui doit être soumis à l’Assemblée nationale en séance première publique par le premier Ministre M. Sylla dans les 30 jours après sa nomination. De nombreuses nominations au niveau des départements ministériels sont opérées. Le nouveau responsable de la DGIDIE Direction des Investigations économiques est M. Andriamiharivony Jocelyn.

Réunion du secteur privé

Le secteur privé se réunit au Panorama sous l’égide du Comité de réflexion sur la compétitivité présidé par Mme Florette Andriamisatrana, pour examiner la situation économique nationale. Aucune entreprise ne peut fonctionner normalement dans la conjoncture actuelle, notamment en Zone franche : 20 milliards FMG par mois de pertes et quelque 40.000 emplois suspendus, impossibilité de régler les arriérés fiscaux faute de recettes, tel est le bilan dressé à cette occasion. Les opérateurs espèrent une négociation à tous les niveaux et avec tous les responsables pour résoudre d’urgence la crise. La Province d’Antananarivo, entravée par le blocus des autres Provinces, concentre 60% de l’activité économique nationale.

FJKM : adresse à la nation

Le pasteur Razafimahefa président de la FJKM (Église réformée de Madagascar) prononce une adresse à la nation pour l’arrêt des violences et la réconciliation nationale, à l’occasion du début de la célébration de la Semaine Sainte à Madagascar.

Antananarivo : pas de passation

Le gouverneur du Faritany d’Antananarivo M. Rakotomavo expose devant la presse qu’une passation de service au PDS nommé par le gouvernement Sylla n’est pas à l’ordre de jour, et qu’il respecte la légalité et la Constitution en vigueur concernant l’autonomie des Provinces, les changements devant résulter de processus électoraux établis.

M. Sylla à la BBC

Le premier Ministre M. Sylla interviewé par la BBC annonce qu’il exposera devant l’Assemblée nationale le programme général de l’État ; il ne s’oppose pas, sur la question de la légalité, à une procédure référendaire dans les mois qui viennent, mais un 2ème tour de scrutin présidentiel est exclu, le régime ayant été légitimé par les urnes le 16 décembre 2001.

Ratsiraka à Toliara

Le président Ratsiraka se rend à Toliara pour y lancer une nouvelle opération antiacridienne, notamment dans la région d’Ampanihy, en présence du gouverneur de la Province autonome M. Maharante. A propos du blocus économique de la capitale, il évoque la non levée des barrages organisés par le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana à Antananarivo et campe sur ses positions concernant la légalité constitutionnelle de son régime. Le chef de l’État affirme enfin : nous ne laisserons pas quelque 300.000 personnes sous hypnose imposer au pays tout entier un système de secte, acceptant de rencontrer M. Ravalomanana, hélas otage de ses amis, mais sur le territoire national uniquement.

Mardi 26

M. Sylla à l’Assemblée

Le premier Ministre M. Sylla présente à Tsimbazaza devant une soixantaine de députés, dont quelques uns issus de l’AREMA, le programme général de son gouvernement axé sur un développement rapide du pays. Aucun incident ne vient perturber cette prestation officielle qui se déroule malgré la fermeture du Palais par le président en exercice de l’Assemblée nationale. Les travaux doivent se poursuivre jusqu’à demain avec les questions des députés. Un message du président Ravalomanana est lu à l’ouverture de la session, dirigée par M. Paraina Auguste président intérimaire, axé sur la lutte contre la pauvreté.

Heurts à Fianarantsoa

Après des arrestations opérées par le gouverneur de la Province autonome de Fianarantsoa M. Emilson, que les partisans de M. Ravalomanana tentent de déposer, des heurts se déroulent entre le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana et les forces de l’ordre : 6 morts et une cinquantaine de blessés dans la capitale du Betsileo. Un collectif d’officiers en service se réunit avec le PDS Pety Rakotoniaina et donne un délai de 4 jours au gouverneur M. Emilson pour quitter son poste. Une forte délégation nationale composée de ministres et députés originaires de la région, accompagnés de Manandafy Rakotonirina, président du parti MFM, se rend à Fianarantsoa à cette occasion. La fermeture de Radio Arc en ciel à Betroka donne également lieu à des échauffourées dans cette localité entres membres du KMMR et du KMDR, Comités de soutien à Marc Ravalomanana et à Didier Ratsiraka

Médiation du Leader Fanilo

M. Razafimahaleo président du Leader Fanilo et candidat malheureux de la présidentielle tente une médiation en vue d’un dialogue au sommet pour dénouer la crise politique et faire lever les barrages routiers qui asphyxient l’économie du pays. Son collègue le pasteur Rajakoba le soutient dans cette démarche

Mercredi 27

Communiqué du CSM

Le Comité de Solidarité de Madagascar Fifananmmiana malagasy présidé par Mme Gisèle Rabesahala, à l’occasion de la commémoration du 29 mars I947 dans le pays, publie un communiqué demandant un dialogue au sommet pour résoudre la crise politique qui déchire Madagascar. L’anniversaire de l’insurrection anticoloniale devrait être célébré à Antananarivo par le gouvernement Sylla et à Manakara et Moramanga par le gouvernement Andrianarivo, chacun de son côté

Message du Gal Monibou.

Le général Monibou chef d’État-major des Forces armées délivre un message lu lors de réunions au niveau des régions militaires dans tous les Faritany : unité de commandement et respect de la légalité, sauvegarde de l’unité nationale, tel est le mot d’ordre adressé à l’Armée après l’intervention en ordre dispersé des forces de sécurité lors des incidents de Fianarantsoa.

Démission du gouverneur militaire

Le gouverneur militaire d’Antananarivo le général Raveloarison nommé il y a un mois pour appliquer la loi martiale dans la capitale, annonce sa démission dans un communiqué, la situation actuelle en ville pouvant mener à des confrontations risquant la mort de civils et de militaires, et la perte de contrôle de la sécurité. Il avait prôné le dialogue plutôt que la confrontation armée, mais la loi martiale était restée lettre morte pour les tenants de M. Ravalomanana qui ont poursuivi leur quadrillage de barrages dans la capitale.

Session extraordinaire à l’Assemblée

La session extraordinaire de l’Assemblée nationale organisée pour la réception du gouvernement Sylla est clôturée par un discours du premier Ministre M. Sylla axé sur la décentralisation, la légitimité et la légalité acquise selon lui dans l’enceinte de Tsimbazaza, mais sans vote de confiance, faute de quorum. Rendez-vous est pris dans un mois pour une nouvelle session organisée sous l’égide de M. Paraina Auguste.

Communiqué du CNDH

Le groupe de travail sur les Droits de l’Homme, forum créé en 1996, réuni à l’ambassade des USA, exprime son impuissance face à la détérioration du respect du droit des personnes dans le pays et condamne l’inertie des autorités, exhortant le Comité national CNDH à examiner et publier les violations de la Déclaration universelle de l’ONU.

Suspension de Bretton Woods

La Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International suspendent leurs décaissements vers Madagascar, les engagements de la Banque Centrale envers ces institutions financières internationales n’ayant pas été honorés depuis le 1er février 2001. Une mesure automatique n’ayant aucune implication politique, selon une source autorisée.

Jeudi 28

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Le porte-parole M. Ranjivason annonce la prochaine mise en place d’une Haute Cour de Justice composée de 9 membres, 5 magistrats, 2 sénateurs, 2 députés, et l’augmentation du Budget consacré au secteur primaire. Une commission interministérielle sera créée pour examiner avec les bailleurs de fonds et la communauté internationale la coopération en développement au niveau des divers départements. Diverses nominations sont également opérées, dont les chefs d’État-major des différents corps de l’Armée.

Message du 29 mars

Le président Ravalomanana prononce à l’occasion de la commémoration du 29 mars I947 un message à la nation axé sur l’unité nationale et le patriotisme, se montrant confiant dans l’avènement de la justice et de la vérité et lançant un appel à la reconnaissance de son régime issu du choix du peuple, par la communauté internationale.

L’UE devant la presse

Le délégué de la Commission européenne SE M. Protar tient une conférence de presse,  soulignant la préoccupation des pays membres sur la situation économique. Il demande le retour à la normale du réseau routier et la levée des barrages en présence des représentants de la Grande Bretagne, de la France, de la Suisse, du Japon et des États-Unis, qui soulignent que la solution à la crise est le dialogue. L’Union européenne finance majoritairement le secteur des transports pour le désenclavement, principal axe de la lutte contre la pauvreté, 420 millions d’€ ont déjà été engagés en investissement et 270 millions d’€ sont aujourd’hui menacés.

Appel à la communauté internationale

Le représentant du président Ravalomanana à l’étranger, M. Mamy Andriamasimanana, tient à Paris une conférence de presse, et demande la reconnaissance de son gouvernement par la communauté internationale face à la ruine de l’économie du pays ; il annonce la demande prochaine auprès des autorités, d’une visite d’État de M. Ravalomanana en France.

Salon de l’artisanat

L’Association des Artisans d’Antananarivo se réunit à la Tranompokonolona d’Analakely dans le cadre du suivi du Salon de l’Artisanat organisé en novembre 2001 dans la capitale, et de la réorganisation des filières ainsi que de leur hiérarchisation professionnelle.

Vendredi 29

Le 29 mars à Antananarivo

Le président Ravalomanana accompagné du premier Ministre M. Sylla assistent aux cérémonies de commémoration de l’insurrection de 1947 dans la capitale et au temple FJKM d’Analakely, en présence des 4 chefs d’Églises du FFKM. Ceux-ci adressent un message aux dirigeants et aux citoyens du pays axé sur la lutte populaire pour la justice, demandant solidarité et tolérance mutuelle, refusant toute violence, incitant l’Armée à ne pas traiter le peuple en ennemi. A la stèle MDRM à Ambohijatovo en présence des élus conduits par le président intérimaire de l’Assemblée nationale M. Paraina et les chefs de partis, M. Sylla dépose une gerbe au Mausolée national en présence des responsables de l’Armée conduits par le ministre de la Défense le général Mamizara, des anciens combattants et du Comité de Solidarité de Madagascar Fifanampiana malagasy présidé par le sénateur Mme Gisèle Rabesahala. Ce Comité organise une AG en cette journée de commémoration, où il interpelle les responsables politiques, les appelant au dialogue pour résoudre la crise traversée par le pays.

Le 29 mars à Manakara

A l’occasion de la célébration du 55e anniversaire du 29 mars I947, le premier Ministre M. Andrianarivo procède à un dépôt de gerbe à Manakara, accompagné du gouverneur de la Province autonome de Fianarantsoa M. Emilson. Le président de l’Assemblée nationale M. Andrianarisoa, à la tête des élus et des Conseillers provinciaux, le chef d’État-major le général Monibou et le ministre des Forces armées le général Bory, président une cérémonie analogue au Mausolée national avant d’assister au culte célébré à la chapelle militaire d’Ampahibe à Antananarivo.

Le pont de Fatihita dynamité

Le pont de Fatihita entre Ambositra et Antsirabe est dynamité, isolant Fianarantsoa de la capitale, alors que des barrages lui interdisent déjà l’accès à Toliara.

Ratsiraka à Antsiranana

Le président Ratsiraka se rend à Antsiranana et prononce devant l’Hôtel de Ville, en présence des autorités civiles et militaires conduites par le gouverneur de la Province autonome M. Gara, un discours axé sur la commémoration du 29 mars. Il annonce la mise en place d’un émetteur de télévision par satellite en direction des Provinces.

 

 

 

   AVRIL

Lundi 1er

Ravalomanana au pont de Fatihita

Le président ravalomanana se rend au pont de Fatihita rendu impraticable, accompagné du ministre des TP M. Lahiniriko, et demande sa réhabilitation dans les meilleurs délais grâce à une installation Bailey pour rétablir la RN 7, axe essentiel de la vie économique de la nation vers le Sud de l’île. Deux autres ponts secondaires ont également été détruits par des commandos à Fandriana et Miandrivazo, renforçant le blocus de la capitale.

Pâques à Analakely

Le premier ministre M. Sylla, accompagné des ministres de la culture M. Beantanana et de la Jeunesse et sports M. Ranjivason, lance à Analakely une grande fête populaire destinée aux populations de la capitale sevrées des traditionnelles excursions de Pâques par la pénurie de carburant.

Mardi 2

Installation du PDS de Fianarantsoa

Le PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina est officiellement installé au stade d’Ampasambazaha, en présence d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalison et d’autorités et élus locaux L’armée et le FFKM conduit par le vicaire général du diocèse de Fianarantsoa, négocient avec le gouverneur M. Emilson toujours en poste, pour éviter des affrontements meurtriers avec les manifestants ou entre militaires. L’un d’entre eux, affecté à la garde du gouverneur, est tué lors de la manifestation.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Diverses nominations sont opérées aux hauts emplois de l’État et la situation face aux barrages et sabotages de ponts stratégiques sur les axes routiers nationaux est examinée.

Transports terrestres

Les coopératives de transporteurs, face à l’insécurité sur la RN 4 vers Mahajanga au niveau d’Ankazobe notamment, cessent totalement le trafic des voyageurs pour la capitale du Boina.

Communiqué du Leader Fanilo

Le Leader Fanilo présidé par M. Razafimahaleo publie un communiqué dénonçant fermement toute atteinte à l’unité nationale, les entraves à la liberté de circulation des biens et des personnes menaçant gravement l’économie du pays, et exigeant un dialogue politique au sommet pour résoudre la crise.

Air Madagascar : interruption de l’exploitation

Le DG d’Air Madagascar M. Andrianalisoa tient une conférence de presse où il annonce l’interruption de l’exploitation sur les vols nationaux et régionaux de la compagnie nationale, pour violation par l’administrateur délégué nommé par le gouvernement de M. Sylla d’un Notam de l’Aviation Civile de Madagascar sur l’aéroport de Fianarantsoa déclaré fermé. Les assurances ne couvrent plus les vols d’Air Madagascar jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué de la société d’Assurances ARO.

Mercredi 3

Message du ministre de la Défense

Le ministre de la Défense le général Mamizara lance un message à toute l’Armée pour qu’elle rejoigne les rangs de la modernisation et de la professionnalisation aux côtés du président Ravalomanana, invitant les militaires à se décider d’urgence à abandonner une dictature démentielle et sanguinaire avant qu’il ne soit trop tard.

Arrêt du transport terrestre

Le CNOT et le BPTR décident en AG l’arrêt total des transports terrestres sur les axes nationaux pour raison de sécurité des voyageurs, de barrages routiers et de pénurie de carburant, jusqu’à nouvel ordre.

Air Madagascar : redéploiement des vols

Les employés d’Air Madagascar déclarent nulle et non avenue la décision du DG M. Andrianalisoa d’arrêter tous les vols de la compagnie nationale pour raison d’insécurité et de pénurie de carburant, et ne prennent leurs ordres que de l’administrateur délégué M. Ranjatoelina, qui annonce la réouverture des vols nationaux. TOTAL Aviation communique qu’elle ne pourra plus ravitailler les Provinces en kérosène.

Le SG de la COI à Madagascar

M. Wilfrid Bertile SG de la Commission de l’Océan Indien séjourne à Madagascar en mission de solidarité avec le peuple malgache et d’information. La COI, en Conseil des ministres à Maurice, avait appelé les responsables politiques malgaches au dialogue. M. Bertile est porteur d’un message du président en exercice M. Bonnelame à MM. Ratsiraka et Ravalomanana.

Fermeture de la Cotona

La presse annonce la fermeture de l’usine Cotona d’Antsirabe, l’une des plus importantes unités industrielles employant d’amont en aval plus de 8.000 personnes au total et dépendant de la clientèle des Zones franches actuellement en perdition. Le groupe mauricien Novel quitte Madagascar pour les pays voisins, du fait de la crise.

Communiqué du FFKM

Les 4 chefs d’Églises du FFKM Conseil œcuménique des Églises chrétiennes à Madagascar publient un communiqué exhortant au respect de l’unité nationale, dénonçant les violences et l’oppression envers les citoyens et les hommes d’Église, incitant les Forces armées à prendre leurs responsabilités..

Jeudi 4

Décret de bannissement

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana tient à Ambohidahy une conférence de presse, en présence du préfet de région, de sous-préfets et de maires, ainsi que de responsables du ministère de l’Intérieur conduits par le directeur de cabinet M. Ramandimbilahatra. Un décret bannissant de la Province MM. Tsaranazy et portos, accusés de sabotage d’infrastructures et de violences contre les populations est publié. L’administration doit être dépolitisée et se fonder à nouveau sur l’efficience des Fokontany, dont les responsables devront désormais être élus par les populations, comme autrefois.

Le SG de la COI à Antananarivo

M. Bertile, SG de la Commission de l’Océan Indien, tient une conférence de presse axée sur la préoccupation inquiète des îles sœurs à propos de la situation à Madagascar. Rendez-vous est demandé MM. Ratsiraka et Ravalomanana pour tenter d’accélérer la recherche de solutions à la crise, qui ne peuvent passer que par un processus électoral incontournable, selon la COI.

Reprise des vols d’Air Madagascar

Le ministre des Transports M. Rakotovazaha annonce la reprise des vols nationaux et régionaux d’Air Madagascar, le problème des assurances ayant été réglé au niveau de l’administrateur délégué, la fourniture de carburants étant en négociation.

Annonce du ministre du Commerce

Le ministre du Commerce M. Rajaona annonce des mesures gouvernementales pour lutter contre la rétention de stocks amenant les pénuries, avec saisie et vente des PPN Produits de première nécessité, qui sont en quantité suffisante dans la capitale, aux populations. Le marché noir sera sévèrement réprimé selon le ministre, qui demande le renforcement des barrages aux portes d’Antananarivo.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Diverses nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées, notamment au niveau de l’inspection des divers départements et de nouvelles Directions créées aux ministères de l’Information, de la Justice et de l’Energie et Mines.

Ratsiraka à Mahajanga

Le président Ratsiraka se rend à Mahajanga où il se déclare non concerné par une éventuelle plainte à la Cour Internationale de la Haye. Il s’en tient au principe de légalité, invitant M. Ravalomanana à un 2ème tour du scrutin présidentiel, accusant les responsables du KMF/CNOE d’occulter des résultats pourtant reconnus par les observateurs de ce dernier et ne donnant à aucun candidat la victoire au 1er tour, et le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana d’avoir fait sauter le pont de Fatihita pour isoler Fianarantsoa contre d’éventuels renforts de forces de l’ordre venues des Provinces.

Appel du Père Pedro

Le Père Pedro lance sur la chaîne TF 1 à Paris un appel à la communauté internationale et notamment à la France à reconnaître le choix électoral du peuple malgache qui aurait élu M. Ravalomanana à 75%, à éviter la guerre civile et le génocide de la population des Hauts plateaux du fait du blocus provincial de l’amiral Ratsiraka.

Suspension des vols d’Air France

Air France annonce la suspension officielle de ses vols vers Madagascar jusqu’au 28 juin 2002 face aux difficultés d’approvisionnement en fuel à l’escale d’Antananarivo, mais n’exclut pas des vols spéciaux relayés au niveau régional.

Communiqué des sous-officiers

Un communiqué signé du doyen des sous-officiers du groupe de sécurité et de quelque cinquante collègues, publié à Ampahibe, demande le respect de l’unité de l’Armée et le retour dans les casernes des militaires placés sur les barrages et à Sambava, avec leur armement.

Vendredi 5

Déclaration du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana adresse depuis Ambohitsorohitra un appel à la nation. Face aux actes terroristes, est créé un Conseil National de Sécurité réunissant Forces armées, élus et Fokontany pour défendre le peuple malgache contre les ennemis de la patrie secondés par une minorité de soldats perdus qui ont programmé sa ruine, en vue de sauvegarder leurs intérêts personnels. Les génocidaires seront pourchassés partout jour et nuit. Appel est lancé aux forces de l’ordre à s’unir pour sauver le pays et lever les barrages économiques,

Annonce du PDS d’Antananarivo

Le PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana annonce qu’il délivrera des autorisations et titres de transport pour les marchandises transitant à destination de la capitale, laissez-passer au niveau des barrages érigés par le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana aux alentours, délivrés en collaboration avec les divers départements concernés

Communiqué des Forces aéronavales

Quelques 40 responsables militaires des Forces aéronavales sous les ordres du capitaine de vaisseau Ratsimisetra Andriamanantena signent un communiqué interdisant la base d’Ivato à la Sonavam et à ses milices, et enjoignant les entités qui utilisent les matériels de l’Armée à les ramener à la base aéronavale d’Ivato et à quitter les barrages économiques antinationaux.

Réunion au ministère de la Défense

Le ministre de la Défense le général Mamizara réunit à Ampahibe les officiers et sous-officiers de l’Armée pour établir un nouveau système national de sécurité destiné à ramener l’ordre dans le pays.

Communiqué du Gal Monibou

Le chef d’État-major général des Forces armées le général Monibou publie un communiqué avertissant ceux qui profèrent provocations et menaces contre les militaires légalistes et leurs familles, qu’ils seront entièrement responsables des évènements pouvant survenir, après les déclarations publiées le 5 avril dernier par certaines hiérarchies de l’Armée.

Contrôle de la circulation des PPN

Le PDS d’Antananarivo, en collaboration avec des députés et responsables du ministère du Commerce et de la commune, engage des opérations de contrôle de la circulation des PPN Produits de première nécessité dans la capitale, chez les grossistes et auprès des transporteurs. Le premier ministre M. Sylla participe à ce contrôle pour saisie et distribution fonctionnelle des marchandises douteuses.

Médiation internationale

La presse évoque une prochaine mission de médiation de chefs d’État africains sous l’égide de la communauté internationale par le biais de l’Organisation de l’Unité Africaine, pour rétablir l’État de droit et la continuité territoriale de la Grande île.

Démission de M. Ravalomanana à la mairie

Le Conseil municipal de la Commune Urbaine d’Antananarivo approuve la démission de M. Ravalomanana en sa qualité de maire. Ses pouvoirs sont conférés au premier adjoint M. Rajemison jusqu’aux prochaines élections à statuer par la Haute Cour Constitutionnelle.

Assemblée parlementaire ACP/UE

L’Assemblée parlementaire ACP/Union européenne réunie à Cape Town du 18 au 21 avril appelle le peuple malgache au dialogue, impliquant une négociation directe entre les principaux protagonistes, recommandant aux militaires de ne pas accaparer les responsabilités qui incombent aux autorités civiles. Elle demande l’envoi d’une mission conjointe ACP/UE en coordination avec l’OUA. Depuis Paris, le Quai d’Orsay pour sa part regrette les destructions d’infrastructures publiques et appelle les dirigeants politiques malgaches à leur sens des responsabilités, les invitant au dialogue sous l’égide de l’OUA avec le soutien de l’ONU et de la communauté internationale.

Communiqué du Leader Fanilo

Le Leader Fanilo présidé par M. Razafimahaleo publie un communiqué dénonçant les méfaits irréversibles d’une guerre civile menaçant la nation et mettant en garde les compatriotes, invitant autour d’une table les responsables politiques pour résoudre le conflit les opposant.

Conseil des ministres à Mahajanga

L’amiral Ratsiraka préside à Mahajanga un Conseil des ministres où sont examinées les affaires nationales, et la défense des Provinces autonomes.

Négociations avec la Banque Mondiale

La presse annonce que les arriérés impayés de Banque Mondiale ont été réglés, après négociations au niveau national, par la Banque Centrale de Madagascar, sur signature conjointe des gouverneurs MM. Ravelojaona et Velomita mis en place à Antananarivo et à Toamasina par MM. Ravalomanana et Ratsiraka

Samedi 6

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres extraordinaire se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, axé principalement sur la mise en place du Conseil National de Sécurité, ses attributions, sa mission, son organisation. M. Ramandimbilahatra est nommé porte parole, le Conseil étant présidé provisoirement pas le ministre de l’Intérieur. Diverses nominations sont opérées à la Justice, à la Police, à la Défense, aux Finances.

Contrôle des PPN dans la capitale

Le premier ministre M. Sylla poursuit avec les responsables du ministère du Commerce ses contrôles de la distribution et des prix des PPN Produits de première nécessité, dans divers marchés de la capitale et des environs, et à Score Digue, l’une des plus importantes grandes surfaces de la capitale, pour lutter contre la rétention de stocks et ramener le quotidien à la normale à Antananarivo.

Dimanche 7

Evasion a la prison centrale

Un des quartiers de la prison centrale d’Antanimora est incendié et une centaine de détenus s’évadent Le premier ministre M. Sylla se rend sur les lieux avec les forces de l’ordre et accuse le régime de M. Ratsiraka de pratiquer la déstabilisation, mettant en alerte le Conseil National de Sécurité ; des barrages sont érigés dans la capitale pour permettre l’arrestation des fugitifs, dont 6 sont encore en cavale, selon M. Rajaonson directeur de l’administration pénitentiaire.

Journée mondiale de la Santé

Madagascar célèbre la journée mondiale de la Santé sous le thème de la Nécessité du Sport. Le ministre M. Rasamindrakotroka recommande à cette occasion l’exercice pour éviter de nombreuses maladies, notamment le jogging et la marche à pied, avec sensibilisation par les ministères de la Population et de la Jeunesse et Sports.

Incendie du domicile de M. Tsaranazy

Le domicile de M. Tsaranazy, ministre des TP à Ambatomaharo, est incendié par des manifestants. Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana dénonce tout acte de violence contre les biens et les personnes et appelle au calme et à la vigilance ainsi qu’à un renforcement des barrages légaux pour éviter des provocations et débordements populaires incontrôlés. Des sanctions seront prises contre les malfaiteurs.

Lundi 8

Incendies et pillages

Les domiciles de M. Andrianoelison, conseiller du vice-premier ministre M. Rajaonarivelo à Ambohibao, de M. Andrialemirovason DG de la présidence à Andraisoro, de M. Razanamasy, ancien maire d’Antananarivo à Ankerana, sont également incendiés et pillés par des manifestants. Le maire a.i de la capitale M. Rajemison s’insurge contre ces actes de violence, comme le fait de professionnels de la déstabilisation. Les heurts avec les forces de l’ordre lors de ces attaques font un mort et 6 blessés. M. Razanamasy tient pour sa part une conférence de presse où il dénonce le vandalisme merina contre un Merina comme lui, appelle le FFKM et les chefs d’Églises à prendre leurs responsabilités face aux violences et les responsables politiques au dialogue pour résoudre une crise malgache vouée à l’impasse faute de pouvoir effectif au sein des deux camps antagonistes.

SeFaFi : Cri d’alarme

La dégradation de la situation politique entraine des comportements qui revêtent les caractères des crimes internationaux que sont les crimes contre l’humanité et le génocide : barrages économiques, dynamitages d’infrastructures, milices armées, rébellion des forces armées, tortures, persécutions ethniques, etc.  Le SeFaFi Observatoire de la vie publique met en garde dans un communiqué publié à Antananarivo contre des dérives graves.

Mardi 9

Mandats d’arrêt

Des mandats d’arrêt sont lancés contre diverses personnalités proches de l’amiral Ratsiraka, notamment Sophie Ranaivo, Tsaranazy Herivelona Ramanantsoa, Coutiti. Deux personnes sont arrêtées à l’hôtel Colbert dans le cadre de ce mandat, MM. Yves Ralison et Gaby Rajaonarivelo

Ultimatum d’officiers subalternes

Des officiers subalternes adressent aux responsables un ultimatum de 3 jours pour la levée des barrages routiers. Les populations sont invitées à un retrait à 10 km de distance, à Brickaville, prévention à une intervention armée imminente.

Délégation d’élus réunionnais à Ambohitsorohitra

Le premier ministre M. Sylla reçoit à Ambohitsorohitra une délégation d’élus de la Réunion conduite par M. Hamilcaro, en mission d’information et de solidarité auprès des autorités démocratiques malgaches. M. Bayrou, candidat à la présidentielle française avait soutenu officiellement M. Ravalomanana lors d’un passage dans l’île soeur où se déroulent régulièrement des manifestations de soutien au KMMR Pro-Ravalomanana.

Réunion des PDS à Ambohitsorohitra

Les PDS des Faritany, ceux d’Antananarivo et de Fianarantsoa excusés, se réunissent à Ambohitsorohitra et publient un communiqué réitérant leur soutien à la politique de changement démocratique du président Ravalomanana et condamnant les actes de violence contre les biens et personnes, rappelant les media à la déontologie. Une stratégie serait prête pour leur installation effective dans leurs Provinces autonomes respectives.

Annonce du général Rajaonson

Le général Rajaonson, chef d’État major général adjoint des Forces armées annonce à la presse qu’il conduit une mission de facilitation au sommet de la hiérarchie militaire, entre les deux camps antagonistes, seul un règlement politique pouvant régler une crise éminemment politique née du processus électoral, et ramener la vie à la normale dans le pays.

Communiqué du FFKM

Les 4 chefs d’Églises du FFKM signent un communiqué condamnant fermement les actes de violence contre les biens et les personnes perpétrées dans l’île, et appelant le peuple à la retenue et au retour aux valeurs chrétiennes de Madagascar.

Mercredi 10

Abrogation du décret de nomination des membres de la HCC

Les plaintes de MM. Jean Michel Ravelonjatovo, conseiller à la Cour des comptes et membre du Conseil Supérieur de la Magistrature et de M. Ravalomanana concernant des irrégularités au niveau de la nomination de 6 membres sur 9 de la Haute Cour Constitutionnelle par le président Ratsiraka l’Assemblée nationale, le Sénat et le CSM sont jugées en Chambre administrative auprès de la Cour suprême à Anosy Antananarivo. Le décret de nomination est annulé pour illégalité, la presse s’interroge sur les effets rétroactifs de cette annulation pour l’élection présidentielle du 16 décembre 2001, annulation des élections, confrontation des procès-verbaux de bureaux de vote, nouvelle nomination de membres de la HCC. Les magistrats devront se prononcer ultérieurement.

Message de l’Ordre des Journalistes

Le président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona publie un message à ses confrères rappelant à la déontologie, au delà des clivages idéologiques source potentielle d’enrichissement en matière de presse, certaines informations mal recoupées étant un prélude à l’explosion de la violence. L’histoire jugera la presse malgache, conclut-il.

Invitation du président sénégalais

Le président sénégalais M. Wade invite les dirigeants malgaches à entamer un dialogue pour éviter la destruction du pays, lors d’un entretien avec la presse étrangère. M. Wade recevra la semaine prochaine à Dakar une conférence mondiale sur le financement privé du NEPAD New Partnership for Africa’s Development, suivi d’un sommet de chefs d’État africains.

Annonce du président du GEPAM

Le GEPAM Groupement des opérateurs de Mahajanga présidé par M. Bertrand de Neuville annonce que l’État est actuellement débiteur de quelque 25 à 30 milliards FMG pour l’ensemble des entreprises de la Province autonome, notamment au niveau du remboursement de la TVA et que si la situation n’est pas débloquée rapidement, ces dernières seront obligées de décréter le chômage technique.

Le FIFATA tire la sonnette d’alarme

Le FIFATA regroupant 30.000 paysans du Vakinankaratra, de l’Amoron’i Mania et du Menabe tire la sonnette d’alarme sur l’effondrement des prix des produits agricoles payés aux producteurs sous prétexte de pénurie de carburant, alors que les prix urbains grimpent sur le marché. Il réclame des actions urgentes de l’État dont le financement de stockage par les institutions mutualistes, à garantir auprès des coopératives.

Mois de la photo au CGM

Une exposition est inaugurée au Cercle germano-malgache sous l’égide de l’association Tif’image, qui organise traditionnellement un mois de la photographie dans la capitale. L’actualité nationale est traitée à cette occasion par une vingtaine de photographes en noir et blanc.

Les Sports devant la presse

Le ministre des Sports M. Ranjivason tient une conférence de presse sur la réorganisation de son département. Sport de masse et traditionnel, entretien de l’élite et communication sont les trois axes visés, ainsi que la remise en ordre du fonds TAFITA qui aurait quelque 2 milliards d’arriérés impayés.

Condamnation des violences à Madagascar

Le Quai d’Orsay condamne depuis Paris les violences perpétrées à Madagascar et exhorte les autorités à la retenue, soutenant les efforts de médiation engagés par l’OUA, l’ONU et la Commission de l’Océan Indien pour un dialogue politique au sommet, et s’inquiétant de la ruine économique du pays. Un concours financier particulier de la France a été décidé pour approvisionner en médicaments et PPN Produits de première nécessité les hôpitaux malgaches face aux pénuries et blocages.

Jeudi 11

Décès d’un ancien policier

La presse annonce la mort des suites de ses blessures de Roland Rajaonarivelo dit Ravolomaso, ancien policier, conseiller du président Ratsiraka, emprisonné par la DGIDIE Direction des Investigations économiques sur mandat d’arrêt la veille à Antananarivo. Arrêtés en même temps, Rakotomavo Philippe du Ralipo Be serait soigné à l’hôpital, et Yves Ralison directeur à la chaîne privée RTA aurait disparu. Une enquête est diligentée par les services responsables.

Le PDS d’Antananarivo à Ambohitsorohitra

Le premier ministre. M. Sylla réunit à Ambohitsorohitra le PDS du Faritany le général Razakarimanana accompagné de quelque 4 préfets et 19 sous-préfets, et évoque la lutte contre la pauvreté et la réorganisation de l’administration provinciale au niveau du Conseil National de Sécurité unissant élus, vigiles de Fokontany et forces de l’ordre au niveau de la sécurité et de la résorption du trafic et du marché noir. Des Conseils Locaux de Sécurité provisoires seront élus en AG au niveau des Fokontany.

Conseil des ministres a ambohitsorohiitra

Un Conseil des ministres suivi d’un Conseil de gouvernement se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. A l’ordre du jour, le chômage technique au niveau des Zones franches, avec négociations auprès du ministère du Travail pour le paiement de demi-salaires et d’arriérés, la circulation des marchandises vers la capitale sous le contrôle du PDS de la Province d’Antananarivo avec mise en place de Postes de commandement plurisectoriels au niveau des vigiles de Fokontany, la hiérarchisation de la décentralisation et la réorganisation de divers ministères. Les Recteurs des 6 Universités seront notamment remplacés par des présidents élus. Enfin, il est procédé à la nomination des membres du Conseil National de Sécurité.

Couvre feu à Fianarantsoa

Le PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina invite les populations à rester chez elles à partir de 20 h dans la capitale du Betsileo pour veiller au maintien de l’ordre dans l’attente de son installation effective dans les locaux du gouvernorat. Le gouverneur M. Emilson pour sa part instaure un couvre-feu de 21 h à 5 h et annonce son intention de lever les barrages locaux. Le général Andrianafidisoa lance un ultimatum aux éléments armés qui gardent le gouvernorat pour qu’ils dégagent les lieux. L’entreprise Lazan’i Betsileo aurait par ailleurs été incendiée par des éléments non identifiés.

Association des Victimes de la lutte populaire

M. Bernard Rakotondrabary présente à la presse son Association des victimes de la lutte populaire nouvellement créée, qui comprendrait quelque 100 membres unis par la solidarité.

Fermeture de TIKO à Antsiranana

Le colonel Coutiti ferme l’entreprise TIKO à Ambanja et le gouverneur M. Gara confirme le bannissement des filières commerciales de la sciété de M. Ravalomanana dans la Province du Nord. Des dirigeants de l’Association Tiako i Madagasikara sont arrêtés à Antsiranana et dans le Faritany.

Communiqué de M. Rakotomanana

Le président du Sénat M. Rakotomanana publie un communiqué rappelant les Malgaches à l’unité nationale malgré les différences politiques et idéologiques, recommandant la négociation pour résoudre la crise politique.

Communiqué de RSF

Reporters Sans Frontières présidé par M. Robert Ménard appelle, dans un communiqué évoquant diverses irrégularités transmises à son siège, les responsables politiques des deux camps au rétablissement le pluralisme de l’information et à la protection des journalistes, exhortant ces derniers à une plus grande rigueur dans la collecte et la vérification des nouvelles.

Air Madagascar sanctionne par l’IATA

La presse annonce l’exclusion de la compagnie Air Madagascar de la Chambre de compensation de l’IATA, du fait de ses arriérés et délais de paiement, et faute de garanties suffisantes de l’État. Toutes les prestations devront désormais être payées cash dans l’attente d’éventuelles négociations au niveau international.

Vendredi 12

Conférence de presse du Général Mamizara

Le général Mamizara, ministre de la Défense tient une conférence de presse où il lance un appel aux responsables hiérarchiques de l’Armée fidèles au président Ratsiraka, les généraux Monibou, Bory et Rabotoarison, à choisir le camp du peuple et à lever les barrages antiéconomiques. Divers officiers cités nommément au niveau des Provinces sont également rappelés à l’ordre pour leurs actions inconsidérées, personnelles, antipopulaires et antinationales. Le général Mamizara rappelle les statuts de l’Armée, fixant à 3 ans l’occupation d’un poste de commandement, et recommandant aux responsables prescrits de respecter le jeu de l’alternance sans pour autant les inviter à la démission.

Affrontements à Fianarantsoa

Un assaut est lancé par des éléments de l’EMO/FAR État-major mixte opérationnel ralliés au gouvernement de M. Sylla, contre le Palais du gouverneur à Fianarantsoa, sans succès. Bilan des affrontements avec la garde légaliste du gouverneur M. Emilson : 6 morts selon la presse, dont un religieux canadien dont la maison aurait été investie dans les combats. La population avait été consignée dans les quartiers par le PDS du Faritany Pety Rakotoniaina, qui demande le renforcement des barrages locaux contre d’éventuelles représailles. L’interception d’un camion de militaires dépêchés d’Antsirabe à un barrage à l’entrée de Fianarantsoa fait 5 morts et 18 blessés. L’État-major des Forces armées affirme n’avoir délivré aucun ordre de mission pour d’éventuels renforts au Gouvernorat.

Conférence de presse de M. Radanoara

Le ministre du Travail M. Radanoara tient une conférence de presse axée sur les négociations en matière de déclaration de chômage technique à la suite de la déclaration de cessation de production de quelque 50 entreprises, notamment en Zone franche aux alentours de la capitale, faute de matières premières et d’intrants. Une partie des salaires pourrait être octroyée aux employés congédiés.

M. Ranjivason au Palais des Sports

Le ministre de la Jeunesse et Sports M. Ranjivason réunit au Palais des Sports les diverses composantes et mouvements du secteur pour réorganiser la politique de mobilisation démocratique au niveau national, suite à divers séminaires régionaux organisés précédemment dans les Provinces.

Communiqué du département d’État américain

Le porte-parole adjoint du département d’État américain M. Philip Reeker publie à Washington un communiqué soutenant l’initiative du président sénégalais M. Wade en faveur d’un dialogue au sommet sur la crise malgache, appelant les responsables politiques, le président Ratsiraka et le maire M. Ravalomanana à retenir leurs supporters respectifs en matière de violences et à mettre en exergue l’intérêt national.

Communiqué de la COI

La Commission de l’Océan Indien, après la mission à Madagascar du SG M. Bertile, publie un communiqué axé sur l’accord préalable de MM. Ratsiraka et Ravalomanana au sujet de leur participation à une conférence internationale consacrée à la crise malgache, dont les prémisses pourraient se dérouler dans le cadre du NEPAD New Partnership for Africa’s Development à Dakar à l’initiative du président Wade, ou aux Seychelles qui président cette année la COI.

Invitation au Palais Bourbon

Le Comité de soutien de M. Ravalomanana évoque en France la visite au Palais Bourbon la semaine prochaine d’une délégation mandatée par ce dernier et comprenant le vice-président de l’Assemblée nationale M. Paraina Auguste, le député marson Evariste et le conseiller spécial M. Rabetsitonta accompagnés de l’acteur humanitaire du débat le Père Pedro, bien connu à Madagascar pour son œuvre sociale.

Décès de M. Andriamanantena

M. Célestin Andriamanantena grande figure du journalisme et de la littérature malgache est décédé à Antananarivo à l’âge de 84 ans. Il était notamment directeur du plus célèbre journal satirique nationaliste publié à Madagascar dans les années 6O, Hehy.

Samedi 13

Installation de barrages dans la capitale

Installation des premiers barrages officiels dans la capitale au niveau des vigiles de Fokontany, avec des matériaux fournis par le gouvernement, barbelés, lampes de poche, cartes téléphoniques…, dans le cadre de la mise en place du Conseil National de Sécurité décentralisé. Ils sont installés en collaboration avec le KMSB Comité de soutien au choix du peuple locaux, pour protéger notamment les bâtiments officiels, les biens et les personnes dans les quartiers.

Victoire de l’AS ADEMA

L’AS ADEMA l’emporte sur le Mtibwa Sugar de Tanzanie par 1 but à 0 dans le cadre des 8e de finales aller de la Coupe de la CAF, au stade de Mahamasina à Antananarivo.

Communiqué des USA

Le gouvernement américain enjoint ses ressortissants et le personnel diplomatique non essentiel à regagner les États Unis, en raison des troubles politiques actuels, notamment sans la région de Fianarantsoa.

Dimanche 14

Victoire du SOE

Le Stade Olympique de l’Emyrne l’emporte sur le Costa do Sol du Mozambique par 2 buts à 1 dans le cadre des 8e de finales aller de la Ligue des Champions de la CAF, au stade de Mahamasina à Antananarivo.

Espace francophone

Le Magazine Espace Francophone consacre à trois grands quotidiens locaux un spécial Madagascar avec divers films réalisés dans la Grande Ile : de l’éclipse à la crise, Internet à l’Ecole, interviews de maires et responsables culturels, tournages qui seront diffusés par les télévisions partenaires tant en Afrique qu’en Europe.

Communiqué de Gal Monibou

Le général Monibou, chef d’État-major général des Forces armées annonce dans un communiqué publié à Antananarivo que les élèves officiers de l’Ecole Nationale des Sous-officiers d’Antsirabe mitraillés dans une embuscade à l’entrée de Fianarantsoa étaient délégués dans le cadre de l’EMO/NAT (État- major mixte opérationnel) dépendant de Mahazoarivo pour protéger les populations en s’interposant entre les unités militaires en conflit sur l’installation du PDS du Faritany au siège du Gouvernorat légal. Les blessés auraient été évacués en soirée vers les hôpitaux d’Antananarivo.

Un pont du Mangoro dynamité

La presse annonce l’envoi de renforts militaires terrestres tant du côté légaliste que de celui rallié au gouvernement de M. Sylla vers Fianarantsoa, d’Antananarivo, de Manakara et de Toliara, tandis qu’un pont du Mangoro, sur la RN2 peu avant Moramanga est dynamité, faisant des dégâts mineurs. Un sabotage condamné par le vice-président de l’Assemblée nationale, député AREMA de la localité M. Randriamahefa.

Lundi 15

Ravalomanana à Dakar

M. Marc Ravalomanana s’envole à la mi-journée vers Dakar pour y assister au sommet du NEPAD New Partnership for Africa’s Development à l’invitation du président sénégalais M. Wade, sur un avion affrété par l’OUA. Il déclare à son départ à Ivato qu’une rencontre avec le président Ratsiraka dans le cadre d’une éventuelle médiation en marge du sommet, dépendra de l’évolution de la situation à Madagascar. Il est accompagné à cette occasion de MM. Ratsirahonana, marson Evariste, de Mmes Rasendratsirofo directeur de cabinet de M. Sylla, et Ratsifandrihamanana ancien ministre des Affaires étrangères, de M. Rajaonarivony, vice-premier ministre et ministre des Finances et de M. Gaston Ravelojaona gouverneur de la Banque Centrale.

Installation de magistrats

MM. Rabetokotany Charles premier président de la Cour suprême Ravelontsalama Bertholier procureur général, nouvellement nommés, sont installés provisoirement au Tribunal d’Anosy à Antananarivo, par le ministre Garde de sceaux Mme Alice Rajaonah, qui évoque à cette occasion le retour de la confiance populaire envers l’institution de la Justice.

Affrontements à Toliara et à Mahajanga

Des meetings non autorisés au titre de l’état de nécessité du TIM Tiako i Madagasikara et du KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana à Toliara et à Mahajanga sont dispersés par les Forces de l’EMO/FAR Les affrontements font un mort et une quarantaine de blessés dans cette dernière ville. Le PDS du Faritany de Mahajanga M. Pierre Tsiranana dénonce cette répression militaire alors qu’il prône le dialogue pour résoudre la crise au niveau local.

Déclaration de la hiérarchie militaire

Le Collectif des officiers pour la défense du choix du peuple publie dans la capitale un communiqué dénonçant les visées antidémocratiques du chef d’État- major général des Forces armées, le général Monibou sur Antananarivo et Fianarantsoa, au vu du déploiement de troupes effectué dans ces régions. Il demande aux militaires de ne pas suivre les ordres d’une poignée d’officiers supérieurs attachés à leurs intérêts personnels et de respecter les lois régissant les armées en cas d’affrontements. Des parents des élèves sous-officiers de l’ENSOA d’Antsirabe mitraillés à Fianarantsoa déposent par ailleurs une plainte contre le général Monibou.

Mardi 16

Ratsiraka à Dakar

Le président Ratsiraka après avoir présidé un Conseil des ministres à Toamasina la veille, s’envole également pour Dakar sur un vol affrété par l’OUA depuis cette ville, à l’invitation de son homologue sénégalais M. Wade. Il y assistera en tant que chef d’État au sommet du NEPAD New Partnership for Africa’s Development. M. Wade, sous l’égide du SG de l’OUA qui propose par ailleurs l’évocation lors du sommet, de la crise malgache et aux côtés de ses pairs, une médiation entre les protagonistes de la Grande Ile. Une initiative soutenue officiellement par la communauté internationale, notamment la France et les États Unis. M. Ratsiraka est accompagné à cette occasion de MM. Rakotomanana président du Sénat, et de divers conseillers.

Pont d’Ambohimandroso dynamité

Le pont d’Ambohimandroso sur la RN 7 vers Antsirabe est dynamité. Des manifestants incendient les domiciles de plusieurs élus AREMA dont le maire dans la Ville d’eaux à la suite de ce sabotage. Un colonel commis à la garde de ce dernier est tué à cette occasion.

Appel de M. Ramandimbilahatra

M. Ramandimbilahatra directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur lance en son nom sur les ondes de la RTM un appel au responsables de la Sécurité publique de son département et aux citoyens, à la vigilance et à protéger les points stratégiques menacés par les terroristes aux ordres de l’amiral Ratsiraka.. Les vigiles de Fokontany sont invités à sauver la Patrie en danger. Les partis politiques et la société civile sont également conviés à prendre en main la défense de la Nation, de la vérité et de la justice. Le chef d’État-major de l’Armée le général Andrianome évoque pour sa part des rumeurs de coup d’état invitant la capitale à la vigilance et le chef d’État-major des Forces armées le général Monibou réunit à Antananarivo divers responsables militaires pour examiner la situation à Fianarantsoa..

Visite du PDS d’Antananarivo à Manjakandriana

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana se rend à Manjakandriana dans le cadre de la mise en place du Conseil National de Sécurité décentralisé au niveau des élus, Fokontany et forces de l’ordre, ainsi que de la réorganisation de l’administration territoriale. Les responsables de 17 Communes du Fivondronana d’Antananarivo Atsimondrano se réunissent par ailleurs à Ambohidahy pour examiner la situation du PSDR Projet de Soutien au Développement Rural axé sur le développement paysan décentralisé, financé notamment par la Banque Mondiale dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Annonce du ministre du Travail

Le ministère du Travail annonce que quelque 200 Entreprises franches ou non ont demandé l’autorisation de se mettre en chômage technique, notamment dans la capitale et ses alentours. Des négociations se déroulent sur les modalités de rémunération des employés congédiés.

Affrontements à Fianarantsoa

Des affrontements entre renforts militaires pour la défense du Gouvernorat et barragistes locaux à Fianarantsoa font deux morts et plusieurs blessés alors que la confusion règne au niveau des consignes militaires au niveau local. Un colonel est tué et le général Andrianaivo blessé lors de tirs accidentels entre unités légalistes. Ce dernier est enfin abattu sur son lit d’hôpital en ville par un commando non identifié.

Conseil des ministres à Ambotsirohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sus la présidence de M. Sylla La société Sonavam, à la demande du ministre des Transports M. Rakotovazaha est interdite de vol dans toute l’île, ainsi que certaines Compagnies privées partenaires, pour motif de soutien aux actes terroristes dans les Provinces. Le ministre des TP M. Lahiniriko présente un rapport sur l’état des ponts endommagés en divers lieux et en voie de réparation. Le ministère du Tourisme interdit pour sa part la circulation et l’exportation de faunes et flores protégées à Madagascar. Le ministère de la Santé évoque enfin la mise en place de Centres Hospitaliers Universitaires au niveau des Provinces. Le premier ministre M. Sylla s’entretient également avec le ministre de la Défense le général Mamizara et le PDS du Faritany de Mahajanga M. Tsiranana sur la situation dans la Cité des fleurs après les affrontements de la veille.

Accueil des 2 candidats à Dakar

MM. Ravalomanana et Ratsiraka sont reçus successivement à Dakar par le président sénégalais M. Wade, le SG de l’OUA M. Essi et par quatre chefs d’État africains (Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin et Mozambique) en marge du sommet du NEPAD New Partnership for Africa’s Development, dans le cadre de la médiation engagée sous l’égide de l’OUA, de l’ONU et de la Commission de l’Océan Indien. Les discussions se poursuivent tard dans la nuit. Une rencontre entre les deux protagonistes est programmée pour mercredi. La délégation conduite à Paris par le vice-président de l’Assemblée nationale M. Paraina annonce pour sa part avoir été reçue au Quai d’Orsay par le directeur aux Affaires africaines et malgaches M. Gérard Gros, et que M. Ravalomanana aurait été reçu quant à lui à Dakar par M. Didier Roisin, ancien titulaire du poste aux Affaires étrangères françaises, et par le SG de l’OUA M. Amara Essi

L’OMS offre des matériels

L’OMS offre divers matériels à l’Association oeuvrant pour la défense des Personnes handicapées UNAHM à son siège à Antananarivo, pour une valeur de 44 millions fmg, dans le cadre de l’aide à la réinsertion sociale des handicapés, notamment pour leur Formation professionnelle.

Mercredi 17

Réinstallation de la HCC

La Chambre administrative de la Cour suprême interprète son propre arrêt de nomination des membres de la Haute Cour Constitutionnelle du 10 avril 2001, rétablissant en l’état de plein droit l’institution nommée antérieurement au décret du 22 novembre 2001 annulé par un arrêt de la Chambre administrative de la Cour suprême, constate la validité des décisions ainsi prises et de son mandat, et la nullité de l’arrêt portant proclamation des résultats du 1er tour du scrutin présidentiel du 16 décembre 2001, réaffirmant sa neutralité politique et sa volonté de procéder à un nouveau décompte des voix par tous moyens sans exclusive, ainsi que de réexaminer les requêtes déposées par les candidats Annulation de la nomination des membres de la HCC

La Chambre administrative de la Cour suprême interprète son propre arrêt d’annulation de la nomination des membres de la Haute Cour Constitutionnelle du 10 avril 2001, rétablissant en l’état de plein droit l’institution nommée antérieurement et présidée par M. Boto Victor, qui devra statuer à nouveau sur le 1er tour du scrutin présidentiel du 16 décembre 2001 et sur les diverses requêtes annexes dont la demande de disqualification du candidat Ratsiraka, avec ou sans confrontation des Procès-verbaux de bureaux de vote, une exigence première du candidat Ravalomanana. M. Boto Victor excusé, M. Indrianjafy et Mme Rabemahefa ne sont pas présents à cette occasion. La HCC ainsi rétablie date de la convention du 31 octobre 1991 durant la Transition, sa composition avait été dénoncée par M. Ratsirahonana, ancien président de l’institution pour non conformité avec la Constitution. Le premier ministre M. Sylla déclare enfin sa satisfaction : si la HCC ne reconnaît pas de majorité absolue de M. Ravalomanana au 1er tour de scrutin nous retournerons aux urnes affirme-t-il à l’AFP.

Conférence de presse de l’ambassade américaine

L’Ambassade des États Unis annonce lors d’une conférence de presse à Antananarivo le rapatriement immédiat de ses ressortissants hors les diplomates essentiels. Divers projets au titre du PNUD, de l’US Aid, suivis localement, devraient être touchés par ce départ L’ambassade de Maurice aurait également invité ses ressortissants notamment dans la capitale, à quitter la Grande Ile incessamment.

Conférence de presse du ministre de la Police

Le ministre de la Police nationale M. Amady tient une conférence de presse notamment axée sur la sécurité dans la capitale et les rumeurs d’attentats contre divers bâtiments ministériels. Des barrages ont été érigés dans le centre ville, gardés par les vigiles de Fokontany.

Rencontre des 2 candidats à Dakar

MM. Ratsiraka et Ravalomanana se rencontrent à Dakar en présence du président sénégalais M. Wade, du SG de l’OUA M. Essi et du SG adjoint de l’ONU M. Fall. M. Ravalomanana exige le malgache comme langue de travail, M. Ratsiraka se déclare optimiste sur l’éventualité d’un accord à cette occasion, affirmant n’être pas au courant de l’arrêt de la Chambre administrative sur la Haute Cour Constitutionnelle concernant l’annulation des résultats du 1er tour du scrutin présidentiel.

Manifestations du KMMR à Fianarantsoa

Des manifestations de joie de la population encadrée par le KMMR Vomité se soutien à M. Ravalomanana à Fianarantsoa saluent le départ des militaires légalistes de garde au Gouvernorat, raccompagnés par le général Andriamifidisoa vers Ambositra avec armes et bagages. Un Palais désormais désert où devrait être installé officiellement le PDS du Faritany Pety  Rakotoniaina.

Appel de la FJKM

Le pasteur Razafimahefa, président de la FJKM (Église réformée de Madagascar) condamne les violences perpétrées dans le pays et lance un appel aux chrétiens de l’Église protestante à poursuivre le combat pour la vérité et la justice et à se poser en médiateurs face à la crise et aux désordres traversés par la Grande Ile. Des propos relayés de son côté par l’évêque de Fianarantsoa, au nom de l’Église catholique malgache.

Communiqué du parlement européen

Le parlement européen par le biais de sa présidence espagnole, publie un communiqué condamnant les entraves à la reprise économique de Madagascar, recommandant la négociation au sommet et la poursuite du processus électoral interrompu pour résoudre la crise dans le pays Il suggère la mise en place d’un gouvernement de réconciliation nationale susceptible d’organiser un nouveau scrutin dans les six mois.

M. Paraina à Paris

La délégation conduite par le président de l’Assemblée nationale M. Paraina comprenant MM. Rabetsitonta et Evariste marson est reçue à Paris dans les salons du Palais Bourbon, une rencontre initiée par le KMMR Comité de sotien à M. Ravalomanana avec l’appui d’amis députés et sénateurs français. Elle demande à la communauté internationale et à la France de soutenur le départ du président Ratsiraka qui s’accroche au pouvoir, défendant la Révolution de velours de M. Ravalomanana à Madagascar.

Réunion au ministère de l’Agriculture

Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche réunit à Antananarivo le Groupement des Aquaculteurs et Pêcheurs de Crevettes de Madagascar, des représentants des partenaires financiers (Banque Mondiale, Fonds Monétaire International, Union européenne, Agence Française de Développement…) et des opérateurs pour examiner les problèmes se rapportant au respect des engagements internationaux de Madagascar en matière d’exportation de produits halieutiques, les Provinces réclamant le pouvoir de délivrer des licences de pêche et de régler l’agrément des établissements d’exportation. Les transferts de compétences ne peuvent s’opérer que par décrets pris en Conseil des ministres et non au niveau des Gouvernorats, selon ce département.

Jeudi 18

Accord de Dakar

Une convention est signée à Dakar entre les candidats à la présidentielle le président Ratsiraka et M. Ravalomanana le président sénégalais M. Wade, le SG de l’OUA M. Essi, le représentant personnel du SG de l’ONU M. Fall et les chefs d’État africains facilitateurs MM. Gbagbo et Chissano, lors d’une deuxième rencontre entre les deux protagonistes en matinée. La Haute Cour Constitutionnelle effectuera un nouveau décompte contradictoire des voix du 1er tour du scrutin présidentiel. Au cas où aucun candidat n’obtiendrait la majorité absolue, sera mis en place un Conseil Supérieur de la Transition présidé par M. Ravalomanana avec rang protocolaire de 2ème personnalité de l’État. Avec le président de la République, ce dernier nommera le premier ministre d’un gouvernement de réconciliation nationale, M. Ravalomanana se réservera les ministères de souveraineté des Finances et de l’Intérieur, le reste des départements étant partagé par moitié avec le président Ratsiraka. Le Conseil National Electoral est dissous et remplacé par une Commission électorale indépendante chargée d’organiser un référendum populaire sur le choix entre les deux candidats dans les six mois, avec l’appui de la communauté internationale. Dès la signature de l’accord, MM. Ratsiraka et Ravalomanana s’engagent à lever toutes les entraves à la circulation des biens et personnes et à exclure toutes violences et actes de terrorisme sur toute l’étendue de la République. M. Ravalomanana salue un accord offrant une sortie de crise honorable à tous, l’amiral Ratsiraka pour sa part commente : l’intérêt supérieur de la Nation a prévalu sur les intérêts personnels.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Le premier ministre M. Sylla présente à la presse l’accord à Antananarivo à l’issue d’un Conseil des ministres à Ambohitsorohitra, et se déclare satisfait mais totalement confiant en une victoire au 1er tour du président Ravalomanana, n’excluant pas cependant la possibilité de la 2ème étape envisagée dans la convention après la proclamation des résultats. Dans l’attente de cette dernière, l’administration actuelle reste en place, poursuit son action notamment en matière d’installation des PDS des Provinces, mais la lutte continue.

Message a la Nation de Dakar

Le président Ravalomanana adresse depuis Dakar un message à la Nation. Hors les remerciements d’usage pour les efforts des médiateurs internationaux, il affirme avoir signé la convention dans l’intérêt supérieur de la patrie à travers l’unité nationale, et demande au peuple malgache de respecter les termes de l’accord.

M. Sylla aux Finances

Le premier ministre M. Sylla se rend au ministère des Finances à Antaninarenina. La paie des pensions et des salaires des fonctionnaires en fin de mois, et la réorganisation décentralisée du département sont au menu des discussions avec les responsables.

Semaine du Livre

Le ministre de la Culture M. Behantanana annonce l’organisation dans le cadre de la journée internationale du livre, d’une semaine du Livre et de la lecture à Antananarivo, par le biais d’expositions d’animations, d’ateliers avec les opérateurs du secteur, Quelque 120 nouveaux titres, tous genres confondus, sont publiés en moyenne chaque année dans le pays.

Memorandum de la PPDE

La Plate-forme pour la Promotion de l’État de droit publie à Antananarivo un mémorandum affirmant que si sa plainte auprès de la Haute Cour Constitutionnelle en annulation du décret d‘institution du Tribunal électoral est retenue, les élections des membres des Conseils provinciaux, d’une partie du Sénat et des gouverneurs des Faritany seront considérées nulles et non avenues.

Annonce du CNOT

Le CNOT Coopérative nationale des Transporteurs, annonce suite à une AG à Antananarivo qu’un accord est intervenu avec les ministères de l’Energie et des Transports en matière de fourniture de carburants aux transporteurs urbains, suburbains, régionaux et nationaux, avec maintien des tarifs actuels aux usagers.

Vendredi i9

Message à la Nation de Ratsiraka

Un message à la Nation du président Ratsiraka est diffusé en différé de Dakar sur les ondes de la RTM. Il y affirme qu’il faut mettre fin aux violences et aux rancœurs et réclame une stricte application des dispositions prises pour le redressement de l’économie nationale.

Ravalomanana regagne Antananarivo

Le président Ravalomanana regagne Antananarivo en provenance de Dakar, via Libreville où il a remercié le président Bongo pour ses bons offices. Il évoque une prochaine normalisation des affaires nationales et salue la victoire du peuple pour la vérité.

L’accord de Dakar salué de l’étranger

L’Association des parlementaires francophones médiateur de la première heure, se félicite de l’accord de Dakar dans un communiqué publié à Paris. M. Kofi Annan SG de l’ONU salue le grand pas que représente cette convention réalisée sous l’égide de la communauté internationale. Le secteur privé malgache pour sa part remercie MM. Ratsiraka et Ravalomanana pour le geste historique en faveur de la normalisation de l’économie nationale.

M. Paraina à Paris

Un Colloque est organisé dans les locaux de l’Assemblée nationale à Paris en présence de M. Paraina, président de l’Assemblée malgache, de Mme Rivasi député, et de M. Faure, sénateur, présidents des groupes d’amitié franco-malgache et du Père Pedro qui plaide pour sa part en faveur de la démocratie dans la Grande Ile. Une réunion qui n’engage pas le parlement français selon le président de l’institution M. Forni est-il annoncé à cette occasion.

Les Sociétés d’État contre les Banques

Les Sociétés d’État décident de porter plainte en justice contre les Banques qui bloquent leurs comptes, faute de signature des anciens dirigeants seuls légalement reconnus. Seraient concernés la SOLIMA, la CNAPS, l’Office Malgache des Hydrocarbures, Air Madagascar, qui doivent notamment régler leurs arriérés au fisc.

Samedi 20

Investiture de Pety Rakotoniaina

Investiture officielle du PDS de la Province de Fianarantsoa Pety  Rakotoniaina au siège du Gouvernorat dans la capitale du Betsileo, en présence du ministre de l’Intérieur M. Rambeloalison entouré de diverses personnalités civiles et militaires dépêchées par le président Ravalomanana et conduites par M. Rajemison, ainsi que d’une foule estimée à quelque 10 000 personnes. Pas de chasse aux sorcières affirme le PDS à cette occasion, se félicitant de la victoire de la lutte populaire pour la vérité

Communiqué de ministères des Affaires étrangères

Les ministères des Affaires étrangères de Paris, Moscou, Port Louis, font part dans des communiqués publiés dans ces capitales de leur satisfaction sur la conclusion de l’accord de Dakar sous l’égide de l’OUA et de la communauté internationale, enjoignant MM. Ratsiraka et Ravalomanana à œuvrer à son application urgente pour le redressement de l’économie nationale.

Défaite de l’US Transfoot

L’US Transfoot perd 3 buts à 1 contre la Jeanne d’Arc à Saint Paul de la Réunion, dans le cadre des 8e de finales aller de la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe.

Annonce du ministre des TP

Dans le cadre de l’application de l’accord de Dakar le ministre des TP M. Lahiniriko annonce l’envoi en Province d’équipes de spécialistes pour la réhabilitation des ponts et routes nationales endommagés dans la perspective d’une prochaine levée des barrages et du retour à une circulation normale sur ces axes indispensables à l’économie nationale.

Rencontre de la FCOI à Maurice

La presse évoque une première rencontre de la Fédération Communautaire de l’Océan Indien à Flic en Flac à Maurice en présence des 6 coordinations membres du Conseil d’administration, plus une association de la société civile d’Anjouan, admise. La FCOI est abritée depuis 5 ans par la Fondation de France et axe son action sur la Coopération inter-iles, notamment par le biais d’un Fonds d’expertise participative régionale basé à Madagascar sou l’égide de l’association Comode.

Dimanche 21

Élection française à Madagascar

Les Français de Madagascar votant dans les 4 circonscriptions consulaires de l’île et estimés à quelque 8 400 personnes, donnent avec 3 111 votants 30,54% à M. Jospin, 28,25% à M. Chirac et 4,05% à M. Le Pen, ce dernier score étant resté stationnaire dans l’île depuis I995.

EKAR : jubilé du Millénaire

L’Armée participe au jubilé du Millénaire du diocèse d’Antananarivo par le biais d’une grand messe à la cathédrale d’Andohalo célébrée par le cardinal Mgr Razafindratandra. Présence remarquée du général Mamizara, ministre de la Défense du gouvernement de M. Sylla, et son prédécesseur démissionnaire le général Ranjeva. Le premier espère une victoire au 1er tour du président Ravalomanana, le second salue les Forces armées restées loyalistes et n’ayant opéré aucun coup d’État dans l’île.

Lundi 22

Annonce du PDS d’Antananarivo

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana annonce dans le cadre de l’application de la convention de Dakar, la levée de tous les barrages économiques dans la Province, ainsi que la prescription des laissez-passer pour les PPN Produits de première nécessité à destination de la capitale. Le contrôle des vigiles de Fokontany est cependant maintenu, ciblé notamment sur la lutte contre le marché noir.

M. Boto Victor démissionne

La Haute Cour Constitutionnelle tient à Antananarivo une conférence de presse où elle annonce la démission de M. Boto Victor président de l’institution, pour raisons de santé. Il est remplacé constitutionnellement par le doyen M. Mananjara, qui lance un appel aux candidats, à l’administration et aux entités d’observation, pour une récollection des Procès-verbaux de bureaux de vote en vue du nouveau décompte des suffrages du 1er tour du scrutin présidentiel exigé par la Cour suprême et cautionné par l’accord de Dakar. Les travaux devraient démarrer incessamment, même en l’absence de quorum, 6 Conseillers sur 9 présents, selon un nouvel arrêt pris par la HCC.

Communiqué des gouverneurs.

Un communiqué publié à Toamasina et signé par les 5 gouverneurs des Faritany périphériques interprète l’accord de Dakar en demandant le respect de la légalité dans le pays avant la levée des barrages routiers vers la capitale, avec notamment la démission du gouvernement de M. Sylla et des PDS de Provinces insurrectionnels installés malgré la signature de la convention, confirmant M. Ratsiraka comme président de la République, dans l’attente de la nouvelle proclamation des résultats du scrutin du 16 décembre par la Haute Cour Constitutionnelle. L’évacuation des locaux administratifs occupés est exigée à cette occasion.

Communiqués d’ambassades

Les ambassades des USA et de la République Populaire de Chine publient à leur tour des communiqués à Antananarivo saluant l’accord de Dakar sous l’égide de l’OUA et de l’ONU, cadre pour une solution ouverte, transparente et démocratique au conflit électoral et se déclarant prêtes à suivre son application.

Mardi 23

Communiqué du GEM

Le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) publie à Antananarivo un communiqué dénonçant les dysfonctionnements de l’économie nationale dus à la carence politique, rappelant l’accord conclu par lui avec les Syndicats le 4 mars 2002, saluant la convention de Dakar et exigeant son application immédiate, tout en demandant au gouvernement de M. Sylla de rester en place pour assurer la continuité de l’administration nécessaire au fonctionnement des entreprises.

La Croix Rouge en région SAVA

La Croix Rouge Malgache présidée par Mme d’Ambelle se rend dans la région de la SAVA pour remettre divers dons de la Croix Rouge suisse et du Croissant Rouge iranien en PPN Produits de première nécessité, aux populations sinistrées par le cyclone Cyprien. Elle inaugure à cette occasion un nouveau Centre de Santé à Andraketa, Fivondronana d’Andapa ayant coûté quelque 300 millions fmg et qui comporte une maternité.

Journée mondiale du Livre et du droit d’auteur

Une exposition sur le thème Le livre et l’écrit est inaugurée en coopération avec divers partenaires du secteur, à la Bibliothèque nationale à Antananarivo sous l’égide du ministère de la Culture, dans le cadre de la journée mondiale du Livre et du droit d’auteur, initiative lancée par l’UNESCO en I995. Le SG de cette Organisation internationale lance à cette occasion un message axé notamment sur la Lutte contre l’analphabétisme. Le ministre de la Culture M. Behantana évoque à cette occasion la nécessité de la littérature tant nationale qu’internationale pour la promotion de la société et de la civilisation, en présence du maire a.i. d’Antananarivo M. Rajemison qui prône une coopération multi-dimensionnelle renforcée au niveau de la mise en place de Centres culturels dans la capitale, et du SG de la Commission nationale de l’UNESCO.

Les Finances devant la presse

Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur le bilan de son département. Il réaffirme la nécessité de dépolitisation de l’administration notamment à propos du maintien de l’ancien SG M. Randrianarivony à son poste, au nom de la compétence et du principe de continuité de l’État, évoquant le problème du pouvoir de signature vis à vis des bailleurs de fonds, avec lesquels la situation tend à revenir à la normale avec selon lui un progrès de la reconnaissance de son gouvernement. En attendant l’application prochaine de la loi de Finances 2002, l’administration fonctionne sur réquisitions.

Message des évêques de l’Océan Indien

Les évêques de l’Océan Indien adressent un message au cardinal Mgr Razafindratandra en solidarité avec la crise traversée par le peuple malgache à la recherche de la vérité, s’enquérant des besoins notamment au niveau du diocèse d’Antananarivo pour lui apporter leur soutien.

Réouverture des vols internationaux

L’administrateur délégué d’Air Madagascar M. Ranjatoelina annonce lors d’une conférence de presse à Antananarivo la réouverture de vols à destination de l’Europe, grâce à l’affrètement d’un Boeing 767 auprès de la Société italienne Blue Panorama. Malgré l’accord de Dakar, il confirme que le Conseil d’administration de la compagnie nationale a été remplacé au cours d’une AG extraordinaire des actionnaires où l’État détient 89% du capital, confirmant les nouvelles dispositions prises à son niveau.

Réclamation de M. Andrianoelison

M. Andrianoelison, conseiller et négociateur du président Ratsiraka réclame sur les ondes de la BBC la désignation d’un Comité de suivi de l’accord de Dakar conclu sous les auspices de la communauté internationale, pour dissiper les zones d’ombre persistant notamment au niveau de l’urgence de la mise en place d’une administration neutre de transition dans le cadre du retour à la légalité, non respectée par l’équipe de M. Ravalomanana selon lui, en attendant la proclamation des résultats de la présidentielle par la Haute Cour Constitutionnelle.

Lutte anti-SIDA

Un atelier sur la Lutte anti-SIDA destiné à la Police nationale est ouvert à Antananarivo en présence du DG de ce département M. Manajandry, et d’une vingtaine de participants de toute l’île.

Communiqué de l’UE

L’Union européenne fait part dans un communiqué publié à Madagascar de sa disposition à apporter son soutien au rétablissement de la circulation des biens et personnes notamment sur les axes routiers desservant la capitale, touchés par diverses dégradations volontaires et carences de maintenance, en soutenant l’action du département des TP en réhabilitation. Une enveloppe de 50 000 € est consacrée à la première urgence, avec à moyen terme .la réparation des deux ponts dynamités sur la RN 7 pour 2 millions d’€. Les ponts routiers et ferroviaires de Brickaville sont déjà financés par le FED pour 2,5 millions d’€.

Communiqué de l’AREMA

Un communiqué du comité directeur de l’AREMA daté du 19 avril et signé du secrétaire national M. Rajaonarivelo est publié à Antananarivo, se félicitant de l’accord de Dakar et remerciant la communauté internationale pour sa médiation, lançant un appel aux compatriotes à une interprétation favorable à l’intérêt supérieur de la Nation et à une concertation pour le redressement économique impliquant de nouvelles élections transparentes, les structures légales restant bien entendu probantes pour l’organisation du scrutin dans l’attente d’une éventuelle Transition.

Mercredi 24

Déclaration de Ravalomanana

Je ne préside plus de Conseils de ministres déclare M. Ravalomanana sur les ondes de la BBC, en respect de l’accord de Dakar, je ne suis pas président mais candidat à la Présidentielle et j’attends tranquillement à la maison la proclamation des résultats du scrutin par la Haute Cour Constitutionnelle, après on verra, conclut-il. Le président sénégalais M. Wade a demandé la médiation des présidents du Gabon et de la Zambie dans le cadre du suivi sous les auspices de l’OUA de l’application de l’accord de Dakar signé par MM. Ratsiraka et Ravalomanana.

Reprise des journaux à la RTA

La chaîne de télévision privée Radio Télévision Analamanga après consultation auprès de l’Ordre des Journalistes et du ministère de l’Information, décide de reprendre ses journaux d’actualité quotidiens après une semaine d’interruption due à des menaces et pressions auprès des journalistes de la station.

Don de l’UE

Des matériels et médicaments pour 45 000 € sont offerts par les pays membres de l’Union européenne aux Centres Hospitaliers Universitaires de la capitale et des chefs-lieux de Provinces à titre humanitaire, au vu du blocage économique actuel de l’île. La France, notamment par le biais de la Réunion participera à cet effort exceptionnel, ainsi que l’Allemagne.

Communiqués d’Amnesty International et du CNMDDH

La presse publie à Antananarivo un communiqué d’Amnesty International daté du 22 avril de Londres exhortant les dirigeants malgaches à profiter de l’accord de Dakar pour veiller aux respects des droits de l’Homme dans l’île, et un communiqué du Comité national CNMDDH sous la signature de SG M. Ratovoherivony, dénonçant l’arrestation arbitraire malgré la convention, dans la Province du Nord, d’une quarantaine de partisans du KMMR pro-Ravalomanana local, transférés à Antsiranana en attente d’un jugement.

Clôture du PRIDE

Le PRIDE Projet régional de développement initié sous l’égide de la Commission de l’Océan Indien en 1996 pour les 5 îles sœurs clôt son exercice par une session du Comité de coopération technique en normalisation regroupant les Bureaux des normes des pays membres, une autre du Mouvement Qualité de l’Océan Indien ainsi qu’un séminaire sur la stratégie d’exportation des secteurs horticole et agroalimentaire. Trois réunions initialement prévues à Antananarivo, qui se sont déroulées à Maurice à la mi-avril.

Jeudi 25

Journée mondiale anti-Paludisme

La journée africaine de Lutte contre le paludisme est célébrée à Madagascar, le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka annonce quelque I 500 personnes atteintes par cette maladie dans l’île. En collaboration avec le PNUD, la Banque Mondiale, l’OMS et l’UNICEF, l’objectif est d éradiquer le fléau d’ici 2010. Les efforts locaux sont notamment relayés par Population Services International, Projet américain en Santé publique qui compte distribuer quelque 100 000 moustiquaires améliorées en 2002 dans le cadre de la poursuite de ses efforts soutenus par la communauté internationale. L’Institut Pasteur présente pour sa part à la presse son Atlas du paludisme axé sur Madagascar réalisé en coopération avec l’Italie.

Semaine de l’Éducation Pour Tous

Une semaine de l’Éducation pour Tous est ouverte à Antananarivo sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec l’UNESCO, les départements de la Population,, de la Culture, de la Jeunesse et sports et de la Santé. La Lutte contre l’analphabétisme sera mise en exergue lors de diverses manifestations, l’objectif 2006 étant d’alphabétiser 2 millions de personnes avec 10 000 alphabétiseurs dans tout le pays.

La Haute Cour Constitutionnelle contestée

L’impartialité de 4 Conseillers de la Haute Cour Constitutionnelle initiateurs de l’auto-proclamation du président Ravalomanana est mise en cause par une requête pour récusation en suspicion légitime déposée par l’AREMA à Antananarivo. Des requêtes en ce sens sont également déposées dans les chefs-lieux de Provinces auprès des Tribunaux de première instance par les gouverneurs et les Associations et Groupements de soutien à la candidature de M. Ratsiraka. La HCC a pour sa part nommé un nouveau SG M. Daniel Rakotondrabe.

Don humanitaire français

L’ambassadeur de France SEM. de Laboulaye remet un lot de consommables et médicaments de 60 000 € à titre humanitaire dans l’attente de l’application de l’accord de Dakar, aux Hôpitaux de Soavinandriana et de Befelatanana pour Antananarivo et aux Centres Hospitaliers Universitaires de Mahajanga et de Fianarantsoa. Le Conseil régional de la Réunion dégagera pour sa part une enveloppe de 100 000 € pour les autres CHU régionaux.

Délégation de l’OUA à Antananarivo

Le président sénégalais M. Wade dépêche à Paris son ministre des Affaires étrangères, qui s’entretient avec le président Ratsiraka sur le suivi de l’accord de Dakar. Le maintien du gouvernement de M. Sylla poserait un problème pour la levée des barrages routiers. Une délégation ministérielle de l’OUA est par ailleurs attendue à Antananarivo prochainement dans le cadre du contrôle international de la sortie de crise à Madagascar. Des rumeurs de sécession de certaines Provinces, dans l’attente de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel par la Haute Cour Constitutionnelle sont enfin répercutées par la presse locale.

M. Sylla à Antsirabe

Le premier ministre M. Sylla se rend à Antsirabe accompagné du PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana et du ministre des TP M. Lahiniriko pour inspecter l’installation Bailey au pont d’Ambohimandroso. La RN 7 permet en effet l’approvisionnement de la capitale en carburant depuis Manakara où se serait installé le gouverneur de Fianarantsoa M. Emilson. Le gouverneur de Toamasina M. Lahady, pour sa part, annonce un contingentement de la distribution depuis la raffinerie vers les Provinces, avertissant le PDS du Faritany de Fianarantsoa, au cas où ce dernier distrairait une partie de son quota au profit d’Antananarivo.

Vendredi 26

Irrecevabilité des requêtes à la HCC

La Haute Cour Constitutionnelle expose à la presse les motifs de son rejet pour irrecevabilité de la requête en récusation de 4 juges impliqués dans l’auto-proclamation du président Ravalomanana, déposée par le Comité de soutien du candidat Ratsiraka représenté par M. Ralaidovy et divers groupements issus de la Province de Toamasina. Aucun texte adéquat n’existe en matière de récusation à la HCC, et les Conseillers nommés par le nouvel arrêt de la Cour suprême ont été entérinés par l’accord de Dakar, selon eux.

Communiqué des gouverneurs des 5 Provinces

Les gouverneurs des 5 Provinces autonomes de la périphérie réitèrent dans un communiqué publié à Toamasina leur défiance vis à vis de la Haute Cour Constitutionnelle soupçonnée de vouloir truquer les résultats du nouveau décompte des voix du scrutin présidentiel et menace de créer une Confédération d’États Indépendants au cas où cette institution proclamerait dans ces conditions d’allégeance à M. Ravalomanana et de délai insuffisant de confrontation des Procès-verbaux des bureaux de vote, une victoire de ce dernier au 1er tour.

Samedi 27

Contestation de l’arrêt de la Cour suprême

Un Collectif des magistrats attentifs à la vie de la Nation critique les bases juridiques de l’arrêt de la Chambre administrative de la Cour suprême annulant la nomination des membres de la Haute Cour Constitutionnelle, rendu selon lui avec précipitation pour servir de Document de négociation à Dakar en faveur de M. Ravalomanana, la clé de voûte de l’accord étant un nouveau décompte contradictoire des voix du scrutin présidentiel, qui justifierait, entre autres, les requêtes en récusation pour suspicion légitime auprès de l’institution. Le communiqué demande en conséquence le retour à la légalité pour l’application de bonne foi de l’accord de Dakar.

Communiqué du Consortium

Le Consortium des observateurs de l’élection présidentielle demande dans un communiqué publié à Antananarivo une proclamation des résultats du nouveau décompte du scrutin bureau de vote par bureau de vote.

Dimanche 28

Cultes à Antananarivo en faveur de Dakar

Le FFKM (Conseil oecuménique des Églises chrétiennes de Madagascar) organise dans divers édifices religieux des 6 arrondissements de la capitale des cultes pour la Nation en faveur de l’accord de Dakar et des travaux de la Haute Cour Constittionnelle. M. Ravalomanana est présent à l’église d’Andravohangy, interviewé par la presse, il déclare sa confiance en Dieu maître de l’avenir du pays, et son respect scrupuleux pour sa part, de la convention, critiquant la non-levée des barrages routiers par M. Ratsiraka dans les délais prescrits, lui reprochant de ne pas respecter ses engagements et d’asphyxier la capitale au plan humanitaire, en appelant à la communauté internationale.

Arrivée de Ratsiraka

Le président Ratsiraka regagne Toamasina après une semaine à Paris, de retour de Dakar Il conteste l indépendance de la Haute Cour Constitutionnelle désignée par la Cour suprême, récusant par avance les nouveaux résultats du scrutin présidentiel qu’elle doit proclamer, souhaitant un référendum pour départager les deux candidats en tête. Il dénonce le non-retour à la légalité des institutions mises en place par M. Ravalomanana et déclare que le maintien des barrages routiers est notamment une réponse au blocage du MID Marché Interbancaire ses devises, à la Banque Centrale par les autorités insurrectionnelles paralysant l’économie du pays.

L’AS ADEMA en quarts de finale

L’AS ADEMA se qualifie pour les quarts de finales de la Coupe de la CAF malgré son score de I but à 2 à Morogoro lors du match retour contre le Mtibwa Sugar de Tanzanie

Défaite du SOE

Le Stade olympique de l’Emyrne perd 2 buts à 0 lors du match retour de la Ligue des Champions à Maputo contre le Costa do Sol du Mozambique, qui accède ainsi en quarts de finales.

Communiqué du PDS d’Antananarivo

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana engage dans un communiqué les populations à respecter dans le calme l’arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle sur le 1er tour du scrutin présidentiel et à renforcer les vigiles de Fokontany contre les éventuels fauteurs de désordre.

Lundi 29

La HCC proclame Ravalomanana président

La Haute Cour Constitutionnelle représentée par 6 Conseillers conduits par le doyen M. Mananjara, proclame solennellement au ministère des Affaires étrangères à Anosy Antananarivo les résultats définitifs du 1er tour du scrutin présidentiel du 16 décembre 2001, en présence de représentants de l’administration,, de l’Armée, des 4 chefs d’Église du FFKM, des élus, des chefs de partis et des Comités de soutien, ainsi que de plusieurs membres du corps diplomatique dont le délégué à l’Union européenne SEM. Protar et les ambassadeurs de RFA, du Japon, le consul du Canada. Après un nouveau décompte contradictoire des voix recommandé par l’accord de Dakar sur les Procès-verbaux des bureaux de vote obtenus de l’administration, des candidats, des observateurs, et en l’absence de tout document fourni par le camp du président Ratsiraka, après diverses annulations et constats de carence, 242 bureaux de vote sur un total de 16 493 ayant été revalidés, pour 4 482 316 suffrages exprimés, M. Ravalomanana a obtenu 51,46% des suffrages et M. Ratsiraka 35,70%. La HCC déclare donc M. Ravalomanana élu président de la République au 1er tour. Les résultats seront publiés bureau de vote par bureau de vote.

Discours du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana prononce un discours à la Nation axé sur la victoire de la vérité et remerciant le peuple et les intervenants pour leurs efforts en faveur de la démocratie et de l’unité nationale. Il appelle enfin le président sortant à collaborer au développement rapide du pays et l’Armée à prendre ses responsabilités. La foule se réunit Place du 13 mai à Antananarivo où sont organisés un culte de grâce et un bal populaire pour fêter l’événement, en présence du gouvernement conduit par le premier ministre M. Sylla, qui se félicite de l’union de la légitimité et de la légalité. Des manifestations similaires se déroulent à Fianarantsoa conduites par le PDS du Faritany Pety  Rakotoniaina

Déclaration de M. Ratsiraka

Le président sortant M. Ratsitraka récuse la proclamation des résultats du nouveau décompte des voix par une Haute Cour Constitutionnelle partisane dont 4 membres se posent comme juge et partie, non conforme à l’esprit et à la lettre de l’accord de Dakar. Les barrages routiers sont renforcés un couvre-feu est décrété à Mahajanga par le gouverneur de la Province au titre de l’état de nécessité toujours en vigueur, divers meetings de protestation ont lieu à Antsiranana, Toliara et Toamasina.

Indépendance des 5 Provinces

Le premier ministre M. Andrianarivo, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat MM. Andrianarisoa et Rakotomanana déclarent dans un communiqué commun publié à Toamasina que la victoire de M. Ravalomanana est une trahison de l’accord de Dakar signé sous l’égide de l’OUA et invitent les deux signataires à préserver l’unité nationale. La presse évoque la mise en place d’une Confédération d’États Indépendants et autonomes dans les 5 Provinces périphériques, au niveau des gouvernorats. Le gouverneur d’Antsiranana M. Gara aurait franchi le pas lors d’une Proclamation publique dans la capitale du Nord.

Préoccupation de la communauté internationale

La communauté internationale se déclare toujours préoccupée au sujet de l’issue de la crise malgache, après le verdict de la Haute Cour Constitutionnelle. Le SG de l’OUA M. Essi, médiateur de Dakar, rappelle dans une déclaration MM. Ratsiraka et Ravalomanana à la raison, à la sérénité et au sens de l’État, et à respecter l’esprit et la lettre de la convention qu’ils ont signée sous son égide. Il annonce l’envoi à Antananarivo d’une délégation ministérielle africaine dans le cadre du suivi de l’accord. Washington annonce examiner la situation malgache invitant toutes les parties à se réunir en vue d’un accord politique.

Incompétence du Tribunal

Le Tribunal des référés d’Antananarivo se déclare incompétent dans le litige opposant certaines sociétés d’État aux Banques qui refusent de débloquer les fonds déposés à leur siège faute de signature légale des nouveaux dirigeants de ces entreprises publiques, les renvoyant à un tribunal commercial.

Nouvel ambassadeur du Royaume Uni

La presse annonce la nomination en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Madagascar en résidence à Antananarivo de SEM. Bryan Donaldson, par le Royaume Uni.

Mardi 30

Dons a l’Université d’Antananarivo

Le recteur de l’Université d’Antananarivo, M. Rakotobe reçoit un lot de matériels informatiques destiné à l’École de Médecine et à l’École Polytechnique, offert par le FADES, Fonds d’appui financé par la Banque Mondiale et axé sur la Recherche et les Etudes techniques dans toute l’île.

Dynamitage d’un pont

Un nouveau pont sur la RN 25 à Andranomaitso entre Manakara et Ifanadiana est dynamité par des commandos non identifiés, coupant la circulation sur cet axe maritime essentiel dans le Faritany de Fianarantsoa.

Conférence de la CTM

La Confédération des Travailleurs Malgaches organise à Antananarivo une conférence à la veille du 1er mai axée sur les problèmes de l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle et sociale, les salaires et le dialogue tripartite, face à la crise économique et notamment la conjoncture de chômage technique, conséquence du blocage politique à Madagascar.

Indépendance à Antsiranana et Mahajanga

Le gouverneur du Faritany d’Antsiranana M. Gara proclame l’Indépendance de la Province, dans le cadre de la mise en place de la Confédération des États Indépendants de Madagascar lors d’une réunion publique, dénonçant la proclamation par la Haute Cour Constitutionnelle de la victoire de M. Ravalomanana au 1er tour du scrutin présidentiel. Le gouverneur du Faritany de Mahajanga M. Razafindehibe adopte la même décision, proposant un réexamen de l’accord de Dakar. Tous deux dénoncent une trahison par M. Ravalomanana de l’esprit de la convention signée avec le président Ratsiraka sous l’égide de l’OUA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   MAI

Mercredi 1er

Célébration de la Fête du Travail

La Fête du Travail est célébrée à Antananarivo Place du I3 mai, par divers défilés vers les abords du stade de Mahamasina où se déroule un Culte, en présence du ministre de la FOP M. Radanoara et de représentants des Églises du FFKM, du CONECS pour le patronat, des fonctionnaires, des syndicats, du maire a.i de la capitale M. Rajemison et du PDS du Faritany le général Razakarimanana. M. Rajemison, porte parole du président Ravalomanana souligne à cette occasion la vérité des résultats du 16 décembre proclamés par la Haute Cour Consittionnelle, arguant qu’ils diffèrent de 1% seulement de ceux publiés par le KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana et annoncés par de hauts magistrats lors de la Proclamation présidentielle à Mahamasina. Les syndicalistes pour leur part annoncent 50 000 licenciements et 30 000 mises en chômage technique notamment en Zone franche, et condamnent les arrestations et détentions arbitraires de membres des Syndicats à Antsiranana, citant M. Tamimo du TM, sur ordre du gouverneur de la Province.

Ralliement du Gal Ranjeva

L’ancien ministre des Forces armées démissionnaire le général Ranjeva, se déclare prêt à collaborer avec la hiérarchie militaire ralliée au président Ravalomanana légalisé par le verdict de la Haute Cour Constitutionnelle après l’accord de Dakar. Il procédera donc aux traditionnelles passations de services.

Distribution de vitamine A

Le mois de mai est consacré à une opération de distribution de vitamine A pour quelque 2 millions de doses destinées aux enfants de toute l’île, sous l’égide du ministère de la Santé, en collaboration avec l’OMS, l’UNICEF, le projet de Nutrition communautaire SEECALINE et diverses ONG humanitaires.

Réunion de ministres africains

Une délégation de 5 ministres africains dépêchée par le SG de l’OUA accompagnée du SG adjoint M. Djinnit, se réunit en Afrique du Sud, en attente d’une mission à Madagascar dans le cadre du suivi de l’application de l’accord de Dakar. Elle est conduite par M. Gadio, ministre des Affaires étrangères sénégalais, sous l’égide de M. Essi. Elle demande à M. Ravalomanana le report de son investiture dans l’intérêt de la poursuite des négociations entre les deux parties en conflit.

M. Razafimahaleo à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à son domicile à Antananarivo M. Razafimahaleo, président du Leader Fanilo, ex-candidat à la Présidentielle et porte-parole de ses trois autres collègues malheureux. La réconciliation nationale après l’accord de Dakar que M. Ravalomanana s’engage toujours à respecter intégralement est au menu. M. Rajemison, responsable de la communication présidentielle annonce dans l’après-midi un report de l’investiture de M. Ravalomanana.

M. Lahady annonce l’indépendance de Toamasina

Le gouverneur de Toamasina M. Lahady proclame l’Indépendance de la Province de l’Est, avançant toutefois qu’il y renoncera si M. Ravalomanana ne procède pas à son investiture à Antananarivo le 3 mai comme il l’a annoncé après le verdict de scrutin présidentiel en sa faveur par une Haute Cour Constitutionnelle contestée par le camp du président Ratsiraka. Le gouverneur de Toliara M. Maharante proclame également l’Indépendance de la Province du Sud, annonçant la mise en place, au 27 avril d’une Assemblée constituante.

Jeudi 2

Fête de l’Indépendance à Toamasina

Le gouverneur de Toamasina M. Lahady organise une Fête en présence du maire de la ville M. Ratsiraka Roland pour célébrer l’Indépendance de la Province. De nombreux membres du régime du président Ratsiraka dont les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat MM. Andrianarisoa et Rakotomanana, le premier ministre M. Andrianarivo, et plusieurs élus et membres du gouvernement assistent à cette annonce de proclamation.

Indépendance à Mahajanga

Le gouverneur de Mahajanga M. Razafindehibe, évoque à son tour Place Philibert Tsiranana la proclamation de l’Indépendance de la Province. Comme ses collègues, il annonce la mise en place à l’initiative du Front pour la Défense de l’Autonomie des Provinces d’une Assemblée constituante chargée d’élaborer la loi-cadre du futur État avec les élus à tous les niveaux, dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle Constitution.

La délégation de l’OUA à Toamasina

La délégation de l’OUA comprenant 6 ministres africains auxquels doit se joindre M. Gayan, ministre des Affaires étrangères de Maurice, représentant la région au Conseil de sécurité de l’ONU, M. Djinnit, SG adjoint de l’OUA, et M. Gadio Cheick Kidian, ministre des Affaires étrangères du Sénégal, arrive à Toamasina et rencontre le président Ratsiraka pour évoquer le suivi de l’application de l’accord de Dakar. Ce dernier évoque à cette occasion la nécessité de la mise en place d’un gouvernement de transition et de réconciliation nationale, critiquant plusieurs irrégularités dans les procédures de la Haute Cour Constitutionnelle lors du nouveau décompte des voix du scrutin présidentiel, en violation avec la convention signée avec M. Ravalomanana. La délégation regagne la capitale en soirée.

Les Sociétés d’État contre les Banques

Le Tribunal commercial donne gain de cause à Antananarivo aux sociétés d’État contre les Banques dans l’affaire les opposant à propos de la légalité de la signature des anciens et nouveaux dirigeants de ces entreprises publiques, qui pourront disposer à nouveau de leurs fonds.

Annonce de la HCC

La Haute Cour Constitutionnelle annonce à Antananarivo que l’investiture du président Ravalomanana se déroulera à Mahamasina le 6 mai 2002, une journée chômée et payée précise le gouvernement.

Communiqué du Quai d’Orsay

Le Quai d’Orsay par la voix de son porte parole M. Rivassot publie un communiqué déplorant la proclamation de l’Indépendance de trois Provinces par les gouverneurs, peu propice à une solution pacifique et démocratique, et le maintien des barrage économiques, invitant les dirigeants politiques au dialogue pour résoudre la crise malgache.

Communiqué du Gal Mamizara

A l’issue d’une réunion au sommet de l’Armée à Antananarivo, le général Mamizara, ministre de la Défense, publie un communiqué enjoignant les militaires de tous rangs rebelles à obéir aux ordres légaux en quittant notamment les barrages, ou à démissionner, sous peine d’être considérés comme déserteurs et à en subir les sanctions.

Vendredi 3

Célébration de la journée de la Presse

La journée mondiale de la Liberté de la presse est célébrée à Antananarivo à la Bibliothèque nationale, en présence du président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona. La nécessité de l’ouverture de l’île aux media étrangers malgré une sévère mise en garde contre toute velléité de désinformation, la condamnation d’une presse partisane, la défense de la profession et la nécessité de la cessation de toutes pressions et violences exercées contre les media et journalistes sont soulignées à cette occasion. Le ministre de la Communication M. Behantana dénonce pour sa part l’ouverture d’une station de radio et de télévision irrégulière par l’amiral Ratsiraka à Toamasina. Dans l’après midi, sont remis au Centre culturel américain les prix du Concours du meilleur reportage Quelque 12 voyages d’information notamment, sont attribués à divers reporters des media publics et privés, en radio, télévision, presse écrite, photo, en présence de représentants de l’Ordre, des initiateurs du Concours, ambassades des USA, de RFA, Coopération française, Fondation Friedrich ebert.

Pont dynamité à Behenjy

Un nouveau pont à Amboasary, Behenjy est dynamité, coupant la circulation entre Antsirabe et la capitale. Le PDS du Faritany d’Antananarivo, le général Razakarimanana appelle les vigiles de Fokontany à monter la garde en collaboration avec les Forces de l’ordre dans les environs d’Antananarivo. Le Génie installera un pont Bailey d’urgence.

Délégation d’opérateurs à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation d’opérateurs conduits par les présidents des Groupement patronaux GEM, FIVMPAMA, SIM, CONECS, MM. Ramenason, Andriantsitohaina, Rajaonary et Ramaroson, venus présenter leurs doléances sur la ruine de l’économie et notamment du secteur industriel national, otage de la politique. Les patrons exigent la levée immédiate des barrages routiers, la réouverture du MID à la Banque Centrale, et la mise en place d’un plan de sauvetage d’urgence de l’économie, en coordination avec les bailleurs de fonds.

Suspension du Peace Corps

L’ambassade des États Unis annonce à Antananarivo la suspension des activités du Corps de la Paix sur tout le territoire de l’île, conformément aux ordres du gouvernement américain dans l’attente d’une amélioration de la conjoncture qui puisse permettre la reprise du travail.

Communiqué de la présidence

M. Mamy Andriamasomanana, porte-parole du président Ravalomanana, annonce à Antananarivo dans un communiqué que celui-ci a donné son accord à la mise en place d’un gouvernement de consensus national auquel il travaille, dans la perspective d’un retour à l’exercice démocratique sous contrôle international, au suivi de l’investissement et à la continuité territoriale. Un geste en faveur du redressement rapide du pays n’excluant aucune bonne volonté selon lui.

Déclaration de M. Gadio àAntananarivo

La délégation de l’OUA conduite par le ministre sénégalais M. Gadio déclare à Antananarivo après avoir rencontré MM. Ratsiraka et Ravalomanana être porteuse d’un message dans le cadre du suivi de la convention de Dakar, pour la réconciliation et la sauvegarde de l’unité nationale, sans toutefois vouloir s’engager, à son niveau, dans une renégociation de l’accord signé entre deux dirigeants de Madagascar. La délégation rencontre en soirée au Hilton la communauté internationale établie à Antananarivo.

Communiqué des gouverneurs

Les 4 gouverneurs des Provinces périphériques en voie d’Indépendance auxquels se joint le gouverneur du Faritany de Fianarantsoa M. Emilson, publient un communiqué commun dénonçant pour la première fois l’accord de Dakar, et confirmant leur volonté de proclamer l’Indépendance des territoires qu’ils contrôlent, dans le cadre d’un changement de Constitution allant vers la formation d’une Confédération d’États Indépendants de Madagascar.

Appel de M. Rajaonarivelo

Le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo lance un appel solennel en faveur de l’unité de la nation, rappelant le caractère de convention internationale de l’accord de Dakar, nécessitant une ratification par le parlement. Il réitère la nécessité d’une Transition de réconciliation nationale débouchant sur des élections sincères et démocratiques, en appelant à la parole d’honneur donnée par M. Ravalomanana devant les instances internationale, critiquant à la fois la décision de la Haute Cour Constitutionnelle et les groupuscules qui tentent de diviser le pays.

Communiqués de l’UNA-Civiles, du FFSB, du CNMDDH

L’UNA-Civiles-Madagascar, le FFSB des Enseignants pro-Ravomanana et le Comité national de Défense des Droits de l’Homme CNMDDH signent à Antananarivo un communiqué commun adressé au SG de l’ONU soulignant que l’État de droit et le choix légitime des électeurs malgaches ne sont pas négociables, réclamant l’alternance au pouvoir, critiquant toute ingérence dans les décisions souveraines de la Justice, et exigeant une condamnation claire et une assistance immédiate pour le désarmement des milices qui participent au sabotage économique de la Nation.

Samedi 4

Départ de la délégation de l’OUA

La délégation de l’OUA conduite par M. Gadio quitte Madagascar à l’issue d’une conférence de presse au Hilton à Antananarivo axée sur le bilan de sa mission de médiation dans le cadre du suivi de l’accord de Dakar. La mission n’a pas abouti selon elle, des propositions ont été remises aux deux signataires de la convention, un rapport sera communiqué aux chefs d’États africains et à l’OUA. La délégation recommande enfin le Dialogue et la négociation entre MM. Ratsiraka et Ravalomanana, dans l’intérêt supérieur du pays.

Condamnation de l’amiral Ratsiraka

Le président Ratsiraka rompt son silence et condamne fermement depuis Toamasina M. Ravalomanana qui n’a pas respecté sa parole d’honneur sur ses engagements pris à Dakar, un contrat tacite qui prévoyait en effet une Transition et des élections à Madagascar, rompu par ce dernier, dont le comportement arrogant et intransigeant est qualifié à nouveau de fasciste. A chacun son Front National conclut-il.

8 sénateurs Arema et Indépendants à Ambohitsorohitra

Une délégation de 8 sénateurs AREMA et Indépendants est reçue par le président Ravalomanana à son domicile d’Antananarivo. Elle est conduite par M. Rakotovao Panoel et tente une nouvelle médiation politique entre MM. Ratsiraka et Ravalomanana pour résoudre la crise qui déchire le pays

Le PFM pour une solution fédérale

M. Lecacheur, président du PFM recommande lors d’une conférence de presse à Antananarivo, une solution fédérale pour résoudre la crise malgache, mais condamne toute division du pays ou mise en place avec contraintes et violences précise-t-il.

Communiqué de M. Rajaonarivelo

M. Rajaonarivelo, secrétaire national de l’AREMA publie un communiqué lançant un appel solennel à la sauvegarde de l’unité nationale en danger, qu’il place au dessus de son mandat, préconisant l’unicité de commandement de l’Armée et évoquant une croisade à titre personnel.

Réunion du Fifanampiana malagasy

Le Comité de Solidarité de Madagascar Fifanampiana malagasy présidé par Mme Rabesahala tient une réunion axée sur le bilan de ses efforts dans le domaine social, enseignement, santé, et en matière de relations internationales, grâce à sa coopération avec de nombreuses entités à l’étranger, notamment avec son homologue en France et à la Réunion.

Dimanche 5

Communiqué du Quai d’Orsay

La France dans un communiqué du Quai d’Orsay réitère sa confiance en la sagesse du peuple malgache, souhaitant un accord entre les parties et la réconciliation nationale prévue à Dakar, appelant à un gouvernement d’union nationale prélude à une consultation électorale. Elle salue les efforts du président sénégalais M. Wade, qui propose la tenue dans sa capitale d’une nouvelle rencontre au sommet sous l’égide de l’OUA les 13 et 14 mai 2002..

L’US Transfoot en quarts de finales

L’US Transfoot accède aux quarts de finales de la Coupe d’Afrique des Coupes, la Jeanne d’Arc réunionnaise ayant déclaré forfait lors du match retour à Toamasina en 8e de finales malgré une victoire 3 buts à 1 en match aller. contre l’équipe malgache.

Lundi 6

Investiture de Marc Ravalomanana

Le président Ravalomanana est investi solennellement devant une foule estimée par le KMMR son Comité de soutien à plus de 200 000 personnes, au stade de Mamasina à Antananarivo, en présence des membres de la Haute Cour Constitutionnelle conduits par M. Mananjara, et de représentants des corps constitués, des élus et chefs de partis, du gouvernement et des 6 PDS des Faritany, ainsi que de l’Armée, sans la haute hiérarchie opérationnelle. Le corps diplomatique est également présent, sans les chefs de mission plénipotentiaires en poste à Antananarivo. M. Ravalomanana prononce à cette occasion après avoir prêté serment sur la Constitution et la Bible, un discours à la Nation axé sur la légitimité et la souveraineté du choix du peuple malgache en faveur de l’alternance démocratique. Il lance un appel à la réconciliation pour sauvegarder l’unité nationale et permettre le développement rapide du pays dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, tout spécialement destiné à l’Armée et à la communauté internationale. Lors d’une réception à Ambohitsorohitra, il s’entretient avec la presse et affirme être prêt à former un gouvernement de consensus, attendant confirmation de l’invitation lancée par l’OUA pour un Dakar II avec le président sortant M. Ratsiraka, tout en affirmant qu’il n’est pour sa part aucunement question d’un quelconque retour en arrière, mais qu’il reste ouvert à une concertation nationale sur la base du Fihavanana malgache.

Ratsiraka récuse l’investiture de Ravalomanana

L’amiral Ratsiraka, président sortant récuse fermement devant la presse étrangère la légalité de l’investiture de M. Ravalomanana, totalement contraire à l’esprit de l’accord de Dakar et félicite l’Armée de n’avoir pas cautionné la cérémonie de Mahamasina. Il demande la mise en place des mécanismes de transition devant aboutir à une consultation populaire pour départager les deux candidats à la présidentielle. Des proches de l’amiral évoquent la formation d’une Confédération d’États Indépendants, après l’auto- proclamation de 5 Provinces du pays, et après la convocation à Mahajanga d’une session extraordinaire du parlement, qui sera autorisé exceptionnellement à poursuivre sa première session ordinaire dans le chef-lieu de la Province. Le président du Sénat M. Rakotomanana annonce travailler à une résolution de la crise au niveau juridique pour rétablir la concorde nationale et la paix civile dans le pays, espérant un nouveau dialogue au sommet à Dakar entre les deux dirigeants, sans interférences au sein de chaque camp.. Une rencontre soutenue, selon les media, par 3 ex-candidats à la Présidentielle, pour aborder une période de transition avant un referendum populaire.

Mardi 7

Session ordinaire de l’Assemblée nationale

L’Assemblée nationale se réunit au Palais de Tsimbazaza en première session ordinaire, sous la houlette de M. paraina, président intérimaire élu par le Collectif des députés pour la Défense de la démocratie, en présence du gouvernement conduit par le premier ministre M. Sylla et de quelque 63 élus. Diverses lois doivent être adoptées lors de cette session qui ne bénéficie cependant pas du quorum nécessaire pour procéder à l’élection d’un nouveau bureau permanent. A noter la présence de près d’une vingtaine de députés AREMA issus notamment des Faritany d’Antananarivo et Fianarantsoa qui déclarent être assujettis contrairement aux sénateurs, au siège national de Tsimbazaza dans la capitale, et entendent travailler au respect de la Constitution et des lois ainsi qu’à la réconciliation nationale, même dans le cadre d’une opposition constructive affirment-ils devant la presse. Quelque 66 députés et 63 sénateurs AREMA -quorum atteint pour ces derniers- achèvent quant à eux une session extraordinaire à Mahajanga, sur convocation du président sortant M. Ratsiraka., pour envisager des solutions juridiques pour une sortie de crise du pays, sous la présidence de MM. Andrianarisoa et Rakotomanana chefs de ces institutions. La poursuite des travaux de l’Assemblée en session ordinaire à Mahajanga est autorisée par décret présidentiel.

Pont dynamité sur la RN 2

Un 7e pont est dynamité à son tour à Marovola sur la RN 2 peu avant Brickaville. La circulation sur l’axe Toamasina-Antananarivo, n’est cependant pas totalement interrompue, selon le ministère des TP en mission d’inspection.

Délégation de Fianarantsoa à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation du Faritany de Fianarantsoa de quelque 600 personnes qui défilent dans la capitale sous la conduite du PDS de la Province Pety Rakotoniaina. La sécurisation rurale et l’amélioration de la riziculture sont au cœur des entretiens.

Vers une reconnaissance internationale

La Confédération Helvétique prend dans un communiqué acte de l’investiture du président Ravalomanana, souhaitant cependant la poursuite du dialogue dans l’intérêt du consensus national. Une position similaire est adoptée par le ministère norvégien des Affaires étrangères, qui salue un premier pas vers la normalisation à Madagascar et engage M. Ravalomanana à rétablir l’unité nationale basée sur la paix et la réconciliation.

Manifestation de l’Association Avana

L’Association Avana et le Collectif réunionnais, regroupant des Français natifs et ressortissants de Madagascar, manifeste devant l’ambassade de France à Antananarivo pour demander le respect par celle-ci du choix démocratique souverain du peuple malgache et la reconnaissance du régime du président Ravalomanana.

Mercredi 8 mai

La Croix Rouge lutte contre le SIDA

La Croix Rouge de Madagascar présidée par Mme Pindray d’Ambelle, organise à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Croix Rouge diverses manifestations dont une exposition à l’espace Rarihasina à Antananarivo inaugurée en présence du maire a.i de la capitale M. Rajemison, axées sur le thème de la lutte contre le SIDA, en collaboration avec le système des Nations Unies en poste dans le pays, diverses ONG et le ministère de la Santé. Madagascar compterait quelque 271 porteurs du virus et 45 malades sur 218 297 testés avec des risques de montée à I5% du taux de prévalence si rien n’est fait, dans dix ans. Une journée de Don de sang bénévole est également organisée à cette occasion. La CRM comprend actuellement quelque 5 000 volontaires à Madagascar.

Passation au ministère de la Défense

Le général de corps d’armée Ranjeva, ancien ministre des Forces armées démissionnaire effectue à Ampahibe sa passation de service avec le nouveau ministre de la Défense le général Mamizara, reconnaissant ses obligations après l’investiture légale du président Ravalomanana en tant que chef suprême des Forces armées. Le général Mamizara évoque pour sa part des sanctions contre les militaires rebelles, prônant l’unicité du commandement au sein de l’Armée et exigeant la levée des barrages anti-économiques dans tout le pays.

Des diplomates à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra les chefs de missions diplomatiques en poste à Antananarivo, ainsi que les représentants des institutions financières internationales. Aucun communiqué n’est publié à l’issue de cette rencontre. Il se déclare prêt à se rendre à Dakar, mais en tant que chef d’État de Madagascar et pose pour condition la levée des barrages routiers contrôlés par les Provinces et qui asphyxient toujours la capitale.

Vers une Conférence nationale

La presse évoque l’éventualité, annoncée par le président Ravalomanana, de l’organisation d’une Conférence nationale réunissant toutes les sensibilités politiques du pays, pour résoudre la crise, une initiative réclamée par le pasteur Andriamanjato président de l’AKFM Fanavaozana, tandis qu’un referendum constitutionnel est préconisé par M. Razafimahaleo, chef du Leader Fanilo, et la réconciliation en faveur de l’unité nationale prônée par le chef de l’AREMA M. Rajaonarivelo.

L’AFD et le WWF signent un accord environnemental

Le directeur de l’Agence Française de Déceloppement M. Rivière représentant le Fonds Français pour l’Environmement et M. Paddack représentant le Wildlife World Fund International signent à Antananarivo un accord portant sur un projet-pilote de conservation et de développement du plateau Mahafaly, d’un montant de 0,9 million d’€, avec le DG de l’Office National de l’Environnement M. Refeno Germain, en présence de l’ambassadeur de France SEM. de Laboulaye. Ce projet sur 4 ans qui atteint 2,5 millions d’€ au total avec divers bailleurs de fonds, sera géré par le Groupe de Travail pour le Développement Rural, initié par la Banque Mondiale, à Toliara

Tennis : Madagascar bat Maurice

L’équipe de Madagascar de tennis bat son homologue mauricienne 3 à 0 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe Davis qui se déroulent en Pologne, Groupe III zone Euro-Afrique, avec Donné Radison et Alexis Rafidison notamment, ratant de peu son accès au Groupe II du fait de nouvelles réglementations internationales.

Jeudi 9

Une délégation d’Antsiranana à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra quelque 150 natifs du Faritany d’Antsiranana venus le féliciter après son investiture sous la conduite du PDS de la Province M. jaosoa qui prône l’unité nationale à cette occasion et dénonce le terrorisme exercé par les tenants de l’amiral Ratsiraka. La réhabilitation de la SIRAMA d’Ambilobe en collaboration avec les bailleurs de fonds est évoquée par le président Ravalomanana.

M. Paraina élu président de l’Assemblée nationale

M. Paraina est élu président de l’Assemblée nationale en séance plénière avec 48 voix sur 65, 5 votes blancs et 12 abstentions, au suffrage secret, malgré l’absence de quorum. Le bureau permanent de 12 membres est également renouvelé à cette occasion. M. Rakotonirainy, député AREMA de Manandriana est nommé rapporteur général. La délégation parlementaire conduite par le questeur M. Rajomalahy rend compte de sa récente mission à Bruxelles, Berne, Rome et Paris et fait état d’une reconnaissance par la Suisse et le Vatican du régime du président Ravalomanana après le verdict de la Haute Cour Constitutionnelle.

M. Sylla nommé premier ministre

Le président Ravalomanana nomme M. Sylla premier ministre, chargé de former un gouvernement d’ouverture dans les plus brefs délais. M. Sylla avait précédemment le 6 mai déposé la démission de son cabinet désormais chargé des affaires courantes, auprès du chef de l’État; Un communiqué de la présidence annonce par ailleurs que le chef de l’État pose ses conditions pour une éventuelle nouvelle rencontre avec son adversaire à Dakar : la levée des barrages anti-économiques.

Séminaire sur l’Instruction civique

Un séminaire sur l’Éducation civique et morale et la communication sur la non- violence est organisé à Antananarivo sous l’égide de la Fondation Friedrich ebert. Le directeur M. Klaus, évoque la reconnaissance par la diplomatie internationale du régime du président Ravalomanana.

Communiqués des USA et de l’UE

Le porte-parole de la Maison Blanche M. Fleischer déclare dans un communiqué que les USA sont prêts à apporter leur aide pour résoudre la crise malgache par un accord politique, appelant les deux protagonistes à mettre les intérêts nationaux et ceux du peuple au dessus de leurs intérêts personnels, saluant par ailleurs la médiation de l’OUA et du président sénégalais Wade. Un communiqué de la présidence espagnole de l’Union européenne soutient également le cadre de négociation de Dakar pour préserver l’unité et l’intégrité nationale, condamnant les auto-proclamations d’Indépendance de certaines Provinces.

Cours indicatif du MID

La presse annonce que le Marché Interbancaire des Devises ayant été interrompu depuis le 14 février dernier du fait du blocage des avoirs extérieurs de la Banque Centrale estimés à 300 millions de $, cette dernière a fixé un cours indicatif invariable et applicable à toutes les Banques primaires, de 6 114 fmg pour un €.

Affrontements à Mahajanga

Des affrontements à Mahajanga entre militants du KMMR pro-Ravalomanana et partisans de l’amiral Ratsiraka auraient causé plusieurs morts et de nombreux blessés .Le couvre-feu est maintenu dans la ville après divers pillages perpétrés par des bandes armées Le ministre de la Défense le général Mamizara préconise une solution militaire face aux désordres politiques, notamment au niveau de la levée des barrages sur la Betsiboka.

Reconduction du gouvernement

Le premier ministre M. Sylla annonce à Ambohitsorohitra qu’il reconduit dans un premier temps son cabinet, dans l’attente sous peu, d’une ouverture à d’autres personnalités de sensibilités politiques diverses en complément, suivant l’évolution de la situation nationale et internationale.

Vendredi 10

Le consul de Norvège à Ambohitsorohitra

Le Consul général de Norvège M. Hepfelmaier couvrant la Suède et le Danemark également est reçu à Ambohitsotohitra par le président Ravalomanana. La coopération bilatérale notamment au niveau des Églises est évoquée à cette occasion, une œuvre efficace qui prime, selon le premier ministre M. Sylla, toute reconnaissance officielle du gouvernement.

Naissance du Groupement des Métiers du Bâtiment

Le Groupement des Métiers du Bâtiment présidé par M. Domenichini, assisté de M. Maxime Ravelojaona comprenant quelque 400 membres, tient une conférence de presse à Antananarivo, axée sur l’état et les problèmes du secteur. Quelque 80% des entreprises sont en cessation de paiement, et exigent la nécessaire normalisation de la filière et sa protection face notamment aux importations sauvages dans le pays.

Manifestations à Manakara

Des manifestations se déroulent à Manakara, l’une apolitique conduite par le député Sandradahy André, réclamant la mise en place dans le Sud Est de Madagascar d’une 7e Province autonome, l’autre conduite par le député Rakamisy Martial du KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana condamnant la partition de l’île et toute sécession dans le Faritany de Fianarantsoa. Une Fête se déroulera en ville en l’honneur de l’investiture du président Ravalomanana en présence du PDS du Faritany Pety Rakotoniaina.

Une délégation de Mahajanga à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation de natifs du Faritany de Mahajanga venue le féliciter après son investiture, et l’assure que l’ordre démocratique sera rétabli dans la Cité des fleurs et que les fauteurs de troubles contre l’unité nationale seront sanctionnés. Le premier ministre M. Sylla réunit quant à lui les PDS des Faritany pour examiner la situation dans les Provinces où la légalité républicaine doit être rétablie, en présence des responsables des forces de l’ordre, Défense, Intérieur et Police.

Le cyclone Kesiny dans le Nord-Est

Le cyclone de fin de saison Kesiny fait de nombreux dégâts et plusieurs morts et disparus dans le Nord de l’île. Le Conseil National de Secours établit le bilan notamment à Nosy Be et au niveau de Maroantsetra et Toamasina victimes de graves inondations notamment dues au crues comme dans la région Sofia et ayant donné lieu à des évacuations de populations.

Journée internationale des Musées

Le ministère de la Culture organise du 13 au 18 mai, la journée internationale des Musées, à Antananarivo, diverses manifestations en collaboration avec la commune, le Comité 13 mai 72 de Me Razafindratovo,, l’ICOM/MAG, l’UNESCO et d’autres intervenants, axées sur la célébration des Mouvements populaires à Madagascar, à l’occasion du 30e anniversaire de mai 1972, expositions, concours littéraires destinés aux scolaires, théâtre, films et émissions télévisées et radiophoniques, sur le thème consacré au mois de mai Patrimoine et créativité. Le ministère de la FOP décrète la journée du 13 mai fériée, chômée et payée.

Mission de conseillers spéciaux à Dakar

Le président Ravalomanana délègue à Dakar une mission de conseillers spéciaux composée de MM. Manandafy Rakotonirina leader du MFM, Evariste marson leader du RPSD Mme Ratsifandrihamanana ministre des Affaires étrangères démissionnaire et dirigeante de l’AKFM Fanavaozana. Il exige pour préalable à toute négociation la levée des barrages anti-économiques dans le pays. Pour sa part le président du Sénégal M. Wade annonce le report à une date ultérieure du sommet Ratsiraka-Ravalomanana lancé sur son invitation, et intitulé par la presse Dakar II.

Samedi 11

Délégation de Toliara à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation de natifs du Faritany de Toliara conduite par le PDS de la Province M. Raveloson. L’unité nationale et le développement rapide du pays sont au centre des entretiens. L’élevage des bovins et le tourisme, à négocier avec les bailleurs de fonds sont évoqués par le chef de l’État. Une délégation du Sud Est de l’île est également reçue au Palais, dans le cadre des félicitations à M. Ravalomanana après son investiture.

Le premier ministre à Manakara

Le premier ministre M. Sylla se rend à Manakara en présence du PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina. Il remet des médicaments don du gouvernement norvégien et offre 25 millions fmg de la part du président Ravalomanana salué à cette occasion après son investiture, prônant l’unité nationale dans la légalité.

Records d’athlétisme à Maurice

Dans le cadre de l’opération 3000 Jeunes organisée à Maurice par l’Association d’Athlétisme amateur de l’île sœur AMAA, en coopération avec la CSJOI Commission Jeunesse et Sports de l’Océan Indien, 2 médailles d’or en 2000 m et 80 m haies et une d’argent en 250 m haies, sont remportées par la délégation malgache forte de 5 athlètes.

Dimanche 12

Délégation à Dakar

La délégation du président Ravalomanana conduite par Manandafy Rakotonirina à Dakar rencontre le président sénégalais M. Wade et lui fait part de la situation malgache. Elle demande le respect des acquits de Dakar I, décompte contradictoire des voix, proclamation et investiture présidentielle, et engagement pour une Concertation nationale qui pourrait aboutir à un referendum constitutionnel. Elle souhaite une reconnaissance officielle par l’OUA, exigence qui sera transmise par M. Wade aux chefs d’États facilitateurs, qui recommandent toutefois la poursuite de négociations dans le cadre d’un Dakar II.

Inauguration à Antanifotsy

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana inaugure diverses réalisations sociales à Antanifotsy en compagnie du SG à la présidence M. Rajemison et de l’évêque d’Antsirabe. Une œuvre d’un montant total de 410 millions fmg opérée grâce à la Coopération italienne, espagnole et canadienne.

Manifestation à Marovoay

Alors que Marovoay manifeste contre l’Indépendance de la Province proclamée par le gouverneur, la résidence du maire de Mahajanga M. Pagès, président d’honneur des Zafin’Iarivo, originaires d’Imerina, abritant la chaîne privée locale de la RTA, est pillée par des commandos non identifiés.

Conférence sur les Montagnes à Nairobi

Une délégation de techniciens conduite par MMmes Rabetaliana et Ramamonjisoa rend compte, de retour de Nairobi, des travaux d’une conférence internationale sur les Montagnes à laquelle elle a participé en compagnie d’élus malgaches. Une future session est prévue à Fianarantsoa pour une trentaine de participants africains avec la collaboration notamment de la Coopération suisse.

Délégation de Mahajanga à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation de natifs de Mahajanga conduite par le PDS de la Province M. Tsiranana, qui demande l’appui du gouvernement central pour rétablir l’ordre. M. Ravalomanana évoque le développement de ce riche Faritany maritime, notamment en pêche et riziculture.

Clôture du Jubilé des laîcs à Faliarivo

Le cardinal Mgr Razafindratandra célèbre à Faliarivo une grand messe à l’occasion de la clôture du jubilé des laïcs du diocèse d’Antananarivo, en présence de membres du gouvernement, du Nonce apostolique SEMgr Musaro et de nombreuses personnalités. Le FFKM Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar délivre un message à cette occasion, saluant le mouvement populaire pour la vérité, la démocratie et le développement dans l’unité et la réconciliation nationale.

Match amical des Scorpions

Les Scorpions de Madagascar s’inclinent 0 but à 1 contre les Bafana Bafana en Afrique du Sud, lors d’un match amical à Durban, organisé sur invitation de ces derniers, qualifiés pour le Mondial 2002.

Lundi 13

30e anniversaire du 13 mai 1972

Le 30e anniversaire du 13 mai I972 est célébré à Analakely par un culte oecuménique en présence des chefs d’Églises du FFKM, de Me Razafindratovo, président du Comité d’organisation, du maire a.i de la capitale M. Rajemison, du président de la Haute Cour Constitutionnelle M. Mananjara, et du premier. ministre M. Sylla, qui pose la première pierre d’une stèle commémorative baptisant la Place du 13 mai du nom du Mouvement populaire lancé par les étudiants, suivi par les travailleurs et ayant abouti à la révision des accords de Coopération avec la France, après la chute du régime du président Tsiranana qui dut céder le pouvoir au général Ramanantsoa. Une exposition d’archives photos est inaugurée à l’espace Rarihasina et à l’Agence nationale d’information Taratra ANTA, en présence du ministre de la Culture M. Behantana, et une cérémonie du souvenir tenue à la mémoire du premier martyr de la Lutte populaire de I972, l’étudiant Modeste Randrianarisoa, auquel une rue est dédiée dans la capitale.

Réception à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Amboitsorohitra les ambassadeurs occidentaux en poste à Antananarivo. Il rencontre également avec le ministre de l’Industrie M. Rajaon, les opérateurs en Zone franche conduits par le président du GEFP M. de Foucault La reprise économique, la levée des barrages routiers, le retour du MID de la Banque Centrale, sont évoqués ainsi que la nécessaire refonte des textes régissant le régime franc à Madagascar depuis 1989, et la sauvegarde de l’emploi. Quelque 95% des Entreprises franches ont leur siège dans les alentours de la capitale.

Tambatra 2002 à Fianarantsoa

L’auto-proclamation d’une 7e Province autonome fait l’objet à Manakara d’un communiqué publié dans cette localité au nom de divers clans originaires de cette région du Faritany de Fianarantsoa. Le PDS de la Province Pety Rakotoniaina dénonce une telle mesure et annonce la préparation pour la fin du mois d’États généraux du Faritany, sous forme d’un grand rassemblement convivial intitulé Tambatra 2002.

 Délégation de Toamasina à Ambohitsorohitra

Une délégation de natifs de Toamasina est reçue à son tour par le président Ravalomanana à Ambohitsorohitra, en présence du PDS de la Province M. Sikonina. Le développement du littoral Est est mis en exergue à cette occasion.

Conseil des ministres à Toamasina

Un Conseil des ministres d’urgence se réunit à Toamasina sous la présidence de l’amiral Ratsiraka. Plusieurs nominations au titre de la Défense sont adoptées, dont celle du général Monibou désormais ministre des Forces armées, remplacé à son poste de chef d’État-major général par son adjoint le général Rajaonson, secondé par le général Rakotoarisoa. Le général Bory, secrétaire d’État à la Gendarmerie est pour sa part nommé cumulativement Commandant de la Gendarmerie nationale. Le prix de l’essence sera augmenté pour alimenter le Fonds de Solidarité Inter-provincial dans l’attente de l’organisation de la Conférence constitutionnelle du même nom. Les dégâts du cyclone Kesiny à Toamasina notamment dus à de graves inondations sont enfin évoqués avec un bilan de 11 disparus dans les environs et quelque 200 sinistrés en ville, toute circulation étant devenue presque impraticable. Une Cellule de crise civile et militaire est mise en place et des vivres et PPN Produits de première nécessité distribués par le maire du port de l’Est M. Roland Ratsiraka aux populations. Le ministre de l’Intérieur, président du Conseil National de Secours M. Rasolondraibe offre pour sa part divers dons émanant de l’amiral Ratsiraka.

Mardi 14

Le gouvernement complété à Ambohitsorohitra

Le premier ministre M. Sylla annonce à Ambohitsorohitra la formation d’un gouvernement de consensus étendu de 18 à 30 membres, dont 4 secrétaires d’État certains départements étant démembrés pour plus d’efficacité et attribués à de nouveaux venus, notamment issus de la société civile et à la mouvance de certains candidats à la Présidentielle comme le Leader Fanilo. Une nomination d’ouverture enfin, selon la presse, celle du général de corps d’armée Marcel Ranjeva, ancien ministre des Forces armées démissionnaire du gouvernement Andrianarivo, aux Affaires étrangères. Un conseil des ministres se réunit après la cérémonie, sous la présidence de M. Ravalomanana, au cours duquel sont confirmées les nominations du chef d’État-major de la Défense, le général Andrianome et du Commandant de la Gendarmerie nationale, le général Sambiheviny.

Message présidentiel à la Nation

Le président Ravalomanana commente ces nominations dans un message à la Nation où il remercie notamment le peuple malgache et son soutien indéfectible, l’OUA et la communauté internationale pour leur médiation dans le cadre de l’accord de Dakar, avec mention spéciale pour la Suisse et les pays nordiques qui lui ont témoigné une reconnaissance particulière après son investiture légale.

Communiqué du FFKM

Le FFKM (Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar) publie à Antananarivo un communiqué saluant l’élection du président Ravalomanana après le décompte contradictoire des voix prévu par l’accord de Dakar, et dénonçant toute initiative de Dakar II comme inutile désormais. Il prône, sous la signature du président Mgr Rabenirina la réconciliation nationale et le développement rapide du pays. Le FFKM invite le président Wade à venir à Madagascar dans le cadre du suivi de la convention signée sous son égide, et constater notamment la non levée des barrages anti-économiques malgré les engagements pris sous l’égide de l’OUA.

Report de passation de service

La passation de service que devait effectuer le général Rabotoarison Commandant de la Gendarmerie nationale dans le gouvernement Andrianarivo auprès du général Sambiheviny, son successeur dans le gouvernement Sylla, du fait de la nomination par l’amiral Ratsiraka en conseil des ministres la veille du général Bory à ce poste, et dans l’objectif de la préservation de l’unité de la Gendarmerie nationale, est reportée à une date ultérieure, selon un communiqué publié à Antananarivo au niveau du ministère de la Défense.

Conférence de Transparency International

L’association Transparency InternationalInitiative Madagascar présente à Antananarivo devant la presse l’indice de corruption des pays exportateurs publié dans le monde entier. L’ICPE 2002 dénonce la corruption notamment dans les secteurs des TP et de la construction. Une enquête effectuée auprès de 1000 ménages et individus du secteur privé malgache sera présentée début juin.

Mercredi 15

Rajery lauréat de Découvertes RFI 2002

La presse annonce que le musicien Rajery est lauréat du concours Découvertes RFI 2002 pour son CD Fanamby, élu à l’unanimité du jury. Une nouvelle relayée par son producteur en France M. Christian Mousset.

Communiqué de l’ambassadeur améericain

L’ambassadeur américain SEMme Nesbitt confirme dans un communiqué publié à Antananarivo la légalité du nouveau décompte des suffrages présidentiels par la Haute Cour Constitutionnelle conformément à l’accord de Dakar, démentant une contestation de sa part sur le déroulement des opérations de contrôle évoquée par la Lettre de l’Océan Indien.

Annonce de l’administrateur de la SOLIMA

L’administrateur délégué de la SOLIMA M. Jacques Aimé Raharinirina annonce à Antananarivo à l’issue d’une réunion tripartite, le déblocage de 41 milliards fmg sur fonds propres pour indemniser quelque 697 employés et 106 marins déflatés dans le cadre de la privatisation de la Société arrivée à son terme. Le projet d’Appui à la réinsertion sociale PASERP financé par la Banque Mondiale s’étant désengagé de cette opération concernant le volet social.

La diaspora à Ambohitsorohitra

La diaspora malgache représentée par M. Guy Randrianarison remet au premier ministre M. Sylla à Ambohitsorohitra 25 000 € sur fonds collectés à l’étranger, dans le but d’acheminer du carburant depuis Manakara jusqu’à la capitale soumise au blocus des Provinces.

Journée mondiale de la Famille

La journée mondiale de la Famille est célébrée par le ministère de la Population à Antananarivo, le ministre M. Rabenandrasana visite un projet-pilote intégré au village Famonjena en Atsimondrano, qui a recueilli et abrité depuis quelques années des sinistrés et personnes déplacées de toutes origines, du fait du cyclone Geralda.. Une réalisation en coopération avec la Fondation Abbé Pierre et diverses ONG sociales financées par les USA.

Missions à l’étranger

La délégation du président Ravalomanana conduite par Manandafy Rakotonirina, de retour de Dakar, est reçue à Paris par des responsables du Quai d’Orsay. Le conseiller spécial M. Ratsirahonana effectue pour sa part selon la presse, une mission en Libye.

Le président Ravalomanana à Fianarantsoa

Le président Ravalomanana se rend avec son épouse à Fianarantsoa, où il rencontre les responsables et la population, conduits par le PDS de la Province Pety Rakotoniaina.

Jeudi 16

Passation de service à la Gendarmerie

Le général Rabotoarison, ancien Commandant de la Gendarmerie nationale actuellement en disponibilité spéciale, remplacé à ce poste par le général Bory, auquel il rend un hommage appuyé, malgré sa nomination en conseil des ministres sous la présidence de l’amiral Ratsiraka, effectue une passation de service au Camp Ratsimandrava à Antananarivo, auprès du général Sambiheviny son successeur au sein du gouvernement de M. Sylla. Il prône l’unicité de commandement et annonce l’attribution de 10 000 d’essence et 10 000 litres de gas-oil, preuve selon lui de la confiance accordée par le président Ravalomanana à la Gendarmerie nationale.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Les mesures en faveur du retour à la paix sociale, de la levée des barrages anti-économiques, le bilan du cyclone Kesiny et diverses nominations et confirmations aux hauts emplois de l’État, primature, Défense, Justice sont au menu. Le Conseil National de Sécurité désormais rebaptisé CNAS est rattaché à la présidence selon le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication M. Rakotoarivelo.

Vendredi 17

Dons pour les CHU des 6 Provinces

Des dons d’une valeur de 40 000 € en matériels et médicaments d’urgence sont remis à Antananarivo à destination de 7 Centres Hospitaliers Universitaires de toutes les Provinces désignés par l’OMS représentée par M. Ndikuyeze, par l’ambassadeur de RFA SEM. Behr, au titre de la coopération humanitaire. La levée des barrages anti-économiques est a nouveau demandée cette occasion par le diplomate.

Présentation de MADA Bourse

Une convention consacrant la naissance du premier marché boursier de Madagascar est signée lors d’une réunion du CA de MADA Bourse, présidé par l’expert comptable M. Rakotomanana et composé de spécialistes et personnalités de la société civile. Un marché de valeurs de références non encore officiel, qui sera inauguré le 30 mai 2002 à la Chambre de Commerce d’Antananarivo, dans l’objectif de développer l’actionnariat privé et l’esprit d’entreprise dans la Grande Ile.

Arrestations d’officiers à Toliara

La presse annonce qu’une délégation de l’EMO/NAT (État-major mixte opérationnel) venue de la capitale a été arrêtée à son arrivée à Toliara par les autorités de la Province, alors que le PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety  Rakotoniaina fait face aux premières manifestations populaires contre sa gestion de la Province, notamment en matière de distribution de carburants.

Plainte du Collectif des députés à l’ONU

Le Collectif des députés pour la Défense de la démocratie remet par le biais du député Mme Mathilde Rabary un dossier accablant sur les exactions du régime de l’amiral Ratsiraka depuis le scrutin présidentiel du 16 décembre 2001, auprès du Haut Commissariat de l’ONU aux Droits de l’Homme à Genève, ainsi qu’à diverses ONG mondiales axées sue ce problème, notamment Amnesty International.

Démission du président du Leader Fanilo

Le président national du Leader Fanilo M. Herizo Razafimahaleo, ex-candidat à la Présidentielle, annonce dans un communiqué publié dans la capitale sa décision de se retirer de la scène politique, abandonnant la direction de la deuxième force du pays au niveau électoral. La presse évoque le récent ralliement de trois hiérarques du parti au gouvernement de M. Sylla qui n’aurait pas eu son aval, M. Razafimahaleo prône par ailleurs le Dialogue et la réconciliation nationale pour résoudre la grave crise traversée par le pays.

Cellules de crise en Province

Les PDS des Faritany de Toamasina M. Sikonina et d’Antsiranana M. Jaosoa, mettent en place à Antananarivo des Cellules de crise destinées pour l’un à coordonner l’aide aux sinistrés du cyclone Kesiny dans l’Est alors que la plupart des axes régionaux sont devenus impraticables, pour l’autre à aider les réfugiés du fait des exactions politiques dans le Nord. Ils rassemblent dans ce but les originaires des deux Provinces dans la capitale. Le général Mamizara, ministre de la Défense a pour sa part lancé un ultimatum d’une semaine aux militaires de tous corps, pour lever les barrages routiers et rejoindre leurs casernes, sous peine de sanctions.

Samedi 18

Marche pour le Christ à Mahamasina

Une grande Marche pour le Christ est organisée sous l’égide du FFKM Consei oecuménique des Églises chrétiennes de Madagascar à Mahamasina dans la capitale; en présence des chefs d’Églises, réunissant tous les fidèles depuis les édifices religieux d’Antananarivo. La précédente marche avait eu lieu à Toamasina, dans le cadre de cette nouvelle tradition mondiale de l’Église. Elle est interdite dans le port de l’Est à cette occasion.

Imerinkasinina à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation de paysans de son village natal Imerinkasinina, Avaradrano, venus le féliciter après son investiture. Le développement agricole est l’une de ses priorités affirme le chef de l’État à cette occasion. Il reçoit également les Conseillers municipaux de la capitale et met en exergue à cette occasion le statut spécifique d’Antananarivo qu’il s’agit de conserver, évoquant les difficultés de la gestion communale du fait de l’absence de modernisation de nombreux textes périmés du fait du rapide développement urbain.

Réunion du KMSB à Antananarivo

Le Fokontany national Comité de soutien au choix du peuple dirigé par M. Olivier Rakotovazaha se réunit à Antananarivo pour évoquer le Programme de ce Comité dont le rôle n’est pas achevé selon les responsables, qui envisagent la Concertation nationale préconisée par le chef de l’État lors de son investiture.

Clôture des célébrations du 13 mai 72

Les organisateurs de la célébration du 30e anniversaire du 13 mai 72 conduits par le SG du MKS M. Rajaonarison, Maître Razafinjatovo et le président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona, remettent à la Tranompokonolona d’Analakely à Antananarivo les prix des Concours destinés notamment aux scolaires. Dix lauréats sur quelque 5000 participants sont primés à cette occasion. Plus de I50 000 visiteurs ont sillonné les expositions d’archives photos à l’espace Rarihasina et à l’Agence ANTA notamment, avec le retour de l’Instruction civique dans les programmes d’Enseignement général.

Journée mondiale des Telecom

Le ministre des PTT M. Razafinjatovo célèbre à Antananarivo la journée internationale des Télécommunications en présentant le nouveau Central numérique d’Analakely désormais résolument branché sur l’accès à Internet.

Dimanche 19

Le premier ministre à Ambatondrazaka

Le premier ministre M. Sylla se rend à Ambatondrazaka, Amparafaravola et Antsohihy, pour apporter réconfort et soutien aux sinistrés du cyclone Kesiny qui a causé de nombreuses inondations dans cette région du centre-Est, grenier rizicole de l’île. Il évoque notamment dans ces localités son souci de l’unité nationale, le gouvernement n’a pas l’intention d’opérer une chasse aux sorcières envers les tenants de l’ancien régime, précise-t-il à cette occasion. Une somme de 25 millions fmg est enfin remise de la part du président Ravalomanana à la région de la Sofia handicapée par les inondations.

Championnat d’Athlétisme à Windhoek

Le Championnat d’Afrique australe Cadets d’Athlétisme qui se déroule à Windhoek (Namibie) voit l’équipe malgache remporter 1 médaille d’or, 2 d’argent et 2 de bronze, notamment dans les disciplines de course à pied

Lundi 20

Communiqué du ministre de la Communication

.Le ministre de la Communication M. Rakotoarivelo dénonce dans un communiqué publié à Antananarivo l’existence de la diffusion illicite de programmes de télévision sur le canal VHF, à destination de certaines régions de Madagascar, une infraction ouverte aux textes en vigueur, à défaut d’autorisation officielle de l’OMERT Office national de régulation. Des sanctions sont envisagées contre une station émettant depuis Toamasina et attribuée à l’amiral Ratsiraka.

Mardi 21

Poursuite des négociations internationales

La délégation du président Ravalomanana conduite par Manandafy Rakotonirina, de retour de Dakar et Paris, s’entretient à Ambohitsorohitra avec le chef de l’État. La reconnaissance internationale du nouveau régime était au cœur de sa mission, ainsi que des négociations avec les bailleurs de fonds pour un Plan de relance de l’économie malgache. La presse évoque pour sa part une nouvelle médiation du chef de l’État zambien sous l’égide de l’OUA pour résoudre par une solution politique la crise malgache.

Pont dynamité à Mamokomita

Le pont de Mamokomita sur la RN 4 est à son tour dynamité alors que des détachements militaires effectuent depuis quelques jours des reconnaissances en vue de la levée des barrages routiers participant au blocus de la capitale. Le ministre de la Défense le général Mamizara annonce le recrutement et la formation accélérée de quelques 500 réservistes dans les casernes d’Antananarivo dans cet objectif, donnant jusqu’au 26 mai aux mutins à la solde des ennemis de la Nation pour rentrer dans le rang, démissionner ou demander leur retraite anticipée. Divers vols intérieurs sont interdits d’atterrissage, notamment à Mahajanga, Toliara et Taolagnaro par les autorités provinciales, alors que des responsables de commandements se réclament toujours dans un communiqué publié depuis les Faritany autonomes, de la légalité du président Ratsiraka chef suprême des Forces armées, et de la hiérarchie militaire par lui instaurée, évoquant la nécessaire refonte de l’unité nationale en vue de sauver la Patrie.

Poursuite de la session du Sénat

Le président du Sénat M. Rakotomanana évoque au Palais d’Anosikely la poursuite de la première session ordinaire de cette institution entamée à Mahajanga, à son siège de la capitale. Le Sénat est garant du fonctionnement des Provinces autonomes, et a commencé à travailler à la résolution de la crise dans le cadre du dialogue inter-provincial. Unité dans la diversité, et réconciliation nationale, face aux dérives séparatistes, suppression des entraves économiques et sociales, déblocage de la Banque Centrale et levée des barrages routiers, tels sont les leit motive du président Rakotomanana qui s’entretient avec la presse à cette occasion. L’Assemblée nationale examine pour sa part à Tsimbazaza en séance plénière l’accord de crédit de 5 millions de $ financé par la Banque mondiale pour l’Electrification rurale dans tout le pays en présence du ministre de l’Energie M. Razaka.

Conseil des ministres à Toamasina

Un Conseil des ministres se réunit à Toamasina sous la présidence de l’amiral Ratsiraka. L’état de nécessité est prorogé de quinze jours, le calendrier des examens fixé, et la situation nationale examinée, dans la recherche d’une solution consensuelle à la crise alors que la super radio-télévision numérique émettant depuis l’Est commence à diffuser des programmes dans toutes les Provinces.

Délégation parlementaire à Rome

Une délégation parlementaire conduite par le vice-président de l’Assemblée nationale M. Josvah Randriantenaina se rend à Rome, à l’invitation du parlement italien pour assister à une réunion internationale organisée par l’Italie sur le Développement de l’Afrique.

Mercredi 22 mai

Nouveau ministre de la Jeunesse et Sports

M. Ranjivason, ministre de l’Enseignement supérieur effectue à Antananarivo sa passation de service auprès de M. Ndalana René nommé par le président Ravalomanana ministre de la Jeunesse, Sports et loisirs au sein du gouvernement de M. Sylla.

Mandats d’arrêt contre des officiers

Le général Mamizara ministre de la Défense demande sur plainte gouvernementale l’arrestation immédiate de quelque 9 officiers supérieurs et subalternes dont le général Tsaranazy, ministre des TP au sein du gouvernement Andrianarivo, responsables selon lui du dynamitage des ponts sur les routes nationales du pays, pour les traduire en justice.

Polémique sur les dates d’examens

Le ministère de l’Enseignement supérieur confirme dans un communiqué l’envergure nationale et non provinciale du Baccalauréat dont la date a été reportée en août 2002 du fait des grèves dans les Faritany d’Antananarivo et Fianarantsoa, alors que l’examen est maintenu par le gouvernement Andrianarivo aux délais d’origine dans les 4 Provinces qui n’avaient pas suivi le mouvement.

Le premier ministre à Morondava

Le premier ministre M. Sylla se rend à Morondava en compagnie de plusieurs membres du gouvernement et de l’État-major de la Défense ainsi que de quelque 60 éléments des forces de l’ordre. Il rencontre les populations et évoque la levée des barrages routiers régionaux en vue d’acheminer du carburant vers la capitale via Antsirabe et de libérer l’économie et le commerce local. Il dénonce à cette occasion les menées du préfet et de certains membres des forces de l’ordre contre le gouvernement désormais légal.

Le Gal Ranjeva à l’extérieur

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva part pour la France, l’Europe et les États Unis, en mission pour le gouvernement de M. Sylla. Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivelo s’envole également pour Washington où il doit rencontrer les bailleurs de fonds institutionnels. Départ selon la presse par le même vol, de l’ambassadeur de France SEM. de Laboulaye, et du premier conseiller de l’ambassade américaine M. Carter.

Résolution du parlement européen

Une résolution du parlement européen réitère l’opportunité d’un nouveau dialogue au sommet sous l’égide de l’OUA, dans le cadre approprié de l’accord de Dakar, face à l’aggravation de la crise malgache, demandant à tous les États de ne reconnaître ni partition du pays ni un gouvernement ne respectant pas cet accord.

Entretiens à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra des responsables de partis, d’Églises et de la société civile, après le retour de la mission à Dakar de la délégation conduite par Manandafy Rakotonirina. Il rencontre également une délégation des Ecoles FJKM (Église réformée de Madagascar) venue le féliciter après son investiture et annonce à cette occasion la reconnaissance par les bailleurs de fonds de la Banque Centrale légale de Madagascar et leur disposition à financer un Plan de redressement d’urgence après une considérable réduction du taux de croissance désormais négatif dans le pays, de 6,7% en 2001 à -2 ou -3% pour 2002.

Jeudi 23

Journée mondiale du Don de sang

A l’occasion de la journée mondiale du Don de sang, le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka invite les bénévoles à renforcer les ONG axées sur ce problème pour alimenter les Hôpitaux du pays handicapés par le manque de cet élément vital. Le ministre conduit également plusieurs de ses collègues pour donner leur sang à l’Hôpital Ravoahangy. Il reçoit par ailleurs à Ambohidahy la responsable du projet de Nutrition communautaire SEECALINE Mme Ratsivalaka pour évoquer une collaboration étroite avec le ministère de la Population et les ONG sociales, axée sur la nutrition, la vaccination et la distribution de vitamines aux plus démunis, dans le cadre d’une vaste Campagne de lutte contre la pauvreté, notamment dans la capitale. Un programme financé par la Banque Mondiale et estimé à 1,3 millions de $.

Démissions à l’AKFM Fanavaozana

Plusieurs membres influents du bureau politique de l’AKFM Fanavaozana ouvertement favorables au régime du président Ravalomanana, annoncent dans un communiqué publié à Antananarivo leur démission de ce parti. Parmi eux M. Ravaloson Clément, vice-président et plusieurs députés et élus notamment de la Province centrale.

Annonce du PDS d’Antananarivo

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana réunit à Ambohidahy l’OMC/FAR Organe mixte de conception, pour évoquer les mesures à prendre contre la Station de télévision numérique illicite émettant depuis Toamasina et attribuée à l’amiral Ratsiraka, dans l’objectif de poursuites judiciaires, au vu des troubles qu’elle provoque dans tout le pays et notamment dans la capitale.

Madagascar évoqué au COMESA

Les chefs d’États africains de 20 pays membres du COMESA Marché commun de l’Afrique orientale et australe réunis en session à Addis Abeba expriment leur préoccupation au sujet de la crise malgache et lancent à la demande du ministre mauricien des Affaires étrangères M. Gayan, un appel à la communauté internationale pour rétablir d’urgence la situation humanitaire et politique qui se détériore à Madagascar représenté à ce sommet par l’ambassadeur auprès de l’OUA M. Christian Rémi Richard.

Message des évêques de France

La Conférence des évêques de France invite l’Hexagone à contribuer à la recherche d’une issue à la crise de la Grande île en collaboration avec les instances internationales concernées, dans le respect de la Nation malgache, dont les dirigeants sont conviés à trouver des solutions rapides par la négociation et la non violence. Le premier ministre M. Sylla a quant à lui envoyé selon la presse à l’ONU un Memorandum consacré à la situation générale de Madagascar, interpellant la communauté internationale sur son attentisme face à l’aggravation extrême de la dégradation politique et sociale dans le pays.

Conférence épiscopale à Antananarivo

Une Conférence épiscopale extraordinaire réunit à Antananarivo sous la direction du cardinal Mgr Razafindratandra, les évêques de Madagascar qui lancent un appel pressant à la sauvegarde de l’unité nationale par tous les moyens, notamment le dialogue et la solidarité avec les Provinces sinistrées par le cyclone Kesiny, rappelant le rôle de l‘Église auprès du peuple qui se débat dans de graves difficultés à tous les niveaux.

Les bailleurs de fonds à Toamasina

Des représentants des bailleurs de fonds conduits par le responsable du PNUD M. Guindo sont reçus à Toamasina par le gouverneur de la Province M. Lahady et le gouvernement de M. Andrianarivo. Ils évoquent la situation locale après le cyclone Kesiny et l’aide d’urgence à apporter au redressement de l’économie de pays.

Vendredi 24

Nouveau Centre SEECALINE à Antananarivo

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka inaugure en présence du maire a.i de la capitale M. Rajemison, un nouveau Centre-pilote du projet de Nutrition communautaire SEECALINE financé par la Banque Mondiale et sous l’égide de la primature, au Fokontany 3 G Hangar Antohomadinika, en collaboration avec la Croix Rouge Malgache, Médecins sans Frontières et d’autres ONG locales notamment. A titre humanitaire, quelque 100 réfugiés en ville du fait des exactions politiques dans le Nord de l’île se voient remettre divers dons en PPN Produits de première nécessité de la part de la CRM et du Faritany d’Antananarivo

Le président Ravalomanana à Tambatra 2

Ouverture à Fianarantsoa au stade d’Ampasambazaha du symposium pour le Développement économique social et culturel de la Province, dénommé Tambatra 2, en présence du PDS Pety Rakotoniaina, de plusieurs membres du gouvernement et de l’administration, des élus conduits par le président de l’Assemblée nationale M. Paraina, de l’Armée, de l’Église, et de personnalités locales de la société civile. Une manifestation prévue sur trois jours. Le président Ravalomanana, accompagné de ses conseillers spéciaux, prononce un discours axé sur le développement solidaire de la Province et de la Nation, unies dans leur diversité et indivisibles. Il évoque la sécurité rurale, le déblocage des avoirs extérieurs de Madagascar, la réhabilitation de la RN 2, l’aide d’urgence promise par les bailleurs de fonds, avec qui il est nécessaire de négocier, mettant en garde les saboteurs, après avoir reçu l’hommage des notables traditionnels qui saluent une première visite provinciale officielle du chef de l’État légalement investi. Deux stèles commémoratives, l’une pour la victoire, l’autre à la mémoire des martyrs de la lutte populaire, sont inaugurées à cette occasion Place de la Vérité dans la capitale du Betsileo.

Conseil des ministres à Toamasina

Un conseil des ministres se réunit à Toamasina sous la présidence de l’amiral Ratsiraka. Le fonctionnement du Fonds de solidarité Inter-provincial alimenté grâce à la levée de diverses taxes, notamment sur les carburants est au menu avec l’examen de la situation nationale.

Fokonolona présenté à la presse

La famille du général Ratsimandrava présente lors d’une conférence de presse à Antananarivo un ouvrage intitulé Fokonolona reproduisant les principaux discours et entretiens avec les populations de ce dernier entre 1973 et 1975, édité à Fianarantsoa, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires et du directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur M. Ramandimbilahatra qui rappelle la nouvelle Politique déjà prônée à l’époque par le général Ratsimandrava et fondée sur la Gestion de proximité basée sur les Fokonolona.

Journée nationale de la DNELP

La Direction Nationale des Ecoles Privées célèbre à Antananarivo sa journée nationale par un culte au temple FJKM d’Analakely sur le thème Communication et innovation. Quelque 600 établissements dans toute l’île sont concernés par cet organisme rattaché à l’Éducation nationale.

Don pour la prévention du SIDA

La Coopération française offre au laboratoire de l’Hôpital Befelatanana à Antananarivo un équipement moderne de dépistage du SIDA et de l’hépatite d’une valeur de 150 millions fmg. D’autres dotations sont prévues auprès des hôpitaux des Provinces.

Nouveau pont dynamité à Ankaramena

Un 8e pont à Zazafotsy Ankaramena est dynamité par des commandos non identifiés, sur l’axe Toliara-Fianarantsoa.

Vers un Dakar II

La presse annonce la confirmation auprès du président sénégalais M. Wade de MM. Ratsiraka et Ravalomanana pour une nouvelle rencontre à Dakar les 29 et 30 mai 2002 sous l’égide de l’OUA, selon un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères. Au menu, de nouvelles négociations au niveau des dirigeants malgaches en vue d’une période de transition consensuelle après concertation nationale, close par un referendum, et un Plan d’urgence financé par les bailleurs de fonds internationaux pour la reconstruction du pays. Le président Wade aurait invité à Dakar les principaux bailleurs de fonds de Madagascar ainsi que M. Jugnauth, premier ministre de Maurice, dont l’économie est fortement impliquée dans la Grande Ile, à cette occasion.

Samedi 25

Journée de l’OUA

Le ministre des Affaires étrangères a.i M. Ralison célèbre la journée de l’OUA à l’occasion du 39e anniversaire de cette organisation, à Antananarivo par une intervention axée sur la solidarité africaine et le développement économique du continent à travers l’intégration régionale.

Discussions  l’État-major

Le chef d’État Major des Forces armées le général Rajaonson, nouvellement nommé par le président Ratsiraka tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur la situation nationale caractérisée par le flou de la légalité et de la reconnaissance internationale, après l’accord de Dakar, du régime malgache, réitérant que l’Armée est au service de la République une et indivisible et non au service d’une personne. Le PDS du Faritany d’Antananarivo, le général Razakarimanana dément pour sa part que l’EMMO/FAR État-major mixte opérationnel soit l’initiateur d’une attaque infructueuse contre l’émetteur de radio télévision Canal 6 installé dans les locaux de l’État-major à Andohalo, et qui aurait provoqué des fusillades avec les vigiles de Fokontany remobilisés notamment dans la capitale au niveau du CNAS (Conseil National de Sécurité).

Plainte du président du Sénat

Le président du Sénat M. Rakotomanana dépose à Antananarivo une plainte de réserve contre les instigateurs de manœuvres en vue de provoquer une vacance à la tête de cette institution, dénonçant diffamations publiques et appels au meurtre contre sa personne de la part de certaines hautes personnalités en place.

Communiqué de la présidence à Tomasina

Un communiqué du Secrétariat général de la présidence à Toamasina, évoquant Dakar II annonce la reprise d’une concertation en vue de la réconciliation nationale et du redressement socio-économique dans un contexte démocratique, et déplore les actions menées ces derniers jours dans la capitale parles partisans de M. Ravalomanana qui risquent de briser ces efforts en vue d’un dialogue au sommet avant la fin du mois.

25e anniversaire du FISEMARE

Le 25e anniversaire du FISEMARE, Syndicat affilié au parti AKFM et dirigé par le SG M. Paul Rabemananjara, est célébré à Antananarivo en présence de responsables de la Conférence des Travailleurs Malgaches et de personnalités du monde politique et social, la situation actuelle de la classe ouvrière et la nécessité de négociations tripartites à tous les niveaux ainsi que la tenue prochaine d’un 5e Congrès national dans la capitale. Le FISEMARE compte quelque 148 sections syndicales, notamment dans la région d’Antananarivo.

Fête des mères à Ambohitsorohitra

Des épouses de responsables civils et militaires conduites par le secrétaire d’État à la Population présentent leurs vœux à Mme Lalao Ravalomanana à Ambohitsorohitra, à l’occasion de la Fête des mères, et la remercient pour son action sociale notamment en faveur des plus démunis à cette occasion.

Dimanche 26

Journée de l’Internet

L’Église catholique célèbre dans la capitale la journée 2002 de la Communication à l’Église de Faravohitra en présence des évêques d’Antananarivo Mgr Randriamanana et de Toliara, président de la Conférence épiscopale, Mgr Rabeony, ainsi que du président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona et du conseiller au ministère de la Communication M. Seva Mboiny. Internet et son impact pour l’évangélisation sont mis à l’honneur à cette occasion, ainsi que les media catholiques présents à Madagascar.

Lundi 27

Installation de M. Sylla à Mahazoarivo

Le premier ministre de l’amiral Ratsiraka M. Andrianarivo est transféré avec sa famille à son domicile d’Ivandry où il serait assigné à résidence après une attaque menée au cours de la nuit au Palais de Mahazoarivo où il résidait, par le général Sambiheviny Commandant de la Gendarmerie nationale. L’assaut ayant permis l’installation dans ses bureaux du premier ministre de M. Ravalomanana M. Sylla, avait été mené par quelque 300 éléments de l’EMO/FAR État-major mixte opérationnel appuyés par des réservistes et les vigiles de Fokontany locaux, en présence des chefs de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police. Bilan officiel des affrontements, selon M. Sylla, deux militaires tués, ayant fait l’objet de poursuites pour sabotage de ponts malgré leurs démentis publics.

Levée de barrages dans le Sud

La presse annonce la levée de certains barrages routiers entre Morondava et Miandrivazo, après une intervention des forces de l’ordre installées sur place par le premier ministre M. Sylla pour permettre notamment l’acheminement su carburant vers la capitale.

Le premier ministre devant la presse

Le premier ministre M. Sylla tient à Mahazoarivo une conférence de presse, annonçant que M. Andrianarivo, son homologue auprès de l’amiral Ratsiraka, a été raccompagné dans ses foyers avec sa famille par ses soins, après des négociations, sans évoquer une éventuelle démission ou passation de sa part.. Il remercie à cette occasion l’Armée et les populations pour leur appui à son installation au Palais de Mahazoarivo.

Rapport à l’Assemblée nationale

La délégation du président Ravalomanana conduite par Manandafy Rakotonirina à Dakar présente son Rapport devant les députés à Tsimbazaza. La réconciliation nationale, le gouvernement de transition consensuel, sous une co-présidence au sommet, et une consultation populaire sont évoqués à cette occasion, ainsi que les exigences de la communauté internationale et des bailleurs de fonds sur l’effectivité du pouvoir des dirigeants malgaches sur toute l’île, en vue du financement du plan d’urgence de reconstruction du pays.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana., axé sur les succès à Mahazoarivo et Morondava. Le prix du carburant est augmenté vu la dévaluation de fait du fmg. Le général Razafimandimby est nommé chef d’État-major de la Défense, en place du général Andrianome. Un audit financé par la Banque Mondiale sera consacré à Air Madagascar, dont la privatisation est reportée sine die. Un site Internet sera ouvert par le gouvernement notamment en matière de Communication internationale. Diverses autres nominations aux hauts emplois de l’État sont adoptées, à la Défense, à l’Intérieur et à la Police, aux Transports, à l’Aménagement du territoire et aux TP.

Etude économique du PNUD

Le PNUD représenté par M. Guindo annonce à Antananarivo après étude des conséquences de la crise actuelle, une croissance de -9,6% pour 2002, effaçant les progressions accumulées depuis I999, avec 450 milliards fmg de manque à gagner, soit le salaire des Fonctionnaires sur 4 mois, aggravant l’incidence de la pauvreté dans la pays. Un déficit qui pourrait aller jusqu’à -14% si la crise n’est pas dénouée en juin, et si la crédibilité et la stabilité politique ne sont pas rétablies.

Mardi 28

Déclaration du chef d’État major

Le général Rajaonson, chef d’État-major de Forces armées annonce dans un communiqué publié à Antananarivo qu’il va tenter une médiation en vue de la levée du barrage de Brickaville, et sa démission en cas d’échec. Il confirme la décision de l’État-major du démantèlement de l’émetteur de la Station de radio télévision Canal 6 abritée à Andohalo, pour cause de trouble public. Il présente enfin en soirée sa démission à l’amiral Ratsiraka, et sa décision d’effectuer une passation de service auprès du général Razafimandimby nouvellement promu à ce poste par le président Ravalomanana en Conseil des ministres, face aux obstacles opposés à la mission qui lui a été confiée.

Conférence de presse de M. Sylla

Le premier ministre M. Sylla tient à Mahazoarivoune conférence de presse axée sur les mesures gouvernementales prises face à la crise. Fourniture de carburant à la capitale, volet social au niveau des Entreprises franches en difficulté, changements à la tête de la Défense et sanctions envers l’administration dans les Faritany et les diplomates rebelles sont au menu, ainsi que le blocage des avoirs extérieurs et l’opportunité d’un Dakar II résolument axé sur la reconstruction économique du pays, avec en urgence la réhabilitation de la RN 2 entre Toamasina et Antananarivo grâce à l’aide des bailleurs de fonds.

L’amiral RATSIRAKA saisit l’OUA

L’amiral Ratsiraka adresse une lettre au président en exercice de l’OUA, le zambien M. Mwanawasa, lui demandant la convocation d’urgence de l’Organe central de prévention, de gestion et de règlement des conflits de cette organisation basé à Addis Abeba, en vue de la convocation d’une réunion d’urgence des chefs d’États africains sur la crise malgache, avant Dakar II, face aux menées actuelles de M. Ravalomanana amenant un climat peu propices à la négociation, comme l’arrestation du premier ministre M. Andrianarivo à Mahazoarivo, lors d’une attaque où 4 militaires auraient été abattus sans sommation, et l’interdiction par la force à la Station Canal 6 d’émettre dans la capitale.

Négociations sociales

Le ministre du Travail et des lois sociales M. Raondry réunit à Antananarivo les représentants du patronat, des syndicats et l’administrateur délégué de la CNAPS Caisse nationale de Prévoyance Sociale M. Rahaga Ramaholimihaso pour évoquer notamment la mise en place du Conseil National de l’Emploi, une instance tripartite appelée à régler l’essentiel des conflits sociaux et d’élaborer les textes nécessités par le changement.

Le PDS d’Antananarivo à Ankazobe

Le PDS du Paritany d’Antananarivo le général Razakarimanana se rend à Ankazobe où il inaugure un nouveau Centre interconnecté des Telecom réalisé grâce à TELMA, Madacom et Antaris au niveau du Fivondronana, en présence du ministre des PTT M. Razanajatovo. L’objectif est d’assurer la sécurité publique dans cette région productrice et son développement, avec la coopération du Fonds d’Intervention pour le Développement, du projet de Nutrition communautaire SEECALINE, et d’entreprises et ONG locales.

Manifestation à Ambohitsorohitra

Mme Liva Ramahazomanana organise une manifestation devant le Palais d’Ambohitsorohitra pour témoigner du mécontentement de la population envers les dirigeants malgaches et politiciens de tous bords, et réclamer une union sacrée de l’Armée et du peuple pour sauver la Patrie déchirée et détruite socialement et économiquement.

Mercredi 29

Limogeages à la Défense

6 généraux et 9 colonels en poste dans les Provinces sont limogés par le Commandant de la Gendarmerie nationale le général Sambiheviny pour insoumission et atteinte à la sûreté intérieure de l’État, après l’expiration dimanche de l’ultimatum du ministre de la Défense. Leur solde sera coupée, sous réserve de poursuites judiciaires. Leurs ordres, désormais considérés illégaux, ne doivent plus être exécutés par les gendarmes, sous peine de sanctions militaires. Un organe spécialisé sera mis en place à cet effet.

Campagne militaire imminente

Le général Mamizara, ministre de la Défense annonce à Antananarivo à l’AFP l’imminence d’une Campagne militaire en vue de la levée des barrages anti-économiques dans le pays. Une opération tous azimuts menée par des éléments de l’EMO/NAT État-major mixte opérationnel appuyés par les réservistes récemment recrutés dans la capitale et destinée à rétablir l’administration légale conduite par les présidents de Délégations spéciales dans les Faritany, avant le 26 juin, Fête nationale et Fête de l’Armée.

Communiqués du MONIMA et de l’AKFM

Le MONIMA présidé par M. Monja Roindefo et l’AKFM dirigé par M. Razakarisoa publient à Antananarivo respectivement des communiqués défendant l’unité et la solidarité nationales, déplorant la grave crise traversée par le pays, réclamant la levée de toutes les entraves à l’économie et un dialogue au sommet pour trouver une issue à l’impasse politique.

Atelier anti-corruption

Un 4e atelier en un an sur la Lutte contre la corruption au sein de la classe dirigeante est organisé au Hilton à Antananarivo pour les élèves-magistrats, promotion 2001, par l’Ecole Supérieure de la Magistrature et des Greffes, en collaboration avec Transparency International sur financement de la Fondation Friedrich ebert Une quarantaine d’étudiants dont 5 Comoriens y participent, établissant critiques et propositions, en vue de la publication d’un Mémorandum consacré à ce problème dans la pays.

Délégation présidentielle à Dakar

Une délégation du président Ravalomanana conduite par le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, et comprenant le général Ranjeva ministre des Affaires étrangères, M. Ravelojaona gouverneur de la Banque Centrale et M. Ratsirahonana conseiller spécial, se rend à Dakar à l’invitation du président sénégalais M. Wade qui poursuit ses efforts de médiation dans la crise malgache sous l’égide de l’OUA L’amiral Ratsiraka, pour sa part, délègue l’ambassadeur à Paris SEM. Raoilison, mais exige la libération du premier ministre M. Andrianarivo assigné à résidence surveillée à Antananarivo et objet de perquisitions et saisies indues, comme préalable, avant de se rendre dans la capitale du Sénégal. Le président Ravalomanana n’a pas encore précisé ses intentions mais a également adressé une lettre à l’OUA exposant la situation nationale, le premier ministre M. Andrianarivo serait en fait gardé par le gouvernement pour sa propre sécurité.

Dons du lycée Jules Ferry

Le lycée Jules Ferry de la capitale représenté par son proviseur, offre des dons en matériels et PPN Produits de première nécessité en faveur des scolaires sinistrés de Toamasina après le cyclone Kesiny, au PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana, geste de solidarité coutumier à cet établissement, et coordonné à l’initiative des élèves eux-mêmes.

Récolte dans l’Alaotra

Le ministre du Commerce M. Ralison annonce à Antananarivo diverses mesures en faveur du désenclavement de la région de l’Alaotra, grenier rizicole du pays handicapé par la crise, livraison de gas-oil pour alimenter les Centrales thermiques, levée des barrages routiers et organisation du transport des saisonniers habituels notamment issus des Faritany d’Antananarivo et Fianarantsoa, pour effectuer sur place la moisson.

Conférence du PASERP

Le PASERP, projet d’Appui à la réinsertion sociale financé par la Banque Mondiale dans le cadre de la Privatisation et géré par le gouvernement tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur les conséquences sociales de la crise économique malgache, et avance diverses propositions sur le volet social notamment au niveau des Entreprises.

Condamnation du parlement

L’Assemblée nationale réunie en session ordinaire demande le rappel du doyen du corps diplomatique, l’ambassadeur d’Algérie, après la livraison de matériels audiovisuels à Toamasina par son gouvernement, la coopération bilatérale actuelle, selon elle, ne profitant pas à la Nation. Quelque 68 députés auraient vu par ailleurs leurs indemnités suspendues pour cause d’absentéisme lors de cette première session ordinaire réunie à Tsimbazaza sous la houlette de M. Paraina rallié au régime légal du président Ravalomanana.

Accord d’application de Dakar II

La presse évoque un projet d’accord d’application proposé à Dakar II aux dirigeants malgaches et impliquant une co-présidence, et un gouvernement de consensus, le chef en étant nommé par les deux parties, ayant la responsabilité des Forces armées et de l’administration et présidant le Conseil des ministres, avec la formation d’un Comité de médiation formé de l’OUA, de l’ONU de la COI, de la Francophonie, des 4 candidats malheureux à la présidentielle et de la société civile malgache. Une Conférence internationale sur la Médiation malgache comprenant les membres du Comité et les co-présidents sera mise sur pied, après la suspension du parlement et la refonte des institutions dont la Haute Cour Constitutionnelle et le Conseil National Electoral désormais ouverts à la société civile. Enfin une Conférence de réconciliation nationale munie d’un bureau permanent sera convoquée en vue d’appliquer les réformes, et de trouver une solution durable et démocratique dans les deux mois, pour rétablir la paix civile, l’intégrité territoriale et le fonctionnement de l’économie réhabilitée par un Plan de secours d’urgence négocié avec les bailleurs de fonds.

Annonce de La Banque Mondiale

La Banque Mondiale représentée à Antananarivo par M. Ghanem publie à son tour un bilan de la crise malgache, quelque 600 millions de $ de coût direct avec une chute du PIB d’environ 10%, dégradation des créances des Banques primaires notamment immobilisées en Bons du Trésor non honorés, 150 000 emplois supprimés, régression de 50% des échanges commerciaux du fait des barrages, inflation de 50% des PPN Produits de première nécessité, destruction de l’économie rurale. La libre circulation des biens et personnes et la récupération des avoirs extérieurs bloqués à l’étranger sont les conditions de la résolution de la crise, avec mise en place d’un filet de sécurité à moyen terme par les bailleurs de fonds.

Jeudi 30

Manifestations à la Défense

Des manifestations se déroulent au ministère de la Défense à Antananarivo, certains militaires exprimant leur mécontentement vis à vis des réservistes à l’occasion d’un refus de la paie des soldes, pour cause de paiements déjà effectués par l’État-major de l’amiral Ratsiraka mais considérés par eux comme des primes, alors que ce département nomme de nouveaux chefs de corps à tous les niveaux de la hiérarchie du Commandement après la passation de service effectuée par le général Rajaonson auprès du chef d’État-major le général Razafimandimby.

Le Fonds de Solidarité Inter-provincial illégal

Le premier ministre M. Sylla conteste dans un communiqué publié à Antananarivo l’ordonnance prise le 13 mai dernier par l’amiral Ratsiraka, affectant les taxes pétrolières à un Fonds de Solidarité Inter-provincial dans le cadre de l’état de nécessité, la situation d’exception étant selon lui prescrite en l’absence de vote au parlement, et M. Ratsiraka n’étant plus président de la République en exercice depuis le 6 mai 2002.

Changements au ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et des eaux et forêts M. Randriasandratriniony présente à la presse à Antananarivo les nouvelles orientations de son département, avec création de 23 Directions régionales en place des anciennes structures provinciales de développement rural, avec coordination des projets notamment au niveau du plan d’urgence de sauvetage rizicole et d’augmentation du rendement à l’hectare, la professionnalisation des éleveurs et la gestion efficace de l’exploitation des produits forestiers. Les formations techniques en gestion des fonds alloués par le PSDR Projet de Soutien au Développement Rural de promotion rurale de proximité financé par la Banque Mondiale, destinées aux Comités de Gestion de Terroirs se constituant dans diverses régions du pays

Décisions au ministère de la Pêche

Le secrétaire d’État chargé de la Pêche et des ressources halieutiques, l’amiral Ramaroson annonce que l’objectif de son département est l’amélioration des recettes publiques ainsi que des revenus de la population vivant de la filière, avec sécurisation alimentaire et nutritionnelle. Face à certaines velléités des gouverneurs des Provinces, il réaffirme que seul le pouvoir central est habilité à délivrer des Licences de pêche, la cession des Droits d’exportation revenant à la Direction des services vétérinaires pour conformité aux normes internationales. Le projet de Surveillance des pêches sera renforcé avec implication conséquente de l’Armée nationale

Rappel du ministère de l’Éducation

Les ministères de l’Éducation de base, de l’Enseignement technique et de l’Enseignement supérieur rappellent conjointement que hors le CEPE d’envergure provinciale dont les dates peuvent être modifiées localement, les examens du BEPC et du BAC nationaux sont seuls valables, les candidats ne recevant leurs diplômes officiels, reconnus tant sur le plan national qu’international, que des autorités légales du pays.

Vendredi 31

Règlement des soldes

L’administration du ministère de la Défense accepte de régler les soldes des militaires basés dans la capitale et ayant déjà touché des primes auprès de l’État- major de l’amiral Ratsitraka, soulignant que le respect de la légalité implique de fait le devoir envers les autorités hiérarchiques en place.

Assaut a l’aéroport de Mahajanga

Des éléments armés en civil tentent à l’aéroport de Mahajanga, fermé depuis la veille à la circulation aérienne, un assaut repoussé par les Forces militaires du gouverneur de la Province. Bilan: un mort et 4 arrestations, dont un représentant de la chaîne privée RTA, du côté des assaillants qui espéraient selon la presse, l’arrivée de renforts de troupes de la capitale dans le cadre de l’Opération nationale de démantèlement des barrages routiers lancée par le ministère de la Défense.

Défilé à Toamasina

Le gouverneur du Faritany de Toamasina M. Lahady organise dans le port de l’Est un grand défilé encadré par les Zatovo, où les populations réclament la libération du premier ministre M. Andrianarivo, toujours en résidence surveillée à Antananarivo.

FIER MADA en juillet à Antananarivo

Les organisateurs de FIER MADA 2002 qui doit se tenir du 6 au 11 juillet à Antananarivo exposent à la presse le thème de la 4e édition de cette Foire internationale consacrée notamment cette année au financement du monde rural et à la promotion technique en gestion M. Jacques Ramanantsoa co-président du Comité évoque un Forum de débats dépassant les projets sectoriels avec la participation de représentants des paysans et des opérateurs de l’agroalimentaire, notamment de l’Océan Indien, et une nouveauté, des animations et concours culturels au programme.

Premier ministre a.i à Toamasina

Un conseil des ministres se réunit à Toamasina sous la présidence de l’amiral Ratsiraka. Le ministre de l’Intérieur le général Rasolondraibe est nommé premier ministre a.i, dans l’attente de la libération de M. Andrianarivo, toujours retenu à Antananarivo par le gouvernement de M. Sylla, malgré selon les media, la pression en faveur de négociations au sommet, de la communauté internationale.

 

 

 

  

   JUIN

Samedi 1er

Manifestation à Toliara

Une manifestation est organisée à Toliara à l’initiative du gouverneur de la Province M. Maharante, pour réclamer la libération du premier ministre de l’amiral Ratsiraka M. Andrianarivo Deux officiers dépêchés de la capitale et arrêtés dans la ville la semaine précédente ont été remis en liberté par les autorités locales.

Journée des Economistes

Une journée des Economistes est organisée à l’Université d’Ankatso par les étudiants de la filière à l’Etablissement d’Enseignement supérieur de Droit Économie Gestion et Sociologie EESDEGS et l’Amicale des Economistes, à l’occasion de la sortie de la promotion Vahatra, cumulée à cette occasion avec un jubilé du Pr Emilienne Raparison, admise à la retraite. Diverses conférences débats axés sur la situation nationale se déroulent en présence de nombreuses personnalités dont le recteur M. Rakotobe et le ministre du Tourisme M. Ntsay.

Conférence de M. Monja Roindefo

Le président national du MONIMA M. Monja Roindefo réunit au Hilton à Antananarivo une table ronde sur la résolution de la crise malgache, tant politique qu’économique. La levée des barrages routiers est réclamée à cette occasion et toutes violences rejetées. Un appel à la sauvegarde de l’unité nationale est lancé à travers un dialogue entre dirigeants dans l’intérêt de la Patrie.

M. Sylla à Moramanga

Le premier ministre M. Sylla se rend à Moramanga accompagné de plusieurs membres de son gouvernement, à l’occasion de la sortie de promotion de l’Ecole Nationale de la Gendarmerie, patronnée par le Commandant de ce corps, le général Sambiheviny. Il s’entretient avec les populations privées de la Station de radio-télévision nationale et annonce à cette occasion la traduction en justice du premier ministre de l’amiral Ratsiraka M. Andrianarivo et l’ouverture d’une enquête sur son implication dans les décisions du gouvernement sortant et le financement des saboteurs de l’économie nationale. Il évoque enfin des mesures prises en faveur du désenclavement de la capitale, notamment à Morondava et Manakara où des troupes auraient été dépêchées pour prendre position et acheminer le carburant livré sur place.

Réunion du FNAE au Falda

M. Randriamaholison, président du syndicat FNAE réunit au Falda à Antananarivo les représentants des fonctionnaires et surtout les employés licenciés des Zones franches qui seraient actuellement plus de 90 000 dans la capitale, pour examiner des solutions au chômage technique et une hausse du SMIG. Rendez-vous est demandé à cette occasion au Palais d’Ambohitsorohitra.

Le PDS d’Antsiranana à Sambava

Le PDS du Faritany d’Antsiranana M. Jaosoa se rend à Antalaha et Sambava où il rencontre les populations et le KMMR local, et annonce sa mission de rétablissement de la paix civile et de la légalité dans la région SAVA. Il est accompagné d’une cinquantaine de militaires et réservistes dépêchés de la capitale qui prennent position sur place. Le député local Mme Soaline serait en fuite et deux militaires du gouverneur de la Province tués. Le couvre-feu est instauré à Sambava, où sont envoyés des renforts de troupes depuis Antananarivo par le gouvernement de M. Sylla, mais également depuis la capitale du Nord contrôlée par le gouverneur de la Province M. Gara qui fait fermer l’aéroport d’Arrachart.

Journée mondiale antitabac

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l’OMS célèbre la journée mondiale antitabac, axée cette année sur le Sport et branchée sur le Mondial de Football très suivi à Madagascar.

Dimanche 2

Les Makis battus par le Zimbabwe

Les Makis de Madagascar perdent 52 à 3 lors du match contre leurs homologues du Zimbabwe, dans le cadre des éliminatoires de la CAN/Mondial 2003 de Rugby à XV, au stade de Mahamasina à Antananarivo.

Lundi 3

Santa bary dans le Marovatana

Le Santa bary fête traditionnelle des Prémices du riz se déroule à Anjanadoria dans le Fivondronanan d’Ambohidratrimo, en présence des élus locaux conduits par le président de l’Assemblée nationale M. Paraina et du ministre de la Culture Mme Rahaingosoa, qui évoque les valeurs malgaches traditionnelles à cette occasion.

Poursuite des affrontements à Sambava

Les affrontements se poursuivent à Sambava, entre militaires ralliés au président Ravalomanana et fidèles à l’amiral Ratsiraka, faisant une dizaine de morts selon la presse. Le PDS du Faritany d’Antsiranana M. Jaosoa est toujours dans la capitale du Nord où un couvre-feu a été décrété. Des renforts sont acheminés sur place par les deux camps. Le ministère de la Défense annonce par ailleurs l’envoi de troupes à Antsohihy, Morondava et Manakara, notamment pour la sécurisation des populations et l’acheminement de carburant vers la capitale.

Visite au CNAPMAD

Le ministre de l’Éducation de base M. Razafindrandriatsimaniry visite le CNAPMAD, entreprise spécialisée en fournitures scolaires à Antananarivo, chargée de l’impression des sujets d’examens, il confirme à cette occasion le calendrier national établi par son département, la logistique de distribution vers les Provinces étant assurée, assure-t-il.

Epreuves du BAE/BT en province

Les Provinces entament les épreuves du BAE/BT sous l’égide des CISCO contrôlées par le gouvernement de M. Andrianarivo, malgré la polémique avec le pouvoir central sur la validité des examens considérés par le gouvernement de M. Sylla comme essentiellement nationaux et reportés pour fait de grève dans les Provinces d’Antananarivo et Fianarantsoa. Le ministre M. Razafindrandriatsimaniry annonce qu’il considère les épreuves se déroulant aujourd’hui comme des examens blancs.

Réunion de l’OUA à Addis abeba

Le SG de l’OUA M. Essi réunit à Addis Abeba les ambassadeurs des États concernés par la résolution de la crise malgache, dans le cadre de l’Organe central de prévention et de gestion des conflits et confirme pour sa part à cette occasion son appel à la recherche d’un consensus entre les protagonistes malgaches.

Atelier sur l’Enseignement supérieur

Un atelier sur le projet Vohitry ny tanora organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur conduit par M. Ranjivason réunit à Antananarivo des enseignants de toute l’île pour étudier une réorientation de la Recherche et de la Formation notamment au niveau du transfert de technologie, en collaboration avec les départements de la Recherche scientifique, de la Jeunesse et sports et des ministères économiques. Une synergie à instaurer pour un développement rapide entre chercheurs et acteurs de la production.

Vente aux enchères à Toamasina

La Direction nationale des Douanes condamne depuis Antananarivo les ventes aux enchères publiques effectuées par les Recettes des Douanes à Toamasina, car non précédées d’annonces officielles légales, et ce malgré la situation exceptionnelle empêchant l’enlèvement des marchandises dans le port de l’Est par les acquéreurs.

Cérémonie au Palais d’Anosy

Le ministre du Commerce M. Ralison assiste à la cérémonie de prestation de serment au Palais de Justice d’Anosy à Antananarivo d’une vingtaine de Commissaires au Commerce, en présence des hauts magistrats et représentants du ministère de la Justice.

Conseil des ministres à Toamasina

Un conseil des ministres se réunit à Toamasina sous la présidence de l’amiral Ratsiraka. Le prix des carburants est augmenté, et une taxe pétrolière pour les Provinces autonomes prélevée. Une mesure prise par ordonnance et déclarée anticonstitutionnelle par la Haute Cour Constitutionnelle. Les Sociétés pétrolières contestent cette surtaxe estimée à 100 milliards fmg par mois et non obligatoirement destinée au Trésor public et les Transporteurs urbains du port de l’Est déclenchent une grève pour protester contre cette hausse des carburants.

Mardi 4

Sit-in de l’association Avana

L’association Avana de résidents français notamment originaires de Madagascar manifeste devant l’ambassade de France à Antananarivo, pour réclamer la reconnaissance par le gouvernement français du régime légal du président Ravalomanana et sa condamnation des exactions contre le peuple malgache commises par l’amiral Ratsiraka.

Arrivée de carburant dans la capitale

Le ministre de l’énergie M. Razaka réceptionne 32 camions citernes, contenant quelque 200 000 litres de carburant en provenance de Morondava, commandés par l’État et livrés à Ankorondrano. Ils sont destinés essentiellement à l’administration et à l’Armée ainsi qu’à l’Office Malgache des Hydrocarbures et seront remis prioritairement à la JIRAMA et aux Hôpitaux au niveau du stock stratégique.

Fête de l’Internet

Présentation au CITE Centre d’Information Technique et Economique à Antananarivo de la Fête de l’Internet 2002 organisée sous l’égide de l’Association des Etudiants en Informatique et Statistiques appliquées de l’Université d’Ankatso présidée par M. Rasambinarivo Haja. Conférences-débats, jeux et concours ainsi que des Formations gratuites seront au menu en partenariat avec divers organismes culturels et les cybercafés de la capitale, durant cette manifestation courant sur 3 jours.

Foire à Soavinandriana

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana inaugure en présence du ministre de l’agriculture la Foire Fahamarinana de Soavinandriana dans l’Itasy, région agricole hautement productrice, mais en proie à de nombreux litiges fonciers.

Levée d’immunité parlementaire

L’Assemblée nationale réunie en session à Tsimbazaza vote la levée de l’immunité parlementaire de 3 députés dont le président sortant M. Andrianarisoa, au motif de divers détournements de fonds, trafics, et enfin exactions contre les populations, justifiant des poursuites judiciaires. Les députés AREMA d’Antsirabe et de Sambava sont concernés par cette mesure, adoptée par une cinquantaine de parlementaires présents.

Réunion à Libreville

Le SG de l’OUA M. Essi et les présidents sénégalais M. Wade et gabonais M. Bongo, se réunissent à Libreville en présence du ministre français des Affaires étrangères M. de Villepin, pour évoquer la crise malgache, ses retombées économiques et humanitaires, tenter de désamorcer une escalade du conflit dans la Grande Ile et trouver une solution politique dans le cadre de la médiation africaine. Les présidents Wade et Bongo exhortent MM. Ratsiraka et Ravalomanana à entamer des négociations à Dakar dès le 8 juin, à 15 heures, dans l’attente d’un sommet des chefs d’État de l’OUA annoncé par la presse pour les 8 et 9 juillet 2002 à Durban en Afrique du Sud, où serait évoquée la crise malgache. M. de Villepin annonce par ailleurs à cette occasion la disposition de l’Hexagone à accorder aide pleine et entière à la reconstruction de l’économie malgache dès le règlement politique consommé.

Mercredi 5

De nouveaux ponts dynamités à Mampikony

Un 9e et un 10e ponts sont dynamités à Antanandava, entre Mahajanga et Mampikony et entre Mampikony et port Bergé sur la RN 6 dans le Nord interdisant la circulation sur cet axe, notamment aux troupes dépêchées depuis la capitale par le gouvernement de M. Sylla.

Requête auprès des USA

La presse évoque une requête auprès des USA du vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, en vue du déblocage des avoirs extérieurs de Madagascar, notamment retenus dans des Banques américaines et non encore parvenus à la Banque Centrale.

Arrestation du maire de Mahajanga

Le maire de Mahajanga M. Claude Pagès aurait été arrêté par le gouverneur de la Province M. Razafindehibe, une mesure dénoncée depuis la capitale par le PDS du Faritany M. Tsiranana, qui prône la négociation dans le cadre de son installation officielle par le gouvernement de M. Sylla. M. Pagès aurait démissionné, l’intérim étant assuré par M. Soja Florent président du Conseil municipal, qui décrète un blocus portuaire dans la ville, en vue de contenir une éventuelle offensive armée du gouvernement depuis la capitale.

Journée de l’Environnement

Le ministère des Transports conduit par M. Rakotovazaha célèbre la journée mondiale de l‘Environnement par diverses manifestations organisées à Antananarivo, dont un spectacle de Hira gasy à Antaninarenina, une exposition à l’espace Rarihasina, des conférencesdébats de l’ANGAP Association Nationale de Gestion des Aires protégées, projections de films, assainissement du lac Anosy et la pose d’une plaque commémorative au Parc zoologique et botanique de Tsimbazaza. De nombreux ministres assistent à ces manifestations conjuguées dans le cadre de l’Année internationale de l’écotourisme et de la montagne 2002.

Déclaration de M. Andrianarivo

Le premier ministre M. Sylla publie à Antananarivo, pour couper court à toute polémique stérile et inutile sur la famille de M. Andrianarivo, chef du gouvernement sortant, une lettre signée par ce dernier le 27 mai dernier, après son interpellation à Mahazoarivo, attestant que sa femme et ses enfants ont exprimé leur désir de résider en sa compagnie avec son accord, et saluant l’atmosphère cordiale de son accueil au Camp Ratsimandrava ce jour là.

Opération brioches 30e édition

La 30e édition de l’Opération Brioches, traditionnelle manifestation annuelle en faveur des handicapés mentaux organisée sous l’égide des Orchidées Blanches présidées par Mme Ramaroson, est lancée à Antananarivo, dans le cadre du 30e anniversaire de l’Association des Amis et parents des enfants handicapés mentaux de Madagascar, en coopération avec le Lion’s Club de la capitale.

Formation à la TVM

Un atelier de Formation destiné aux employés de la TVM est ouvert à Antananarivo grâce à la collaboration de la Fondation Friedrich ebert. La redétermination de la place occupée par la chaîne nationale face à la concurrence des stations privées, son rôle et son utilité publique et sociale, sa gestion autonome, seront au menu ainsi que l’éthique professionnelle.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Un décret assigne à résidence fixe à Ivandry le premier ministre sortant M. Andrianarivo durant l’enquête en cours menée par la Police administrative. A son sujet. Les ambassadeurs à Paris, New York; Genève et Addis Abeba sont limogés, et des promotions accordées à des généraux de brigade et de division. De nombreuses nominations aux hauts emplois de l’État sont adoptées au titre des ministères de la Défense et de la Sécurité publique, ainsi que d’autres départements techniques. Au titre de la présidence, le porteparole est M. Ramandimbilahatra le SG M. Rodolphe Rakotoarisoa, le DG de la DGIDIE Direction des Investigations Economiques M. Jocelyn Andriamiharinosy, le grand chancelier de l’Ordre national M. Etienne Ralitera.

Jeudi 6

Conférence du SG de la Justice

Le SG du ministère de la Justice M. Andriamahefarivo tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur les mesures judiciaires prises à titre préventif, sur plaintes du CNAS Conseil National de Sécurité représenté à cette occasion, dans le cadre de l’État de droit pour sévir contre le terrorisme, le sabotage, les exactions et trafics en tous genres, les atteintes à l’ordre et à la sécurité publique, opérés par des militaires rebelles, civils ou élus indignes. Les textes sanctionnant tous ces délits sont évoqués jusqu’à la peine capitale, ainsi que le cas du premier ministre sortant M. Andrianarivo pour lequel l’enquête en cours se poursuit

Conseil de gouvernement à Mahazoarivo

Un Conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Sylla. La taxe sur les produits pétroliers pour les Provinces autonomes créée par ordonnance par l’amiral Ratsiraka est déclarée nulle et sans effet, les distributeurs agréés du secteur sont dissuadés de s’en acquitter. Les personnes recelant des biens vendus aux enchères illégalement par les Douanes de Toamasina seront poursuivies en Justice. Enfin, toutes les sanctions administratives prises à l’encontre des grévistes du 13 mai sont abrogées.

Suspension de la TPPA

Les gouverneurs des Provinces, faces à divers troubles sociaux, annoncent la suspension de la taxe sur les produits pétroliers pour les Provinces autonomes décrétée en conseil des ministres à Toamasina, notamment après avoir reçu des délégations de Transporteurs locaux en grève contre la hausse des carburants. Des négociations sont en cours. A Mahajanga et Toliara, la libération de diverses personnes objets d’arrestations est annoncée par les autorités provinciales.

Vendredi 7

Passations de service à la BANI

Le président Ravalomanana, chef suprême des Forces armées accompagné du premier ministre M. Sylla et du ministre de la Défense le général Mamizara, du président de la Haute Cour Constitutionnelle et des 4 chefs d’Églises du FFKM, préside à la Base aéronavale d’ Ivato les passations de services au niveau de l’État-major général entre les généraux Rajaonson et Razafimandimby pour l’Armée, et les généraux Rabotoarison et Sambiheviny pour la Gendarmerie, ainsi que les remises de fanions au niveau des différents postes de commandement de la hiérarchie militaire. Un défilé clôture la cérémonie en l’absence remarquée du corps diplomatique, hors l’attaché militaire de l’ambassade américaine. Le chef de l’État salue à cette occasion l’unité de l’Armée retrouvée, dévouée au peuple pour la défense de la Patrie indivisible, ordre est donné de lever tous les barrages et la communauté internationale encore réticente envers son régime est prévenue qu’il n’y aura pas de retour en arrière, à quelque niveau que se déroulent d’éventuelles négociations. La souveraineté nationale n’est pas négociable, et les Malgaches affirmeront leur existence et leur spécificité avec l’appui des Forces armées.

Le chef du gouvernement devant l’Assemblée

Le premier ministre M. Sylla, à la tête de son gouvernement, présente au Palais de Tsimbazaza aux députés réunis en session ordinaire, son Programme, déjà développé le 26 mars dernier devant les parlementaires et désormais légal. Il est axé sur le peuple liberté de circulation des personnes et biens, aide aux sinistrés et nécessiteuxsur le secteur privé création d’un Fonds foncier, micro-crédit pour les PMI/PME, appui à l’artisanat, allégement fiscal pour les entrepriseset enfin sur la gestion budgétaire austérité, transparence, rétablissement de la confiance des bailleurs de fonds, paiement des arriérés extérieurs et intérieurs, dépolitisation de l’administration. La loi de Finances 2002 révisée, n’a subi que quelques amendements mineurs, la gestion de l’État sera suivie de près au niveau de divers organes techniques à mettre en place prochainement. Enfin, 3 députés élus à BefandrianaNord, AmboasarySud et Bealanana, nommés ministres, sont remplacés à l’Assemblée nationale après arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle.

Inauguration de MADA Bourse

MADA-Bourse, premier marché privé de titres malgaches, est inauguré à la Chambre de Commerce d’Antananarivo sous le haut patronage du vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, après une série de simulations organisées à l’initiative d’Etudiants en économie de l’ISCAM.

Communiqué des États Unis

Le Département d’État américaine publie un communiqué souhaitant la poursuite des négociations entre dirigeants malgaches sous l’égide de l’OUA et dénonçant sévèrement les barrages antiéconomiques et les velléités de sécession de certains gouverneurs de Provinces. La presse annonce par ailleurs l’envoi par la France à Madagascar de deux avions dans le cadre d’une éventuelle nouvelle rencontre à Dakar de MM. Ratsiraka et Ravalomanana

Appui aux media

Le projet d’Appui aux Media financé par la Coopération française et dirigé par Mme Odile Raharijaona remet divers Certificats après un atelier de Formation de journalistes organisé à Tsiroanomandidy, dans le cadre de la promotion des media locaux et régionaux dans toute l’île.

Le PDS de Toliara s’installe à Morondava

Le PDS du Faritany de Toliara M. Raveloson, interdit de séjour par décret provincial du gouverneur M. Maharante, s’installe à Morondava, où le gouvernement de M. Sylla a dépêché un détachement militaire, pour rétablir la légalité de l’administration territoriale.

Parution de la revue du CAMM

Le premier numéro de la revue du Centre d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar paraît à Antananarivo, présentant le CAMM et diverses analyses juridiques, touchant au droit des Affaires et au développement du Droit positif malgache.

Samedi 8

Vers un Dakar II

Le président Ravalomanana part pour Dakar, avec tous les honneurs d’un chef de État, à l’invitation du président sénégalais M. Wade, pour une nouvelle rencontre avec l’amiral Ratsiraka, président sortant, sous l’égide de l’OUA, médiateur soutenu par la communauté internationale, pour trouver une issue à la crise politique malgache. Il est accompagné du ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva et du vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, ainsi que de deux conseillers; MM. marson et Manandafy Rakotonirina. L’amiral Ratsiraka part également pour Dakar, accompagné d’une délégation de représentants des Provinces conduite par le président du Sénat M. Rakotomanana., de l’ambassadeur à Paris SEM. Raoilison, et des conseillers Mme Ravololomanana et M. Andrianoelison.

Rencontre Ratsiraka Ravalomanana

A Dakar, 5 chefs d’État africains MM. Wade, Bongo, Gbagbo, Compaore et Sassou Ngesso sous la conduite du SG de l’OUA M. Essi, épaulé par le représentant de l’ONU M. Fall, tentent une nouvelle médiation pour résoudre la crise malgache. Les deux protagonistes invités, MM. Ratsiraka et Ravalomanana sont présents dans la capitale sénégalaise et débutent des négociations séparées avec les facilitateurs, prêts à établir un Plan de travail à partir des accords déjà conclus le 18 avril dernier à Dakar et non appliqués, basés sur une solution institutionnelle et un consensus mutuel..

Communiqué de la France

Le porte-parole du Quai d’Orsay M. Rivasseau préconise la retenue à Madagascar, réaffirmant l’appui de la France à la médiation africaine. Une cargaison de médicaments sera prochainement acheminée vers Antananarivo, au titre de la coopération humanitaire.

Affrontements en Province

La presse évoque des affrontements entre forces armées dépêchées par le gouvernement central et fidèles aux gouverneurs des Provinces, autour du barrage de Brickaville et entre Sambava et Vohemar. Un 11e pont est dynamité entre Sakaraha et Mangoroka sur la route menant à Toliara.

Dimanche 9

Echec de Dakar II

Une rencontre se déroule à Dakar entre MM. Ratsiraka et Ravalomanana,en présence des 5 chefs d’États facilitateurs conduits par le président sénégalais M. Wade. Aucun accord ne peut être signé entre les deux protagonistes de la crise malgache, M. Ratsiraka demandant le suivi de l’accord de Dakar I impliquant une transition consensuelle et un processus électoral, M. Ravalomanana se jugeant élu au 1er tour de la Présidentielle demandant simplement le départ de l’amiral. Des réunions techniques se poursuivent par ailleurs dans la capitale sénégalaise entre délégations des deux camps et les bailleurs de fonds internationaux, notamment français et américains respectivement représentés par M. Gros du Quai d’Orsay et M. Moretti du Département d’État américain. Des négociations suspendues selon ces derniers, à un accord politique.

Plan africain de sortie de crise

Au vu de l’échec de Dakar II les chefs d’États africains proposent un Plan de résolution de la crise malgache basé sur Dakar I et prévoyant des élections législatives anticipées avant mai 2003, assorties d’un éventuel référendum d’arbitrage, après une Transition gérée par un premier ministre nommé par M. Ravalomanana, les départements de souveraineté étant partagés avec l’amiral Ratsiraka, Le plan préconise enfin la levée des barrages antiéconomiques, le démantèlement des milices, la cessation des exactions et emprisonnements politiques, et le déblocage des avoirs extérieurs de Madagascar et sera soumis à l’Organe central de Prévention et Gestion des conflits de l’OUA qui devrait se réunir d’urgence. L’amiral Ratsiraka déplore dans un communiqué le refus du président Ravalomanana d’accepter la mise en place d’un gouvernement de réconciliation nationale dans la perspective d’une consultation populaire. Le conseiller de M. Ravalomanana M. marson, pour sa part, affirme que le Plan africain sera examiné et une réponse donnée sous quinzaine.

Réunions politiques à Antananarivo

Les Associations et partis politiques CSDDM, PFM, Fihaonana, CDE, UNDD, AVAMAMI et MONIMA se réunissent dans la discrétion à Antananarivo pour tenter de négocier au niveau de la classe politique une entente entre les 18 tribus de la Grande Ile pour un consensus basé sur l’unité nationale et la solidarité pour le développement. Le parti TEZA de M. Ramandimbilahatra et le Rassemblement des Citoyens conduit par M. Léon Andriamasy tiennent de leur côté une réunion dans la capitale, axée sur la mise en place d’un Programme notamment social et culturel de proximité basé sur le Fokonolona et les principes érigés par le général Ratsimandrava, grâce à la coopération de la Fondation Friedrich ebert.

Le cardinal Mgr Razafindratandra à Rome

Le cardinal Mgr Razafindratandra se rend au Vatican à Rome dans le cadre de la procédure en cours de sanctification de Victoire Rasoamanarivo, et des martyrs, les RP Rafiringa et Berthieu par le Pape Jean Paul II.

Lundi 10

Mois de la Langue malgache

Coup d’envoi à Antananarivo du mois de la Langue malgache organisé sous l’égide de l’association littéraire Havatsa-UPEM. Diverses manifestations sont programmées, conférences débats, contacts au niveau des Ecoles, exposition à l’espace Rarihasina sous le patronage de l’Académie malgache représentée à cette occasion par Mme Ratsimandrava, directeur du Centre de Langues et Civilisations., et en présence du ministre de la Culture Mme Rahaigosoa. Des Dictionnaires bilingues et une Encyclopédie sont notamment présentés au grand public.

Journée mondiale de l’Artisanat

La journée mondiale de l’Artisanat est célébrée à Antananarivo par une table ronde organisée au CENAM aux 67 Ha, en présence du directeur de ce secteur au ministère de l’Industrie M. Rabenefitra Henri, et ouverte à toutes les filières nécessitant une réorganisation face à la crise économique et notamment touristique. L’artisanat représente actuellement 12% du PIB national et entretient quelque 1 500 000 actifs dans toute l’île. Le ministre de l’Industrie M. Rajaon évoque un Plan de relance du secteur pour la récupération des marchés perdus et un défi face à la mondialisation grâce à plusieurs Projets financés par les bailleurs de fonds et axés sur la formation et la professionnalisation au niveau des PMI/PME. Un site web est enfin inauguré à la société Integranet avec la coopération de l’Association des Artisans d’Antananarivo et de la Chambre des Métiers.

Epreuves du CEPE en Province

Le CEPE se déroule dans 4 Faritany sous l’égide du gouvernement de l’amiral Ratsiraka, sauf dans quelques Fivondronana où le pouvoir central contrôle les CISCO et fait saisir les sujets d’examen avec l’aide des forces de l’ordre. Le ministre de l’Éducation de base M. Razafindrandriatsimaniry réitère que seuls les épreuves organisées depuis sont département ont un caractère officiel et légal au niveau du calendrier national.

Réunion des parlementaires AREMA

Le député AREMA Pierre Raharijaona appelle à Antananarivo les députés modérés de son parti à rejoindre l’Assemblée nationale, après l’échec de Dakar II, pour une concertation en vue de rétablir l’unité nationale sur la base d’un consensus politique au Palais de Tsimbazaza La presse évoque par ailleurs la création d’une Plate-forme de soutien à la défense des intérêts des travailleurs, critique envers le régime du président Ravalomanana, au niveau du Syndicat FNAE dirigé par M. Randriamaholison, qui recrute notamment chez les Fonctionnaires et dans les Zones franches..

La communauté Karana reçue par M. Ralison

Le ministre du Commerce M. Ralison invite à la Chambre de Commerce d’Antananarivo une vingtaine de représentants de la communauté indopakistanaise, acteur économique prégnant dans la Grande Ile, et évoque une collaboration dans le cadre d’un partenariat intelligent après des années de capitalisme sauvage, impliquant le respect de l’administration. Les autres communautés notamment chinoise, africaine, les industriels étrangers doivent également rencontrer le ministre, les problèmes de la fiscalité et d’une distribution normalisée des PPN Produits de première nécessité sont notamment soulignés à cette occasion.

Tirs à Sambava

La presse annonce des tirs en provenance de bâtiments au large de Sambava pour neutraliser l’aéroport de cette villa stratégique du Nord-Ouest ravitaillée en renforts militaires depuis la capitale, ainsi que des offensives des Forces armées vers Antsiranana, où le gouverneur de la Province M. Gara réquisitionnerait des navires marchands à des fins militaires et vers Mahajanga où des affrontements auraient eu lieu sur les barrages de la Betsiboka. Avancées militaires gouvernementales également par Ihosy vers Toliara, où le gouverneur de la Province M. Maharante aurait rendu inutilisables les aéroports dans la capitale du Menabe et à Taolagnaro.

Mardi 11

Retour de Dakar

Le résident Ratsiraka regagne Toamasina de retour de Dakar. Il déclare à son arrivée se considérer toujours comme le chef de l’État et attendre les décisions de l’Organe central sur la Prévention et la gestion des conflits de l’OUA qui doit se réunir dans les dix jours à Addis Abeba pour statuer sur le Plan de sortie de crise africain à Madagascar Il a proposé pour sa part un plan présenté par sa délégation et comprenant l’organisation d’un referendum constitutionnel élaboré par les deux parties, et évoque une contre-offensive militaire en cas d’attaques de l’autre camp.. Le président Ravalomanana pour sa part débarque à Ivato à Antananarivo, accueilli par un important dispositif de militants du KMMR Comité de soutien à sa Campagne venus saluer la victoire de la confiance mutuelle entre le peuple et son chef d’État qui n’a pas failli face aux pressions internationales sur le respect de la démocratie malgache.

Conférence de presse a Ivato

Le président Ravalomanana évoque lors d’une conférence de presse à Ivato ses entretiens avec le président Wade à Dakar, il étudiera le Plan africain de sortie de crise malgache et devrait fournir à l’OUA prochainement des propositions concrètes, l’unité et la souveraineté nationales n’étant pas négociables. Sans dévoiler le contenu de ses entretiens avec l’amiral Ratsiraka, il justifie les opérations militaires de levée des barrages provinciaux et de rétablissement de la légalité sur le territoire national,, tout en préconisant la négociation, évoquant le barrage à l’étranger que représente le gel des avoirs extérieurs par les bailleurs de fonds, ces derniers étant remerciés pour leur médiation mais jugés victimes de désinformation. Il rappelle enfin au niveau du pays, sa décision de mettre en place rapidement la Haute Cour de Justice pour responsabiliser et inculper les dirigeants du régime de l’amiral Ratsiraka impliqués dans des exactions, sabotages ou détournements de fonds publics.

Réactions africaine et française

Le porte-parole du Quai d’Orsay M. Rivasseau annonce dans un communiqué que la France suit de près la situation à Madagascar, soutenant les efforts de médiation de l’OUA au même titre que tous les pays occidentaux, dans l’attente d’une évolution permettant la reconnaissance internationale du régime malgache. Les présidents africains facilitateurs pour leur part s’estiment satisfaits de Dakar II qui ouvre la porte à une négociation politique entre les dirigeants et à une transition vers un processus électoral démocratique à terme dans l’île.

Création d’un nouveau parti

Le général Philippe Ramakavelo, Saint Cyrien retraité et homme de lettres reconnu annonce la création d’un nouveau parti qu’il préside, Antoko Miombona Ezaka AME (Avenir meilleur ensemble), une 149e formation politique déclarée au ministère de l’Intérieur à Madagascar., résolument engagée aux côtés du régime du président Ravalomanana issu du choix populaire. Plusieurs dirigeants démissionnaires de l’AKFM Fanavaozana dont M. Clément Ravaloson, désormais viceprésident et 3 députés de ce parti y sont inscrits. Cette formation devrait jouer le rôle de contre-pouvoir, et non d’opposition, selon M. Ramakavelo qui récuse toute velléité de troisième voie.

Le TIM devient un parti

Le président national de l’Association Tiako i Madagascar, M. Raharinaivo Andrianantoandro, président du Conseil municipal de la capitale, annonce à Antananarivo la constitution du TIM en parti politique, et la réorganisation de ses structures locales, régionales et nationale sur la base d’élections démocratiques du Fokontany au Faritany, incluant les élus à tous les niveaux, dans le cadre de la facilitation de ses relations avec les autres entités politiques du pays, réaffirmant son soutien indéfectible au président Ravalomanana

Comité interministériel sur la crise sociale

La presse annonce la mise sur pied par le premier ministre M. Sylla sous couvert du ministre du Travail et des lois sociales M. Raondry, d’un Comité interministériel, pour examiner les solutions à apporter à la crise sociale, au niveau des entreprises. Un Plan d’urgence doit être proposé pour la résorption du chômage en dangereuse progression notamment dans la capitale.

Journée mondiale des Sages femmes

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka célèbre à Antananarivo par diverses actions sociales la journée internationale des Sages femmes, en collaboration avec l’OMS. Quelque 3 800 membres de l’Ordre opèrent au niveau de l’État dans toute l’île, aidées par des éléments privés. Le problème des régions enclavées et éloignées est notamment mis en exergue à cette occasion.

Mercredi 12

Journée contre le Travail des enfants

La journée mondiale contre le Travail des enfants est célébrée à Antananarivo, sous l’égide de l’OIT par une manifestation artistique au Centre culturel Albert Camus. Un enfant sur trois est considéré dans l’île comme travailleur, les programmes d’action sectoriels mis en place (carrières de pierres, domesticité, exploitation sexuelle…) dans le cadre du Programme international pour l’Abolition du travail des enfants (IPEC) présent à Madagascar depuis 1998, sont évoqués par le ministre du Travail et des lois sociales M. raondry, ainsi que la signature par Madagascar de divers textes internationaux défendant les droits des Enfants.

Le MFM en conférence

Manandafy Rakotonirina, leader du MFM et conseiller du président Ravalomanana donne à l’Université d’Ankatso à Antananarivo une conférence axée sur les Mouvements populaires malgaches notamment vis à vis le la France coloniale et néocoloniale auxquels il a largement participé durant de nombreuses années. Il évoque la difficile reconnaissance du régime du président Ravalomanana par la communauté internationale, affirmant qu’elle tient à la neutralisation des gouverneurs des Provinces, et à l’option pour une Conférence nationale de réconciliation dans le cadre d’un règlement politique de la crise, refusant un 2ème tour déguisé du scrutin présidentiel du 16 décembre 2001.

L’armée vers la reconquête des Provinces

La presse annonce dans le cadre de l’offensive générale lancée par l’État-major de l’Armée pour la reconquête des Provinces, la levée par les troupes régulières dépêchées depuis la capitale et appuyée par des réservistes, du barrage de la Betsiboka, permettant l’avancée des blindés sur la RN 4 vers Mahajanga, alors que le gouverneur de la Province M. Razafindehibe, pacifiste, annonce sa démission. Des affrontements se poursuivent dans le Nord, à Nosy Be, Sambava et Ambanja avec les troupes fidèles à l’amiral Ratsiraka. Des avancées nationales ont enfin lieu sur la RN 7 vers Toliara où des barrages sont levés, avec envoi de nombreux renforts légalistes vers Fianarantsoa.

Annulation de Dette

L’Association CADM/France, Comité pour l’Annulation totale de la dette du Tiers Monde représentée par son porte-parole M. Damien Millet, annonce à l’Agence PANA que Madagascar fait partie de 9 pays choisis pour bénéficier d’une nouvelle initiative française CDD (Contrat Désendettement Développement) d’apurement de la dette des États africains, dans le cadre du financement sur 3 ans d’un programme de Projets nationaux piloté par un Comité d’orientation et de suivi composé notamment de l’ambassadeur de France local et du gouvernement de l’État bénéficiaire.

Conseils à Ambohitsorohitra et Mahazoarivo

Un Conseil des ministres présidé par M. Ravalomanana à Ambohitsorohitra et un conseil de gouvernement présidé par M. Sylla à Mahazoarivo se déroulent, axés sur l’examen de la situation nationale. De nouvelles nominations sont opérées à la Pêche, à la Justice, à l’Intérieur, préfets et sous-préfets, de nouveaux ambassadeurs limogés, à Rome SEM. Ruphin et à Maurice, SEM. Tsilanizara. Des Instituts universitaires régionaux sont créés, pour rapprocher la Recherche sectorielle et appliquée des populations et divers changements apportés aux organigrammes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Jeunesse et sports.

Jeudi 13

Des parlementaires non reçus à Rome

La presse annonce que le gouvernement italien a refusé l’accès à une conférence sur le Partenariat et la coopération africains à Rome à deux délégations de l’Assemblée nationale malgache, l’une comprenant le président M. Andrianarisoa et l’ambassadeur en Italie SEM. Ruphin, émissaires de l’amiral Ratsiraka, l’autre conduite par le viceprésident M. Josvah Andriamanantena, déléguée par le président M. Paraina rallié au régime du président Ravalomanana. Cette dernière a effectué des visites de contact au Portugal, en Belgique et en France.

Rapport du ministre des Finances

Le vice-premier ministre chargé de Finances M. Rajaonarivony reçoit à Antananarivo les secteurs clés de l’économie et évoque sa mission à Washington auprès du département d’État et des bailleurs de fonds internationaux dans le cadre du déblocage des avoirs extérieurs. Il expose par ailleurs aux fonctionnaires les difficultés d’importation d’intrants du fait des barrages qui handicapent largement le secteur privé ne pouvant honorer ses obligations fiscales, cellesci au niveau des grandes Entreprises représentant quelque 36% des recettes globales de l’État. Une période difficile est à attendre au niveau des Finances publiques annoncetil, notamment au titre des Bons du Trésor dont l’échéance n’est pas honorée du fait du gel des devises, dans l’attente de la médiation incontournable de l’OUA. Le statut général des Fonctionnaires non encore adopté au Sénat, doit être réétudié de concert et remanié conclutil.

Confirmation de l’ambassade suisse

Le chargé d’Affaires de l’ambassade de Suisse confirme devant la presse le soutien de son gouvernement au régime du président Ravalomanana., issu du choix populaire. Il évoque également l’affaire Arnold Walters coopérant assassiné à Antananarivo, non encore élucidée à ce jour, ainsi que les problèmes de corruption locale.

Deux députés remplacés

Les PDS des Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina et d’Antsiranana M. Jaosoa sont remplacés à l’Assemblée nationale par de nouveaux députés, élus respectivement à Ikalamavony et Sambava, selon un arrêt publié par la Haute Cour Constitutionnelle à Antananarivo.

Le ministre du Travail en Zone franche

Le ministre du Travail et des lois sociales M. Raondry rencontre à Antananarivo lors d’une visite d’Entreprise franche fonctionnant toujours grâce à un système de fret aérien, une délégation d’opérateurs en Zone franche conduite par le président du Groupement patronal GEFP M. de Foucault, qui réitère sa confiance en un redémarrage prochain de l’activité économique du pays, et évoque un partenariat avec l’administration notamment en cette période difficile pour l’économie.

L’amiral Ratsiraka part pour la France

L’amiral Ratsiraka part pour Paris depuis Toamasina, avec l’avion affrété par la France dans le cadre de la médiation de Dakar pour son retour, accompagné d’une de ses filles et de quelques proches collaborateurs. Ce voyage, expliquetil au départ, entre dans le cadre de la poursuite de ses efforts pour trouver une solution à la crise malgache, notamment au niveau du sommet de l’Organe central de Prévention et gestion des conflits de l OUA comprenant 17 États, qui doit se réunir le 21 juin à Addis Abeba, dans le cadre du suivi de Dakar II. La presse évoque une fuite devant l’avancée des troupes régulières vers Toamasina, récusée par l’amiral qui évoque la maturité du peuple malgache en son absence. La classe politique pour sa part commente ce départ en évoquant le retour à la paix sociale et la nécessaire réconciliation du pays à travers l’organisation d’une Concertation nationale proposée par le président Ravalomanana à son retour de Dakar, mais également la nécessité de poursuites judiciaires contre le chef de l’État sortant.

Le WWF appuie la gestion de proximité des forêts

Ouverture à Antananarivo sous l’égide du WWF en alliance avec la Banque Mondiale pour les Projets malgaches, d’un séminaire axé sur la Certification des forêts avec les techniciens des départements concernés, dont l’agriculture et l’élevage notamment dans le cadre de la lutte contre les feux de brousse. Une formation appuyée sur le projet Gelose de Gestion localisée et contractualisée sous la forme de Groupements formels mis en place au niveau des populations impliquées dans un processus participatif durable, selon le ministre des Transports M. Rakotovazaha présent à cette occasion.

Air Austral réduit ses vols

La Compagnie aérienne Air Austral annonce la suspension de certains vols à destination de Madagascar. Pour cause d’insécurité de l’avitaillement local notamment, jusqu’au rétablissement de la situation. Les vols à destination des Provinces sont totalement supprimés face aux risques encourus dans le cadre de l’offensive militaire du gouvernement de M. Sylla vers les Faritany.

Vendredi 14

Discours du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana prononce depuis Ambohitsorohitra sur les ondes de la RTM un discours à la Nation, lançant un appel pressant notamment au sein de son camp, à la retenue en vue de la réconciliation nationale dans l’unité retrouvée et la souveraineté, rappelant que Madagascar est un État de droit. Il faut travailler ensemble à la reconstruction et au développement rapide du pays après la levée des barrages effectuée par l’Armée sans effusion de sang conclutil.

Conquête pacifique de Mahajanga et Toliara

L’Armée régulière entre pacifiquement à Mahajanga et Toliara, les gouverneurs de Province ayant déserté les lieux, après avoir annoncé leur effacement et leur volonté de préserver l’unité nationale. A Antsiranana, une manifestation est prévue dans le cadre de la réconciliation nationale. Les éléments de l’Armée restés sous la direction des gouverneurs confirment pour leur part un retour aux casernes.

Journée de l’Enfant africain

A l’occasion de la journée de l’Enfant africain, l’épouse du président Ravalomanana se rend aux Orchidées Blanches à Antananarivo, accueillie par Mme Ramaroson qui dirige le Centre en charge d’enfants handicapés mentaux, et dans divers Centres sociaux de la capitale, sous la conduite du secrétaire d’État à la Condition féminine et à l’enfance, Mme Rahelivololona, pour témoigner son appui à la réinsertion des enfants handicapés mentaux et déshérités du pays.

Point de presse de M. Zwedkow

M. Zwedkow opérateur minier bulgare,, tient une conférence de presse à Antananarivo, axée sur la défense de son activité locale contre les accusations de certains petits opérateurs et les diffamations diffusées par voie de presse et par certains élus envers ses relations qualifiées de parfaitement correctes avec le régime actuel. Il dénonce par ailleurs la corruption ambiante dans le secteur jusqu’à aujourd’hui, et cela depuis la 2e et la 3e Républiques.

Sortie de promotions techniques

Sortie officielle de quelque 60 élèves de deux promotions du COPEMA en électronique et mécanique-auto à Antananarivo sous l’égide du ministère de l’Enseignement technique. Présent à Ambatondrazaka, Taolagnaro, Toamasina et Fenerive Est, le COPEMA a fait sortir 2000 élèves après 10 mois d’enseignement et stage depuis sa création en 1991 et placé désormais sous le patronage de l’Office National d’Enseignement technique professionnel et privé.

Journées Internet

Les journées Internet sont lancées et accueillent des milliers de scolaires grâce à une présentation au CITE Centre d’Information Technique et Economique et dans de nombreux autres sites gratuits dans la capitale, sous l’égide de l’Association des Etudiants en Informatique et Statistique appliquée de l’Université d’Ankatso, prouvant l’engouement des jeunes générations pour les NTIC à Madagascar.

Le président Ravalomana à Mananjary

Le président Ravalomanana se rend à Mananjary et réitère son appel aux éléments rebelles de l’Armée à regagner les casernes après la levée pacifique des barrages, en compagnie du chef de l’État-major de la Défense le général Razafimandimby, de plusieurs membres du gouvernement et du PDS du Faritany Pety Rakotoniaina. Il prône l’unité nationale, la paix sociale et le développement rapide, rappelant à la communauté internationale après avoir remercié la médiation africaine, que la souveraineté n’est pas négociable, mais évoquant la possibilité d’élections législatives démocratiques à moyen terme dans le pays, engageant les populations à voter cette fois ensemble pour la vérité et la sainteté, slogans de son régime.

Coopération militaire francomalgache

Cérémonie d’adieux au capitaine de frégate Thierry Francis au terme de sa mission auprès de l’Armée à Antananarivo au titre de la coopération francomalgache en matière de défense, en présence du contre amiral Ratsimisetra, chef d’État-major de l’Aéronavale. La position phare de Madagascar dans l’Océan Indien est évoquée à cette occasion par le militaire français.

Communiqué du Quai d’Orsay

Le porte-parole du Quai d’Orsay M. Rivasseau évoque une visite privée de l’amiral Ratsiraka à Paris, en route pour l’Afrique dans le cadre de la médiation de l’OUA sur la crise malgache, confirmant qu’une décision africaine est urgente pour une solution pacifique et politique, pour permettre de mobiliser rapidement l’aide internationale dont Madagascar a besoin. L’amiral Ratsiraka, interviewé sur la chaîne TF 1 évoque notamment à nouveau sa récusation du décompte des voix effectué par la Haute Cour Constitutionnelle ayant mené à la proclamation de élection de M. Ravalomanana au 1er tour du scrutin présidentiel, et son prochain retour dans la Grande Ile.

Samedi 15 juin

Attentats à Antananarivo

Deus grenades sont lancées à Antananarivo respectivement aux domiciles de M. Ramandimbilahatra, président du parti TEZA et porte-parole de la présidence, et du député AVI Mme Rabary Mathilde, responsable du dépôt d’un dossier contre l’amiral Ratsiraka auprès du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU au nom de l’association SOS victimes du non Droit Une enquête est diligentée par les forces de l’ordre

La diaspora manifeste

Quelque 500 membres de la diaspora malgache manifestent à Paris devant l’ambassade de Madagascar pour exiger le départ de l’ambassadeur SEM. Raolison limogé par le président Ravalomanana, et saluer le départ de la Grande Ile de l’amiral Ratsiraka. Des manifestations semblables se déroulent à Montréal, à Genève et à la Réunion, en faveur de la reconnaissance internationale du nouveau régime malgache,

Violences et pillages à Mahajanga

Alors que le PDS du Faritany M. Tsiranana est attendu après l’entrée de l’Armée régulière sans violence en ville, des scènes de vengeances et de pillages on lieu à Mahajanga notamment contre la communauté Karana soupçonnée d’avoir financé l’ancien régime, des affrontement se déroulant entre les tenants du KMMR Comité de soutien à M. Ravalomanana local et les miliciens restés fidèles à l’amiral Ratsiraka. Bilan, deux morts, plusieurs blessés, des arrestations et une vingtaine de magasins incendiés. Des renforts sont dépêchés sur place depuis la capitale. A Nosy Be, la tension reste grande alors que les corps de 5 militaires légalistes tués sont découverts dans cette île touristique de la Province du Nord dont le gouverneur M. Gara est toujours en place.

Concours de kabary du FIMPIMA

L’association culturelle FIMPIMA présidée par M. Ranaivo Raholdina, organise à la Tranompokonolona d’Analakely à Antananarivo un grand concours de kabary discours malgaches réservé cette fois aux dames, en présence du ministre de la Culture Mme Rahaingosoa, une manifestation qui rencontre un grand succès populaire dans le cadre du mois de la Langue malgache.

Parlement des Enfants

Un Forum des Enfants demande à Antananarivo l’officialisation du parlement des Enfants et l’application de la Charte des Droits de l’Enfance, à l’initiative de représentants à la session extraordinaire de l’ONU consacrée aux enfants à New York, en présence de quelque 120 jeunes de toute l’île, avec qui sont évoqués les textes relatifs aux droits des Enfants, sous l’égide du secrétaire d’État à la Condition féminine et à l’enfance Mme Rahelivololona, dans le cadre de la célébration de la journée de l’Enfant africain. L’épouse du chef de l’État Mme Lalao Ravalomanana est présente à cette occasion.

Quality award pour le CNMDDH

Le Comité international de sélection de la Business Initiative Direction attribue à l’occasion du 16e Congrès international Quality Summit-New York 2002 le prix Quality Summit Award à l’excellence et au prestige de l’entreprise dans la catégorie or, au CNMDDH, Comité National Malgache pour les Droits de l’Homme. La cérémonie se déroulera à New York le 14 juillet prochain.

Echec des Makis à Windhoek

Les Makis de Madagascar sont écrasés 112 à 0 par leurs homologues namibiens à Windhoek dans le cadre du 3ème tour des éliminatoires de la 1ère CAN/Coupe du Monde 2003 en Australie, de Rugby à XV.

Dimanche 16

Dissolution du gouvernement

Le gouvernement est dissous par un décret pris par le président Ravalomanana, qui renomme immédiatement M. Sylla au poste de premier ministre, le chargeant de former rapidement un nouveau gouvernement dans l’intérêt supérieur de la Nation, et devant les impératifs dictés par la réconciliation nationale.

Le chef de l’État répond au président Wade

Le chef de l’État envoie un message au président sénégalais M. Wade affirmant que dans le cadre du plan proposé pare la médiation de Dakar, il est prêt à organiser des élections législatives anticipées, précédées de la mise en place d’un gouvernement de réconciliation nationale assortie de la possibilité évoquée d’une formule d’amnistie pour l’amiral Ratsiraka et sa famille, selon les voeux de la communauté internationale,, le développement rapide du pays dans la paix civile étant le premier objectif de son régime. Le président Ravalomanana demande à M. Wade de transmettre sa décision au Comité des médiateurs de l’OUA qui doit se réunir le 21 juin à Addis Abeba sur la crise à Madagascar.

Entrée du PDS à Mahajanga

Le PDS du Faritany de Mahajanga M. Tsiranana gagne ses bureaux au siège de la Province dans la Cité des fleurs, sous les ovations de la population et en présence des ministres de l’Intérieur M. Rambeloalison et de la Défense, le général Mamizara, d’élus et de plusieurs membres du gouvernement, ainsi que du maire M. Pagès qui confirme à cette occasion sa récente démission. Des manifestations se déroulent par ailleurs à Moramanga, en faveur de l’installation du PDS du Faritany de Toamasina M. Sikonina, alors que le premier ministre a.i de l’amiral Ratsiraka le général Rasolondraibe et le maire du port de l’Est M. Roland Ratsiraka prônent la négociation pour rétablir la paix sociale avant l’investissement pacifique par l’Armée régulière de la capitale Betsimisaraka. Le Pr Ratsivalaka lance pour sa part un SOS en faveur de quelque 150 réfugiés merina de Toamasina à Antananarivo, pour la plupart démunis de tout actuellement.

Don français pour les fleurs coupées

L’ambassade de France, sur son Fonds Social de Développement finance pour 160 millions fmg la filière fleurs coupées dans le cadre du Plan Communal de Développement de la Commune d’Ankadinandriana qui alimente les marchés de la capitale, selon le maire M. Andrianarivelo, qui évoque cet artisanat florissant et la participation de tous les Fokontany locaux. Le Projet a couru sur 18 mois avec deux programmes concernant la Formation horticole et la professionnalisation des agriculteurs, appuyés par la Coopération française,.au niveau des collectivités décentralisées.

Lundi 17

Journée mondiale contre la Désertification

La 8e journée mondiale sur la Lutte contre la désertification est célébrée à Antananarivo, sous l’égide du ministre des Transports M. Rakotovazaha, qui annonce que la superficie des forêts ne représente plus que 15% de celle de l’île, au vu des feux de brousse, des cultures sur brûlis et de la menace acridienne, l’érosion est violente, la perturbation du régime hydrologique importante. Le Plan national d’action a été validé à Toliara en novembre 2001 et de nombreux Programmes sectoriels ont été mis sur pied par son département.

Le BEPC dans les Provinces

Les épreuves du BEPC/ Entrée en classe de 2ème débutent dans les Provinces, malgré les ordres du gouvernement central qui en a reporté les dates du fait des grèves, notamment à Toamasina et Antsiranana et dans de nombreuses CISCO éloignées des centres où l’Armée a rétabli la légalité nationale.

Le PDS de Toliara officiellement installé

Installation officielle à Toliara de M. Raveloson, PDS de la Province, en présence du président Ravalomanana, des ministres de la Défense le général Mamizara et de l’Intérieur M. Rambeloalison, de membres du gouvernement et d’élus locaux, dont Mme Raveloson mère du PDS et membre de longue date de l’AREMA ainsi que du maire de la ville M. Rodogone Bihary, sous les acclamations enthousiastes des populations. Le chef de l’État confirme son intention de maintenir l’autonomie des Provinces et la décentralisation effective, prônant le développement rapide dans la solidarité nationale et la réconciliation, lançant enfin, après l’annonce de législatives anticipées, un appel aux bailleurs de fonds à participer d’urgence à la reconstruction du pays. Le PDS M. Raveloson pour sa part invite les militaires et miliciens non encore ralliés, à rejoindre le camp de la légalité, pour favoriser ensemble le progrès régional.

Enquête parlementaire

L’Assemblée nationale adopte au Palais à Tsimbazaza la constitution d’une enquête parlementaire sur les biens des dirigeants du gouvernement et des grandes Sociétés d’État un projet déposé depuis l’an dernier et qui n’avait jusqu’à ce jour pas encore abouti.

Soutiens politiques

Divers partis, comme l’AME du général Ramakavelo, le PRM de M. Ralison Roger, le PFM de M. Lecacheur, annoncent leur soutien au président Ravalomanana, et leur disposition à cautionner un gouvernement de réconciliation nationale respectant le choix du peuple sous l’égide de M. Sylla. Ils contestent par ailleurs toute formule d’amnistie pour l’amiral Ratsiraka et ses proches, une mesure proposée par le chef de l’État au niveau des négociations avec la communauté internationale.

Mardi 18

Manifestation des Zones franches

Les employés licenciés ou en chômage technique des Zones franches de la capitale annoncent leur intention d’organiser une manifestation devant la primature à Mahazoarivo, pour faire entendre leurs revendications. Selon le Syndicat FNAE et les Centrales locales, quelque 150 000 employés seraient à la rue actuellement, sans préavis ni indemnités, sans aucun revenu, après la fermeture de la plupart des Entreprises franches des environs d’Antananarivo du fait des grèves et du blocus routier depuis les ports principaux du pays. Le ministère de la FOP organise quant à lui des rencontres tripartites notamment sur les lieux de travail à propos de la crise sociale et aurait permis des reprises du travail et des règlements partiels de salaires dans une vingtaine d’unités du Secteur franc.

Gouvernement d’ouverture

Le premier ministre M. Sylla annonce, en présence du président Ravalomanana à Ambohitsorohitra la composition de son 3ème gouvernement plutôt d’ouverture notamment vers les Provinces, malgré l’absence de membres- clés de l’opposition selon la presse, et non trop conforme aux critères de réconciliation nationale selon l’amiral Ratsiraka s’exprimant depuis Paris, dans la perspective des élections législatives anticipées promises par le chef de l’État, et de la médiation africaine à Dakar de la communauté internationale pour un règlement pacifique de la crise à Madagascar. 32 ministres et secrétaires d’État contre 31 précédemment, 5 sortants pour 6 entrants dont le général Rabotoarison, démissionnaire et rallié, commis à l’Environnement et 2 techniciens plus ou moins proches de l’ancien régime, se réunissent immédiatement en Conseil sous la présidence de M. Ravalomanana, en présence de la presse à laquelle ce dernier lance un appel à la coopération dans le cadre de la bonne gouvernance, de la transparence et de l’État de droit qu’il recommande pour sa part au nouveau gouvernement.

Des dirigeants AREMA s’expriment

Des responsables du collège national de l’AREMA publient à Antananarivo un communiqué saluant les efforts de la communauté internationale pour conserver l’unité du pays et assurer l’effectivité des institutions étatiques, appelant au Fihavanana (convivialité) notamment les forces de l’ordre et la Magistrature en tant qu’expressions de la souveraineté nationale, pour instaurer la paix, la stabilité et la transparence, invitant enfin le secrétaire national du parti à poursuivre ses efforts pour maintenir un Dialogue entre les deux partenaires des évènements en cours et à s’impliquer directement dans le processus de règlement politique, pour la relance économique.

Le président Wade à Washington

Le président sénégalais Wade, lors d’une rencontre avec son homologue américain Bush à Washington, se voit féliciter pour ses efforts de médiation pour le règlement de la crise malgache, et prédit une normalisation de la situation, dont les conditions devraient être finalisées par l’OUA à Addis Abeba dans les prochains jours. Le sort des avoirs extérieurs malgaches aurait été évoqué à cette occasion.

Mercredi 19

Des mercenaires à Madagascar

La presse évoque l’interception à Dar-es-Salam par l’Aviation Civile de Madagascar d’un avion transportant quelque 12 passagers douteux, dont un mercenaire présumé, connu des milieux africains, qui auraient été recrutés depuis Paris par l’amiral Ratsiraka, pour joindre Madagascar, mais n’aurait pas obtenu l’autorisation d’atterrir à Ivato. Le ministre des Transports M. Rakotovazaha annonce qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre l’ancien DG de l’ACM. L’Armée pour sa part, assure ne pas craindre un éventuel baroud d’honneur de l’opposition dans les deux Provinces encore rebelles à la légalité républicaine dans le Nord et l’Est du pays. Le porte-parole à la présidence M. Ramandimbilahatra évoque sur les ondes de la RTM un communiqué du ministère des Affaires étrangères remerciant les autorités tanzaniennes et les pays amis pour leur coopération, dénonçant toute manoeuvre de déstabilisation d’où qu’elle vienne alors que le chef de l’État s’attelle avec le peuple et l’Armée à ramener la paix et la réconciliation nationale dans le pays. Les mercenaires identifiés seront poursuivis et l’ONU et les États éventuellement impliqués saisis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme en Afrique conclutil. La France enfin annonce qu’informée, elle a pris toutes les mesures nécessaires en coopération avec les pays concernés pour interrompre le vol, qui est retourné à Paris, d’où l’amiral Ratsiraka évoque l’embauche d’agents de sécurité et de formateurs, par la voix de l’ambassadeur en France SEM. Raoilison.

Installation du PDS de Mahajanga

Installation officielle du PDS du Faritany de Mahajanga M. Tsiranana dans la Cité des fleurs, en présence du chef de l’État et d’une importante délégation gouvernementale, des élus locaux et du maire M. Pagès, qui réintègre ses fonctions à cette occasion; Le président Ravalomanana évoque le développement rapide de la Province, riche en produits agricoles et halieutiques, et les prochaines législatives dont le ministre de l’Intérieur a débuté l’organisation matérielle. Il réitère que personne ne peut se placer au dessus de la Justice, et recommande aux dirigeants et élus la plus grande transparence avec la presse. Certains miliciens locaux auraient été arrêtés, traduits en Justice dans la capitale, et l’un d’entre eux serait incarcéré à Tsiafahy.

Ampy Portos détenu à Mayotte

Le sénateur Ampy portos, proche de l’amiral Ratsiraka fuit Nosy Be pour gagner Mayotte, où les autorités françaises le placent en garde à vue pour piraterie d’un catamaran emprunté à un opérateur réunionnais, alors que les milices fidèles au président sortant continuent de harceler dans la Province du Nord les détachements de l’Armée dépêchés par le gouvernement depuis la capitale.

Dons d’urgence du PAM

Le Programme Alimentaire Mondial depuis Genève, annonce l’octroi d’une aide alimentaire d’urgence destinée à quelque 35 000 enfants dénutris du fait de la crise politique et sociale à Madagascar dans les grands centres urbains. Un programme similaire est en cours, en partenariat avec le projet de <Birtition communautaire SEECALINE, CARE International, Catholic Relief Services et la Banque Mondiale dans les zones rurales

Aide humanitaire de la France

La France annonce l’envoi au titre de l’aide humanitaire d’urgence de quelque 10 T de médicaments en kit attribués à 28 Centres de Santé de Base et divers Centres Hospitaliers Universitaires dans l’ensemble de l’île, et qui seront distribués sous l’égide de l’ambassade d’Antananarivo à destination de plus de 10 000 personnes sur 3 mois.

Point de presse de la Banque Mondiale

Le directeur régional de la Banque Mondiale à Antananarivo M. Ghanem tient une conférence de presse où il souligne l’urgence d’un dégel des avoirs extérieurs de Madagascar, pour motifs humanitaires, sociaux et économiques, évoquant les retombées catastrophiques de la crise politique sur le développement général du pays. Le représentant de l’institution financière internationale annonce effectuer une médiation en vue du déblocage des devises entreposées dans les Banques américaines notamment pour la relance de l’économie au niveau des secteurs clés, l’achat de médicaments, de carburant, et …le paiement des arriérés.

Jeudi 20

Réquisitoire de la présidence

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra dresse lors d’un point de presse à Ambohitsorohitra, un implacable réquisitoire contre l’amiral Ratsiraka, évoquant les exactions criminelles de ce dernier, du blocus désastre humanitaired’Antananarivo aux sabotages de ponts, jusqu’à l’affaire des mercenaires, excluant toute éventualité de négociation désormais avec lui. Affirmant que le président Ravalomanana a réalisé toutes les conditions de Dakar, y compris le point essentiel, un gouvernement de réconciliation nationale, il lance à la communauté internationale un appel urgent en vue de la condamnation de l’amiral, et de sa traduction en Justice auprès du Tribunal Pénal International en attendant la Cour internationale prévue au 1er juillet, et d’une reconnaissance mondiale du régime légitime et légal assortie du déblocage des avoirs extérieurs malgaches détenus aux États Unis. Un mandat d’arrêt sera lancé contre l’amiral Ratsiraka en cas de retour dans le pays.

Communiqué de la primature

Un communiqué signé du premier ministre M. Sylla annonce la tenue à Antananarivo d’une importante réunion des responsables des forces de l’ordre et de la sécurité publique, pour les inviter à renforcer la surveillance de tout le territoire et notamment de la capitale, et engager les populations à la vigilance mais à la sérénité à la veille de la célébration de la Fête de l’Indépendance.

Lever de drapeau à la Culture

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure une cérémonie inédite devant le bâtiment abritant ses Bureaux, ainsi que ceux du département de la Communication et l’Inspection d’État à Antananarivo, un lever de drapeau à l’occasion de la célébration du 42e anniversaire de l’Indépendance, en présence des responsables et employés au grand complet.

Attentats et dynamitages

La presse annonce le dynamitage d’un pylône électrique entre la centrale d’Andekaleka et Antananarivo ayant privé dans la nuit de courant une partie de la capitale, et l’attaque à la grenade du hangar de l’Entreprise TIKO Sa à Ivato abritant l’avion et les hélicoptères de la Société ainsi que contre le domicile du général Rakotosoa, chef d’État-major adjoint de l’amiral Ratsiraka à Soanierana.

Fuite vers la Réunion

La presse évoque la fuite en bateau depuis Toamasina vers la Réunion de deux proches de l’amiral Ratsiraka,, le général Tsaranazy, ministre des TP, objet d’un mandat d’arrêt du gouvernement central, et M. Horace Constant, ministre à la Privatisation, tous deux membres du gouvernement de M. Andrianarivo.

Forum politique à Antananarivo

Rencontre informelle au Panorama à Antananarivo en présence de l’intelligentsia, des opérateurs économiques, des cadres des principaux parti politiques, AREMA, AKFM Fanavaozana, Fihaonana, Leader Fanilo, AFFA/UNDD, GRAD Iloafo, RPSD, MONIMA, CNEF, MFM, AVI ainsi que le TIM, et divers responsables d’associations, dans le cadre de la résolution de la crise politique malgache. Des propositions devraient être présentées, dans l’esprit de la médiation entreprise il y a quelques temps par les 4 candidats malheureux à la Présidentielle de décembre 2001. Absence remarquée du FFKM (Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar) à cette occasion.

Affrontements dans le Nord

Le gouverneur d’Antsiranana M. Gara décrète un couvre-feu dans la capitale du Nord et organise diverses manifestations d’unité nationale, réquisitionnant plusieurs navires marchands pour défendre la Province contre l’avancée de l’Armée régulière dépêchée depuis Antananarivo vers Antsiranana. L’Armée régulière prend pour sa part pied à Nosy Be dans l’attente de renforts de l’État- major général de la Défense.

Vendredi 21

Sommet de l’OUA à Addis Abeba

L’Organe central chargé de la Prévention et gestion des conflits de l’OUA tient à Addis Abeba un sommet de la dernière chance consacré à la crise malgache, dans le cadre du suivi de la médiation africaine de Dakar. L’amiral Ratsiraka est présent à cette occasion, arrivé depuis Paris, accompagné d’une délégation composée du président du Sénat, M. Rakotomanana et des ambassadeurs SEMM. Raolison à Paris et Christian Rémi Richard à Addis Abeba. Le président Ravalomanana renonce à s’y rendre, et y dépêche une délégation conduite par le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, et comprenant le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva et 3 membres du gouvernement, ainsi que les conseillers MM. Ratsirahonana et Manandafy Rakotonirina. Le chef d’État de Zambie M. Mwanawasa, président en exercice de l’OUA, une dizaine de chefs d’États et de gouvernements et de ministres des Affaires étrangères des 17 pays membres de l’Organe de l’OUA sont présents et publient un communiqué final en dix points, annonçant notamment que l’élection présidentielle du 16 décembre 2001 n’a pas abouti à la formation d’un gouvernement légalement et constitutionnellement établi et renvoyant MM. Ratsiraka et Ravalomanana à une nouvelle élection sous contrôle international, après une période de transition consensuelle pour un règlement politique de la crise, dans l’esprit de Dakar I. Le siège de Madagascar restera donc vacant lors du prochain sommet constitutif de l’Union Africaine prévu à Durban en juillet 2002.

Communiqué de la présidence

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra annonce dans un communiqué publié depuis Ambohitsorohitra que 3 hélicoptères transportant quelque 36 mercenaires sont partis d’Afrique du Sud à destination de Sainte Marie en vue d’assassiner le président Ravalomanana, dans le cadre d’une opération Toro diligentée auprès d’un chef d’État africain par un conseiller militaire de l’amiral Ratsiraka. Des mercenaires ukrainiens et français auraient par ailleurs été interceptés à l’étranger avant leur départ pour Madagascar. Le général Ramahatra Victor, mis en cause par la presse, publie pour sa part un démenti formel sur toute implication dans cette affaire, se positionnant comme officier légaliste au sein de l’Armée malgache, l’Afrique du Sud pour sa part dément tout mouvement aérien suspect depuis son territoire.

Avertissement du PDS d’Antananarivo

Le PDS adjoint du Faritany d’Antananarivo publie un communiqué invitant les Délégués d’arrondissements et les vigiles de Fokontany de la capitale à remettre en vigueur les barrages avec contrôles d’identité face à la menace d’opérations menées par des mercenaires à la solde de l’amiral Ratsiraka.

Nouveau président de l’AREMA à Antananarivo

Le député d’Antananarivo Atsimondrano M. Raharijaona annonce à la presse son élection à la présidence de l’AREMA du Faritany d’Antananarivo par les militants de quelque 19 Firaisana, en l’absence de tout membre du collège national ou du comité directeur du parti, et affirme vouloir travailler à la réconciliation nationale, et même éventuellement au sein du gouvernement, condamnant toute opération terroriste d’où qu’elle vienne.

Le ministre de l’Energie devant la presse

Le ministre de l’Energie M. Razaka tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur l’approvisionnement en carburant notamment dans la capitale, évoquant quelque 15 millions de litres d’essence et de gas-oil actuellement en cours de livraison depuis les Seychelles vers Mahajanga et Mombasa vers Toliara, et qui devraient parvenir à Antananarivo avant la célébration de la Fête de l’Indépendance.

La privatisation de TELMA contestée

Le ministre des PTT M. Razafinjatovo annonce lors d’une réunion avec les employés de son département à Antananarivo que la privatisation de TELMA est à reprendre totalement, au vu de zones d’ombre ayant émaillé les procédures menées par l’ancien régime et provoqué la grogne du personnel notamment au sujet de la reprise d’un réseau de téléphonie mobile à Madagascar pour lequel l’adjudicataire, Distacom, s’était désisté, étant déjà impliqué dans le réseau Madacom existant.

Dons au PAIGEP

Un lot de matériels informatiques est offert à Antananarivo au ministre de la FOP M. Razafindralambo, au titre du projet d’Appui à la Gestion du Personnel de l’État, pour un montant de plus de 200 millions fmg, sur financement de la Banque Mondiale.

Grande Foire à Mahitsy

Le nouveau marché de Mahitsy réhabilité grâce à un financement du Fonds d’Intervention pour le Développement de quelque 315 millions fmg est inauguré lors de l’ouverture d’une grande Foire régionale dans cette Communecarrefour de la région du Marovatana, en présence du PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana et du ministre du Commerce M. Ralison, qui engage à cette occasion les opérateurs locaux à respecter la vérité des prix en cette période de crise économique et sociale aigue.

Samedi 22

Retour d’Addis Abeba

L’amiral Ratsiraka regagne en soirée son fief de Tomasina depuis Addis Abeba, nonobstant la menace du gouvernement de M. Sylla de le poursuivre en Justice comme criminel s’il revient à Madagascar. Il déclare accepter la décision des chefs d’États africains au sommet de l’Organe central de l’OUA, et se considère toujours comme le seul président en exercice de son pays dans l’attente d’une investiture légale de son successeur auto-proclamé, se disant confiant en une résolution nationale de la crise par la négociation. Le porte-parole du président Ravalomanana, M. Ramandimbilahatra, publie après le retour de la délégation conduite par M. Rajaonarivony d’Addis Abeba, un communiqué témoignant la déception de son camp après la décision injustifiée de l’OUA déni à la souveraineté nationale, réaffirmant la victoire au 1er tour du scrutin présidentiel proclamée par la Haute Cour Constitutionnelle et soulignant que la situation dans le pays n’en est en rien changée et que l’Armée poursuit ses Opérations de reprise en main de la situation dans les Provinces dans le cadre de la légalité républicaine.. Il appelle le peuple à la solidarité et à la vigilance face aux menées des mercenaires stipendiés par l’opposition et demande à la France notamment, de préciser sa position officielle envers Madagascar. Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva pour sa part, émet enfin des réserves sur les compétences de l’Organe central de l’OUA à traiter d’une crise interne centrée sur l’alternance démocratique dans le pays, et affirme que plusieurs points du communiqué final de l’OUA ne peuvent être acceptés.

Centenaire du Collège Ratsimamanga

Célébration à Itaosy Antananarivo, du centenaire du Collège anglican Albert Rakoto Ratsimamanga en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka représentant le chef du gouvernement. Cet établissement, réhabilité à cette occasion a sorti plus de 8000 diplômés et n’a cessé d’affirmer sa présence durant toutes ces années depuis sa création sous l’égide des missionnaires anglais.

Arrestations à Mahajanga

La presse annonce l’arrestation à Mahajanga de deux proches de l’amiral Ratsiraka, l’ancien ministre des Sports M. Ndrianasolo et le gouverneur de la Province M. Razafindehibe. Le sénateur M. portos est pour sa part condamné en justice à Mayotte à 8 mois de prison ferme pour menaces de mort, violences, détention d’armes et entrée illégale sur le territoire français où il espérait bénéficier de l’asile politique, étant menacé de mort dans son pays selon son avocat. Le conseiller spécial de l’amiral Ratsiraka le général Ramahatra serait pour sa part enquêté par la DGIDIE Direction des Investigations économiques à Antananarivo.

Le CRN présenté à la presse

Le Comité de Réconciliation nationale mis en place à l’issue du Forum politique du Panorama est présenté à la presse à Antananarivo. Il est dirigé par MM. Zafy, Razanamasy, Rakotovahiny, Andriamanjato, les 4 candidats malheureux de la Présidentielle représentés par M. Rajakoba, tous anciens chefs d’État, de gouvernement, de l’Assemblée nationale ou du Sénat, et est composé de cadres politiques, d’opérateurs économiques et de notables sensibles aux valeurs républicaines, à la tolérance et à la concorde nationale. Le CRN appelle à un cessez le feu immédiat, à la levée des barrages, condamne les sabotages, exactions et arrestations arbitraires et appelle à la réconciliation nationale dans l’intérêt supérieur de la Nation. Il réfute toute idée de troisième voie par ailleurs dénoncée par le parti présidentiel Tiako i Madagasikara, et s’engage à participer aux préparatifs de la Conférence nationale préconisée par le président Ravalomanana, espèrant l’appui de la communauté internationale dans ses initiatives de résolution de la crise. Le MFM de Manandafy Rakotonirina pour sa part confirme sa présence au Forum mais se désolidarise officiellement de cette initiative, de même que le général Rakotoarijaona. MM. Rabetsitonta du GRAD Iloafo et Ratsirahonana de l’AVI, conseillers spéciaux du président Ravalomanana, protestent contre l’ingérence inadmissible de l’OUA dans la souveraineté nationale, se déclarent enfin en faveur de la réconciliation, excluant cependant toute négociation avec les terroristes, et souhaitant une participation plus large de la société civile et des Églises représentées par le FFKM (Conseil oecuménique des Églises chrétiennes de Madagascar) au sein du CRN.

Condamnations de l’amiral Ratsiraka

Après la publication des résolutions de l’OUA, plusieurs partis, notamment le GRAD Iloafo de M. Rabetsitonta,, l’AME du général Ramakavelo, le nouveau parti présidentiel TIM de M. Raharinaivo, condamnent respectivement dans des communiqués publiés à Antananarivo l’amiral Ratsiraka pour ses violences, sabotages et exactions contre le peuple malgache, dénonçant le recrutement de mercenaires et demandant sa traduction en Justice pour terrorisme, haute trahison, ou crimes contre l’humanité, aucune négociation souhaitée ou non par la communauté internationale n’étant envisageable dans ces conditions.

Ralissy à l’0rdre National

M. Andrianarijaona Joseph, dit Ralissy journaliste et éditorialiste vedette est promu après 45 ans de service dans divers media de la capitale, officier de l’Ordre national par le grand chancelier M. Ralitera, en présence du ministre de la Communication M. Rakotoarivelo, au siège du journal Tribune auquel il a collaboré depuis une dizaine d’années, jusqu’à sa retraite.

Dimanche 23

Fête de l’Indépendance

Un grand Gala évangélique est organisé Place du 13 mai à Antananarivo, sous l’égide des chefs d’Églises du FFKM Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar pour bénir la Nation, dans le cadre de la célébration du 42e anniversaire de l’Indépendance. Des cultes ont été tenus dans la capitale par toutes les Églises représentées au sein de l’île, et des manifestations culturelles émailleront dans les quartiers cette célébration.

Lundi 24

Promotion d’Enseignants.

Sortie officielle d’une nouvelle promotion de quelque 69 chargés d’enseignement et une dizaine de conseillers pédagogiques, à l’INFP de Mahamasina à Antananarivo, en présence du ministre de l’Éducation de base M. Razafindrandriatsimaniry, et du chef CISCO de la Province centrale.

Arrivée de carburant dans la capitale

Le ministre de l’Energie M. Razaka annonce lors d’une conférence de presse au ministère des Affaires étrangères à Antananarivo l’arrivée imminente après la levée des barrages de Mahajanga et Toliara, de carburant qui sera notamment distribué sur contingentement, dans les stations de la capitale, entre le 25 juin et le 1er juillet. Une cargaison déjà raffinée de quelque 12 800 T est en effet en instance de débarquement aux ports de Toliara et Mahajanga, achetée sur devises de l’État grâce à l’aide des sociétés distributrices auprès de pétroliers off shore pour 3,5 millions de $ et qui sera vendue sur place un peu plus cher vu les contraintes de qualité et de transbordement.

Communiqué du président Wade

Le président sénégalais M. Wade, principal médiateur africain dans la crise malgache émet depuis Dakar des réserves sur l’organisation d’un nouveau scrutin présidentiel à Madagascar préconisé par l’Organe central de l’OUA chargé des conflits à Addis Abeba, au vu de l’évolution de la situation sur le terrain, craignant même une explosion dans le pays.

Les bailleurs de fonds aux Finances

Les représentants des bailleurs de fonds institutionnels à Madagascar sont reçus à Antananarivo par le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony. La poursuite des Programmes en cours est notamment évoquée à cette occasion, notamment dans le secteur social comme le projet SEECALINE de Nutrition communautaire ou le PSDR Projet de Soutien au Développement Rural destiné à la promotion des paysans les plus pauvres.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla à Mahazoarivo axé notamment sur le Rapport de la délégation de retour d’Addis Abeba après le sommet de l’OUA. La souveraineté nationale n’est pas négociable estil rappelé à cette occasion ainsi que les objectifs de développement rapide du gouvernement. Limogeages et nouvelles nominations aux hauts emplois de l’État notamment au cabinet militaire de la présidence sont également au menu, comme la dissolution du régiment de la Garde présidentielle au Palais d’Iavoloha, ainsi que l’annonce de la traditionnelle amnistie et remise de peine à certains condamnés à la veille de la Fête nationale, par le SG de la présidence M. Rakotoarisoa, au nom du chef de l’État.

Mardi 25

Bouclier humain à Antsiranana

La presse annonce que les milices du gouverneur de la Province d’Antsiranana M. Gara, qui dément pour sa part toute implication, ont enchaîné quelque 71 personnes non originaires du Faritany devant le Palais du Gouvernorat pour servir de bouclier humain face à l’avance des troupes régulières dépêchées par le gouvernement central vers la capitale du Nord. Les otages auraient cependant été transférés au camp militaire d’Antsiranana avant d’être relâchés pour la plupart. Le couvre-feu est maintenu en ville où règne une certaine tension.

Communiqué de M. Rajaonarivelo

Le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo, l’un des initiateurs du Comité de Réconciliation nationale, publie à la veille de la Fête de l’Indépendance à Antananarivo un communiqué axé sur la sauvegarde la paix civile et de l’unité nationale, la réconciliation par le dialogue notamment au sommet, condamnant toutes violences, sabotages et exactions, tout recrutement de mercenaires, trafics d’armes et de drogue, et appelant au strict respect de la loi et de la Constitution, garants de la souveraineté, incitant enfin les populations à pavoiser aux couleurs nationales dans la solidarité.

Le Gal Ramahatra arrêté

Le général Victor Ramahatra, conseiller spécial de l’amiral Ratsiraka et ancien premier ministre, Commandeur de l’Ordre national et officier de la Légion d’Honneur française, est placé en détention préventive à Antananarivo pour crimes et délits contre la sûreté de l’État par M. Raharison, doyen des juges d’instruction chargé de son dossier.

Communiqué de la primature

Un communiqué publié par le premier ministre M. Sylla à Antananarivo annonce, publiant les justificatifs afférents, que les enfants de l’ancien premier ministre M. Andrianarivo assigné en résidence fixe avec sa famille, ont été remis à leur grand-mère sur la demande de cette dernière, avec l’accord de leurs parents.

Veille de Fête nationale

Retraite aux flambeaux, feux d’artifice kermesses et concerts, Harendrina, lanternes portées à travers la ville par les enfants, distributions de PPN Produits de première nécessité dans les Fokontany au niveau des 6 arrondissements de la capitale, marquent la veille de la célébration du 42e anniversaire de l’Indépendance de Madagascar, alors que diverses associations d’originaires des Provinces résidant à Antananarivo et favorables au régime du président Ravalomanana, s’élèvent contre d’éventuelles chasses aux sorcières entreprises après la reconquête de leurs terroirs respectifs, par l’Armée régulière dépêchée par le pouvoir central.

Mercredi 26

Revue militaire à Mahamasina

Le président Ravalomanana assiste au stade de Mahamasina à Antananarivo après un culte œcuménique dirigé par les chefs d’Églises du FFKM, à la traditionnelle Revue militaire en présence du ministre de la Défense le général Mamizara, des représentants des corps constitués, des élus et d’une foule nombreuse. Le corps diplomatique est largement représenté au niveau des grandes Nations et des bailleurs de fonds institutionnels, hormis les ambassadeurs de France, d’Algérie doyen- de Maurice et de Chine. Des festivités sont organisées dans la capitale à l’occasion de la Fête nationale de l’Indépendance et de l’Armée, sous la houlette du gouvernement de M. Sylla. Des manifestations officielles se déroulent également en présence des PDS des Provinces, à Mahajanga, à Toliara et Fianarantsoa. L’amiral Ratsiraka préside pour sa part, en présence de membres de son gouvernement et des gouverneurs des Provinces de Toamasina M. Lahady et de Toliara M. Maharante, un défilé militaire, les cérémonies et les festivités consacrées au 42e anniversaire de l’Indépendance dans son fief de Toamasina toujours séparé de la capitale par le barrage de Brickaville, non encore levé à cette date, par l’Armée malgré les engagements du ministère de la Défense.

Réception à Ambohitsorohitra

Au Palais d’Ambohitsorohitra le président Ravalomanana au cours d’une réception, remercie le peuple malgache et la communauté internationale et se félicite de la libération totale de Madagascar face aux barrages antiéconomiques tant nationaux qu’internationaux, saluant l’unité et la souveraineté retrouvées, et prônant la solidarité pour le développement rapide grâce au dégel des avoirs extérieurs et à la réouverture du MID à la Banque Centrale. Devant la presse, qui évoque l’absence remarquée de la France aux cérémonies officielles, suivant les résolutions de l’OUA qui souhaite la poursuite du dialogue, il dénonce toute négociation avec des terroristes et invite les pays occidentaux à suivre l’exemple américain. Il remercie quant à lui le président français M. Chirac pour ses félicitations à l’occasion de l’anniversaire de l’Indépendance, annonçant l’envoi par ce dernier d’un conseiller spécial à Madagascar depuis Paris. Il salue également le président sénégalais M. Wade qui lui a adressé depuis Dakar la veille, ses félicitations, en évoquant le respect du choix du peuple malgache, un geste du médiateur africain tenu par la presse comme une reconnaissance de facto. Le Japon, l’Australie et la Libye adressent également au président Ravalomanana leurs félicitations à l’occasion de la Fête nationale.

Déblocage des avoirs extérieurs aux USA

L’ambassadeur des États Unis SE Mme Nesbitt, remet officiellement au chef de l’État à Ambohitsorohitra une lettre du président Bush saluant la Fête nationale malgache, rappelant la coopération en cours entre les deux pays et annonçant son soutien aux efforts de l’État malgache et du gouvernement pour développer l’économie du pays, rappelant ses souhaits d’un gouvernement de réconciliation nationale et de l’organisation d’élections législatives dans les six mois. Le diplomate américain évoque la poursuite des programmes bilatéraux en cours notamment au niveau des Zones franches. Après cette reconnaissance publique de Washington, le secrétaire d’État M. Powell demande à la Réserve Fédérale de New York le déblocage des avoirs extérieurs malgaches gelés depuis la Présidentielle de 2001 et représentant quelque 350 millions de $, qui seront notamment affectés à la facture pétrolière, à l’achat de médicaments et au paiement des arriérés dus aux bailleurs de fonds institutionnels, échus au 30 juin 2002.

Dons de la RFA

La RFA annonce l’octroi d’un don de plus de 206 726 € au gouvernement malgache notamment destiné aux populations en difficulté du Sud Est de l’île, par le biais de l’ONG allemande Agro Action se consacrant notamment aux activités humanitaires et qui devrait assurer la sécurité alimentaire de quelque 15.000 enfants en bas âge.

Jeudi 27

Pillages à Antsiranana

La presse annonce des affrontements entre troupes régulières et miliciens du gouverneur de la Province d’Antsiranana à Ambilobe, ayant fait quelques morts et blessés, tandis que des pillages de magasins se déroulent dans la capitale du Nord toujours soumise au couvre-feu. L’Université a interrompu ses cours et les étudiants non originaires du Faritany seraient en proie à diverses exactions de la part des autorités locales cependant décidées à assurer dans les délais leur programme d’examens.

Nouveau pylône de la JIRAMA dynamité

La JIRAMA annonce le nouveau dynamitage dans la nuit, d’un pylône électrique entre la centrale d’Andekaleka et Antananarivo par des commandos non identifiés, ayant provoqué dans la capitale d’importantes coupures de courant.

Aide humanitaire de la France

L’ambassadeur de France SEM. de Laboulaye remet officiellement à Tanjombato au SG du ministère de la Santé le Pr Ramaliharisoa un don de 10 T de médicaments et consommables d’un montant de 100 360 € destiné à 10 hôpitaux de districts, à titre d’aide humanitaire d’urgence. Il signe également en présence des responsables du département de la Santé un accord de don de 350 millions fmg au titre du Fonds Social de Développement géré par l’ambassade, pour la prise en charge des urgences médicales et chirurgicales, à mettre en œuvre par un collectif de 22 ONG locales.

Anciens dirigeants jugés à Antananarivo

MM. Razafindehibe, ancien gouverneur de la Province de Mahajanga et Ndrianasolo ancien ministre du gouvernement Andrianarivo sont traduits en Justice à Antananarivo et placés sous mandat de dépôt à la prison d’Antanimora, notamment pour détention et trafic d’armes et sabotages divers.

Avoirs extérieurs: pas de dégel français

La presse annonce que le ministre des Affaires étrangères français M. de Villepin aurait confirmé selon l’AFP, au président Ravalomanana que les avoirs extérieurs détenus au niveau de la France et l’aide économique bilatérale ne seront pas débloqués tant que le processus de réconciliation nationale ne sera pas enclenché effectivement dans le pays.

Vendredi 28

Transparency International au Hilton

L’association Transparency International initiative Madagascar présidée par Mme Yveline Rakotondramboa, tient au Hilton à Antananarivo une conférence de presse axée sur la lutte contre la corruption à Madagascar et dans le monde entier. Elle présente les résultats d’une enquête sur trois ans menée à Madagascar, stigmatisant une augmentation de 75%, tous secteurs confondus, formel et informel, du fléau dans l’île.

Le FMI Au ministère du Plan

Le représentant du Fonds Monétaire International M. Dahl est reçu à Antananarivo par le ministre de l’Économie et du plan M. Radavidson, qui évoque la nécessité de la transparence des informations économiques notamment en matière de planification sectorielle et régionale, et le déblocage des avoirs extérieurs par les USA chefs de file au sein des institutions financières internationales. L’ajustement structurel et le cadrage macroéconomique sont discutés pour finaliser les objectifs de développement rapide qui seront suivis par les bailleurs de fonds multilatéraux et bilatéraux sous forme de programmes et projets.

Fête au lycée d’Ampefiloha

Le Lycée Technique et Moderne d’Ampefiloha à Antananarivo inaugure un espace Internet et une nouvelle plaque d’enseigne réalisés grâce à la participation des jeunes Etudiants et Scolaires de l’UNES, au cours d’une cérémonie de remise de certificats et médailles au sein de l’établissement dirigé par M. Ranaivoarisoa. Les procédures d’accès à l’Etablissement Supérieur Polytechnique sont évoquées à cette occasion.

Manifestations de Avana

L’association de citoyens français Avana, manifeste devant l’ambassade de France à Antananarivo pour réclamer la reconnaissance par les autorités françaises du régime du président Ravalomanana, critiquant l’absence de l’ambassadeur aux cérémonies du 26 juin. Un boycott de la célébration du 14 juillet à Antananarivo est proposé à cette occasion. Une association parallèle, Avana Fahamarinana, manifeste également, dénoncée par la première comme opportuniste. Un communiqué de M. Noël Mamere, représentant des Verts français, témoignant son soutien au nouveau régime, est notamment cité à cette occasion ainsi que l’organisation pour le même motif, le 29 juin à Paris, d’une manifestation sous l’égide d’une quinzaine d’Associations malgaches de France et de sympathisants en présence du Père Pedro, soutenu par l’Abbé Pierre selon la presse.

Foire à Ankadinandriana

Le PDS du Faritany d’Antananarivo, le général Razakarimanana se rend à la Foire Mijoro d’Ankadinandriana et évoque la rationalisation de l’agriculture dans l’Avaradrano, inaugurant plusieurs Ecoles primaires publiques et réalisations sociales édifiées sur crédits du Fonds d’Intervention pour le Développement et Fonds communaux. L’OMC/FAR (Organe mixte de conception) se réunit pour sa part au siège de la Province dans la capitale, en présence du préfet et du PDS adjoint M. Raharizafy Victor pour évoquer les mesures en vue d’assurer l’ordre public et l’organisation des tâches entre forces de l’ordre et vigiles de Fokontany, face aux actions de déstabilisation menées par l’opposition. Les étrangers sans-papiers seront notamment poursuivis.

Samedi 29

Des réservistes récompensés

Le général Razafindrakoto, accompagné du SG de la présidence M. Rakotoarisoa et du grand chancelier de l’Ordre national M. Ralitera, remet lors d’une cérémonie au Palais d’Ambohitsorohitra, des certificats à 180 réservistes présents sur quelque 550 inscrits dans toute l’île, rendant hommage aux disparus et aux blessés. Il salue leur patriotisme et les remercie d’avoir répondu à l’appel du président Ravalomanana pour le salut de la Nation.

Exposition sur l’Indépendance

Une exposition de photos d’archives sur une rétrospective des Fêtes de l’Indépendance depuis 1960 à Madagascar, est inaugurée à l’espace Rarihasina par les ministres de la Culture Mme Rahaingosoa et de la Communication M. Rakotoarivelo. Elle est largement composée d’œuvres du photographe Rakotobe fort de 20 ans de carrière, et des précieuses archives officielles de l’Agence nationale d’Information Taratra ANTA.

Offre de services de l’AREMA

Le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo s’engage, avec son parti, dans un communiqué publié à Antananarivo, à coopérer avec le président Ravalomanana élu par une majorité de Malgaches, et lui adresse un pressant appel en vue de la nécessaire réconciliation nationale prônée par ce dernier, et de l’urgente reconstruction, avec l’aide des bailleurs de fonds, de l’économie du pays uni.

Habitat pour l’humanité

L’ONG Habitat pour l’Humanité inaugure à Miarinarivo Itasy 3 maisons destinées aux populations défavorisées, érigées avec leur participation, en présence du préfet de région. Elles sont cédées de 9 à 12 millions fmg l’unité, sur 50 ans. Une centaine de réalisations similaires ont vu le jour dans tous les Faritany sous l’égide de cette ONG humanitaire implantée à Madagascar depuis plusieurs années.

Dons de la Grande Bretagne

L’ambassadeur de grande Bretagne SEM. Motchane annonce l’octroi par son gouvernement dans le cadre de la coopération humanitaire, d’un don en équipements destiné à la réhabilitation du scanner de l’Hôpital de Soavinandriana à Antananarivo, endommagé depuis de longs mois.

Clôture du Mois de l’Enfant

L’Église adventiste de Madagascar organise à l’esplanade d’Analakely et Ambohijatovo à Antananarivo une grande manifestation à l’occasion de la clôture du Mois de l’Enfant, en faveur de l’enfance démunie de la capitale, avec distribution de nourriture, de PPN Produits de première nécessité et animations culturelles.

Dimanche 30

La Langue malgache à l’honneur

Alors que la population de la capitale est fixée sur la finale du Mondial dont quelque 64 matches ont été retransmis en direct à la radio et à la télévision, grâce à la station privée RTA et à la chaîne nationale, le président Ravalomanana clôt en beauté le mois de la Langue malgache à la Tranompokonolona d’Analakely, en présence des ministres de la Culture Mme Rahaingosoa et de la Communication M. Rakotoarivelo, qu’il assure de son soutien dans toutes leurs initiatives en faveur de la défense et du développement de ce patrimoine linguistique commun, garant de l’unité et la souveraineté nationales. De nombreuses manifestations ont émaillé ce mois placé sous l’égide du Centre des Langues et de la Civilisation de l’Académie malgache dirigé par Mme Ratsimandrava, et animé au niveau de plusieurs départements ministériels et associations culturelles, notamment Havatsa-UPEM des écrivains-poètes et FIMPIMA des Mpikabary

Tirs de barrage à Ambilobe

Des affrontements se déroulent à Ambilobe entre militaires ralliés au président Ravalomanana et fidèles au gouverneur de la Province septentrionale, M. Gara, faisant au moins 13 morts. Des renforts sont dépêchés depuis la capitale auprès des troupes régulières qui se heurtent à des tirs de barrage à Ambilomagodra, tandis que la Gendarmerie d’Antsiranana affirme contenir les exactions des miliciens rebelles dans la capitale du Nord.

 

 

 

 

   JUILLET

Lundi 1er

Réouverture de Floreal

Le ministre du Travail et des lois sociales M. Maharavo se rend sur le site de Floreal, qui emploie quelques milliers de personnes dans la capitale, pour résoudre le problème de cette entreprise franche mauricienne, fermée par la justice depuis plusieurs semaines pour non paiement de son loyer au propriétaire le groupe Ocean Trade. Chômage technique, salaires impayés, large participation des employés à la lutte populaire, étaient au menu des négociations ayant mené à la réouverture ce jour de l’unité industrielle.

Atelier des ONG à Antananarivo

Un atelier des collectifs des ONG malgaches axées sur les droits de l’Homme, à l’initiative du Comité national CNMDDH et ONG françaises CIMADE, CEDETIM, CDH, LDH Comité et Ligue des Droits de l’Homme et Survie, avec un invité vedette M. Verschave, auteur de plusieurs ouvrages dénonçant le réseau France-Afrique, est organisé à l’espace Rarihasina en vue d’un échange sur le changement et le recentrage au niveau de la coopération bilatérale au sein de la société civile. Trois thèmes ont été retenus par les initiateurs, dont M. Rasolondraibe Alain : gouvernance, droits de l’Homme et développement.

Communiqué de l’amiral Ratsiraka

La presse évoque un message à tous les chefs d’États publié par l’amiral Ratsiraka par le biais de l’ambassade de Paris en date du 29 juin, récusant une nouvelle fois l’élection de M. Ravalomanana au 1er tour de la présidentielle, l’accusant de sacrifier la force du droit au droit de la force, l’engageant à cesser toute agression de ses troupes contre les Provinces, en vue de l’application d’un cessez-le-feu immédiat garanti par la communauté internationale. Il demande pour la dernière fois à M. Ravalomanana la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et l’organisation d’un 2ème tour ou d’un referendum populaire dans l’esprit de Dakar, pour résoudre cette crise qui risque de détruire irrémédiablement la cohésion et l’unité nationales malgaches.

Arrêt de la HCC

Un arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle confirme l’élection du nouveau bureau permanent de l’Assemblée nationale conduit par M. Paraina, déboutant le président sortant M. Andrianarisoa ainsi qu’une quarantaine de députés AREMA qui avaient porté plainte le 10 mai dernier sur la non-régularité du scrutin au Palais de Tsimbazaza en l’absence du quorum requis.

Nouveaux Inspecteurs du Travail

Prestation de serment de 9 nouveaux Inspecteurs de Travail au Palais de Justice d’Anosy, après deux années de formation à l’ENAM Ecole Nationale d’Administration, en présence du ministre du Travail et des lois sociales M. Maharavo et de l’Intérieur M. Rambeloalison

Le consul d’Espagne à Anosy

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva reçoit à Anosy le consul d’Espagne M. Ralison qui évoque les dispositions de l’ambassadeur espagnol, en résidence à Pretoria, à collaborer avec le régime du président Ravalomanana. Il devrait présenter prochainement ses lettres de créances au Palais d’Ambohitsorohitra. Les ambassadeurs de Chine et des USA sont également reçus en audience par le général Ranjeva à Anosy, pour évoquer la poursuite des programmes de coopération en cours.

Nouveau bureau du FIVMPAMA

Après la nomination de M. Ralison au ministère du Commerce, le gropement patronal FIVMPAMA a élu en AG un nouveau bureau, présidé par M. Herintsalama Rajaonarivelo et présenté à la presse au Hilton un plan de sauvetage des entreprises sinistrées à 90%, avec l’aide des bailleurs de fonds.

Vers la relance du secteur privé

Le ministre de l’Industrialisation, du Développement du secteur privé et de la Privatisation, M. Rajaon rencontre à la Chambre de Commerce d’Antananarivo les composantes du secteur privé, tous groupements patronaux confondus. Il évoque à cette occasion la mise en place d’un Comité dAppui au pilotage de la relance de l’Entreprise CAPE élargi aux Provinces, et l’organisation prochainement d’assises pour la relance de l’entreprise destinées à dégager des plans d’urgence et à moyen terme pour soutenir l’initiative privée, pour le développement rapide prôné par le président Ravalomanana.

Conventions signées à la COI

La presse évoque la signature d’une convention de mise en œuvre de la coopération régionale en matière de sécurité civile par le SG de la Commission de l’Océan Indien M. Bertile avec les autorités réunionnaises. L’appui institutionnel et les plans d’intervention, ainsi que la formation et la documentation pour un coût total de 680 000 € concerne tous les États de la sous-région, dont Madagascar. Une seconde convention portant sur l’augmentation du revenu des producteurs agricoles et la protection de l’environnement naturel et humain des pays concernés, pour un coût de 6,6 millions d’€, engageant la coopération scientifique et technique, est également signée. Le président en exercice de la COI M. Bonnelame propose la tenue aux Seychelles d’une conférence internationale sur la situation humanitaire à Madagascar, si ce pays le souhaite, sous l’égide de l’Organisation régionale qui, en relation avec le COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) œuvre auprès de la communauté internationale pour une solution négociée et pacifique à la crise institutionnelle, politique, économique et sociale malgache.

Mardi 2

Le gouvernement à Tsimbazaza

Les ministres de la Défense, de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de la Justice, présentent devant les députés au Palais de Tsimbazaza le bilan de leur département, sous la présidence de M. Paraina, confirmé à la présidence de l’Assemblée nationale par la Haute Cour Constitutionnelle. Le général Mamizara évoque la libération d’Antsiranana qualifiant l’offre de cessez-le-feu de l’amiral Ratsiraka de non-événement, l’ultime solution pour le chef de l’État sortant étant de hisser le drapeau blanc. M. Rambeloalison signale l’expulsion de deux Français soupçonnés d’être des mercenaires et expose les changements dans l’administration territoriale, notamment au niveau des Provinces autonomes et du recours aux vigiles de Fokontany par le biais du CNAS Conseil National de Sécurité. M. Amady veut renforcer la Police de proximité au niveau de tous les Fivondronana. Mme Rajaonah annonce la prochaine mise en place de la Haute Cour de Justice et souligne la nécessité de la décentralisation pour une Justice de proximité et de l’accélération des procédures

30 sénateurs destitués

Un arrêt de la Haute Cour Constitutionnelle accède à la demande déposée en mai dernier par le chef de l’État, de destitution de 30 sénateurs issus du quota présidentiel sous le régime de l’amiral Ratsiraka, soit un tiers des membres de l’institution. Le président Ravalomanana devrait nommer prochainement 30 nouveaux sénateurs répartis sur les 6 Provinces autonomes, pour les remplacer.

L’AREMA divisée

Un communiqué publié à Toamasina par les secrétaires nationaux adjoints de l’AREMA et le général Rasolondraibe, premier ministre a.i de l’amiral Ratsiraka et membre du comité directeur du parti, récuse l’ouverture proposée par le secrétaire national M. Rajaonarivelo, en son nom personnel, au régime du président Ravalomanana, et réclame un gouvernement de réconciliation chargé d’organiser une consultation populaire dans l’esprit de Dakar pour départager les deux candidats arrivés en tête à la présidentielle, proclamant M. Ravalomanana persona non grata dans le Faritany de l’Est. Des cadres de l’AREMA soutiennent pour leur part avec le député M. Raharijaona, depuis Antananarivo et à Toamasina avec M. Rajaonarivelo, l’initiative de l’ancien vice-premier ministre, également au nom du comité directeur, dans l’attente d’une conférence nationale promise par le nouveau chef de l’État.

Dons humanitaires allemands

La RFA offre quelque 40.000 € par le biais de CARE Madagascar dans le cadre de l’aide humanitaire d’urgence, sous forme de filet de sécurité alimentaire, qui sera distribué dans les zones basses de la capitale à destination des enfants en bas âge, en coopération avec le projet de nutrition communautaire SEECALINE.

Deux accords signés avec la RFA

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva signe à Anosy avec l’ambassadeur de RFA SE M. Behr deux accords, dans le cadre du suivi de la réduction et de la consolidation de la dette extérieure bilatérale malgache, sur une remise globale de 49.192.042 de DM. 46 millions de DM en annulation, hors IPPTE (Initiative pour les Petits Pays Très Endettés), pour l’an 2000 et 13 millions de DM. à titre de subvention non remboursable pour 20012002, l’accent étant mis sur la protection des ressources naturelles notamment forestières du pays. SE M. Behr rappelle que si son gouvernement comme beaucoup d’autres ne reconnaît que les États, il a tenu ici à faire un geste politique en faveur du régime du président Ravalomanana.

Antsiranana investie

La ville d’Antsiranana est investie sans incident majeur selon l’Armée, malgré quelques affrontements avec le 2ème RFI, par les troupes régulières dépêchées par le gouvernement central dans le Nord de l’île, à la reconquête des Provinces non encore acquises à la légalité républicaine. Les militaires rebelles et notamment le colonel Coutiti, recherché, seraient en fuite, de même que le gouverneur de la Province M. Gara. Un comité de réconciliation, composé de notables locaux dont Mme Sibon Guy et dirigé par l’évêque local Mgr Malo, a été mis en place dans la capitale antankarana.

Vers la réconciliation au gouvernement

Un communiqué de la présidence signé du SG M. Rakotoarisoa, annonce la nomination au gouvernement de deux proches respectivement de l’amiral Ratsiraka et de l’ex-président Zafy, M. Horace Constant membre de l’AREMA, qui retrouve son ancien département à la Privatisation, et Mme Rasoanirina Méline, ex-député d’Amparafaravola, à la tête du secrétariat d’État à la Condition féminine et à l’Enfance auprès du ministère de la Population, poste vacant. Ces personnalités auraient été proposées par le secrétaire national de l’AREMA M. Rajanoarivelo. Des élections législatives anticipées seront organisées avant la fin 2002. Deux mesures, selon la presse, conformes aux souhaits fermement exprimés par la communauté internationale et notamment la France, alors que le ministre des Affaires étrangères de l’Hexagone est attendu à Antananarivo et que M. Djinnit SG adjoint de l’OUA déclare depuis Durban que le siège de Madagascar restera vacant au sein de l’Union africaine, dans l’attente de nouvelles élections dans le pays.

Mercredi 3

M. de Villepin à Antananarivo

Le ministre des Affaires étrangères français, M. de Villepin, arrive à Antananarivo, reçu par le premier ministre M. Sylla et le président Ravalomanana avec lequel il est convié à déjeuner au Palais d’Ambohitsorohitra. Il est accompagné de l’ambassadeur de France SE M. de Laboulaye et d’un important pool de presse dépêché depuis Paris ; il participe à des rencontres de travail avec les principaux partenaires de Madagascar au développement, ainsi qu’avec des hommes d’affaires français, avant d’être l’hôte d’une réception à la Résidence de France, clôturée par un point de presse, avant son départ en soirée. Présence de manifestants brandissant sur le passage de M. de Villepin en ville, des banderoles portant des slogans hostiles à la France qui a refusé de reconnaître le président Ravalomana, démocrati-quement élu par le peuple malgache.

4 conventions signées avec la France

Le général Ranjeva ministre des Affaires étrangères signe à Anosy avec son homologue français M. de villepin une première dans les annales4 conventions de coopération : 7 milliards FMG pour le Fonds Social de Développement, 15 milliards FMG pour l’appui aux structures sanitaires et un plan directeur santé 20022004, 4 milliards FMG pour la recherche agronomique et environnementale, 5 milliards FMG pour le développement maîtrisé du Grand Tana. Au delà d’une aide humanitaire, il s’agit de développer une coopération renforcée en partenariat dans un climat politique apaisé et solidaire. Un comité de suivi serait mis en place dès la rentrée, des projets complémentaires sont à l’ordre du jour : 14 projets pour 3,2 millions d’€ pour la réhabilitation économique et sociale, 5 projets pour 200 000 € sur la coopération décentralisée, 11,9 millions d’€ par le biais de l’Agence Française de Développement, un appui financier dans la cadre de l’IPPTE à partir de 2003, et un soutien auprès du Club des amis de Madagascar pour la reconstruction nationale sous l’égide de la Banque mondiale. Le général Ranjeva salue l’efficacité de la coopération intergouvernementale technique francomalgache, renvoyant l’examen d’éventuels contentieux politiques au niveau de la présidence de la République.

Discours du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana, recevant M. de Villepin au Palais d’Ambohitsorohitra remercie le président Chirac pour son aide dans la résolution de la crise malgache. Il n’y a pas eu de rupture de la concorde nationale, exposetil, mais un refus abusif du verdict du suffrage universel par une fraction rétive à la démocratie et à l’alternance démocratique. Les opérations militaires pour rétablir la légalité ont été menées par la voie du dialogue principalement et les élections législatives anticipées seront organisées avec le concours de la communauté internationale, quand l’ordre public sera rétabli sur tout le territoire, conclutil.

Conférence de presse à l’ambassade de France

Lors d’une conférence de presse à l’ambassade de France, M. de Villepin affirme que son pays ne reconnaît que les États mais a toujours recherché le dialogue et la démocratie pour une solution collective par le biais de la médiation africaine. Avec un gouvernement d’union nationale et la promesse d’élections législatives anticipées, le président Ravalomanana est l’homme de la situation pour réaliser la réconciliation et la reconstruction du pays, dans la paix et la stabilité durables, conclutil, soulignant que sa visite officielle est la première d’un gouvernement étranger auprès du nouveau régime et annonçant le prochain déblocage des avoirs malgaches gelés à la Banque de France et l’ouverture d’une nouvelle page de l’histoire francomalgache. Il appelle enfin la communauté africaine à rendre toute sa place à Madagascar, désormais en sortie de crise selon l’ambassadeur de France SE M. de Laboulaye.

L’Éducation nationale à Tsimbazaza

Les ministres concernés par l’éducation nationale effectuent devant les députés à Tsimbazaza le bilan de leur département respectif. M. Ranjivason Enseignement supérieurévoque un réajustement des bourses extérieures et une augmentation des bourses locales, avec introduction d’un partenariat avec les entreprises. M. Joana Blaise Enseignement techniqueveut résorber le chômage technique et développer la formation professionnelle continue notamment pour le secteur informel. M. Razafindrandriatsimanity Éducation de basemaintient les examens à la date légale, souhaite la dépolitisation de l’administration scolaire, l’adéquation de l’enseignement public et privé au niveau du secondaire, l’encouragement du pré-scolaire et l’apprentissage de l’anglais vu l’environnement géographique de l’île. M. Alidina Recherche scientifiqueveut accentuer la recherche de pointe pour l’amélioration de l’agriculture, et assurer la protection des chercheurs.

Journée mondiale de la Santé reproductive

La journée mondiale de la santé reproductive est célébrée à la Tranom-pokonolona d’Analakely, en collaboration avec de nombreuses ONG axées sur le planning familial et en présence du ministre M. Rasamindrakotroka et de l’épouse du chef de l’État Mme Ravalomanana, sur le thème de la maternité sans risques. Le maire a.i de la capitale M. Rajemison évoque les nombreux efforts déployés par la Commune, malgré la crise économique et sociale, tant au plan national qu’international pour assurer la protection sanitaire des populations. Il annonce enfin la réouverture du Centre social d’Isotry.

Déclaration du MFM

Le SG du MFM M. Rakotonirainy se déclare devant la presse en faveur de la mise en place d’une Commission Vérité et Réconciliation sous l’égide des hommes d’Églises, sur le modèle de l’Afrique du Sud, pour régler les séquelles de la crise malgache et rétablir la paix civile à terme. Il nous manque un Desmond Tutu dégagé de toute allégeance politique et ayant l’entière confiance du peuple, affirmetil à cette occasion.

Conseil des ministres

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. De nombreuses nominations aux hauts emplois de l’État sont au programpme au niveau de la plupart des départements, notamment celle du général Andrianarivelo directeur du cabinet militaire de la présidence et la reconduction de M. Ravelojaona gouverneur de la Banque Centrale, ainsi que la création d’une Direction générale de la lutte contre la corruption au ministère de la Sécurité publique. Les ambassadeurs à l’UNESCO SE M. Vianney et en RFA SE M. Zafera sont limogés. Les Conseils d’administration de la JIRAMA, de l’Office Malgache des Hydrocarbures et de la SOLIMA sont abrogés, avec nomination de nouveaux DG et administrateurs délégués.

Jeudi 4

Le PDS d’Antsirana entre dans la capitale du Nord

Le PDS du Faritany d’Antsiranana M. Jaosoa entre officiellement dans la capitale du Nord, une fois l’Armée installée sur les points stratégiques de la ville et à l’aéroport, après le ralliement des militaires et gendarmes locaux. M. Jaosoa évoque les opérations de ratissage des dernières milices par les quelque 700 militaires présents sur place et la mise en place à Ambanja d’un comité spécial autorisant les poursuites, en coopération avec les forces de l’ordre et le procureur. Le couvre-feu est levé dans la liesse populaire, diverses personnalités de l’ancien régime, dont le gouverneur M. Gara en fuite, font l’objet d’un mandat d’arrêt international, estil annoncé.

Independance Day à Antananarivo

LIndependance Day est célébré avec faste lors d’une réception offerte au Hilton par l’ambassadeur américain SE Mme Nesbitt, en présence d’une forte délégation gouvernementale conduite par le premier ministre M. Sylla, et d’un nombreux public reconnaissant massé aux portes de l’Hôtel. Lors d’un point de presse SE Mme Nesbitt annonce un renforcement de la coopération bilatérale, évoque la poursuite de l’AGOA African Growth and Opportunity Act et l’offre par son gouvernement de 6 vedettes rapides pour la garde des côtes malgaches. Elle évoque enfin la lutte mondiale contre le terrorisme y compris à Madagascar, et la nécessité du rétablissement de la confiance dans un climat politique stabilisé. Le PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina organise pour sa part dans la capitale du Betsileo des festivités en l’honneur de la Fête nationale américaine, en remerciement pour la première reconnaissance par l’étranger du régime du président Ravalomanana.

Le KMSB officialisé

Le KMSB, comité de soutien au choix du peuple, dépose de nouveaux statuts officiels, en tant qu’association de la société civile. Après l’élection d’un bureau national, il se consacrera aux prochaines élections.

Nomination de 28 sénateurs

Le chef de l’État M. Ravalomanana nomme par décret 28 nouveaux sénateurs, sur le quota présidentiel de 30 autorisé par la Constitution, au niveau des 6 Provinces autonomes, soit un tiers des membres du Sénat, le reste devant être élu par les grands électeurs des Conseils provinciaux aujourd’hui dissous.

L’économie exposée aux députés

Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony expose devant les députés à Tsimbazaza le bilan de son département, soulignant les difficultés rencontrées au niveau du Budget faute de rentrées fiscales provenant des entreprises exsangues, et dans l’attente du retour des avoirs extérieurs gelés depuis 6 mois à l’étranger. La réforme fiscale, le paiement des arriérés internationaux, les pensions et salaires des ECD (Emplois de courte durée), le règlement de BIVAC/Veritas sont étudiés. Le ministre de l’Économie et du Plan M. Radavidson évoque la nécessité de la dépolitisation de l’administration dans les Provinces, la priorité donnée à l’informatisation des données ainsi qu’à l’alimentation des populations en eau et en électricité. Le secrétaire d’État aux Provinces autonomes, Mme Andreas, expose les difficultés de rémunération des fonctionnaires d’état civil auprès des collectivités décentralisées, notamment dans le cadre de l’organisation des prochaines élections et souhaite une réorganisation budgétaire au niveau de son département. Une demande spéciale adressée au chef de l’État a été accordée par ce dernier personnellement.

Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Sylla. Divers décrets sont adoptés à cette occasion, sur les Instituts universi-taires régionaux, sur les matières radioactives, les indemnités de logement pour les militaires, la réorganisation du Fonds d’Entretien Routier, la gestion des bâtiments publics, et le Comité d’appui au Pilotage pour la Relance de l’Entreprise (CAPE). Le Secrétariat technique à la privatisation est dissous.

Négociations à Toamasina

Le gouverneur de la Province de Toamasina M. Lahady réunit l’EMMO/FAR État majot mixte opérationel pour évoquer la levée du barrage de Brickaville et se met en contact avec le PDS du Faritany M. Sikonina pour d’éventuelles négociations au niveau local. La presse signale des accrochages entre les milices et la colonne dépêchée par le gouvernement central à Ranomafana, alors que le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo lance un appel pressant, largement soutenu depuis Toamasina, à un dialogue au sein même de l’institution militaire avant l’investissement du port de l’Est. Les militaires et gendarmes en place, se déclarent prêts à rallier le régime du président Ravalomanana et à réintégrer l’Armée régulière. Le maire de Toamasina, M. Roland Ratsiraka, s’adresse à la population et lance un appel au KMMR et au KMDR Comités de soutien aux deux protagonistes, à prendre, au delà des clivages politiques, leurs responsabilités pour préserver la paix civile.

Vendredi 5

Coopération germanomalgache

Mme Strachwitz, directrice du département Afrique auprès du ministère des Affaires étrangères de la RFA, arrive à Madagascar en visite de contact, reçue à Anosy par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva. Le renforcement de la coopération bilatérale pour la réhabilitation des routes et ponts endommagés, en collaboration avec le FED européen, auquel la RFA participe pour 30%, est au menu des entretiens ainsi que le développement du partenariat au niveau du secteur privé.

Départ de l’amiral Ratsiraka

L’amiral Ratsiraka part en matinée en avion privé, depuis Toamasina, pour les Seychelles, accompagné de sa famille et de quelques proches collaborateurs, accueilli dans l’île sœur par le protocole des Affaires étrangères et quelques diplomates français selon la presse qui évoque un transit de courte durée. Deux avions auraient emmené vers Maurice, cette fois, quelques ministres de l’ancien régime depuis le port de l’Est. Le maire de Toamasina, M. Roland Ratsiraka, appelle les populations au calme, sous l’égide des forces de l’ordre.

Le président Ravalomanana devant la presse

Le président Ravalomanana s’entretient à Ambohitsorohitra avec la presse après avoir reçu Mme Strachwitz, Directrice Afrique au ministère des Affaires étrangères allemand avec qui l’excellence et le renforcement des relations bilatérales ont été voqués, et SE M. Ben Mokhtar, ambassadeur d’Algérie, venu parler de la Fête nationale de son pays, célébrée au Hilton en présence des officiels malgaches, et de la disposition de son gouvernement à ouvrir une nouvelle page dans la coopération bilatérale : bourses d’études, appui technique à la Radio-télévision privée MBS, et au niveau des relations avec l’Afrique à l’OUA. Le chef de l’État évoque le départ aux Seychelles de l’amiral Ratsiraka avec ses proches, depuis Toamasina où l’Armée envisage désormais une nouvelle stratégie pour son investissement du port de l’Est. Il partle de ses contacts avec le ministre des Affaires étrangères seychellois, président en exercice de la Commission de l’Océan Indien M. Bonnelame, en relation avec ce départ, de transit dans l’île sœur, mais également des relations de Madagascar avec l’Organisation africaine, dont il affirme ne pas vouloir forcer la décision. Il précise enfin que les dirigeants de l’ancien régime, coupables de comptes douteux en banque, d’infractions ou exactions, en fuite ou non, seront poursuivis par la justice malgache.

Déclaration de l’OUA

L’OUA, par la voix du SG adjoint M. Djinnit, réaffirme sa fidélité aux statuts de l’Organisation africaine et aux décisions d’Alger et de Lomé sur les alternances anticonstitutionnelles en Afrique, mais au vu de l’évolution de la situation dans l’île et notamment le départ de l’amiral Ratsiraka, envisagerait de laisser aux chefs d’État africains la décision en dernier ressort sur la vacance du siège de Madagascar. Le chef de l’État sénégalais M. Wade recommande la présence du président Ravalomanana à Durban à l’occasion de la naissance de l’Union africaine.

Décorations pour l’ONU

Les représentants résidents du PNUD M. Adam guindo et de l’OMS M. bogui, à la veille de leur départ définitif de la Grande Ile, sont promus respectivement Commandeur et Officier de l’Ordre national lors d’une cérémonie à Anosy par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva. Ils sont particulièrement remerciés pour leurs efforts auprès de la communauté internationale, en vue de la résolution de la crise malgache

Nouvelles associations

De nouvelles associations voient le jour à Antananarivo : Justice et Développement, présidée par M. Rabeary Gervais, composée notamment d’hommes de loi, compte œuvrer pour la vérité et la transparence dans le cadre de l’alternance démocratique à Madagascar. Et la FIMA Fianakaviamben’ny Fihavanana malagasy, association présidée par M. Manantsoa Victor et composée de membres de quelque 28 entités de la société civile et partis, notamment le FPM, l’AKFM, le Leader Fanilo, le VVSV, le PFDM, le CSDDM… compte proposer au président Ravalomanana des projets de nouvelle Constitution et de nouveau Code électoral, pour éviter le retour cyclique décennal des crises malgaches, et assurer la stabilité et la paix civile à long terme dans le pays Elle se veut une plate-forme de propositions et proposera également un Code de réconciliation à la malgache.

Poursuite du CRESAN II

Le directeur régional de la Banque Mondiale M. Ghanem est reçu par le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, et l’informe de la disponibilité de son institution à poursuivre le programme CRESAN II, notamment pour l’appui aux Centres de santé axés sur le problème nutritionnel, en collaboration avec diverses ONG dont Médecins Sans Frontières et le renforcement des efforts de réhabilitation des établissements hospitaliers de toute l’île.

Délégation d’opérateurs mauriciens

Une délégation d’opérateurs mauriciens conduits par M. Gilbert Espitalier, président du Joint Economic Council, en visite de contact, est reçue par le ministre de l’Industrie M. Rajaon. Le partenariat interîles sera renforcé, estil annoncé après des rencontres avec le Groupement de Entreprises de Madagascar GEM, qui évoque des opérations de remise en confiance des investisseurs étrangers dans le cadre de la reconstruction de l’économie nationale.

Samedi 6

Inauguration d’un pont réhabilité

Le pont d’Amboasary à Behenjy, sur la RN 7, dynamité début mai et réhabilité en un temps record pour quelque 250 millions FMG, est inauguré en présence du ministre des TP M. Lahiniriko et du premier ministre M. Sylla, qui offre une somme de la part du président Ravalomanana aux Fokonolona ayant participé aux travaux. SE M. Protar, délégué de la Commission européenne, présent à cette occasion, évoque la participation du FED à la réhabilitation des routes et ponts endommagés dans le cadre de la reconstruction économique du pays.

L’AREMA rénovée

Le collège national de l’AREMA et les élus de la Province d’Antananarivo se réunissent dans la capitale pour élire un nouveau comité directeur provisoire composé de MM. Robinarison Yvan, Ramaholimasy Houlder et Rasamoelina Harinaivo, en vue de la nécessaire restructuration du parti, dans l’attente des prochaines élections législatives. Il félicite le secrétaire national M. Rajaonarivelo, pour son engagement courageux dans l’intérêt supérieur de la nation, à collaborer avec le nouveau régime dans la réconciliation nationale et la paix civile. Des réunions similaires se déroulent au niveau des autres Provinces, avec les élus locaux, toujours sous la houlette du secrétaire national du parti.

Arrestations à Maurice

Deux anciens ministres, MM. Ramanantsoa (Aménagement du territoire) et Rasoja (Energie et Mines) ainsi qu’une dizaine de proches de l’amiral Ratsiraka sont placés en résidence surveillée à Maurice, pour entrée illégale sur le territoire de l’île sœur, où la presse évoque leur situation de persona non grata. Ces réfugiés devraient se rendre prochainement vers Paris et la Réunion, sans être autrement poursuivis au niveau local.

Dimanche 7

L’amiral Ratsiraka à Paris

L’amiral Ratsiraka arrive à Paris depuis les Seychelles, en compagnie de sa famille et d’une vingtaine de proches collaborateurs. Il remercie la France pour son hospitalité puisqu’il est désormais indésirable dans son pays. Il persiste à contester l’élection de son rival M. Ravalomanana, au 1er tour du scrutin présidentiel, et émet de sérieux doutes sur la possibilité pour le nouveau régime, qu’il accuse d’opérer une grave répression contre l’opposition et notamment ses proches et l’ancien gouvernement, d’organiser des élections démocratiques dans le pays, au vu de la situation actuelle. A l’ambassade malgache, des personnalités conduites par le conseiller spécial du président Ravalomanana M. Ratsirahonana, investissent les locaux en présence du chargé d’Affaires, M. Dovo Maxime, l’ancien ambassadeur SE M. Raoilison ayant accepté son éviction sous quinze jours. Le Quai d’Orsay recommande à l’amiral Ratsiraka, comme à tout réfugié sur le territoire français, réserve et retenue durant son séjour dans l’Hexagone ; aucune demande d’asile politique n’aurait été exprimée de sa part à ce jour.

Entrée de l’Armée à Toamasina

Les premiers éléments de l’Armée régulière dépêchée depuis la capitale arrivent à Toamasina, dans l’attente du reste des troupes qui, après avoir dégagé le barrage de Brickaville, est encore handicapé par l’état de la route côtière endommagée par le dernier cyclone. Des arrestations sont opérées en ville, de responsables du mouvement Zatovo et des milices proches de l’amiral Ratsiraka. L’ancien ministre de l’Information M. Betsimifira est appréhendé à Sainte Marie et ramené vers Antananarivo par les forces de l’ordre.

Le 5e GTDR opérationnel à Antsohihy

Le 5e Groupe de Travail pour le Développement Rural installé à Antsohihy est désormais opérationnel. Financé par le FED européen pour 500 millions FMG, cette instance de proximité est axée sur les promesses présidentielles concernant le développement régional de l’élevage bovin et de l’industrie laitière, ainsi que l’encadrement des paysans.

Lundi 8

Conférence de presse à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana., après avoir reçu à Ambohitsorohitra l’ambassadeur de Chine SE Mme xu jinghu venue lui présenter une lettre de son gouvernement annonçant son intention de coopérer avec le nouveau régime malgache, à l’occasion du 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, tient une conférence de presse axée notamment sur la pacification des Provinces, menée sous sa propre responsabilité pour éviter les effusions de sang inutiles, et la relance d’une coopération équilibrée avec les grandes nations qui devront respecter désormais la souveraineté et l’État de droit à Madagascar. Une commission d’enquête sera mise en place pour définir les actions illégales perpétrées par l’ancien régime et l’amiral Ratsiraka pour le bien du peuple et le règne de la vérité. Le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale ont promis 2 milliards de $ et l’Union européenne 350 millions d’€ pour la reconstruction économique du pays, le Club des amis de Madagascar comprenant les grands pays occidentaux et les institutions financières internationales, se réuniront le 26 juillet à Paris pour définir les besoins et les programmes d’urgence. La lutte contre la corruption et pour la bonne gouvernance et la transparence est une priorité, en attendant la mise en place de la Haute Cour de Justice, les salaires des membres du gouvernement devraient être augmentés. Priorité enfin à la lutte internationale contre le terrorisme, et les trafics de drogues et d’armes.

Les bailleurs de fonds à Mahazoarivo

Les ambassadeurs et représentants des bailleurs de fonds internationaux sont reçus à Mahazoarivo par le premier ministre M. Sylla pour évoquer la rencontre prochaine à Paris du Club des amis de Madagascar. Une délégation du Fonds Monétaire International conduite par M. Sacerdoti, dépêchée depuis Washington, rencontre le vice-premier ministre chargé des Finances pour évoquer les dossiers en cours au niveau de l’institution financière internationale, privatisations, arriérés des dettes, fiscalité, lutte anticorruption…

Le Royaume Uni a la rescousse

Un communiqué du Foreign and Commonwealth Office publié par l’ambassade britannique annonce la disposition du Royaume Uni à coopérer à la relance économique de Madagascar avec le nouveau gouvernement de réconciliation nationale du président Ravalomanana, dans la perspective d’élections anticipées libres et transparentes.

Les Recteurs limogés

Un communiqué du ministre de l’Enseignement supérieur M. Ranjivason, annonce la suspension des Recteurs par intérim des 6 Universités de Madagascar. Dans l’attente des élections, des comités intérimaires de direction présidés par les doyens d’établissements, seront mis en place.

Victoire des Basketteurs

L’équipe nationale de basket-ball juniors garçons se qualifie pour la phase finale des 14e Championnats d’Afrique qui se dérouleront au Caire en août 2002, après avoir obtenu la médaille de bronze aux éliminatoires à Johannesburg.

Mardi 9

Exposition du STK

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure à la Galerie 6 une exposition d’artisanat organisée par la branche Jeunesse de l’Église réformée de Madagascar, le STK, avec des animations des jeunes cadres protestants au niveau socioéconomique et culturel, présence du président de la FJKM le pasteur Razafimahefa.

Session du parlement

Le Sénat poursuit sa première session annuelle au Palais d’Anosikely sous la conduite de M. Totobesola, viceprésident. Les projets de loi sur l’exploitation des ressources minières et l’électrification rurale sont au programme des débats en commission plénière. Les députés poursuivent quant à eux leurs travaux au Palais de Tsimbazaza, axés sur la présentation du rapport du gouvernement. Les ministres de la Santé M. Rasamindrakotroka, de la Population M. Andriampanjava, de la Jeunesse, sports et loisirs M. Ndalana, et le secrétaire d’État à la Condition féminine et à l’enfance Mme Rasoanirina, présentent le bilan de leur département à cette occasion. Poursuite de la décentralisation des Centres de Santé de Base au niveau des Fivondronana et le problème social du recouvrement des coûts au niveau des Centres hospitaliers, la lutte contre la drogue et la délinquance juvénile et d’ambitieux programmes de démocratisation du sport, la coopération renforcée avec les ONG sociales et humanitaires et les bailleurs de fonds, sont mis en exergue.

Point de presse du CIDDM

Le Collectif Indépendant pour la défense de la démocratie à Madagascar, entité regroupant des cadres et intellectuels de la diaspora en France, représenté par sa responsable de la communication Mme Michèle Rakotoson, expose le bilan de ses actions devant la presse au Centre culturel américain, évoquant la force de frappe de la diaspora mobilisée fortement sur la démocratie et la défense des droits de l’Homme, mais également sur l’aide humanitaire et l’appui aux petits projets dans toute l’île.

Semaine du cinéma à Antananarivo.

Une semaine du film malgache est organisée sous l’égide de Light Productions. Le coup d’envoi est lancé au Ritz en présence des ministres de la Culture Mme Rahaingosoa et de la Communication M. Rakotoarivelo, avec le film Ralaitavin-dRavao du réalisateur Henri Randrianierenana. Light Productions a déjà produit en quelques mois 13 vidéofilms malgaches qui ont remporté un grand succès populaire. Les séances seront gratuites.

Madagascar au ban de l’Union Africaine

L’OUA, transformée en Union Africaine lors du sommet de Durban, malgré l’insistance du président sénégalais M. Wade, principal médiateur dans la crise malgache, et de son homologue de l’île Maurice étroitement impliquée dans l’économie de l’île sœur, auprès des chefs d’États africains, se prononce pour la maintien de la vacance du siège malgache au sein de la nouvelle institution, y compris au niveau ministériel, jusqu’à la prochaine élection présidentielle à Madagascar. Le président gabonais M. Bongo précise pour sa part que des législatives anticipées pourraient confirmer, faute de 2ème tour de scrutin présidentiel à la magistrature suprême, le maire d’Antananarivo M. Ravalo-manana, la situation pourrait alors être réévaluée par l’Union Africaine.

Coopération avec le PNUD/ONUDI

Un atelier de formation des formateurs, organisé début juillet à Fianarantsoa pour les opérateurs de la région Sud-ouest de l’île, dans le cadre du programme de Gouvernance et politiques publiques pour un développement humain durable, financé par le PNUD avec l’aide technique de l’ONUDI dans la filière matériaux de construction, est clos sur un nouveau projet de production de tuiles en fibrociment normalisées.

Arrestations à Toamasina

Arrestation à Toamasina de deux proches de l’amiral Ratsiraka, l’ancien secrétaire d’État à la Gendarmerie et Commandant de ce corps, le général Bory, et l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur M. Sydson. Ils ont été transférés pour enquête dans la capitale. La presse annonce que l’ancien ministre des TP le général Tsaranazy et le gouverneur de la Province de Toliara M. Maharante, tous deux objets d’un mandat d’arrêt, enfuis en bateau, ont débarqué la veille dans l’île sœur de la Réunion.

TP, Aménagement et Mines à Tsimbazaza

Les ministres des TP M. Lahiniriko, de l’Aménagement du territoire M. Reboza et de l’Energie et Mines M. Razaka, présentent à leur tour le bilan respectif de leur département devant les députés à Tsimbazaza. Le bitumage des routes essentielles de desserte sur le réseau national d’exportation et la réhabilitation des infrastructures endommagées par les catastrophes naturelles et les sabotages, le réaménagement de la politique foncière notamment dans le cadre de l’autonomie des Provinces, le renouvellement des textes en matière d’exploitation minière et l’approvisionnement des régions rurales en eau potable et en électricité sont à l’ordre du jour des débats.

Création de MADA music

La presse annonce la création de MADA Music, composée de quelque 14 artistes décidés à réhabiliter la profession artistique à Madagascar et à promouvoir toutes les régions de l’île dans le cadre de la culture nationale.

Mercredi 10

Les JMJ à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana donne sa bénédiction au Palais d’Ambohi-tsorohitra à quelque 44 représentants, pèlerins et volontaires, des jeunesses catholiques malgaches, invitées à Toronto au Canada le 25 juillet prochain dans le cadre de la célébration de la 17e Journée Mondiale de la Jeunesse organisée sous l’égide du Pape Jean Paul II. Il évoque, en présence du cardinal Razafindratandra, sa passation du flambeau de l’identité et de la souveraineté de Madagascar, s’adressant à la jeunesse du pays en général. Coopération francomalgache

L’ambassadeur de France SE M. de Laboulaye est reçu par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalison. La coopération bilatérale notamment sur la reconstitution de l’administration en tant que vecteur de développement, la poursuite des programmes de réorganisation de l’état-civil, de l’appui à la gestion des communes, élargi à d’autres collectivités décentralisées, l’allègement des procédures mutuelles d’octroi des visas, la sécurité des investissements, sont évoqués.

Groupe d’Intervention rapide à Antsiranana

Le PDS du Faritany d’Antsiranana M. Jaosoa, après une passation de services entre SG ancien et nouveau de la Province, MM. Rajaonarivelo Théogène et Horace Gatien, demande au gouvernement central de dépêcher un groupe d’Intervention rapide sur place pour maîtriser les milices rebelles encore armées et disséminées dans les Fivondronana difficiles d’accès, afin de rétablir la paix civile sur le territoire du Nord. La presse évoque l’arrivée du gouverneur M. Gara à Moroni (Comores) où se trouverait déjà l’ancien ministre de la Sécurité publique du gouvernement Andrianarivo, M. Ben Marouf.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, qui évoque l’octroi de 2 milliards de $ par l’IDA et de 280 millions d’€ par l’Union européenne et leur judicieuse utilisation au niveau des divers départements. Un nouveau PDS est nommé pour la Province de Toamasina en place de M. Sikonina, appelé à d’autres fonctions, M. Tsizaraina, ancien chef AREMA de le Province et candidat indépendant au Gouvernorat, dans le cadre des mesures de réconciliation nationale. Mme Rabetafika Yvette est nommée haut représentant de Madagascar auprès de l’UNESCO à Paris. De nouvelles nominations aux hauts emplois de l’État sont également au menu, conseillers spéciaux à la présidence, Conseil d’administration d’Air Madagascar, responsables aux ministères de la Communication à la Radio et à la Télévision nationales-, de l’Agriculture, de l’Industrie, de la Jeunesse et sports au Fonds TAFITA- de la Recherche scientifique, de la Sécurité publique et du Secrétariat d’État à la Décentralisation et aux Provinces autonomes,

Jeudi 11

Journée mondiale de la Population

La journée mondiale de la Population est célébrée dans la capitale sur le thème Pauvreté, Population, Développement, par diverses actions humanitaires et sociales, distributions de PPN Produits de première nécessité, remises de certificats aux animateurs en politique familiale, en coopération avec le Faritany d’Antananarivo et le FNUAP. La mise en place de filets de sécurité élargis pour les couches défavorisées, l’éducation à la participation citoyenne, l’alpha-bétisation des adultes et l’amélioration de la condition de la femme et de l’enfant, l’application des droits de l’Homme, tels sont les défis relevés à cette occasion par le ministre de la Population M. Andriampanjava.

Arrestations de militaires

Arrestation à Toamasina de 12 officiers supérieurs dont 3 généraux et d’un commissaire général proches de l’amiral Ratsiraka, transférés dans la capitale, dans le cadre de l’enquête sur les crimes et délits commis par l’ancien régime, demandée par le président Ravalomanana pour restaurer l’État de droit.

Nouveaux sénateurs

Un communiqué de la présidence de la République annonce la nomination des deux derniers sénateurs sur le quota présidentiel par le chef de l’État M. Ravalomanana.: Mme Rakivolaharivony Jeannine au titre de la Province d’Antananarivo et M. Mananjara au titre de la Province de Fianarantsoa, tous deux membres de la Haute Cour Constitutionnelle.

Conseil de gouvernement à Mahazoarivo

Un Conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la conduite de M. Sylla. Divers décrets sont adoptés à cette occasion, sur une modification les redevances d’usage de la route, l’installation de plusieurs comptoirs dans le Sud de l’île pour contrôler l’exploitation et l’exportation des pierres précieuses, la création d’une commission spéciale pour l’agriculture et l’élevage, en collaboration avec la recherche scientifique, l’autorisation des travaux du périphérique Grande Rocade Nord dans la capitale, et l’organigramme de divers départements dont le ministère des Affaires étrangères.

La Sécurité publique devant la presse

Le ministre de la Sécurité publique M. Amady tient une conférence de presse axée sur le maintien de l’ordre et l’assainissement dans la capitale et les Provinces autonomes, la lutte contre la corruption et l’augmentation des soldes des policiers, l’installation de commissariats de Police dans les 42 Fivondronana où ils n’existent pas encore, le contrôle de l’immigration et la surveillance des étrangers éventuels fauteurs de déstabilisation, dans le cadre de la lutte internationale contre le terrorisme.

Concours Internet au CNTEMAD

Une remise de prix aux lauréats d’un concours national organisé dans le cadre de la fête de l’Internet sous l’égide du CNTEMAD, centre de formation à distance rattaché au ministère de l’Enseignement supérieur, se déroule à Antananarivo en présence du directeur M. Norbert Ralison, qui évoque la réhabilitation du siège de l’établissement pour quelque 700 millions FMG sur fonds propres. 23 centres régionaux sont répartis dans l’île, regroupant quelque 7.200 étudiants, soit le tiers de l’effectif estudiantin total à Madagascar.

L’Agriculture à Tsimbazaza

Les ministres de l’Agriculture et de l’Elevage M. Andriasandratriniony et des Eaux et Forêts M. Alibay, ainsi que le secrétaire d’État à la Pêche, le contre- amiral Ramaroson, présentent à leur tour devant les députés à Tsimbazaza le bilan de leur département respectif. Décentralisation technique au niveau de 23 régions dans l’île, solutions durables à l’insécurité rurale, politique semencière, augmentation des prix aux producteurs, réorientation du reboisement en fonction des besoins locaux et régionaux, aménagement des bassins versants, formation des agriculteurs et écotourisme, mise en valeur des produits forestiers, régularisation des licences de pêche, développement intégré du littoral et surveillance renforcée des côtes, insuffisance du personnel qualifié pour améliorer le rendement du secteur halieutique essentiellement porteur de devises. 157 millions de $ de recettes sont prévus pour fin 2002, tels sont les points examinés.

Communes pilotes dans le Faritany d’Antananarivo

Le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana expose à la presse un projet d’appui à 4 Communes-pilotes réparties dans la Province pour l’année 2002 et qui pourraient être multipliées les années suivantes, dans le cadre de la promotion de la production agricole et de l’élevage et de l’artisanat aux normes internationales en vue des possibilités d’exportation. Ces 4 communes-pilotes Amboanana (Arivonimamo), Mandrosoa (Andramasina), Ambatomaro (Manjakandriana) et Ambonitompoina (Antanifotsy) verront les premières des élections régulières au niveau des Fokontany, conclutil.

L’UE réhabilitera les infrastructures

Le délégué de la Commission européenne SE M. Protar tient une conférence de presse axée sur l’appui de l’Union européenne à la réhabilitation des infrastructures endommagées par les cyclones et les sabotages dans toute l’île, en présence du ministre des TP M. Lahiniriko dont il se déclare le principal partenaire. Le 8e FED d’un montant de 72,5 millions d’€ a permis diverses réhabilitations et autorisera le bitumage de la RN 7 vers Toliara. Le 9e FED estimé à 80 millions d’€ concernera essentiellement les Provinces de Fianarantsoa et Toliara, dans le cadre du désenclavement des zones d’exportation de produits agricoles, qui est financé à titre spécial, pour 24,5 millions d’€ depuis I996 par l’Union européenne. L’urgence est cependant à la reconstruction des 11 ponts détruits et au réaménagement des routes devenues impraticables faute de maintenance durant la crise malgache.

Vendredi 12

Don humanitaire américain

Un don de l’US Aid en carburants de 23.000 litres, pour approvisionner les Centres de santé pour la conservation des vaccins et médicaments, est remis à Andavamamba par l’ambassadeur américain SE Mme Nesbitt au ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, en présence du PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana et du représentant du PDS du Faritany de Fianarantsoa M. Rakotonirina, deux Provinces auxquelles ce secours d’urgence est destiné, dans le cadre d’un plan de contingence mis sur pied au titre de l’aide humanitaire à Madagascar du gouvernement américain.

Naissance du MPIA.VA.NA

Une Plate-forme des travailleurs malgaches pour le développement MPIA.VA.NA, est présentée à la presse par son président M. Randriamaholison, dirigeant du Syndicat des fonctionnaires et employés d Zones franches FNAE. Elle est destinée aux employés mis en chômage technique du fait de la crise malgache, dans les secteurs public et privé, zones franches et indépendants. Des négociations avec la Banque mondiale ont permis de dégager divers fonds, 350 000 $ pour l’achat de médicaments au titre du projet CRESAN II, et une somme à déterminer pour l’acquisition de fournitures scolaires au titre du projet CRESED II tous deux financés par la Banque Mondiale, ainsi que pour la création d’emplois intérimaires en coopération avec le projet de Nutrition communautaire SEECALINE.

Réception des nouveaux sénateurs

Les 30 nouveaux sénateurs nommés par le président Ravalomanana sont présentés officiellement au Palais d’Anosikely, lors d’une séance présidée par le président a.i du Sénat M. Totobesola. La doyenne sortante Mme Rabesahala prononce un discours à cette occasion, axé sur l’unité nationale, la mise en place des Provinces autonomes et la reconstruction du pays.

Nouveaux ralliements de l’AREMA

Les unions locales AREMA de Manjakandriana et de Betafo respectivement conduites par les députés Andrianarisoa et Ratovonelinjafy, membres du comité directeur, annoncent leur accueil favorable à l’appel du secrétaire national du parti M. Rajaonarivelo, à la réconciliation nationale, et leur disposition à coopérer avec le président Ravalomanana et le premier ministre M. Sylla à la reconstruction du pays, dans l’intérêt du peuple malgache oublié du développement.

Le Budget exposé a la presse

Le vice-premier ministre chargé des Finances et du Budget M. Rajaonarivony expose devant la presse les problèmes rencontrés au niveau de la gestion des Finances publiques durant les mois écoulés : conditionnalités de non séparation des Finances et du Budget, paiement des arriérés extérieurs malgré le gel des avoirs à l’étranger, régression des rentrées fiscales, notamment au port de Toamasina, (60% du total), mais règlement des salaires et pensions en priorité 123 milliards FMG par moisen place des dettes de fonctionnement du gouvernement se montant à 800 milliards FMG, suspension des reliquats de Primes aux employés des Finances, déblocage de la prochaine tranche du CAS II Country Assistance Strategy auprès de la Banque Mondiale de 55 millions de $, évocation de l’abus des Fonds spéciaux gérés par les trois principales institutions du pays, soit quelque 171 milliards FMG pour cette année représentant 65 fois la somme autorisée par le Budget 2001… La continuité de l’État dans le cadre de l’alternance au pouvoir est  soulignée à cette occasion.

Air Madagascar en sortie de crise

L’administrateur délégué d’Air Madagascar M. Ranjatoelina expose devant la presse le bilan du début d’année désastreux pour la compagnie aérienne nationale, faute de trésorerie pour assurer maintenance, paiement des Assurances, garantie de l’IATA, carburant, taxes aéroportuaires… Des solutions de rechange ont été proposées, comme le contrat avec la compagnie italienne  Blue Panorama pour sauvegarder les vols vers l’Europe, et la reprise permet d’espérer des lendemains meilleurs, alors que quelque 66,4% du trafic et du fret ont été interrompus pendant de longs mois.

Démission du ministre du Travail

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Le Sénat des convoqué en session spéciale pour élire son nouveau bureau permanent le 23 juillet 2002. M. Lecacheur président du PFM (Parti Fédéraliste de Madagascar) est nommé conseiller spécial du chef de l’État, et diverses nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées à cette occasion. Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra annonce pour sa part la démission du ministre du Travail et des lois sociales M. Maharavo qui admet une mésentente sur la gestion de son département au sein du gouvernement. Il sera remplacé a.i par le ministre de la FOP M. Razafindralambo. La presse évoque également des mésententes au niveau du parti GRAD Iloafo dont il était membre, et au sein des associations Antaisaka, originaires du Sud-est de l’île, après le limogeage de son prédécesseur, ainsi que la perspective de sa mise en examen pour affaires pendantes.

Ravalomanana Homme de l’année

Le président Ravalomanana se voit remettre au Palais d’Ambohitsorohitra par Mme Andriambelo dirigeante du Groupe Midi Madagasikara le traditionnel trophée après son élection comme Homme de l’année 2001, en présence du ministre de la Communication M. Rakotoarivelo, ancien directeur de ce quotidien. Le chef de l’État annonce qu’après la Russie, l’île Maurice a déclaré son intention de coopérer avec son gouvernement et son régime, rompant ainsi avec les décisions prises au niveau de l’Union Africaine à Durban.

Accord CNAPMAD/WWF

L’ambassadeur de RFA SE M. Behr assiste à la signature d’une convention de 3 millions de DM financée par la BMZ/KFV, entre le CNAPMAD, établissement consacré à la production de fournitures scolaires rattaché au ministre de l’Éducation de Base représenté par le ministre M. Razafindrandriatsimaniry et le chargé de programme océan Indien du WWF M. Paddack. Une deuxième tranche d’un programme de remise aux élèves des écoles, d’ouvrages pédagogiques notamment consacrés à l’environnement, comme le magazine Vintsy et le mensuel didactique Ny Voaary. La formation de quelque 36.000 enseignants est évoquée.

Samedi 13

Installation du PDS d’Antsiranana

Le PDS de la Province d’Antsiranana M. Jaosoa est installé officiellement dans la capitale du Nord, en présence du président Ravalomanana, après un culte œcuménique célébré en présence d’une forte délégation gouvernementale et du maire de la ville M. Rakotoson Noêl. Le chef de l’État, après le ministre de la Défense, le général Mamizara, la veille, salue l’Armée et la Gendarmerie pour leur reconquête pacifique des Provinces autonomes, leur recommandant désormais de ses consacrer à leur mission de maintien de l’ordre dans toute l’île, abandonnant la scène politique. Dépolitisation également de l’administration, bonne gouvernance, refus de la chasse à l’homme systématique, malgré de nombreuses arrestations dans les Provinces pour atteinte à la sûreté de l’État, contre les tenants de l’ancien régime, même si les enquêtes continuent dans le cadre de l’État de droit, la priorité est au développement économique et non aux représailles : réfection des routes de desserte régionales, réhabilitation de la SECREN et de la SIRAMA, chantier naval et sucrerie piliers de la Province, qui ne seront pas privatisées. Le président Ravalomanana évoque son espoir de voir prochainement une reconnaissance du régime par l’Union Africaine.

L’amiral. Ratsiraka poursuit la lutte

L’amiral Ratsiraka en exil à Paris avec une cinquantaine de ses proches menacés selon lui, annonce sur la chaîne LCI qu’en soldat, il ne déserte pas mais poursuit la lutte contre son rival M. Ravalomanana, dont il récuse toujours la régularité de l’élection, l’accusant de vouloir imposer à Madagascar la pensée unique, de museler les media d’opposition et de pratiquer l’épuration ethnicopolitique au niveau des Provinces autonomes.

Coupe du Fihavanana

La coupe nationale du Fihavanana se déroule au stade de Mahamasina. Des tournois de football, de rugby, de hand-ball et de basket-ball sont au programme avec de nombreuses équipes régionales, une manifestation menée sous l’égide du ministère de la Jeunesse et sports conduit par M. Ndalana, en collaboration avec le FNUAP, les compétitions dureront jusqu’au 23 juillet 2002.

Médaille de bronze pour Berlioz

L’athlète Berlioz Randriamihaja, actuellement pensionnaire au CIAD de Dakar, remporte la médaille de bronze en 110 m haies lors du championnat de France 2002 à Saint Etienne.

Éducation des adultes : 3ème promotion

Sortie officielle au Cercle germano-malgache de la 3ème promotion Vahy de quelque 20 formateurs en éducation des adultes au sein de l’AMEA regroupant diverses associations malgaches et présidée par M. Randriamahaleo, qui travaille en coopération avec l’antenne DZ/DDV allemande à Madagascar, en présence de l’ambassadeur de RFA SE M. Behr et du ministre de la Culture Mme Rahaingosoa.

Madagascar au sommet ACP

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva part à Nadi, aux Iles Fidji, où il est invité à représenter Madagascar au sommet des pays ACP. Un accord au niveau des relations commerciales portant sur quelque 15 milliards de $ entre les pays membres et l’Union européenne avec suppression des barrières douanières devrait être au cœur des débats.

Dimanche 14

Attentat contre le président

La FJKM (Église réformée de Madagascar) célèbre au temple d’Analakely un culte spécial pour la nation consacré aux Jeunes, en présence du président Ravalomanana, membre du bureau central de cette Église, qui évoque dans son homélie sa volonté de lutter contre la corruption ; des enquêtes auraient décelé des trafics de pierres précieuses à Madagascar se chiffrant à 1 milliard de $ par an. Selon la presse, il révèle par ailleurs que le Falcon français l’ayant ramené de Dakar I et en panne à Dar-es-Salam, aurait pu exploser en vol… Le premier ministre M. Sylla inaugure pour sa part une église catholique nouvellement construite à Itaosy, au cours d’une grand messe dirigée par le cardinal Razafindratandra.

Fête nationale française

L’ambassadeur SE M. de Laboulaye offre à l’occasion de la fête nationale française une réception à la Résidence de France, en présence du président de l’Assemblée nationale M. Paraina et du premier ministre M. Sylla, qui salue l’aide de l’Hexagone et les efforts du diplomate dans le cadre de la résolution de la crise malgache, évoquant la prochaine réunion à Paris du Club des amis de Madagascar. Il stigmatise également les mauvais perdants de l’alternance démocratique, et assure que la justice malgache se prépare à briser le principe d’impunité dont bénéficiaient les dirigeants de l’ancien régime. SE M. de Laboulaye salue part la véritable mue de la société malgache affectant le fonctionnement des institutions, l’économie et les relations internationales au niveau du pays, soulignant que la France, ouvrant une nouvelle page de la coopération mutuelle, entend demeurer le principal bailleur de fonds bilatéral de Madagascar. Il évoque les progrès de la démocratie, vers une cohésion nationale moderne, et les prochaines élections législatives malgaches, et rappelle les résidents français à la retenue politique au sein de leur pays d’accueil. Des décorations sont remises aux anciens combattants malgaches.

Lundi 15

Toamasina à Ambohitsorohitra

Le premier ministre M. Sylla reçoit à Mahazoarivo à huis clos, une délégation de l’Association Zanak’i Toamasina conduite par le nouveau PDS de la Province M. Tsizaraina, et comprenant notamment  Mgr Tsihaonana, des élus, cadres et opérateurs du Faritany et des représentants de l’ancien régime membres de l’AREMA comme l’ancien ministre de la justice M. Imbiky et le vice-président de l’Assemblée nationale M. Randriamahefa. La délégation est ensuite conviée à déjeuner à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, qui évoque la réconciliation nationale et la reconstruction économique de la Province et du pays. Le chef de l’État reçoit enfin, en soirée, un groupe de sénateurs d’Antsiranana non membres du KMMR, son Comité de soutien, conduits par le vice-président du Sénat M. Totobesola, qui assure l’intérim du président Rakotomanana, absent du pays.

Le FMI à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra la délégation du Fonds Monétaire International conduite par M. Sacerdoti, accompagné du représentant résident M. Dahl. La relance de l’économie et l’assainissement des Finances publiques, la lutte contre la corruption, l’augmentation des salaires des hauts responsables des ministères, avant les simples fonctionnaires et le secteur privé, le renforcement de la sécurité et de la défense avec installation de nouveaux postes régionaux, la rationalisation de l’exploitation minière et marine, la poursuite du déblocage du fonds FASR de 70 millions de DTS, et de crédits sociaux de la Banque mondiale notamment pour le projet de nutrition communautaire SEECALINE dans le cadre de la lutte contre le SIDA, la prochaine réunion du Club des amis de Madagascar à Paris, sont évoqués. Des réunions de travail avec les bailleurs de fonds, Banque Mondiale, Union européenne sont également au programme de la journée.

Le président Ravalomanana décoré

Le président Ravalomanana est fait Chevalier de Grand Croix de l’Ordre de la Couronne de Fer par le Commandeur de l’Ordre de Malte M. Robert Rossi, en séjour universitaire à Madagascar, au cours d’une cérémonie au Palais d’Ambohotsorohitra. Un cadeau spécial de l’Ordre lui est remis, il est la 3ème personnalité mondiale non maltaise, à se voir remettre cette décoration.

Remerciements de M. Rajaonarivelo

Le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo remercie, à son départ pour les États-Unis, le président Ravalomanana et son régime pour avoir répondu à son appel en faveur de la réconciliation nationale seule apte à promouvoir une véritable relance économique. Deux personnalités proposées par lui personnellement au chef de l’État, sur une liste couvrant les 6 Faritany, ont été acceptées au sein du gouvernement. Il remercie également l’Armée pour sa retenue lors de la reconquête de sa Province natale de Toamasina dont il salue le nouveau PDS en la personne de M. Tsizaraina, qui dément pour sa part tout lien avec l’AREMA et se recommande de la Confédération des Entités Fédéralistes lors de sa dernière candidature aux élections.

Le ministre Maharavo devant la presse

Le ministre du Travail M. Maharavo demande devant la presse la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur son cas, dénonçant les pressions inadmissibles de son ancien parti le GRAD Iloafo qui l’a exclu au niveau de la gestion de son département. Il déclare être toujours ministre jusqu’à nouvel ordre, avoir adhéré désormais au parti présidentiel Tiako i Madagasikara et réitère sa fidélité totale au président Ravalomanana. L’Inspection du travail pour sa part propose 3 candidats indépendants et apolitiques pour gérer le département du Travail et des lois sociales, issus de leur sein.

Hommage de la Nation aux militaires tombés

Le général Mamizara, entouré des chefs d’État-major de l’Armée et de la Gendarmerie, préside à Ampahibe à une cérémonie en hommage à 5 militaires tombés il y a un mois lors des opérations de reconquête de la Province d’Antsiranana et dont les dépouilles ont été rapatriées dans la capitale. Ils ont été décorés à titre posthume et ont reçu les honneurs militaires, avant d’être ensevelis dans leurs tombeaux familiaux.

Budget du Faritany d’Antananarivo

Le budget 2002 du Faritany d’Antananarivo a été fixé à 51 milliards FMG au niveau de la Délégation spéciale de la Province présidée par le général Razakarimanana et comprenant 9 membres et quelques députés, qui avalisent la dissolution du Conseil provincial. La délimitation de 4 régions, Vakinankaratra, Vonizongo, Marovatana, AntananarivoVille, l’autonomie alimentaire et la lutte contre l’exode rural sont évoqués, ainsi que le programme-pilote pour le développement intégré instauré au niveau de 4 communes-pilotes pour la relance de l’économie de la Province.

Conférences sur la paix au CCA

L’ambassade des États-Unis organise au Centre culturel américain du 15 au 20 juillet au niveau de la société civile, une série de rencontres et débats axés sur la restauration de la paix, animés par le Dr Joyce Neu, conseillère du président Carter et directeur exécutif du Joan an B Krac Institute for Peace and Justice de l’Université de San Diego. La délégation doit être reçue au Sénat et rencontrer des personnalités de tous les secteurs, ainsi que les media.

Mardi 16

Le président Ravalomanana à Analavory

Le président Ravalomanana inaugure, en présence du PDS de la Province d’Antananarivo, la Foire d’Analavory Fahamarinana. Il annonce la prochaine suppression des taxes d’importation sur les engrais, intrants et matériels agricoles, pour accélérer le développement et l’autosuffisance alimentaire en milieu rural. Même mesure pour le ciment pour la relance du secteur bâtiment et le logement. La réhabilitation des routes de desserte, l’électrification et l’application de nouvelles normes de sécurité au niveau local et régional sont également évoquées par le chef de l’État.

Le premier ministre à Tsimbazaza

Les ministres des Transports et de la météorologie, M. Rakotovazaha, du Tourisme M. Ntsay, de l’Environnement le général Rabotroarison, présentent devant 103 députés réunis à Tsimbazaza le bilan respectif de leur département. Renouvellement des textes et action environnementale à moyen et long terme au niveau des PNAE Programme d’action environnementale et PE 3, Programme Environnemental-Phase 3 financés par la Banque Mondiale, relance de la destination Madagascar pour réhabiliter le secteur tourisme, principal fournisseur de devises et sinistré à 80% pour les infrastructures hôtelières et voyagistes en chômage technique, reprise du travail à la compagnie TAM et au RNCFM pour les dessertes aérienne et terrestre, normalisation du ravitaillement en carburant, renégociation pour le réseau Nord du chemin de fer et réhabilitation des ports en coopération avec les bailleurs de fonds bilatéraux et internationaux, création d’une agence côtière maritime et fluviale, recapitalisation d’Air Madagascar, publication d’un bulletin spécialisé de météo, sont au programme. Le premier ministre M. Sylla présente pour sa part le programme global du gouvernement, axé sur la bonne gouvernance, l’accélération de la décentralisation et du transfert des compétences aux Provinces autonomes, la dépolitisation de l’administration, la transparence, la lutte contre la corruption grâce à l’Inspection générale de l’État, pour réaliser le développement rapide. Il évoque la nécessaire révision du Code électoral auquel les députés travaillent en commission, en vue des législatives anticipées, le refus de toute impunité pour les crimes et délits commis par l’ancien régime

Lettre de Wade à Ravalomanana

Le président sénégalais M. Wade adresse à son homologue M. Ravalomanana une lettre officielle lui faisant part de sa disposition à développer les relations bilatérales dans le cadre de relations normales et fraternelles, et suggère, en réponse à une demande de conseils en grand frère, la libération de toutes les personnes détenues dans le cadre de la crise politique.

Mercredi 17

Procès de généraux et anciens ministres

Quelque 22 inculpés, dont l’ancien ministre de l’Information M. Betsimifira et 10 militaires dont 4 généraux récemment arrêtés, sont présentés au Palais de Justice d’Anosy. M. Betsimifira est placé sous mandat de dépôt à la prison d’Antanimora, en compagnie des généraux Boba, Andriafeno et Iandro Fenomanana et de 6 colonels. La presse évoque l’arrestation à Toamasina de l’ancien premier ministre a.i de l’amiral Ratsiraka, le général Rasolondraibe, et du gouverneur de la Province M. Lahady, transférés dans la capitale pour enquête. M. Zasy ancien maire d’Antsiranana et le DG de la SECREN M. Tonizatobo, auraient par ailleurs été appréhendés dans la capitale du Nord.

FOP, Culture et Communication à Tsimbazaza

Les ministres de la Culture Mme Rahaingosoa et de la Communication M. Rakotoarivelo présentent le bilan de leur département respectif devant les députés à Tsimbazaza. Valorisation de la culture nationale, décentralisation, défense des droits des auteurs, ouverture de l’île au monde, création d’un Fonds national et d’un Conseil national pour la culture, poursuite de la restauration du Rova d’Antananarivo, sont au abordés, ainsi que l’assainissement de l’ORTM Office national de Radiotélévision, la réhabilitation de la radio et de la télévision publiques qui seront numérisées dans le cadre de la couverture nationale, la formation des agents et l’ouverture d’un site web, la dépolitisation et l’information plurielle. Le ministre de la FOP, du travail et des lois sociales M. Razafindralambo évoque un quota de 98.133 fonctionnaires payés en mai 2002 contre 131.353 recensés en 2000, un audit financé par la Banque Mondiale fera l’état des lieux exact des agents de la Fonction publique. Le renouvellement des textes sur le Travail et les négociations avec le secteur privé, notamment les zones franches, sont abordées, ainsi que la révision du statut de l’ENAM Ecole Nationale d’Administration, qui verra désormais une sélection plus sévère.

Création du MMMR

M. Ramahenina annonce la création du MMMR, Mouvement de soutien au président Marc Ravalomanana, comprenant des responsables d’écoles et enseignants qui, désormais ouvert à tous, ne défendront plus simplement le choix du peuple après l’investiture du chef de l’État, mais ses directives de développement rapide.

Coopération suisse: projet Saha

La Fondation suisse Inter-coopération exécute des projets de développement depuis 20 ans à Madagascar, pour le compte du gouvernement helvétique, d’organisations multilatérales et d’ONG internationales. M. Langenbacher, chargé d’affaires de l’ambassade suisse et M. Mulder, délégué de la Fondation, annoncent le déblocage de 20 milliards FMG pour le projet Saha de développement rural axé sur trois régions pilotes en Imerina, Betsileo et Menabe, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté par la voie de l’empowerment.

Nouveau bureau municipal à Antananarivo

M. Raharinaivo, président national du parti présidentiel Tiako i Madagasikara TIM, cède son poste de président du Conseil municipal d’Antananarivo à M. Randriamanantena, après l’élection d’un nouveau bureau lors de la session budgétaire 2002 qui ouvre dans la capitale ses travaux de commissions. M. Rakotozafy devient viceprésident, en place de M. Rabe François nommé sénateur

Conseil des ministres et de gouvernement

Un Conseil des ministres se réunit à Ammbohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla à Mahazoarivo. Diverses nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées à cette occasion, au titre de divers départements, dont celle du directeur de la Sécurité présidentielle M. Raoelina Jean. Un décret concernant l’Association Vohitry ny tanora et des communications sur le désengorgement de la circulation dans le centre de la capitale et la journée de la Femme africaine le 31 juillet sont également évoqués.

Jeudi 18

Aide de l’Union européenne

Le premier ministre M. Sylla reçoit à Mahazoarivo le délégué de la Commission européenne, SE M. Protar avec lequel il signe en présence des ambassadeurs de pays membres, un protocole d’accord dans le cadre du Plan indicatif national, portant sur une aide de 327 millions d’€, en faveur du développement macro-économique et sectoriel rural, dont 60 millions seront réservés à la réhabilitation urgente de l’infrastructure routière, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Les PTT à Tsimbazaza

Le ministre des PTT M. Razafinjatovo présente aux députés à Tsimbazaza le bilan de son département, achèvement de la couverture nationale par Fivondronana pour le réseau téléphonique public, retour de l’aide de la Poste à la Caisse d’Epargne, privatisation de TELMA, non autorisée par la loi à se lancer dans le mobile, alors que les abonnés à ce système de téléphonie moderne sont passés de 12.431 en I998 à 147.500 en 2000, le fixe n’ayant augmenté que de 44.471 à 58.399 pour la même période.

Le président Ravalomanana aide les paysans.

Le président Ravalomanana assiste à Ampefiloha à un atelier national organisé à l’intention de quelque 155 représentants du monde rural issus de 65 organisations de toute l’île. Il annonce qu’il pourvoira au voyage à Paris de deux ou trois spécialistes en production, matériel agricole et crédit, élus par l’assemblée, pour y assister à la réunion du Club des amis de Madagascar. Il évoque également le développement rural grâce à la coordination entre les ministères de l’Agriculture, de la Recherche scientifique et de l’Aménagement du territoire et promet la prochaine importation de 1.000 tracteurs et la réfection de la RN 44 vers Ambatondrazaza, région hautement productrice de riz.

Délégation libyenne à Ambohitsorohitra

Une délégation libyenne, conduite par le ministre des Affaires étrangères M. Ali Triki, est reçue à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, après avoir été accueillie par le ministre des Affaires étrangères a.i M. Rakotorivelo à Ivato. Elle est porteuse d’un message du président Kadhafi à son homologue malgache, lui faisant part de sa disposition à développer la coopération bilatérale entre les deux pays et l’invitant officiellement en Libye.

Remous au sommet ACP des Fidji

La délégation officielle conduite par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva au 3ème sommet des pays ACP aux îles Fidji préfère quitter la salle lors de la séance plénière, dans l’intérêt de la session, décision acceptée par le ministre des Affaires étrangères fidjien M. Kalipate Tavola : des voix s’étaient élevées contre la présence de Madagascar, créant des remous au sein des délégations comprenant quelque 19 chefs d’États. La presse évoque un probable alignement des pays ACP sur la position de l’Union Africaine, qui préconise le siège vacant pour Madagascar dans l’attente d’élections régulières dans le pays.

Vers la réouverture du MID

Le projet LO financé par l’US Aid présente à la presse ses conclusions, après étude sur les effets du flottement du FMG réalisé en I994 qui avait provoqué une hyper inflation. Face à la réouverture imminente du Marché Interbancaire des Devises à la Banque Centrale, il émet diverses recommandations pour amortir le choc de l’inévitable nouvelle dépréciation d’après crise de la monnaie locale, depuis le soutien aux associations de consommateurs et le maintien de l’administration des prix, jusqu’à l’élargissement du MID aux Bureaux de Change et à l’intervention de la Banque Centrale sur les taux.

Vendredi 19

Aide américaine à l’environnement

L’ambassadeur américain SE Mme Nesbitt, après avoir été reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, signe à Antaninarenina avec le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, en présence des ministres de l’Environnement M. Rabotoarison et de la Santé M. Rasamindrakotroka, et du secrétaire d’État à la Femme et à l’Enfance Mme Rasoanirina, deux conventions d’aide d’un montant global de 11.044.121 $ dont 7.989 121 $ axés sur la conservation de la biodiversité en appui à la politique environnementale au niveau agricole et agroalimentaire, et la sauvegarde de la famille au titre du projet APROPOP, comprenant planning familial, lutte contre le SIDA et sécurisation alimentaire au niveau de la femme et de l’enfant.

Industrie et privatisation à Tsimbazaza

Les ministres du Développement du secteur privé, de l’Industrie et de l’artisanat M. Rajaon, de la Privatisation M. Horace Constant, et le secrétaire d’État au Commerce extérieur M. Rakotonirainy, présentent devant les députés le bilan respectif de leur département. Il est débattu du dialogue continu avec le secteur privé pour le renouvellement des textes en faveur d’un environnement économique fonctionnel, de la relance des entreprises et du volet social concernant quelque 150 chômeurs techniques du fait de la crise, d’une aide prioritaire aux PMI/PME du secteur artisanal en développant le système coopératif, de la nécessité d’installer des relais au niveau des chancelleries à l’étranger avec représentations commerciales pour promouvoir le Made in Madagascar, et de l’engrangement de quelque 251 milliards FMG à la Banque Centrale  (dont 211 pour la seule SOLIMA) au titre des privatisations ;  en matière de privatisation,  48 entreprises publiques à privatiser sur 140 dans une première phase. Enfin, un plan de relance des entreprises du secteur privé est élaboré en coopération avec les représentants du patronat malgache.

Délégation chinoise à Antananarivo

Une délégation chinoise conduite par le vice ministre des Affaires étrangères M. yang wen chong arrive à Madagascar, accueillie par le ministre des Affaires étrangères a.i M. Rakotoarivelo avec qui est signé en présence de l’ambassadeur SE Mme Xu Jinghu, une convention d’aide non remboursable de coopération technique et économique portant sur 30 millions de yuans à Anosy. La délégation est ensuite reçue par le premier ministre M. Sylla à Mahazoarivo et par le président Ravalomanana à Ambohitsorohitra. IL y est question du développement de la coopération bilatérale, notamment en matière de formation, après trente années de relations diplomatiques officielles. M. Yang Wen Chong est porteur d’un message de félicitation du président de la République Populaire de Chine adressé à son homologue malgache.

CSB 2 inauguré à Ankadinandriana

L’ambassadeur de RFA SE M. Behr inaugure à Ankadinandriana en présence du maire, M. Andrianainarivelo, un Centre de Santé de Base niveau 2 réhabilité pour un montant de 35 millions FMG, dont 5 millions au titre de la commune et du fokonolona, grâce à la coopération allemande.

Samedi 20

Le président Ravalomanana à Antanambe

Le président Ravalomanana inaugure la Foire Fitsinjo d’Antanambe, Amparafaravola, dans l’Alaotra, et une école primaire publique, accompagné de plusieurs membres du gouvernement. Il évoque la mise en place en août de la Haute Cour de Justice, une augmentation du salaires des hauts fonctionnaires à 1.500 $ plafonnant jusqu’à 3.500 $, pour les ministres, dans le cadre de la lutte contre la corruption, la nécessité de l’autosuffisance alimentaire, notamment rizicole, et la cessation de la chasse à l’homme contre les tenants de l’ancien régime, l’urgence étant au développement du pays sur la base de l’électrification de la détaxation des intrants agricoles et de la modernisation en milieu rural.

Bicentenaire de Saint Cyr

Le bicentenaire de la création de l’Ecole spéciale militaire de Saint Cyr est célébré au Colbert, en présence de nombreux officiers sur les quelque 120 ayant fréquenté après le général Ramanantsoa cette prestigieuse institution militaire française, dont le ministre de la Défense, le général Mamizara, le PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana, et l’attaché de Défense de l’ambassade de France, le colonel Genin. Le président de l’association des anciens de Saint Cyr à Madagascar est le capitaine Ramakavelo.

Sortie de promotion à l’EEMS

Sortie officielle de la promotion Tantely à l’Ecole d’Enseignement Médicosocial de Befelatanana, avec 14 nouveaux infirmiers anesthésistes réanimateurs dont 4 Comoriens, formés depuis deux ans dans cet institut paramédical qui avait auparavant fermé ses portes durant 11 ans, en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka qui annonce la mise en place de blocs opératoires dans tous les hôpitaux en milieu rural.

M. Sylla SG du TIM

La presse annonce la nomination du premier ministre M. Sylla comme secrétaire général du parti TIM Tiako i Madagasikara, nouvellement fondé à partir de l’association de soutien au président Ravalomanana, notamment dans la perspective des élections législatives anticipées dans le pays.

M. Rajemison sénateur

Le chef de l’État nomme sénateur au titre du quota présidentiel de 30 membres répartis sur les 6 Provinces, M. Rajemison, en place de M. Rambeloson Alfred, dont le décret est abrogé.

Dimanche 21

Scorpions contre Bafana Bafana

L’équipe nationale des Scorpions est éliminée en quarts de finales par les Bafana Bafana d’Afrique du Sud par 4 à 1 aux tirs aux buts, à Port Elizabeth, dans le cadre du tournoi du COSAFA/Castle Cup. Les Scorpions Juniors avaient été battus la veille par l’Amajita sud-africain dans la même ville par 2 buts à 0, dans le cadre des éliminatoires aller de la CAN U-20.

Culte oecuménique pour la Nation

Le président Ravalomanana prononce en chaire, une homélie axée sur la vérité et la sainteté en matière de bonne gouvernance lors d’un culte œcuménique organisé sous l’égide du FFKM (Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar) en faveur de la nation.

Médaille d’or en marathon à Maurice

Randriasololaza Prosper remporte une médaille d’or en marathon aux championnats d’athlétisme de Maurice, une préparation aux Jeux des Iles de 2003 qui se tiendront dans l’île sœur, selon le président de la Fédération Malgache d’Athlétisme, M. Razafimahefa.

Lundi 22

CEPE légal dans toute l’île

Quelque 210.283 élèves se présentent aux épreuves du CEPE/Entrée en 6ème sur tout le territoire national, dont 83.601 dans le seul Faritany d’Antananarivo. Ce premier examen officiel de l’année avait été reporté à une date ultérieure, seule légale par le ministère de l’Éducation de Base, du fait des grèves menées par le mouvement du 13 mai pour la défense du choix du peuple, surtout dans les Provinces d’Antananarivo et Fianarantsoa. Les épreuves déjà passées dans d’autres Faritany seront considérées comme examens blancs.

Mardi 23

Session extraordinaire du Sénat

Une session extraordinaire du Sénat notamment consacrée au renouvellement du bureau permanent de cette institution est ouverte à Anosikely sous la présidence du doyen, Rakotozanany Augustin. M. Rajemison, unique candidat à la présidence proposé par le groupe parlementaire TIM, est élu par 82 voix sur 84 sénateurs présents, avec deux votes blancs. Les autres partis représentés au Sénat dont l’AREMA toujours majoritaire et les Indépendants, ont renoncé à intervenir, dans le cadre de la réconciliation nationale. Les 6 vice-présidents sont élus à cette occasion : MM. Max Ramilison (AVI) pour le Faritany d’Antananarivo, Rakotosandrindrainy Raphaël (AREMA) pour Fianarantsoa, Totobesola Jean Pierre (AREMA) pour Antsiranana, tous deux reconduits, Soja André (Indépendant) pour Toliara, Raoelina Médard (TIM) pour Toamasina, Jean Clément (TIM) pour Mahajanga. Les deux questeurs élus sont MM. Razafimily Constance (Leader Fanilo) et Jeannot Raberson (AREMA). L’ancien président du Sénat M. Rakotomanana, absent du pays pour raisons de santé, a adressé une lettre à cette institution faisant part de sa disposition à coopérer avec le nouveau régime, en tant que simple sénateur.

Deux nouveaux membres à la HCC

L’assemblée nationale élit en séance plénière les deux membres de son quota à la Haute Cour Constitutionnelle, soit M. Rabendrainy Ramanoelison élu par 82 voix et Mme Ramampy Marie Gisèle élue par 73 voix sur 103 députés présents. Quatre candidats étaient en lice, le groupe parlementaire AREMA ayant renoncé à en présenter.

Délégation du Burkina Faso

M. Ouedraogo Youssouf, ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso arrive à Antananarivo, en visite de contact, accueilli par son homologue a.i M. Rakotoarivelo à Ivato, et reçu au Palais d’Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana auquel il remet un message du président burkinabe M. Compaore faisant part de sa disposition à développer la coopération bilatérale et à soutenir en toute solidarité les efforts déployés en vue de la réintégration de Madagascar au sein de l’Union Africaine, la réconciliation et l’ouverture nationales étant en bonne voie, ainsi que les élections législatives anticipées promises par le président Ravalomanana.

Le président Ravalomanana à l’Académie

Le président Ravalomanana donne à Tsimbazaza le coup d’envoi aux cérémonies de célébration du centenaire de l’Académie nationale des Arts, des Lettres et des Sciences, créée en 1902 par Gallieni, en présence du président a.i de cette institution M. Gabriel ramalanjaona, de représentants du corps diplomatique et d’une grande partie des 248 membres inscrits. Il évoque la nécessité de préserver l’identité de Madagascar, son patrimoine et sa culture et la bonne gouvernance, annonçant la dissolution des Comités KMMR et KMSB, son soutien venant désormais de tout le peuple malgache. Il offre 250 millions FMG destinés à la construction d’un bâtiment plus spacieux pour le siège de l’Académie.

La COI prête a aider Madagascar

La Commission de l’Océan Indien, par la voix de son SG M. Bertile, et à la demande de la région Réunion, annonce la prochaine mise en place d’une initiative dans le cadre de la reconstruction de Madagascar en sortie de crise, à définir lors d’une conférence régionale ou internationale. Le premier ministre et ministre des Finances mauricien M. Beranger, annonce que son gouvernement prévoit de mettre à la disposition des autorités malgaches quelque 330 millions Rs, dans la perspective de la réunion à Paris du Club des amis de Madagascar, à laquelle Maurice doit participer en compagnie de représentants du secteur privé de l’île sœur.

Don américain pour les routes

L’ambassadeur des USA SE Mme Nesbitt offre au ministre des TP M. Lahiniriko, une somme de 1,5 millions de $ dans le cadre de la participation américaine à la reconstruction des routes endommagées durant la crise. La venue d’experts est programmée, ainsi qu’une coopération avec le génie militaire américain sur place.

Délégation gouvernementale à Paris

Une délégation gouvernementale conduite par le premier ministre M. Sylla, composée des ministres des Affaires étrangères, Finances, Industrialisation, Plan et économie, Environnement et Population, accompagnée d’experts et représentants des opérateurs du secteur privé, industriel et agricole, se rend à Paris pour participer à un Forum des Investissements avec les opérateurs français et européens, dans le cadre de la préparation de la réunion dans la capitale française du Club des amis de Madagascar axée sur la reconstruction et la relance économique du pays, prévue le 26 juillet.. Le chef du gouvernement doit également être reçu par les ministres français des Affaires étrangères M. de Villepin et de la Coopération M. Wiltzer, par le premier ministre M. Raffarin et les présidents du Sénat M. Poncelet et de l’Assemblée nationale M. Debré. Des rencontres techniques se déroulant notamment au niveau de quelques départements et avec le patronat, MEDEF, CIAN et la Chambre de Commerce de Paris, en attendant les discussions au sein du Club des amis de Madagascar avec les bailleurs de fonds au siège de la Banque Mondiale à Paris. Un séjour clos sur un culte œcuménique organisé sous l’égide du FFKM/France, et une rencontre avec la diaspora au siège de l’UNESCO.

Mercredi 24

14 projets d’autoassistance américains

SE Mme Nesbitt, ambassadeur des USA, annonce le déblocage d’une subvention de 86.400 $ destiné aux organismes communautaires dans les 6 Provinces, ciblé sur 14 petits projets d’autoassistance en matière de développement rural et d’élevage, d’adduction d’eau, de réinsertion sociale et d’artisanat, d’appui aux PMI/PME, de construction d’écoles et centres sociaux dans divers Fivondronana.

Présidence à l’Université d’Antsiranana

Première élection démocratique à la présidence de l’Université d’Antsiranana : Mme Manorohanta Cécile est élue, en présence du personnel enseignant et administratif de tous les Etablissements. 4 candidats dont l’un présenté par le syndicat des enseignants-chercheurs SECES étaient en lice.

L’Assemblée nationale en session

Les députés réunis à Tsimbazaza en séance plénière demandent au gouvernement de procéder à une refonte totale des listes électorales et du Code électoral, dans la perspective du prochain scrutin législatif, et lancent un débat sur la mise en place de commissions d’enquête parlementaires sur divers sujets et sur la rémunération des députés.

Le général Bory inculpé

Le ministère de la Défense publie un communiqué énumérant les divers chefs d’inculpation, rébellion, trouble de l’ordre public, actes de destruction, usurpation de titre… retenus pour motifs de l’arrestation du général Bory, ancien secrétaire d’État à la Gendarmerie de l’amiral Ratsiraka. Il devrait être déféré prochainement au Parquet.

Atelier matériaux de construction

Un atelier organisé par le Groupement professionnel des fabricants de matériaux de construction GMC, est ouvert au ministère du Plan, sur le thème du redressement de la filière à Madagascar, en coopération avec le FASP Fonds d’Appui au Secteur privé et l’ONUDI qui ont effectué des enquêtes locales, dans le cadre du programme du PNUD Gouvernance et politiques publiques pour un développement humain durable. Un plan d’actions devrait être élaboré puis soumis aux autorités et bailleurs de fonds. Ce secteur représente quelque 2% du PIB  et a connu une augmentation de 10% depuis 1999.

Atelier international santé et environnement

Dans le cadre de la célébration du centenaire de l’Académie malgache, un atelier international sur la santé et l’environnement est ouvert au Hilton, sous la présidence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, en présence de représentants du milieu médical et de la recherche scientifique.

Vers un Sommet de la Terre à Johannesburg

L’épouse du chef de l’État Mme Ravalomanana préside l’ouverture d’un atelier préparatoire au sommet mondial pour le développement durable, qui se déroule à Johannesburg du 26 août au septembre prochain, quelque dix années après le Sommet de la Terre de Rio. Les travaux de commissions se tiendront en présence de représentants d’ONG et de la société civile notamment.

Jeudi 25

L’AFD finance l’aménagement de la Marianina

La presse évoque la signature entre M. Leveneur, directeur adjoint de l’Agence Française de Développement et M. Rakotoarisoa, président de la Fédération des associations d’usagers de réseaux d’irrigation de la vallée Marianina, le 18 juillet dernier, d’une convention de financement d’une subvention de 420 000 €. L’État malgache participera à ce projet intégré dans le cadre du programme d’aménagement des bassins versants réalisé en coopération avec les bailleurs de fonds, pour 6,35 d’€ consentis en complément par l’AFD.

Aide humanitaire des FASZOI

L’attaché de Défense de l’ambassade de France le colonel Génin et la comandant des Forces aériennes des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien le colonel Carpentier réceptionnent à la base aéronavale d’Ivato 5 T de dons humanitaires transportée par Transall depuis la Réunion, qui seront répartis auprès de diverses ONG, associations –Girard et Robic, parachutistes, coopération humanitaire- et la Croix Rouge Malgache, en provenance d’ONG françaises, AMAR, ACH, Croix Rouge. Des médicaments pour 450 millions FMG en instance depuis plusieurs mois, pour fait de crise, auprès de la mission de coopération militaire française, seront acheminés d’urgence vers Antsiranana.

Télévision de l’avenir

Un séminaire sur le thème Télévision de l’avenir est organisé sous l’égide du ministère de la Communication et la Fondation Friedrich ebert, la relance du service public est évoquée dans le cadre de la concurrence privée et de la mondialisation, ainsi que les problèmes d’infrastructure, de technologie moderne et de déontologie, en présence de divers experts locaux et étrangers.

Vendredi 26

Clôture de la session parlementaire

Les sénateurs examinent à Anosikely deux projets de loi sur la gestion des aires protégées et l’exploitation minière. L’ancien président du Sénat M. Rakotomanana effectue des passations de service avec le nouveau chef de l’Institution M. Rajemison, en présence des membres du bureau permanent nouvellement élus ou reconduits. L’Assemblée nationale clôt sa session ordinaire avec la mise en place de commissions d’enquête parlementaires sur le contrôle de la gestion des richesses minières, d’Air Madagascar et de la SIRAMA, et des biens des dirigeants de l’ancien régime.

Audit d’Air Madagascar

Le ministre des Transports M. Rakotovazaha expose à la presse les conclusions de l’audit confié à Lufthansa consulting, pour aider au redressement de la société d’État obérée de quelque 20 milliards de $ d’arriérés. Marketing, gestion des ressources humaines, productivité et plan de financement pour libérer un cash flow optimum sont étudiés avec le concours d’experts, pour une période de 2 ans.

2,3 milliards de $ des bailleurs de fonds

Le premier ministre M. Sylla présente à Paris au Club des amis de Madagascar un programme de reconstruction d’urgence après 6 mois de crise, monté par son gouvernement, en présence de représentants de quelque 17 pays et 19 Organisations internationales participantes. 2,3 milliards de $ sur 4 ans, dont 1,4 à titre d’aide d’urgence avant la fin de l’année, ont été proposés, avec des réunions sectorielles régulières pour affiner les décaissements, dans la perspective de bonne gouvernance, de promotion du secteur privé et de lute contre la pauvreté selon le communiqué publié en fin de réunion. La France offre 150 millions de $, les USA 100 millions, selon M. Ghanem, directeur régional de la Banque Mondiale, présent lors de ces assises exceptionnelles en compagnie de SE M. Protar délégué de la Commission européenne et M. Guindo représentant du PNUD, résidents à Antananarivo.

Promotion à l’ACMIL

Sortie officielle de la 26e promotion général Rabetafika à l’Académie militaire d’Antsirabe, comprenant 34 nouveaux sous-lieutenants dont 6 ressortissants africains, à l’occasion de la cérémonie Fandresena 2002 organisée sous l’égide et en présence du ministre de la Défense le général Mamizara et des chefs d’État-major, ainsi que du président de la République chef suprême des Forces armées et parrain de la promotion, M. Ravalomanana, et de plusieurs membres du gouvernement.

Samedi 27

Le président Ravalomanana à Antsirabe

Le président Ravalomanana rencontre la population du Vakinankaratra à Antsirabe, en présence de membres du gouvernement, du PDS du Faritany, le général Razakarimanana et du nouveau préfet de région, en l’absence du maire de la ville, disparu. Il axe son intervention sur le soutien au développement rural et l’élevage, quelque 100 millions de $ consacrés par la banque Mondiale au PSDR Projet de soutien au développement rural sur 5 ans, avec 1.000 projets par an, contrôle du commerce des bœufs, allègement des charges sur les importations d’intrants vétérinaires, lutte renforcée contre le banditisme rural… Mise en garde sévère contre les trafics de tous bords, notamment en matière de fraude douanière source de toute corruption, avertissement aux ressortissants étrangers ne respectant pas l’État de droit, suspension provisoire du recouvrement des coûts en matière d’accès à la santé publique, aide de 100 millions de $ de la RFA dans le cadre de la lutte antiacridienne, commande pour 10 millions de $ d’ouvrages scolaires pour l’Éducation de base tant publique que privée, sont également évoqués, ainsi que les quelque 2,477 milliards de $ octroyés par les bailleurs de fonds lors de la réunion à Paris du Club des amis de Madagascar pour la reconstruction rapide du pays.

Création de l’UPDH

Annonce, en présence du ministre de la Justice Mme Rajaonah, de la création d’une nouvelle ONG axée sur la défense des droits de l’Homme et l’instauration de l’État de droit, l’UPDH, Union pour la Défense des droits de l’Homme, présidée par le Pr Raharinarivonirina.

Création de l’OFPACPA

Les familles des personnes arrêtées dans le cadre de la crise politique actuelle, quelque 213 civils et militaires, selon la presse, se constituent en association OFPACPA, et dénoncent l’injustice des conditions d’incarcération souvent arbitraires et de détention de leurs proches, en présence du député M. Tabera Andriamanantsoa.

5e anniversaire de ACEEM-radio

Le SG du ministère de la Communication M. Rasamoelina, accompagné du président de l’Ordre des Journalistes M. Ramarosaona et de diverses personnalités, assiste à la célébration du 5e anniversaire de la radio privée pédagogique ACEEM dont le président d’honneur est M. Ratrema. Il salue une station qui se consacre aux émissions pédagogiques et éducatives et à la promotion de la culture malgache auprès des jeunes, annonçant que des attachés de presse seront nommés prochainement auprès de tous les départements ministériels pour normaliser la communication institutionnelle dans le pays.

Dimanche 28

Aide sanitaire au Père Pedro

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka installe au dispensaire du foyer Akamasoa du Père Pedro, 2 médecins titulaires et un centre de stomatologie d’un coût de 170 millions FMG, à l’occasion d’une grand-messe en présence de quelque 14.000 résidents de la cité-champignon créée il y a 14 ans par le missionnaire lazariste pour la réinsertion sociale des populations urbaines marginalisées. Un centre hospitalier de base 2 devrait être installé dans cette région peuplée des environs de la capitale, annonce le maire de la commune d’Ambohimangakely, présent à cette cérémonie.

Ratsiraka et Ravalomanana sur CNN

La chaîne américaine CNN diffuse des interviewes de MM. Ratsiraka et Ravalomanana à l’occasion de la réunion à Paris du Club des amis de Madagascar. Le président sortant récuse toujours l’élection de son rival au 1er tour du scrutin du 16 décembre 2001 et réclame la poursuite du processus électoral présidentiel interrompu, dénonçant la répression menée dans l’île contre ses partisans, l’actuel chef de l’État pour sa part évoque la réconciliation nationale et les législatives anticipées qu’il a entérinées pour renforcer l’État de droit dont il se recommande après la proclamation de la Haute Cour Constitutionnelle, annonçant qu’il s’engage résolument dans la reconstruction du pays.

Lundi 29

Epreuves du BEPC

Les épreuves du BEPC/entrée en Seconde débutent pour quelque 72.891 candidats répartis dans 409 centres dans toute l’île, dont 31.065 pour le seul Faritany d’Antananarivo et 27 ressortissants étrangers. La presse annonce un taux de réussite de 60,33% au CEPE pour Antananarivo et ses environs.

Visite présidentielle surprise à la Justice

Le président Ravalomanana effectue une visite-surprise au siège du ministère de la Justice : état des lieux, avancement des dossiers, réhabilitation des bâtiments vétustes et modernisation du matériel notamment informatique sont évoqués, ainsi que le dégagement d’une somme de 1 milliard FMG consacrée à ce volet, et l’arrivée imminente d’une délégation d’experts américains en tribunaux. Le département comprend quelque 1.200 agents, dont 525 magistrats répartis dans tout le pays.

Fraude douanière au port de Toamasina

Le cabinet de l’ancien vice-premier ministre chargé du Budget M. Rajaonarivelo est mis en cause lors d’un point de presse par les DG des Impôts M. Randriambololona et des Douanes M. Rabemananjara, après enquête auprès de la DGIDIE Direction des investigations économiques, à propos d’une fraude douanière au port de Toamasina portant sur une importation de riz, sucre et huile d’un montant de 62 milliards FMG, et qui aurait fait l’objet d’une falsification de documents pour épurement de tous droits et taxes. Manque à gagner pour l’État : 30,5 milliards FMG. L’enquête se poursuit.

Le gouverneur de Tomasina arrêté

La presse annonce l’arrestation du gouverneur de la Province de Toamasina M. Lahady, retrouvé totalement épuisé à Tanambe et transféré de Soanierana Ivongo à l’hôpital du port de l’Est sur l’ordre du PDS du Faritany M. Tsizaraina, avant d’être évacué vers la capitale. MM. Dieudonné Gervais directeur de cabinet et Mangalaza recteur de l’Université de Toamasina auraient été appréhendés, en compagnie de nombreux militants du mouvement Zatovo impliqué dans l’organisation des milices locales. Et le sénateur Mohamed Abdou de Mahajanga aurait été arrêté dans la Cité des fleurs.

Protocole d’accord DéfensePêche

Le ministre de la Défense, le général Mamizara et le secrétaire d’État à la Pêche le contreamiral Raharison, signent un protocole d’accord portant sur une alliance naturelle entre Forces aéronavales et gestion de la Zone économique maritime exclusive de Madagascar, dans le cadre de la surveillance des pêches actuellement assurée au niveau d’un centre largement financé aux normes modernes par l’Union européenne, mais dont les moyens logistiques sont encore limités. La livraison de 6 vedettes gardecôte par le gouvernement américain est également au programme des discussions.

Mardi 30

M. Sylla de retour de Paris

Un communiqué publié par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, annonce le retour à Madagascar du premier ministre M. Sylla qui a présenté son rapport au chef de l’État à Ambohitsorohitra, axé sur les relations bilatérales francomalgaches, les contacts avec les opérateurs privés français et internationaux, et les résultats de la conférence du Club des amis de Madagascar à Paris, ainsi que les souhaits de la diaspora malgache en France.

Dons chinois aux Centres de santé

L’ambassadeur de République Populaire de Chine SE Mme Xu Jinghu offre au ministre de la santé M. Rasamindrakotroka un lot de médicaments destinés aux centres hospitaliers abritant des médecins chinois, notamment dans les Provinces, et divers PPN Produits de première nécessité et matériels humanitaires en faveur des populations défavorisées.

Plaintes de l’AREMA

Le comité directeur de l’AREMA conduit par le député M. Raharijaona et le sénateur M. Vaovao Benjamin dénonce devant la presse de subits harcèlements de certains élus et arrestations excessives de membres du parti, au niveau des Provinces autonomes, ainsi que des attaques fortement médiatisées contre le secrétaire national M. Rajaonarivelo, affirmant redouter le retour de l’omnipotence d’un parti gouvernemental unique en cette période pourtant axée sur la réconciliation nationale et la démocratie électorale. Audience est demandée auprès du FFKM Conseil œcuménique des Églises chrétiennes à Madagascar, représenté par le cardinal Razafindratandra, pour évoquer cette question.

Mercredi 31

Journée de la Femme africaine

La journée mondiale de la Femme africaine est célébrée officiellement à Antsohihy en présence des épouses du président Ravalomanana, du premier ministre M. Sylla et de nombreux membres du gouvernement, ainsi que de Mme Rasoanirina, secrétaire d’État à la Condition de la Femme et de l’Enfance, qui évoque dans son intervention la promotion de la femme comme agent économique principal au sein de la famille pour un développement rapide. Un centre de formation féminine est inauguré à l’occasion de l’ouverture de la Foire artisanale organisée dans la localité. Des conférences se déroulent dans la capitale sous l’égide des associations féminines chrétiennes et du CETA.

Clôture de la session du Sénat

Les sénateurs clôturent sous la présidence de M. Rajemison, au Palais d’Anosikely, la première session ordinaire de cette institution notamment consacrée à l’élection d’un nouveau bureau permanent. La convocation du Sénat en session extraordinaire est demandée au président de la République, pour permettre l’achèvement des travaux en cours – dont l’examen de divers projets de lois et l’élection des deux membres de la Haute Cour Constitutionnelle sur le quota sénatorial.

Session du Conseil Supérieur de la Magistrature

Le président Ravalomanana préside en présence du ministre de la Justice Mme Rajaonah une session du Conseil Supérieur de la Magistrature à Faravohitra. Le chef de l’État évoque à cette occasion l’indépendance de la Justice, l’État de droit et la lutte contre la corruption, nécessitant un financement particulier pour la modernisation et l’assainissement, en présence d’experts juridiques américains en mission dans l’île et du conseiller auprès de la Banque Mondiale M. Schmoke, maire de Baltimore (USA). M. Andriamanandraibe Auguste et Mme Razoarivelo Bakoly sont élus membres de la Haute Cour Constitutionnelle au titre du quota de cette institution.

La Banque Mondiale à Ambohitsorohitra

Une délégation de la Banque Mondiale conduite par le directeur régional M. Ghanem est reçue à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana pour évoquer les modalités de déblocage des 2,3 milliards de $ promis au cours de la réunion à Paris du Club des amis de Madagascar pour la reconstruction du pays. 500 millions de $ non encore décaissés du fait de la crise pourraient être immédiatement affectés à la poursuite des projets sociaux notamment infrastructurels et nutritionnels en cours dans le cadre du développement rapide préconisé par le chef de l’État, qui évoque la bonne gouvernance, la réforme du pouvoir judiciaire, l’appui à l’État de droit et la révision du Code électoral. La Banque Mondiale reste l’un des principaux bailleurs de fonds de Madagascar, avec un portefeuille évalué actuellement à 815 millions de $ pour 19 projets maintenus dans leur intégralité.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit pat le premier ministre M. Sylla. Hors diverses nominations aux hauts emplois de l’État, un rapport de M. Sylla sur sa mission parisienne et les résultats de la réunion du Club des amis de Madagascar et la convocation d’une session extraordinaire du Sénat consacrée à deux projets de loi et l’élection de deux membres de la Haute Cour Constitutionnelle sur le quota de l’institution, plusieurs décrets sont adoptés. Dissolution du CNATP (Conseil d’appui à l’autonomie des Provinces), statuts de l’ININFRA Institut de formation des TP et de l’Aviation civile de Madagascar, orientations de la politique d’éducation à l’environnement, ouverture d’une ambassade à Dakar dans la perspective de la relance des contacts avec l’Afrique avec nomination de SE Mme Ratsifandrihamanana, premier ambassadeur au Sénégal avec juridiction sur le Burkina Faso et la Guinée, abrogation du recouvrement des coûts en médecine préventive et curative dans les centres de soins et hôpitaux du service public, création d’un comité consultatif pour la médecine traditionnelle, poursuite des campagnes de vaccination, notamment l’AVA. Sont évoqués, un atelier sur la relance de l’écotourisme et la participation à un séminaire sur la Communication à Hourtain (France).

Anthologie littéraire malgache

Le Centre culturel américain présente, sous l’égide de l’ambassade des USA Voices from Madagascar, une anthologie de littérature francophone contemporaine rédigée par Mme Ramarosoa et traduite en anglais par Mr Jacques Bourgeac. Une vingtaine d’auteurs et le poète Rado sont concernés par cet ouvrage de plus de 300 pages dédié à la promotion de la culture malgache.

 

 

 

 

   AOUT

Jeudi 1er

Message du premier ministre mauricien

SE M. Sandian, ambassadeur de Maurice, est reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana. Il est porteur d’une lettre du premier ministre M. Jugnauth félicitant le chef de l’État et annonçant sa disposition à renforcer la coopération bilatérale non seulement dans le secteur textile mais dans d’autres secteurs économiques et sociaux.

Conférence de presse de M. Sylla

Le premier ministre M. Sylla tient à Mahazoarivo une conférence de presse notamment axée sur sa mission à Paris et la réunion du Club des amis de Madagascar, ayant marqué un tournant dans la coopération francomalgache, mais aussi une relance de l’investissement qu’il faudra améliorer en assainissant l’environnement du droit des affaires. La prochaine réouverture du MID Marché Interbancaire des Devises à la Banque Centrale est annoncée, et sont détaillés les divers crédits débloqués par les bailleurs de fonds internationaux, se montant à 2,477 milliards de $ au total. M. Sylla évoque la finalisation du DSRP Document-cadre de Stratégie de Réduction de la Pauvreté, les nouvelles orientations en matière de privatisations et l’augmentation des rémunérations des dirigeants de l’État.

Atelier au ministère de l’Économie

Le ministre de l’Économie M. Radavidson organise un atelier destiné aux décideurs publics autant que privés, sur la relance de l’économie de Madagascar, la mise en place d’un Fonds de garantie pour les microentreprises et d’un guichet unique pour la promotion des investissements. Le ministre de l’industrialisation M. Rajaon, accompagné du DG du port autonome de Toamasina, est reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana pour évoquer la réorganisation et le développement vers une option régionale, ainsi que l’assainissement du poumon de Madagascar.

Fête nationale suisse.

Le chargé d’Affaires de l’ambassade de Suisse M. Langenbacher offre à l’occasion de la Fête nationale de son pays, une réception en sa résidence, en présence d’une délégation gouvernementale conduite par le premier ministre M. Sylla. Il annonce la création d’une association malgache Population des montagnes du monde, dans le cadre de la célébration de l’Année des montagnes.

Décoration de coopérants français

5 coopérants français, dont le colonel Michaud Sorret sont décorés de l’Ordre national à Ampahibe par le ministre de la Défense le général Mamizara. Ils ont respectivement servi à l’État-major général des Forces armées, à l’Ecole de Gendarmerie nationale d’Ambositra, à l’État-major de l’Aéronavale et à l’ambassade de France d’Antananarivo.

Déclaration du CRN

Le Comité de Réconciliation nationale créé au Panorama le 22 juin 2002 et comprenant MM. Zafy, Razanamasy, Rakotovahiny, Velompanahy, Randriamanantsoa, Ranavela, Andriambao et Velonarivo, issus de divers partis, publie à une déclaration dénonçant les opérations militaropolicières visant à installer dans les Provinces autonomes des proches du nouveau régime, les conditions d’incarcération de certains dirigeants et élus du régime précédent, appelant à la transparence dans les enquêtes et au respect des droits de l’Homme, affirmant son inquiétude sur le processus de réconciliation nationale prôné par le président Ravalomanana et la communauté internationale.

M. Voninahitsy réhabilité

La presse évoque l’annulation par la Cour suprême d’Antananarivo en assemblée plénière, en cassation, de tous les arrêts antérieurs pour vice de procédure, concernant la condamnation de M. Voninahitsy, dirigeant du parti RPSD pour chèques sans provision. Celuici, ainsi réhabilité dans ses droits, retrouve son siège de député à l’Assemblée nationale.

Réunification de la FOP et du Travail

Un décret décide du rétablissement en un seul département des ministères de la Fonction publique et du Travail et lois sociales, dirigé par le ministre M. Razafindralambo, dénommé du Travail.

Nouveaux prix des carburants

De nouveaux prix des carburants à la pompe sont appliqués, soit + de 3 à 8% pour l’essence et le super, – de 1 à 3% pour le gas-oil et le pétrole lampant. Le directeur de l’Office Malgache des Hydrocarbures M. Ratsimihety explique ces changements par divers paramètres, dont les fluctuations du brut international et des taux de change à l’importation, ainsi que les redevances en faveur du Fonds d’Entretien Routier portées de 1 à 7% pour renforcer le désenclavement des régions.

Vendredi 2

Stages et conférences pour l’AGOA

Le ministre du Commerce M. Ralison reçoit le premier conseiller américain M. Carter venu évoquer la relance des opérations dans le cadre de l’AGOA African Growth and Opportunity Act. Des stages de formation en commerce seront organisés régionalement le mois prochain à Maurice en présence d’experts du Corporate Council of America, avant une importante rencontre internationale à Johannesburg. Une visite du président américain M. Bush à Maurice en fin d’année est annoncée.

Commissariat à Tanjombato

Inauguration à Tanjonbato d’un nouveau commissariat central réalisé pour 500 millions FMG avec la participation de la commune, en présence du maire Mme Ranaivoharisoa et du ministre de la Sécurité publique M. Amady, qui évoque les problèmes de maintien de l’ordre dans cette banlieue vouée aux Zones franches mais encore semirurale et très peuplée.

Sortie de sages femmes et infirmières

Les Ecoles d’enseignement médicosocial des 6 Provinces rétablies en 1998, sortent la 2ème promotion Faneva 2002 après trois années de formation dispensées au personnel paramédical du pays, dont quelque 42 sages femmes et 19 infirmiers spécialistes pour le seul Faritany d’Antananarivo. Le ministre de la santé M. Rasamindrakotroka annonce la création de l’Ordre des Sages femmes, appuyé par une nouvelle direction au sein de son département. Le ministre assiste à la sortie de promotion d’infirmières à Antananarivo à l’occasion d’une messe célébrée par le cardinal Razafindratandra. Elles iront renforcer les effectifs insuffisants des centres sanitaires et hospitaliers de toute l’île.

Réouverture du MID

Séance de réouverture du MID Marché Interbancaire des Devises à la Banque Centrale, clôturée avec un € à 6.783 FMG, soit peu d’évolution par rapport au taux fixe de 6.800 FMG appliqué par les Banques primaires durant la crise, mais une certaine dépréciation par rapport aux 5.800 FMG de l’an dernier, et un dollar à 6.875,7 FMG contre 7.012,6 en février dernier. La presse évoque une intervention de la Banque Centrale pour maintenir la monnaie locale, requinquée par le déblocage des avoirs extérieurs et les promesses de financement des bailleurs de fonds internationaux.

Le président Ravalomanana à Ankaramalaza

Le président Ravalomanana se rend avec son épouse à Ankaramalaza, Vohipeno, à l’occasion de la consécration officielle de 350 mpiandry (auxiliaires) membres du mouvement charismatique fondé par Neny Lava, décédée il y a quelques années, dans le cadre du Fifohazana (Réveil) luthérien et du 61e anniversaire de l’établissement local. Le chef de l’État y évoque la nécessité de promouvoir les conditions de vie des masses et de fonder la gouvernance sur les principes moraux du christianisme.

Samedi 3

Trophée d’or à l’ACEEM

Le groupe éducatif ACEEM créé et dirigé par M. Ratrema, reçoit lors d’une cérémonie au Hilton le trophée d’or de Business Initiative Directions, depuis Madrid, World Quality Commitment Award 2002 ; il est remis en présence du ministre de la FOP M. Razafindralambo, par le consul d’Espagne M. Ralison, pour récompenser la gestion et les initiatives en technologies modernes de l’ACEEM vouée à l’éducation et à la culture à Madagascar, distingué parmi 74 entités dans le monde. Le groupe comprend 5 branches, IET, IEP, Radio qui fête à cette occasion son 5e anniversaire, lycée et cours, et qui compte développer ses activités prochainement à Antsirabe.

Epidémie de grippe en Ikongo

Une épidémie de grippe aigue aurait tué quelque 154 personne sur deux mois en région d’Ikongo. Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka se rend sur place, porteur de lots de médicaments d’un montant de 35 millions FMG, accompagné de médecins et experts de l’Institut Pasteur pour évaluer la situation. L’US Aid, par le biais du projet LDI Landscape Development Intervention, offre 16 millions FMG dans le cadre de la lutte contre cette maladie ayant frappé des populations très enclavées qui n’ont guère accès aux soins de base.

Présentation de Justice et Développement

L’Association Justice et Développement créée le 19 juin 2002 sous l’égide de quelques magistrats et présidée par M. Rabeary Gervais, est présentée à la presse. Ouverte à tous, elle se consacre à la défense non plus du choix du peuple, mais à l’effectivité du changement dans la justice pour un développement harmonieux et équilibré et une éducation du peuple à la citoyenneté. Des sections provinciales et des bulletins d’information sont envisagés dans le cadre des activités de l’association.

Délégation spéciale à Antananarivoville

La presse annonce la nomination par le ministère de l’Intérieur, d’une Délégation spéciale pour la commune d’Antananarivo, présidée par M. Ramiaramanana Patrick, ancien directeur de la société TIKO-Antsirabe et proche du président Ravalomanana, dans l’attente de nouvelles élections à la mairie de la capitale, après que le premier magistrat a.i M. Rajemison ait été élu président du Sénat.

Toliara réhabilitée

Le ministre de l’Aménagement du territoire M. Reboza effectue une tournée dans le Faritany de Toliara, il annonce à cette occasion au maire de la cité du soleil le déblocage de 5 millions de $ pour la réhabilitation et l’assainissement de la commune, promis lors de l installation du PDS de la Province M. Raveloson, par le président Ravalomanana. Les travaux devraient démarrer en septembre 2002, les bureaux d’études et grandes entreprises ayant bouclé les dossiers.

Lundi 5

Epreuves du BT et du BAE

Quelque 5.845 candidats se présentent aux épreuves du BT sur 39 centres répartis dans toute l’île, dont 1.753 dans la seule capitale. 7.506 candidats se présentent pour leur part au BAE sur 35 centres, dans le cadre de l’obtention des diplômes nationaux de l’Enseignement technique.

M. Voninahitsy accueilli à Tsimbazaza

M. Voninahitsy est reçu à l’Assemblée nationale, après avoir été accueilli à Ivato en héros par parents et amis, au niveau de la cellule de crise parlementaire l’ayant soutenu dans son combat pour la vérité lors de sa traduction en justice, dont il rappelle les relents politiques après ses attaques contre le président Ratsiraka en matière de ponts flottants et divers trafics dénoncés en leur temps. Il souhaite que l’amiral soit traduit en justice à son tour à Madagascar.

Le Collectif pour Madagascar au Sénat

Une délégation du Collectif pour Madagascar basé à St Denis de la Réunion et présidé par M. Pierre Renaud, est reçue au Sénat à Anosikely par le président de cette institution M. Rajemison, qui remercie les visiteurs pour leur action dans l’île soeur en faveur de la reconnaissance du régime du président Ravalomanana et les autorise à assister à une séance plénière. M. Robert évoque la création d’un observatoire de la démocratie et la sensibilisation des opérateurs de l’océan Indien pour la reconstruction du pays. Une Maison de Madagascar sera créée à la Réunion.

Nouveau représentant de l’OMS

Le Dr Ndikuyeze, nommé représentant résident de l’OMS à Madagascar, présente au général Ranjeva, ministre des Affaires étrangères, ses lettres d’accréditation. Il évoque la poursuite des programmes entrepris par son prédécesseur au niveau de la santé nutritionnelle et reproductive.

Programme pour la relance des entreprises

Le ministre du Développement du secteur privé et de l’industrialisation M. Rajaon expose devant un parterre d’opérateurs, son programme dans le cadre de la relance économique du pays, fixé après la réunion du Club des amis de Madagascar à Paris, dans le cadre de la campagne de remise en confiance des investisseurs. Aménagement de zones industrielles et amélioration du régime de zone franche, mise en place d’un guichet unique pour l’investissement, création d’une base de données (centrale de bilans), et d’un Intranet interministériel, lignes de financement exceptionnel pour le secteur privé et Fonds de garantie, partenariat enfin, dans le cadre du CAPE Comité d’appui au pilotage de la relance de l’Entreprise. Il se rendra à New York, au World Trade Center, à Maurice, à la miaoût, à Johannesburg pour le Madagascar Day début septembre, et au Forum des Investissements à Paris en novembre.

Conseil de gouvernement à Mahazoarivo

Un conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Sylla. Une augmentation des vacations revendiquée par les enseignants correcteurs du BEPC de 51.000 à 79.000 FMG, soit de 117,26% est accordée à cette occasion, insuffisante selon les grévistes. Le MMMR (Mouvement de soutien à Marc Ravalomanana) appelle pour sa part la profession à faire respecter ses droits, mais à considérer l’urgence de la satisfaction des élèves qui ne méritent pas une année blanche, dans l’attente d’un règlement satisfaisant de leurs prestations.

Séminaire des para-juristes au CNMDDH

Un séminaire destiné à quelque 125 para-juristes est organisé sur l’initiation des citoyens aux droits de l’Homme et à l’État de droit, sous l’égide du Comité national CNMDDH dirigé par le SG Mme Rahantanirina. L’inauguration se déroule en présence du ministre de la Justice Mme Rajaonah.

Mardi 6

Deux nouveaux membres à la HCC

Les sénateurs réunis sous la présidence de M. Rajemison à Anosikely, procèdent à l’élection au titre de leur quota de deux membres à la Haute Cour Constitutionnelle. Sur une trentaine de candidats, ceux présentés par 3 groupes parlementaires sur 4 -TIM, AREMA, Leader Fanilo– sont retenus, les Indépendants ayant décidé de suivre la majorité, M. Rabehaja Fils Edmond (AREMA) et Mme Rasoazanamanga Rahelitine (TIM) sont respectivement élus avec 73 et 71 voix, avec un vote blanc, sur 81 présents. Le candidat du Leader Fanilo, M. Mahazaka a recueilli 14 voix. Les deux nouveaux membres de la HCC avaient vu leur candidature présentée devant l’Assemblée nationale fin juillet.

Confirmation du virus grippal

Le directeur responsable des maladies transmissibles du ministère de la Santé, le Dr Rakotonjambelo, annonce que les résultats fournis après analyse par l’Institut Pasteur sur l’origine de l’épidémie en Ikongo et dans plusieurs autres districts de Fianarantsoa, ayant causé 283 morts en deux mois, confirment l’existence d’un virus grippal hivernal. Les personnes décédées étaient en majorité des indigents, n’ayant pas approché les centres de soins locaux.

Mercredi 7

Foire Ainga II à Ambatomanga

Le président Ravalomanana inaugure à Alarobia Ambatomanga, Manjakandriana, la Foire Ainga II axée sur la présentation des produits d’agriculture et d’élevage, en présence du ministre de l’Intérieur M. Rambeloalison. Il évoque sa nouvelle devise, Je redresse mon pays et annonce la venue d’experts et de techniciens du génie américain pour réparer routes et ponts endommagés durant la crise, et promet la réhabilitation des établissements scolaires de la région. Il préconise le 3P Partenariat public privé et dénonce la corruption et le vol qui seront sévèrement punis.

Inauguration de FIER MADA IV

Le ministre de l’Agriculture M. Randriasandratriniony inaugure à Antanimbarinandriana la 4e édition de la Foire agricole régionale FIER MADA, qui organise durant trois jours des expositions, avec quelque 120 stands, forums thématiques axés sur le crédit agricole, l’exode rural, la formation des jeunes paysans. 10 millions de $ sont consacrés au titre du PSDR Projet de Soutien au Développement Rural de proximité sur quelque 30 projets assurés par des communes-pilotes, sur financement de la Banque Mondiale.

Nouvelle Campagne de vaccination

Le Comité de pilotage FAV 2002, procède au lancement officiel, en présence du ministre de la Santé a.i M. Razafinjatovo et du représentant de l’OMS M. Ndikuyeze, de la 2ème étape des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite cette année. Fanamafisana ny andron’ny vaksiny débutera en septembre en coopération avec diverses ONG, après plusieurs années d’action de l’AVA.

Nouveau combustible Bibo

Le ministère des Eaux et Forêts coopère avec celui de l’Energie et Mines à la production à Mahajanga d’un nouveau combustible économique Bibo, composé pour 90% de débris de charbon et pour 10% de déchets de mahabibo (anacarde). Le ministre M. Alibay évoque avec le représentant de l’US Aid Mme Gaylord, le lancement de ce produit sur le marché local dans le cadre d’un programme d’action environnementale intégré contre la déforestation liée à l’utilisation du bois de feu.

Premiers verdicts contre les terroristes

La presse évoque les premiers verdicts proclamés en justice à Antananarivo, contre plus d’une dizaine de militaires et civils rebelles, miliciens ou barragistes compromis dans les actions terroristes menées par l’ancien régime notamment au niveau des Provinces durant la crise politique malgache, aux chefs d’inculpation d’association de malfaiteurs, détention illégale d’armes à feu et atteinte à la sûreté intérieure de l’État. Les sanctions vont de 18 mois de prison avec sursis à 3 ans fermes. Pour sa part Nestor Rasolonjatovo journaliste de la jeune Radiotélévision privée Feon’ny Mazava Atsinanana de Toamasina est placé sous mandat de dépôt après avoir été déféré au parquet dans le port de l’Est, après diverses critiques sur l’engagement politique de sa station, qui a été fermée.

Table ronde aux Douanes

Le vice-premier ministre chargé des Finances, M. Rajaonarivony, préside une table ronde destinée à tous les services concernés par les opérations douanières, et consacrée aux actions de lutte contre la corruption menées sous son égide, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation des agents durant tout le mois d’août.

Aide américaine au DHRF

Le gouvernement américain accorde à Madagascar un crédit de 50 000 $, par le biais du DHRF, 2ème Fonds pour la Démocratie et les Droits de l’Homme qui seront accordés à 5 ONG locales qui se consacrent à ce secteur sur la base de projets nouveaux et identifié par l’ambassade américaine.

Brevets de langue anglaise à l’Armée

Le ministre de la Défense le général Mamizara préside à Betongolo la remise officielle de brevets de langue anglaise à 78 militaires et civils formés dans les laboratoires de langues installés dans les casernes de la capitale, en présence de l’attaché de Défense de l’ambassade américaine le capitaine de frégate Flaherty.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana., suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla à Mahazoarivo. Hors diverses nominations aux hauts emplois de l’État dans les ministères, est examinée la refonte de l’organigramme de certains départements jugés budgétivores, dans le cadre de l’austérité préconisée par les bailleurs de fonds internationaux en matière de Finances publiques. Une nouvelle Direction de l’Information et des Nouvelles technologies de l’Information ayant tutelle sur les établissements publics et services rattachés, et sur l’opérateur chargé du Service et Réseaux de base des télécommunications, ainsi que sur toutes les infrastructures liées aux TIC, est créée, et des aires protégées transformées en parcs nationaux, notamment celui d’Ankarafantsika, au titre de la protection environnementale.

Jeudi 8

Réhabilitation de la capitale

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra le Conseil municipal d’Antananarivo, accompagné de la nouvelle Délégation spéciale présidée par M. Ramiaramanana et du directeur a.i de l’AGETIPA (Agence d’exécution des travaux d’intérêt public) M. Rakotoniaina. Le ministre de l’Aménagement du territoire M. Reboza et le nouvel ambassadeur en RFA, présenté à cette occasion, SE M. Andriamandroso Denis, sont également présents. Le chef de l’État se félicite des excellents rapports techniques de ces responsables avec d’importantes entreprises allemandes spécialisées en assainissement urbain, qui offrent de coopérer à la réhabilitation des infrastructures de la capitale dans les meilleurs délais. 130 millions de $ devraient être consacrés aux rues d’Antananarivo, et en priorité à la route et au marché d’Anosibe, fiancés par l’Agence Française de Développement et l’AGETIPA, au creusement du marais Masay et au curage du canal Andriantany et des canaux adjacents

Dons de CARE international

L’ONG CARE International distribue aux populations défavorisées dans des centres répartis dans 19 Fokontany sensibles de la capitale divers PPN Produits de première nécessité et équipements, dans le cadre du filet de sécurité humanitaire d’après crise financé grâce à la coopération des bailleurs de fonds internationaux. Une première opération se déroule à Andavamamba, et devrait être poursuivie sur 3 mois et toucher les principaux bénéficiaires, notamment femmes et enfants.

Les opérateurs au Panorama

Le ministre du Travail M. Razafindralambo rencontre au Panorama les opérateurs et le patronat représenté par le GEM, le FIVMPAMA, le CONEC, le SIM, et le GEFP des Zones franches, pour évoquer les conditions de la reprise économique dans les entreprises, et les négociations désormais placées sous l’égide du tripartisme au niveau du volet social, en particulier du problème du chômage technique et de la fixation des salaires. Le Code du Travail des expatriés est également évoqué.

L’Agriculture en précarité

Sortie officielle à l’Université d’Ankatso de 89 nouveaux ingénieurs agronomes à l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur M. Ranjivason, qui évoque la situation précaire de l’agriculture malgache, et la sous utilisation des mémoires et thèses spécialisés. Quelque 1.800 ingénieurs agronomes sont sortis de l’ESSA créée il y a 40 ans, des décorations sont remises aux enseignants et au personnel de l’Etablissement à cette occasion. En collaboration avec l’INSTAT et le CENRADERU/FOFIFA (Centres de Recherche agricole) le programme Ilo-Cornell University financé par l’US Aid publie les résultats d’une série d’enquêtes réalisées en juin dernier dans 3 Provinces, et stigmatisant l’aggravation de l’insécurité en milieu rural durant la crise.

Médaille d’argent pour Berlioz

Berlioz Andriamihaja remporte au 13e Championnat d’athlétisme de Tunis la médaille d’argent aux 110 m haies. Il était déjà médaillé d’argent aux championnats africains de Johannesburg en 1999, et demi finaliste au championnat du monde d’Edmondstown en 2001.

Lutte contre la Pollution marine

Quelque 700 millions de T de pétrole brut transitent annuellement dans les eaux de l’Océan Indien, dont 350 millions dans le canal de Mozambique. M. Prayaz, coordonnateur auprès de la Commission de l’Océan Indien du plan national et régional de lutte contre le déversement d’hydrocarbures en mer, établi en juillet 2001, offre à Toamasina divers matériels antipollution marine, au ministre de l’Environnement le général Rabotoarison. Le projet, financé par la Banque Mondiale par le biais du Global Environnement Facilities pour un montant total de 4,5 millions de $, est destiné aux îles de l’océan Indien et notamment à 7 ports malgaches. Une simulation est opérée à Toamasina en présence des autorités de la Province autonome.

Vendredi 9

Commémoration du 10 août 91

Ouverture à l’espace Rarihasina d’une exposition sur la Grande marche du 10 août 1991 sur le Palais d’Iavoloha, organisée par le Mouvement des Jeunes pour l’Avenir de Madagascar présidé par M. Tahiana Rakotomalala, dans le cadre d’une série de manifestations commémoratives des évènements de 1991 ayant amené le renversement du régime du président Ratsiraka et causé de nombreux morts parmi les manifestants de l’époque, en présence du directeur de cabinet du ministère de la Culture Mme Ramakavelo. Une conférence débat, un culte œcuménique sont programmés, une Marche du souvenir ayant été annulée par les organisateurs pour raisons d’ordre public, selon la presse.

Clôture de la session du Sénat

Clôture officielle de la session extraordinaire du Sénat à Anosikely, sous la présidence de M. Rajemison, après l’adoption de 2 projets de loi sur les grands investissements miniers et un Code de gestion des aires protégées, d’un règlement intérieur, et l’élection de deux membres à la Haute Cour Constitutionnelle sur le quota de l’institution, à laquelle l’ambassadeur de République Populaire de Chine SE Mme Xu Jinghu offre divers matériels audiovisuels et informatiques dans le cadre de la coopération bilatérale qui fête ses 30 ans.

Formation à l’État-major

Le ministre de la Défense le général Mamizara et le chef de l’État-major, le général Razafimandimby, préside la cérémonie officielle de sortie de 25 officiers d’État-major ayant effectué une formation de 7 mois au 1er RTS au Camp de Fiadanana. 6 lieutenants colonels, 16 commandants et 3 capitaines ont reçu leur diplôme.

Dons au PDS de Fianarantsoa

La Délégation spéciale du Faritany de Fianarantsoa présidée par Pety  Rakotoniaina se voit remettre divers matériels roulants et équipements informatiques d’une valeur de 800 millions FMG, offerts par le PNUD, représenté par le représentant résident adjoint M. Manourou Chitou et l’administrateur de programme Mme Ranorovololona dans le cadre de la lutte contre l’insécurité rurale et la pauvreté dans la Province.

Ministre comorien à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra le ministre comorien chargé des Relations extérieures M. Souef Mohamed El Amine, porteur d’un message de félicitations du président de la République Fédérale Islamique des Comores, qui souhaite le développement de la coopération bilatérale entre les deux pays. Les relations culturelles, économiques, la situation de la communauté comorienne à Madagascar sont évoquées à cette occasion.

Visite du Conseil général de la Réunion

Le Dr Kichenin, viceprésident du Conseil général de la Réunion, en visite à Madagascar, évoque avec le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa, le soutien de l’île sœur au Festival traditionnel Donia à Nosy Be, l’appui à l’association malgachoréunionnaise axée sur la protection du patrimoine Mamelomaso basée à St Denis, et la participation de la Grande Ile à un grand Festival régional à la Réunion l’an prochain.

Création de Chambres d’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture M. Randriasandratriniony annonce la création prochaine d’une Maison de l’agriculture et dans un mois de Chambres d’agriculture au niveau des collectivités décentralisées sous sa tutelle, composées de fermiers, paysans et opérateurs, après une formation effectuée en France par une délégation conduite par M. Claude Andreas, conseiller à la primature. La détaxation des intrants agricoles, le renforcement des mutuelles et leur réunion en une banque de crédit agricole, le problème des assurances pour les paysans, la réorganisation de la distribution des semences et la promotion des technologies nouvelles, sont évoquées à cette occasion.

Atelier sur la Communication publique

Le ministre de la Communication M. Rakotoarivelo organise un atelier destiné aux attachés de presse des divers départements officiels, en vue de la mise en place d’une nouvelle communication publique transparente appuyée par les technologies modernes d’information. Un site web du gouvernement installé en mai est opérationnel depuis le 2 août dernier, et un système Intranet devrait être installé prochainement au niveau intergouvernemental.

Samedi 10

6e promotion de Mpikabary

Une 6e promotion de 65 spécialistes du kabary, 53 hommes et 12 femmes, de 16 à 77 ans, sort officiellement sous l’égide du FIMPIMA présidé par M. Rabenandrasana Lalao, au Hilton, en présence du ministre de la Culture Mme Rahaingosoa et du PDS d’Antananarivo M. Ramiaramanana, après une formation d’apprentissage en discours traditionnel de 8 mois. Elle porte le nom du premier président de l’association Samuel Rajaonson décédé en I971.

Médaille d’or pour Rosa

Rosa Rakotozafy remporte la médaille d’or en 100 m haies dames, au 13e Championnat d’Afrique d’Athlétisme à Tunis, améliorant sa dernière performance de la saison.

Création du FI.FAR.192

La nouvelle association regroupant les 192 présidents de Fokontany d’Antananarivo FI.FAR.192 est présentée à la presse après une première réunion à la Tranompokonolona d’Isotry, en présence du président d’honneur M. Razafinjatoivo, ministre des PTT, et du PDS de la capitale M. Ramiaramanana. Elle est dirigée par M. Joseph Bernard, président du Fokontany d’Amparibe, Solidarité pour le développement est son slogan et mot d’ordre.

L’AMADE au secours des enfants

L’association AMADE distribue au niveau des écoles primaires publiques de la capitale et de ses environs divers PPN Produits de première nécessité et équipements scolaires, en présence du secrétaire d’État à la Femme et à l’Enfant Mme Rasoanirina, grâce à une subvention d’urgence de AMADE International en faveur des enfants nécessiteux après la crise malgache.

Dimanche 11

Les Scorpions juniors éliminés

Les Scorpions Juniors sont éliminés sur un score de 3 buts à 0 par leurs homologues de l’Amajita d’Afrique du Sud, au stade de Mahamasina, en match retour dans le cadre des éliminatoires de la CAN U.202003, après avoir perdu 0 à 2 à l’aller.

Lundi 12

L’ESPA en réorganisation

Les 132 enseignants-chercheurs de l’Ecole Supérieure Polytechnique organisent à Vontovorona un atelier destiné à normaliser et moderniser les programmes et à établir un nouveau règlement intérieur, en présence d’opérateurs économiques et d’anciens et nouveaux élèves. L’ESPA a formé quelque 120 à 140 ingénieurs sur 11 filières annuellement, depuis sa création en 1973, soit 2.000 au total.

Conférence de presse à Ambohitsorohitra

M. Ramandimbilahatra, porte-parole et M. Rakotondramboa, directeur du protocole à la présidence organisent à Ambohitsorohitra une conférence de pressedébat avec la presse malgache et les attachés d’ambassade, axée sur la lutte contre la corruption. Création de cellules spécialisées au sommet de l’administration, indépendance judiciaire, rôle de la presse dans la campagne de sensibilisation de la population envisagée, échange d’expériences avec les pays étrangers, sont évoqués.

4e Journée de l’Ordre des Pharmaciens

La 4e journée de l’Ordre des Pharmaciens présidé par M. Mamy Rarison, est ouverte en présence du ministre de la Santé M. Razafindrakotroka. Elle est consacrée à la lutte contre les MSTSIDA et voit la présence de nombreux responsables de départements ministériels engagés contre ce fléau qui progresse à Madagascar. L’épidémie de grippe ayant décimé 399 personnes dans deux Faritany, Fianarantsoa et Toamasina, quelque 5.668 en étant encore atteintes, est évoquée par le ministre de la Santé, ainsi que les actions entreprises pour pallier la suppression du recouvrement des coûts et alimenter les centres locaux en médicaments d’urgence pour juguler l’épidémie. Une mission de l’OMS est attendue prochainement dans les régions sensibles, du fait de la malnutrition des populations notamment après la crise traversée par le pays.

Dons humanitaires de la RFA

La RFA annonce l’octroi d’une subvention de 50 715 € à l’Agro Action allemande, à titre d’aide humanitaire d’urgence pour le Sud-est de la Grande Ile, destinée aux enfants malnutris de 0 à 5 ans, par le biais de la mise en place de centres mobiles de récupération et d’éducation nutritionnelle (CRENA) opérationnels depuis l’action de l’ONG allemande en juin dernier dans la capitale et ses environs.

L’Ordre des Journalistes proteste

Un communiqué publié après une réunion de l’Ordre des Journalistes par le président M. Ramarosaona, sollicite des autorités judiciaires la mise en liberté provisoire de Nestor Rasolonjatovo, collègue à la Radiotélévision FMA inculpé et écroué à Toamasina pour atteinte à la sûreté intérieure de l’État, défendant son intégrité professionnelle et l’absence d’actes concrets condamnables de sa part, affirmant enfin la disponibilité de l’Ordre à contribuer à la recherche de la vérité, comme le lui en donne droit le Code de la Communication en vigueur.

Mardi 13

N° spécial de Politique africaine

Sous l’égide de l’ALJM, Mmes Rajaonah et Rafidinarivo, universitaires en poste à Paris et la Réunion, présentent au CITE Centre d’Information Technique et Economique, une étude réalisée sous l’égide de M. Raison et Mme RaisonJourde, professeurs français au fait des réalités malgaches, à laquelle elles ont participé, publiée en n° spécial de la revue Politique africaine consacré à la crise malgache, sous le titre Madagascar, les urnes et la rue.

Opération Vahoro

La presse annonce la mise en place pour le mois d’août par l’Armée de l’opération Vahoro contre le grand banditisme en tous genres (Vanille, Vatosoa, Vols d’armes militaires, Hazandrano, Halatra taolam-paty, Omby, Rongony, Rebelles ) décidée au niveau du ministère de la Défense après une réunion inter-armes présidée par le ministre le général Mamizara, le 6 août 2002, et précisée au niveau technique au Camp Ratsimandrava en présence des responsables des États-majors et des ministres concernés. De nombreux départements sont de la partie avec les quartiers mobiles, comités de vigilance, conseillers et élus au niveau décentralisé, et de gros moyens logistiques envisagés pour cette opération d’assainissement tous azimuts au niveau des 6 Provinces.

Centre pour l’Environnement

Un centre pour l’environnement est créé au Parc de Tsimbazaza en présence du ministre de l’Environnement le général Rabotoarison et du représentant de l’US Aid qui a financé la réalisation, Mme Gaylord. Ce centre est ouvert au public et axé sur la formation, la documentation et le développement des technologies nouvelles.

Tsimbina 2002 à la CISCO d’Antananarivo

La Direction interrégionale du ministère de l’Éducation de Base organise une série d’ateliers sur la réorganisation et les programmes d’enseignement pour la prochaine rentrée scolaire dans les établissements du primaire et du secondaire des 6 Provinces, notamment axés sur le redéploiement des enseignants dans toute l’île. Une composante de 50 millions de $ du projet CRESED sera affectée à l’introduction de la langue anglaise dès le primaire, sur la recommandation de la Banque Mondiale et du président Ravalomanana. La CISCO d’Antananarivo prévoit pour sa part l’organisation d’une Foire Tsimbina 2002, destinée à offrir des fournitures scolaires à prix réduit aux élèves nécessiteux de la capitale, qui représenteraient quelque 17% de l’effectif scolaire recensé. Des prestations culturelles sont également envisagées, ainsi qu’un appui aux mutuelles de parents d’élèves (FRAM). Un nouveau calendrier scolaire pour l’année 20022003 est présenté, plus adapté aux réalités et saisons malgaches.

L’Afrique du Sud à Ambohitsorohitra

Le ministre des Affaires étrangères d’Afrique du Sud Mme Nkosazama Dlamini zuma est reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, en présence de son homologue le général Ranjeva. Mme Zuma est porteuse d’un message du chef de l’État sud-africain M. Thabo Mbeki, président en exercice de l’Union Africaine, demandant la poursuite et le renforcement de la coopération bilatérale et accompagnée d’un émissaire d’Addis-Abeba, pour une évaluation des obstacles freinant une éventuelle reconnaissance du nouveau régime malgache par l’Organisation continentale. La représentation officielle sud-africaine à Antananarivo avait fermé ses portes en 1997.

Atelier sur les Enfants en difficulté

Un atelier sur les Programmes en faveur des enfants en difficulté est organisé sous l’égide du secrétariat d’État à la Femme et à l’Enfant auprès du ministère de la Population, en présence d’une quarantaine d’ONG spécialisées

Décoration d’un Policier français

Le ministre de la Sécurité publique M. Amady décore de l’Ordre national le capitaine de Police français Mme Coroyes, au terme de sa mission spécialisée de formation axée sur la lutte contre l’immigration clandestine et la sécurité aéroportuaire à Ivato et dans les aéroports de Province, au niveau de la Police des Frontières.

Séminaire économique au Panorama

Le ministère de l’Économie et du Plan, organe de consolidation, organise au Panorama un séminaire de concertation sur l’évaluation avec les bailleurs de fonds internationaux, des programmes et projets de développement à Madagascar, en présence des responsables des départements concernés et de la société civile. Une structure permanente devrait être mise en place dans le cadre du suivi de l’allocation des ressources, grâce à l’appui du PNUD, au titre du programme Gouvernance et politiques publiques pour un développement humain durable.

Le CICR au ministère de l’Intérieur

Le délégué de la Croix Rouge internationale M. Darcy Christen, en mission à Antananarivo, est reçu par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona. L’appui institutionnel à la Croix Rouge Malgache, la contribution technique et financière à la résolution de l’après-crise sociale en collaboration avec le Conseil national de Secours dont la logistique est réquisitionnée dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de grippe aigue ayant causé plus de 400 morts dans le Sud-est de l’île, le recrutement de médecins et infirmiers volontaires en particulier ceux ayant précédemment participé au G-CALG contre le choléra, pour la constitution d’équipes mobiles, le droit de visite aux détenus, sont notamment évoqués. Le bénéfice de facilités douanières pour les actions humanitaires est abordé, le CICR n’étant pas une ONG au sens propre, les États participant à son statut.

4 Communes bénéficient de PCD

4 des 217 Communes du Fivondronana de Tsiroanomandidy disposent à leur tour de leur Plan Communal de Développement. Ces PCD, financés pour 27 millions FMG par la Fondation Friedrich ebert et l’Association des Agriculteurs Français pour le Développement International (AFDI) ont été remis officiellement sur place aux Communes pilotes par le DG de la Décentralisation M. Raveloharison, après un atelier avec les responsables locaux de deux jours.

Mercredi 14

Un Guide pratique du CAMM

Présentation au Centre culturel           américain d’un guide pratique publié par le comité d’arbitrage et de médiation de Madagascar en présence du SG de cet organisme, M. Raphaël Jakoba, dans le cadre de l’harmonisation du droit et de l’environnement des affaires et destiné aux opérateurs économiques. Il présente de nombreuses possibilités de règlement des litiges et une liste d’arbitres agréés.

Assainissement d’Antananarivo

L’ancien maire a.i de la capitale M. Rajemison effectue ses passations de services auprès du nouveau PDS M. Ramiaramanana, au siège de la Commune Urbaine d’Antananarivo à Tsimbazaza. Ce dernier préside en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, la sortie officielle au Bureau Municipal d’Hygiène à Isotry, de la première promotion de 29 mobilisateurs destinés aux 29 quartiers d’intervention Santatra formés sous l’égide de CARE International dans le cadre de l’assainissement des Fokontany d’Antananarivo en coopération avec la commune, l’UNICEF et les populations locales. L’OMS réservera 2 millions de $ pour cette année aux opérations de santé publique, estil annoncé.

La Haute Cour Constitutionnelle au complet

Le président Ravalomanana nomme sur son quota institutionnel les 3 derniers membres de la Haute Cour Constitutionnelle, désormais au complet : M. Jean Michel Rajaonarivony, M. Raymond Imboty, et M. Dieudonné Rakotondrabao, tous anciens membres de cette institution, siègeront désormais avec leurs 6 autres collègues nommés par l’Assemblée nationale, le Sénat et le Conseil Supérieur de la Magistrature, à la HCC pour 7 ans. M. Jean Michel Rajaonarivony est nommé président par décret du chef de l’État.

Tandem. SRA/Jeunes techniciens

Les documents de formation à la lutte contre les MST/SIDA financés grâce à la coopération de l’US Aid, dans le cadre du projet Jereo salama isika consacré à la santé reproductive des adolescents lancé en 2000 et qui se poursuivra jusqu’en 2003, sont remis officiellement au SG du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle M. Randriafamantanantsoa. Les élèves de cette filière participeront à la sensibilisation contre ce fléau dans le cadre de ce programme sectoriel Tandem SRA/Jeunes techniciens.

Vers le sommet de Johannesburg

Clôture au Hilton de l’atelier préparatoire au sommet de Johannesburg sur le Développement humain durable pour la décennie à venir, organisé avec les responsables des divers départements et la société civile en vue de la validation d’un document comprenant des propositions consensuelles pour Madagascar à présenter en Afrique du Sud, dix ans après le sommet de Rio. Les travaux se déroulent en présences des organisateurs, le ministère de l’Environnement conduit par le général Rabotoarison, et le PNUD, représenté par le Centre d’Information des Nations Unies.

Dons du FNUAP

Le FNUAP, représenté par M. Coquelin, offre quelque 100.000 $ destinés à l’équipement en matériels et médicaments des maternités des centres hospitaliers d’Antananarivo, dans le cadre des programmes de protection de la femme et de l’enfant menés de concert avec le ministère de la Santé dans la capitale et ses environs.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Une invitation du SG de l’ONU M. Kofi Annan au président Ravalomanana à participer au sommet de Johannesburg du 26 août au 4 septembre 2002, l’octroi par Maurice d’une ligne de crédit de 10 millions de $ à un taux consensuel pour l’importation de produits mauriciens et d’un don de 100 T de farine offert par le secteur privé de l’île sœur, le prochain déblocage du budget des ministères, la création et l’organisation de l’Office National de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle sous la tutelle de la Direction de la Promotion de la Formation professionnelle du ministère concerné, la célébration le 8 septembre 2002 de la journée mondiale de lutte contre l’analphabétisme, la réorganisation du département de la recherche scientifique et des centres nationaux de recherche rattachés, sont au programme ainsi que diverses nominations aux hauts emplois de l’État, dont deux ambassadeurs, MM. Andriamandroso Denis en RFA et Sikonina Victor en République Populaire de Chine, ainsi que des responsables au titre des ministères de la Justice, de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de l’Elevage.

Jeudi 15

Table ronde à Maurice sur Madagascar

Une table ronde est organisée à Maurice sur le développement de Madagascar et l’aide à apporter à la reconstruction nationale après la crise, en présence d’opérateurs de l’île sœur, de représentants de la Commission de l’Océan Indien, de l’Ocean Indian RIM, des ambassades de France, des USA, d’Egypte et d’Afrique du Sud. La délégation malgache est conduite par le vice-premier ministre chargé de Finances M. Rajaonarivony, la délégation mauricienne par le vice-premier ministre M. Béranger, qui évoque une nouvelle ère de coopération entre les deux pays. Trois protocoles d’accords sont en voie de finalisation, sur le commerce, la pêche et la culture, un accord de desserte par Air Mauritius de quelques grandes villes malgaches est en vue, une ligne de crédit de 10 millions de $ pour l’importation de produits mauriciens à taux consensuel sur 10 ans est accordée, ainsi qu’un don de 1 million de $ du gouvernement mauricien. 100.000 T de farine sont offertes par le secteur privé de l’île sœur au niveau du Joint Economic Council. Le représentant de l’Union européenne M. Carlos Rey, présent à cette occasion, rappelle les engagements pris au Club des amis de Madagascar à Paris sur 577 millions d’€ sous forme de don et une aide à l’équilibre budgétaire en négociation ainsi qu’un soutien aux élections démocratiques envisagées dans le pays.

Vendredi 16

Installation du PDS de Toamasina

Le président Ravalomanana installe officiellement le PDS du Faritany de Toamasina, M. Tsizaraina, dans le port de l’Est, en présence des chefs d’institutions et du nouveau préfet de région. Il évoque ses 3 objectifs, État de droit, bonne gouvernance, justice, promet des audits prochainement au niveau de tous les ministères, et met l’accent sur la réhabilitation des routes notamment de desserte dans la région, l’ouverture de Zones franches mauriciennes et le développement du port et des douanes, dans la transparence, rappelant que l’autonomie des Provinces a toujours été pour lui une priorité. Un Conseil spécial sera mis en place à la présidence pour une gestion transparente des fonds internationaux accordés à Madagascar. Enfin, la compagnie Air Madagascar, fleuron malgache, ne sera pas privatisée, mais réorganisée très vite avec une nouvelle flotte, une grève personnalisée des employés n’étant donc guère souhaitable dans cette perspective, selon lui.

Le CRN critique le régime

Le Comité de Réconciliation nationale mis en place au Panorama, tient une conférence de presse de MM. Zafy, Razanamasy, Ranavela, Imbe Jacob… axée sur le respect de la démocratie et de droits de l’Homme à Madagascar, et critiquant les exactions des deux camps depuis l’élection présidentielle du 16 décembre 2001, en appelant aux organisations internationales CIDH, CICR Comités internationaux des Droits de l’Homme et de la Croix Rouge, Amnesty International, pour une enquête sur les abus commis lors de la pacification des Provinces autonomes par les milices du gouvernement de M. Ravalomanana, qui selon l’ancien président Zafy, n’aurait pas plus été élu que M. Ratsiraka contre luimême en 1996 au suffrage universel, des menées risquant d’obérer toute perspective de réconciliation nationale. Les restrictions à la liberté des media, au fonctionnement de la démocratie parlementaire, la politisation et la centralisation de l’administration sont également dénoncées.

Séminaire de Réconciliation à Antsirabe

Sous l’égide du député M. Rakotoarinivo, un séminaire de réconciliation nationale est organisé à Antsirabe, en présence du PDS de la Province, le général Razakarimanana, et de nombreux représentants de la société civile, des 4 Églises chrétiennes du FFKM, des opérateurs, nationaux, chinois, indopakistanais et étrangers, administrateurs et élus locaux du Vakinankaratra, en vue d’un développement rapide de la région préconisé par le président Ravalomanana.

Lancement du Kit Cura 7

Lancement officiel, en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, du Kit Cura 7, médicament contre les infections sexuellement transmissibles qui constituent la 5e cause de morbidité à Madagascar avec 14,6% de la population atteinte et un taux de prévalence de syphilis chez les femmes enceintes de 10,6%. Une opération menée en coopération avec le PSI Population Services International financé par les bailleurs de fonds. Le nouveau Code de la Santé est évoqué par le président de l’Ordre des Pharmaciens M. Rarison, ainsi que la nécessaire promotion de la pharmacopée traditionnelle malgache.

Promotion du Préscolaire

Sortie officielle à l’école Mandrosoa Ivato de la promotion Vonona de 40 éducateurs en préscolaire sur 1.335 déjà formés auparavant, en présence de l’épouse du ministre du Commerce Mme Ralison représentant l’épouse du chef de l’État. Quelque 22.000 enfants bénéficient du préscolaire dans toute l’île, dans seulement 269 établissements.

Route réhabilitée à Ambalavao

Le PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina inaugure un tronçon de route de 45 km réhabilité pour 30 milliards FMG entre Ambalavao et Ambohimasina. Il insiste sur la lutte engagée contre le banditisme rural et les vols de bœufs dans la Province, et sur les mesures prises au niveau de la Santé locale. Il assiste au jubilé des 75 ans du Centre Fifohazana d’Ambalavao Tsiemparihy en présence du président de la FJKM (Église réformée de Madagascar), le pasteur Razafimahefa et de nombreuses personnalités. Quelque 249 mpiandry (évangélistes exorcistes) sont consacrés.

Samedi 17

Le président Ravalomanana à Faratsiho

Le président Ravalomanana inaugure à Faratsiho en présence du PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana, la Foire régionale Vakilahy et évoque la réhabilitation des routes, des écoles et des centres de formation, l’ouverture d’une antenne chirurgicale et d’une dentisterie réhabilitée pour 125 millions FMG, ainsi que l’inauguration prochaine de la 1ère Chambre d’Agriculture et la nécessité d’étendre les périmètres cultivés dans le Vakinankaratra. Faratsiho est consacré Fivondronana pilote. Le chef de l’État évoque la création du parti Tiako i Madagasikara critiquée par certains selon lui, mais qui est en fait un appareil destiné à former des citoyens conscients et motivés non seulement pour les élections, mais pour un développement rapide et réel du pays, proches de son mot d’ordre et de ses convictions.

5e édition de Hosotra

La 5e édition de Hosotra est inaugurée à l’esplanade d’Analakaly avec une vingtaine d’artistes exposant quelque 300 œuvres plastiques et culturelles en plein air, en présence de la présidente de l’Association Rohy organisatrice de la manifestation, Mme Razafinjohany et du directeur des Affaires culturelles de la Commune M. Razafindriaka.

Dimanche 18

Anniversaire du CDA

Le Conseil de Développement d’Andohatapenaka, créé dans les années 80 par le Père Jacques Couture, fête le 7e anniversaire de la mort de ce dernier, sous la direction de M. José martial Ranaivo, en présence du ministre de la Population M. Andriampanjava, après une grand-messe célébrée par le cardinal Razafindratandra. Subventionné à 60% par les ONG et pour 40% sur les produits fabriqués dans ses ateliers, le CDA organise un séminaire sur la formation professionnelle, l’éducation des jeunes à la citoyenneté, le droit à la culture, au niveau de ce quartier défavorisé de la capitale.

Le président du Sénat à Nosy Be

Une délégation du pouvoir central conduite par le président du Sénat M. Rajemison et comprenant le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona, assiste à Nosy Be, en présence du PDS de la Province d’Antsiranana M. Jaosoa, à un culte œcuménique suivi de l’inauguration d’une stèle commémorative à la mémoire des martyrs de la lutte pour le choix du peuple et la libération du terrorisme. Le pouvoir prendra ses responsabilités en matière de poursuites judiciaires dans le cadre de l’État de droit, et en faveur des familles des victimes, estil annoncé.

Jubilé à Ambatoharanana

Le jubilé du 120e anniversaire de l’Église St Paul au centre anglican historique d’Ambatoharanana est célébré en présence du président Ravalomanana, des élus du Fivondronana d’Ambohidratrimo, des responsables du collège théologique conduits par le président de l’Église Episcopale de Madagascar Mgr Rabenirainy, qui évoque la création sur le site d’un musée international.

Lundi 19

N°2 d’Agribusiness Malagasy News

Le N° 2 d’Agribusiness Malagasy News paraît à Antananarivo. Ce bulletin publié par le Sypeam-Promabio, syndicat et groupement professionnel des producteurs d’extraits aromatiques, alimentaires, biologiques et médicinaux, est axé sur la promotion de la filière huiles essentielles et produits biologiques et réalisé grâce à l’aide technique de la composante appui au secteur privé du programme Gouvernance et Politiques publiques pour un développement humain durable financé par le PNUD.

Evaluation sur la grippe

L’équipe d’évaluation dépêchée par le ministère de la Santé dans les districts touchés par l’épidémie de grippe aigue, en coopération avec les organisations nationales et internationales, se réunit au ministère de l’Intérieur auprès du comité restreint d’intervention en cas de catastrophe (CRIC). Le chef de service de la lutte contre les grands fléaux M. Robinson Roland signale qu’à la miaoût, 16.490 cas suspects ont été recensés, avec 633 décès dont 31 seulement dans une formation sanitaire. Le nombre élevé de létalité s’explique par l’indigence des malades, la suspension du recouvrement des coûts ayant provoqué une affluence dans les centres de soins et fait régresser l’épidémie.

Audit d’Air Madagascar

Le fondé de pouvoir d’Air Madagascar M. Rajaonarivelo tient un point de presse axé sur l’avenir de la compagnie aérienne nationale. Pas de prévision de licenciements massifs, un contrat conclu avec Lufthansa consulting sur 2 ans pour la gestion de fin de crise, un audit de 3 mois et une phase consécutive de redressement sur 21 mois après avis favorable de l’État, sont mentionnés. Les dettes de la compagnie s’élèveraient actuellement à plus de 30 millions de $ et le Conseil d’administration devrait nommer prochainement un DG consensuel, atil conclu.

Quality summit award à l’ANAE

La presse annonce l’attribution par le Business Initiative Directions du Quality Summit Award dans la catégorie or, à l’Association Nationale d’Action Environnementale créée en 1990 et disposant de 7 antennes régionales. La cérémonie de remise de trophée s’est déroulée à New York (USA) au cours du 16e Congrès international Quality Summit le 14 juillet 2002 en présence du DG de l’ANAE.

Mardi 20

Nouvelle loi minière

Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Razaka, présente à la presse la nouvelle loi sur les grands investissements miniers adoptée par le Sénat, et comprenant diverses mesures incitatives en matière fiscale pour amener de nouvelles recettes. Des compagnies américaines et sudafricaines seraient intéressées pour des investissements dépassant les 13.000 milliards FMG, dont 25% devront être composés d’apports propres des entreprises qui s’engageront à respecter la politique environnementale locale. Les petits exploitants miniers réunis au sein du VVFM présentent également à la presse leur nouvelle association et ses objectifs, dont l’amélioration de la gestion des ressources minières à Madagascar et la création d’un musée national des mines. Les recettes officielles de l’an 2000 se montent à 228 milliards FMG à l’exportation, un chiffre contesté par le VVFM qui le juge sous-estimé.

Biblio-Cyber au HJRA

Inauguration à l’hôpital Ravohangy Andrianavalona en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, d’un centre informatique doté d’équipements aux normes modernes installé depuis les journées Internet de juillet dernier, une documentation nommée Biblio-Cyber financée pour 250 millions FMG par la coopération française avec d’autres partenaires hexagonaux, et destinée notamment aux recherches médicales et scientifiques du personnel de l’établissement et aux étudiants

Mercredi 21

Cybernet à l’ONE

Ouverture à l’Office National de l’Environnement d’un centre Cybernet destiné à l’information sur le sommet mondial sur le Développement durable de Johannesburg, dans le cadre du programme environnemental. M. Rakotoary, DG de l’ONE annonce la gratuité de ce centre destiné au grand public pour un mois avec 10 ordinateurs fournis par l’US Aid et des animations thématisées sur les travaux du sommet.

Atelier sur le Tourisme

Le ministre du Tourisme M. Ntsay préside l’ouverture d’un atelier national sur la relance et la promotion du secteur au Panorama en présence des représentants des principaux bailleurs de fonds, PNUD et US Aid, et des opérateurs locaux et étrangers. L’écotourisme est à l’honneur avec un objectif de 500.000 visiteurs en 2006. 187.000 touristes ont été accueillis en 2000 à Madagascar, rapportant quelque 892 milliards FMG en devises au pays, avant la crise. Quelque 83,6 milliards FMG seront nécessaires pour relancer les infrastructures et la formation touristiques sur 2 ans, dont 13,3 milliards avant 2003 et 70,3 milliards en 2004. Une révision du Code du Tourisme, surtout sur le tourisme sexuel et la création d’un Office du Tourisme, sont également évoqués.

La RASD à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra le ministre des Affaires étrangères de la République Arabe Sahraouie Démocratique M. Mohamed Ould Salek, accompagné de l’ambassa-deur SE M. Boukhreis, et porteur d’un message du chef de l’État sahraoui M. Abdelaziz, indiquant sa disposition à développer la coopération entre les deux pays et à œuvrer pour la reconnaissance du nouveau régime malgache et le retour de Madagascar au sein de l’Union Africaine.

Message du Pakistan

Le Haut Commissariat du Pakistan à Maurice envoie au ministère des Affaires étrangères une note portant félicitations du président de la République islamique du Pakistan M. Musharraf, à son homologue le président Ravalomanana, et souhaitant le renforcement de la coopération bilatérale. Une dizaine de milliers de Pakistanais sont installés dans la Grande Ile depuis plusieurs générations, dont certains déjà naturalisés

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Le budget des ministères sera disponible incessamment et sa répartition est évoquée ; le DG adjoint de la Banque Mondiale effectuera une visite à Madagascar le 10 septembre 2002. L’annuaire officiel de l’ONU mentionne désormais le président Ravalomanana et le premier ministre M. Sylla. Divers décrets sont adoptés, sur la lutte anticorruption et la fraude au niveau des ports et aéroports à proximité des zones de production sur le scellage et les procédures d’exportation des pierres précieuses, ainsi que la mise en place d’un Comptoir commercial des minéraux dans la capitale. Une Commission mixte malgachocomorienne est envisagée, avec un régime spécial pour les étudiants comoriens résidant à Madagascar. De nouveaux régiments sont créés à Fianarantsoa et Manakara. Un bureau des accidents sera créé au sein de l’Aviation civile, et la réglementation des amendes pour les bateaux de pêche illégaux est abordée, avec diverses nominations aux hauts emplois de l’État, au titre du ministère de la Défense, des Commandements régionaux et des ministères de la Culture, de la Population, de la Jeunesse et Sports, des Transports et Météorologie et des PTT.

Jeudi 22 août.

Le MFM en Congrès national

Le MFM présidé par Manandafy Rakotonirina se réunit en Congrès national à Maibahoaka Ivato, et évoque la nécessité du changement face au défi de la mondialisation. Le développement économique et social est mis en exergue, avec référence au syndicat affilié TM ainsi que l’ouverture souhaitée à d’autres bailleurs de fonds non traditionnels comme les USA, la RFA et l’Afrique du Sud. Enfin la transparence politique est exigée en matière de financement des partis politiques notamment dans la perspective des élections. Le MFM tient à garder son indépendance tout en affirmant se rallier à la majorité présidentielle, et revendique toujours le découpage administratif du pays en 28 régions, en place des 6 actuelles Provinces à base ethnique. Les législatives anticipées ne sont pas une priorité, selon le MFM qui préconise une refonte de la Constitution et du Code électoral.

Groupement d’intérêt économique

Après la clôture du programme d’intégration régionale PRIDE de la Commission de l’Océan Indien fin juin, le bureau d’entreprises mis en place intégrera un groupement d’intérêt économique dont la finalisation juridique est en cours, au sein des Chambres de Commerce et d’Industrie. Le directeur du projet de développement régional PRIDE M. Rajerison, le président du groupement patronal FIVMPAMA M. Rajaonarivelo, et des responsables du GEM et de l’APEM tiennent une séance d’information : un nouveau programme intégré devrait être mis sur pied avec un peu de retard du fait de la crise, en 2003, au niveau des organisations professionnelles, avec financement des bailleurs de fonds.

L’UE en appui pour les élections

Une délégation de la Commission de l’Union européenne conduite par M. Jorgen Sondenberg, conseiller spécial, est reçue par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona pour évaluer une éventuelle mission d’observation électorale, en vue des prochaines législatives. La délégation effectue également une visite auprès du président du Sénat M. Rajemison à Anosikely, et du premier ministre M. Sylla à Mahazoarivo.

VIVENDI International au Sénat

Le président du Sénat M. Rajemison reçoit à Anosikely le DG de VIVENDI International M. Jacques Courtelle, venu l’entretenir de coopération environnementale, en matière de collecte des eaux usées, et de leur transformation à Madagascar. M. Rajemison reçoit également M. Ghanem directeur régional de la Banque Mondiale en résidence à Antananarivo, la coopération avec le Sénat au niveau des projets et programmes de l’institution financière internationale est évoquée.

Congrès de la Croix Bleue

Ouverture d’un congrès de l’association Croix Bleue Malgache de Madagascar, qui se tient tous les 4 ans pour évaluer les programmes de lutte contre le tabac, l’alcool et la drogue, en présence de représentants des ministères de la Santé, de la Population et de la Jeunesse et Sports. Le SG de la CBM M. Andriamanantsoa dénonce une situation inquiétante dans l’île, avec 77% de consommateurs d’alcool dont 53% de jeunes entre 17 et 30 ans, selon l’OMS. La lutte contre l’alcoolisme dans les programmes scolaires, la création d’un village de réinsertion mieux adapté que les centres hospitaliers, sont au programme.

Conférence de presse à la présidence

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra tient à Ambohitsorohitra une conférence de presse. Le slogan du président Ravalomanana reste fahamarinana (justice) et fahamasinana, terme mal traduit et qui évoque moins par sainteté, concept chrétien, que par sacralité, concept ancestral malgache – l’État, séparé de l’Église, demeurant laïque et républicain. Le chef de l’État est attaché à l’État de droit, auquel sont assujettis tous les citoyens sans exception, et souhaite pour l’efficacité du développement rapide et harmonieux dans l’intérêt du peuple, la dépolitisation de l’administration de l’Armée et de l’enseignement, comptant sur le secteur privé et la société civile. Un principe, la bonne gouvernance, une justice indépendante, l’unité nationale, une réalité malgache sur la base du Fokonolona, les relents ethniques relevant des séquelles coloniales. Plutôt qu’un consensus ne servant pas le développement, il faut une majorité et une opposition démocratiques, déjà inscrites dans la Constitution ; des élections transparentes se dérouleront après la refonte du Code électoral et de la liste électorale. La préparation d’une conférence nationale, aspiration populaire, a été confiée à la Primature.

Accord CICRJustice

Le ministre de la Justice Mme Rajaonah signe avec le représentant de la Croix Rouge internationale en mission à Madagascar M. Darcy, un accord concernant le libre accès auprès des détenus en terre malgache, notamment en relation avec les évènements survenus à la suite de l’élection présidentielle du 16 décembre 2001, suivant les dispositions de la Convention de Genève. L’État de droit est respecté, selon le ministre, qui souligne la restriction reconnue universellement sur le principe de la confidentialité dans les rapports entre le CICR et les pays partenaires

Vendredi 23

Ateliers généraux de l’administration

Les PDS des 6 Provinces autonomes se réunissent en états généraux à Antsirabe pour un atelier organisé sous l’égide du ministre de l’Intérieur, M. Rambeloalijaona, en collaboration avec la Fondation Friedrich ebert. Les présidents de l’organe délibérant, anciens conseils provinciaux suspendus par décret présidentiel, les préfets, les SG des Faritany, les directeurs et inspecteurs des services centraux, sont présents pour établir l’État de droit, la transparence et la bonne gouvernance, slogans du président Ravalomanana.

Investiture de la HCC

Les 9 nouveaux membres de la Haute Cour Constitutionnelle, désormais présidée par M. Rajaonarivony, sont investis lors d’une cérémonie officielle, en présence du président Ravalomanana et des chefs d’institutions, ainsi que des hauts responsables de la Magistrature. Cette installation est une étape importante dans le raffermissement de l’État de droit, souligne le chef de l’État, dispensant des recommandations concernant l’indépendance, l’impartialité et la dignité de l’Institution.

M. Sylla : débat télévisé

Le premier ministre M. Sylla rencontre au Hilton les représentants de divers groupements patronaux du secteur privé, pour évoquer le financement de 2,447 milliards de $ annoncés par le Club des amis de Madagascar à Paris, dans le cadre de la transparence dans la gestion des affaires publiques. 60% des crédits sont alloués sous forme de prêts concessionnels, le reste sous forme de dons non remboursables, sur 4 ans. Le secteur public bénéficiera de 924 millions de $ pour 2002, le secteur privé pouvant prétendre à environ 100 millions de $ à partir de septembre 2002, dans des conditions de remboursement définies au préalable, des crédits provenant notamment de la Banque Mondiale, de la Banque Européenne d’Investissement et de Maurice. Le débat sera diffusé sur les ondes de la TVM et repris sur la RNM dans le cadre de l’émission Savaravina dimanche soir pour le grand public.

Accord FianarantsoaToliara

La société civile et les élus des Provinces autonomes de Fianarantsoa et Toliara mettent en place une Commission interprovinciale de lutte contre la pauvreté dans le cadre de la réalisation de programmes concertés de coopération en faveur des populations défavorisées des deux Faritany.

Samedi 24

Le premier ministre à Fianarantsoa

Le premier ministre M. Sylla se rend à Fianarantsoa, où il a des rencontres avec les responsables et agents de l’État ainsi que les opérateurs privés. Des détails sur les financements du Club des amis de Madagascar sont donnés à cette occasion. L’augmentation des salaires dépendra des décisions du Conseil Supérieur de la Fonction Publique mis en place le 23 août dernier, en fonction de la difficile relance de l’économie et notamment du secteur privé, selon le ministre du Travail M. Razafindralambo. A propos des élections anticipées, le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona déclare attendre la fin du mandat normal des députés mais être prêt à toute décision du gouvernement. En tant que SG du parti présidentiel Tiako i Madagasikara, il évoque avec les militants locaux de ce parti les affaires nationales et le développement rapide prôné par le président Ravalomanana, soulignant qu’en démocratie, le chef du gouvernement est normalement issu du parti au pouvoir, la dépolitisation de l’administration restant un principe acquis.

Congrès du MONIMA

Un Congrès national du MONIMA est ouvert sous la présidence de M. Monja Roindefo. Le respect de la Constitution et de l’autonomie des Provinces pour la stabilité politique, la refonte du Code électoral, les négociations avec les bailleurs de fonds qui doivent être analysées et approfondies face au défi de la mondialisation, sont au programme ainsi que la transparence au niveau de la justice, notamment concernant les inculpations actuelles dans le cadre de la crise post électorale malgache.

Nouveaux CSB 2 à Toamasina

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka inaugure à Ambodimanga Fenerive Est un Centre de Santé de Base niveau 2 réalisé pour 750 millions FMG par son département. Un autre Centre est également ouvert à Antetezambao Toamasina II, réhabilité pour 400 millions FMG au titre du Fonds d’Intervention pour le Développement. Le ministre distribue à cette occasion quelque 2 T de médicaments en aide aux populations atteintes par l’épidémie de grippe aigue. Un atelier provincial est enfin organisé dans le port de l’Est pour évaluer la réalisation des programmes de santé du département, en présence des responsables locaux de divers secteurs

Dimanche 25

Jubilé du diocèse d’Antananarivo

La clôture du jubilé du 140e anniversaire de l’archidiocèse d’Antananarivo est célébrée au stade de Mahamasina en présence du cardinal Razafindratandra, archevêque de la capitale, et de nombreux évêques, du Nonce apostolique Mgr Musaro et de l’évêque de la Réunion Mgr Aubry, président de la Conférence épiscopale de l’Océan Indien. Le président Ravalomanana, les chefs d’institutions, les élus, le premier ministre M. Sylla et plusieurs membres du gouvernement, sont présents à cette cérémonie organisée par les jeunes du diocèse. L’exemple des missionnaires et martyrs en voie de canonisation, Victoire Rasoamanarivo, le RP Jacques Berthieu, le Frère Raphaël Louis Rafiringa, est mis en exergue. Mgr Aubry évoque le soutien des catholiques de la Réunion et de l’océan Indien au mouvement démocratique pour la liberté malgache, et le renforcement de l’unité nationale de la Grande Ile à travers la crise.

45 nouveaux pasteurs FJKM

Le bureau de la FJKM (Église réformée de Madagascar) présidé par le pasteur Razafimahefa procède à Antsahamanitra à la présentation officielle de 45 nouveaux pasteurs, en présence du chef de l’État M. Ravalomanana, viceprésident de l’Église.

Lundi 26

Epreuves du Baccalauréat

45.406 candidats se présentent aux épreuves du baccalauréat sur 56 centres répartis dans toute l’île, une augmentation de 12,26% par rapport à l’an dernier, dont 36.718 en enseignement général, 8.235 dans la filière technique, et 433 dans la filière technologique. 21.626 candidats sont recensés dans le seul Faritany d’Antananarivo.

Conférence de presse à Ambohitsorohitra

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra tient à Ambohitsorohitra une nouvelle conférence de presse, axée cette fois sur la lutte contre la pauvreté et la politique du pouvoir en place en matière de sécurisation rurale, de construction de barrages pour l’électricité, de création de centres de communication et de centrales d’achat, de réhabilitation de routes de desserte pour la relance de l’économie et de l’emploi., de professionnalisation des filières, etc., principaux axes du développement rapide préconisé par le chef de l’État. On ne peut attendre de miracle sur quelques mois de gestion, après des années de gabegie des pouvoirs publics, affirmetil.

Préfets de région à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra quelque 66 préfets de région, chefs de circonscriptions administratives territoriales, PDS, SG des Provinces autonomes, accompagnés des responsables des services centraux et du ministre de l’Intérieur et de la réforme administrative M. Rambeloalijaona. Le rétablissement de l’État de droit, la transparence et la lutte contre la corruption, la démocratie des partis et la dépolitisation de l’administration, les moyens d’action et la logistique, le statut des administrateurs civils et leur avancement, ainsi que le développement régional sont évoqués par le président Ravalomanana, qui insiste sur la restauration de l’autorité de l’État.

Madagascar au sommet de Johannesburg

A l’occasion de l’ouverture du sommet sur le Développement durable de Johannesburg, le représentant résident du PNUD à Madagascar, directeur du Centre d’Information des Nations Unies, M. Bouri Sanhoudi, rencontre la presse au Colbert. Le programme défini par les autorités malgaches et engageant le pays pour la mise en œuvre d’une nouvelle politique de lutte contre la pauvreté sera présenté au sommet. Madagascar qui fait partie du Groupe des 77 y étudiera au niveau intergouvernemental, le projet Action 21, recommandations socioéconomiques et environnementales publiées au sommet de Rio il y a 10 ans, dans le cadre d’un nouveau partenariat entre le secteur public et le secteur privé.

Opérateurs sud-coréens à Toamasina

Une délégation d’opérateurs sudcoréens conduite par M. Hwang Sun Hu, président de la Jung Hwa Koua Ltd, effectue une visite de contact à Toamasina, reçue par le vice-président de la Délégation spéciale du Faritany. La création de Zones franches dans le port de l’Est est évoquée.

Mardi 27

Lutte anti SIDA

Sous l’égide de l’ONU/SIDA, en coopération avec l’UNESCO, l’UNICEF, le projet PSI Population Services International de l’US Aid, et en présence des responsables du ministère de la Santé et de divers départements comme la Jeunesse et Sports et le Tourisme, ainsi que de diverses ONG concernées par le problème, une réunion est ouverte pour examiner l’état des lieux et évaluer les nouveaux programmes de lutte contre le fléau au niveau national.

Lutte antiacridienne

Sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de l’Office National de l’Environnement, un atelier est ouvert au Hilton avec le Centre National Antiacridien et divers représentants des bailleurs de fonds, Banque Mondiale, Banque Européenne d’Investissement, Banque Africaine de Développement, Coopération française, IPPTE Initiative pour les Petits Pays Très Endettés… Pour éviter le retour de l’invasion des sauterelles comme en 1997, les responsables nationaux et la FAO ont mis sur pied une opération d’urgence en trois phases, d’octobre 2002 à juin 2003, notamment dans le Sud-ouest de l’île, avec utilisation de produits non toxiques pour les populations environnantes, une nouvelle campagne antiacridienne qui verra l’affectation de. 47,7 milliards FMG, pour éviter la propagation du fléau dans l’île. En 2001, une surface de 100.000 ha recensés n’avait pu être totalement traitée faute de moyens et l’opération 20022003 pourrait atteindre 500.000 ha.

A propos des législatives

Le président de l’Assemblée nationale, M. Paraina, recevant SE M. Protar, délégué de la Commission européenne, évoque la difficulté de réaliser les élections législatives anticipées cette année, la paix civile n’étant pas encore totalement rétablie, la saison des pluies s’annonçant, des retards étant à craindre dans la distribution des cartes d’identité… Le parti présidentiel TIM est désormais majoritaire à l’Assemblée, confietil par ailleurs à la presse, son implantation régionale se poursuivant démocratiquement. Des députés poursuivis pour sabotage de ponts pourraient voir lever leur immunité parlementaire prochainement.

L’APIPA à l’œuvre

En présence du ministre de l’Aménagement du territoire M. Reboza, le DG de l’APIPA (Agence de Protection de la Plaine d’Antananarivo) M. Rakotomalala évoque la protection de la plaine d’Antananarivo contre les inondations. Créée en 1995 et financée par les bailleurs de fonds, l’APIPA gèrera pour 20 milliards FMG digues, canaux, stations de pompage, irrigation des terres agricoles nourrissant encore quelque 10.000 paysans dans le Betsimitatatra, sans compter les contraintes de l’urbanisation avec création de bassins et évacuation des eaux. Il critique les remblais sauvages autorisés par les Communes environnantes ne dépendant pas de la gestion de l’APIPA circonscrite à la commune d’Antananarivo-Ville et qui devrait donc voir son statut étendu au Grand Tana notamment pour l’aménagement du nœud fluvial de Bevomanga et la protection intégrée de la plaine.

Dons humanitaires protestants

A l’initiative de la communauté malgache de la paroisse protestante de Versailles, sous l’égide du pasteur Flemin et des familles Andriatsitohaina et Rasolofomasoandro, un chèque de 5 120 € est offert à titre d’aide humanitaire après la crise socioéconomique malgache, au FFKM (Conseil des Églises chrétiennes à Madagascar) par le biais du président de la FJKM (Église réformée de Madagascar) le pasteur Razafimahefa

L’assainissement en eau au DSRP

Un atelier est organisé à Antananarivo sous l’égide de la Direction de l’eau au ministère de l’Energie, de l’ONG Wateraid et du Réseau Eau monté par Caritas Madagascar, le SAF/FJKM (Branche sociale de l’Église réformée) l’association Taratra et les représentants des comités de gestion de l’eau, en coopération avec le PNUD. Une étude approfondie des indicateurs à proposer en annexe au DSRP Document-cadre de Stratégie de Réduction de la Pauvreté sur l’assainissement couplé avec l’adduction en eau potable dans le cadre de la lutte contre la pauvreté est au programme, en présence de la société civile et des bailleurs de fonds.

Visite d’Amnesty international

Le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona reçoit Mme Sheila Kectharuth, en mission d’information pour le compte d’Amnesty International. Les Droits humains, notamment sur les détenus, les réfugiés et la torture sont évoqués après la crise malgache, par le ministre qui souligne que Madagascar, en tant que membre de l’ONU est signataire de nombre de conventions sur ces problèmes et est prêt à coopérer avec la mission, qui a pu visiter la Maison de force de Tsiafahy.

AG de la BSM

AG extraordinaire de la Banque de la Solidarité Malgache présidée par M. Andrianasolo Justin, en présence du DG M. Van Hauss. Malgré l’absence de quorum, de nouveaux administrateurs sont proposés à cette occasion, dont certains proches du groupe TIKO, pour pallier des défections d’anciens membres fidèles de l’amiral Ratsiraka, le CA étant désormais selon la presse, politiquement panaché, un atout pour cette banque purement malgache qui compte concurrencer le monopole francophone des grands établissements de la place récemment dénationalisés. 13 milliards FMG auraient déjà été collectés chez les actionnaires, sur les 20 prévus pour monter le capital de la banque.

Le Général Ranjeva à Johannesburg

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva se rend au Sommet de la Terre à Johannesburg, accueilli par le consul général dans ce pays M. Ranarivelo. Il y retrouvera SE Mme Ratsifandrihamanana, ambassadeur à Dakar et le SG du ministère de l’Environnement M. Refeno, présents à l’ouverture officielle. Un stand malgache a été monté à la Nedcar Bank non loin du site des expositions sur le thème Madagascar nature’s sanctuary, sous l’égide de l’Union mondiale UCM dans le cadre de la convention internationale sur la conservation de la biodiversité.

Mercredi 28

Dons de l’UNICEF à l’HJRA

Remise officielle, à l’hôpital Ravoahangy Andrianavalona, en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, de dons de l’UNICEF en informatique, logistique et médicaments d’urgence pour une valeur totale de plus de 1 650 millions FMG. Le Centre Hospitalier Universitaire se verra doter de 6 milliards FMG de budget, dont 2 milliards pour le règlement des arriérés, par le département de la Santé. Le ministre reçoit également à Ambohidahy la communauté Khodja venue remettre un chèque de 50 millions FMG dans le cadre de l’aide d’urgence pour l’épidémie de grippe aigue qui sévit dans le pays.

Journée mondiale de la Propriété intellectuelle

L’OMAPI (Office Malgache de la Propriété Industrielle) organisé à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la propriété intellectuelle, sous l’égide du ministère de la Recherche scientifique, un atelier axé sur la protection des produits de recherche, notamment au niveau du dépôt des brevets.

Réveil de l’AAMI

L’Association d’Amitié Madagascar-Libye, présidée par M. Tabera Andriamanantsoa, dénommée désormais AAMI, tient un point de presse pour évoquer la relance de ses activités, axée sur la participation au développement rapide du pays. Ouverture d’une ligne aérienne directe AntananarivoTripoli et aide au tourisme et à la protection de l’environnement, poursuite et décentralisation des actions sociales et de la formation professionnelle sous l’égide du Centre culturel arabe libyen, de la construction d’écoles coraniques et mosquées.

Actions du ministère du Commerce

Le département du Commerce procède à l’incinération de divers produits périmés saisis en magasin dans la capitale, à la décharge d’Andralanitra, en présence du ministre M. Ralison, qui lance un avertissement sévère aux commerçants indélicats manquant à l’appel.

Transparency International : bilan

Transparency International publie son bulletin annuel portant sur l’état de la corruption dans le monde. Le texte est présenté à la presse par l’Antenne malgache Initiative Madagascar dirigée par Mme Rakotondramboa, indiquant que l’Indice de Perception de la Corruption cette année est estimé après enquête locale à 1,7 sur 10, un bilan très lourd. Madagascar figure parmi les 7 pays les plus gangrenés,  sur les 102 enquêtés, se situant à la 98e place mondiale.

Retour d’Air France

Le DG du réseau CaraïbesOcéan Indien d’Air France, M. Descazeaux, annonce lors d’une conférence de presse la reprise des vols hebdomadaires directs AntananarivoParis le 19 septembre 2002. La fréquence de 3 vols hebdomadaires traditionnels vers l’Europe reprendra au mois d’octobre, après plusieurs mois d’interruption dus à la crise, le fret ayant cependant été maintenu. La coopération avec Air Madagascar se poursuit normalement, atil conclu.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla à Mahazoarivo. Le chef de l’État annonce des actions de déstabilisations menées par les ennemis de la nation jusqu’à un projet d’assassinat contre sa personne mené par des mercenaires qui seraient stipendiés dans les îles avoisinantes par l’amiral Ratsiraka, pour faire sombrer à nouveau Madagascar dans l’instabilité. La répartition du budget général et du budget annexe est décidée après le remaniement de la loi de Finances votée le 10 janvier dernier, du fait de la restructuration du gouvernement. Divers décrets sont pris à cette occasion, extension des compétences de l’APIPA à certaines communes périphériques du Grand Tana, opération cartes d’identité avec jugements supplétifs dans la région SAVA. Le SG du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) ayant son siège à Lusaka (Zambie) et comprenant 20 États membres organisera à Antananarivo les 17 et 18 septembre 2002 un atelier national sur la Zone de libre échange. Le pays est invité à toutes les réunions techniques dans le cadre de l’intégration régionale d’ici la fin de l’année, M. Sindiso Ngwenga avait en effet conduit une délégation du COMESA au Club des amis de Madagascar à Paris, activant le retour de la Grande Ile au sein des instances régionales africaines. Diverses nominations sont enfin opérées aux hauts emplois de l’État au titre de plusieurs départements, dont le DG de l’INSTAT, Institut national de la Statistique rattaché au ministère de l’Économie et de la Planification.

Jeudi 29

Le premier ministre à Mahajanga

Le premier ministre M. Sylla se rend à Mahajanga où il évoque à l’occasion de l’ouverture officielle du Tsenabe Fanarenana la situation nationale et le prochain déblocage budgétaire. Les auteurs d’actes répréhensibles seront sanctionnés dans le cadre de l’État de droit, réaffirmetil, en présence du ministre de la Défense le général Mamizara et du procureur général près la Cour d’appel Me Rajaobelina, démentant l’existence de listes noires locales. Il annonce lors d’une rencontre avec les militants du parti présidentiel TIM dans la Cité des fleurs, en tant que SG de ce parti, que l’objectif principal reste l’organisation du scrutin législatif anticipé d’ici la fin de l’année.

Le Général Ranjeva intervient à Johannesburg

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva intervient en séance plénière au Sommet de la Terre à Johannesburg sur le thème de l’eau et de l’assainissement, un luxe auquel seul un tiers des Malgaches ont droit aujourd’hui, fustigeant les gadgets de la pauvreté, développant à cette occasion la politique volontariste du gouvernement malgache en matière d’accès à l’eau potable, Code de l’Eau, programme AEPAR en milieu rural financé grâce à l’aide des bailleurs de fonds.

Des ambassadeurs à Ambohitsorohitra

Le président ravalomanana reçoit successivement à Ambohitsorohitra les ambassadeurs du Japon SE M. Hinata qui réitère la disposition de son pays à coopérer au développement rapide de Madagascar au titre de divers projets, notamment dans le secteur routier, et de Grande Bretagne SE M. Mochan qui annonce son départ définitif de la Grande Ile mais assure le chef de l’État de la poursuite et du renforcement de la coopération bilatérale.

Sortie officielle de juristes

Quelque 111 juristes dont 17 publicistes de la promotion Fehizoro sortent à l’EESDEGS, Etablissement de la filière Droit Économie et Gestion de l’Université d’Ankatso, avec un diplôme de maîtrise de Droit, en présence des autorités universitaires et du ministre de la Justice Mme Rajaonah.

Projets du GETIM

Le ministre de l’Aménagement du territoire M. Reboza assiste à Fieferana Avaradrano au lancement d’un nouveau projet du GETIM dirigé par M. José moutou comprenant divers logements de moyen standing, assainissement, complexe commercial, poste de Gendarmerie et centre de santé dans le cadre de ses activités de promotion immobilière.

Vendredi 30

Congrès du Leader Fanilo

Le 9e Congrès national du Leader Fanilo est ouvert à Antananarivo, en présence du président national M. Herizo Razafimahaleo, en retrait de la scène politique et du SG M. Esoavelomandroso, ainsi que de nombreux observateurs responsables de partis, notamment de l’AREMA, du MONIMA, de l’AKFM, de l’UNDD, du GRAD Iloafo, de l’AFM/3FM, du Masters… Une nouvelle page est tournée dans l’histoire politique malgache, qui doit prendre sa place dans le concert des Nations malgré la situation socioéconomique encore difficile, estil affirmé. Le développement national réclame un développement solidaire de tout le peuple malgache, au delà des intérêts particuliers ou régionaux. Le Leader Fanilo exige des élections transparentes à l’heure du changement et de l’alternance. La presse évoque la non-représentation à ces assises des MFM, AVI, TIM, et AKFM Fanavaozana, grands absents au niveau de l’arène politique.

Exposition des laïcs FJKM

Le président Ravalomanana inaugure à l’Ecole primaire publique d’Antanimbarinandriana une expositionvente organisée par les laïcs FJKM du bureau national de l’Église réformée de Madagascar. Ceuxci doivent s’engager non seulement pour leur foi mais aussi pour le développement du pays, l’action démocratique et la reconstruction nationale, déclaretil en présence du président de la FJKM le pasteur Razafimahefa.

Dons britanniques aux handicapés

L’ambassadeur de Grande Bretagne SE M. Mochan remet un don de 46 millions FMG à l’Union nationale de défense des personnes handicapées UNAHM à Antananarivo, en présence du ministre de la Population M. Andriampanjava, qui évoque les efforts du gouvernement en faveur de la réinsertion des handicapés et de leur pleine participation au développement rapide du pays.

Amendement environnemental de l’US Aid

Le directeur de l’US Aid M. Stephen Haykin signe avec le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony un amendement de 1,6 millions de $ dans le cadre de l’accord bilatéral sur l’amélioration de l’environnement pour les initiatives privées. L’accord global initié en 1999 s’élève à 15.946.690 $.

Initiative Equateur : Madagascar nominé

La cérémonie de remise de prix Initiative Equateur 2002 se déroule à Johannesburg dans le cadre du Sommet de la Terre. Sur 420 soumissions 27 projets ont été sélectionnés en finale dont un Dina de l’association FITEMA pour la gestion des ressources renouvelables à Manambolo, Fianarantsoa. L’association des natifs de cette région forestière tropicale, créée le 7 août 1996, comprend 2100 membres issus de deux Fokontany et est dirigée par M. Ramaly et Mme Rasoarimamonjy, respectivement président et SG. La FITEMA, qui a été aidée dans son projet par le WWF d’Ambalavao reçoit un prix Innovative Partnership Awards for Biodiversity conservation and Poverty réduction, remis en présence du DG du PNUD M. Brown, du président de la Fondation des Nations Unies M. Wirth et du ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva. Les 6 communautés villageoises récipiendaires reçoivent respectivement 30.000 $.

Samedi 31

Le président Ravalomanana à Johannesburg

Le président Ravalomanana part pour Johannesburg où il doit assister au sommet mondial de l’ONU sur le Développement durable, à l’invitation du SG de l’Organisation internationale M. Kofi Annan. Il est accueilli à Pretoria à l’aéroport de l’Air Force Base de Waterkloof, accompagné de 3 conseillers spéciaux MM. Manandafy Rakotonirina, Ratsirahonana et marson, ainsi que du représentant de l’UNICEF. Il déclare devant quelques membres de la diaspora que la solidarité malgache entre politiciens et société civile pour le développement rapide n’est pas un vain mot, avant de recevoir en audience le ministre français de la Coopération M. Wiltzer.

 

 

 

 

   SEPTEMBRE

Dimanche 1er

CAF : Quarts de finales

L’AS ADEMA perd 1 but à 0 contre El Masry égyptien en match aller dans le cadre des quarts de finales de la Coupe de la CAF au stade de Mahamasina à Antananarivo. L’US Transfoot pour sa part perd 3 buts à 1 contre l’US Medina algérien en match aller dans le cadre des quarts de finales de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe au stade de Toamasina.

1er Grand prix de Karting

Le 1er Grand Prix de l’Indépendance Jovenna de Karting est organisé sous l’égide de la FSAM à Analakely en présence d’un public enthousiaste et de M. Lepine, DG de Jovenna, sponsor officiel.

Lundi 2

Dons du Conseil régional réunionnais

La presse annonce l’envoi grâce à la coopération logistique des FAZSOI (Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien) d’une aide humanitaire d’urgence en médicaments d’une valeur totale de 100 000 €, à l’initiative du Conseil régional de la Réunion présidé par M. Paul Vergès et destiné aux populations défavorisées après la crise traversée par le pays.

Accord environnemental à la COI

La presse évoque une rencontre entre le Green Cross International et le ministre de l’Environnement le général Rabotoarison à St Denis de la Réunion le 31 août 2002, à l’initiative du président du Conseil régional de la Réunion M. Vergès, dans le contexte du Sommet de la Terre de Johannesburg. L’organisation d’une édition régionale de Dialogues pour la terre dans l’océan Indien, centrée sur la biodiversité et l’eau, est envisagée pour 2003 lors d’une réunion avec M. Alexandre Likhotal, 1er vice-président de Green Cross International représentant le président M. Gorbatchev, le président des Comores M. Azali, M. Bouvier SG de la préfecture de la Réunion et M. Bonnelame ministre de l’Environnement des Seychelles et président de la Commission de l’Océan Indien. Une répartition des tâches a été décidée entre les îles sœurs de la COI à cette occasion.

Dons chinois à l’Assemblée nationale

L’ambassadeur de Chine SE Mme Xu Jinghu offre à M. Paraina, président de l’Assemblée nationale un lot de matériels bureautiques et informatiques d’une valeur de 100 millions FMG, dans le cadre de la coopération bilatérale, de la part du parlement chinois.

Mahajanga : les Commissaires généraux installés

Installation officielle des 10 commissaires généraux nouvellement nommés par le PDS de la Province de Mahajanga, M. Tsiranana, en présence des élus et notables civils, militaires et religieux locaux, à la suite d’un culte œcuménique dans la Cité des fleurs

Johannesburg sur Internet

La Direction régionale de la Banque Mondiale organise à destination de nombreux journalistes un net work sur le Sommet de la Terre à Johannesburg en présence de techniciens spécialisés en matière environnementale et économique.

Mardi 3

Sortie du Budget annexe

Sortie officielle du budget annexe régi par la loi de Finances 2002, réaménagé en fin de l’année. Le solde sera versée intégralement mais le fonctionnement subira quelques restrictions du fait de la crise, l’orthodoxie financière sera restaurée au niveau de la gestion des finances publiques, qui faisait jusqu’ici l’objet de réquisitions administratives, selon les responsables du ministère des Finances.

Discours de M. Ravalomanana à Johannesburg

Le président Ravalomanana prononce à la tribune du sommet de Johannesburg un discours axé sur la bio-spécificité de la Grande Ile, sanctuaire de la nature, et son adhésion à la création d’une Agence mondiale de l’Environnement, ainsi que son engagement devant le peuple malgache à promouvoir un développement rapide et durable, dans la démocratie, le respect des droits de l’Homme, la bonne gouvernance et l’État de droit. Il réaffirme son soutien au NEPAD New Partnership for Africa’s Development et évoque son assurance que Madagascar retrouvera sous peu sa place au sein de l’Union Africaine. Lors d’une rencontre avec des opérateurs privés, il se déclare en faveur de la possibilité de l’installation de fermiers blancs d’Afrique australe à Madagascar s’ils respectent la législation en vigueur, une opération déjà initiée par le régime précédent, précisetil à cette occasion. Concernant les anciens dirigeants du pays, il confirme qu’ils seront sanctionnés si leur culpabilité est établie par la justice. Il a reçu en audience à l’occasion du sommet de Johannesburg de nombreux dirigeants, notamment africains, et a participé à une réunion de quelque 30 chefs d’États francophones du monde conduite par le président français M. Chirac où il rappelle que Madagascar est la plus grande île francophone de l’océan Indien, et remercie le Club des amis de Madagascar réuni à Paris pour son soutien au développement malgache, arguant de l’urgence d’une aide contre la déforestation et la destruction du patrimoine exceptionnel de biodiversité malgache La communauté francophone l’assure pour sa part de son entier soutien sur tous les plans.

Décoration de SE M. de Laboulaye

Le ministre des Affaires étrangères a.i M. Rakotoarivelo élève SE M. de Laboulaye, ambassadeur de France au grade de Commandeur de l’Ordre national à l’occasion de son départ définitif de la Grande Ile, lors d’une cérémonie à Anosy, en présence des représentants du corps diplomatique. SE Mme Catherine Boivineau sera 1ère femme ambassadeur de France à Madagascar, estil annoncé.

Fête de la Libye

Une réception est offerte au Hilton par le chef de mission du bureau populaire de la Grande Jamarihiriya arabe libyenne M. Ali Sharfeddin, à l’occasion du 33e anniversaire de la révolution d’El Fateh, en présence d’une délégation malgache conduite par le président de l’Assemblée nationale M. Paraina, du président de l’association d’Amitié MadagascarLibye, le député M. Tabera Andriamanantsoa, et des responsables de la société mixte LIMA Holding et du Centre Culturel arabe libyen. Un forum sur la coopération bilatérale pourrait être organisé l’an prochain, estil annoncé.

Atelier d’échange du CNS

Un atelier d’échange entre intervenants sur la gestion des risques et catastrophes, organisé sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du Conseil National de Secours avec le concours financier de l’US Aid, est ouvert au Hilton, en présence de responsables de divers secteurs, notamment de la Santé, axé sur le secours d’urgence aux sinistrés. La formalisation de la participation de la société civile, avec les ONG désormais impliquées dans la stratégie nationale de gestion des risques et catastrophes, est mise en exergue par le ministre de l’Intérieur, président du CNS M. Rambeloalijaona.

Rencontre Promabio-Sypeam

Une rencontre entre le groupement professionnel des opérateurs en agri-business des produits naturels et biologiques de Madagascar et le groupement des producteurs d’huiles essentielles, se déroule au Hilton, sous l’égide du Promabio-Sypeam, groupement professionnel de producteurs d’extraits aromatiques composé de quelque 28 Sociétés adhérentes, dont 8 dans l’agroalimentaire et 20 dans les épices, huiles essentielles et produits médicinaux et aromatiques, en présence du ministre de l’Industrialisation M. Rajaon et du représentant du PNUD M. Mamsuru. La revalorisation de la filière, l’approvisionnement en matières premières et intrants, font l’objet d’un plan d’urgence auprès du CAPE Comité d’Appui au pilotage et à la relance de l’entreprise nécessitant selon les organisateurs un financement de 16,2 milliards FMG. Les recettes annuelles d’exportation du secteur émergeant et prometteur sont estimées à plus de 800 millions FMG et la constitution d’un fonds de garantie, en cours, sera opérationnelle avant 2003.

Un nouveau livre d’Histoire

M. Frédéric Randriamamonjy professeur honoraire à l’Ecole Normale Supérieure et membre de l’Académie malgache présente son ouvrage de 588 pages illustré de planches et cartes en couleur, intitulé Tantaran’i Madagasikara isam-paritra, axé sur l’Histoire de la Grande Ile à travers les importantes régions et grands groupes de population du pays.

Mercredi 4

Visite de M. Romano Prodi

A quelques heures du retour au pays du président Ravalomanana qui a assisté au Sommet de la Terre à Johannesburg, où il a eu des entrevues avec le secrétaire d’État américain M. Colin Powell et le premier ministre de Maurice M. Jugnauth (laissant la place au ministre des Transports M. Rakotovazaha invité avec des experts malgaches à une réunion du COMESA Marché commun de l’Afrique orientale et australe sur l’intégration régionale à Pretoria), M. Romano Prodi, président de la Commission européenne, présent au sommet sur le Développement durable, arrive à Antananarivo pour une visite officielle de contact à la tête d’une délégation de responsables européens.

La Congrégation chinoise à l’aide

Le premier ministre M. Sylla reçoit de la Congrégation chinoise de Madagascar un don de 1.020 couvertures d’une valeur totale de 50 millions FMG, dans le cadre de l’aide humanitaire contre l’épidémie de grippe aigue et de l’après-crise. Ce lot sera distribué par les départements de la Santé et de la Population aux populations défavorisées.

Grâces présidentielles

Le président Ravalomanana gracie par décret quelque 224 détenus à la prison d’Antanimora. Les auteurs de détournements de deniers publics, de destructions d’ouvrages et d’atteinte à la sûreté de l’État sont exclus de cette mesure de clémence traditionnelle.

Fédération des journalistes

A l’initiative d’Intermedias et de l’AFJM, quelque 10 associations de journalistes sur la douzaine invitée à Madagascar décident la création d’une fédération et élisent un bureau de coordination présidé par M. Tsileferintsoa Andry, lors d’une réunion constitutive à la bibliothèque nationale. La question de l’ouverture d’un local de presse commun est évoquée.

Clôture des assises sur l’Éducation

Clôture à Benasandratra des Assises nationales sur l’éducation organisées par le ministère de l’Éducation de base et de l’Enseignement secondaire, validant les assises régionales tenues dans les 6 Provinces autonomes de l’île. La situation et la répartition du personnel enseignant, le programme et le calendrier scolaires, le partenariat avec l’enseignement privé, font l’objet de résolutions présentées par le SG du ministère M. Tatagera qui évoque le manque de quelque 15.000 instituteurs dans le primaire, dont 5.000 ont déjà été pris en charge par les associations de parents d’élèves (FRAM) pour pallier la carence du personnel dans certains établissements.

Des VNU pour la sécurité civile

Lancement officiel à Anatihazo en présence de M. Sanhoudi, représentant du PNUD, du projet Volontariat contre la délinquance dans la capitale, financé pour 554 000 $ par le programme des Volontaires des Nations Unies et le PNUD, la Commune, le ministère de l’Aménagement du territoire, des ONG et des organisations communautaires locales. 27 VNU dont deux internationaux inaugureront une opération-pilote dans les deux Fokontany d’Andohatapenaka et d’Anatihazo, pour promouvoir la sécurité publique urbaine et la cohésion familiale et sociale dans les quartiers.

Verdict pour les pilotes de la Sonavam

Les 5 pilotes et mécaniciens employés par la Sonavam appartenant à M. Xavier Ratsiraka sont condamnés au Palais de Justice d’Anosy à deux ans de prison ferme. Ils étaient inculpés pour transport illégal d’armes et de milices dans les Provinces durant la crise.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, axé sur le rapport du Sommet de la Terre à Johannesburg, et sur l’organisation des prochaines législatives anticipées, avec la convocation en session extraordinaire de l’Assemblée nationale les 10 et 11 septembre et du Sénat du 10 au 13 septembre 2002. Une loi organique, un nouveau Code électoral et une opération carte d’identité nationale sont auprogramme.

Jeudi 5

Séjour de M. Romano Prodi

Le président de la Commission européenne M. Romano Prodi rencontre le PDS de la capitale M. Ramiaramanana, la construction de la route Petite Rocade de dégagement d’Antananarivo est évoquée. Sur un coût total de 55 milliards FMG, 32 milliards sont pris en charge par le FED, 23 milliards par l’État, 17 milliards servant à indemniser les expropriés, les travaux devraient démarrer prochainement. M. Prodi est ensuite reçu par le premier ministre M. Sylla, avant d’être élevé au grade de Grand Croix de 2ème classe à l’Ordre national à Ambohitsorohitra et de visiter le Rova  en compagnie de responsables du ministère de la Culture. Il est ensuite reçu au Palais d’État par le président Ravalomanana qui évoque l’organisation prochaine d’élections législatives anticipées dont la date reste à fixer, dans le cadre de la démocratie et de la bonne gouvernance. Une initiative soutenue par l’Europe qui propose son appui à la préparation et à l’organisation du scrutin Il tient enfin au Hilton avant son départ, une conférence de presse, en compagnie du délégué de la Commission européenne SE M. Protar et du ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva, où il annonce le déblocage par Bruxelles de 577 millions d’€ sur 5 ans dans le cadre du 9e FED, pour la reconstruction de Madagascar dans le domaine de l’infrastructure des transports et du développement rural, soit 40% de plus que l’enveloppe précédente, signal fort du soutien de la communauté internationale au pays après la crise

Forum sur les NTIC

Le ministre des PTT M. Razafinjatovo ouvre officiellement au Panorama un forum sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, une première initiée par son département et l’OMERT Office national de régulation, sur le thème général Télécommunications et Développement. Diverses conférences-débats se déroulent en présence d’experts du secteur public et privé, des opérateurs, formateurs, et régulateurs de ce secteur très porteur. Madagascar compte 215.000 abonnés au téléphone, 12.000 internautes et 3 millions de téléviseurs. Le ministre souligne l’insuffisance de l’infrastructure nationale des NTIC ainsi que de la formation, l’OMERT envisagerait de supprimer la taxe de 5% sur les téléphones mobiles, un projet de câblage sous marin de la Réunion à Toamasina en fibre optique pour 33 millions de $ serait déjà bouclé, estil annoncé, dans la perspective d’une mise en réseau à l’horizon 2007.

Colloque sur la pluralité culturelle

Le premier ministre M. Sylla ouvre officiellement à Tsimbazaza un colloque international sur le thème de la Pluralité culturelle et du Développement, organisé dans le cadre de la célébration du centenaire de l’Académie malgache, en présence de nombreux observateurs étrangers. Trois commissions sont mises sur pied, Langue, Culture et Communication pour le développement, face au défi de la mondialisation.

Adieux de l’ambassadeur de France

L’ambassadeur de France SE M. de Laboulaye et son épouse offrent à leur résidence une réception à l’occasion de leur départ définitif de la Grande Ile, en présence de nombreuses personnalités, dont le premier ministre M. Sylla et le président du Sénat M. Rajemison. L’amitié et la coopération francomalgache sont mises à l’honneur.

Atelier sur les montagnes

Un atelier national pour le Développement durable des régions de montagne est ouvert à Fianarantsoa, organisé par l’Association des Populations des Montagnes du Monde, en partenariat avec la Swiss Agency for Development and cooperation (SDC) et The Mountain Forum, dans le cadre du suivi de la conférence internationale de 1966 Mountain Research : Challenge for the 21e Century soutenue par l’Association for advancement of Sciences et l’UNESCO, et de l’Année internationale des montagnes décrétée par l’ONU en 2002. Mme Rabetaliana, vice-présidente de l’APMM chargée des relations avec l’Afrique reçoit les autorités locales, élus, représentants d’ONG et de collectivités locales, opérateurs économiques, chercheurs et experts étrangers et services techniques. Un centre d’échange et de documentation multimédia CEDI dirigé par M. Zafindramaro, doté de matériels offerts par le centre de conférences internationales de Davos (Suisse), réceptionnés par le PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina, fonctionne depuis mai 2002 à Fianarantsoa. L’APMM s’y est affiliée.

La COI et la Sécurité publique

M. Gérard Sournia, délégué du SG de la Commission de l’Océan Indien, M. Bertile établi à la Réunion, est en mission à Madagascar pour relancer le projet régional axé sur la sécurité publique retardé par la crise malgache. Il est reçu par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona et a des réunions de travail avec les responsables du Conseil National de Secours, l’État- major de l’Armée, les Services de Santé, la Direction de la Météorologie et les pompiers.

Encouragement aux Scorpions

Visite d’encouragement du ministre des Sports M. Ndalana, remise de 2 millions FMG de primes aux joueurs et au staff technique, et d’une 4L en cas de qualification en finale, de la part de la Fédération Malgache de Football, les Scorpions sont prêts pour le match aller du groupe 10 dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2004 contre les Pharaons égyptiens au stade de Mahamasina le 7 septembre.

Vendredi 6

Tourisme pour les élèves méritants

Le ministre du Tourisme M. Ntsay annonce que 80 élèves méritants reçus au CEPE se verront offrir deux jours de vacances à Andasibe et Moramanga, grâce à l’appui de plusieurs ONG, dans le cadre des mesures prises par son département en faveur de la relance du secteur touristique, au niveau national et international.

Conférence de presse du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana reçoit successivement à Ambohitsorohitra SE Mme Xu Jinghu, la coopération bilatérale devrait atteindre 4 millions de $, et Mgr Musaro, Nonce apostolique, venu lui transmettre une invitation du Saint Père à Rome. Il tient ensuite une conférence de presse où il évoque les prochaines élections législatives qui doivent être transparentes et démocratiques, après révision du Code électoral et de la liste électorale, distribution de cartes d’identité nationales, arrivée d’urnes transparentes, une organisation appuyée par la communauté internationale et notamment le PNUD, la nécessité de scolariser les enfants défavorisés et victime du chômage technique en Zone franche, l’urgence de la réhabilitation des routes la sécurisation rurale, un nouvel élan à l’emploi et à la croissance économique dont dépendront les augmentations de salaires. Les 3.500 $ promis aux ministres attendront la mise en place de la Haute Cour de Justice. Il aborde enfin l’utilisation optimale des crédits promis par le Club des amis de Madagascar à Paris, soit 2,3 milliards de $, dont il faut dès aujourd’hui accélérer les procédures et rationaliser la gestion au niveau de projets précis, avec l’aide d’experts de la Banque Mondiale, dont il a rencontré le président M. Wolfensohn à Johannesburg, et de la Banque Européenne d’Investissement. Une réunion technique avec les principaux responsables du gouvernement conduits par le premier ministre M. Sylla sur le sujet, suit d’ailleurs immédiatement cet entretien médiatique du chef de l’État.

Assises provinciales de l’AREMA

M. Pierre Raharijaona, secrétaire national adjoint de l’AREMA pour le Faritany d’Antananarivo, organise au Solimotel des assises provinciales axées sur les affaires nationales. Il salue la cohésion retrouvée du parti, qui se situe dans l’opposition constructive, déplore des arrestations quelquefois arbitraires dans le cadre de la pacification mais reconnaît la nécessité de la stabilité politique du pays, tout en mettant en garde contre des erreurs passées comme la confusion entre puissance publique et parti au pouvoir. Il annonce à cette occasion le prochain retour à Madagascar du secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo et la tenue d’une convention nationale avant les législatives et souhaite la tenue rapide de la conférence nationale de réconciliation promise par les autorités en place.

Décorations au TIM de Mahajanga

Quelque 130 militants du parti présidentiel Tiako i Madagasikara ayant participé à la pacification de la Province de Mahajanga sont décorés dans la Cité des fleurs, en présence du PDS du Faritany M. Tsiranana, par M. Alain Ramaroson, président du Masters, représentant le chef de l’État.

Le président du Sénat à Marolambo

Le président du Sénat M. Rajemison se rend à Marolambo où il préside à la présentation officielle d’un nouveau sénateur, en présence du ministre de la Jeunesse et sports M. Ndalana. Inauguration d’infrastructures et promesses de réhabilitation de routes locales accompagnent cette visite.

Samedi 7

Victoire des Scorpions

Les Scorpions de Madagascar l’emportent par 1 but à 0 contre les Pharaons d’Egypte lors du match aller des éliminatoires groupe 10 de la CAN 2004 au stade de Mahamasina.

Réunion du KMMR

Le KMMR et le KMSB, comités de soutien à M. Ravalomanana et au choix du peuple lors de la dernière présidentielle de décembre 2001 se réunissent à Antananarivo après leur dissolution officielle et décident la poursuite du soutien au chef de l’État dans le cadre d’une majorité présidentielle pour le développement rapide du pays, notamment à la veille de l’organisation de législatives anticipées à Madagascar. Absence remarquée du TIM, du MFM et de l’AVI qui semblent selon la presse vouloir faire cavalier seul.

Syndicat des agents déflatés des Banques

Les agents déflatés des exBanques d’État BTM, BFV et BNI regroupés en un syndicat présidé par M. Ralaimidona, adressent aux autorités du pays un mémorandum relatant leur situation depuis leur licenciement après la privatisation. Une enquête parlementaire et un audit sur les 118 milliards FMG promis pour leur réinsertion par l’ancien régime dans le cadre du volet social sont réclamés par les quelque 1.158 personnels bénéficiaires de ces prêts bancaires, soit 100 millions FMG par agent. Une première tranche de 50 milliards FMG était prévue entre juillet 2000 et juillet 2002, seuls 90 agents auraient reçu chacun 50 millions FMG à ce jour.

Naissance du CRIODHA

Un Conseil régional pour l’Information, l’Orientation des Droits Humains et Actions, est créé dans le cadre du projet Gouvernance et Politiques publiques pour un développement humain durable, financé par le PNUD. Les ONG des droits de l’Homme sont conviées à s’affilier à cette plate-forme régionale qui organisera ce mois des ateliers de formation.

Dimanche 8

Journée mondiale de l’Alphabétisation

Célébration officielle de la journée mondiale de l’alphabétisation sur le thème Alphabétisation, moyen efficace pour le développement rapide de Madagascar à Farafangana : culte œcuménique, dotations de matériels pédagogiques aux centres locaux, inauguration de bibliothèques, en présence du ministre de la Population M. Andriampanjava et du PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina. 60.000 personnes sont concernées par le projet 2002 d’alphabétisation des adultes en partenariat avec l’UNESCO, le PNUD et diverses ONG. 2.600 centres ont été entretenus et 90.000 personnes alphabétisées l’an dernier.

Lundi 9

Le Maroc retrouvé

La presse annonce que le Roi du Maroc Mohamed VI a donné son agrément à la nomination de SE Mme Ratsifandrihamanana, déjà accréditée au Sénégal et dans plusieurs autres États africains, comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de ce pays, dont les relations avec Madagascar avaient été interrompues durant une trentaine d’année, du fait du rapprochement avec la République Arabe Sahraouie Démocratique.

SE M. Sikonina ambassadeur en Chine

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva remet officiellement à SE M. Sikonina Victor à Anosy, les lettres l’accréditant en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la République Populaire de Chine.

Le secteur privé à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra les opérateurs privés regroupés au sein des organismes patronaux GEM, FIVMPAMA, SIM, et les représentant des communautés étrangères, surtout indopakistanaise, en présence du ministre du Développement du secteur privé M. Rajaon. La pacification dans les Provinces reste pour eux un problème pour le bon déroulement des opérations commerciales, en particulier dans la région vanillière de la SAVA : la protection de l’État est requise en cette période de collecte des produits de rente. Les conditions d’attribution et de gestion des crédits internationaux pour un développement rapide sont au cœur des entretiens.

Le président Ravalomanana à New York

Le président Ravalomanana s’envole pour New York où il doit assister à l’Assemblée générale des Nations Unies à l’invitation du SG de l’Organisation internationale M. Kofi Annan, en compagnie du ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva et de quelques conseillers.

Coutiti wanted

Le ministère de la Défense propose une prime de 100 millions FMG à toute personne pouvant aider à la capture du lieutenant-colonel Coutiti toujours en cavale, et recherché pour diverses exactions dans le Nord de l’île durant les mois de crise.

Atelier sur le PE 3

Le premier ministre M. Sylla et le ministre de l’Environnement le général Rabotoarisonouvrent officiellement au Hilton un atelier sur la 3ème phase du Programme Environnemental Phase 3, organisé sous l’égide de l’Office National de l’Environnement, en présence des principaux bailleurs de fonds de Madagascar. Le DG de l’Office national de l’Environnement M. Rakotoary évoque un financement prévisionnel de quelque 70 millions de $.

Archives virtuelles de la musique

Des archives virtuelles du patrimoine musical malgache sont remises officiellement à la bibliothèque nationale, dans le cadre de la célébration du centenaire de l’Académie malgache. Une opération menée grâce à la coopération du Pr Auguste Schmidhofer, enseignant-chercheur à l’Institut de Musicologie de l’Université de Vienne (Autriche), de M. Hermann Huber, représentant de la société Online à Madagascar, et de M. Claude Razanajao de la Faculté de Montpellier III (France), une première sur le continent africain menée sous l’égide du ministère de la Culture et de la Commission nationale de l’UNESCO. L’inauguration se déroule en présence du député Dama et du directeur de la Promotion artistique l’artiste de variétés Bodo.

Radio environnementale à Sambava

Le Wildlife World Fund offre à Sambava des équipements pour une radio de proximité dans le cadre de la promotion de l’éducation et de la communication en faveur de la protection de l’environnement à Madagascar.

Atelier féminin sur l’accès a la propriété foncière

Un atelier sur l’accès des femmes à la propriété foncière organisé par diverses associations paysannes féminines de toute l’île, regroupées au sein du FVTM Fivondronanan’ny Vehivavy Tantsaha malagasy est ouvert au Falda p, en présence de représentants des ministères de l’Agriculture et de la Justice, concernés par les problèmes socioculturels bloquant la participation pleine et entière des femmes à la promotion de la paysannerie à Madagascar.

Mardi 10

Vers la mise en place de la Chambre d’Agriculture

Un atelier destiné à la constitution des textes et à l’élection de représentants en vue de la mise en place de la Chambre d’Agriculture, une promesse présidentielle pour la promotion rurale après la réunion du Club des amis de Madagascar à Paris où des représentants de la paysannerie étaient présents, est ouvert à Ambatobe, sous l’égide du ministère de l’Agriculture. La Chambre nationale sera installée dans la capitale, en attendant l’institution de démembrements dans les Provinces autonomes.

Initiative WASH

Le premier ministre M. Sylla inaugure au Hilton une Conférence nationale sur l’eau et l’assainissement et lance officiellement à Madagascar l’initiative WASH (Water Sanitation Hygien) en présence de Sir Richard Jolly, président du conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement Water supply and sanitation Collaborative Council-WSSCC. Il évoque en compagnie de Mme Razanamihaja directrice de l’Eau au ministère de l’Energie, le programme national d’assainissement et d’adduction en eau potable dans toute l’île, évoqué avec les bailleurs de fonds, notamment les représentants du système des Nations Unies à Antananarivo.

Ouvrage sur la décentralisation

Le secrétaire d’État aux Provinces autonomes Mme Monique Andreas se voit remettre un ouvrage conçu avec la coopération de la Fondation Friedrich ebert dirigée par M. Klaus, portant sur les années d’activité en faveur de la décentralisation à Madagascar depuis 1994.

Accord avec la RFA

L’ambassadeur de RFA SE M. Behr signe à Anosy avec le ministre des Affaires étrangères a.i M. Rakotoarivelo un accord de 2.756 374 millions d’€ portant sur 5 projets de développement rural : sécurité alimentaire dans la région de Bekily, promotion de la pêche artisanale à Nosy be, entraide dans le développement rural intégré à port Bergé, gestion rationnelle de l’énergie et de l’environ-nement (Green Mad) à Antsiranana et développement forestier intégré dans le Vakinankaratra.

Session extraordinaire du parlement

Les présidents des deux Chambres convoquées en session extraordinaire par le chef de l’État dans la perspective de l’organisation des législatives anticipées, MM. Paraina pour l’Assemblée nationale à Tsimbazaza et Rajemison pour le Sénat à Anosikely, font état de l’impossibilité, vu les délais, de l’examen du projet de loi organique sur l’élection des députés, constitutionnellement étendu sur 15 jours, avant la 2ème session ordinaire du parlement prévue le 24 septembre prochain. La proposition gouvernementale sur le scrutin uninominal à un tour, la représentativité sur 250.000 habitants sont par ailleurs vivement critiquées au niveau des représentations des partis. La modification de la loi sur la délivrance des jugements supplétifs d’actes de naissance désormais gratuits, dans le cadre de l’opération carte nationale d’identité, avec de nouveaux pouvoirs accordés aux préfets et sous-préfets pour pallier l’insuffisance de magistrats dans les régions enclavées, devrait par contre être adoptée sans contestation pendant cette session.

6 Commissaires généraux à Fianarantsoa

Présentation officielle dans la capitale du Betsileo des 6 nouveaux commissaires généraux composant la Délégation spéciale du Faritany par le président de cette instance provinciale Pety Rakotoniaina, en présence des élus et notables locaux. La lutte contre le banditisme rural et la corruption est évoquée.

Mercredi 11

Renaissance du FIFATA

Le FIFATA regroupant jeunes et ruraux est reçu par le ministre de la Jeunesse et sports M. Ndalana pour évoquer l’ouverture d’un Centre de Formation professionnelle à Ambohijanahary et des Clubs d’animation dans divers quartiers de la capitale. L’association qui a changé de statut en 1996 après la clôture de la décennie consacrée à la jeunesse, s’engagera dans l’agroalimentaire et l’élevage bovin et caprin, à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de sa création l’an prochain,

Le Travail devant la presse

Le ministre du Travail M. Razafindralambo tient un point de presse, axé sur la mise en place du CA de l’ENAM Ecole Nationale d’Administration Malgache en cours, du Conseil Supérieur de la Fonction Publique qui se penchera sur la réforme du statut général des fonctionnaires, du CA de la CNAPS (Casse de Prévoyance sociale) sur lequel se penchera une réunion tripartite, et sur l’élaboration du Conseil National de l’Emploi.

Conseil des ministres à Mahazoarivo

Un Conseil des ministres suivi d’un Conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Sylla, doté d’une délégation de pouvoir par le chef de l’État en mission à l’extérieur. Clôture des sessions extraordinaires du parlement et commémoration sous la conduite du président américain Bush des évènements du 11 septembre 2001 à New York, en présence du président Ravalomanana, qui s’associe pleinement à la réaffirmation de l’opposition au terrorisme international, sont au programme. Divers décrets concernent la création des Vohijoro, centres de recherche et de formation intégrés en prise avec la réalité économique locale, auprès des Universités, la révision des statuts des foyers universitaires de France, les attributions et le fonctionnement des comités provinciaux et du comité national des Mines, organes consultatifs, le changement du statut de l’INSTAT. Une 14e Mission médicale de coopération chinoise prendra la relève le 27 septembre dans diverses régions de l’île, des maisons de la culture seront installées dans les Provinces à partir du 26 septembre, enfin de nouveaux postes budgétaires pour le ministère de l’Éducation de base, la création d’un comité pour la relance du Tourisme, la réhabilitation et l’assainissement de la ville de Toliara, la mise en place de la Chambre d’Agriculture et l’abrogation de l’Unité de production de solutés massifs (UPROSOL) et de la structure de partenariat pour le développement des Etablissements scolaires sont évoqués.

Nouvel ambassadeur en France

La presse annonce l’agrément officiel en Conseil des ministres à Paris par les autorités de l’Hexagone, de SE M. Jean Pierre razafy andriamihaingo, avocat à la Cour, en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Madagascar en France.

Jeudi 12

Le CS/FOP ouvre ses travaux

Ouverture officielle des travaux du Conseil Supérieur de la Fonction Publique, en présence du ministre du Travail M. Razafindralambo. Formé de 24 représentants des syndicats et 24 représentants du gouvernement, ce conseil aura notamment pour tâche d’élaborer les nouveaux textes régissant le statut général des fonctionnaires, en instance depuis de nombreuses années

La PPED présente un recueil de bonne gouvernance

La Plate-forme pour le Promotion de l’État de droit présente au Hilton un recueil de textes sur le système de gestion et de contrôle des finances publiques à Madagascar, publié à son initiative et édité grâce à la coopération de l’US Aid. Le premier ministre M. Sylla patronne cette séance de présentation en présence de Mme Ratsiharovala, directeur des études et des réformes au ministère de la Justice, du président de la Haute Cour Constitutionnelle, du PDS du Faritany d’Antananarivo, du coordinateur de la PPED M. Razakavonison, et du conseiller à l’ambassade américaine M. Carter.

Un CA à la Chambre d’Agriculture

L’Assemblée constituante de la Chambre d’Agriculture est close après l’adoption des statuts et l’élection des membres du Conseil d’administration présidé par M. Andreas Claude et comprenant quelque 20 représentants d’arganisations paysannes de toute l’île sur 56 présentes à cette occasion. Le projet de loi relatif à cette nouvelle institution sera transmis prochainement à l’Assemblée nationale selon le ministre de l’Agriculture M. Rasandriandratriniony.

Entrevue Ravalomanana -Wolfensohn

Le président Ravalomanana rencontre à New York, dans le cadre de l’AG des Nations Unies, le président de la Banque Mondiale M. Wolfensohn, avec lequel est abordé le déblocage des crédits promis à Madagascar au cours de la réunion du Club des amis de Madagascar à Paris, notamment pour l’année 2003.

Gestion des collectivités et gouvernance

Le secrétaire d’État à la Décentralisation et au Développement des Provinces autonomes Mme Monique Andreas ouvre au Panorama un atelier sur la gestion des collectivités territoriales décentralisées et la bonne gouvernance, en collaboration avec le PNUD, dans le cadre du programme Gouvernance et Politiques publiques pour un développement humain durable du système des Nations Unies. Le rôle et les missions du département sont présentés par Mme Andreas, qui insiste sur l’importance des Plans de Développement Communaux dans toute l’île, notamment en milieu rural.

Film sur les Droits humains

Un film vidéo sur la Déclaration universelle des Droits de l’Homme réalisé en langue malgache est présenté à l’Académie malgache, les 30 articles évoquant certains secteurs d’application, notamment du droit du Travail, relayé par des lois au niveau national. Une réalisation rendue possible grâce à la coopération du PNUD à l’occasion du centenaire de l’institution. Des copies seront diffusées dans toute l’île, où des platesformes sont déjà mises en place dans 5 Provinces sous l’égide du projet coordonné par M. Jean Jacques.

Salon de l’Information à Antsiranana

Un salon de l’Information, premier du genre, est inauguré à l’Hôtel de Ville à Antsiranana, en présence du maire de la capitale du Nord M. Rakotoson. Le système d’information régional DIANA ou SIRD regroupe une grande partie des acteurs du développement local, sous la coordination de M. Via François Xavier. Diverses conférences-débats se déroulent sous l’égide de l’Institut Supérieur de Technologie et de l’Université Nord, du Fonds d’Intervention pour le Développement, Entreprendre à Madagascar, AFDI de Bretagne, GTZ allemande, Green Mad, ANGAP Association nationale de gestion des aires protégées, PSDR Projet de Soutien au Développement Rural… sont partie prenante.

Vendredi 13

Visite de la Banque Mondiale

Le vice-président pour la région Afrique de la Banque Mondiale M. Callisto Madavo arrive à Antananarivo où il doit évaluer avec les autorités malgaches les projets financés par cette institution, avec diverses visites sur le terrain. Il est reçu à Mahazoarivo par le premier ministre M. Sylla

Adhésion à l’ATI/ACA

Suite à une mission initiée par la Banque Mondiale, l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ATI/ACA) a effectué une visite de contact à Madagascar. Au cours d’une rencontre avec le ministre du Développement du Secteur privé M. Rajaon, l’adhésion de la Grande Ile à cette organisation continentale est annoncée, pour garantir les transactions financières contre les risques politiques.

Discours de Ravalomanana à l’ONU

Le président Ravalomanana prononce à la tribune de l’ONU réunie en AG à New York, un discours axé sur le développement rapide et durable de Madagascar et la protection du patrimoine environnemental commun à l’humanité, avec présentation d’un programme de gouvernement prioritairement orienté vers la lutte contre la corruption. Il félicite à cette occasion la Suisse, nouveau membre des Nations Unies et remercie les pays ayant aidé à résoudre la crise dans la Grande Ile, se déclarant en faveur d’un État de droit basé sur les principes malgaches, démocratie valeurs familiales et croyance en Dieu, et sollicitant un partenariat entre secteur public et privé et avec les bailleurs de fonds, réaffirmant son soutien au concept du NEPAD New Partnership for Africa’s Development. Il condamne fermement avec le gouvernement américain le terrorisme international, réaffirmant sa solidarité après les évènements du 11 septembre 2001, saluant les efforts du Conseil de Sécurité de l’ONU au niveau du comité contre le terrorisme qu’il souhaite voir régionalisé grâce à une assistance nécessaire à l’application de mesures d’urgence pour l’établissement d’une paix durable dans le Village planétaire.

Adieux à SE M. Mochan

Le ministre des Affaires étrangères a.i M. Rakotoarivelo offre à Anosy une réception en l’honneur de SE M. Mochan, ambassadeur de Grande Bretagne à l’occasion de son départ définitif de la Grande. Décoré de l’Ordre national, il sera remplacé par SE M. Donaldson.

La Communication devant la presse

Le ministre de la Communication M. Rakotoarivelo tient une conférence de presse axée sur le rôle et les attributions de son département désormais dépolitisé ni propagande, ni censureet sur la déontologie et l’éthique professionnelle, face aux dérapages de certains médias mal informés. La coopération se poursuit avec divers pays, notamment la France sur le projet appui aux médias qui disposerait encore d’un crédit de 800 millions FMG et a permis récemment la participation malgache à l’Université d’été d’Hourtain sur la Communication. Il recommande l’équilibrage et la transparence des informations annonçant pour 2003 la publication du nouveau Code de la Communication. Un site web www.communication.gov.mg du ministère verra le jour fin septembre et une opération ondes moyennes sera lancée dans les Provinces avec des transistors polyvalents en alimentation cédés pour 200.000 FMG. La légalité des organes de l’audiovisuel sera sévèrement contrôlée dans toute l’île.

30e anniversaire des Orchidées Blanches

Le Centre médicoéducatif Fondation Jean Charles Rasoanaivo reçoit les bienfaiteurs de  l’asso-ciation des amis et parents d’enfants handicapés mentaux de Madagascar. Le Centre Orchidées Blanches présidé par M. André Ramaroson, fête en effet son 30e anniversaire sous l’égide de l’UNAHM (Association nationale des Handicapés). L’épouse du vice-premier ministre chargé des Finances Mme Rajaonarivony, accompagnée de Mme Bentein représentant de l’UNICEF, sont présentes à l’occasion de l’inauguration de 4 nouveaux pavillons construits grâce à la coopération de la Grande Bretagne, SOS Village et de nombreux parents d’enfants handicapés.

SE M. Protar chez le ministre du Commerce

SE M. Protar, délégué de la Commission européenne, est reçu par le ministre du Commerce M. Ralison. Les procédures d’exportation, l’appui au bureau des normes et de la qualité du ministère, le STABEX maintenu à une intervention européenne de 60 millions d’€ pour l’an prochain, sont évoqués par le ministre qui rappelle sa volonté de mettre fin à diverses pratiques frauduleuses, 1,5 T de marchandises périmées et impropres à la consommation saisies dans les magasins et grandes surfaces de la capitale ont ainsi été incinérées à la décharge d’Andralanitra, et les commerçants indélicats seront poursuivis par son département.

Don de 4 millions de manuels scolaires

Quelque 1.257.000 manuels scolaires locaux sont offerts officiellement par la Banque Mondiale dans le cadre du projet CRESED II, à la Direction régionale de la Province d’Antananarivo du ministère de l’Éducation de base et de l’Enseignement secondaire, au siège de l’UERP, Unité de Recherche pédagogique à Ampefiloha, en présence du premier ministre M. Sylla et du ministre M. Razafindrandriatsimaniry. Ces dons soit 3.815.700 manuels seront prochainement étendus à toutes les Provinces, chaque élève devrait bénéficier gratuitement d’un manuel par matière, les enseignants se voyant par ailleurs dotés d’ouvrages pédagogiques de référence correspondants.

Lancement de la FAV 2002

Sous l’égide du ministère de la Santé, avec la coopération de l’OMS et de l’UNICEF, lancement officiel de l’opération FAV 2002 de vaccination antipoliomyélite, qui devrait toucher sur septembre et octobre 2002 quelque 4 millions d’enfants jusqu’à 5 ans. 45.000 sensibilisateurs dont nombre de volontaires opèreront dans le cadre de cette campagne d’éradication totale de la maladie en 2005.

Bilan du SIPEM

Le SIPEM, créé en 1990 et spécialisé dans la Microfinance à l’initiative de l’Association pour le Promotion des Entreprises à Madagascar APEM, fait son bilan pour 2001 auprès des PMI/PME 612 dossiers ayant fait l’objet d’accord pour un montant total de 8,85 milliards FMGdans des secteurs très variés de l’économie nationale. Le plafond du crédit pourrait être porté à 40 millions FMG pour les clients fidélisés, avec accentuation du volet social, au vu de la demande. Des représentations provinciales sont envisagées, notamment à Mahajanga

Dons d’Ecoliers du Monde

Ecoliers du Monde-Madagascar Nord représenté par M. Yves Richard obtient de parrains français une subvention de 500 millions FMG pour l’achat de fournitures scolaires Un protocole est signé au centre académique provincial d’Antsiranana, en présence du directeur régional du ministère de l’Éducation de base M. Jaomasay

Aide de la Croix Rouge Malgache

Le Comité national de la Croix Rouge Malgache distribue des médicaments et matériels pour une valeur totale de 22 millions FMG à deux établissements hospitaliers de la capitale, à Tsaralalana et Ambohimiandra, dans le cadre de la coopération avec la Croix Rouge Française, opérée au niveau de la Plate-forme d’Intervention régionale de l’Océan Indien, une initiative des sociétés de Croix Rouge et de Croissant Rouge du Sud-ouest de l’océan Indien.

Défaite d’US Transfoot et AS ADEMA.

L’US Transfoot est battue 8 buts à 2 à Alger par l’US Medina et l’AS ADEMA 2 buts à 0 au Caire par El Masry, dans le cadre des matches retour des quarts de finales, respectivement de la Coupe de la CAF et de la Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe.

Samedi 14

Promotion Iray à l’INTH

Sortie officielle à l’Institut National du Tourisme et de l’Hôtellerie, lors d’une cérémonie au Hilton de 98 étudiants de la promotion Iray, en présence du ministre du Tourisme M. Ntsay et du directeur de l’INTH M. Rabenitany, qui évoque la réhabilitation des locaux, les mesures d’autofinancement et la prochaine mise en place d’une unité mobile de formation dans les Provinces.

Retour du chef de l’État

Le président Ravalomanana, de retour de la 57e AG de l’ONU à New York, à bord d’un nouveau Boeing 737-300 acquis d’occasion auprès d’une compagnie autrichienne et destiné aux déplacements présidentiels et gouvernementaux, tient à Ivato un point de presse où il évoque ses rencontres avec le président américain M. Bush, axées sur la lutte contre le terrorisme, avec le SG de l’ONU M. Kofi Annan qui propose un partenariat avec Madagascar et reste en liaison directe par téléphone, avec le président de la Banque Mondiale M. Wolfensohn et les bailleurs de fonds, ainsi qu’avec des opérateurs occidentaux disposés à investir dans la Grande Ile. Des contacts seront prochainement opérés à Johannesburg par le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony. Le chef de l’État réaffirme enfin son adhésion au concept du NEPAD New Partnership for Africa’s Development.

La FAFED s’installe à Maintirano

Le ministre de la Population M. Andriampanjava inaugure à Maintirano une salle polyvalente réalisée grâce à la coopération du Fonds Social de Développement de l’ambassade de France, du CSI et de Roncalli Canada, pour la Fédération des Associations Femmes et Développement (FAFED) locale. Divers matériels de production artisanale sont remis aux représentantes de la Fédération.

M. Madavo à ManarintsoaEst

Le vice-président de la Banque Mondiale, M. Madavo se rend à ManarintsoaEst, l’un des 30 quartiers de la capitale dotés d’un programme de nutrition communautaire et d’un filet de sécurité pour les femmes et les enfants en difficulté, du projet de nutrition communautaire SEECALINE, financé par la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement, et exécuté en partenariat avec diverses ONG dont La Croix Rouge Malgache et CARE Madagascar. M. Madavo assiste en soirée au tournage d’un film fiction intitulé La classe sur le thème de la santé reproductive des adolescents, et le VIH/SIDA, à l’ENS d’Ampefiloha. Une production de Patrick Vergueynst de Samun Films et de l’ONG PSIMadagascar représentée par M. David Mc Afee.

Le Pr Zafy à Toamasina

Le Comité de Réconciliation nationale représenté par le Pr Zafy tient une réunion publique à Toamasina. Le leader de l’UNDD, qui se positionne dans l’opposition, prône la mise en place d’un gouvernement de réconciliation pour un véritable débat national et critique les lenteurs et abus de la pacification dans les Provinces 475 incarcérations notamment à Toamasinaannonçant qu’une brochure intitulée Ombres et lumières sera adressée à ce propos à la Haute Cour Constitutionnelle, à la Croix Rouge Internationale et à Amnesty International. Il réaffirme sa dénonciation de la pensée unique et de l’immixtion des Églises dans les affaires politiques.

Nouveau président à Andrainjato

M. Benjamin Randrianirina, enseignant-chercheur et SG du syndicat SECES de Fianarantsoa, est élu président de l’Université d’Andrainjato dans la capitale du Betsileo pour un mandat de 3 ans renouvelables. Il obtient deux voix de plus que son principal challenger, le recteur sortant M. Rakotozafy, sur 281 votants. 288 électeurs inscrits couvraient les 5 collèges ENI, Sciences, Droit, ENS et personnel administratif et technique.

Dimanche 15

Congrès du Scoutisme

Le mouvement Scout malgache se réunit à l’issue de son congrès à Antananarivo, axé sur la réforme des règlements intérieurs et la solution de problèmes budgétaires, lors d’un culte au temple d’Amparibe-Famonjena, sous la conduite du pasteur Ramino Paul, qui passe à cette occasion le flambeau du bureau national au pasteur José Rambinintsoa.

Lundi 16

Avenue Pr Rakoto Ratsimamanga

Le président du Sénat M. Rajemison, représentant le chef de l’État dépose une gerbe à AvarabohitraItaosy, et inaugure une plaque commémorative et une nouvelle avenue Pr Rakoto Ratsimamanga allant d’Andranonahoatra à Ampitatafika, Atsimondrano, en présence du PDS de la Province, le général Razakarimanana, du PDS de la Commune, M. Ramiaramanana, de membres du gouvernement et d’élus. Il rend hommage au grand nationaliste et scientifique malgache décédé l’an dernier.

Journée mondiale de la Couche d’ozone

La journée mondiale pour la protection de la couche d’ozone est célébrée à Toliara, en présence du PDS de la Province M. Raveloson et des notables locaux. Le nouveau bureau national Ozone du ministère de l’Environnement est présenté par son responsable, M. Rakotonanahary, tandis que les intervenants évoquent les méfaits de l’industrie du froid et du fréon sur l’atmosphère.

Visite à Faratsiho et Ambatondrazaka

Le président Ravalomanana accompagne le vice-président de la Banque Mondiale région Afrique, M. Madavo, à Faratsiho et Ambatondrazaka. La réhabilitation des routes de desserte locales est évoquée. Aux 500 millions de $ initialement prévue pourrait s’ajouter annuellement une enveloppe de 140 à 150 millions de $, un effort supplémentaire de la Banque Mondiale en vue de la reconstruction rapide du pays affirme M. Madavo. Le chef de l’État invite ensuite une trentaine d’opérateurs du secteur privé à déjeuner avec son hôte à Ambohitsorohitra. La nécessité d’un déblocage urgent des Fonds promis par les bailleurs internationaux pour la relance et la stabilité sociale est mise en avant par le président du groupement frd Entreprises de Madagascar M. Ramenason, soutenu par le président Ravalomanana lors de cette rencontre des industriels avec la délégation de l’institution financière internationale à Antananarivo. M. Madavo est reçu enfin successivement par les présidents des institutions, MM. Paraina à l’Assemblée nationale, Rajemison au Sénat et Rajaonarivony à la Haute Cour Constitutionnelle, avant de rencontrer les leaders des grands partis politiques. La consolidation de la démocratie, l’organisation des élections législatives anticipées, les problèmes constitutionnels et les grands projets de développement sont abordés.

Atelier national sur l’Eau

Un atelier national sur l’Eau approvisionnement, gestion et répartitiondans la Grande Ile est ouvert à l’espace Dera, en présence de 7 représentants par Faritany d’experts nationaux et internationaux, et de responsables du PNUD et de l’UNICEF, sous l’égide de la Direction de l’Eau du ministère de l’Energie et des Mines. La validation des textes d’application et de mise en place de l’Autorité Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ANDEA) dans la perspective du Code de l’Eau adopté en 1999, est au programme des intervenants, dont le SG du ministère de l’Energie, M. Razafimahefa.

Conférence de presse de M. Madavo

Raccompagné à Ivato par le ministre de l’Économie M. Radavidson, gouverneur de la Banque Mondiale, M. Madavo vice-président de la Banque Mondiale tient en compagnie du directeur régional M. Ghanem, une conférence de presse avant son départ de la Grande Ile Il y évoque sa proposition en faveur du déblocage d’une enveloppe de 150 millions de $ annuels supplémentaires dans le cadre du programme de relance de l’économie, en appui au secteur privé, soulignant toutefois la nécessité du renforcement de la stabilité politique permise par la tenue de législatives anticipées. M. Madavo a également rencontré les responsables des Églises chrétiennes du FFKM et des ONG de la société civile, la constitution d’un Fonds spécial géré par les Églises et ces entités est évoquée.

Le Gal Rnjeva à l’ONU

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva intervient à la tribune en séance plénière à la 57e AG de l’ONU à New York, un discours axé sur le développement du continent africain sur la base du concept du NEPAD New Partnership for Africa’s Development, dont l’émergence s’explique par la baisse constante de l’aide publique et la responsabilisation du secteur privé pour la croissance. Le ministre-général Ranjeva apprécie l’annulation ou la réduction de la dette des pays pauvres, souhaite la mise en place de nouvelles voies de financement pour les investissements publics, et soutient l’idée de la taxation sur les transactions financières ou sur les richesses engendrées par la mondialisation.

Mardi 17

Dons du CRESAN II

Des matériels roulants, de bureautique et de communication d’une valeur totale de 3,7 milliards FMG sont offerts au titre du projet CRESAN II financé par la Banque Mondiale de 2002 à 2006, au département de la santé représenté par le ministre M. Rasamindrakotroka par le coordonnateur du projet M. Manshande. Remis à l’hôpital HJRA, ces dons sont destinés aux Districts sanitaires enclavés.

Éducation à l’environnement

Le SG du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. M. Randriafamantanantsoa ouvre au Solimotel un atelier de formation sur l’Éducation environnementale destiné aux cadres de son département, en vue d’élaborer un Plan d’action, en collaboration avec le WWF.

Atelier régional sur la Zone de libre échange

Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony ouvre officiellement un atelier régional sur la Zone de libre échange organisé par le ministère des Affaires étrangères et le COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe), en présence du SG de ce regroupement économique africain dont Madagascar est membre, M. Erastus Mwencha, qui a été reçu à son arrivée par le président Ravalomanana à Ambohitsorohitra. Le lancement d’une union douanière régionale est prévue en 2004 pour les quelque 20 pays membres, dont le commerce interrégional ayant atteint plus de 3 milliards de $ en 2000.

Atelier sur l’OMC

Un atelier sur l’Organisation Mondiale du Commerce, organisé par le secrétariat d’État au Commerce extérieur en partenariat avec l’US Aid et le Groupe Barents Kping et Manchester trade Ldt, est ouvert en présence du chargé d’Affaires de l’ambassade américaine M. Carter et de nombreux opérateurs de la place. Une conférence de presse est donnée par les responsables de Barents, axée sur l’AGOA African Growth and Opportunity Act II incluant les composantes tricotées, dans le cadre des facilités douanières accordées par les États-Unis aux pays africains, dont Madagascar.

Mercredi 18

Conventions avec l’AFD

Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony signe avec le directeur de l’Agence Française de Développement M. Rivière, deux conventions portant l’une sur 6.350.000 € et concernant la Protection des Bassins versants du lac Alaotra, l’autre sur 4.200.000 €, subvention au développement de l’agroécologie en matière d’économie d’intrants.

Guide d’élaboration du PDC

Présentation officielle à Ankerana par le Secrétariat d’État à la Décentralisation et au Développement des Provinces autonomes dirigé par Mme Andreas, le ministère de l’Économie conduit par M. Radavidson et le PNUD représenté par M. Sanhoudi, d’un Guide pour l’élaboration du Plan de Développement Communal, une réalisation destinée aux quelque 1.392 communes de Madagascar, en présence du PDS de la capitale M. Ramiaramanana.

Dons humanitaires de la Réunion

Des dons non remboursables en équipements et consommables d’une valeur totale de 252 millions FMG du Conseil régional de la Réunion sont officiellement remis au Centre Hospitalier Universitaire Ravoahangy Andrianavalona, à titre d’aide d’urgence humanitaire pour cet établissement pratiquant des intervention chirurgicales et spécialisées.

Atelier national sur l’éducation

Le ministre de l’Éducation de base et de l’Enseignement secondaire M. Razafindrandriatsimaniry inaugure au Panorama un atelier national sur la réforme de l’éducation organisé grâce à la coopération de la Fondation Friedrich ebert. Les travaux sont axés sur l’éducation du citoyen, dans le respect des valeurs malgaches et de la démocratie pour un développement durable. Le ministre annonce une normalisation, avec redéploiement et formation sectorielle, pour tous les enseignants.

Surprime pour Coutiti

Le ministère de la Défense annonce une augmentation de la prime pour toute aide à la capture et à l’arrestation du lieutenant-colonel Coutiti à 700 millions FMG.

Jeudi 19

Délégation thaïlandaise

Une délégation conduite par le Dr Pracha Guna Kasem, envoyé spécial du ministère des Affaires étrangères thaïlandais arrive en visite de contact. Agriculture, pêche, mines, santé, seront au programme des discussions avec les responsables et opérateurs locaux Un don de 10.000 $ et une ambulance sont offerts à l’occasion de cette visite, dans le cadre de l’aide humanitaire, après l’épidémie aigue de grippe ayant sévi dans le pays.

Sécurisation foncière à la BOA

La Bank of Africa, la Fédération des organisations paysannes du Vakinankaratra et la cellule de coordination des appuis aux activités du crédit rural au ministère de l’Agriculture, établissent un protocole de collaboration dans le cadre de la sécurisation foncière et de l’obtention de titre pour les exploitations. La BOA propose des crédits à moyen terme 3 anspour financer les frais d’immatriculation, entre 1.200.000 et 1.500.000 FMG. Une ligne de refinancement et de garantie est offerte par la Banque Africaine de Développement au niveau du programme national, dans les zones d’intervention.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se tient à Ambohitsorohitra, sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil des ministres conduit par M. Sylla à Mahazoarivo. Le chef de l’État commente la visite du vice-président de la Banque Mondiale M. Madavo, rappelant les trois axes prioritaires : lutte contre la pauvreté, protection de l’environnement et bonne gouvernance, évoque la relance de la confection du DSRP Document-cadre de Stratégie de réduction de la Pauvreté interrompue par la crise, pour le 1er trimestre 2003, et la refonte des textes régissant les agents de l’État. Diverses nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées à cette occasion, au titre de la Justice, de la Santé, des TP, des Transports et de l’Économie, de la Jeunesse et Sports. Le visa de séjour de l’entraîneur suisse des Scorpions M. Hans Heiniger, en contrat avec la Fédération Malgache de Football, ne sera pas renouvelé. Enfin, une vingtaine de nouvelles entreprises franches ont été agréées lors de ce Conseil.

Conférence de presse à Ambohitsorohitra

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra tient à Ambohitsorohitra un point de presse. Au nom du chef de l’État, il dénonce les erreurs de la Haute Cour Constitutionnelle et les exactions commises par les tenants de l’ancien régime ayant provoqué une grave crise dont le pays n’est pas encore remis. Il encourage le peuple à réaffirmer sa confiance et sa solidarité, après 9 mois d’exercice, avec le président Ravalomanana et son gouvernement pour soutenir le changement et les efforts de redressements déjà opérés avec l’appui de la communauté internationale pour un développement rapide basé sur trois axes, lutte contre la pauvreté, protection de l’environnement et bonne gouvernance. Le volet social n’est pas oublié, l’indemnité forfaitaire de scolarisation est doublée pour les agents de l’État, et une aide particulière sera distribuée pour scolariser les enfants nécessiteux, d’un montant total de quelque 150 milliards FMG, émanant du projet CRESED II, de l’IPPTE et de la coopération française, gérée par le ministère de l’Éducation de base.

Conférence de presse aux Finances

Le vice-premier ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony tient une conférence de presse axée sur l’acquisition du Boeing 737-300 Madagascar Force One par l’État malgache pour 10 millions de $, plus 1 millions de $ d’aménagement auprès d’une compagnie autrichienne, avec l’assistan-ce de la Lufthansa allemande, sur fonds du Programme d’Investissement Public et de la Banque Centrale, selon toutes les règles budgétaires. Des bénéfices devraient être dégagés grâce à l’exploitation de cet avion présidentiel, qui sera par ailleurs disponible en cas de déplacement officiel pour les opérateurs malgaches. Le ministre évoque par ailleurs le début du paiement des arriérés de la dette de l’État envers les fournisseurs, qui se fera progressivement, sur un budget revu à la baisse à 512,8 milliards FMG contre 1.117 milliards FMG prévus lors du vote de la loi de Finances 2002, faute de recettes durant la crise, l’État dispose encore de 325,8 milliards FMG jusqu’à la fin de l’année.

Lettres de créances à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit au Palais d’Ambohitsorohitra les premiers ambassadeurs venus lui présenter leurs lettres de créances, respectivement SE M. Chirasak Thanesnant pour la Thaïlande et SE M. Jeong Ju Heon pour la Corée du Sud. Tous deux sont en résidence à Pretoria.

Mme Ravalomana crée l’association Tiako

La presse annonce la mise en place par l’épouse du chef de l’État Mme Ravalomanana d’une association Tiako qu’elle préside en faveur des femmes et des enfants, axée sur la lutte contre la pauvreté. Une des premières actions sera consacrée à l’appui à la scolarisation des enfants déshérités.

Vendredi 20

Le président Ravalomanana en région SAVA

Le président Ravalomanana se rend à Sambava, dans le cadre d’une première tournée dans la région SAVA. Il rencontre les populations locales, accompagné du premier ministre M. Sylla et de 8 membres du gouvernement, dont les ministres de la Défense et de l’Intérieur, le général Mamizara et M. Rambeloalijaona, ainsi que du délégué de la Commission européenne SE M. Protar. Il évoque la sécurisation des périmètres vanilliers, et la nécessaire réhabilitation des routes de desserte, notamment vers Antalaha pour laquelle l’UE compte débloquer 15 millions d’€ et rencontre les opérateurs locaux. 2 millions d’€ seront injectés par l’UE dans la filière vanille, qui devraient jouer le rôle du STABEX selon SE M. Protar. Le président de l’Assemblée nationale M. Paraina dénonce des manœuvres de dinosaures, incitant les députés à résister aux manipulations de certains partis en mal de sièges et à voter la projet de loi organique portant Code électoral pour la stabilité politique du pays. Le nombre d’élus à la Chambre basse ne devrait pas être modifié, assuretil, chaque circonscription devant en être doté. M. Sylla, SG du parti présidentiel Tiako i Madagasikara, réunit les militants locaux, dans la perspective d’un prochain Congrès, la nécessité d’une majorité effective pour la stabilité du régime est évoquée lors des rencontres avec les populations par le chef de l’État.

Business Council Madagascar-USA

M. Mamy Rabe, président de la Chambre de Commerce États-UnisMadagascar Business Council Madagascar-USA présente à la presse son premier objectif : ouvrir les marchés américains aux entreprises et opérateurs malgaches, sa mission principale étant la facilitation des relations économiques, financières et culturelles entre les deux pays – association créée l’an dernier par quelque 13 opérateurs malgaches et américains, à l’initiative de l’ambassadeur aux USA SE M. Andrianarivelo Razafy.

Le SG de la COI à l’Intérieur

Le SG de la Commission de l’Océan Indien M. Bertile est reçu par le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona et évoque la mise en place d’un programme de soutien aux collectivités locales dans l’océan Indien, dans le cadre de partenariats mutuels. Il rappelle la décision prise le 3 septembre 2002 à Johannesburg de créer une organisation mondiale des régions et souhaite la constitution d’un fonds de solidarité régionale pour laquelle il milite auprès du Conseil des ministres de la COI.

Enquête sur la crise économique

Une enquête réalisée par le projet de développement et d’intégration régionale PRIDE à la demande du Comité d’Appui au pilotage de la relance de l’entreprise (CAPE) dans le cadre de l’élaboration d’un plan de sauvetage d’urgence de l’économie en aoûtseptembre 2002, analyse les effets de la crise sur les entreprises : chiffre d’affaires (- 65%), ventes locales (- 65%), exportations (- 47%), taux d’activité (- 65%), effectifs (- 27%). Les besoins en trésorerie s’élèveraient à 1.690 milliards FMG, et en investissement à 676 milliards FMG pour 20022003, et à 749 milliards FMG pour 2004. Les zones franches et l’agriculture sont prioritaires, avec le secteur transport de voyageurs pour le tourisme.

Chambre de Commerce à Antsirabe

Investiture à Antsirabe du nouveau président de la Chambre de Commerce M. Rakotoarison, dans de nouveaux locaux, érigés en 1966 et aujourd’hui réhabilités. Un bulletin mensuel Fampandrosoan’ny Vakinankaratra sera publié, affirme le SG du ministère du Commerce M. Razafindrazaka.

Samedi 21

Verdict pour 34 prévenus

34 prévenus pour divers délits commis durant la crise sont jugés au Palais de Justice. 22 sont condamnés jusqu’à 2 ans de prison ferme, pour complicité, corruption, association de malfaiteurs et atteinte à la sûreté de l’État, 12 sont relaxés au bénéfice du doute.

Rosa Rakotozafy 5e mondiale

Rosa Rakotozafy représentant l’Afrique à la Coupe du Monde d’Athlétisme à Madrid, remporte la 5e place aux 199 m haies, avec un temps de 13,07. Elle récolte à cette occasion une prime de 10 000 $.

Promotion Fenitra à Vontovorona

Sortie officielle de la promotion Fenitra à l’Ecole Supérieure Polytechnique à Vontovorona, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur a.i M. Razafindrandriatsimaniry et du directeur de l‘ESPA M. Randrianoelina. 160 nouveaux ingénieurs dans diverses filières, sortis en l’an 2000, sont félicités à cette occasion et diverses décorations remises aux professeurs méritants.

5e anniversaire de radio Fahazavana

La station de radio privée Fahazavana, dirigée par Mme Rabetokotany, fête le jubilé de son 5e anniversaire lors d’un culte au temple d’Ambatonakanga en présence du président de la FJKM (Église réformée de Madagascar) principal actionnaire, le pasteur Razafimahefa et du ministre de la Communication M. Rakotoarivelo, ainsi que de représentants de nombreux media. Une exposition sur l’histoire et les activités de la station est organisée au siège de la FJKM Fanomezantsoa.

Nouveau CSB 1 à Faliarivo Andramasina

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka inaugure à Faliarivo, Fivondronana d’Andramasina dans le cadre d’une tournée dans le Faritany de Fianarantsoa, un nouveau Centre de Santé de Base niveau 1 réalisé pour un coût de 213 millions FMG sur crédits du Fonds d’Intervention pour le Développement avec l’appui de son département. L’OMS distribue à cette occasion des médicaments pour une valeur de 18 millions FMG. Divers équipements et matériels roulants sont remis aux instances sanitaires de la Province.

Dimanche 22

Consécration pour l’AS STAR et le COSFA

Les finales du Championnat de Madagascar de Volley-ball voient la consécration de l’AS STAR qui bat 3 sets à 0 l’ASJT de Toamasina chez les Dames, et du COSFA sur 3 sets à 1 contre l’ASC ARO chez les Messieurs. Les deux équipes conservent leur titre.

Lundi 23

Les partis à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une vingtaine de leaders de partis et de responsables d’associations politiques, pour évoquer les affaires nationales, les élections législatives anticipées, condition des bailleurs de fonds, dans l’esprit des accords de Dakar. L’Assemblée nationale doit refléter le changement espéré par la population, s’ancrer sur des critères modernes pour rétablir la confiance entre citoyens et élus, et participer pleinement au redressement rapide du pays, affirmetil, annonçant son intention de dissoudre la Chambre basse tout en rappelant son attachement à la démocratie, à l’État de droit et à l’indépendance de la Justice. Absence remarquée de plusieurs ténors du Conseil National de Réconciliation, dont MM. Zafy (AFFA), Razanamasy (Fihaonana) et Rakotovahiny (UNDD). Le chef de l’État reçoit également la société civile et les opérateurs, réitérant la nécessité d’un partenariat entre le secteur privé et le gouvernement pour le développement. Le porte-parole de la présidence, M. Ramandimbilahatra reprend ces thèmes lors d’un point de presse, soutenant qu’il s’agit d’une première à Madagascar, les rencontres au Palais s’étant déroulées à huis-clos.

Le MFM invite les partis à des États généraux

Le président national du MFM  Manandafy Rakotonirina invite une vingtaine de partis prégnants dans la vie nationale à participer au Hilton, les 28 et 29 septembre, à des États généraux de la politique pour débattre des affaires du pays, étudier la proposition de loi organique portant Code électoral et avancer des propositions nouvelles sur la gestion et le financement des organisations politiques.

Don coréen à Tiako

L’ambassadeur de Corée du Sud SE M. Jeong Ju Heon, remet à l’épouse du chef de l’État Mme Ravalomanana, présidente de l’Association Tiako, à Ambohitsorohitra, une somme de 50.000 $, à titre d’aide à cet organisme humanitaire en faveur des femmes et enfants défavorisés, nouvellement créé.

Séminaire sur la Sécurité

60 civils et militaires participent au Hilton à un séminaire sur le rôle de la société civile et des Forces armées dans le cadre de la sécurité nationale, organisé par l’ambassade américaine, par le biais d’avo-cats militaires de l’Institut pour les Etudes Légales Internationales du Département de la Défense américain. Il est destiné à des responsables des Affaires étrangères, des Finances, de la Justice, de l’Intérieur et de la Sécurité publique, ainsi que de l’Armée et de la Gendarmerie. Ouverture officielle en présence de l’attaché militaire de l’ambassade des États-Unis, le capitaine de frégate Rafferty.

Coutiti appréhendé

La presse évoque l’arrestation du lieutenant-colonel Coutiti, recherché pour diverses exactions durant la crise, à Vinanivao, région de Maroantsetra, par un commando des forces de l’ordre. Le général Razafindralambo a acheminé le prévenu au camp militaire d’Ampahibe, puis il sera déféré au tribunal.

Financement direct au FID IV

M. Rakotosolomalala directeur régional du Fonds d’Intervention pour le Développement pour Antananarivo annonce le lancement d’un volet financement direct pour quelque 10 communes par an, à l’occasion d’un atelier tenu à Itaosy en présence des maires de 3 communes pilotes : Manjakandriana, Ankadinandriana et Betafo. Le FID IV a fixé un plafond de 100.000 $ par commune bénéficiaire, après signature d’une convention pluriannuelle. 30 communes sont déjà concernées par ce volet financement direct de 5 $ par habitant, l’apport des communes étant limité à 10%.

Mardi 24

2ème session du parlement

Le président de l’Assemblée nationale M. Paraina ouvre officiellement la 2ème session de la Chambre basse, en présence de 97 députés, incités à cette occasion à examiner le projet de loi organique portant Code électoral, pour permettre le redressement rapide du pays et le bon déroulement des élections législatives anticipées. L’ordre du jour devrait comprendre également l’examen de la loi de Finances 2003, sous réserve d’une éventuelle dissolution, annoncée par le chef de l’État. M. Voninahitsy a par ailleurs vu rejetée sa demande de réintégration de l’Assemblée après sa relaxe au Tribunal, par la Haute Cour Constitutionnelle, qui justifie d’une décision déjà entérinée en faveur de son successeur sur la liste du parti RPSD, M. Randriamanafikarivony. Ouverture également de la session budgétaire du Sénat sous la présidence de M. Rajemison, qui évoque les avancées de la pacification et du rétablissement des institutions, pour le redressement rapide du pays.

Point de presse à la Défense

L’arrestation du lieutenant-colonel Coutiti à Maroantsetra par un commando de 9 militaires, avec l’appui du Fokonolona, est évoquée par le ministre de la Défense, le général Mamizara lors d’un point de presse à Ampahibe, la prime exceptionnelle promise de 700 millions FMG pour la capture de l’officier rebelle sera partagée entre les participants à cette opération.

La Chambre des Métiers devant la presse

Le président de la Chambre des Métiers d’Antananarivo, M. Ravelojaona, expose devant la presse le bilan et les perspectives de cette nouvelle entité en faveur de la promotion de l’artisanat. Participation réussie à une Foire à Vannes (France) avec dotation de divers matériels de communication et informatiques, création prochainement d’un centre de documentation polyvalent à l’intention des artisans de la Province, en coopération avec le CITE Centre d’Information Technique et Economique, et mise sur pied d’une société de cautionnement mutuel, enfin exposition des réalisations à l’espace Rarihasina en fin de semaine.

Les bailleurs de fonds à Ambohitsorohitra

Les président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra les représentants des bailleurs de fonds internationaux, et les diplomates accrédités à Antananarivo, auxquels il expose son intention de fixer très prochainement la date des législatives anticipées. L’appui organisationnel, matériel et financier de la communauté internationale dans la perspective de ce scrutin est sollicité par le chef de l’État.

Visite d’opérateurs de Dubaï

Une délégation d’opérateurs de Dubaï, Emirats Arabes Unis, conduite par M. Saïd Mchangama, responsable de la compagnie Dalla Airlines arrive à Antananarivo en visite de contact. Elle doit rencontrer les autorités et les milieux d’affaires locaux, dans le cadre du développement de la coopération en matière de transport aérien, entre les deux pays.

Coopération AntsirananaFinistère

Une convention de partenariat est signée à Antsiranana, entre le sénateur français Louis le Pensec, vice-président du Département du Finistère, et M. Dzaozara Yves André, représentant la Province du Nord, en présence du SG du Faritany M. Horace Gatien. Agriculture, tourisme, appui à la gestion locale, insertion professionnelle et protection de l’environnement, font l’objet de cette coopération décentralisée engagée avec la Bretagne depuis 1998.

Football : points de presse

Points de presse à Antananarivo, l’une par la Fédération Malgache de Football présidée par M. Benony, accompagné du manager des Scorpions de Madagascar M. Fabre, l’autre par le département de la Jeunesse et sports conduit par le ministre M. Ndalana. La situation incertaine de l’entraîneur suisse de l’équipe nationale est en cause, la FMF, en période d’essai, n’a pas encore signé de contrat avec M. Heineger, pourvu simplement d’un visa de tourisme ; le ministère reproche à la Fédération un manque de respect vis à vis de l’État de droit, et évoque des entraves au développement d’une coopération engagée avec la RFA en matière de relance du football à Madagascar. M. Heineger restera aux côtés des Scorpions jusqu’au rendez vous de Maurice le 12 octobre, après la victoire sur l’Egypte d’Antananarivo dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2004.

Le groupe ONU/SIDA à Ambohitsorohitra

Le groupe ONU/SIDA tient à Ambohitsorohitra en présence du président Ravalomanana, une réunion de travail axée sur un plan d’action à court terme contre ce fléau, qui atteint moins de 1% de la population aujourd’hui mais pourrait toucher plus de 15% en 2015 si rien n’est fait. Le chef de l’État appelle à une mobilisation de grande ampleur, promettant la prochaine mise en place d’une direction nationale pour coordonner depuis la présidence la lutte contre la prolifération du virus.

Mercredi 25 septembre

Lancement de la FAV 2002

Le président Ravalomanana est présent à Sabotsy Namehana, pour le lancement de la campagne de vaccination antipoliomyélite FAV 2002, dont l’objectif est d’éradiquer la maladie d’ici 2005 en touchant 4 millions d’enfants jusqu’à 5 ans dans toute l’île maison par maison, selon le ministère de la Santé, qui a mis à contribution l’UNICEF, l’OMS, les bailleurs de fonds bilatéraux et le Rotary International, représenté à cette occasion par son gouverneur. Le chef de l’État offre deux de ses hélicoptères pour participer à la campagne dans les régions enclavées. Il évoque la nécessité de l’Éducation pour Tous, une priorité de son régime, avec la prise en charge par l’État des frais d’inscription scolaire pour l’année 20022003 de quelque 16.262 enfants nécessiteux dont 3.572 dans le secteur privé, nécessitant une somme de 1 à 3 millions FMG par établissement. De 35 à 42 milliards FMG seront réservés à cette opération, complétée par des distributions de kits scolaires et vitamines aux élèves en difficulté, et la mise en place de cantines dans le primaire sur l’année, avec l’aide des bailleurs de fonds et de la Banque Mondiale.

Soutien à M. Gbagbo

Le président Ravalomanana adresse à son homologue M. Gbagbo de Côte d’Ivoire un message de sympathie et de soutien en son nom et en celui du peuple malgache, face aux problèmes de ce pays.

Communiqué de l’AREMA

Le comité directeur national et les groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat AREMA publient un communiqué rappelant la situation nationale et la politique de la main tendue du secrétaire national du parti M. Rajaonarivelo, soulignant des inquiétudes sur les modalités de l’organisation du scrutin législatif anticipé, se déclarant prêts à faire face à ces élections, mais critiquant les dérapages de la pacification, et dénonçant toute précipitation risquant de nuire à la restauration de la paix civile dans la démocratie.

Jeudi 26

M. Sylla à Ambatondrazaka

Le premier ministre M. Sylla inaugure à la veille de la Foire Firaisankina d’Ambatondrazaka, une nouvelle centrale thermique à Tanambe, en présence des ministres de l’Energie M. Razaka et de l’Agriculture M. Randriasandratriniony, ainsi que de nombreuses personnalités et élus locaux. Une réalisation d’un coût de 700 millions FMG dans le cadre du projet d’éectrification rurale financé par la Banque Mondiale Energy II, mise en œuvre avec la coopération d’EDF-France, et destinée à alimenter quelque 800 communes sur 5 ans. Quelque 600 milliards FMG seront consacrés à l’électrification de toute l’île sur 6 ans. Le projet Landscape Development Intervention, financé par l’US Aid s’intéresse à la réhabilitation des ouvrages d’irrigation agricole Le RNCFM remet en service la voie ferrée AntananarivoAmbatondrazaka, interrompue pour les voyageurs durant 8 mois.

Visite au Palais d’Iavoloha

Le président Ravalomanana effectue une première visite au Palais d’État d’Iavoloha, accueilli avec les honneurs militaires à son arrivée par la garde présidentielle. L’installation des bureaux de la présidence est évoquée après une revue de l’état des lieux, en compagnie du ministre à la Privatisation M. Horace Constant, représentant le chef du gouvernement.

Point de presse sur la sécurité publique

Le ministre de la Sécurité publique M. Amady tient une conférence de presse axée sur l’arrestation d’une bande armée de malfaiteurs coupable de divers forfaits ayant défrayé la chronique, kidnappings d’indopakistanais, braquages de banques dans la capitale et à Toamasina, vols, meurtres… Il lance un appel aux détenteurs d’armes illégales, particuliers ou milices privées, qui prolifèrent et représentent un danger pour l’ordre public : elles doivent être remises aux forces de l’ordre sous peine de sanctions.

Convention sur les fournitures scolaires

Le vice-premier ministre chargé des Finances a.i M. Rakotoarivelo, signe avec le coordinateur du projet CRESED II de la Banque Mondiale Mme Rabetokotany; une convention relative à la fourniture gratuite d’ouvrages scolaires aux élèves de l’enseignement primaire, et de manuels pédagogiques aux enseignants. Dans le cadre du projet, ces livres couvrant 4 matières de base et représentant une valeur totale de 4 millions de $ seront livrés en décembre 2002 et répartis dans toute l’île

Vers la mise en place de l’APMF

Dans le cadre du Programme Sectoriel des Transports, le ministre des Transports M. Rakotovazaha ouvre un atelier national sur la mise en place de l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale, en coopération avec le secrétariat exécutif du PST. Deux ans après la création de l’APMF, l’approche participative est recommandée, et des opérateurs ont été conviés aux côtés de l’administration à cet atelier.

La loi organique adoptée

L’Assemblée nationale, réunie en séance plénière à Tsimbazaza, adopte en présence de 76 députés le projet de loi organique proposé par le gouvernement dans la perspective des législatives anticipées, avec quelques importants amendements : représentativité des députés ramenée à 150.000 habitants, panachage des systèmes de scrutin majoritaire uninominal à un tour et de scrutin de liste à la représentation proportionnelle selon la taille des circonscriptions, ce qui devrait faire passer le nombre des élus à la Chambre basse de 150 à 186, même si le découpage doit encore être fixé par décret.

Semaine de la culture à Antsirabe

Une semaine de la culture est inaugurée à Antsirabe en présence du ministre Mme Rahaingosoa, organisée dans le cadre de la préparation au niveau des 6 Faritany, d’un événement de niveau international au Palais des Sports d’Antananarivo du 24 au 26 octobre 2002, dans le cadre de la célébration de la Journée de l’ONU, sous le thème Rencontre et dialogue des cultures.

Journée mondiale des Sourds

La journée internationale des sourds est célébrée par l’Association des Sourds de Madagascar (FMSM) à la galerie d’art Akesson, qui présente une exposition réalisée par les malentendants qui représentent actuellement 15.000 personne dans l’île, mais seuls quelques uns sont pris en charge pour leurs études par des centres spécialisés comme Akama aux 67 Ha.

Vendredi 27

Le nouvel ambassadeur de France à Anosy

Le nouvel ambassadeur de France SE Mme Boivineau présente au ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva la copie figurée de ses lettres de créance. La coopération bilatérale est évoquée.

La Défense devant la presse

Le ministre de la défense le général Mamizara tient une conférence de presse axée sur les progrès de la pacification. Il se recommande de l’État de droit et récuse les critiques du Conseil de Réconciliation Nationale et de l’ex-président Zafy concernant une persécution des élites côtières entraînées dans l’illégalité par l’amiral Ratsiraka, selon lui. Il reste actuellement quelque 1.800 réservistes en poste pour les besoins de l’achèvement des opérations de démantèlement des milices et de ramassage d’armes. La recherche des criminels de la crise postélectorale se poursuit pour assainir le pays. L’opération antibanditisme Vahoro devrait démarrer prochainement, des actions ponctuelles et régionales ayant encore cours, en coopération avec le Fokonolona, notamment dans la Province de Fianarantsoa pour ce qui concerne la répression du vol de bœufs.

M. Le Pensec à Ambohitsorohitra

Le sénateur français M. Le Pensec est reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, qui évoque la coopération bilatérale et les relations du Sénat malgache avec son homologue de l’Hexagone, ainsi que l’assainissement d’Antsiranana où les agriculteurs bretons ont engagé diverses opérations de partenariat.

Ravalomanana à la Foire Firaisankina

Le président Ravalomanana inaugure à Ambatondrazaka la Foire Firaisankina en présence du premier ministre M. Sylla. La réfection des routes de desserte et la scolarisation des enfants dans le primaire sont au cœur des discours prononcés.

Point de presse de la présidence

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra tient à Ambohitsorohitra un point de presse axé sur la nécessité du durcissement des tribunaux dans le traitement des affaires touchant à la crise postélectorale, face à diverses critiques concernant des intervention politiques nuisant à l’indépendance judiciaire, pour une sécurisation pérenne du pays.

Élections à l’Université d’Ankatso

Le Pr Rakotobe Pascal, Recteur par intérim, est confirmé à la présidence de l’Université d’Antananarivo par un vote des étudiants, enseignants, et personnel technique, de 2.604 voix sur 2.899 inscrits pour 8 collèges. Les doyens des Facultés et Etablissements supérieurs sont également élus.

Conventions japonaises

L’ambassadeur du Japon SE M. Hinata signe avec le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva deux conventions, l’une sur la construction d’un by pass de 15 km reliant la RN 2 à la RN 7, avec deux ponts, pour études d’un montant 112 millions de yens, l’autre sur l’augmentation de la production alimentaire, pour 400 millions de yens, en engrais et équipements agricoles.

Poursuite de projet Appui aux media

Le ministre de la Communication M. Rakotoarivelo préside en compagnie de M. Tréguier, conseiller culturel au SCAC de l’ambassade de France, au CITE Centre d’Information Technique et Economique, une réunion du comité de pilotage du projet appui aux médias financé par la coopération française et qui devrait se poursuivre en 2003 avec un volet appui aux médias institutionnels et une assistance renforcée à la filière journalisme de l’Université d’Ankatso.

Samedi 28

Nouvel émetteur de la RNM

Un nouvel émetteur ondes courtes de la RNM est inauguré à Sabotsy Namehana, réalisé grâce à la coopération avec Radio Nederland (Pays Bas) dont les PDG sortant et entrant MM. Hans Van Wijngaarden et Ian Hoek sont décorés de l’Ordre national par le ministre de la Communication, M. Rakotoarivelo. Cette réalisation d’un coût de 22.000 € provient d’un don destiné à la couverture nationale, notamment pour les zones enclavées, couvrant jusqu’à Maurice et les Seychelles grâce à une technologie moderne.

États généraux des partis

A l’initiative de diverses entités d’envergure nationale, des états généraux des partis politiques sont organisés au Hilton avec l’appui de la Fondation Friedrich ebert. 23 partis sur les quelque 150 existants sont invités à ces assises prélude, selon la presse à une éventuelle conférence nationale annoncée par le président Ravalomanana. Les travaux et résolutions portent sur la nécessité d’une nouvelle conception des pratiques politiques, la refonte de l’ordonnance n° 90 001 portant régime général des partis politiques, et l’élaboration de nouveaux textes légiférant sur le financement des partis, le Code électoral, et la réglementation des campagnes électorales. La démocratie est évoquée, priorité est donnée à l’action de la justice avant toute idée de réconciliation ou d’amnistie avancée par certains, concernant les évènements de 2002, selon la majorité des participants.

Discours du président Ravalomanana

Le président Ravalomanana prononce sur les ondes de la RTM un discours axé sur la préservation de l’environnement, priorité nationale pour le développement rapide et durable, et lançant un vibrant appel à une mobilisation générale contre les feux de brousse et de forêt, avec sensibilisation de toutes les entités de la société civile, des Églises, de l’Armée, de l’administration par Fivondronana. Les communes méritantes seront récompensées, les défaillantes sanctionnée au niveau de l’aide de l’État.

AG de la FIFATA

Assemblée générale de la FIFATA, association de coopératives paysannes, avec quelque 150 représentants de la société civile, sur les perspectives du développement rural. Un périodique Tantsaha vaovao sera publié incessamment avec la coopération de la Fondation Friedrich ebert. La sécurisation foncière et l’action syndicale pour une représentation paysanne au niveau national sont évoquées, ainsi que le problème des assurances en milieu rural.

Championnat de Hand-ball

La BFVSG d’Antananarivo chez les dames, le CosmosSECREN d’Antsiranana chez les messieurs sont les nouveaux champions de Madagascar de Hand-ball ayant respectivement battu au stade de Mahamasina dans la capitale l’AS ARO d’Antananarivo 28 à 17 et les Collégiens de St Michel d’Antananarivo 26 à 24.

Décoration de techniciens vietnamiens

Après 2 années de service à Madagascar dans le cadre de la coopération bilatérale Madagascar-Vietnam, 14 techniciens de ce pays sont décorés à la veille de leur départ par le ministre de l’Agriculture M. Randriasandratriniony, en présence du secrétaire d’État à la Pêche, le contre-amiral Ramaroson, et du représentant de la FAO M. Tesha. Leur intervention s’inscrit dans un programme spécial de sécurisation alimentaire initié en 1998 dans divers secteurs, gestion de l’eau, riziculture, pisciculture et élevage, selon le chef de mission M. Hien Tran Quang qui se félicite de l’accueil malgache à ces techniciens de terrain.

Le CRN à Mahajanga

Le Comité de Réconciliation Nationale tient un meeting à Mahajanga, en présence notamment de MM. Zafy (AFFA) et Vaovao Benjamin (AREMA), axé sur la critique de la pacification des Provinces, qui a amené de nombreuses élites côtières en prison, et une demande de relaxe pour des délits commis durant la crise et considérés comme politiques par les intervenants.

Nouveau député à l’Assemblée nationale

M. Randrianandrasana, 2ème de liste MFM, remplace à Tsimbazaza le député M. Rabendraina, récemment nommé à la Haute Cour Constitutionnelle selon un communiqué publié par l’Assemblée nationale.

Loi organique : adoption par le Sénat

La loi organique portant sur les élections législatives anticipées est adoptée au Sénat à Anosikely, à l’unanimité par 78 sénateurs sur 78 présents.

Journée mondiale du Tourisme

Inauguration à Sakaraha du Parc National de Zombitse-Vohibasia, après diverses manifestations à Ranohira Isalo, axées sur la promotion de l’écotourisme et la préservation de la biodiversité, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du Tourisme, en présence des ministres du Tourisme, M. Ntsay et de l’Environnement le général Rabotoarison, et des PDS des Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina et de Toliara M. Raveloson.

Lundi 30

Atelier sur l’Electrification rurale

Le premier ministre M. Sylla préside l’ouverture d’un atelier national sur l’électrification rurale, organisé sous l’égide du ministère de l’Energie, en coopération avec des responsables de la JIRAMA et du secteur privé. Le taux d’accès à Madagascar est de moins de 2% dans les zones rurales, et l’électrification de quelque 7.300 communes encore non pourvues en service public est envisagée par le gouvernement sur 5 ans 29 à 30.000 foyers raccordés par ancomme une priorité nationale, en collaboration avec les opérateursinvestisseurs privés nationaux ou étrangers, avec un relais bancaire de financement. Une table ronde se tiendra au siège de la Banque Mondiale avec des représentants des bailleurs de fonds et des Banques commerciales locales pour fixer l’enveloppe de 602 millions de $ nécessaires. Deux outils sont privilégiés, l’un financier, le Fonds National de l’Electrification, l’autre institutionnel, l’Agence Autonome pour le Développement de l’Electrification.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Un décret sur l’obligation pour certaines catégories de hautes personnalités officielles de faire une déclaration de patrimoine tous les deux ans, dans la foulée de la création d’un Conseil Supérieur de la Lutte contre la corruption placé sous la tutelle de la présidence de la République, est adopté. Enfin, un Comité interministériel de lutte contre le SIDA, placé sous le copilotage des ministres de la Santé et de la Communication, sera mis en place.

 

 

 

 

 

 

   OCTOBRE

Mardi 1er

Nouvel archevêque de Fianarantsoa

Mgr Fulgence Rabemahafaly, évêque d’Ambositra, est nommé par le Pape Jean Paul II archevêque de Fianarantsoa. Il avait occupé le poste de vice recteur du grand Séminaire de Vohitsoa (Fianarantsoa) avant de poursuivre des études à l’Institut Catholique de Paris.

SE Mme Boivineau à Ambohitsorohitra

Le nouvel ambassadeur de France SE Mme Boivineau présente à Ambohitsorohitra au président Ravalomanana ses lettres de créance. La coopération bilatérale, notamment en matière d’infrastructures routières, d’éducation et de culture, est évoquée par le chef de l’État, ainsi que la coopération militaire et la lutte contre le SIDA.

Délégation des Pays Bas à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation des Pays Bas, accompagnée de M. Hoek nouveau PDG de Radio Nederland à Madagascar, du PDG de la station M. Bouwens et du consul général des Pays Bas M. Wereldomroep. La coopération déjà ancienne entre la RNM et la Radio hollandaise est mise en exergue en présence du ministre de la Communication M. Rakotoarivelo.

La Justice à Ambohitsorohitra

Les hauts responsables du ministère de la Justice, conduits par le ministre Mme Rajaonah, et le Conseil Supérieur de la Magistrature, sont reçus à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana. Les affaires nationales en cours, le traitement des enquêtes sur les crimes et délits des évènements 2002, la mise en place de la Haute Cour de Justice, sont évoqués. Le ministre a par ailleurs reçu à Faravohitra le chargé d’Affaires de l’ambassade des Comores M. Mohamed Abdou Madi, qui évoque, à propos de divers dirigeants de l’ancien régime, ministres, gouverneurs, militaires, réfugiés dans l’île sœur, des accords d’extradition existant entre les deux pays.

Portes ouvertes à l’ISCAM

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du Tourisme, une opération portes ouvertes est organisée à l’ISCAM Institut supérieur privé de Gestion et management qui présente une exposition sur les richesses du patrimoine et les réalisations en matière d’enseignement axé sur l’environnement, en collaboration avec l’INTH Institut National de Tourisme et Hôtellerie et Infotour. Le tourisme est l’un des secteurs porteurs en devises du pays, nécessitant une sérieuse formation à tous les niveaux.

Les Sorabe à l’honneur

La célébration du centenaire de l’Académie nationale des Arts, Lettres et Sciences de Madagascar se poursuit à Fianarantsoa, avec l’ouverture officielle d’un colloque international axé sur 3 grands thèmes et deux tables rondes : les sciences, l’environnement et le développement, ainsi que la biodiversité, la valorisation des ressources naturelles et la gestion durable de l’environnement, en présence du président de cette institution M. Ramalanjaona Raphaêl, et des ministres de l’Éducation de base, M. Razafindrandriatsimaniry et de la Recherche scientifique.. Les Sorabe, manuscrits arabomalgaches, richesse du patrimoine traditionnel du Sud-est, sont mis en exergue à cette occasion, ainsi que les recherches afférentes au niveau de l’Académie et des Universités.

53e anniversaire de la Chine

L’ambassadeur de Chine SE Mme Xu Jinghu offre à sa résidence  une réception à l’occasion du 53e anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine, en présence d’une délégation conduite par le premier Ministre M. Sylla. Sont évoqués l’arrivée d’une nouvelle équipe pluridisciplinaire de médecins chinois, la réfection du Palais des Sports et de la Culture en 2003 et le 30e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar.

Bourses japonaises

Trois étudiants en hydraulique, agriculture, langue japonaise, et deux journalistes, dont le président de l’Ordre national M. Ramarosaona, invités à un stage d’information, se voient remettre leurs billets d’avion à la chancellerie, par l’ambassadeur nippon SEM. Hinata, qui se félicite de l’augmentation continue chaque année du nombre de stagiaires et étudiants malgaches au Japon.

Atelier sur la privatisation

Le ministre à la Privatisation M. Horace Constant organise un atelier d’information sur l’état des lieux de son département. La poursuite de la privatisation sous la tutelle du chef de l’État en coopération avec les bailleurs de fonds est évoquée ainsi que l’accord de crédit de 23,8 millions de $ de la Banque Mondiale accordé en janvier 2002, et couvrant pour 10% le secteur privé et affecté pour le reste au désengagement de l’État.

Un DG allemand à Air Madagascar

Le ministre des Transports M. Rakotovazaha tient une conférence de presse axée sur le redressement de la compagnie Air Madagascar. Il annonce la nomination d’un nouveau DG le Dr Klaus Oschlies pour 21 mois, appuyé par deux adjoints, MM. Berend Bruns (Finances et marketing) et Jean Louis Rajaonarivelo, ancien fondé de pouvoir (opérations et maintenance). Les deux nouveaux dirigeants étrangers sont détachés de la Lufthansa consulting dans le cadre du contrat de management conclu avec cette société allemande pour réhabiliter la compagnie aérienne nationale déstabilisée après la crise, en coopération avec l’État malgache, actionnaire principal, exclusivement.

Journée des Personnes âgées

La journée mondiale des personnes âgées est célébrée officiellement à Toliara par diverses distributions de PPN Produits de première nécessité et consultations médicales de personnes du 3ème âge, en présence du ministre de la Population M. Andriampanjava, qui annonce la prochaine mise en place d’une structure pérenne dans le cadre de l’élaboration d’une politique nationale en faveur des personnes âgées, soit actuellement 5% de la population, mais qui pourrait être 15% en l’an 2020.

Mercredi 2

Accord FID-Éducation

Un protocole d’accord sur l’édification de 200 nouvelles écoles publiques pour un coût total de 40 milliards FMG d’ici 4 à 6 mois, est signé entre le ministre de l’Éducation de base, M. Razafindrandriatsimaniry et le DG du Fonds d’Intervention pour le Développement M. Randriamamonjy. Ce dernier présentera des bâtiments clé en main, le matériel pédagogique et les enseignants étant fournis par le ministère. L’accord doit courir jusqu’à 2006 avec prestations annuelles pour le renforcement de l’Éducation pour tous, avec l’appui du projet CRESED II.

Eaux et forêt : conférence de M. ALIBAY

Le ministre des Eaux et Forêts M. ALIBAY tient une conférence de presse axée sur la nouvelle politique nationale de son département en matière de préservation des forêts : mesures antifeux de brousse prises par le gouvernement, suspension et nouvelle réglementation des permis de coupe forestière depuis 2002001, plan d’aménagement du reboisement.  907.554 ha de forêts ont été brûlées depuis 1997, notamment dans le Faritany d’Antananarivo, et un début d’incendie à la périphérie de la Réserve d’Ankarafantsika a pu être maîtrisé tout récemment, enfin 3 milliards sur les 11 milliards FMG prévus seront affectés cette année à la préservation des forêts. Le ministre évoque le retour le 16 octobre des exportations légales, dans le cadre de la convention du CITES, de diverses espèces protégées, faune et flore de Madagascar.

Salon B to B au Hilton

Les ministres du Commerce M. Ralison et de la Communication M. Rakotoarivelo inaugurent au Hilton, en présence du premier Ministre M. Sylla, le salon d’affaires et réseaux de services Business to Business 2002, 2ème édition, organisé par Synergy Communication dirigé par Mme Elia Ravelomanantsoa. Le chef du gouvernement évoque la nécessaire synergie pour la relance entre acteurs économiques, à travers la mise en place de réseaux de partenariat notamment au sein du COMESA Marché commun d’Afrique orientale et australe et de la Commission de l’Océan indien, instances de promotion de l’intégration régionale, face à la mondialisation.

Verdict pour M. Betsimifira

L’ancien ministre de l’Information de l’amiral Ratsiraka M. Betsimifira est jugé au Tribunal correctionnel d’Anosy. Il est condamné à 2 ans de prison ferme et 1 milliard de dommages et intérêts pour cause de préjudices confondus notamment dus à son patronage de la station-pirate Canal 6, vols de fréquences et destruction de matériels audiovisuels publics.

Deux ministres contre le SIDA

Les ministres de la Santé M. Rasamindrakotroka et de la Communication M. Rakotoarivelo, coordinateurs de la lutte nationale contre le VIH/SIDA, tiennent à l’hôpital Ravoahangy Andrianavalona une conférence de presse axée sur les grands axes de la stratégie de lutte contre le fléau dont l’évolution est préoccupante à Madagascar du fait du fort taux de prévalence des IST. Une Direction générale rattachée à la présidence sera prochainement mise en place pour la lutte contre le SIDA. Sur plus de 220.000 dépistages dans 5 sur 8 villes du pays, on a décelé 271 porteurs du virus VIH, dont 45 cas de SIDA déclaré.

Avant les cyclones 20022003

Un atelier organisé conjointement par le Conseil National de Secours représenté par son président, le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona le PNUD conduit par M. Sanhoudi, et l’US Aid par M. Haykin, est ouvert au Panorama sur la prévention en matière de risques et catastrophes, dans le cadre de la préparation de la saison cyclonique 20022003. Il regroupe des responsables de divers départements, ONG, système des Nations Unies et organes de coopération bilatérale et multilatérale, ainsi que des Délégations spéciales des 6 Faritany, qui se pencheront sur l’harmonisation de toutes les interventions au niveau national.

La Banque Mondiale à Manakara

La presse évoque la visite à Manakara le week-end dernier, d’une mission de la Banque Mondiale conduite par M. Schelling en compagnie du secrétaire exécutif du Programme Sectoriel des Transports M. Rajohanesa et du PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina. Le projet FCER de réhabilitation et de protection de la voie ferrée Fianarantsoa-Manakara et sa mise en concession programmée pour 2003, ainsi que l’aménagement du port du Sud-est, étaient au cœur des discussions avec les responsables locaux.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. A part diverses nominations aux hauts emplois de l’État au titre de la primature et du ministère de l’Enseignement supérieur, concernant les responsables des 6 Universités, du général Randrianafidisoa DG de l’OMNIS Office des Mines Nationales et Industries Stratégiques et de Mme Rajemison coordonnatrice des Foyers universitaires à Paris, des marchés de gré à gré ont été entérinés, avec la société COLAS, pour 29 milliards FMG, supportés par le programme national d’entretien routier pour l’assainissement et la réfections des rues de Toliara, promesse présidentielle, et avec le bureau d’études Tecma. Les travaux doivent démarrer immédiatement.

Jeudi 3

Semaine de la culture à Toliara

Une semaine de la Culture est organisée à son tour à Toliara, inaugurée en présence du ministre Mme Rahaingosoa et du PDS du Faritany M. Raveloson. Défilés, expositions, concerts, concours de discours et de coiffures traditionnelles, sont au menu durant 4 jours dans la capitale du Sud-ouest.

Enquête sur la pauvreté

Lors d’un point de presse à Antananarivo, un nouveau rapport concernant une Enquête sur les ménages effectuée en 2001 par l’INSTAT sur l’évolution du taux de prévalence de la pauvreté à Madagascar entre 1999 et 2001 annonce une diminution de 2,1% au niveau national, une baisse inférieure au taux de croissance démographique dans le pays, indiquant que malgré des disparités au niveau régional ainsi qu’entre milieu urbain et rural flagrantes, la croissance n’a guère eu d’incidence sur les populations déshéritées du pays

Don américain à la Police

SE Mme Nesbitt, ambassadeur des États-Unis., offre à M. Amady, ministre de la Sécurité publique, 5 motocyclettes d’une valeur totale de 100 millions FMG dans le cadre de la lutte contre le banditisme urbain et rural, en appui au rétablissement de la stabilité et de la paix civile.

Imerina : patrimoine et tourisme

Le ministre du Tourisme M. Ntsay inaugure à l’esplanade d’Analakely une exposition consacrée au patrimoine culturel et historique des 12 collines de l’Imerina, région qu’il faut promouvoir en destination touristique dans le cadre de la célébration au niveau de la Province de la journée mondiale du Tourisme. Une visite guidée du Rova d’Antsahadinta, l’un des sites sacrés des alentours de la capitale, est au programme de cette manifestation.

Chômeurs des Zones franches

Les employés lésés des Zones franches tiennent un meeting pour protester contre les conditions du chômage technique qui est leur lot après 6 mois de crise et demandent au gouvernement de prendre des mesures notamment pour les 90.000 travailleurs concernés, se défendant de toute velléité d’opposition ou de déstabilisation politique. Une délégation a demandé audience au président Ravalomanana à Ambohitsorohitra pour lui exposer leurs doléances.

Fête de l’Unité allemande

La journée de l’Unité allemande est célébrée à la Villa Berlin lors d’une réception offerte par l’ambassadeur de RFA SE M. Behr en présence d’une importante délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva. Le diplomate se félicite de la confortation de la démocratie à Madagascar, réitérant l’offre d’appui de son gouvernement à l’organisation des élections législatives anticipées. La coopération bilatérale, notamment au niveau financier, devrait encore se développer, confirmetil à cette occasion.

Le maire de Toamasina arrêté

Le maire de Toamasina M. Roland Ratsiraka, après avoir été interrogé dans le port de l’Est, est placé en garde à vue pour la poursuite de l’enquête à Antananarivo. Il serait soupçonné selon la presse, d’un détournement de 34 milliards FMG de fonds affectés par la Banque Mondiale à l’assainissement de la commune de Toamasina et de financement des barrages et milices dénoncé à la Boite Postale 2002 par des zélateurs anonymes de la Vérité et Sainteté, slogan du régime de M. Ravalomanana.

M. Sylla dans le centre-Est

Le premier Ministre M. Sylla dans le cadre d’une tournée dans le Centre-est de l’île inaugure à Vavatenina des réalisations locales, offrant aux écoles publiques et privées locales des matériels pédagogiques et de laboratoire à l’occasion de la rentrée scolaire. Il déclare que quelque 200 communes de la région seront bientôt électrifiées, dans le cadre du plan national d’électrification rurale récemment adopté par le parlement.

Vendredi 4

Le président Ravalomanana dans le Nord

Le président Ravalomanana se rend dans la région DIANA (Ambanja Ambilobe, Nosy be) où il déclare dans un discours aux populations que les produits textiles et de mercerie, les outillages de confection, seront désormais détaxés, en faveur de la relance des Zones franches de la filière et de l’emploi. Les problèmes de la réhabilitation de la SIRAMA sont évoqués à cette occasion à Ambilobe, quelque 800 millions FMG seront dégagés par le Fonds d’Intervention pour le Développement pour l’édification d’un nouveau Bazar à Nosy Be. Le chef de l’État présente le nouveau sénateur de Nosy Be M. Joseph Yoland, en présence des présidents du Sénat M. Rajemison et de l’Assemblée nationale M.paraina, du PDS de la Province d’Antsiranana M. Jaosoa et des ministres notamment de la Justice Mme Rajaonah, de l’Éducation de base M. Razafindrandriatsimaniry et des Transports M. Rakotovazaha, et subordonne les problèmes de politique politicienne et des partis locaux dont le TIM, à l’urgence du redressement économique du pays dans la solidarité.

Comité de coordination à l’AREMA

Le comité directeur de l’AREMA tient à Antananarivo un point de presse où il annonce la mise en place d’un comité de coordination composé de 4 parlementaires par Province pour examiner les priorités intérieures actuelles dans le cadre de la réforme du parti. L’AREMA ne vise pas à renverser le régime, selon le secrétaire national adjoint M. Raharijaona, qui déclare avoir adressé une demande au président du Sénat en faveur d’une amnistie de tous les détenus des évènements 2002 pour assurer la paix civile dans le pays.

Promotion à la Gendarmerie

Sortie officielle de 257 Gendarmes ayant suivi divers stages de formation supérieure, à l’Ecole nationale de Gendarmerie de Moramanga, en présence du Commandant de la Gendarmerie le général Sambiheviny et du ministre de la Défense le général Mamizara, qui préside la passation de commandement du nouveau Commandant de l’Ecole, le général Rakotondrabevala

Récompenses aux élèves méritants

Une cérémonie de distribution de récompenses aux élèves méritants, 5 majors des derniers examens CEPE et BEPC dans le Faritany, pour chaque Fivondronana se déroule au stade de Mahamasina dans la capitale en présence du PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana et de représentants du ministère de l’Éducation de base. Ils recevront chacun une bourse de 100.000 FMG pour l’année scolaire 20022003.

10e anniversaire du FIMPIMA

Le 10e anniversaire de l’association de Mpikabary orateurs FIMPIMA est célébré à la Galerie Lisy en présence du porte-parole à la présidence M. Ramandimbilahatra et du directeur de cabinet du ministère de la Culture, Mme Ramakavelo par une exposition axée sur la production littéraire malgache, dont des recueils de kabary et la présentation de l’ouvrage collectif Mpirahalahy mianala édité sous la direction d’Arikaomisa Randria.

Promotion des artistes

Le directeur de la Promotion artistique au ministère de la Culture, Mme Razafindrazaka, réunit les artistes à la bibliothèque nationale. Des projets de statut régissant la profession et d’une charte de la Culture sont évoqués ainsi que la participation au salon international de la Culture qui se tiendra dans la capitale du 24 au 28 octobre prochain.

Journée du Patrimoine

L’Association de préservation du patrimoine Mi Kolo créée en 1999 et présidée par Mme Rakotomalala tient un point de presse dans le cadre de la préparation de la célébration de la journée nationale du patrimoine le 9 octobre. Exposition, inauguration de panneaux historiques de sauvegarde au Rova d’Ambohidratrimo, et d’un théâtre de verdure à Alasora, présenté par le maire de la commune, M. Rabearisoa, également membre de l’Association, seront au programmede cette journée.

Don de vaccins antigrippaux

Quelque 24.000 doses de vaccins antigrippaux Relenza d’une valeur de 3 milliards FMG sont offertes au ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka par les laboratoires Glaxo Smith Kline, une contribution contre l’épidémie ayant récemment sévi dans l’île.

Dettes malgaches épinglées

L’agence de notation financière Standard and’Poors épingle 6 nouveaux pays en défaut de paiement de dettes et obligations, dont Madagascar : la valeur totale des dettes publiques non remboursées s’élèverait pour les trois premiers trimestres de 2002, à 133 milliards de $, le double de l’an dernier, et le taux le plus élevé depuis 1994, selon S and P.

Transport en milieu rural

Les négociations sur le financement du projet transport en milieu rural avec l’IDA sont conclues au siège de la Banque Mondiale. Une allocation de 60,7 millions de DTS sera proposée dans le cadre du Programme Sectoriel des Transports, à Washington, en novembre, pour être enclenché en février 2003.

Festival Madajazzcar

Ouverture officielle à l’ESCA de la 3e édition du Festival international Madajazzcar, en présence du président d’honneur de la manifestation, l’ambassadeur de RFA SE M. Behr. De nombreux concerts dont plusieurs en plein air dans les jardins d’Ambohijatovo sont organisés.

Semaine de la culture à Fianarantsoa

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure à Fianarantsoa la semaine de la Culture consacrée au Faritany, en présence du PDS de la Province Pety Rakotoniaina. Diverses manifestations socioéconomiques et culturelles sont au programme des festivités. La promesse de l’édification d’une maison de la Culture dans la capitale du Betsileo est évoquée.

Vedettes garde côte américaines

Le général Randriamiharisoa SG du ministère de la défense, signe avec M. Gérard P. Yvest, directeur de l’US Coast Guard, un contrat de cession de 7 vedettes de surveillance des côtes malgaches, issues de la flotte de l’US CG et don du gouvernement des États-Unis. Elles quitteront les USA fin décembre.

Samedi 5

Le président Ravalomanana à Ste Marie

Le président Ravalomanana se rend à Sainte Marie, en compagnie d’une forte délégation gouvernementale conduite par le premier Ministre M. Sylla. Il évoque en présence du PDS de la Province de Toamasina M. Tsizaraina la promotion d’un joyau touristique de Madagascar, grâce à la réhabilitation des transports tant aériens que maritimes, après le dragage du port de l’île, et la confiance des bailleurs de fonds internationaux, qui respectent la souveraineté du pays en matière de gestion des détaxations nécessaires au développement rapide préconisé par son régime. Il rappelle enfin l’une des priorités du gouvernement, l’Éducation pour Tous, et les diverses mesures prises en faveur d’une rentrée scolaire accessible au plus grand nombre.

Décoration des médecins chinois

Quelque 23 médecins et chercheurs de la 13e mission médicale chinoise sont décorés de l’Ordre national par le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, lors d’une cérémonie tenue à l’occasion de leur départ définitif de la Grande Ile après deux ans de service au sein de plusieurs centres dans tout Madagascar, dans le cadre de la coopération bilatérale sinomalgache, en présence de l’ambassadeur de République Populaire de Chine SE Mme Xu Jinghu. Une 14e mission devrait prendre la relève incessamment.

Journée mondiale des Enseignants

La journée mondiale des enseignants est célébrée à l’Ecole Normale Supérieure à Antananarivo en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, M. Ranjivason, qui évoque la nécessité de développer la qualité de l’encadrement scolaire pour le développement du pays.

Dons français aux Pompiers

Le Service Départemental Incendie et Secours signent en France avec les Conseils généraux de la Moselle et du Val d’Oise une convention concernant la remise de plusieurs véhicules devant être réhabilités à la Réunion et livrés aux casernes de Madagascar, sous la houlette du président du SDIS M. Hugues Salvan et du responsable départemental de la coopération internationale, le colonel Jean René Poudroux, qui évoque la solidarité des Hommes du feu.

Semaine de la Culture à Toamasina

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure à Toamasina la semaine de la Culture réservée à ce Faritany, en présence du PDS de la Province M. Tsizaraina. L’artisanat local, les possibilités du tourisme et de l’écotourisme dans l’Est de la grande Ile, sont mis en exergue.

Dimanche 6

Pétanque : en demifinale

La triplette malgache s’incline en demifinale sur le score de 13 à 11 face au Maroc lors du 38e championnat du monde de pétanque à Grenoble. La 3ème place est remportée par la Thaïlande contre Madagascar sur le score de 14 à 13.

Lundi 7

Réaménagement technique du gouvernement

Le porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra annonce sur les ondes de la RTM que sur décret du président Ravalomanana, un réaménagement technique du gouvernement est intervenu. Le vice-premier Ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony, cède la place à un super- ministère de l’Économie, des Finances et du Budget dirigé par M. Andriamparany Radavidson, auquel est rattaché le secrétariat d’État à la Décentralisation et au Développement des Provinces autonomes, conduit par Mme Andreas, qui conserve son poste.

Les Karana à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit pour la seconde fois à Ambohitsorohitra une délégation de quelque 32 représentants de la communauté indopakistanaise estimée aujourd’hui à plus de 20.000 personnes, qui affirment leur volonté de travailler au sein de la nation malgache au développement rapide préconisé par le chef de l’État. Ces représentants émettent le souhait d’être protégés dans le cadre d’affaires de racket et de kidnapping ayant récemment défrayé la chronique, et de bénéficier de naturalisations, notamment pour les apatrides résidents dans le pays depuis plusieurs générations.

Déclaration de M. Rajaonarivelo

Le secrétaire national de l’AREMA M. Rajaonarivelo déclare devant la presse, depuis Paris, ses inquiétudes concernant la tendance à la pensée unique du régime du président Ravalomanana. Il se prononce pour l’alternance et la réconciliation nationale, mais dénonce une grave répression au niveau des militants et cadres de son parti avant les législatives anticipées, malgré la politique de la main tendue de l’AREMA qui se positionne en opposition constructive, démocratique et moderne utile au pays, selon lui.

Installation de magistrats

Audience solennelle d’installation de magistrats récemment nommés auprès de la Cour suprême, le premier président M. Rabetokotany et le procureur général M. Ravelontsalama, et de la Cour d’appel, le premier président Mme Randrianaivo et le procureur général Mme Rajery. Ils prêtent serment au Palais de Justice d’Anosy, en présence du premier Ministre M. Sylla, du président de la Haute Cour Constitutionnelle M. Rajaonarivony, et du Garde des sceaux Mme Rajaonah. La nécessité de l’indépendance de la Justice, garante de l’État de droit, est soulignée.

Adduction d’eau dans le Menabe

Le ministre de l’Energie et Mines M. Razaka s’entretient avec l’ambassadeur du Japon SE M. Hinata d’un projet d’adduction d’eau de quelque 61 villages pour 50 milliards FMG, dans la région du Menabe, ayant été retardé du fait de la crise et qui devrait reprendre début 2003. Des matériels de forage et roulants avec pièces détachées pour 18,6 milliards FMG seront remis à la Direction de l’Eau pour être acheminés dans le Sud. Le ministre est invité au Japon pour la signature des contrats avec les diverses entreprises concernées par le projet.

Subventions à la rentrée scolaire

Le SG du ministère de l’Éducation de base M. Tatagera communique aux chefs CISCO les conditions d’allocation des subventions à la rentrée scolaire dans le cadre de la priorité Éducation pour Tous définie par le chef de l’État, et dégrevant les parents d’élèves des droits d’inscription de 15.000 FMG pour l’année 20022003. Ces subventions fournies par l’État aux établissements primaires tant publics que privés seront gérées par une structure dénommée FAF Fiaraha mialon’antoka ao amin’ny fampandrosoan’ny sekoly, et réparties au niveau des Circonscriptions scolaires de toute l’île.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se tient à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana. Le nouvel organigramme du ministère de l’Économie, des Finances et du Budget, est adopté avec deux SG (Économie et Planification/Finances et Budget) et une coordination nationale du projets de relance économique et d’actions sociales dirigée par M. Andrianaivo Rabemanahaka, spécialement chargée de gérer les crédits d’urgence d’après crise et les filets de sécurité. La composante sociale de la politique de privatisation, renforçant notamment le projet PASERP de réinsertion sociale, est présentée, ainsi que les nouveaux textes réglementant le Fokontany et le Fokonolona, consacrant l’existence des comités de vigilance. M. Ramandimbiharison est nommé conseiller spécial à la présidence, chargé du suivi de l’exécution du programme économique. Un nouvel organigramme est adopté pour l’ENEAM Ecole d’aviation, régionalisée sur l’Océan Indien

Expositionbilan de l’US Aid

L’Association Internedia présidée par M. Rajaonah organise au Hilton une exposition sur les réalisations et le bilan des projets soutenus par l’US Aid à Madagascar. L’inauguration se déroule en présence du DG de cet organe de coopération américain M. Haykin et de nombreux responsables malgaches des secteurs de développement.

Mardi 8

Mission lourde de Bretton Woods à Iavoloha

Le président Ravalomanana, accompagné du premier Ministre et des membres du gouvernement, reçoit au Palais d’État d’Iavoloha une mission lourde de quelque 70 hauts responsables et experts des institutions de Bretton Woods, basés à Antananarivo et Washington, et conduite par M. Sacerdoti, responsable Afrique et Océan Indien pour le Fonds Monétaire International et Ghanem, directeur régional pour la Banque Mondiale. Après présentation par le chef de l’État de son programme de société, ces derniers annoncent le déblocage imminent de la 3ème tranche du CAS II Country Assistance Strategy de 32,9 milliards de $ pour aider l’État à relancer d’urgence l’économie en payant des arriérés facteurs de blocage pour les entreprises. La mission œuvrera durant 6 mois sur le terrain pour le déblocage rapide des crédits de 500 millions de $ promis par la Banque Mondiale dans le cadre du partenariat évoqué par le président Ravalomanana, qui dénonce les lourdeurs de l’administration dans la gestion des pogrammes et les lenteurs de la réhabilitation des recettes fiscales et douanières. La Banque Mondiale aurait par ailleurs prévu l’attribution d’1 milliard de $ pour la réhabilitation des routes dans le cadre de projets à mettre en œuvre immédiatement. Le ministre de l’Économie M. Radavidson évoque pour sa part la création d’un port franc et d’une zone industrielle à Toamasina, ainsi que le développement de la communication régionale par fibre optique.

Appui de l’ONU aux élections

La représentation du PNUD annonce dans un communiqué la venue d’une mission technique d’évaluation qui séjournera du 7 au 18 octobre dans l’île, dans le cadre de l’organisation des prochaines élections législatives. Elle rencontrera tant les autorités gouvernementales que les représentants de partis politiques, la société civile et les bailleurs de fonds présents à Madagascar.

Autriche et Canada ; nouveaux ambassadeurs

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva reçoit à Anosy la copie figurée des lettres de créances des nouveaux ambassadeurs d’Autriche, SE M. Kurt Spalinger, en résidence à Pretoria, et du Canada SE Mme Janet Graham, en résidence à Dar-es-Salam.

Validation du Programme d’alphabétisation

Le ministre de la Population M. Andriampanjava annonce la validation du programme de promotion de l’éducation de base, financé à hauteur de 25 millions de $ sur 5 ans par le système des Nations Unies dans le care de la lutte contre l’analphabétisme. Il devrait couvrir pour 2002 4 Faritany des plus atteints, Fianarantsoa, Toliara, Mahajanga et Toamasina, à travers de nombreux centres d’intervention, sous l’égide des PDS des Provinces concernées ainsi que des associations locales. L’objectif est l’éradication de l’analphabétisme en 2015. Un premier lot d’équipements et de matériels roulants est d’ores et déjà remis au ministère de la Population.

Loi organique inconstitutionnelle

Lecture est donnée au Sénat à Anosikely, en présence du président M. Rajemison, d’un arrêt publié par la Haute Cour Constitutionnelle le 3 octobre 2002 et validant la loi organique concernant les prochaines législatives adoptée par le parlement, sous réserve de la correction de certains articles amendés par les députés par rapport au projet initial du gouvernement, portant sur la représentativité des élus et le mode de scrutin, et déclarés inconstitutionnels.

Basket U 20 : victoire du SOE

La Finale du Championnat de Madagascar U 20 de Basket Garçons, est rem- portée par le stade Olympique de l’Emyrne par 77 à 47 face à l’AS Saint Michel.

Poopy ambassadrice

La presse évoque le succès de l’artiste Poopy, ambassadrice de l’allaitement maternel, au Wada Global Forum organisé du 23 au 27 septembre 2002 à Arusha en Tanzanie, dans le cadre du projet Linkages. Une manifestation culturelle internationale agrémentée de concerts, spectacles et production de K 7, une première africaine de la collaboration avec des artistes, pour la promotion de messages santé.

Mercredi 9

Revue de portefeuille au Plan

La mission du Fonds Monétaire International et de la Banque Mondiale entame au ministère du Plan une revue de portefeuille des projets en cours, FID, SEECALINE, CRESED, CRESAN, PSDR, ENERGY, PE …dans le cadre du bilan annuel effectué par les institutions financières internationales avec les responsables malgaches des divers départements concernés. Les lenteurs de l’administration en matière de montage des programmes et déblocage des fonds sont à nouveau stigmatisées, ainsi que le faible taux d’exécution des projets, 500 millions de $ restant disponibles auprès des bailleurs de fonds. Une restructuration du portefeuille semble nécessaire, selon M. Ghanem, pour l’optimisation et la pérennisation des résultats.

Journée nationale du Patrimoine

La journée nationale du Patrimoine est célébrée sous le haut patronage du ministère de la Culture et sous l’égide de l’Association de préservation du patrimoine Mi Kolo présidée par Mme Rakotomalala, respectivement au Rova d’Ambohidratrimo et à Alasora, par l’inauguration de panneaux historiques de sauvegarde et d’un théâtre de verdure réalisé pour plus d’1 milliard FMG grâce au Fonds Social de Développement de l’ambassade de France, en coopération avec la commune dirigée par M. Rakotoarisoa et Mi Kolo. Une exposition sur le patrimoine est organisée au CITE Centre d’Information Technique et Economique, avec la collaboration des 18 communes membres de l’organisation intercommunale OPCI/FIFTAMA des environs de la capitale, en présence du ministre du Commerce M. Ralison, de M. Tréguier, conseiller culturel à l’ambassade de France, de Mme Rakotomala, présidente de Mi Kolo, et du directeur de cabinet du ministre de la Culture Mme Ramakavelo.

Journée mondiale de la Poste

La journée mondiale de la Poste est célébrée en présence du ministre des PTT, M. Razafinjatovo qui inaugure à Antaninarenina un espace Paositra avec de nouveaux produits : site web, Cyber Paositra ouvert au public, mandats Express, Allo Paositra, fax postalisés. Le 128e anniversaire de l’Union Postale Universelle est marqué, ainsi que la nécessaire modernisation du service public, à l’aune des technologies modernes. La prochaine Conférence Postale africaine pourrait se dérouler à Antananarivo sur le thème Service postal.

Point de presse du PDS d’Antananarivo

Point de presse du président de la Délégation spéciale de la Commune d’Antananarivo, M. Ramiaramanana, axé sur la gestion, la réhabilitation et l’embellissement de la capitale. Hôtel de Ville, marchés, assainissement des canaux d’évacuation, réfection des rues et des jardins, transport public, recouvrement fiscal, appui à la rentrée scolaire, coopération internationale, notamment avec la Région Ile de France, sont les principaux sujets abordés.

Journée mondiale contre les catastrophes

Le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona, président du Conseil National de Secours, célèbre la journée internationale sur la prévention des catastrophes, en présence des responsables de l’association malgache pour la Protection des Montagnes. Il évoque la nécessité de sauvegarder les richesses des régions au dessus de 700 m, qui concernent 40% du territoire malgache et quelque 70% de la population avec 7 communes sur 10 véritables châteaux d’eau et sources d’énergie et de richesses minérales.

Quartiers sinistrés à Toliara

Le PDS de la Province de Toliara M. Raveloson s’entretient avec les responsables de CARE International en visite dans la région, sur les modalités de l’organisation des secours aux populations sinistrées de certains quartiers de la cité du soleil envahis par la marée.

ONG en faveur des bas quartiers

Quatre ONG œuvrant en faveur des populations déshéritées de la capitale Hardi, CDA, Centre Energie et Inter Aide/CEFOR, décident d’unir leurs forces au sein d’un Consortium des bas-quartiers, avec le concours des bailleurs de fonds, notamment l’Union européenne, par le biais de la création d’emplois temporaires pour les chômeurs et la lutte contre la malnutrition.

Coopération francomalgache

La section Madagascar des conseillers du Commerce extérieur français invitent à Antananarivo à un déjeuner, le premier Ministre M. Sylla, accompagné de l’ambassadeur de France SE Mme Boivineau. Présentation de la section, offre de coopération avec le CAPE Comité d’Appui et de Pilotage à la relance de l’Entreprise qu’il préside, développement des activités de promotion de la Grande Ile dans l’Hexagone, mise en place d’une Chambre de Commerce francomalgache… sont au menu des entretiens.

Roland Ratsiraka devant la presse

Le maire de Toamasina, M. Roland Ratsiraka tient au Hilton un point de presse axé sur sa récusation des accusations portées contre sa personne par le biais de dénonciations anonymes à la B.P. 2002, concernant les incitations à la guerre civile et ethnique alors qu’il a reconnu depuis le 6 mai 2002 l’investiture du président Ravalomanana et l’officialisation du gouvernement Sylla, et a toujours refusé de suivre le Gouvernorat en matière de proclamation de l’indépendance de la Province. Il affirme être libre, se défier désormais de la politique, il rejoindra sa commune pour reprendre son poste d’édile municipal.

Le président Ravalomanana à Manakara

Le président Ravalomanana annonce à Manakara, dans le cadre d’une tournée régionale à Vohipeno et Farafangana, la dissolution au 16 octobre 2002 de l’Assemblée nationale par un décret lu par le SG de la présidence M. Rakotoarisoa. Dans le but de placer cette institution au diapason de celles qui reflètent déjà le sceau du changement désiré par le peuple malgache. Le président de l’Assemblée M. Paraina, souhaite des élections législatives anticipées transparentes, le président national de l’AVI, M. Ratsirahonana, également présent se déclare en faveur de l’union de toutes les forces politiques ayant soutenu le président Ravalomanana à l’élection du 16 décembre 2001, pour une majorité présidentielle apte à réaliser le développement rapide du pays. Le chef de l’État réitère sa volonté de réhabiliter les routes, une priorité nationale, félicite les bailleurs de fonds internationaux de leur coopération avec les Églises locales, une première en Afrique selon lui, 33 millions de $ leur seront réservés pour leurs actions en faveur du développement.

Conseil de gouvernement à Mahazoarivo

Un Conseil de gouvernement se réunit à Mahazoarivo sous la présidence de M. Sylla. Divers décrets sont adoptés dans le cadre de l’organisation des législatives anticipées qui se dérouleront le 15 décembre 2002 au scrutin majoritaire uninominal à un tour. Le nombre des députés sera de 160 (contre 150 pour la précédente législature). La refonte des listes électorales avec distribution de nouvelles cartes débutera le 11 octobre jusqu’au 8 décembre, le dépôt de candidatures se fera entre le 16 octobre et le 5 novembre. La campagne électorale démarrera le 1er décembre.

Jeudi 10

Lettres de créances à Ambohitsorohitra

Les nouveaux ambassadeurs d’Autriche, SE M. Spalinger, et du Canada, SE Mme Graham, présentent au président Ravalomanana à Ambohitsorohitra leurs lettres de créances. Le chef de l’État évoque les avancées de la démocratie, et la coopération en partenariat avec les grands pays occidentaux pour un développement rapide et durable de Madagascar.

Avocats étrangers pour l’amiral

La presse évoque l’envoi par l’amiral Ratsiraka depuis Paris de deux avocats français MM. Jean Marc Fedida et Robert Selam pour assurer la défense des inculpés et détenus dans le cadre de délits commis lors des évènements 2002 à Madagascar, ces derniers ont pris contact avec les autorités judiciaires du pays.

Le premier Ministre à Maroantsetra

Le premier Ministre M. Sylla se rend à Maroantsetra à la tête d’une délégation gouvernementale et évoque les efforts du régime en faveur des populations défavorisées, suppression du recouvrement des coûts, des droits d’inscription scolaire, de taxes diverses oblitérant le développement du secteur privé, annonçant la réalisation d’une étude de réhabilitation de la RN 5 vers Soanierana Ivongo avant la fin de l’année. Il remet des matériels informatiques de laboratoire à plusieurs établissements scolaires.

Lancement du projet Vohijoro

Lancement officiel à Tsimbazaza du programme gouvernemental Vohijoro en présence des ministres de l’Enseignement supérieur M. Ranjivason, de la Recherche scientifique, du Développement du secteur privé et de la Défense, ainsi que de représentants de nombreux autres départements concernés par le projet appuyé par le PNUD de création de 24 centres de formation supérieure publics ou privés, en milieu rural Vohijery et de villages de jeunes afférents Vohitry ny Tanora, dans le cadre de la mise en place des Instituts universitaires régionaux. L’objectif est la réinsertion sociale et l’adéquation formationemploi en milieu paysan, pour les 1835 ans, axées notamment sur la recherche agro-alimentaire, l’élevage et la recherche scientifique pour le développement.

Un nouveau président à l’Académie

M. Rajaona Andriamananjara est élu président de l’Académie nationale des Arts, des Sciences et des Lettres par quelque 52 membres titulaires présents, à Tsimbazaza, pour un mandat de 3 ans. Il succède à M. Gabriel Ramalanjaona qui a assuré l’intérim à ce poste après le décès du Dr Rabenoro. M. Henri Raharijaona est élu SG de l’institution.

Adduction d’eau à Akamasoa

Le Père Pedro qui dirige le centre Akamasoa regroupant quelque 31.000 personnes issues des milieux urbains défavorisés dans la banlieue de la capitale réceptionne des dons émanant du Rotary Club doyen d’Antananarivo présidé par M. Andriamboavonjy, pour une 1ère tranche de 25 000 $, et de l’ambassade des États-Unis représentée par le 3ème secrétaire M. Hogan, pour 5.000$. Le projet de fourniture d’eau potable à quelque 17 villages ainsi qu’aux centres sociaux locaux, se monte à 45.000 $. Les travaux seront réalisas d’urgence par la JIRAMA.

RNCFM : mise en concession

Signature entre M. Eric Peifer représentant de Madarail, filiale du Groupe Comazar, adjudicataire définitif de la mise en Concession sur 25 ans du Réseau Nord (AntananarivoAntsirabe /Alaotra/-Toamasina) du RNCFM et le ministre à la Privatisation M. Horace Constant, PCA de Madarail. La reprise de l’exploitation est prévue pour début 2003. Deux autres conventions sont également signées, l’une par le PCA de Madarail et le ministre de l’Économie M. Radavidson, pour un accord de crédit de 21 millions d’€ dans le cadre du financement de la réhabilitation du réseau, l’autre par le PCA de Madarail et l’administrateur délégué du RNCFM M. Andriamboasalama, en présence du ministre des Transports M. Rakotovazaha, pour un protocole d’accord sur la gestion de la transition. Un comité intérimaire présidé par les ministres des Transports et de la Privatisation sera mis en place au niveau de Madarail. Le programme d’investissement comprend 5,5 millions de $ pour Madarail, 0,5 millions de $ pour les banques malgaches, 11 millions de $ pour la Banque Européenne d’Investissement et 20 millions de $ pour l’État. Le Fonds d’urgence de la Banque mondiale prendra en charge les arriérés de salaires du personnel.

Partenariat Armée/Polytechnique

Un contrat de partenariat est signé entre Mme Ravelomanantsoa représentant l’EES Polytechnique et le général Ramaroson, DG de l’Office des Transmissions militaires. L’objectif est d’assurer une formation en informatique et NTIC dans l’Armée, en vue de l’obtention de diplômes universitaires d’enseignement à distance et de formation d’instructeurs au sein du système CISCO des circonscriptions scolaires

Vendredi 11

Dons japonais pour l’eau au Menabe

Des matériels de forage d’une valeur de 18,5 milliards FMG sont offerts par l’ambassade du Japon à titre de don non remboursable, sont remis officiellement par l’ambassade du Japon au ministre de l’Energie M. Razaka dans le cadre du projet exploitation des eaux souterraines dans la région Sud-ouest de Madagascar Phase II, en présence du directeur de l’Eau et de l’Assainissement Mme Razanamihaja. Quelque 130 forages sur 3 ans dans 61 localités du Menabe sont concernés par ce Projet destiné à approvisionner en eau quelque 75.000 habitants.

Séminaire du SeFaFi

Un séminaire est organisé à Antsiranana par le SeFaFi Observatoire de la Vie Publique avec l’appui financier de la Fondation Friedrich ebert, en présence du SG de la Province M. Horace Gatien et d’élus et responsables locaux. La réconciliation nationale est abordée, dans la perspective des élections anticipées de décembre.

Mavana : nouveau parti

Elue de Bekily, membre de l’Association parlementaire pour le Développement du Sud et du Collectif des députés en faveur du président Ravalomanana, Mme Louisette Raharimalala annonce lors d’un point de presse au Hilton la création d’un nouveau parti Mavana (Madagasikara Vanona no Asandratra), élément de la mouvance présidentielle en lice dans le cadre des législatives anticipées.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, axé notamment sur la préparation des élections législatives anticipées, nouveau découpage des circonscriptions électorales, nomination de préfets de région et sous-préfets, détermination de l’enveloppe fournie par l’État, quelque 63 milliards FMG, comprenant opération cartes d’identité, réhabilitation du parc automobile administratif, sessions de formation, diverses indemnités…

Nouveau Centre de presse américain

SE Mme Nesbitt inaugure officiellement au Centre culturel américain un nouveau centre de presse multimédia de l’ambassade des États-Unis, une contribution au développement de la démocratie à Madagascar et à la professionnalisation des journalistes malgaches

L’AMCM contre le SIDA

8 dispensaires de l’Association des Médecins Catholiques de Madagascar présidée par le Dr Rajaona, offrent leurs services dans le cadre de la lutte contre les MST/SIDA, pour un projet de prévention et de traitement des infections sur 3 ans financé par le Catholic Relief Services pour quelque 500.000 $ et qui devrait être étendu à Antsirabe et Fianarantsoa. Divers matériels roulants sont réceptionnés à cette occasion.

Energie et mines : point de presse

Le ministre de l’Energie et Mines M. Razaka annonce lors d’un point de presse l’organisation de diverses manifestations en faveur de l’information et de la responsabilisation des populations en matière de commerce et d’exploitation de substances minières. Production d’un film de fiction, ouverture d’un atelier d’échanges destiné aux journalistes socioéconomiques, dans le cadre de la promulgation de la nouvelle loi sur les grands investissements miniers, présentation du Projet de Réforme du Secteur Minier qui a reçu l’appui financier de la Banque Mondiale.

Nouvel ambassadeur de Grande Bretagne

SE M. Donaldson, nouvel ambassadeur de Grande Bretagne, présente au ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva à Anosy, les copies figurées de ses lettres de créances. Le ministre annonce son départ imminent pour Beyrouth (Liban) où il assistera au sommet de la Francophonie.

Partenariat FOFIFA/CIRAD

Signature d’un accord de partenariat entre le FOFIFA et le CIRAD, organismes de recherche agricole, pour la mise en place d’un pôle de compétences pour l’amélioration de la riziculture, en coopération avec l’Université d’Ankatso, à travers la recherche et la formation professionnelle sur le thème Systèmes de culture en riziculture durable. Une décision entérinée lors de l’atelier de programmation scientifique tenu à Antsirabe du 8 au 11 octobre 2002.

Le président Ravalomanana en région Sofia

Le président Ravalomanana se rend à Antsohihy, dans le cadre d’une tournée dans la région Sofia, axée sur le développement rapide de l’agriculture et la réhabilitation des routes de desserte. Il réitère devant les populations locales que la politique politicienne n’a jamais nourri son homme durant de nombreuses années à Madagascar.

Samedi 12

Motion de censure à Tsimbazaza

A 48 h de la dissolution de l’Assemblée nationale en vue de l’organisation de législatives anticipées, quelque 80 élus réunis à Tsimbazaza menés par le Collectif des députés appuyés par plusieurs groupes parlementaires, dont l’AREMA, annoncent le lancement d’une motion de censure contre le gouvernement de M. Sylla dont certains membres sont soupçonnés d’incompétence et de non respect de l’orthodoxie en matière budgétaire. Un recours en annulation du décret de dissolution de l’Assemblée pour inconstitutionnalité et non précision des causes déterminantes ayant amené le chef de l’État à pendre cette décision est déposée à la Haute Cour Constitutionnelle, signée de 50 élus qui critiquent la procédure et l’opportunité de la dissolution et dénoncent les tendances monopolistiques du parti présidentiel TIM dirigé par M. Sylla dans la perspective des législatives anticipées.

Les Scorpion vainqueurs à Maurice

Les Scorpions de Madagascar l’emportent 1 but à 0 sur le Club M. de Maurice au stade de Flack, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2004. Le match retour se déroulera en juillet prochain.

Forum des Entreprises

Le 2ème Forum des Entreprises placé sous le thème de la fiscalité a regroupé plus d’une centaine de participants sous l’égide de la Direction générale des Impôts et du Cabinet Cecom dirigé par M. Solomampionona. Le secteur informel a été au centre des débats et aura jusqu’ au 31 décembre pour régulariser sa situation. Quelque 83% des recettes fiscales sont actuellement assurés par 155 entreprises, une situation anormale, selon le DG des Impôts M. Randriambololona.

Tournée de la mission du FMI

Dans le cadre d’une tournée de terrain à Ankadivoribe Soalandy, dans la Province d’Antananarivo, l’un des centres d’intervention du projet de Nutrition communautaire SEECALINE, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Sacerdoti déclare que le projet de nutrition communautaire initié en 1994 dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et financé par la Banque Mondiale devrait désormais être subventionné par l’État malgache en vue de sa pérennisation. Le Fokontany d’Isaingy a bénéficié d’un fonds de 200 $ pour la construction d’un puits et a aidé les enfants malnutris en coopération avec l’ONG Ecodism, déclare Mme Ratsivalaka, directeur national du projet, précisant qu’une somme de 22,7 milliards FMG vient d’être octroyée à SEECALINE après le suiviévaluation des bailleurs de fonds sur les activités du Projet en 2001.

Dimanche 13

Jubilé luthérien à Antananarivo

Le président Ravalomanana assiste au grand culte de jubilé du pasteur Rabenorolahy, président de l’Église luthérienne de Madagascar, au temple de la FLM à Antananarivo, en présence de nombreuses personnalités conduites par les responsables du FFKM.

Lundi 14

3e Assises nationales du DRV

Les 3ème Assises nationales post Beijing sur la promotion de la Femme du DRV Dinika sy Rindra ho an’ny Vehivavy présidé par Mme Randriamampionona, comité de concertation et de coordination des associations et ONG//Femmes de Madagascar, sont ouvertes à Antananarivo. Elles seront marquées par diverses manifestations culturelles, exposition de photos et d’artisanat inaugurée au Cercle germano-malgache par le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa, conférencesdébats à Benasandratra axées sur la situation de la femme en milieu rural, en présence de 90 délégués issus des 6 Provinces. Ces assises organisées sous l’égide de l’US Aid, de Pact Madagascar et du DVV, seront closes avec la célébration de la journée internationale de la Femme rurale le 19 octobre 2002.

Rejet de la HCC

Conférence de presse à Tsimbazaza des députés, tous groupes parlementaires confondus, en l’absence de l’AVI, du Leader Fanilo, du MFM, sous la conduite du député Josvah Randrianantenaina, qui critique les menées en marge de tout contrôle parlementaire du gouvernement, comme la dissolution des Conseils provinciaux, la non demande d’autorisation de légiférer par ordonnances, le non respect de l’orthodoxie financière en matière d’achat de l’avion présidentiel, l’absence de concertation avec le législatif à l’heure de l’examen de la loi de Finances 2003. Le décret de dissolution intervient en pleine session budgétaire, cas unique selon lui. Il expose enfin les tenants et aboutissants d’une motion de censure constitutionnelle signée par quelque 80 députés en session plénière, mais qui ne peut être déposée dans les délais prescrits de 48 h à Tsimbazaza, le bureau permanent chargé de la recevoir étant indisponible depuis le week-end. La Haute Cour Constitutionnelle rejette la requête en annulation du décret de dissolution comme irrecevable, se déclarant incompétente et renvoyant les députés à la Chambre administrative de la Cour suprême. Le premier Ministre qualifie enfin la motion de censure de bluff politicien de quelques députés en mal de siège.

L’ancien vice-premier Ministre devant la presse

L’ancien vice-premier Ministre chargé des Finances M. Rajaonarivony tient un point de presse axé notamment sur une critique des media incompétents et ignorants des véritables motifs non précisésde son départ du gouvernement, concerté tactiquement et sereinement selon lui avec le chef de l’État auquel il réitère sa fidélité à cette occasion, en présence des hauts responsables des Douanes et Impôts de son ancien département. Ces derniers s’expliquent quant à eux sur les procédures de détaxations diverses recommandées par le président Ravalomanana, dans le cadre de la relance de l’économie nationale, et qui suivent leur cours dans l’attente d’une ratification parlementaire constitutionnelle.

Nouvelle stratégie de Sécurité publique

Le ministre de la Sécurité publique M. Amady ouvre officiellement à l’Ecole Nationale de Police d’Ivato un séminaire national en présence de quelque 60 cadres supérieurs issus de toutes les Provinces au sein de son département, organisé avec l’appui de la Fondation Friedrich ebert et axé sur la mise en place d’un nouveau dispositif opérationnel national de sécurité publique. Le ministre évoque les nouvelles menées du grand banditisme dans le cadre de la mondialisation et la nécessité de la modernisation de la Police en matière de formation aux technologies modernes de communication.

Nouveau DG à l’INSTAT

Le ministre de l’Économie M. Radavidson préside à la passation de service au nouveau DG de l’Institut National de la Statistique M. Razafindravonona. La nécessité de la crédibilité de l’Information statistique pour le développement est mise en exergue, notamment en matière de formulation de la loi de Finances 2003. Le ministre annonce que le budget d’exécution de certains départements est désormais disponible au Trésor.

Le président Ravalomanana à Andramasina

Le président Ravalomanana se rend à Alatsinainy-Bakaro Andramasina, dans le Faritany d’Antananarivo. Un Poste avancé de la Gendarmerie est inauguré à cette occasion en présence du PDS de la Province le général Razakarimanana, ainsi qu’une installation d’adduction d’eau. Le chef de l’État évoque la réhabilitation des routes locales notamment vers la capitale, l’approvisionnement en vaccins vétérinaires pour les zébus, et la recherche appliquée en matière de développement de l’agriculture. Andramasina deviendra un Fivondronana-pilote en matière de projets du Fonds d’Intervention pour le Développement.

Mardi 15

Journée de la Canne blanche

La journée mondiale de la Canne Blanche est célébrée à travers diverses manifestations, dont un concert et des émissions radiophoniques axées sur les problèmes de la réinsertion sociale et professionnelle des handicapés, sous l’égide de l’Association UNAHM qui se plaint d’un manque de coopération du ministère de la Population, concernant une invitation de deux handicapés malgaches à des assises internationales au Japon.

Incendie à Andravohangy

Le premier Ministre M. Sylla se rend au marché d’Andravoahangy, ravagé durant la nuit par un grave incendie ayant causé la destruction de quelque 70 pavillons. Il remet des PPN Produits de première nécessité et équipements d’urgence aux commerçants sinistrés et offre 10 millions FMG pour une réhabilitation provisoire, en présence du PDS de la Province, des responsables de la commune et de plusieurs membres du gouvernement.

Mercredi 16

La RPC pour les rues d’Antananarivo

L’ambassadeur chinois SE Mme Xu Jinghu, reçue par le ministre des TP M. Lahiniriko, annonce l’octroi par le gouvernement de la République Populaire de Chine d’un crédit de 4 millions de $ pour la réhabilitation des rues de la capitale, et évoque l’ancienneté de la coopération sinomalgache en matière de travaux publics.

Ouvrage sur le Développement durable

Mme Malika Delassalle, responsable de la société Ceric, présente à la presse un ouvrage initié et édité par ses soins et rédigé collectivement par des nationaux intitulé Madagascar le défi d’un Développement durable, axé sur l’évolution de l’économie du pays de 1997 à 2001. Retardé par la crise, cet ouvrage est destiné aux investisseurs potentiels et évoque l’avenir économique malgache après les années de croissance et la crise.

PSUE : analyse du Consortium de consultants

Le Consortium de consultants présente à la Chambre de Commerce à Antananarivo les résultats de l’étude pour l’assistance à un plan de sauvetage d’urgence de l’économie (PSUE) annonçant un besoin en financement de 3.115 milliards FMG jusqu’en 2004, pour sauver le secteur privé, soit 1.690 milliards FMG en trésorerie et 1.425 milliards FMG en investissement. Le ministre du Développement du secteur privé et de l’industrialisation M. Rajaon présente les actions initiées par le gouvernement pour la relance des entreprises, du CAPE, Comité d’appui et de pilotage pour la relance de l’Entreprise, au remboursement de la TVA, des mesures de détaxation et de défiscalisation à la mise en place d’une ligne de crédit au taux bonifié, et évoque la mise en place du Bureau d’Information des Entreprises. Quelque 100 millions de $ sont actuellement disponibles pour le secteur privé, conclutil, accordés par la Banque Mondiale, la Banque Européenne d’Investissement et l’île Maurice.

Journée mondiale de l’Alimentation

La journée mondiale de l’Alimentation est célébrée officiellement à Antsiranana par le biais d’une vente-exposition de 9 Fivondronana, des conférences-débats sur le thème de l’eau, source de sécurité alimentaire, 70% des ressources étant affectées à l’agriculture. Le ministre M. Randriasandratriniony évoque en présence du représentant de la FAO M. Teisha et du PDS de la Province du Nord M. Jaosoa, l’objectif de son département d’atteindre l’autosuffisance en riz, et la nouvelle stratégie de préservation de l’eau, cette richesse nationale. Un Téléfood est organisé dans la capitale du Nord, collecte de fonds publique pour l’amélioration du niveau de sécurité alimentaire des Malgaches. Un Forum des Artistes, entrant dans le cadre de la semaine de la Culture consacrée à la Province et inaugurée la veille, remporte un grand succès à côté de diverses manifestations artistiques, folkloriques et sportives. L’épouse du président Ravalomanana, offre au nom de son association Tiako 1.500.000 FMG pour la restauration des nécessiteux à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau foyer social.

Communiqué de l’AREMA

Un communiqué de l’AREMA récuse toute responsabilité dans l’initiation de la motion de censure contre le gouvernement et expose les craintes du parti de devenir bouc émissaire facile des rancœurs contre l’ancien régime, durant la campagne électorale. Le secrétaire national M. Rajaonarivelo se déclare prêt depuis Paris, à affronter les législatives anticipées au niveau d’une opposition constructive, regrettant toutefois que la promesse du chef de l’État d’une concertation nationale n’ait pu être réalisée, les délais exigés par la communauté internationale ayant amené une certaine précipitation dans l’organisation générale du scrutin.

Retour du Peace Corps

L’ambassadeur des USA SE Mme Nesbitt, préside à sa résidence à Antananarivo à la prestation de serment officielle de 7 nouveaux Volontaires du Corps de la Paix qui effectueront leur mission dans diverses régions de Madagascar notamment auprès des Services de la Santé et de l’Environnement agroforestier. Le Peace Corps, présent dans l’île depuis 1993, éloigné durant la crise, est de retour.

24e anniversaire du Pontificat de Jean Paul II

Le Nonce apostolique Mgr Musaro offre à sa résidence d’Antananarivo, à l’occasion de la célébration du 24e anniversaire du Pontificat de Jean Paul II, une réception en présence du premier Ministre M. Sylla. Les 4 chefs d’Églises du FFKM, invités à cette occasion, tiennent un point de presse axé sur les prochaines législatives anticipées, et soulignent leur devoir de sensibilisation auprès des populations décidées à tourner la page de l’histoire du pays dans la foulée le l’élection présidentielle du 16 décembre 2001, et incitées à la solidarité. L’Église n’a pas de parti et ne soutient aucun candidat estil précisé, même si un profil idéal conforme à la Vérité et Sainteté, slogan du nouveau régime, est dégagé, mais participera à l’observation d’un scrutin souhaité démocratique et transparent. Des regrets sont formulés à propos de l’abandon de l’examen du Code électoral présenté par le FFKM au niveau des instances parlementaires, ainsi que des incitations à la confiance en la sérénité et l’indépendance de la Justice en matière de poursuite des responsables de délits afférents aux évènements 2002.

Carte Visa internationale à la BFV/SG

Le PDG de la BFV/Société Générale M. Ducroquet présente la première carte Visa internationale dénommée Ebene pour les titulaires de comptes dans ses établissements. Le taux de change appliqué est celui du réseau Visa à la date de la transaction, selon le responsable de la communication de la banque, Mme Ralaimihaotra, qui évoque les deux autres cartes nationales Reniala et Varangy, deux récents produits de la BFV/SG à succès

Coopération francomalgache

L’ambassadeur de France SE Mme Boivineau, reçue par le ministre de la Recherche scientifique M. Alidine, annonce la contribution de son pays de 600.000 € au Fonds de Solidarité Prioritaire en appui à la recherche pour le développement rural. Le FOFIFA sera désormais doté d’un laboratoire de recherche agricole dans le cadre du projet d’appui institutionnel à la recherche agronomique et environnementale à Madagascar signé à Antananarivo par le ministre français des Affaires étrangères M. de Villepin, et relancé à cette occasion.

Crédit de l’AFD pour l’agroécologie

La presse évoque la signature fin septembre par l’Agence Française de Développement d’une convention de financement de 4,20 millions d’€ dans le cadre d’un projet d’appui à la diffusion de techniques agroécologiques en semis direct régénérant la fertilité des sols destinés à la promotion de la culture sur couverture végétale, intitulée zéro labour, pour le développement durable, notamment dans la région du Vakinankaratra, en collaboration avec des associations paysannes, comme TAFA Tany sy Fandrosoana créée en 1995 à Antsirabe et présidée par M. Ramaroson Ignace, qui poursuit ses expérimentations au niveau du Groupement Semis direct de Madagascar..

Le Gal Ranjeva à Beyrouth

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva donne à Beyrouth dans le cadre de la conférence ministérielle préparatoire au sommet de la Francophonie, le coup d’envoi à l’appel à un appui de la communauté internationale pour les prochaines législatives anticipées à Madagascar, et invite l’Organisation Internationale de la Francophonie pour une mission d’observation du scrutin.

Atelier sur les Zones humides

Un atelier d’élaboration d’une stratégie nationale de gestion durable des zones humides est organisé sous l’égide des ministères de l’Environnement et des Eaux et Forêts Il est ouvert officiellement au Hilton par Mme Rabesihanaka, qui dirige le comité national ad hoc, en présence du ministre de l’Environnement, le général Rabotoarison. La convention de Ramsar signée en février 1971 en Iran et dont Madagascar est membre, est évoquée, ainsi que la sélection au plan international de deux sites dans le Nord-est de l’île, dont les 4 lacs d’Antsalova.

Guide pour les Communes rurales

Remise officielle au secrétaire d’État à la Décentralisation Mme Andreas, par le Pr Puschira, directeur du département Afrique, Division pour la Coopération internationale de la Fondation Friedrich ebert, d’un guide à l’intention des communes rurales de Madagascar rédigé par M. Georges Ratsimandratra, en présence de M. Treydte, directeur de la FFE à Madagascar. Le secrétaire d’État se félicite de la publication de ce manuel de référence, annonçant le déblocage de la subvention destinée aux communes, qui ne bénéficieront cette année, du fait de la crise et de la carence en recettes de l’État que de 11 millions FMG, au lieu des 30 millions FMG alloués l’an dernier.

Point de presse du MFM

Le SG du parti MFM M. Rakotonirainy tient un point de presse axé sur les affaires nationales. Il s’élève contre une campagne politique de désinformation et de déstabilisation du PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina, membre du parti, accusant le commandement de la Gendarmerie nationale de protéger les voleurs de bœufs contre les opérations d’assainissement menées par les responsables du Faritany. Il demande au chef de l’État de trancher. Il s’interroge également sur l’opportunité de l’organisation des législatives anticipées, annonçant que le MFM fera cavalier seul au niveau de la présentation des candidats.

Jeudi 17

Le président Ravalomanana à Beyrouth

Départ pour Beyrouth (Liban) du président Ravalomanana qui assistera au sommet de la Francophonie en présence de quelque 55 chefs d’États et de gouvernements sur le thème le dialogue des cultures. Le nouveau président de l’Organisation Internationale de la Francophonie doit être élu.

Réouverture des Bons du Trésor

Le ministre de l’Économie M. Radavidson annonce la réouverture du marché des Bons du Trésor suspendu depuis février 2002, et le paiement, dans un premier temps, de 10% des 1.700 milliards FMG souscrits par le Trésor public. Un geste de l’État en faveur des adjudicataires malmenés par l’inflation, selon la presse.

Accord FOFIFA/ UCC japonaise

Par le biais du ministre de la recherche scientifique M. Alidine, le FOFIFA signe une convention de partenariat en recherche agricole avec le DG de la société japonaise Ueshima Coffee Corporation (UCC) en mission à Madagascar, d’un montant de 700.000 $, pour financer une étude de caféiculture, sur un programme quadriennal. La promotion de nouveaux produits spécifiquement malgaches avec label café terroir pourrait relancer la filière locale sur un marché international très déprimé.

Vendredi 18

Nouveau parti : Challenger

Annonce de la création d’un nouveau parti politique Challenger, présenté lors d’un point de presse par son président M. Alex. Démocratie, lutte contre la pauvreté, l’injustice et le déséquilibre régional, appel au respect des droits de l’Homme en faveur des détenus des évènements 2002, le parti se recommande de l’ex-président Zafy Albert, Ray aman-dreny de la nation. Le célèbre chapeau de paille est pris comme emblème par les militants de la nouvelle entité politique.

La HCC pour les ordonnances

Saisie par le premier Ministre M. Sylla, la Haute Cour Constitutionnelle autorise le chef de l’État à légiférer par ordonnances pour le budget 2003, après la dissolution de l’Assemblée nationale, dans le cadre de la continuité de l’État et du fonctionnement régulier des pouvoirs publics. Le Sénat poursuivra ses travaux en session, mais ne pourra émettre que des avis consultatifs, la HCC exerçant normalement ses prérogatives de contrôle de constitutionnalité jusqu’au rétablissement total du parlement après les élections législatives.

Conférence du PDS de Fianarantsoa

Le PDS de la Province de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina entouré du staff politique du MFM, tient au Solimotel une conférence de presse axée sur la défense de son action d’assainissement et de sécurisation rurale dans le Faritany, selon les prescriptions du chef de l’État que les militants Betsileo ont largement contribué à installer au pouvoir durant la crise. Il accuse nommément le général Sambiheviny Commandant en chef de la Gendarmerie nationale de patronner le trafic de bovidés local et de vouloir déstabiliser le président Ravalomanana. Il dénonce les dangers du parti unique et prône des candidatures MFM pour les législatives anticipées, dans tout le pays. Il souligne enfin la confiance accordée par divers bailleurs à sa gestion de la Province de Fianarantsoa, qui s’est vue dotée de quelque 480 ordinateurs destinés aux collèges et lycées, ainsi qu’à certains services publics.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Diverses nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées.

Les Scorpionnes victorieuses

Les Scorpionnes de Madagascar remportent le premier Tournoi de football féminin U-21 de la CJSOI (Commission Jeunesse et Sports de l’Océan Indien) dans l’île sœur de la Réunion, après avoir battu les équipes seychelloise et réunionnaise.

Deux nouveaux sites SEECALINE dans l’Est

Lancement officiel à Fénérive Est et Soanierana Ivongo d’un programme de nutrition communautaire SEECALINE à destination de quelque 13.000 enfants. Deux nouveaux sites sont inaugurés à cette occasion et des matériels et équipements offerts par diverses ONG distribués, en présence du conseiller spécial du président Ravalomanana M. Lecacheur et des responsables de SEECALINE conduits par la directrice nationale Mme Ratsivalaka.

Passations de commandement à Mahajanga

Cérémonies officielles à Mahajanga à l’occasion de diverses passations de commandement au niveau de la région militaire, en présence du ministre de la Défense le général Mamizara et des Commandants en chef de l’Armée et de la Gendarmerie nationale, les généraux Razafimandimby et Sambiheviny, ainsi que du PDS de la Province M. Tsiranana.

Samedi 19

Fihavanantsika : nouveau parti

Ex candidat à la présidentielle le pasteur Daniel Rajakoba présente à la presse son nouveau parti Fihavanantsika axé sur la réconciliation nationale et le respect des droits de l’Homme en faveur des détenus des évènements 2002. Le parti ne se situe pas dans l’opposition, mais met l’accent sur la nécessaire et urgente réforme du système éducatif national

Les athlètes récompensés

Le ministre des Sports M. Ndalana remet lors d’une cérémonie à Antananarivo des primes au nom de son département et de la Fédération Malgache d’Athlétisme présidée par M. Razafimahefa aux médaillés des Championnats africains de Tunisie, dont Rosa Rakotozafy (or), et Berlioz Randriamihaja (argent). D’autres athlètes sont récompensés à cette occasion.

Le premier Ministre à Ivato

Le premier Ministre M. Sylla inaugure à Ivato-Firaisana diverses réalisations dont un Poste avancé de la Gendarmerie nationale, une école primaire publique et une entreprise franche Hantex ouverte dans la commune et recrutant localement. Le ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona donne des précisions sur l’organisation des législatives anticipées, le secrétaire d’État à la Décentralisation Mme Andreas met l’accent sur l’importance des communes en matière de développement.

Le président Ravalomanana pour la Francophonie

Le président Ravalomanana accompagné des ministres de la Culture Mme Rahaingosoa et de la Communication M. Rakotoarivelo, prend la parole à la tribune du IXe sommet de la Francophonie à Beyrouth et affirme que Madagascar, membre à part entière de la grande famille francophone, apportera sa contribution à la paix mondiale et au Dialogue des cultures, thème de ces assises. Il émet le souhait de voir naître un label francophone pour défendre l’identité culturelle et l’économie des nations, dans le cadre de la libéralisation et de la globalisation au niveau de pays qui méritent, comme la Grande Ile, l’exception culturelle en matière de promotion de leur développement. Il rappelle que Madagascar, dont la sagesse exemplaire lors des évènements 2002 a été saluée par la communauté internationale, est profondément attachée aux valeurs véhiculées par la Francophonie et réitère que son pays est un bastion de l’inter-culturalité ainsi que du Fihavanana et du Firaisankina (convivialité et solidarité). Il invite enfin l’Organisation Internationale de la Francophonie à venir superviser les législatives anticipées en décembre prochain. Le président Ravalomanana annonce par ailleurs à la presse à Beyrouth la nomination de M. Rajaonarivony ambassadeur auprès des USA à Washington, son prédécesseur SE M. Andrianarivelo Razafy étant pour sa part déjà en poste auprès des Nations Unies à New York.

Le ministre de la Justice devant la presse

Le ministre de la Justice Mme Rajaonah prononce sur les ondes de la RTM une allocution axée sur le traitement par son département des affaires en cours, notamment celles relatives aux évènements 2002, et souligne la nécessité du respect de l’indépendance judiciaire pour la Vérité et Sainteté prônée par le régime du président Ravalomanana. La transparence sera totalement respectée, dans l’intérêt de l’unité nationale, le ministre lance un appel à témoins, nul ne pourra se prévaloir d’être au dessus des lois tant dans le pays qu’à l’extérieur, conclutelle.

lutte contre les feux de brousse à Toamasina

Le PDS du Faritany de Toamasina M. Tsizaraina convoque dans le port de l’Est préfets, sous préfets des 19 Fivondronana de la Province, directeurs inter-régionaux, commissaires généraux, ONG locales, à des états généraux sur la lutte contre les feux de brousse, sous le thème de la préservation de la biodiversité, dans une région vouée à la culture sur brûlis pour la production du riz tavy.

Invitation présidentielle en RFA

Le chef du département Afrique de la Fondation Friedrich ebert M. Puschira est reçu à Anosikely par le président du Sénat M. Rajemison, avec lequel il évoque la proposition d’une visite du président de la République allemande M. Johannes Rau à Madagascar au début de l’année 2003, dans le cadre de la célébration du 120e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays. Le président Ravalomanana serait invité en Allemagne à l’occasion de cette commémoration.

Création de l’APPA/BTP

L’Association Professionnelle Provinciale d’Antananarivo APPA/BTP, est présentée à la presse, dans la perspective de la promotion des petites et moyennes entreprises du secteur des Bâtiments et Travaux Publics, en réhabilitation de routes, en construction de logements sociaux notamment. La mise en place, sur des bases régionales d’une Fédération nationale est envisagée.

Dimanche 20

Crash d’un hélicoptère à Antanifotsy

Un hélicoptère de l’ancienne Sonavam s’écrase à Antanifotsy, 5 officiers supérieurs et un médecin sont tués dans l’accident survenu lors du retour d’une mission sanitaire à Mananjary dans le cadre de la campagne de vaccination anti-poliomyélite FAV 2002

Lundi 21

Retour au pays du chef de l’État

Le président Ravalomanana est de retour au pays après avoir assisté au IXe sommet de la Francophonie à Beyrouth où il a pu s’entretenir avec de nombreux chefs d’États et de gouvernement et responsables internationaux, dont M. Jacques Diouf, DG de la FAO, avec lequel il évoque l’aide alimentaire accordée à Madagascar, demandant une accélération du rythme de déblocage des aides et crédits extérieurs. Il rapatrie dans l’avion présidentiel quelque 10 Malgaches recrutés en leur temps dans la Grande Ile, résidant et travaillant au Liban dans des conditions de vie inhumaines, et désireux de revenir au pays, en réponse à un pressant appel du Comité contre l’Esclavage Moderne-antenne Madagascar pour qu’il se penche sur leur sort. Le président Ravalomanana évoque devant la presse à Ambohitsorohitra la satisfaction des pays amis, notamment au sein de l’Union Africaine, devant la tenue des prochaines élections législatives, pour l’organisation desquelles il n’a demandé aucune aide aux bailleurs de fonds. L’Organisation Internationale de la Francophonie s’est déclarée disposée à apporter son appui à leur observation et à leur bonne réalisation. Le chef de l’État défend enfin le parti Tiako i Madagasikara issu de l’association créée en son temps par ses soins, et qui œuvre pour le développement rapide du pays.

Incarcération de M. Andrianarivo

L’ancien premier Ministre M. Andrianarivo, déféré au Parquet, est incarcéré à Antanimora, après 5 mois de résidence surveillée. 4 chefs d’inculpation sont retenus contre lui : détournement de biens publics, recel de malfaiteurs, atteinte à la sûreté de l’État et usurpation de fonctions.

Visite de la presse dans les prisons

Les journalistes sont invités par le ministère de la Justice, dans un objectif de transparence face à diverses critiques publiées par diverses personnalités d’opposition, à visiter les établissements pénitentiaires de la capitale, où sont détenues les personnalités politiques inculpées dans le cadre des évènements 2002 : 63 à la prison d’Antanimora et plusieurs dizaines à la Maison de force de Tsiafahy.

Jeunes Cadres de Madagascar

Un nouveau parti Jeunes Cadres de Madagascar est présenté à la presse. Il est présidé par M. Herman Tsivahiny, originaire du Faritany de Toamasina, qui veut rassembler toutes les bonnes volontés pour la reconstruction du pays pour un développement rapide et durable.

Préparation de la Commission mixte

Des travaux préparatoires du Comité de suivi en vue de la tenue prochaine d’une commission mixte franc-malgache se déroulent au ministère des Affaires étrangères à Anosy, conduits respectivement par le ministre, le général Ranjeva pour la partie malgache et l’ambassadeur de France SE Mme Boivineau pour la partie française. Cette dernière annonce par ailleurs à la presse l’octroi par la France d’une contribution de 100 000 € pour les prochaines législatives, dans le cadre du renforcement de la démocratisation dans le pays

Mardi 22

Journée anti-Paludisme

La journée mondiale de lutte contre le paludisme est célébrée en présence du ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, qui annonce la stratégie en 4 points de son département, mobilisation des ressources, prise en charge thérapeutique, prévention, surveillance épidémiologique. Le taux de morbidité a baissé à Madagascar de 15% en 1997 à moins de 10% en 2001, grâce aux campagnes de sensibilisation en faveur de la super moustiquaire et de l’assainissement. Les bailleurs de fonds internationaux sont prêts à octroyer quelque 9 milliards de $ sur les deux prochaines années, dans le cadre de la lutte contre ce fléau toujours mortel dans le pays.

Contributions de la Chine

Reçue à Antananarivo par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva, l’ambassadeur de République Populaire de Chine SE Mme Xu Jinghu annonce l’octroi par son gouvernement d’un don non remboursable de 150 000 $ au titre de la lutte antiacridienne, suite à l’appel lancé par les autorités malgaches en août 2002 et la remise de 1.500 bicyclettes en appui logistique à la préparation des prochaines législatives de décembre. La commémoration, le 6 novembre, de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, est également évoquée.

La Gendarmerie devant la presse

Conférence de presse au camp Ratsimandrava à Antananarivo du général Sambiheviny, entouré du haut Commandement de la Gendarmerie nationale, axée sur le démarrage de l’opération Vahoro consacrée à l’assainissement en matière de vol de bœufs, vanille, pêche, détention d’armes illégales, menée par les Forces armées malgaches. Des enquêtes menées dans le Faritany de Fianarantsoa, suite à diverses plaintes des populations locales, font ressortir l’implication du PDS de la Province Pety Rakotoniaina dans des opérations menées au titre de l’EMMO/FAR pourtant sous tutelle de l’EMMO/NAT (État- major mixte opérationnel), ainsi entravée dans son action au niveau général, pour des intérêts taxés de personnalisés, politisés, officialisés et médiatisés dans la plus stricte illégalité. Le général Sambiheviny n’exclut pas des suites judiciaires après les déclarations diffamatoires proférées à son endroit par Pety Rakotoniaina, accusé à son tour de divers délits et crimes envers les populations sous sa juridiction.

Mercredi 23

13e Colloque scientifique sur les Sols

Ouverture officielle à l’Académie Malgache d’un 13e Colloque scientifique international sur le thème Sols, environnement et développement dirigé par Mme Estelle Ramanankasina, en présence du président Ravalomanana et du nouveau président de la société savante M. Rajaona Andriamananjara, qui évoque le bilan de l’Académie dans le cadre de la célébration de son centenaire et ses projets, notamment la publication d’une Encyclopédie, l’extension des bâtiments de son siège à Tsimbazaza, avec l’aide promise du chef de l’État.

Réception de travaux HIMO dans la capitale

Réception officielle des travaux d’assainissement effectués dans le cadre du volet communautaire HIMO Haute Intensité de Main d’œuvre et Vivres contre travail dans 25 Fokontany de la commune d’Antananarivo, à Soavoimasoandro et Anosipatrana, une opération menée conjointement par le programme de nutrition communautaire SEECALINE, et Catholic Relief Services-Madagascar, avec la Banque Mondiale, l’Inter-coopération Suisse et l’Agence Française de Développement. 28.750 personnes dans la capitale ont participé aux travaux, prises en charge par les centres de récupération nutritionnelle CRENA. Les autres grandes agglomérations seront également concernées par le projet.

Les TP devant la presse

Le ministre des TP M. Lahiniriko expose devant la presse la nouvelle politique et stratégie de son département en matière de réhabilitation routière, annonçant réorganisation, incitation à la promotion de PMI/PME en Travaux Publics auprès des quelque 130 ingénieurs recensés au ministère, ainsi que la transparence au niveau des appels d’offres et adjudications, désormais publiées par voie de presse. Il évoque les 39 milliards FMG émanant du Fonds d’Entretien Routier et de l’Union Européenne, nécessaires à la réhabilitation et à l’entretien de 7.150 km de routes nationales dans les 6 Provinces pour 2002, et des 5.000 km bitumés, dans le cadre du désenclavement de toutes les régions de l’île.

Coopération MadagascarBAD

Après un atelier de deux jours de revue technique des projets financés par la Banque Africaine de Développement axés sur les routes, le développement rural et le volet social, et regroupés autour 13 programmes en cours de financement pour 388 millions d’UC, le comité préparatoire annonce la nomination d’un administrateur malgache auprès de la BAD avant la fin de l’année. De hauts responsables de cette institution financière sont invités dans la Grande Ile, dans le cadre de la relance de la coopération plus ou moins interrompue du fait de la crise politique et des prises de position africaines au sein de la communauté internationale.

Reprise des Zones franches

Le directeur de production de la compagnie de confection américaine Gloria Vanderbilt M. Rob Shafran, en visite à Madagascar, annonce un premier lot de quelque 50 millions de $ de commandes par an, au niveau de 5 entreprises franches locales, dont Griffy, permettant de générer 5.000 emplois. Une reprise de bon augure pour l’AGOA African Growth and Opportunity Act II avec les États-Unis, dont le lancement officiel devrait intervenir en janvier 2002 à l’île Maurice.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Un rapport est effectué par le chef de l’État sur le sommet de Beyrouth, axé sur l’intérêt du rattachement de Madagascar à la Francophonie dans le cadre de la lutte mondiale anti-terroriste, notamment, et sur le délicat problème du protocole et de la mission de représentation des membres du gouvernement à l’extérieur. Une commission d’enquête sera dépêchée par les ministres de la Défense et de la Santé à propos du crash de l’hélicoptère en mission sanitaire à Antanifotsy. Des mesures judiciaires sévères seront prises à l’encontre des fauteurs de troubles en paroles ou en actes, même au sein des Églises, qui sont selon le président Ravalomanana associées à l’État pour le développement rapide du pays, des sanctions pénales sont prévues par la loi à cet effet. Des nominations sont opérées aux hauts emplois de l’État, au niveau du Secrétariat Technique à l’Ajustement, des ministères de l’Intérieur constitution du Conseil National Electoralde la Population et de la Culture. Le ministère de la Justice demande, malgré la dotation de matériels par la primature, des nouveaux moyens pour le renforcement de la sécurité des prisons de haute sécurité.

Jeudi 24

Adhésion à l’ATI

Le président Ravalomanana signe à Ambohitsorohitra avec M. Cyprien Sakupu, représentant de l’African Trade Insurance Agency à Nairobi, une convention marquant l’adhésion de Madagascar à cette cgence continentale patronnée par la banque Mondiale et créée en 200 à Maurice par les chefs d’États du COMESA Marché commun de l’Afrique orientale et australe, en présence des ministres des Affaires étrangères le général Ranjeva, de l’Économie M. Radavidson et du Développement du secteur privé M. Rajaon, ainsi que de M. Heinschell responsable de la Banque Mondiale. Les investisseurs étrangers et opérateurs nationaux pourront désormais souscrire à cette garantie contre les avatars politiques et commerciaux de crédit, marquant la sortie de Madagascar des pays à risques pour des montants au dessous de 600.000 $.

Echange des cultures : Journée de l’ONU

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure au Palais des Sports et de la Culture de Mahamasina la manifestation internationale Echange des cultures organisée sous son égide avec la coopération de quelque 9 chancelleries résidentes à Antananarivo, dans le cadre de la journée des Nations Unies, en présence du président du Sénat M. Rajemison, des responsables du gouvernement et des 6 Provinces autonomes, du corps diplomatique et des organisations internationales, ainsi que du PDS d’Antananarivo M. Ramiaramanana et des chefs d’Églises du FFKM. M. Sanhoudi représentant du PNUD lit un message du SG de l’ONU M. Kofi Annan, rappelant les engagements de lutte contre la pauvreté et le SIDA, pour l’accès pour tous à l’eau potable, pris lors du Sommet du Millénaire à New York il y a deux ans. Un Festival international pour le Dialogue et la rencontre des cultures est proposé pour 2003 à Madagascar par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva, représentant le chef de l’État. Des artistes animeront cette manifestation culturelle, artistique et gastronomique, couronnement des semaines de la Culture tenues dans les 6 Faritany, axée sur la promotion de l’amitié entre les peuples, dans le cadre de l’Année du Patrimoine culturel décrétée en 2002 par l’ONU.

Le président Ravalomanana dans l’Alaotra

Le président Ravalomanana inaugure officiellement dans la Commune rurale de Didy, Fivondronana d’Ambatondrazaka, la Foire agricole Fihaonana en présence des sénateurs, élus et responsables administratifs locaux. La renaissance de l’Alaotra comme premier grenier à riz de l’île grâce à la réhabilitation des routes de desserte, la lutte contre les feux de brousse, l’opération nationale de vaccination anti-poliomyélite, les mesures relatives à la facilitation de l’état civil dans le cadre des prochaines législatives sont abordées dans le discours du chef de l’État.

Point de presse du MONIMA

Le MONIMA présidé par M. Monja Roindefo tient un point de presse. Il demande l’arrêt des poursuites contre les personnes accusées de délit d’opinion dans le cadre des évènements 2002 et suggère la tenue d’une conférence nationale pour éviter d’autres crises majeures dans le pays à l’avenir. M. Monja Roindefo maintient ses accusations contre le PDS de la Province de Fianarantsoa, annonçant des actions en justice. Le MONIMA présentera enfin des candidats sous ses propres couleurs lors des législatives anticipées de décembre prochain.

Le GRAD Iloafo pour l’union

Le GRAD Iloafo présidé par M. Rabetsitonta préconise lors d’un point de presse la mise en place d’une Union des Forces vives populaires Herim-bahaoka mitambatra, pour soutenir la majorité présidentielle et le chef de l’État M. Ravalomanana lors des législatives anticipées de décembre prochain. La lutte continue, affirmetil, engageant le peuple à la vigilance contre les menées de l’opposition et mettant en garde certains partis alliés qui veulent faire cavalier seul lors de ce scrutin.

Des maisons de Madagascar en Asie

Le secrétaire d’État au Commerce extérieur M. Rakotonirainy signe, avec le consul au Sri Lanka M. Mahipala et le représentant du consul à Singapour M. Tiana Andri, deux accords portant sur la prochaine ouverture dans ces deux pays de Maisons de Madagascar, vitrines du pays en Asie pour le développement de l’exportimport et la promotion du label malgache. Divers matériels informatiques sont remis au Secrétariat d’État. Paris et Bordeaux (France) abritent déjà des Maisons de Madagascar.

Formation informatique communale

SE Mme Nesbitt, ambassadeur des USA et le PDS du Faritany d’Antananarivo le général Razakarimanana assistent à l’université d’Ankatso à une cérémonie de remise de certificats à quelque 25 gestionnaires issus de 6 communes-pilotes de la Province, ayant reçu une formation en informatique notamment dans le cadre du bon déroulement des législatives anticipées. Une opération menée avec l’aide des anciens étudiants aux États-Unis

Union Ankoay pour la pêche

L’Union Ankoay regroupant une vingtaine de groupements et d’associations de pêcheurs traditionnels dans le Nord-ouest de l’île, présidée par M. Gilbert Milazara, tient un point de presse au CITE Centre d’Information Technique et Economique pour présenter le bilan de ses activités. Surveillance et contrôle, gestion des conflits, ateliers de réflexion à Mahajanga, formation de formateurs en communication et gestion de projets sont les principaux points évoqués. Plus de 62.000 pêcheurs traditionnels de profession sont recensés, dont 6.600 en maritime, 17.000 en continental, 1.300 en industriel et 450 en artisanal, soit 1,4% de la population active malgache, avec de nombreux emplois induits, selon les chiffres de 1998.

Hommage à la mission FAV Polio 2002

Les ministres de la Défense le général Mamizara et de la Santé M. Rasamindrakotroka rendent hommage et décorent de l’Ordre national à titre posthume, en présence du premier Ministre M. Sylla, les membres de la mission sanitaire FAV Polio 2002 décédés lors de l’accident d’hélicoptère à Antanifotsy, lors d’une cérémonie en présence des familles des disparus à la Base aéronavale d’Ivato.

Sarobidy défense du patrimoine minier

Sortie officielle sur les écrans à Antananarivo du film de fiction Sarobidy réalisé en 2002 jusqu’à Ilakaka par le cinéaste Randrasana et produit par l’agence Creative, en présence du ministre de l’Energie et Mines M. Razaka. Celui-ci évoque le Projet de Réforme du Secteur Minier ayant patronné ce support didactique destinée à sensibiliser les petits exploitants miniers sur la sauvegarde du patrimoine malgache en richesses naturelles.

Vendredi 25

Réunion des maires à Iavoloha

Le président Ravalomanana ouvre au Palais d’Iavoloha un atelier destiné à quelque 208 maires des communes du Faritany de Mahajanga, en présence du secrétaire d’État à la Décentralisation et au Développement des Provinces autonomes, Mme Andreas

Foire du Vakinankaratra

Inauguration officielle à l’hôtel des Thermes d’Antsirabe de la Foire Vitrine du Vakinankaratra en présence des responsables et élus locaux, ainsi que du ministre de l’Industrialisation M. Rajaon et du PDS de la Ville d’eaux M. Ramarijaona. Quelque 82 stands axés sur l’agro alimentaire, des conférences débats sur le thème du PSDR Projet de Soutien au Développement Rural destinées aux associations de paysans sont au menu de la 6e édition de cette manifestation régionale annuelle.

13e Rapport mondial du PNUD

Le 13e Rapport mondial du PNUD, depuis sa première édition en 1990 sur le Développement Humain 2002, est présenté officiellement au premier Ministre M. Sylla au Panorama, par le représentant résident M. Sanhoudi. Amélioration de la démocratie et de la gouvernance malgré quelques hiatus en matière de liberté d’opinion et de presse, Madagascar est sur la bonne voie, selon le rapport, malgré sa place de 147e pays sur 173 dans le monde au niveau de l’IDH. De graves reculs ont été observés en matière de pauvreté, 83e de la population vivant au dessous de 2 $ par jour. Le premier Ministre évoque la préparation par son gouvernement du DSRP Document-cadre de Stratégie de Réduction de la Pauvreté pour 2003, dans le cadre des négociations avec les institutions de Bretton Woods.

Herim-bahoaka mitambatra

9 petits partis et 2 organisations politiques issus du KMMR et du KMSB ayant soutenu la candidature de M. Ravalomanana et le choix du peuple à la présidentielle de décembre 2001, comme le GRAD Iloafo, le Masters, l’AFM/3FM, le VVSV, présentent officiellement l’Union de Forces populaires Herim-Bahoaka Mitambatra qui présentera des candidats sur une liste unique lors des législatives de décembre, dans toutes les Provinces de l’île. Le SG de l’Union est M. Maximin Fenimila

Gestion courante à l’Assemblée nationale

La presse évoque la publication par la Haute Cour Constitutionnelle le 20 octobre d’un arrêt autorisant la nomination d’un administrateur délégué par le président de l’Assemblée nationale M. Paraina et le 1er questeur M. Rajomalahy, chargé de gérer les affaires courantes de cette institution aujourd’hui dissoute, dans l’attente des élections législatives de décembre 2002.

Formation à la Recherche documentaire

Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka et le président du Sénat M. Rajemison inaugurent à l’hôpital Ravoahangy Andrianavalona un atelier sur la recherche documentaire organisé avec la coopération de l’Hôpital Necker de Paris, dans le cadre de la mise en valeur de l’espace documentation et de la Cyber-Bibliothèque dont vient d’être doté ce CHU. 800 kg de documents scientifiques et CD ROM sont offerts au titre de la coopération inter-établissements.

Prix Initiative Equateur 2002

Remise officielle à l’Association FITEMA d’originaires de Manambolo, en présence des ministres de l’Environnement le général Rabotoarison et des Eaux et Forêts M. ALIBAY, ainsi que du représentant adjoint du PNUD M. Paddack, au Colbert, du prix Initiative Equateur 2002 de 30 000 $. Celui-ci a été présenté lors du Sommet de la terre à Johannesburg, et institué dans le cadre d’un programme du PNUD en partenariat avec Brazil Connects, le Canada, le CIRD, des associations environnementales internationales et la Fondation des Nations Unies, en faveur d’initiatives locales communautaires dans les pays du Sud.

Campagne antiacridienne

L’ouverture de la Campagne antiacridienne 20022003 se déroule à Toliara, en présence du ministre de l’Agriculture M. Randriasandratriniony et du PDS du Faritany de Toliara M. Raveloson, ainsi que du représentant de la FAO. Un crédit de l’Union européenne de 40 milliards FMG a été dégagé pour cette opération d’urgence menée dans les Provinces du Sud. Le ministre de l’Agriculture lance dans la cité du soleil le projet DELSO II de développement de l’élevage dans le Sud-ouest de l’île, financé par le FED à hauteur de 28 milliards FMG pour l’amélioration de la santé animale.

1ère promotion de l’ICM

Le premier Ministre M. Sylla assiste, à Ambatoroka, à la sortie de la première promotion Sahisandratra de quelque 48 membres dans diverses filières, de l’Institut Catholique de Madagascar, en présence du cardinal Razafindratandra grand chancelier de l’ICM qui célèbre une grand-messe, et du président du comité directeur de l’Etablissement M. Ramiaramanana.

Passations de commandement à Antsiranana

Le ministre de la Défense, le général Mamizara préside à Antsiranana aux cérémonies de passations de commandement au niveau de l’Armée et de la Gendarmerie nationale représentées par les Commandants en chef, les généraux Razafimandimby et Sambiheviny, en présence des autorités locales conduites par le PDS de la Province du Nord M. Jaosoa.

Samedi 26

Nouveau commissariat à Itaosy

Le ministre de la Sécurité publique M. Amady inaugure à Itaosy un commissariat de Police réalisé pour une somme de 80 millions FMG, en présence du ministre de la Justice Mme Rajaonah et du secrétaire d’État à la Décentralisation Mme Andreas. Diverses réalisations au titre du Fonds d’Intervention pour le Développement sont inaugurées à cette occasion, adduction d’eau et bureaux de Fokontany, pour un montant de 300 millions FMG.

Congrès provincial de l’AREMA

L’AREMA réunit 300 militants à l’occasion de son Congrès provincial à Fianarantsoa, en présence du secrétaire national administratif du parti M. Vaovao Benjamin, et du coordonnateur pour le Faritany, vice-président du Sénat M. Rakotozandrindrainy. Dans les résolutions, est évoquée la proposition de loi d’amnistie générale en faveur des personnes poursuivies pour motif politique en justice dans le cadre des évènements 2002, déposée auprès du bureau du Sénat. Les autorités sont par ailleurs invitées à s’assurer de toutes les garanties nécessaires pour le bon déroulement des législatives anticipées de décembre. Le PDS de la Province M. Rakotoniainy, présent à la clôture, se déclare en faveur d’un scrutin transparent de la part de son administration.

Lundi 28

Installation du CNE

Installation officielle au Palais de Justice d’Anosy du nouveau Conseil National Electoral qui comprend désormais 7 membres au lieu de 8, en présence du premier Ministre M. Sylla, des présidents de Cour et magistrats conduits par le Garde des sceaux Mme Rajaonah, des présidents des Ordres des Avocats et des Journalistes, membres, ainsi que du ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona, qui évoque l’indépendance et les nouvelles prérogatives de cette institution où la primature n’est plus représentée et qui peut entamer diverses poursuites et ester en justice dans le cadre de son nouveau statut. Le Code électoral reste pour sa part inchangé.

Point de presse d’Air Madagascar

Le ministre des Transports M. Rakotovazaha, accompagné du PCA d’Air Madagascar M. Razafimahefa tient un point de presse axé sur les nouvelles mesures prises dans le cadre du redressement de la compagnie aérienne. Fermeture des aéroports de Province aux vols régionaux qui rallieront désormais directement la capitale, relayés par Air Madagascar vers les sites touristiques prisés, maintien des vols sociaux vers 21 destinations intérieures enclavées lors de la saison des pluies, des décisions prises au niveau du Conseil des ministres. La menace de débarquement de mercenaires à la solde de l’ancien régime sur le territoire malgache est évoquée.

FAV polio 2002 : 2ème phase

Lancement officiel à Ankazobe de la 2ème phase de l’opération FAV Polio 2002 portant sur la vaccination des enfants de moins de 6 ans sur tout le territoire national, avec quelque 45.612 vaccinateurs circulant maison par maison, 5 millions de doses à distribuer, pour un coût total de 24 milliards FMG, avec un accompagnement en vitamines A. Le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka, accompagné du PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana, évoque un bilan positif de la première campagne de fin septembre, avec 3.669.798 enfants couverts contre la poliomyélite en quelques jours, soit plus de 100% des estimations en effectifs prévus. Des représentants de l’OMS, de l’UNICEF, du Rotary International, de l’US Aid, de l’Ordre des Médecins, sont présents à cette occasion.

Coopération Environnement/CIRAD

Le ministre de l’Environnement le général Rabotoarison et le DG du Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) M. Partiot, signent une convention sur financement de l’Agence Française de Développement, de 1,3 millions d’€ portant sur la gestion des ressources naturelles, la protection de la biodiversité et le développement intégré dans le cadre de deux projet-pilotes, le couloir forestier ZahamenaMoramanga et la région de Bemaraha. Divers organismes coopèreront à la réalisation de ces projets, le WWF, le FOFIFA, la SECA, spécialisée dans l’écotourisme, et la Faculté d’Agronomie de l’Université d’Antananarivo.

Forum des Artistes

Plus de 70 artistes issus de toute l’île, se concertent à la galerie Kamoula dans le cadre de la préparation du forum des artistes initié par le ministère de la Culture avec la participation de l’OMDA, Office Malgache des Droits d’Auteurs. La mise sur pied d’une Charte de l’Art est au menu ainsi que la professionnalisation du métier de l’artiste qui devrait être régi par un Code à présenter sous forme de projet de loi à l’Assemblée nationale en 2003. Une confédération provisoire des professionnels de l’art est créée, elle préparera la tenue d’une Conférence nationale des artistes l’an prochain.

Mardi 29

Le président Ravalomanana à Pretoria

Le président Ravalomanana, accompagné du ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva, et de l’ambassadeur aux USA SE M. Rajaonarivony, se rend à Pretoria où il rencontre son homologue Thabo Mbeki, également président en exercice de l’Union Africaine, en compagnie du président sortant de Zambie M. Mwanawasa et du premier Ministre du Mozambique, représentant le président de ce pays futur entrant. Les discussions ont porté sur les modalités d’une prochaine réintégration de Madagascar au sein de l’institution continentale, par le biais d’une reconnaissance officielle du nouveau régime malgache au niveau des chefs d’États africains après la tenue d’élections législatives pluralistes, libres et transparentes. L’UA propose l’envoi d’observateurs pour ce scrutin où la présence de l’AREMA est souhaitée. Les dirigeants de ce parti devraient être invités à rencontrer la Troïka dans les prochains jours. Les conclusions du Rapport des observateurs seront transmises lors d’un sommet extraordinaire prévu en janvier 2003 à Tripoli en Libye où des décisions définitives devraient être prises concernant la réintégration de Madagascar au sein de l’UA. Les relations bilatérales avec l’Afrique du Sud ont également été abordées à l’occasion de cette visite. Selon le consul général à Pretoria M. Ranarivelo, les échanges commerciaux entre Madagascar et son voisin, qui compte rouvrir prochainement son ambassade à Antananarivo, se monteraient à quelque 35 millions de $ par an, dont 90% en faveur de ce dernier.

Relations diplomatiques avec la Macédoine

La presse évoque la signature, lors du Sommet de la Francophonie à Beyrouth, par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva et son homologue de Macédoine, d’un accord établissant des relations diplomatiques entre les deux pays.

Observateurs européens

Le premier Ministre M. Sylla signe à Mahazoarivo avec M. Thieulin, représentant la Commission européenne, un protocole d’accord sur l’envoi d’une mission d’observation des élections législatives de décembre de 64 membres comprenant les préparatifs, le déroulement et la collecte des résultats, devant couvrir toutes les régions de l’île. L’Union européenne rappelle sa solidarité sans faille avec le peuple de Madagascar, en présence des ministres de l’Intérieur M. Rambeloalijaona de la Justice Mme Rajaonah et de la Communication M. Rakotoarivelo, ainsi que de plusieurs membres du Conseil National Electoral.

Protection des consommateurs

Le secrétaire d’État au Commerce extérieur M. Rakotonirainy organise à la Chambre de Commerce à Antananarivo une séance réunissant les professionnels du secteur, institutions, commerçants, associations de consommateurs, groupements d’opérateurs, pour examiner droits et devoirs en matière de protection des consommateurs. Avertissement est lancé aux commerçants indélicats, car de nombreux produits impropres, interdits dans la capitale, inondent les zones rurales de l’île. M. Rakotonirainy expose la nécessité d’instaurer une culture des normes et de la qualité au niveau international, et les grandes lignes de nouveaux textes à présenter à l’Assemblée nationale concernant la protection des consommateurs

Mobilisation à Fianarantsoa

Après une manifestation de soutien au PDS du Faritany de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina dans la capitale du Betsileo le 25 octobre, les représentants des Fivondronana ruraux de la Province dépêchent une délégation de 42 personnes à Antananarivo pour y demander audience au chef de l’État et lui déclarer leur satisfaction à l’égard de l’opération EMMO/FAR État major mixte opérationnel lancée par le PDS contre les vols de bœufs locaux, au nom de leur association Vamfama nouvellement créée, pour une sécurité durable dans la région.

Mercredi 30

Coopération militaire francomalgache

Les généraux de Vaissière, directeur de la coopération militaire à Paris et Duburgh, Commandant supérieur des FAZSOI, Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien en poste à la Réunion, sont en visite à Madagascar, reçus par le ministre de la Défense le général Mamizara. 18 conventions militaires bilatérales prennent fin en 2002, un nouveau plan d’action pour 20032007, avec 5 projets majeurs, devrait être étudié à Antananarivo, pour être signés en décembre 2002, selon l’ambassadeur de France SE M. Boivineau Les généraux de Vaissière et Duburgh sont reçus par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva à Anosy, et le premier Ministre M. Sylla à Mahazoarivo.

Réforme du secteur minier

Le ministre de l’Energie et mines M. Razaka ouvre au Hilton un atelier consacré à la mise en forme de la 2ème phase du Projet de Réforme du Secteur Minier financé par la Banque Mondiale sur 3 ans pour 5 millions de $ depuis 1999. La nécessité dans le cadre de l’investissement d’un plan de gestion environnementale, en coopération avec d’autres départements, est soulignée. L’installation des bureaux de cadastre minier dans la capitale et les Provinces, le contrôle de la production précieuse ou industrielle, l’aménagement des zones ayant vu une ruée des populations seront également au programme de cette 2ème phase du projet. La filière minière ferait vivre 150.000 personnes dans le secteur informel, contre 5.000 dans le secteur formel à Madagascar. Une campagne de communication destinée au grand public est actuellement menée sous l’égide du ministère dans le cadre du PRSM.

Non-lieu pour le Gal Ramahatra

Le général Victor Ramahatra, ancien premier Ministre et conseiller spécial de l’amiral Ratsiraka, incarcéré depuis juin 2002 à la prison d’Antanimora, est libéré sur décision du Tribunal qui lui a accordé un non-lieu, les accusations contre sa personne de trahison et complot contre la sûreté de l’État ayant été jugées infondées.

Vers la loi de Finances 2003

Le ministre de l’Économie M. Radavidson entame une série de consultations avec le secteur privé, dans l’objectif de la rédaction de la loi de Finances 2003. Il reçoit les opérateurs spécialisés dans la filière communication, jugée primordiale pour le développement rapide et durable de l’économie du pays, notamment des acteurs dans la téléphonie mobile. Il devrait recevoir également les groupements patronaux GEM, FIVMPAMA, CONECS, SIM, Femmes Entrepreneurs de Madagascar, et divers syndicats et associations professionnelles.

Coopération indomalgache

L’ambassadeur de l’Inde SE M. Tripathi, reçu par le ministre de la recherche scientifique M. Alidina, annonce la volonté de son pays de renforcer la coopération entre les deux pays en matière de recherche agronomique, par le biais de l’octroi de bourses professionnelles, ayant déjà profité à quelque 200 ressortissants de Madagascar, et la mise en place d’un site web d’échanges d’expériences pour le développement.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Amboihitsorohitra, sous la présidence e M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil des ministres conduit par M. Sylla. Le chef de l’État fait un rapport sur sa visite à Pretoria et affirme que c’est au gouvernement et au peuple malgache d’aider l’Union Africaine à reconnaître le nouveau régime du pays et non l’inverse. Des nominations sont effectuées au titre des Affaires étrangères, M. Andriamahefarivo Johnny, ancien SG du ministère de la Justice, consul général à Marseille (France), M. marson Evariste ambassadeur auprès de l’Italie. Le Dr Feno est nommé DG de la lutte contre le SIDA, M. Rajaona directeur de l’Information, de la régulation et des media. Un nouvel organigramme du ministère de la Population et de l’Office de la Population est adopté, conforme au DSRP Document-cadre de Stratégie de Réduction e la Pauvreté. Un commissariat de Police sera construit à Manakara sur marché de gré à gré pour 730 millions FMG. Le ministre de l’Energie M. Razaka fait une communication sur sa visite en Thaïlande, maître en matière de commerce de pierres précieuses, et propose une série de mesures contre les exportations illicites de ces richesses naturelles malgaches. Concernant la loi de Finances 2003, dans le cadre du Programme d’Investissement Public, un taux de croissance de 7,8% est prévu, avec une inflation limitée à 9% et un taux de pression fiscale atteignant 10,3%, ainsi qu’une hausse des salaires de 12%.

Jeudi 31

Réseau Observatoires ruraux

Un atelier sur le réseau Observatoires ruraux créé en 1999 sur 17 sites dans l’île, est organisé au Hilton sous l’égide du ministère de l’Économie et de l’Agriculture et de l’Elevage, en coopération avec les bailleurs de fonds internationaux, l’INSTAT, les associations paysannes et diverses ONG par le biais des Groupes de Travail pour le Développement rural. Tous les aspects du développement rapide et durable des régions rurales et les revenus des paysans seront examinés, sur la base de rapports et bilans effectués au niveau décentralisé dans toutes les Provinces.

Visite de sénateurs français

Une délégation de membres de l’Association d’amitié France-Madagascar créée au sein du Sénat français conduite par le sénateur M. Jean Faure, en visite à Antananarivo est reçue au palais d’Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana, en présence de l’ambassadeur de France SE Mme Boivineau. Le renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays, l’appui à l’observation des élections législatives anticipées de décembre prochain, les nombreux projets décentralisés, notamment au niveau social sont évoqués. Un message du président Chirac est transmis au chef de l’État, axé sur les relations d’amitié historiques unissant les deux nations et le soutien au renforcement de la démocratie à Madagascar. La délégation est ensuite reçue à Anosikely par le président du Sénat M. Rajemison. Les rapports étroits entre les deux institutions, dans le cadre de la Francophonie et l’appui au scrutin du 15 décembre, sont évoqués devant la presse.

Conventions sur le tourisme

Signature au ministère des Affaires étrangères, entre SE Mme Boivineau, ambassadeur de France et M. Ntsay ministre du Tourisme de trois conventions de 533.572 € portant sur le renforcement des capacités institutionnelles de la filière, en partenariat avec le secteur privé, formation des jeunes, notamment à l’Institut National de Tourisme et Hôtellerie et dans 3 centres spécialisés dans le pays, amélioration des infrastructures sur les sites et promotion de la destination Madagascar par le biais de l’Office National du Tourisme, sont au programme.

Le président Ravalomanana dans l’Alaotra

Le président Ravalomanana se rend à Amparafaravola et Andilamena région de l’Alaotra à l’occasion de la clôture de la campagne FAV Polio 2002. Il annonce un crédit de 7 milliards FMG alloués à la réfection des routes de desserte locales pour le développement des Fivondronana, dans le cadre de la réhabilitation du grenier à riz de Madagascar. Il annonce également sa décision de détaxer l’importation de papier pour favoriser la culture et la communication dans le pays.

 

 

 

 

   NOVEMBRE

Samedi 2

Le chef de l’État à Toamasina

Le président Ravalomanana se rend à Toamasina dans le cadre d’une tournée dans le Faritany de l’Est. Il évoque en compagnie du PDS de la Province M. Tsizaraina et du DG du port M. Vony la réhabilitation des infrastructures locales pour l’évacuation de la production des Zones franches et la relance du Tourisme.

Chasse aux mercenaires

Trois ressortissants français en provenance de la Réunion sont interpellés à leur arrivée à Ivato dans le cadre des enquêtes sur un débarquement de mercenaires dépêchés par l’ancien régime dans l’île, après l’interdiction des vols régionaux directs vers les Provinces. Ils sont relâchés rapidement, faute de charges retenues contre d’honnêtes touristes et un opérateur réunionnais bien connu de la place.

1er Salon de l’Artisanat et de la culture

Le ministre de la Culture Mme Rahaingosoa inaugure à Analamahitsy la 1ère édition du Salon de l’Artisanat et de la culture organisée par diverses ONG et associations, en présence de Mme Ranaivoarivelo présidente de l’association de promotion des femmes Fanala. Un seul mot d’ordre, la qualité, souligne le ministre, qui souhaite faire mieux connaître le savoir faire malgache à l’étranger. Cette manifestation devrait se renouveler 2 fois par an, les fonds récoltés iront au développement du Sport en faveur des jeunes de banlieue.

Dimanche 3

Le HBM prêt pour les élections

Le Herim-bahaoaka mitambatra regroupant divers partis et organisations prorégime organise à Antananarivo des primaires en vue de la présentation des candidatures aux législatives anticipées du 15 décembre. Quelque 120 prétendants se recommanderont du label HBM dont quelques ténors des partis GRAD Iloafo, Masters, AFM/3FM, HVR, association de commerçants… dans la capitale.

Lundi 4

Tournée présidentielle dans l’Est

Le président Ravalomanana se rend successivement à Vatomandry, Fenerive Est, Foulpointe, Soanierana Ivongo et Vavatenina ainsi que dans certaines autres communes de la côte Est. Il inspecte, en présence du ministre des TP M. Lahiniriko, les routes de desserte et l’état des ponts flottants endommagés, à la veille de l’ouverture de la campagne des litchis, soulignant l’urgence de la situation et rappelant l’aide promise par les bailleurs de fonds, notamment l’Union européenne. Le prix du girofle au producteur et la réhabilitation de l’EASTA, Ecole d’Agronomie décentralisée sont également évoqués par le chef de l’État, en présence du PDS de la Province M. Tsizaraina.

Conférence de presse de l’AREMA

Le sénateur M. Vaovao Benjamin, secrétaire national exécutif de l’AREMA, conduit une conférence de presse des responsables de ce parti, se déclarant prêt aux élections législatives anticipées avec quelque 132 candidats déclarés dans toute l’île, mais rappelant que l’environnement électoral et l’assainissement sociopolitique sont loin de la perfection : projet de loi sur l’amnistie générale des inculpés des évènements 2002 déposé au Sénat et transmis au gouvernement sans réponse, mesures en faveur de l’état-civil (jugements supplétifs) votées au parlement en session extraordinaire mais non appliquées par l’administration à ce jour, demande répétée sans succès de la tenue d’une conférence nationale promise par le président Ravalomanana. L’AREMA en conséquence demande un report des législatives et un signe des autorités en faveur des prisonniers politiques, se déclarant entièrement en faveur de la réconciliation nationale prônée par le secrétaire national M. Rajaonarivelo, ancien vice-premier Ministre chargé du Budget, ayant initié la politique de la main tendue dès le début 2002. Des militants critiquent les déclarations de presse, avançant qu’un avis de recherche aurait été lancé le 18 octobre dernier par la DGIDIE Direction des Investigations Economiques ainsi qu’un mandat d’amener de la Justice contre sa personne, dans le cadre d’une enquête sur des délits financiers commis sous l’ancien régime. Un prochain Congrès national statuera définitivement sur la participation ou non de l’AREMA au scrutin.

Report de la clôture des dépôts de candidatures

Le Conseil de gouvernement réuni à Mahazoarivo sous la conduite de M. Sylla décide le report de la date de clôture du dépôt des candidatures aux législatives, ainsi que de la remise des affiches et bulletins de vote à la Haute Cour Constitutionnelle, au 8 novembre à 18 h, justifié par les impedimenta administratifs dus au pont de la Toussaint. Un décret signé des ministres des Finances, de l’Intérieur, de la Communication et de la Justice, qui prend effet immédiatement.

Décoration du sénateur Faure

Le sénateur français M. Jean Faure président du Groupe d’Amitié France-Madagascar, en visite à Madagascar, se voit décoré de l’Ordre national par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva, lors d’une cérémonie à Anosy. Il avait remis au président Ravalomanana, lors d’une visite de courtoisie à Ambohitsorohitra, la Médaille d’Honneur du Sénat français.

Mardi 5

Visite à Madagascar de l’Eecodev

Visite à Madagascar de l’ONG Ecodev, créée il y a 8 ans, codirigée par le député M. Rakotondrandria et le Conseil général de l’Oise et l’Institut Agronomique de Beauvais. Les écoles, la santé, la formation des jeunes, le tourisme et l’agriculture sont au programme de la délégation du Conseil général qui évoque la coopération décentralisée avec les organisations intercommunales mises en place dans les 6 Provinces de l’île (OPCI). Des visites sur le terrain, à Antanetibe, Ambatofinandrahana, Taolagnaro, Antalaha, des rencontres avec les associations de paysans, des projets de jumelage, sont au programme des entretiens avec le secrétaire d’État à la décentralisation Mme Andreas à Antananarivo, et l’ambassadeur de France SE Mme Boivineau.

Réorientation de la Coopération japonaise

Une délégation de l’Agence de Coopération internationale japonaise JICA conduite par M. sasaki naoyoshi organise au Panorama un séminaire axé sur les nouvelles orientations de l’aide bilatérale accordée à la Grande Ile dans le cadre des principes du NEPAD New Partnership for Africa’s Development. Un bureau devrait être installé dans la capitale malgache, les principaux domaines d’intervention sont la santé, l’éducation, l’agriculture et la pêche, l’adduction d’eau.

XIIIe Séminaire d’odonto-stomatologie

Le XIIIe séminaire national organisé sous l’égide de l’Ordre des Odontostomatologistes est ouvert sous la présidence de M. Andriamasy qui évoque les priorités et le programme pour 2003, axés sur la fluorisation du sel et la lutte contre le SIDA à Madagascar grâce à la stérilisation parfaite du matériel de dentisterie. Le 25e anniversaire de l’Ecole d’Odontostomatologie Tropicale de Mahajanga, désormais d’envergure régionale, devrait être enfin célébré avec faste.

PDC à Joffreville

Le financement direct des communes du Fonds d’Intervention pour le Développement représentant 600 millions FMG au titre des Plans Communaux de Développement, voit une première remise officielle à la commune de Joffreville, en présence du directeur régional du Fonds d’Intervention pour le Développement pour la Province d’Antsiranana, M. Rakotozafy. Il s’agit d’une convention pluriannuelle sur un programme d’investissement débloqué par tranches annuelles, au profit du développement de proximité. 10 communes par an devraient en bénéficier dans tous les Faritany.

Le CAMM s’internationalise

Le Comité d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar s’internationalise : un accord d’échanges d’informations, d’expériences et de documentation est signé par le président du CAMM M. Raphael jakoba et son homologue mauricien M. Barlen Piley, SG du Centre Permanent d’Arbitrage auprès de la Chambre de Commerce du Maurice, placé sous les auspices du Joint Economic Council, pour la promotion de l’arbitrage dans l’Océan Indien.

Manifestation de l’OFPACPA

L’Organisation des Familles des Prisonniers détenus du fait de la Crise Politique Actuelle (OFPACPA) présidée par M. Victor Wing Hong, organise un sit-in devant le Palais de Justice d’Anosy, pour demander l’accélération des procédures judiciaires. Leurs proches, estimés à 550, demeurent en prison depuis plusieurs mois sans avoir pu être jugés, dans des conditions dégradantes, aux côtés des condamnés de droit commun. Une manifestation est annoncée devant l’ambassade de France pour appuyer ces revendications.

Les opérateurs de Toamasina reçus par M. Ravalomanana

Le président Ravalomanana poursuit sa tournée dans diverses communes de l’Est de l’île et reçoit à Toamasina une délégation d’opérateurs locaux. Le rétablissement de la confiance entre l’administration et le secteur privé, garante de développement rapide dans la paix civile et la stabilité politique, la détaxation immédiate de certains produits sans attendre la loi de Finances, la mise en place du guichet unique au ministère de l’industrie pour les investisseurs, le remboursement des créances de l’État dans les meilleurs délais, celles de 2001 étant déjà réglées, sont au cœur des entretiens. Lors d’une rencontre avec les populations de Moramanga, le chef de l’État évoque la nécessaire implantation des Chambres de Commerce dans chaque Faritany pour lutter contre le chômage, rappelle les sanctions en matière de feux de brousse et de destruction du patrimoine forestier, met à l’honneur les maires des communes, qui avec l’aide des bailleurs de fonds pour la formation en gestion de projets, devraient être les chevilles ouvrières du développement rapide et durable de proximité.

Les avocats de M. Rajaonarivelo s’expriment

Les avocats de M. Rajaonarivelo, ancien vice-premier Ministre et secrétaire national de l’AREMA dont MMe Razafinjatovo Andriatsotsy, Bemananjara et Tsarafaly, tiennent au Hilton un point de presse axé sur les affaires de leur client, dénonçant une campagne de dénigrement basée sur des rumeurs de presse faisant état de citations judiciaires contre sa personne dont ils n’ont pas encore eu vent. Ils réclament au nom des droits du citoyen la liberté de circuler et de s’exprimer pour un responsable de l’opposition actuelle qui, s’il est poursuivi pour des délits commis dans l’exercice de ses fonctions sous l’ancien régime, est justiciable uniquement devant la Haute Cour de Justice.

Élection du bureau du Conseil National Electoral

Le Conseil National Electoral tient sa première réunion et élit son bureau : président, M. Randrezason (représentant du président de la République), vice-président M. Andrianjanahary (représentant du procureur général près la Cour suprême), SG M. Rakotomalala (représentant du ministère de l’Intérieur), trésorier Mme Attla (représentant du 1er président de la Cour suprême).

Mercredi 6

30e anniversaire des relations sinomalgaches

A l’occasion de la célébration du 30e anniversaire des relations diplomatiques sino-malgaches, SE Mme xu jinghu ambassadeur de République Populaire de Chine offre une réception à sa résidence, en présence d’une délégation gouvernementale conduite par le premier Ministre M. Sylla. L’excellence de la coopération bilatérale dans de nombreux domaines, dont les infrastructures et la santé, est mise en exergue. L’ambassadeur remet dans l’après midi au ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona, divers matériels informatiques dans le cadre de l’appui au bon déroulement du scrutin du 15 décembre.

Le Parc Masoala à Zurich

Le ministre des Eaux et Forêts M. ALIBAY évoque la conclusion avec le Zoo de Zurich (Suisse) d’un accord pour la création dans cette ville d’une serre d’un Ha reproduisant en miniature le Parc Masoala, le plus grand de Madagascar et le plus riche en bio diversité. Le Zoo de Zurich reçoit plus d’un million de visiteurs par an et souhaite promouvoir la destination écotouristique malgache.

La GATO AG au travail

Le ministre du Tourisme M. Ntsay reçoit M. Axel Granitz, vice-président de la société allemande German Tourism for Development and Investment avec qui avait été signé le 26 septembre 2002 un contrat portant sur l’élaboration d’un schéma directeur du tourisme à Madagascar, qui devrait être prêt d’ici 12 mois. En présence du ministre de l’Environnement le général Rabotoarison, la délégation de GATO AG assiste à la projection à l’INTH à Ampefiloha du film Madagascar Paradis de l’écotourisme présenté par M. Estimé, directeur du projet Landscape Development Intervention financé par l’US Aid.

L’AREMA à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra une délégation de 6 membres du comité directeur de l’AREMA conduite par le secrétaire national administratif M. Vaovao Benjamin, au moment où un communiqué du secrétaire national du parti M. Rajaonarivelo est diffusé depuis Paris, évoquant les préalables essentiels à une consultation libre et transparente souhaitée par la communauté internationale et notamment l’UA, protagoniste ayant largement contribué à la résolution de la crise malgache, dont la tenue d’une Conférence nationale de réconciliation et le report du scrutin du 15 décembre à 2003. Faute de quoi M. Rajaonarivelo, sur lequel pèsent toujours des menaces de sanctions judiciaires, invitera les démocrates de toutes tendances à constituer un front démocratique du refus si l’AREMA est contrainte de s’abstenir de participer aux élections. Le chef de l’État affirme l’impossibilité d’un report, les délais étant conditionnés par les souhaits des bailleurs de fonds de Madagascar, mais reconnaît la nécessité d’une opposition constructive pour un meilleur fonctionnement de la démocratie. La presse annonce l’arrestation à Toamasina de quelque 40 responsables du barrage de Brickaville durant la crise, dont l’ancien député local AREMA M. Andriamalala. Des pressions et menaces sur les candidats du parti aux législatives dans certaines régions sont également dénoncées par M. Vaovao Benjamin

Relance de la filière Soie

Dans le cadre du Programme de relance de la filière Soie lancé en juin 2001, un atelier de validation est ouvert au CITE Centre d’Information Technique et Economique sous l’égide de l’ONUDI et de l’Inter-coopération suisse, bailleurs du projet, ainsi que de l’Association Professionnelle de la Soie à Madagascar. L’ensemble des étapes de la filière sériciculture est concerné par cet atelier, des manuels pédagogiques et de nouveaux modèles de métiers à tisser sont présentés par le représentant de l’ONUDI M. Ghozali.

Décès de Ludger

En présence du premier Ministre M. Sylla et d’une délégation gouvernementale, le chanteur vedette Andrianjaka Ludger, décédé à l’âge de 68 ans, est élevé à titre posthume au grade de Commandeur de l’Ordre national par le grand chancelier avant d’être inhumé à Ambohimarina Ivato, en présence de nombreux artistes et responsables culturels tant nationaux qu’étrangers.

L’association Andohalo se souvient

L’Association Andohalo qui se consacre à la préservation du patrimoine culturel malgache, organise en Haute ville comme chaque année depuis 7 ans, une cérémonie pour commémorer l’incendie ayant détruit le Rova d’Antananarivo, une affaire non encore élucidée à ce jour. Divers artistes participent à cette manifestation dans le recueillement.

Jeudi 7

Chambre de Commerce thaïlandaise

Une délégation d’opérateurs thaïlandais conduite par M. Prashnab Chaiyassan, comprenant des membres du Board of Trade of Thailand sont en visite de contact à Madagascar. Un protocole d’accord est signé à Analakely entre la Fédération des Chambres de Commerce et son homologue thaïlandaise, sous l’égide du SG du Secrétariat d’État au Commerce extérieur M. Razafindrazaka.

Partenariat Faritany/Recherche scientifique

Le ministre de la Recherche scientifique M. Alidina et le PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana signent au Hilton un accord de partenariat axé sur la vulgarisation des vaccins vétérinaires de l’IMVAVET pour l’amélioration de l’élevage, et la valorisation des résultats des travaux de recherche du FOFIFA en matière de semences et races améliorées, en appui technique au développement rapide et durable du Faritany. Le ministère a lancé un appel à une telle coopération aux autres Provinces du pays, et sollicite l’appui des bailleurs de fonds pour soutenir les programmes de recherches nationaux.

Nouveaux diplomates à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra les lettres de créances et d’accréditation de deux nouveaux ambassadeurs auprès de Madagascar, SE M. Donaldson, ambassadeur de Grande Bretagne et SE M. Strighlander ambassadeur de Suède, nommé en 1999 et en résidence à Nairobi.

Les observateurs au Conseil National Electoral

Une première vague de 46 observateurs internationaux arrive à Antananarivo, accompagnée par le délégué de la Commission européenne SE M. Protar. Elle est reçue par le Conseil National Electoral, présidé par M. Randrezason, qui annonce l’octroi de 200.000 € pour aider cette institution à parfaire la bonne organisation des élections législatives du 15 décembre. Une somme de 1 million d’€ sera affectée au travail des observateurs sur le terrain, à toutes les étapes du déroulement du scrutin

Pétition pour le retour de l’amiral

M. Rakotomalala Manan’Ignace, président du comité national pour l’extradition de l’ancien président de la République, tient un point de presse et annonce le lancement d’une pétition pour exiger le retour de l’amiral Ratsiraka et sa traduction en justice, qui aurait recueilli quelque 10.000 signatures dans toute l’île. Le comité propose également la dissolution de l’AREMA, responsable de la pauvreté extrême que vit le pays.

Atelier sur la formation professionnelle

Le ministère de l’Enseignement technique organise un atelier national interministériel sur la formation professionnelle, axé sur la nécessité de la coopération avec tous les établissements publics et privés et les milieux professionnels. La création prochaine d’un centre d’orientation est évoquée, avec un programme national de formation jusqu’à Bac + 2.

Atelier sur l’artisanat

Les artisans se regroupent lors d’un atelier organisé à Miarinarivo sous l’égide du ministère de l’Industrialisation, en présence du DG de l’Artisanat qui évoque la nécessité de la coopération de tous les artisans du pays, la création d’une centrale d’achat et l’appui institutionnel pour la recherche de débouchés à l’extérieur. A noter la présence de l’épouse du chef de l’État Mme Ravalomanana, présidente de l’association Tiako axée sur le développement social et familial.

Festival Donia à Nosy Be

La 9e édition du Festival Donia est ouverte à Nosy Be en présence des ministres de la Culture Mme Rahaingosoa, et du Tourisme M. Ntsay ainsi que de nombreux sponsors et partenaires dont la Radio France Internationale. La participation est étendue aux artistes des îles sœurs de l’océan Indien. Une journée réservée aux enfants sera organisée, sous l’égide de l’UNICEF.

Vendredi 8

Déclaration du chef de l’État

Le président Ravalomanana, président du Conseil Supérieur de la Magistrature, dans une déclaration à la presse à Ambohitsorohitra, rappelle son devoir de respect de l’État de droit, ainsi que de la démocratie et des droits de l’Homme. Ayant été saisi de diverses plaintes sur les délais abusifs d’incarcération préventive de certains détenus, il invite la Justice à accélérer les procédures en droit commun et à relâcher purement et simplement les prévenus dans le cadre des évènements 2002, si aucune charge n’est retenue contre eux. Une décision qualifiée par la presse de geste d’apaisement dans le cadre de la réconciliation nationale et de la nécessaire sérénité à la veille du scrutin du 15 décembre prochain. Les auteurs de délits commis durant la crise, devront par contre être impitoyablement sanctionnés, conclut le chef de l’État.

Le CNE devant la presse

Le Conseil national Electoral présidé par M. Randrezason, tient au Hilton une conférence de presse axée sur l’organisation des législatives anticipées et sa volonté de coopérer avec toutes les parties prenantes pour assurer le bon déroulement du scrutin, dans la transparence et la vérité. Un Bureau de Liaison Electorale composé de 4 membres (délégués par l’Intérieur, les Ordres des Avocats et Journalistes, le CNE) sera mis en place dans chacun des 111 Fivondronana pour permettre au Conseil d’ester à bon escient, selon ses nouvelles prérogatives.

Clôture des dépôts à la HCC

Clôture officielle à 18 h du dépôt des candidatures aux législatives anticipées et des bulletins à la Haute Cour Constitutionnelle, qui doit examiner les dossiers et publier les listes officielles des candidats, partis et organisations en lice officiellement agréés. La HCC aurait reçu quelque 1.007 dossiers de candidatures et 478 modèles de bulletins de vote pour toute l’île.

Rentrée solennelle à Manakara

Le ministre de l’Éducation de base et de l’Enseignement secondaire M. Razafindrandria-tsimaniry préside à Manakara, en présence du premier Ministre M. Sylla et d’une forte délégation gouvernementale, à la rentrée solennelle de l’année scolaire, rappelant les priorités du président Ravalomanana en matière d’éducation et les efforts déployés par son département pour favoriser l’accès de tous à la scolarité.

Journée mondiale du Diabète

La journée mondiale de lutte contre le diabète est célébrée sous l’égide de l’Association AMADIA présidée par le Pr Ramahandridona, sur le thème des maladies transmissibles. Le premier anniversaire de l’association se consacrant aux malades allergiques est l’objet de diverses manifesta-tions, dont un atelier sur l’asthme qui atteint quelque 5% de la population, dont de nombreux enfants.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Hors diverses nominations aux hauts emplois de l’État, des décrets sont adoptés, concernant la détaxation par ordonnances de plusieurs produits essentiels à la relance de l’économie et la modification du droit d’accise de certains produits de luxe et de la friperie, la mise en place d’un comité interministériel sur le clonage humain aux fins de reproduction, à la demande de l’ONU, la création d’un service au niveau de la formation à distance de l’administration, en partenariat avec l’étranger.

Le ministre de l’Économie à Washington

Le ministre de l’Économie M. Radavidson part pour Washington, à l’occasion des réunions des Conseils d’administration des institutions de Bretton Woods, avec diverses propositions afférentes au projet de loi de Finances 2003, qui sera adopté en Conseil des ministres par voie d’ordonnance mais qui a été négocié dans tous ses aspects tant localement qu’internationalement avec le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, par le gouvernement. Il annonce son espoir de voir le taux de croissance passer de 12% vers 7 à 8% pour l’an prochain. Le budget devrait être opérationnel au niveau des divers départements ministériels dès janvier 2003.

Promotion à l’IMGAM

Le président du Sénat M. Rajemison et le ministre de la Santé M. Rasamindrakotroka assistent au Palais des Sports à la sortie officielle de la promotion Matsilo de quelque 494 étudiants de l’Institut de Management des Arts et Métiers, dont plusieurs médecins. Le directeur de l’IMGAM, M. Rakotoson Martin annonce l’octroi par l’Ecole de 10 millions FMG pour le financement de petits projets de microentreprises.

La FAO en aide à la pisciculture

Après le Téléfood réalisé à Antsiranana à l’occasion de la journée mondiale de l’Alimentation, le représentant de la FAO M. Teisha visite, en compagnie du secrétaire d’État à la Pêche le contre-amiral Ramaroson, 3 bassins de pisciculture réalisés par l’association de producteurs d’alevins Ranovola primée lors de la Foire FIER MADA 2000 à Manjakandriana. La FAO remet aux pêcheurs des matériels et équipements dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. M. Ramaroson évoque ses priorités, rentrée de devises et sécurisation alimentaire.

Partenariat PNUD/ Faritany d’Antananarivo

Le représentant du PNUD M. Sanhoudi signe avec le PDS de la Province d’Antananarivo le général Razakarimanana 4 protocoles d’accord sur Fonds du programme Microstart, pour la réalisation de microprojets concernant l’artisanat de la soie, production et tissage, la création de réseaux de vaccinateurs vétérinaires villageois, l’amélioration des semences en riziculture, dans la perspective de la réduction de l’exode rural, exécutés par le biais de l’association Landin’Imamo, Paysans-artisans d’Andramasina, IMVAVET et FOFIFA, dont les responsables sont présents.

L’AIMF pour un Centre de soins à Antananarivo

La presse évoque la signature durant la 22e session de l’Association Internationale des Maires Francophones à Beyrouth, par le PDS de la Commune d’Antananarivo M. Ramiaramanana avec le vice-président de l’Association Internationale des Maires Francophones M. Jean Paul L’Allier, d’un accord de subvention de 56.000 € pour la construction d’un centre de soins dans le 3ème arrondissement de la capitale, sur le fonds de coopération de cette association.

Nouveau magazine Madajournal

Un nouveau magazine hebdomadaire consacré à l’Économie Madajournal rédigé par des professionnels des media, est présenté par le directeur de publication Mme Léa Ratsiazo, qui remercie la Fondation Friedrich ebert qui a largement participé à cette réalisation.

L’AREMA abstentionniste

Le comité directeur de l’AREMAse félicite, dans un communiqué, du pas vers la réconciliation réalisé par le président Ravalomanana en matière de droits de l’Homme, espère un grand bond représenté par la conférence nationale souhaitée par le parti, et confirme sa non-participation au scrutin législatif anticipé si la date du 15 décembre est maintenue, les délais étant trop courts, un mois ne suffisant pas pour guérir des blessures profondes. Le secrétaire national M. Rajaonarivelo dans un communiqué diffusé depuis Paris, soutient la demande de report du scrutin mais se déclare toujours en faveur du dialogue pour le bien du pays en toute liberté, honnêteté et bonne foi.

L’AKFM en conclave

Le bureau national du parti AKFM se réunit pour trois jours pour examiner les affaires nationales et les élections législatives du 15 décembre, en présence du secrétaire national M. Razakasoa et du conseiller Mme Rabesahala Gisèle. Les résolutions dénoncent le trop court délai des législatives anticipées après la crise politique, condamnent les détentions arbitraires dans le cadre des évènements 2002, notant cependant que le parti, s’il n’est pas contre l’alternance, ne considère pas les membres de l’opposition comme des ennemis de la nation, et incitent le gouvernement à se pencher sur des projets socioéconomiques dans la bonne gouvernance. L’AKFM présentera des candidats au scrutin du 15 décembre à Antananarivo Avaradrano, Toamasina, Mahajanga et dans diverses circonscriptions du Nord et de l’Est de l’île.

Passations de commandement à Toliara

Le ministre de la Défense le général Mamizara préside aux cérémonies de passation de commandements au niveau de l’Armée et de la Gendarmerie, en présence des Commandants en chef de ces deux armes, à Toliara. Un atelier sur la mission de maintien de l’ordre des Forces armées est organisé à cette occasion dans la cité du soleil.

Samedi 9

Ravalomanana à Toliara

Le président Ravalomanana entame à Toliara une tournée dans le Sud de l’île. Les travaux de réhabilitation d’urgence des rues de la cité du soleil ne sont pas satisfaisants, ultimatum est donc lancé aux responsables de l’administration et du gouvernement originaires de la Province, ainsi qu’au bureau d’études Tecma et à l’entreprise COLAS, chargés du chantier, convoqués sur place d’urgence par le ministre des TP M. Lahiniriko. Durant cette visite, le chef de l’État ne laisse pas s’exprimer en public le PDS du Faritany M. Raveloson et plusieurs ministres candidats aux législatives du 15 décembre, dans l’attente de l’ouverture de la campagne électorale. Le président Ravalomanana se rend également à Bezaha et Bekily où il rencontre les populations et promet la réhabilitation des infrastructures locales. Un tiers des populations ne disposeraient pas de carte d’identité pour pouvoir voter aux législatives de décembre prochain

Lundi 11

Le chef de l’État toujours dans le Sud

Le président Ravalomanana poursuit sa tournée dans le Sud de l’île, notamment à Taolagnaro, Ampanihy, Ambovombe, Tsihombe, Beloha et Betioky Sud. Il appelle la population à la tolérance et à la concorde, rappelle que le CGDIS s’attelle aux problèmes d’alimentation en eau dans le Sud, et convoque le ministre de la Communication sur place pour une réhabilitation d’urgence des relais de la RNM et de la TVM qui ne diffusent plus dans toute la région. Le chef de l’État évoque par ailleurs l’octroi par la Banque Mondiale de 500 millions de $ pour la construction d’un grand port près de l’aéroport local, dans le cadre du projet d’exploitation d’ilménite mené par les Canadiens de Qit fer.

Fondem aide Tsivory

Mme Randriambola, responsable de l’antenne malgache de la Fondation pour les Energies Nouvelles, remet au directeur de l’AES (Alimentation en Eau dans le Sud) M. Lambo Joseph à son siège d’Antananarivo 32 panneaux solaires d’une valeur de 120 millions FMG, destinés à la commune de Tisvory, Fivondronana d’Amboasary Sud, en présence des ministres de l’Energie M. Razaka et de l’Aménagement du territoire M. Reboza. 8 villages ont déjà bénéficié des services de l’ONG française Fondem chargée de la vulgarisation de l’énergie renouvelable dans les zones rurales.

La mission européenne devant la presse

la mission d’observation électorale de l’Union Européenne comprenant quelque 46 observateurs et 5 membres du parlement européen, et conduite par Mme Tana de zulueta, après avoir été reçue par le président du Sénat M. rajemison à Anosikely, tient une conférence de presse axée sur le désir de la communauté internationale d’appuyer cette étape importante du processus démocratique en cours à Madagascar, en observant toutes les étapes du processus électoral du scrutin du 15 décembre prochain. La mission doit rencontrer tour à tour les autorités administratives, la société civile, les représentants des partis politiques et des médias.

L’Armistice commémoré à Antananarivo

Le ministre de la Défense le général Mamizara, accompagné du colonel Gelin, attaché de Défense à l’ambassade de France, préside une cérémonie de dépôt de gerbe à l’occasion de la commémoration de l’Armistice de la 1ère Guerre mondiale, au monument aux Morts pour la France d’Anosy. Des décorations sont remises à 25 anciens combattants malgaches sur les 3.000 ayant servi sous le drapeau français lors des 2 Guerres mondiales, par le colonel Gelin, en présence de 4 ambassadeurs de l’actuelle Union européenne.

Mardi 12

Le chef de l’État dans l’extrême Sud

Poursuivant sa tournée dans l’extrême-Sud de l’île, le président Ravalomanana se rend dans 5 communes, Ranopiso, Andranovory, Ambalapasy, Manantenina et Ranomafana, où il évoque la nécessité de réhabilitation des routes de desserte des produits locaux, langoustes et crevettes, café, litchis et oranges… Il suggère la mise en place d’unités industrielles de jus de fruits et l’exploitation de la bauxite locale. Il rappelle les travaux du CGDIS, Commissariat de développement régional en matière d’adduction d’eau, l’opération de vaccination vétérinaire gratuite pour le cheptel et l’urgence de la prévention et de la lutte contre le SIDA, nouvelle priorité nationale

Inaugurations en Atsimondrano

Le maire de Tanjombato, Mme Lala Ranaivoharisoa, inaugure diverses réalisations opérées sur Fonds propres de la commune durant l’année 2002 : marché rénové et modernisé, nouveaux bâtiments pour l’école primaire publique, 2 km de rues, adduction d’eau et électrification de quelque 5 Fokontany, en présence du ministre de l’Energie M. Razaka qui évoque un programme national destiné à 800 villages sur 5 ans. L’infrastructure et le social, réalisés sur fonds propres avec l’aide du Fonds d’Intervention pour le Développement, de l’AGETIPA Agence d’exécution des travaux d’intérêt public ainsi que de l’UNICEF et de l’ONG Ami n’ont pas été oubliés.

Présentation du PDSP 2

Les ministres de la Privatisation M. Horace Constant, de l’Industrialisation et du Développement du secteur privé M. Rajaon et le chef de projet auprès de la Banque Mondiale M. Rossignol, présentent à la presse le 2ème Projet de Développement du Secteur privé, bénéficiant d’un crédit de 23,8 millions de $ de l’IDA, avec participation du gouvernement pour 5,84 millions de $. Prolongement du PATESP et signé l’an dernier, le PSDP 2 vise à restructurer et améliorer la qualité des services publicsmarchands. 19,44 millions seront affectés à la privatisation, 10,20 millions au développement du secteur privé, une partie de l’enveloppe sera consacrée au renforcement de l’image de Madagascar à l’extérieur et à l’encouragement aux investisseurs, avec mise en place d’un guichet unique et d’un forum de dialogue entre tous les acteurs économiques, la société civile et le gouvernement. La privatisation de TELMA sera poursuivie, des audits ont été demandés pour d’autres entités, sans oublier la négociation sociale sur les fonds de portage en faveur du personnel déflaté.

10e anniversaire de l’INSTN

L’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires dirigé par le Pr Raoelina Andriambololona, célèbre à l’Université d’Ankatso son 10e anniversaire sur le thème de la vulgarisation et de l’application des travaux de recherche dans divers secteurs, tandis que les 3ème journées d’Information sur la radioprotection de l’AMARAP-MAD sont ouvertes au Panorama, en présence de nombreux experts.

Amnesty International interpelle

L’Association consacrée aux droits de l’Homme Amnesty International interpelle le gouvernement sur la nécessité d’ouvrir des enquêtes indépendantes et impartiales, demandant que les membres des forces de sécurité soupçonnés soient suspendus jusqu’aux résultats de ces enquêtes qui devraient être rendues publiques. Amnesty International réclame également la cessation de l’intimidation et des menaces contre des opposants politiques sur simples critiques contre le gouvernement. Il souhaite que les procédures judiciaires et la détention préventive se rapprochent des normes internationales.

Fiaisankinam-pirenena devant la presse

MM. Rajemison pour le TIM marson pour le RPSD et Ratsirahonana pour l’AVI, présentent devant la presse au Hilton l’Union Firaisankinam-pirenena qu’ils coprésident tous trois, dans la perspective de la prochaine consultation électorale, pour confirmer l’élection du président Ravalomanana et installer la majorité présidentielle, renforcer les assises du nouveau régime pour le programme de développement rapide, en évitant l’hégémonie d’un seul parti dans la conduite des affaires nationales. Solidarité nationale présentera des listes communes dans quelque 160 circonscriptions de l’île, avec 22 AVI, 16 RPSD, le reste pour le TIM. Les partis se réservent le droit de présenter des candidats sous leurs propres couleurs dans certaines circonscriptions stratégiques. Les 3 coprésidents annoncent leur invitation à Paris au Congrès de l’Union pour la Majorité Présidentielle UMP, créée en France pour soutenir au niveau parlementaire le gouvernement de M. Raffarin, ainsi qu’à l’AG de l’Union européenne et des pays ACP à Bruxelles du 24 au 28 novembre 2002. Le président Ravalomanana a été invité par son homologue français M. Chirac.

Le RAM s’abstient aussi

Le RAM Rassemblement pour l’Avenir de Madagascar, fondé par M. José Vianey et dirigé par M. Pilaka Théogène, annonce dans un communiqué son intention de ne pas participer au scrutin législatif du 15 décembre, la situation dans certaines régions de l’île étant loin d’être revenue à la normale et ne permettant pas une élection sereine et transparente selon lui.

SAVA radio pirate à Fianarantsoa

Le SG du ministère de la Communication M. Rasamoelina critique sévèrement sur les ondes de la RTM la radio SAVA Sakaizan’ny Vahoaka créée par le PDS de la Province de Fianarantsoa Pety Rakotoniaina dans le capitale du Betsileo, et qui n’aurait encore reçu aucun agrément officiel, utilisant des matériels réquisitionnés à Ihosy et appartenant à l’État, et ayant démarré la propagande électorale avant la lettre. Il rappelle à Pety Rakotoniaina que toutes les stations privées sont constitutionnellement assujetties à l’autorisation d’une commission de régulation opérant au niveau du gouvernement central, dans l’attente de la mise en place du Haut Conseil de l’Audiovisuel, et annonce que le Conseil National Electoral publiera en son temps une liste des stations agréées dans le cadre de l’organisation de la campagne électorale. Le ministère a désormais son site web www.com.gov.mg et envisage la tenue d’états généraux pour la confection du Code de la Communication.

Mercredi 13

Ravalomanana dans le Menabe

Le président Ravalomanana se rend dans le Menabe, où il visite quelque 6 communes dont Morondava où il évoque devant les populations la caution obtenue auprès des bailleurs de fonds à Washington, pour le budget 2003 de l’État malgache malgré les détaxations … Il promet également la réhabilitation du canal de Dabara, une opération de déparasitage locale menée par le ministère de la Santé, et la construction d’un port orienté vers l’Afrique australe et orientale, l’avenir économique du pays, appuyé par la création de zones industrielles fournisseuses d’emplois pour les jeunes. Le chef de l’État annonce la venue à Madagascar, dès la stabilité politique rétablie, d’investisseurs et de banquiers étrangers désireux de prendre pied dans la Grande Ile. Face à l’insécurité rurale, le président Ravalomanana ordonne au ministre de la Défense le général Mamizara de diligenter des opérations héliportées des forces de l’ordre pour traquer les voleurs de bœufs.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un Conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Un rapport sur les tournées provinciales du chef de l’État est présenté et des nominations opérées aux hauts emplois de l’État, dont celle de l’ambassadeur auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, SE M. Rambeloson Alfred. Des communications sur la reconnaissance des équivalences au niveau du Diplôme de Technicien Supérieur à l’étranger et sur l’accélération des procédures pénales en Justice sont auprogramme, ainsi qu’un décret modifiant la loi organique sur les élections permettant une délégation du président de la CRMV Commission de Recensement Matériel des Votes à ses membres, pour raisons pratiques.

SOS Victimes du non Droit publie

L’ONG SOS Victimes du non Droit présidée par Mme Rabary Mathilde présente en présence du SG du ministère de la Justice M. Rajaonson, un recueil en 3 volumes, publié par ses soins grâce à la coopération de la Fondation Friedrich ebert, représentée par son directeur M. Treydte, et comprenant divers communications, plaintes et témoignages collectées à travers toute l’île sur les atteintes aux droits de l’Homme durant les évènements 2002. Le SG de l’ONG M. Nirhy Lanto Andriamahazo, rappelle que les documents officiels contenus dans ce recueil ont permis le dépôt d’une plainte auprès des Nations Unies à Genève contre les responsables de l’ancien régime.

Réseau de radios rurales avec l’AIF

L’Agence Intergouvernementale de la Francophonie organise à Antananarivo, en partenariat avec la coopération suisse, un stage de formation dans l’objectif de l’installation d’un réseau de stations à vocation rurale dans le Nord et le Sud de l’île, en présence de M. Seva Mboina, directeur de l’ORTM qui évoque le professionnalisme de la dizaine de radios rurales de proximité existantes, axées sur la promotion des paysans majoritaires dans l’île. L’AIF a envisagé un programme régionalisé comprenant les Comores, Rodrigue et Madagascar, pays de ruralité où des infrastructures privées sont déjà opérationnelles.

Dissolution de la FMF

La presse annonce la dissolution par le ministère des Sports, par un arrêté en date du 5 novembre 2002, de la Fédération Malgache de Football, et la mise en place d’une Délégation spéciale qui selon les media risque de n’être pas reconnue par la FIFA car non élue en toute indépendance au niveau d’un organe dirigeant, ceci pouvant ainsi compromettre la participation des Scorpions à la phase finale de la CAN 2004. Le ministre des Sports M. Ndalana annonce à le presse avoir obtenu la bénédiction de la FIFA pour une telle mesure, et précise que le contrat avec l’entraîneur suisse des Scorpions M. Heiniger sera pris en charge par son département, de février à juillet 2003.

Point de presse du HBM

Le Herim-Bahoaka Mitambatra tient une conférence de presse axée sur l’organisation des législatives de décembre prochain. M. Rabetsitonta, président national du GRAD Iloafo annonce qu’aucun financement ne sera fourni par l’Union en matière de propagande, chaque candidat devant s’en référer à son propre parti. Une centaine de candidats sont présentés par le HBM pour ce scrutin, dans toute l’île, et en faveur du programme du président Ravalomanana.

Afrique contemporaine sur Madagascar

Présentation de la revue française Afrique Contemporaine qui consacre un double numéro (200212003) à un N° spécial Madagascar après la tourmente-Regards sur 10 ans de transitions politiques et économiques rédigé par une dizaine d’intervenants et d’experts, dont M. Roubaud et Mme Razafindrakoto, anciens responsables durant plusieurs années du projet statistique et sociologique Madio financé par la Banque Mondiale et la coopération française dans la Grande Ile.

Jeudi 14

M. Andrianarivo enquêté

L’ancien premier Ministre de l’amiral Ratsiraka. M. Andrianarivo est convoqué au Palais de Justice d’Anosy pour enquête sur le fond, une audience reportée, ses avocats ayant présenté une requête en incompétence du Tribunal de droit commun sur son cas, justiciable, selon eux de la Haute Cour de Justice. Des militants de l’AREMA et des membres de l’association Zanak’i Mania sa région d’origine, manifestent devant le Tribunal pour l’élargissement de M. Andrianarivo.

Rencontre MadagascarRéunion

Une importante délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva se rend à Saint Denis où elle participera à une rencontre MadagascarRéunion axée sur la reconstruction économique et sociale de la grande Ile après la crise et le plan d’urgence proposé par l’île sœur lors de la réunion à Paris en juillet dernier du Club des Amis de Madagascar. La délégation comprenant les ministres de la Défense, le général Mamizara, et des responsables des départements de l’Économie, de l’Industrialisation, de l’Agriculture et de la Pêche, du Tourisme et de la Jeunesse et sports, ainsi qu’une dizaine d’opérateurs du secteur privé, est reçue par le Préfet M. Gonthier et le président du Conseil régional de l’île sœur M. Vergès.

Arrivée de nouveaux observateurs

Arrivée et présentation officielle au Colbert, en présence du délégué de la Commission européenne SE M. Protar et du premier conseiller de l’ambassade de France M. Segura, d’une troisième vague de 14 observateurs de long terme de l’Union européenne, qui travaillera à la coordination des équipes déployées dans les Provinces à toutes les étapes de l’organisation du scrutin législatif du 15 décembre, en collaboration avec les représentants du ministère de l’Intérieur, le Conseil National Electoral et d’autres organismes agréés.

Aide FrancePNUDMaurice pour les élections

SE Mme Boivineau ambassadeur de France signe avec le représentant du PNUD M. Sanhoudi, un accord portant sur une contribution de l’Hexagone de 100.000 € en faveur du bon déroulement des élections législatives, destinés à l’acquisition de matériels et imprimés électoraux gérée localement par le PNUD. Le gouvernement mauricien apporte une aide de 50.000 $, un chèque remis selon l’AFP par le ministre des Affaires étrangères M. Gayan au chargé d’Affaires malgache M. Via à Port Louis en appui à l’organisation du scrutin, pour la normalisation des relations de Madagascar avec l’Union Africaine.

Réunion des créanciers d’Air Madagascar

Un texte de règlement à l’amiable est adopté au cours d’une Conférence des créanciers organisée par le CA d’Air Madagascar présidé par M. Razafimahefa, et ouverte officiellement par le premier Ministre M. Sylla, qui annonce que l’État, principal actionnaire de la compagnie est prêt à des sacrifices pour sauver le pavillon national. En présence du ministre des Transports M. Rakotovazaha, quelque 139 créanciers présents, soit 45% de l’effectif total, mais représentant 93,4 des créances, votent à la majorité pour une annulation de 50% de la dette, 25% seront payés avent la fin de l’année et les 25% restants étalés sur 3 ans. L’État devrait débloquer sous peu 10 millions de $ dans le cadre de ce règlement, ainsi que 7 millions de $ pour financer les investissements de relance de la compagnie nationale.

3e Congrès des Sages femmes

Ouverture en présence du ministre de la Santé M. Rasamidrakotroka du 3ème Congrès national des Sages femmes de Madagascar, manifestation couplée avec la célébration des 40 ans de l’Ordre présidé par M. Odon Randriamanantena. La couverture des régions lointaines et enclavées et la décentralisation de l’Ordre au niveau des Provinces sont au programme de ce Congrès, ainsi que le renforcement de la formation professionnelle et le décret adopté le 10 octobre 2002, sanctionnant les pratiques informelles. Sur 3.000 sages femmes opérant dans le pays, seulement 800 sont inscrite à l’Ordre, situation à redresser dans la mesure de l’existence d’infrastructures sanitaires locales.

L’ONE contre la pollution

L’Office National de l’Environnement tient une exposition et une conférence axées sur la lutte contre la pollution urbaine due aux gaz d’échappement automobiles à Antananarivo, après enquête diligentée par ses soins, et met en garde contre de graves risques pour la santé publique par ce fléau mal contrôlé.

Equipement des Pompiers

Dans le cadre de la coopération francomalgache décentralisée, des véhicules, équipements de sauvetage et matériels informatiques sont offerts aux Pompiers d’Antananarivo par le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Vendée (France), dans le cadre d’une convention de partenariat initiée depuis 1998 pour 5 ans, en présence du colonel Rakotondramanana chef des Pompiers de la CUA, du PDS de la capitale M. Ramiaramanana et du capitaine Poujade, représentant des Sapeurs pompiers de Vendée.

Conférence épiscopale à Antananarivo

La Conférence épiscopale de l’Église catholique se réunit à Antanimena. A l’ordre du jour, l’examen des affaires intérieures de l’EKAR (Église catholique de Madagascar) et de la situation nationale. Un nouveau bureau permanent est élu, comprenant des membres de toutes les circonscriptions diocésaines régionales. Président Mgr Fulgence Rabeony, évêque de Toliara et ancien SG de la Conférence, nouveau SG Mg Michel Malo archevêque d’Antsiranana. Un communiqué lu par le cardinal Razafindratandra, président sortant, rappelle le devoir sacré du vote aux élections et incite les responsables et observateurs au respect des droits des candidats et des citoyens.

Vendredi 15

Front du refus des élections

L’appel au soutien à un Front du refus des élections législatives anticipées, initié par quelque 13 personnalités politiques d’opposition est diffusé sous forme d’une déclaration commune signée notamment par le Pr Zafy (UNDD), MM. Vaovao Benjamin (sénateur AREMA), Rabearimanana (MONIMA), Tabera Andriamanantsoa (CNEF féféraliste), Mpilaka (RAM), Berthnès (Leader Fanilo) et Wing Hong (OFPACPA). Le communiqué dénonce les conditions d’organisation du scrutin du 15 décembre, l’absence de sérénité les pressions et menaces sur certains candidats d’opposition taxés d’ennemis du peuple, dans de nombreuses régions, la détention arbitraire de quelque 600 personnes pour délit d’opinion politique, et réclame la tenue d’une conférence nationale de réconciliation promise par le chef de l’État et le report du scrutin du 15 décembre à l’année 2003.

L’AREMA annule ses mandats électoraux

Le comité directeur de l’AREMA annonce dans un communiqué signé du secrétaire national administratif M. Vaovao Benjamin, l’annulation auprès de la Haute Cour Constitutionnelle de tous les mandats électoraux émis par le parti dans le cadre de la présentation des candidatures aux législatives anticipées du 15 décembre 2002.

Partenariat TIKO-Cecam

La presse annonce la signature d’une convention de partenariat entre l’entreprise TIKO leader dans le secteur laitier et l’Union interrégionale des Cecam (Unicecam), organe central du réseau de la Caisse d’Epargne et de Crédit agricole mutuel, principal intervenant financier dans de nombreuses régions agricoles de Madagascar ; il porte sur un système d’assurance, et sur le financement de la formation et d’une opération de location vente mutualiste sur contrat, d’animaux laitiers, pour la promotion de l’élevage dans la Grande Ile.

Clôture de l’AIV 2001

Clôture à Antananarivo d’un atelier axé sur la mise en place d’un Centre National des Volontaires et la présentation du service national par les Volontaires sous le thème Après AIV 2001, en présence du représentant adjoint du PNUD M. Manzourou Chitou, et de responsables d’ONG, de l’administration, des Universités et organes internationaux. Un projet de texte de loi sur le Volontariat est débattu, organisé pour la clôture de l’Année Internationale des Volontaires 2001 de l’ONU. Les VNU sont actuellement quelque 5.000 dans le monde, dont une cinquantaine à Madagascar.

Journées de la Statistique

Le ministre de l’Éducation de base et de l’Enseignement secondaire M. Razafindrandria-tsimaniry organise à l’occasion de la célébration des journées africaines de la Statistique en collaboration avec l’INSTAT, une exposition et des conférences sur les activités et le bilan au niveau de l’informatique et de la statistique de son département dans les 6 Provinces

Le LAC présenté au CITE

Le Centre de Documentation Technique et Economique français organise une journée Portes ouvertes consacré à la présentation du LAC- Amis du CITE regroupant diverses associations professionnelles et culturelles dont le siège se trouve au CITE sis à Ambatonakanga. Le bilan des activités est évoqué par le directeur Mme Leprince.

Les maires de Toliara à Iavoloha

Le président Ravalomanana invite les maires des communes du Faritany de Toliara à une réunion de travail au Palais de Iavoloha, en présence du secrétaire d’État à la Décentralisation et au Développement des Provinces autonomes Mme Andreas. Les Plans Communaux de Développement, le Fonds consacré aux Programmes locaux intégrés de 10 communes pilotes par Province sur crédits du Fonds d’Intervention pour le Développement, l’organisation des élections législatives sont traités.

Samedi 16

Retour du ministre de l’Économie

Le ministre de l’Économie M. Radavidson, de retour de Washington où il a rencontré les représentants des institutions de Bretton Woods, tient une conférence de presse axée sur le bilan des négociations avec les bailleurs de fonds au sujet du budget 2003. Il annonce que la lettre d’intention rédigée par le gouvernement dans le cadre du DSRP Document-cadre de Stratégie de Réduction de la Pauvreté concernant les priorités nationales définies par le président Ravalomanana, tenant compte de l’ajustement structurel et des équilibres macro-économique et budgétaire, sera présenté au CA du Fonds Monétaire International le 20 décembre prochain. L’ambassadeur à Washington, SE M. Rajaonarivony a signé le 16 novembre avec le vice-président de la Banque Mondiale M. Madavo, un accord de crédit de 500 millions de $ pour la restructuration des projets existants (infrastructures, santé, éducation, bonne gouvernance et secteur privé) assorti d’un crédit d’urgence promis lors de la session du Club des amis de Madagascar à Paris, de 50 millions de $, dont 20 millions devraient être débloqués avant la fin de l’année, pour le filet de sécurité d’après crise, et d’un nouveau crédit de 80 millions de $ pour le Projet Sectoriel de Transport rural. Le ministre annonce que la loi de Finances 2003 sera applicable dès le 1er janvier prochain, et que les mesures de détaxation préconisées par le chef de l’État (pour l’agriculture, la construction, la confection, le papier) seront opératoires dès le 20 novembre, compensées par la modification du droit d’accise de certains produits, hausse des cigarettes et lubrifiants, baisse des friperies, sur ordonnance présidentielle, pour redynamiser une économie sclérosée par la crise, auprès des investisseurs étrangers.

L’AREMA se rebiffe

Le secrétaire national adjoint de l’AREMA tient au Panorama une conférence de presse où il dénonce le boycott des élections législatives par les dirigeants du parti sous la houlette du secrétaire national M. Rajaonarivelo, ainsi publiquement désavoué, et affirme que quelque 132 candidats se présenteront malgré l’annulation des mandats électoraux auprès de la Haute Cour Constitutionnelle, dans 4 Faritany de l’île excepté Antsiranana et Fianarantsoa, vu les courts délais impartis, sous les couleurs de l’AREMA ou sous l’étiquette Indépendants. La stabilité politique et la sérénité du pays exigent une participation conséquente de l’AREMA au scrutin, conclutil, réaffirmant son espoir que les conditions proposées au chef de l’État lors d’une entrevue à Ambohitsorohitra seront bientôt appliquées.

Lundi 18

Exposition de l’INSTAT

Le ministre de l’Économie M. Radavidson inaugure à l’ANS Ampefiloha une exposition réalisée par l’INSTAT dans le cadre des journées africaines de la Statistique, et axée sur le thème Gouvernance et Développement. La statistique est un instrument de lutte contre la pauvreté, et sera gérée grâce à la mise en place d’un comité national de coordination des informations économiques et sociales, annonce le DG de l’INSTAT M. Razafindravonona.

Communiqués de l’AREMA et de l’UNDD

Publication dans la capitale d’un communiqué signé de membres du comité directeur et d’élus AREMA du Faritany d’Antananarivo, dénonçant les initiatives médiatiques scissionnistes et isolées de l’ex-député M. Raharijaona secrétaire national adjoint pour la Province centrale, auquel aucun mandat n’aurait été délivré par le parti, et confirmant le boycott des élections législatives préparées sans conférence nationale, en l’absence de garanties démocratiques avérées, préconisé par le secrétaire national M. Rajaonarivelo. Les mandats électoraux ont été annulés par les instances dirigeantes de l’AREMA auprès de la Haute Cour Constitutionnelle le 4 novembre, bien avant la clôture des dépôts, excluant donc tout maintien, conclut le communiqué. L’UNDD présidée par M. Rakotovahiny, annonce récuser un scrutin organisé dans la précipitation avec le Code électoral non remanié qui a permis la crise précédente,  et en toute absence de sérénité du fait des détentions arbitraires dans le cadre de la pacification des Provinces.

Travaux HIMO financés par la Norvège

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva signe à Anosy avec le représentant du BIT Mme Hein un accord portant sur le financement de travaux HIMO Haute Intensité de Main d’œuvre d’infrastructures urbaines, d’un montant de 1.400 millions de $ par la Norvèg,e suite à la réunion à Paris du Club des Amis de Madagascar. Mme Andreas, secrétaire d’État à la Décentralisation, évoque la nécessité d’une aide à l’emploi pour quelque 25 Fokontany sur 5 communes durement atteintes par la crise dans les environs d’Antananarivo.

Message de la Russie

Une délégation de la Fédération de Russie conduite par l’ambassadeur itinérant SE M. Karendiassov, accompagnée par l’ambassadeur à Antananarivo SEM. Romanov, est reçue à Mahazoarivo par le premier Ministre M. Sylla, auquel elle remet un message du président du Conseil de la Fédération de Russie. Coopération bilatérale et échanges commerciaux et culturels sont évoqués.

Visite de l’ambassadeur belge

L’ambassadeur de Belgique en résidence à Dar-es-Salam SE M. de Lauwer, au terme d’un séjour à Madagascar, annonce que des ressortissants de son pays font partie de la délégation d’observateurs européens pour les législatives de décembre. Il a effectué de nombreuses visites de contact et de travail et a été reçu à Ambohitsorohitra par le président Ravalomanana pour une audience axée sur les investissements belges dans la Grande Ile, présents et à venir.

Mardi 19

Le CNE s’installe en province

Le Conseil National Electoral présidé par M. Randrezason, met en place dans les 111 Fivondronana de l’île ses Bureaux de Liaison Electoraux, dans le cadre de l’organisation du scrutin législatif du 15 décembre prochain.

Dons électoraux du Japon

L’ambassadeur du Japon SE M. Hinata, remet au ministre de l’Intérieur M. Rambeloalijaona un lot d’équipements bureautiques et de matériels de communication d’un montant total de 1.140.137 FMG, destinés au département central, mais aussi aux districts et Fivondronana des Provinces, dans le cadre de l’organisation des élections législatives de décembre. Une contribution qui permettra la production d’un film documentaire destiné à assurer la transparence du scrutin.

Semaine de l’Éducation américaine

SE Mme Nesbitt inaugure au Centre culturel américain, dans le cadre de la semaine de l’Éducation internationale, un Éducational Advising Center pourvu d’une bibliothèque multimedia axée sur les Universités américaines et ouvert au public. Diverses manifestations seront organisées : portes ouvertes, sessions d’orientation, en collaboration avec l’USDA et la Fondation Fulbright.

Inaugurations à Ilafy

La Commune d’Ankadikely Ilafy, Antananarivo Avaradrano, inaugure en présence du ministre de la Culture Mme Rahaingosoa diverses réalisations locales, assainissement urbain avec l’association Fivtama et la Civis de la Réunion, centre social avec la fondation suisse Nouvelle Planète, panneaux culturels patrimoniaux au Rova, avec l’association Mi Kolo.

Observatoire sur la pauvreté

Le représentant adjoint du PNUD M. Gilbert Aho inaugure en compagnie du DG de l’INSTAT M. Razafindravonona , à Ampefiloha, une exposition sur la Statistique, instrument de suiviévaluation incontournable pour le développement, et présente l’observatoire de la pauvreté, outil indispensable aux prises de décisions, dans le cadre de la célébration des journées africaines de la Statistique.

Manuel sur le succès pour les élus

La Fondation Friedrich ebert dirigée par M. Treydte, présente par le biais de M. Andriantompoiniarivo, en présence du porte-parole de la présidence M. Ramandimbilahatra, un ouvrage sur les techniques de communication initialement destiné aux élus d’Allemagne de l’Est et traduit en malgache sous le titre Le succès n’est pas le fruit du hasard, à l’intention des élus et responsables politiques au niveau des communes

Catholic Relief Services à Ambohitsorohitra

Le président Ravalomanana reçoit à Ambohitsorohitra l’archevêque de Minneapolis (USA) Mgr Harry Flynn, membre du CA de Catholic Relief Services, accompagné de M. Donahue directeur pour l’Afrique australe et de Mme Overton, représentante à Madagascar du CRS. Le 40e anniversaire de cette association internationale d’œuvres sociales à Madagascar sera marqué par diverses manifestations, dont une grand-messe célébrée sous la direction du cardinal Razafindratandra.

Décorations internationales

Le ministre des Affaires étrangères le général Ranjeva décore de l’Ordre national Mme Catherine Hein et M. Bernard Coquelin, représentants du BIT et du FNUAP, et évoque leur action dans la lutte contre la pauvreté, travaux HIMO Haute Intensité de main d’œuvre décentralisés, programme national de promotion de la Femme, lutte contre le SIDA dans le cadre de la Commission de l’Océan Indien.

Vers une adhésion à la SADC

Le président Ravalomanana, selon Radio France Internationale, a demandé dans une lettre à son homologue d’Afrique du Sud M. Thabo Mbeki, son appui à la candidature de Madagascar à la SADC Communauté de Développement de l’Afrique australe et annonce son intention d’ouvrir à Pretoria une ambassade, la Grande Ile n’y étant représentée jusqu’ici que par un Consulat général. La presse internationale évoque un tournant dans la politiquer régionale de Madagascar, qui attend toujours, dans la perspective des législatives anticipées, une reconnaissance officielle de l’Union Africaine.

Réunion des Assurances

Une réunion sur le Code des Assurances est organisée au Panorama, en présence d’assureurs, experts, responsables de l’Intérieur, de la Justice, et de la société civile. 80% des entreprises franches et certains transporteurs terrestres sont assurés à l’étranger, ce qui constitue une infraction au Code des Assurances, affirme M. Randriasolonjanahary, rapporteur de la réunion, qui évoque les problèmes afférents au secteur informel.

Conseil des ministres à Ambohitsorohitra

Un Conseil des ministres se réunit à Ambohitsorohitra sous la présidence de M. Ravalomanana, suivi d’un conseil de gouvernement conduit par M. Sylla. Deux ordonnances sont adoptées, concernant des accords de crédit conclus avec l’IDA le 15 novembre 2002, l’un portant sur le redressement économique d’urgence de 38 millions de DTS pour atténuer les impacts sociaux de la crise et relancer l’économie, l’autre de 60.700.000 DTS pour favoriser l’accès de la population rurale aux marchés, écoles, centres de soins en améliorant transports et communication. Des nominations aux hauts emplois de l’État sont opérées avec trois nouveaux ambassadeurs, SEM M. Alfred Rambeloson, déjà agréé auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Bruno Ranarivelo à Floréal auprès de l’île Maurice et Dovo Eloi Alphonse à Moscou auprès de la Fédération de Russie.

Mercredi 20

Ravalomanana à Fianarantsoa

Le président Ravalomanana entame une nouvelle tournée dans le Faritany de Fianarantsoa, axée sur la sécurité rurale et la répression du vol des bovidés sévissant dans la région, accompagné des ministres de la Défense, le général Mamizara et de la Justice Mme Rajaonah. Il visite à cette occasion les Fivondronana d’Ikalamavony, Manandriana et Ambatofinandrahana., et annonce qu’il sera rejoint sur place par une délégation gouvernementale conduite par le premier Ministre M. Sylla, des mesures devant être prises d’urgence au niveau de l’exécutif.

L’OFPACPA devant la presse

L’association des familles des détenus politiques OFPACPA dirigée par M. Wing Hong tient une conférence de presse où est demandée, faute d’amnistie, une liberté provisoire générale avant les élections législatives anticipées. Elle dénonce les lenteurs de la Justice dans le traitement des dossiers, amenant des libérations au compte goutte, et les conditions de détention des quelque 500 détenus politiques actuellement incarcérés du fait des évènements 2002, dans toute l’île.

Mouvement du refus des Indépendants

A l’issue d’une réunion au domicile du Pr Zafy, dirigeant du Front du refus contre les législatives anticipées, une cinquantaine d’invités de diverses tendances décident la création d’un Mouvement du refus des candidats Indépendants d’opposition présidé par Fanja Lalaina, candidat à Fénérive Est, qui critique la mauvaise organisation du scrutin, et le manque de sérénité au sein des populations, dans l’attente d’une hypothétique réconciliation nationale

Arrestation aux Comores

La presse évoque une décision du Tribunal de Mayotte, passant outre un mandat d’arrêt international lancé par Madagascar vis à vis de M. Ampy portos, poursuivi dans le cadre des évènements 2002 et qui aurait obtenu, après avoir bénéficié d’une remise de peine, une prolongation de sa détention administrative dans l’attente d’un pays d’accueil, et l’arrestation à Moroni aux Comores du colonel Balbine, sous le coup d’une demande d’extradition de la Justice malgache pour les mêmes motifs.

Journée de l’Industrialisation de l’Afrique

La journée de l’Industrialisation de l’Afrique est célébrée au Hilton en présence des ministres de l’Industrialisation M. Rajaon, des PTT M. Razafinjatovo, de la Communication M. Rakotoarivelo et de la Privatisation M. Horace Constant, sur le thème des NTIC Nouvelles Technologies d’Information et Communication, outils de développement rapide. La mise en place d’un site web au niveau gouvernemental, à travers les divers départements, d’un bureau d’information pour les entreprises, du guichet unique pour les investisseurs, d’une centrale des bilans est évoquée. Appel est lancé au secteur privé à participer à la modernisation de l’industrie et à la relance économique sur la base des NTIC.

Opération d’urgence de la FAO

La presse annonce la fourniture de 18.318 T de produits alimentaires pour un coût total de plus de 8 millions de $, par la FAO, par le biais du Programme Alimentaire Mondial, une opération d’urgence en assistance aux victimes de la crise politique en zone urbaine, des cyclones et inondations à Toamasina, et de la sécheresse dans le Sud de Madagascar.

Jeudi 21

Le chef de l’État à Sahambavy

Le président Ravalomanana tient à Sahambavy, à huis-clos, avec les responsables de l’Armée de la Gendarmerie au niveau du Faritany de Fianarantsoa une réunion axée sur les conditions de vie et de travail des Forces armées, ainsi que sur la sécurité rurale et la lutte contre les vols de bovidés. Une cérémonie officielle de passations de commandement s’était déroulée précédemment dans la capitale du Betsileo. Le chef de l’État visite ensuite Ihosy, Ambohimahasoa et diverses autres communes de la Province, en présence du PDS Pety Rakotoniaina, et évoque l’octroi par la Banque Mondiale de 50 millions de $ aux Églises et ONG de Madagascar pour leurs œuvres sociales, et de 80 millions de $ pour la réfection des routes communales dans le cadre du développement rapide.

Clôture du Comite de suivi

Clôture des travaux du Comité de suivi de la 7e session de la commission mixte francomalgache, avec l’exposé de nouveaux projets de développement en chantier au niveau des infrastructures, de la santé et de l’éducation notamment dans le cadre de la Francophonie. Nouvelle approche dans la coopération bilatérale, au niveau militaire ainsi que des collectivités locales et de la société civile, relation privilégiée dans l’océan Indien, avec l’île de la Réunion et ses partenaires institutionnels pour la reconstruction économique et sociale de la Grande Ile sont au programme des discussions au ministère des Affaires étrangères.

Aide de la France contre les criquets

Le ministre de l’Économie M. Radavidson signe avec SE Mme Boivineau, ambassadeur de France, un accord portant sur 5,7 millions d’€, une première tranche des 6 millions d’€ promis à Paris lors de la réunion du Club des Amis de Madagascar à titre d’aide budgétaire. Ce crédit sera affecté d’urgence à la lutte antiacridienne dans diverses régions du pays, pour 1 600 000 €, à l’approvisionnement en médicaments pour 1.600.000 €, pour le Fonds d’Entretien Routier pour 2.500.000 €.

lutte contre la drogue

Le Comité Interministériel de lutte contre la drogue organise au Panorama une réunion de validation sur le Plan directeur national d’action contre ce fléau qui risque de faire de Madagascar une plaque tournante dans l’Océan Indien. Le SG du Comité M. Andrianame exposé les grands axes du programme d’activités en coopération avec les divers départements, les ONG locales et divers pays concernés par la lutte régionale contre la drogue.

Plan d’action du CNS

Le Conseil National de Secours présidé par le ministre de l’Intérieur M. Andriambeloalijaona organise au Hilton un atelier avec les ONG et principaux bailleurs de fonds, notamment le PNUD, représenté par M. Sanhoudi et l’US Aid dirigée par M. Haykine, axé sur le programme d’activités 20022003 dans le cadre de la stratégie nationale de gestion des risques et catastrophes. Un budget prévisionnel de 20.715.49O $ est avancé par le CNS qui présente son bilan financier. M. Sanhoudi évoque l’intérêt de l’affectation de personnels permanents dans les régions, pour éviter le retour continuel des sessions de formation, regrettant que les Volontaires de l’ONU soient limités aux délais des projets en cours.

lutte contre les feux de brousse

Le ministère des Eaux et Forêts tient un atelier national de concertation axé dans le cadre du programme LDI Landscape Development Intervention de l’US Aid, sur la protection du patrimoine forestier en présence de divers représentants des ministères, ONG et associations dont Kolo Harena, fédération regroupant quelque 600 structures paysannes, dirigée par M. Jules Randrianarivelo, implantée dans les Faritany de Toamasina, Fianarantsoa et Mahajanga. Le ministre M. ALIBAY annonce à cette occasion la suspension de l’exploitation du bois pour 6 mois dans les 6 Provinces, excepté le bois travaillé pour l’exportation, dans le cadre de la stratégie élaborée par son département.

Le FID à Ambohitrimanjaka

Le Fonds d’Intervention pour le Développement poursuit ses octrois de subventions dans le cadre des Plans Communaux de Développement à Ambohitrimanjaka, première commune-pilote sur les 10/261 bénéficiaires au titre du Faritany d’Antananarivo, soit quelque 600 millions FMG sur une enveloppe totale de 3 200 millions FMG, accordée sur 5 ans. Le PDS de la Province, M. Razakarimanana évoque les projets sociaux envisagés sur ce crédit institutionnel.

Création de l’AFDP

La presse annonce la création d’une nouvelle Association des Amis et Familles des Prisonniers Politiques, présidée par M. Servais Marc, décidée à entamer diverses actions en faveur de l’élargissement des détenus dans le cadre des évènements 2002

Revue du PADR à Mahazoarivo

Le premier Ministre M. Sylla préside à Mahazoarivo une séance de travail du comité interministériel d’orientation et de validation du Plan d’Action pour le Développement Rural. Les projets seront poursuivis, améliorés et intensifiés dans le cadre du PSDR, Projet de Soutien au Développement Rural financé par la Banque Mondiale pour un montant de 106,4 millions de $ et axé sur le développement de la productivité et des revenus des petits agriculteurs dans 20 régions agroécologiques de l’île couvertes par les Groupes de Travail de Développement Rural régionaux

Vendredi 22

Le Leader Fanilo devant la presse

Le président du Leader Fanilo du Faritany d’Antananarivo M. Razafindrazaka annonce devant la presse que le parti présentera des candidats dans toute l’île, dont 25 sur les 44 sièges proposés dans la Province centrale. Le Leader Fanilo se prononce pour le changement, tout en mettant en garde contre d’éventuelles dérives, s’en tenant aux résolutions des États généraux des Partis sur l’Ethique et la déontologie politiques.

Le président Ravalomanana à Ilakaka

Le président Ravalomanana, après avoir sillonné quelque 19 communes du Faritany de Fianarantsoa se rend à Ilakaka, haut lieu de l’exploitation du saphir, et annonce la publication prochaine d’une nouvelle réglementation en matière d’exploitation minière plus profitable au pays et aux communes. Le premier Ministre M. Sylla se penche avec l’appareil judiciaire de la Province, en présence du ministre de la Justice, sur les procédures en cours en matière de sécurisation rurale, avant de se rendre à Sainte Marie, où il compte se présenter aux législatives anticipées.

Téléthon en faveur des chômeurs

13 ONG locales, rassemblées au sein d’une Union des groupements de Travailleurs de Madagascar annoncent devant la presse l’organisation prochaine d’un Télétrhon, intitulé Tolory tanana, destiné à lever des fonds dans le cadre de la solidarité avec les chômeurs de la capitale, durement atteints par la crise après avoir largement participé à la lutte pour le changement, notamment Place du 13 mai.

Institut pour la Gestion des catastrophes

Inauguration à l’Université d’Ankatso en présence de responsables de l’Enseignement supérieur, de représentants du PNUD et des membres du conseil d’administration, de l’Institut for Development, Desaster Management and Research, à l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques. L’ID2R, regroupement à but non lucratif de personnesressources, a signé une convention de coopération avec le département Eaux et Forêts de l’ESSA.

Dons électoraux de la RFA

L’ambassadeur de RFA SEM. Behr signe avec le représentant du PNUD M. Sanhoudi un accord portant sur un don de 100 000 € en appui à l’organisation des élections législatives anticipées. Le PNUD gèrera, pour sa part, l’achat de matériels et imprimés électoraux.

Samedi 23

Session francomalgache à Sainte marie

Le premier Ministre M. Sylla se rend à Sainte Marie et tient avec l’ambassadeur de France SE Mme Boivineau et le général Duburg Commandant des FAZSOI (Forces françaises de l’Océan Indien) une réunion de travail axée sur la coopération francomalgache. Le chef du gouvernement insiste sur la nécessité d’un appui aux réalisations sociales et proches du peuple. L’île a été toilettée par de jeunes recrues du RSMA réunionnais, la station locale de la RNM a reçu divers matériels offerts par la France, des tortues protégées exportées frauduleusement ont été rendues depuis la Réunion, diverses réalisa